LA CAVERNE DE BIENVENOU/FOOT MEDITERRANEEN
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mer 25 Juin - 6:49

Le 25/06/2014 à 06:36:00
FOOT
[size=40]BLEUSEnraînement annulé au Maracana : Deschamps regrette


0partagesTweeterPartagerPartager


a+a-imprimerRSS
[/size]

Didier Deschamps a regretté de ne pas pouvoir s'entraîner au Maracana, mardi à la veille du troisième match de l'équipe de France face à l'Equateur, ce mercredi (22h00). «Là ce n'était pas possible parce que la pelouse souffre, a regretté le sélectionneur des Bleus, en référence à la précaution prise par la Fifa de préserver le terrain très sollicité ces derniers jours. Cela amène quand même des désagréments et à réorganiser la journée de veille de match. C'est toujours bien, pas parce que c'est le Maracana, de venir prendre des repères, de sentir l'atmosphère. Il y a un côté cérémonial.»

En conséquence, les Français se sont entraînés dans un petit stade à proximité de stade Joao-Havelange en travaux, qui accueillera les JO 2016 de Rio. (Avec AFP)

aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mer 25 Juin - 7:55

Mondial/France: "L'objectif est de finir le travail", dit Deschamps
25/06/2014 07:45
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Comment_icon_off réagir(0) DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mail_icon_off [url=javascript:window.print();]DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Print_icon_off [/url]  

Tweet

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mondial-France-L-objectif-est-de-finir-le-travail-dit-Deschamps_image_article_largeDIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Zoom_in

Le sélectionneur Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps dirige un entraînement au stade Joao-Havelange à Rio de Janeiro, le 24 juin 2014 - AFP Franck Fife
Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a déclaré mardi que l'objectif du match contre l'Equateur, le dernier du groupe E du Mondial-2014, était de "finir le travail" et de "maintenir la dynamique" pour boucler le premier tour à la première place.
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty
Q: Est-ce une contrariété, un problème ou une déception de ne pas s'être entraîné au Maracana?
R: "C'est difficile d'utiliser le bon mot. C'est toujours bien, pas parce que c'est le Maracana, de venir prendre des repères, de sentir l'atmosphère. Il y a un côté cérémonial. Là, ce n'était pas possible parce que la pelouse souffre. Cela amène quand même des désagréments et oblige à réorganiser la journée de veille de match."
Q: Le match est dénué de pression. Est-il plus facile ou plus difficile à préparer?
R: "Je n'ai pas eu à modifier quoi que ce soit dans l'attitude des joueurs. Ils ont travaillé avec la même application. Il y a une dynamique qui est là, qu'il faut maintenir et je ne vais pas leur demander des choses différentes. On est là pour asseoir notre première place et cela passe par un bon match parce qu'il y a en face une équipe de qualité avec un potentiel offensif."
Q: Qu'est-ce qui peut vous pousser à faire des changements?
R: "Les changements vous les verrez demain (mercredi). C'est une réflexion générale par rapport à ce que je veux faire et des joueurs qui ont joué, de Yohan (Cabaye, ndlr) qui est suspendu. Mais ce n'est pas un match sans pression. C'est un match de Coupe du monde. On va le commencer avec 6 points, on ne va pas se plaindre mais on aura en face une équipe de qualité. Il ne faut pas banaliser le match et maintenir ce qu'on a fait de bien. L'objectif est de finir le travail. J'ai du respect pour cette équipe d'Equateur. Il ne faut pas croire qu'on aura un match simple demain. Je les prends au sérieux."
Q: Etes-vous tenté de maintenir votre confiance à Benzema?
R: "Il peut commencer et il peut rentrer aussi. Il est en pleine forme mais j'ai le choix sur pas mal de joueurs. Je ne fais pas un traitement particulier pour Karim. Le plus important, c'est qu'il garde sa confiance et son efficacité."
Q: Que pensez-vous de l'Equateur?
R: "C'est une équipe qui évolue en 4-4-2 avec un quatuor offensif de qualité avec évidemment Antonio Valencia, avec de la puissance, de la vitesse. Ce sont quatre joueurs capables de produire beaucoup de jeu offensif. La ligne de 4 et les milieux défensifs sont plus là pour défendre. Il y a du tempérament parce que c'est une équipe sud-américaine, elle aime défendre et joue aussi directement sur les attaquants axiaux."
Q: Qu'est-ce qui a changé dans votre équipe depuis un an et en quoi s'est-elle améliorée?
R: "Evidemment, le parcours qualificatif n'a pas été simple mais le socle de tout ça c'est le match retour (en barrage, ndlr) contre l'Ukraine. Cela a changé beaucoup de choses pour les joueurs, qui n'avaient pas connu beaucoup de joie sous le maillot de l'équipe de France. Ils ont connu quelque chose de fort, une communion avec le public et je suis là pour maintenir ça et avoir un objectif commun. Ils doivent tout faire pour honorer ce maillot et ceux qui sont là l'ont très bien compris."
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mer 25 Juin - 8:37

Nouvelle application Sud Ouest
TÉLÉCHARGER






ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
« Deschamps a changé l’image des Bleus »
0 COMMENTAIRE
Publié le 25/06/2014 à 06h00



DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 1587652_5737661_800x400







F
ormé aux Girondins, Nicolas Sahnoun, 33 ans, a disputé dix saisons professionnelles (en France, en Angleterre et en Espagne) et a désormais posé ses bagages à l'US Lège-Cap-Ferret (CFA 2) où il est à la fois capitaine et directeur sportif. Tout au long de la compétition, il partage sa vision de la Coupe du monde pour « Sud Ouest ». « Ce soir face à l'Équateur, l'équipe de France doit...

aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mer 25 Juin - 9:33

[size=36]Deschamps: "Assoir notre première place"[/size]
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Scan_755902
voir la photo






A la veille du 3e match de groupe de l'équipe de France dans cette Coupe du monde face à l'Equateur, mercredi à Rio de Janeiro, Didier Deschamps a confirmé que son équipe n'allait pas lâcher prise afin de valider une première place qui lui tend les bras. "Les joueurs travaillent avec la même application, la dynamique est là, il faut la maintenir, on est là pour assoeir notre première place, ça passera par un bon match de notre part car en face il y a une équipe sud-américaine de qualité avec un potentiel offensif intéressant", a en effet répondu le sélectionneur en conférence de presse.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mer 25 Juin - 9:34

[size=36]Deschamps aurait préféré s'entraîner au Maracana[/size]
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Scan_755914
voir la photo






Privés d'entraînement au stade du Maracana, les Bleus ont été contraints d'aller découvrir le stade olympique Joao Havelange, mardi à la veille du match contre l'Equateur. Interrogé sur les conséquences de ce changement, Didier Deschamps a répondu: "Ça amène désagrément, il a fallu réorganiser la journée de veille de match. Le Maracana est un stade qu'on ne connait pas, c'est toujours bien de pouvoir prendre des repères, de sentir l'atmosphère. Il y a un côté cérémonial dans cette habitude... Mais il y a une bonne raison puisque la pelouse souffre."
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Jeu 26 Juin - 7:42

Mondial 2014 : Deschamps et Benzema voient plus loin

Publié le Jeudi 26/06/2014 à 00H28


DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Loading

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty


Didier Deschamps n'était pas inquiet ce mercredi soir après le match nul entre la France et l'Equateur (0-0). Au micro de TF1 il a déclaré :"On a eu suffisamment d’occasions pour marquer mais le gardien a fait des parades. Parfois on a moins d’occasions et on marque, c’est comme ça. L’essentiel est là on est qualifiés en première position. A propos des changements opérés, je suis satisfait mais ces changements se font au détriment du collectif par moment mais c’est important d’avoir du rythme pour tous les joueurs." 
Prochaine étape, les huitièmes de finale face au Nigéria. "Ils ne sont pas là par hasard, il y a du répondant sur le plan athlétique. On va savourer, on a rempli notre objectif. On a cinq jours pour bien se préparer", a déclaré Didier Deschamps. Karim Benzema de son côté, également sur TF1, s'est tourné vers le huitième de finale face au Nigéria : "A ce niveau il n'y a pas d'adversaire facile, ça se joue au mental et à la détermination".
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Jeu 26 Juin - 9:34

[size=40]Deschamps : «Nous, on est là...»
Le nul des Bleus contre l'Equateur (0-0) ce mercredi n'ébrèche en rien la satisfaction de Didier Deschamps. Alors que plusieurs grandes nations sont éliminées, le sélectionneur est heureux de voir son équipe en huitième et ne veut lui fixer aucune limite.

98partagesTweeterPartagerPartager

[size=12]98partagesTweeterPartagerPartager
[/size]
152
a+a-imprimerRSS

Didier Deschamps ne veut pas se projeter sur le Nigeria dès ce mercredi. (Reuters)

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 40893[/size]

«Didier Deschamps, quelle analyse faites-vous de ce match nul contre l’Equateur ? Ce nul est-il un petit coup d’arrêt ?
Il en faudrait beaucoup plus pour gâcher notre joie. On était là pour se qualifier pour les huitièmes de finale. On y est parvenus en finissant premiers. Si l’équipe avait évolué dans sa composition, le fil conducteur restait le même. Nous avons été confrontés à une formation qui a très bien défendu, même si nous avons eu plus d’espaces à 11 contre 10. On a manqué un peu d’efficacité car les occasions, on les a eues. En aucun cas je ne vais retenir quelque chose de négatif ce soir. Ce nul ne gâche rien à notre bonheur d’être en huitième de finale ce soir.




«Le Nigeria, je connais et on va approfondir.»
[size]Vous affronterez le Nigeria…
Me projeter sur le Nigeria ? Pas ce soir. Il faut apprécier. On a ce soir et demain pour basculer. Le Nigeria, je connais et on va approfondir. On jouera à 13 heures (heures locales). On va s’adapter en prenant ce rythme à partir d’après-demain (vendredi).
 
Vous attendiez-vous à un bilan si flatteur ?
Avec mon staff, on prépare l’équipe en pensant au mieux. Après, on peut tout voir en positif mais, sans vouloir dire que ça va au-delà que ce qu’on pensait… Disons qu’on a bien débuté contre le Honduras, ce qui a été bénéfique pour la confiance. J’éprouve une grande satisfaction par rapport à ce que l’on a fait jusqu’à maintenant mais ce n’est pas fini.




[/size]
«Une deuxième compétition commence.»
[size]Craignez-vous que le coup de coude de Sakho à un Equatorien lui nuise, tout comme sa blessure à la cuisse ?
Je n’ai pas vu. Il y a eu des gestes, beaucoup de duels. Ça fait partie du jeu. Sinon, il a senti une crampe derrière la jambe. C’est pour ça que je l’ai sorti.
 
Qu’a-t-il manqué contre l’Equateur ?
Des buts. On aurait pu en marquer. Ce soir, on ne l’a pas fait.
 
Une finale de Coupe du monde comme en 1998, vous y pensez ?
Avançons étape par étape. Ça ne sert à rien à se projeter si loin. Je ne pense qu’à une chose, le huitième de finale. Une deuxième compétition commence. Des grandes nations ont été éliminées. Nous, on est là.




[/size]
«On n'a pas fait ce nul pour calmer les gens.»
[size]Il y avait une euphorie extravagante après France-Suisse (5-2). N’est-ce pas un mal pour un bien ?
Autour peut-être. On n’a pas fait ce nul pour calmer les gens. Que nos supporters soient euphoriques, c’est très bien. Ils étaient plus de 10 000 encore. Les gens ont besoin de ce soutien, de cette ferveur. Ils ont envie d’encourager cette équipe à travers ce qu’ils voient sur le terrain. Mais on ne se voyait pas les rois du monde après la Suisse. Il y a un adversaire. L’Equateur a fait son match. Tous les matches sont difficiles. C’est une Coupe du monde de qualité. Il fallait être à son meilleur niveau pour se qualifier.
 
Quel avis portez-vous sur le Nigeria ?
J’ai vu sa première période contre l’Argentine. Cette équipe a un bloc solide, une aptitude à bien défendre, un très bon gardien, de la qualité devant avec de la vitesse. Ce sera un match difficile.
 
Certains de vos joueurs vont être concernés par le ramadan.
Ce sont des sujets sensibles, délicats. Je n’ai rien à ordonner. On respecte les religions de tout le monde, les joueurs ont l’habitude. Chacun s’adaptera à la situation.




[/size]
«Quand il y a des changements, ça nuit à la cohésion collective.»
[size] Pourquoi cette équipe semble avancer dans le bon sens ?
Depuis le premier jour de la préparation, il y a un état d’esprit dans ce groupe avec l’envie de tout faire et bien faire, une envie commune de se battre ensemble et d’aller le plus loin possible. Mon rôle avec mon staff est de fédérer tout ça.
 
Qu’avez-vous pensé du match de Morgan Schneiderlin ?
Morgan est un joueur méconnu du public et de certains journalistes mais il fait de bonnes saisons à Southampton. Il a toutes les qualités. C’est le grand écart pour lui mais je ne doutais pas qu’il réponde présent. Je crois qu’il se souviendra de sa première titularisation.
 
Collectivement, vous avez été moins performants…
Quand il y a des changements, ça nuit à la cohésion collective. Je pouvais remettre les mêmes mais ceux qui ne jouent pas auraient pu penser qu’ils ne servaient à rien. Il faut un juste équilibre entre ceux qui ont besoin de jouer et ceux qui ont beaucoup joué. Ça fait partie de la gestion d’un groupe. Même s’il y a eu moins de fluidité, le fil conducteur était bon.»

[/size]
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  bienvenou le Dim 29 Juin - 8:06

Les choix de Deschamps
28/06/2014 05:35
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Comment_icon_off réagir(0) DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mail_icon_off [url=javascript:window.print();]DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Print_icon_off [/url]



DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Les-choix-de-Deschamps_image_article_large DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Zoom_in

Avec six changements effectués face à l'Équateur, Didier Deschamps a pu ménager ses titulaires en vue du huitième de finale contre le Nigeria, lundi. - (AFP)
Il n’y a aucune surprise à attendre pour le 8 e de finale face au Nigeria, lundi, mais la réflexion de DD devrait tout de même se porter sur plusieurs cas.
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty
Les six changements effectués contre l'Équateur (0-0) n'ont pas particulièrement porté leurs fruits et le patron des Bleus sait désormais qu'il ne dispose pas de réservistes capables de remettre en cause la hiérarchie au sein du groupe, à quelques nuances près.
En défense, la seule incertitude concerne l'état de la cuisse de Mamadou Sakho, sorti à la 61e minute mercredi. L'arrière de Liverpool ne fera pas l'objet d'une procédure de la Fifa pour son coup de coude à l'Équatorien Minda mais l'inconnue le concernant est d'ordre physique puisqu'il a été dans l'incapacité de boucler les deux dernières rencontres des Bleus. En cas de forfait, Laurent Koscielny se tient prêt. Raphaël Varane, Mathieu Debuchy à droite et Patrice Evra à gauche devraient faire leurs retours au coup d'envoi.
 Pogba ou Sissoko ?
Dans l'entre-jeu, Deschamps va récupérer avec plaisir sa sentinelle Yohan Cabaye, qui a purgé sa suspension, alors que la présence de Blaise Matuidi ne se discute plus depuis bien longtemps. Reste le cas Pogba. Le match contre l'Équateur n'a pas renforcé la cote du Juventino. On attend beaucoup plus du champion du monde U20.
A-t-il du mal à gérer la pression ? Il est en tout cas apparu très nerveux lors de la première rencontre face au Honduras au cours de laquelle il est passé tout près du carton rouge. Dans le jeu, le milieu de la Juventus (21 ans, 14 sélections, 2 buts) n'est pas plus en verve, alternant gestes de classe, comme cette passe décisive de l'extérieur du pied à destination de Karim Benzema contre la Suisse, et fautes techniques grossières. Sorti du onze de départ pour le deuxième match, il a désormais un solide rival en la personne de Moussa Sissoko.
Reverra-t-on Benzema - Giroud ?
Le joueur de Newcastle (24 ans, 20 sélections, 1 but) a été irréprochable face aux Helvètes, inscrivant au passage son premier but en bleu. Même s'il est moins doué que Pogba, le puissant Magpie apporte de la percussion et peut aussi briser des lignes grâce à sa vitesse. Son atout est d'avoir fait partie du onze qui a surclassé les Suisses, ce qui reste la prestation la plus aboutie des Français dans cette Coupe du monde.
En attaque, le sélectionneur pourrait également s'inspirer de la démonstration réussie contre la Suisse. Benzema et Olivier Giroud avaient pour une fois brillé côte à côte avec un but chacun, le Gunner se montrant très intéressant dans sa capacité à aller au combat, ce qui pourrait s'avérer utile à l'heure de défier les robustes Nigérians.
Sa non-titularisation mercredi a dû forcément titiller son amour-propre mais Antoine Griezmann, avec qui il est en concurrence directe, a été plutôt effacé. Giroud connaît les données du problème : Benzema, le meilleur buteur bleu (trois réalisations dans le tournoi) et le seul joueur de dimension mondiale, est indiscutable et indéboulonnable, tout comme le créateur Mathieu Valbuena, dont l'absence s'est fait cruellement ressentir au Maracana. C'est donc avec l'attaquant de la Real Sociedad (23 ans, 7 sélections, 3 buts) qu'il doit véritablement livrer bataille. Le profil du Nigeria pourrait lui permettre de regagner les faveurs de Deschamps.
le billet
Les cartes rebattues
Deux semaines de compétition, et ne restent plus déjà que seize postulants à l'assaut des huitièmes de finale.
Si les matchs du jour réservent d'académiques oppositions sud-américaines, Brésil contre Chili d'une part, Colombie face à l'Uruguay d'autre part, la suite du programme sera plus insolite.
Entre les Pays-Bas et le Mexique, le choc des cultures promet d'être explosif.
Entre la Belgique et les États-Unis, la « grande puissance » n'est pas, a priori, celle que désigne la géopolitique.
Il y a aussi ce duel épicé entre l'Algérie et l'Allemagne, revanche du Mondial 1982. Et, contrairement à ce que pourraient penser les plus jeunes, c'est bien l'Algérie qui mène aux points…
Et puis, il y aura cette opposition inédite et attendue entre l'autre qualifié africain, le Nigeria, et une équipe de France qui tentera de poursuivre l'aventure en troisième semaine…
le chiffre
163
C'est le nombre de millions d'euros de paris pris en France dans les réseaux physiques et en ligne lors des quarante-huit matchs de cette première phase du Mondial au Brésil. Le marché français des paris sportifs connaît depuis le début du Mondial une activité soutenue qui dépasse les prévisions les plus optimistes. Avant le début de la compétition, les opérateurs de paris sportifs tablaient sur un chiffre d'affaires global de 240 millions d'euros pour l'ensemble du Mondial, un montant qui devrait donc être largement dépassé. La Française des Jeux, première de la classe, a déjà enregistré 100 millions d'euros de paris dans les 25.000 points de vente de son réseau et sur Internet

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120510DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120410
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 105
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  bienvenou le Dim 29 Juin - 20:32

[size=40]DD : «On a secoué tout ça»

14partagesTweeterPartagerPartager

5
a+a-imprimerRSS
[/size]

Mis au repos face à l’Equateur, des joueurs tels que Valbuena, Evra ou Debuchy pourraient-ils souffrir d’un manque de rythme face au Nigeria, lundi, en huitièmes de finale du Mondial ? «On ne peut pas tout avoir !, a répondu Didier Deschamps. Ils ont soufflé parce qu’ils en avaient besoin et que d’autres aussi avaient besoin de temps de jeu. Après, il faut remettre la machine en route, pas seulement sur le plan athlétique. Il y a un moment de décompression, on se retrouve dans le creux, mais on a fait en sorte dans les séances de remettre de l’intensité et de l’agressivité pour secouer tout ça. C’est la tête qui commande les jambes, ce n’est pas une heure et demie avant le match qu’on va se dire qu’on est dedans. On est prêt aujourd’hui.»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120510DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120410
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 105
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  bienvenou le Dim 29 Juin - 20:33

[size=40]Deschamps et la «prudence» du 2e tour

[/size]
16partages
[size]TweeterPartagerPartager

9
a+a-imprimerRSS
[/size]

Depuis le début du Mondial, Didier Deschamps a apprécié «le spectacle». «On voit beaucoup de matches de qualité avec de l’intensité et du rythme, a-t-il souligné. Beaucoup d’équipes sont portées vers l’avant, ce sont plus des attaques rapides que placées. Et pas seulement en fin de match.» Le sélectionneur de l’équipe de France n’est toutefois pas certain que cela continue lors de la deuxième phase. «L’importance du résultat et le fait que ce soient des matches à élimination directe peuvent inciter certaines équipes à un peu plus de prudence.»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120510DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120410
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 105
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  bienvenou le Lun 30 Juin - 21:13

[size=40]Deschamps : «Je suis très fier»
Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, s'est dit fier de ses joueurs, qualifiés pour les quarts de finale après leur victoire sur le Nigeria (2-0).

54partagesTweeterPartagerPartager

32
a+a-imprimerRSS

Didier Deschamps et ses joueurs sont en quarts de finale du Mondial. (Reuters)

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 7476f[/size]

Didier Deschamps (sélectionneur de l'équipe de France), au micro de TF1 : « On a eu énormément d'occasions mais on a eu la maîtrise qu’à la 60e minute. La délivrance est venue tardivement. Il y avait de la tension, car on avait en face de nous une équipe très athlétique. Il y a eu beaucoup de duels. Dans ce Mondial, tous les matches sont difficiles. On ne va pas se la raconter, c’est très bien. C'est que du bonheur. Je suis très fier de ce qu’on fait depuis le départ. Il faut qu'on savoure, dans quatre jours on va remettre ça. On est en quarts, on va faire en sorte d'avoir une étape en plus. »

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120510DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120410
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 105
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mar 1 Juil - 8:47

r de l'équipe de France savourait lundi une qualification qui n’avait rien d’évidente il y a quelques mois


© PHOTO DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 1601870_5930574_800x400« Il y a une prochaine étape, on va essayer de la franchir. »


AFP








L
a belle histoire de Didier Deschamps avec la Coupe du monde va donc se poursuivre au moins jusqu'à vendredi prochain. Et même s'il ne veut pas « s'enflammer », le sélectionneur français espère bien franchir une étape de plus. Le début de match a été compliqué? Didier Deschamps. Un match dure 90 minutes. On a eu en face une équipe qui a fait le match qu'on pouvait prévoir avec de la densité physique. Il a fallu répondre à ce combat. On peut mieux rentrer dans un match, mais on a bien fini. On a eu une dernière demi-heure avec plus de dynamisme et de vivacité et une équipe du Nigeria qui a baissé de pied. On a pris...



aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mar 1 Juil - 18:26

Le 01/07/2014 à 18:06:00
FOOT
[size=40]BLEUSDeschamps : «Pas le sentiment» d'être favorisé

Après Pogba, Giroud et Sakho lors des trois matches de poule des Bleus, Blaise Matuidi aurait pu lui aussi être expulsé face au Nigeria, lundi soir. Deschamps a estimé que «ça pouvait arriver» au sujet de la semelle du milieu du PSG sur Onazi.

0partagesTweeterPartagerPartager


a+a-imprimerRSS

«Blaise est allé s?excuser, mais ça peut arriver», a expliquer Didier Deschamps. (Reuters)

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 D2297[/size]

«Un geste criminel». C’est ainsi que Diego Maradona a qualifié la semelle de Blaise Matuidi sur Onazià la 54e minute de France – Nigeria (2-0), lundi soir. Pour l’ancienne gloire du football argentin, le geste de l’international français - seulement averti par M. Geiger – serait même plus grave que la morsure de Luis Suarez à l’encontre de Chiellini lors de la dernière rencontre de poule entre l’Italie et l’Uruguay et qui a valu une suspension de 9 matches à l’attaquant de la Celeste. «C’est impossible que l’arbitre ne l’ai pas vu», s’est exclamé Maradona.



«Peut-être que si j'étais Nigérian, je dirais autre chose»
[size]Invité à réagir, Didier Deschamps n’a pas souhaité commenter les propos d’El Pibe de Oro. «Ça ne m’inspire rien», a-t-il indiqué, avant d’affirmer qu’il ne craignait pas que la FIFA sanctionne le milieu du PSG a posteriori. Il s’est montré, en revanche, plus disserte lorsqu’il a été question du présumé favoritisme dont bénéficieraient les Bleus au niveau de l’arbitrage. «Je n’ai pas ce sentiment, a-t-il insisté. Il y a des faits de jeu… Peut-être que si j’étais Nigérian, je dirais autre chose, mais je n’ai pas cette impression.» Avant Matuidi, Pogba, Giroud, mais aussi Sakho auraient pu être sanctionnés lors des trois premiers matches des Bleus.



Alors que Stephen Keshi avait critiqué l’arbitrage dans la foulée du 8e de finale perdu par les Super Eagles, Deschamps a évoqué «une version nigériane visiblement soutenue» par les médias français. «Sur ce match, il y a d’autres gestes plus que limites. Il y a eu des duels, nous aussi on y est allé. (Blaise) aurait pu être sanctionné, mais je regarde aussi les autres matches. Il y a une telle intensité et un tel rythme dans cette Coupe du monde qu’il suffit d’une intervention avec un dixième de retard et ça peut faire une faute spectaculaire. Je suis désolé pour Onazi, Blaise aussi est allé s’excuser, mais ça peut arriver…
[/size]
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mar 1 Juil - 18:27

[size=40]DD: «Quand t'es pas né, t'es pas né»
Au lendemain des déclarations de Joachim Löw qui a affirmé qu'il ne souhaitait pas évoquer "1982" avant le quart de finale entre la France et l'Allemagne vendredi, Didier Deschamps a indiqué que lui non plus n'en parlerait pas à ses joueurs.

14partagesTweeterPartagerPartager

13
a+a-imprimerRSS

Didier Deschamps ne va pas évoquer 1982 avec ses joueurs. (Reuters)

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 3eb32[/size]

Didier Deschamps est allé dans le sens de Joachim Löw. Dans la foulée de la qualification de l’Allemagne pour les quarts de finale de la Coupe du monde aux dépens de l’Algérie, le sélectionneur de la Mannschäft avait affirmé qu’il ne voulait pas parler de 1982 et de la demi-finale remportée par la RFA face à la France. «Il a bien raison, a souligné Deschamps. Je suis tout à fait d’accord avec lui. Je n’en parlerai pas aux joueurs».

Le technicien a expliqué son choix en rappelant que la majorité des éléments qui composent son groupe «n’étaient pas nés» à cette époque-là. «Je vais leur parler de quoi ?, a-t-il demandé. Quand t’es pas né, t’es pas né. Si je leur parle de 2006, OK. Il y a des vidéos d’archive, c’est vrai, mais les vidéos, on les utilise pour autre chose. Il faut vivre avec son temps. Ça fait partie de l’histoire, on ne va pas faire les vieux combattants. Ce qui est important, c’est vendredi.»




«1982, j'avais 14 ans, et c'est vraiment là que j'ai commencé à avoir des souvenirs de l'équipe de France.»
[size]Deschamps n’est toutefois pas dupe. Il sait qu’en France, la presse pourra difficilement occulter ce match marqué par l’attentat de Schumacher sur Battiston. «C’est bien, ça va remettre les anciens à l’honneur». Quel souvenir garde-t-il de cette rencontre ? «Moi, j’étais né, j’avais 14 ans. C’est vraiment là que j’ai commencé à avoir des souvenirs de l’équipe de France. Le dénouement a été cruel, forcément, puisqu’on en parle encore aujourd’hui. Même si c’était négatif à la fin, ça a marqué l’esprit des gens et l’histoire du foot français
[/size]
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Mer 2 Juil - 8:18

[size=30] On ne va pas y aller en touristes "[/size]
02/07/2014 05:35
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Comment_icon_off réagir(0)DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mail_icon_off[url=javascript:window.print();]DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Print_icon_off[/url]



DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 On-ne-va-pas-y-aller-en-touristes_image_article_largeDIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Zoom_in

Didier Deschamps n'évoquera pas avec ses joueurs le célèbre France - Allemagne de 1982. - (AFP)
Le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps refuse le statut de favori mais croit en ses chances contre l’Allemagne. Interview.
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Doc_iconEt Messi est arrivé !
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Doc_iconKoscielny, bien plus qu'un remplaçant
Voir l'infographie en grand format
[size]
Peut-on déjà considérer que la Coupe du monde des Français est réussie ?
« On n'a pas raté notre Coupe du monde. Je suis très fier et les joueurs le méritent, c'est un grand plaisir pour moi et mon staff d'être au quotidien avec eux. Mais on ne va pas y aller en touristes vendredi. On va jouer le coup à fond, si on joue relâché, ça risque de nous faire drôle. Mais on apprécie, on est quart de finaliste, ce n'est pas rien. »
Morgan Schneiderlin et Bacary Sagna ont déclaré que l'objectif était d'aller chercher le titre…
« C'était un moment d'égarement. C'était du deuxième degré et vous l'avez pris au premier degré. Il faut avoir de l'ambition mais il ne faut pas que ça se transforme en prétention. Je suis réaliste, mon rendez-vous est là, vendredi, et pour mes joueurs aussi. Cela ne sert à rien de se projeter plus loin. Tout le monde peut rêver, moi aussi, mais je suis quelqu'un de pragmatique et de réaliste. »
Allez-vous parler à vos joueurs du France - Allemagne de 1982 ?
« Ils n'étaient pas nés, je vais parler de quoi ? Respect pour les anciens et ce qui s'est passé mais on ne va pas jouer les anciens combattants. J'avais 14 ans, ce sont mes premiers souvenirs de l'équipe de France. Ce sont des moments cruels puisqu'on en parle encore aujourd'hui. On ne va pas parler de revanche ou quoi que ce soit. Mais c'était un grand moment, émotionnel, triste. C'est pour ça que le football a quelque chose de magique. Cela a marqué l'esprit des gens et l'histoire du football français. »
Les Bleus s'en sortent plutôt bien avec l'arbitrage depuis le début du Mondial…
« Je n'ai pas le sentiment qu'on soit favorisé. Peut-être que si j'étais nigérian, je dirais l'inverse, mais je ne pense pas que ce soit quelque chose qui ait influencé nos résultats. Il y a des duels et on a aussi des joueurs qui vont dans les duels. Je ne vais pas me plaindre, mais il y a une telle intensité dans les matchs. Il suffit d'arriver un dixième en retard et ça peut faire des fautes spectaculaires. Je suis désolé pour Onazi, Blaise est allé s'excuser, mais ça peut arriver. »
le billet
La clé Deschamps
Didier Deschamps a d'ores et déjà réussi sa mission. Le sélectionneur des Bleus, au bord du gouffre avec les tricolores après le barrage aller des qualifications pour le Mondial contre l'Ukraine (0-2), a su depuis le barrage retour historique du 19 novembre 2013 (3-0) trouver les mots et les hommes pour (re) donner une âme et une image séduisante à cette équipe de France. Avec ce maître tacticien et technicien, à la communication interne et externe efficaces, les coéquipiers de Lloris ont donc reconquis le cœur des Français avec cette qualification pour les quarts de finale. Une sacrée victoire !
le chiffre
16
C'est, en millions, le nombre de téléspectateurs qui ont suivi la victoire de la France lundi contre le Nigeria sur TF1.
La rencontre a même connu un pic d'audience à 21,2 millions en fin de rencontre. Il s'agit la meilleure audience d'une retransmission sportive hors prime-time, a annoncé la chaîne. Le match, diffusé à 18 h et qui a vu les Bleus se qualifier pour les quarts de finale, a réalisé 70 % de part d'audience. La meilleure audience de l'année est toujours détenue par le match France - Suisse du premier tour, où la victoire des Bleus avait rassemblé 16,7 millions de téléspectateurs.
en bref
Varane passe la nuit à l'hôpital
Le défenseur Raphaël Varane, victime d'une gastro-entérite il y a plus d'une semaine, a passé la nuit de lundi à mardi à l'hôpital en raison d'une déshydratation, selon le quotidien brésilien O Globo. Varane a particulièrement souffert de la chaleur lors du huitième de finale contre le Nigeria.
Les Brésiliens redoutent la France
Au Brésil, la perspective d'une demi-finale entre la France et le Brésil fait resurgir le fantôme de 1998. « Revoilà les bourreaux du Brésil », écrit le quotidien O Globo. Le milieu de terrain brésilien Fernandinho loue les qualités des Bleus. « Celui qui se distingue le plus est Pogba. Il a une très bonne technique et il est fort devant pour conclure », a-t-il confié.
[/size]
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Jeu 3 Juil - 6:48

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Crbst_bandeaucontrehonduras
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Jeu 3 Juil - 7:26

[size=30]Mondial/France: Deschamps, la bataille tactique a commencé[/size]
02/07/2014 20:19
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Comment_icon_off réagir(0)DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mail_icon_off[url=javascript:window.print();]DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Print_icon_off[/url]  



DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mondial-France-Deschamps-la-bataille-tactique-a-commence_sliderDIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Zoom_in

[url=javascript:void(0)]suivante[/url][url=javascript:void(0)]précédente[/url]
Le sélectionneur français Didier Deschamps lors d'un entraînement, le 2 juillet 2014 à Ribeirao Preto - AFP Franck Fife
Le quart de finale du Mondial contre l'Allemagne, vendredi au Maracana de Rio de Janeiro, va offrir au sélectionneur Didier Deschamps une passe d'armes tactique de haut vol contre son homologue Joachim Löw, tout aussi féru que lui de l'exercice.
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty
Mardi en conférence de presse, au lendemain de la victoire en 8e de finale contre le Nigeria (2-0), le sélectionneur des Bleus a été très peu disert lorsqu'on lui demandait d'évoquer le style de jeu de la Nationalmannschaft, prétextant qu'il n'avait pas encore vu tous ses matches dans le tournoi. Comme si DD ne connaissait pas les dangers et les failles allemandes...
Son quasi-silence a clairement marqué un basculement dans sa façon de communiquer, d'appréhender publiquement un adversaire dans cette Coupe du monde. Jusque-là, en presque trois semaines de compétition, il n'avait pas hésité à s'épancher sur le Honduras, la Suisse, l'Equateur et même le Nigeria avant le 8e de finale où la pression reposait plus sur les épaules de la France favorite.
Il avait aussi donné des indices sur ses choix tactiques à ceux qui savaient lire entre les lignes et qui avaient encore en tête les enseignements de certains matches de préparation.
Face à cette Allemagne qui disputera son 17e quart de finale en 18 participations et aura les faveurs des pronostics, ce n'est pas parce que les Bleus, désormais outsiders, semblent libérés du poids de l'objectif initial des quarts de finale que Deschamps allait prendre à la légère ce rendez-vous. Bien au contraire.
Deux raisons à cela: à ce stade du Mondial, chaque détail compte, surtout ceux qu'on révèle. Ensuite se dresse face à DD, un technicien en la personne de Löw aussi adepte du tableau noir que lui et qui inspire plus de méfiance, sans les offenser, que Luis Fernando Suarez (Honduras), Ottmar Hitzfeld (Suisse), Reinaldo Rueda (Equateur) et Stephen Keshi (Nigeria).
Une méfiance qui trouve sa source dans la roublardise du sélectionneur allemand qui n'hésite pas à varier de façon imprévisible ses schémas, mû par la chance de posséder des joueurs polyvalents, de très haut niveau et pour la plupart multi-titrés au Bayern Munich.
Partie d'échec et de poker
L'adversaire est donc de taille. Aussi, Deschamps, qui est un des rares techniciens à concéder parfois faire ses choix tactiques ou ses compositions d'équipes en prenant en compte le profil de l'adversaire, se passera bien cette fois d'apporter de l'eau au moulin de Löw, en décelant tel ou tel aspect du jeu allemand sous peine de se faire surprendre.
Pour cette passionnante partie d'échec à distance qui s'annonce, l'ancien joueur et capitaine des Bleus, le seul encore en lice pour espérer soulever le trophée suprême en tant qu'entraîneur depuis l'élimination des Etats-Unis (par la Belgique 2-1 a.p.) de Jürgen Klinsmann, a ainsi enclenché le verrou. Rien ne doit filtrer de ses intentions.
Pour lui, au fond, le match a d'une certaine façon déjà commencé. Comme Löw, Deschamps ne s'est jusqu'à présent pas reposé sur une seule animation. Si son 4-3-3 reste la base depuis sa restauration lors de l'exploit homérique du 19 novembre contre l'Ukraine en barrage retour (3-0), les différents joueurs qui l'ont composé au fil des match ont montré qu'il y avait de la variété dans le jeu.
A ce titre, s'agissant du secteur offensif français, la partie d'échec pourrait laisser place à une partie de poker, avec une grande part de bluff.
Griezmann plus habile techniquement, part favori pour compléter le trio d'attaquants avec Benzema et Valbuena. Mais rien pour l'heure n'indique que Giroud, décevant contre le Nigeria, n'ait pas sa chance dans l'optique de perturber la tour de contrôle Mertesacker, avec son impact physique et son jeu de tête.
Tout comme rien n'interdit Deschamps de surprendre en lançant Rémy, dont la pointe de vitesse et la capacité à prendre la profondeur peuvent être des armes face au haut positionnement de la défense allemande et la tendance qu'a Neuer de déserter ses cages.
La bataille tactique bat déjà son plein.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  bienvenou le Ven 4 Juil - 6:57

DESCHAMPS
RETROUVE
SCHWEINSTEIGER
Le quart de finale de la coupe
du monde France-Allemagne
donnera l’occasion à
Didier Deschamps de revoir
Bastian Schweinsteiger.
Peut-être même que le sélectionneur
arrivera à prononcer
le nom du milieu de
terrain... En 2012, lors
d’une conférence de presse
préalable au quart de finale
de Ligue des champions de
Marseille face au Bayern
Munich, celui qui était entraîneur
de l’OM avait sévèrement
écorché le patronyme
du milieu allemand
provoquant une polémique
outre-Rhin où la presse
avait raillé cet écart de langage
involontaire. Deschamps
s’était excusé
auprès du joueur.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120510DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120410
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 105
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Ven 4 Juil - 9:03

Didier Deschamps ou l'art et la manière

Publié le 04/07/2014 à 08:14

La belle vague sur laquelle la France surfe depuis son billet arraché en barrages, doit beaucoup à son sélectionneur, patron sur et en dehors du terrain
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 201407041280-full
Didier Deschamps et ses joueurs ont débarqué à Rio./ Photo A ..
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Zoom
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 201407041280-full
Après plusieurs erreurs de casting, la FFF a fini par trouver la personne idoine. Qui mieux que Didier Deschamps, 103 sélections en équipe de France, champion du monde et vainqueur de deux Ligue des champions avec Marseille et la Juventus, pouvait insuffler à une équipe à peu près en panne de tout (confiance, fond de jeu, gestion de l'environnement et humilité) son inextinguible soif de vaincre. Évidemment, s'il s'était pris les pieds dans le tapis face à l'Ukraine en barrages, on n'en serait pas à gloser sur ses multiples qualités. Laurent Blanc avait un palmarès tout aussi éloquent, mais il était sans doute moins fait pour le métier de sélectionneur, d'autant que son expérience d'entraîneur se limitait aux Girondins de Bordeaux. Didier Deschamps, lui, avait déjà bien bourlingué : Monaco, Juventus, Marseille ont jalonné souvent avec réussite son parcours d'entraîneur jusqu'à sa nomination en tant que sélectionneur de l'équipe de France en juillet 2012.
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty
La maîtrise des situations
L'une de ses forces est de contrôler sa parole et de maîtriser toutes les situations. Gros chambreur, il a l'art d'esquiver les questions délicates par une dose d'humour.
Mais le propos sait aussi être ferme surtout avec la polémique Ribéry, déclenchée par des propos maladroits du médecin des Bleus Franck Le Gall contre son homologue du Bayern Munich, le réputé Hans-Wilhelm Müller-Wolfhart. Pas question pour lui d'alimenter l'affaire et de pourrir la belle ambiance des Bleus : il a donc habilement refusé toute réponse sur le sujet.
Tout le contraire d'un Domenech
Protecteur pour ses joueurs, il est tout le contraire d'un Raymond Domenech qui prenait un malin plaisir à manier la provocation, ou d'un Laurent Blanc pas très à l'aise dans l'exercice. Son intervention au 20 heures de TF1, le 13 mai, pour révéler sa liste, la coupure claire entre les 23 et les 7 réservistes ainsi que les raisons d'écarter Samir Nasri, a été du grand art.
Depuis le début du tournoi, il n'a pas changé, offrant aux journalistes ce qu'il veut bien donner et n'hésitant pas à brouiller les pistes au sujet de ses compositions d'équipes. Deschamps sait tout, voit tout et retient tout, parfois jusqu'à la caricature. Quand certains joueurs (Sagna et Schneiderlin) se sont sentis pousser des ailes en claironnant qu'ils voulaient aller au bout, il leur a opportunément rappelé qu'il fallait d'abord en passer par le Nigeria. Et maintenant l'Allemagne.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Ven 4 Juil - 11:09

[size=33]Mondial 2014. Didier Deschamps : « S'élever à tous les niveaux »[/size]
Brésil - 06h55 - 0
écouter

  • DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Didier-deschamps-selever-tous-les-niveauxPour Didier Deschamps, les Bleus ont "une nouvelle page à écrire" face à l'Allemagne. | Photo : EPA.




Le sélectionneur des Bleus aborde le quart de finale choc face à l'Allemagne (ce vendredi, 18 h), avec envie. En ayant conscience que la Mannschaft est supérieure au Nigeria.
Entretien avec Didier Dechamps, sélectionneur de l'équipe de France
Sentez-vous de la peur dans le groupe avant le quart de finale face à l'Allemagne, au Maracana de Rio ?
Pas du tout. Il n'y a pas de raison d'en avoir. On joue un quart de finale de Coupe du monde contre une équipe qui a de l'expérience mais il n'y a pas de crispation. On se prépare au mieux pour le match.
Vos joueurs ont-ils la pression ?
Ils ne l'ont pas. Je n'ai rien à leur dire. Il y a surtout de l'excitation de jouer un quart de finale de Coupe du monde. Il y a une nouvelle page à écrire. Faisons en sorte qu'elle soit la plus belle possible pour nous.
Que pensez-vous de l'Allemagne et de son parcours ?
Je ne peux pas dire que l'Allemagne a eu un parcours difficile. Elle ne change pas sa philosophie, elle est solide avec une ligne directrice, elle garde son calme avec des fortes individualités. Elle aime bien avoir le ballon pour imposer son jeu à l'adversaire. Il y a eu des changements de joueurs au poste et pas de changements de système. Mais on sera prêt à ce genre d'éventualités.
Joachim Löw a loué les qualités de la France...
Il est gentil Joachim (rires). Mais si au début de la Coupe du monde il y avait eu des équipes à ressortir avec l'étiquette de favorites, l'Allemagne en aurait fait partie. On a fait jusqu'à maintenant une très belle Coupe du monde et on va jouer notre coup à fond. Mais l'adversité augmente forcément. Le Nigeria était une bonne équipe avec de la densité mais cette équipe allemande est largement au-dessus sur le papier. On sait qu'il faudra faire ce qu'on a fait de bien jusqu'à maintenant mais s'élever à tous les niveaux.
Qu'est-ce qui a changé dans cette équipe de France ?
Le 19 novembre. Ou on se qualifiait ou on restait à la maison. L'histoire des joueurs qui sont là et la mienne et celle de mon staff est bien différente depuis la qualification du 19 novembre. On a toujours eu des joueurs compétitifs qui jouent dans de grands club européens. Après, il faut qu'il y ait une unité de pensée et d'objectifs. Porter ce maillot amène des devoirs, l'état d'esprit des joueurs est vraiment excellent depuis le début de la préparation et le mental est quelque chose d'important dans ce type de compétition.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Ven 4 Juil - 11:24

[size=40]Deschamps : «Réellement un plaisir de jouer ce quart»
A la veille du quart de finale face à l'Allemagne (vendredi à 18h00), Didier Deschamps a assuré ne sentir aucune appréhension ni aucune crainte au sein de son groupe. «Il n'y a pas de raison d'en avoir», a-t-il insisté.

21partagesTweeterPartagerPartager

175
a+a-imprimerRSS

Didier Deschamp lors de l'entraînement des Bleus jeudi au Maracana. (Reuters)

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 C7f9c[/size]

«Didier Deschamps, dans quel état d’esprit se trouvent vos joueurs avant ce quart de finale ? Y a-t-il de la crainte, de l’appréhension ?
Il n’y a pas de raison d’en avoir. On est là, on a un quart à jouer. Je ne sens aucune crispation. C’est réellement un plaisir.

En 1982 et 1986, l’équipe de France s’était inclinée face à l’Allemagne. Avez-vous prévu de parler à vos joueurs pour qu’ils ne se rajoutent pas de pression inutile ?
Mais je n’ai rien à leur dire. Ils ne l’ont pas (la pression, Ndlr). L’histoire des confrontations entre les deux équipes est ce qu’elle est. On a une nouvelle page à écrire vendredi. Faisons en sorte qu’elle soit la plus belle possible pour nous.




«Depuis le début du tournoi, l'Allemagne n'a pas changé de système, mais ça peut arriver vendredi.»
[size]Comment jugez-vous le parcours de l’Allemagne ?
On ne peut pas dire qu’elle ait eu un parcours difficile. Face au Portugal, l’expulsion (de Pepe) a changé le match. Ça a été un peu plus compliqué face au Ghana (2-2, Ndlr)… L’Allemagne est une équipe solide, calme, qui a une ligne directrice et qui ne change pas de philosophie. Elle joue son jeu avec de fortes individualités. Elle aime avoir le ballon pour imposer son jeu à l’adversaire. Depuis le début du tournoi, elle n’a pas changé de système, mais ça peut arriver vendredi. Si c’est le cas, on sera prêt à parer cette éventualité-là.

L’Allemagne a souffert pour se qualifier face à l’Algérie. Dans quelle mesure pouvez-vous vous appuyer sur ce match ?
C’était une configuration particulière, contre une équipe très regroupée. A partir du moment où les Allemands n’ont pas ouvert le score, ils se sont exposés. Ils ont été poussés en prolongation, mais ils ont fini plus frais quand même. Chaque équipe joue avec un système et une stratégie bien à elle. Mais il y a toujours des choses à retenir qui peuvent nourrir ma réflexion.




[/size]
«Ils ont une expérience plus importante que la notre, mais on va jouer à fond quand même.»
[size]Joachim Löw (Oliver Bierhoff, en réalité, NDLR) a déclaré que l’Allemagne n’était pas favorite. Qu’en pensez-vous ?
Il est gentil Joachim (rires). Il peut déclarer des choses, moi aussi. Mais sincèrement, en début de compétition, s’il y avait des équipes à ressortir et à qui on pouvait attribuer l’étiquette de favori, l’Allemagne en faisait partie. Nous, on a fait une belle Coupe du monde, mais l’adversité va encore s’élever. L’Allemagne a l’habitude d’aller presque au bout de ces compétitions. Ils ont une expérience plus importante que la notre, mais on va jouer à fond quand même.

Le fait d’être en quarts de finale peut-il libérer vos joueurs ?
A ce niveau-là, les exigences sont encore plus importantes. J’ai beaucoup de respect pour le Nigeria, mais l’Allemagne, sur le papier, c’est au-dessus. Il faudra continuer à faire ce qu’on a fait de bien, mais en élevant encore notre niveau.»

[/size]
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  bienvenou le Ven 4 Juil - 20:52

Pas passés loin»
Didier Deschamps et Mathieu Valbuena étaient très déçus d'avoir échoué contre l'Allemagne car la différence de niveau n'était pas énorme...

58partages Tweeter Partager Partager

58partages Tweeter Partager Partager

36
a+a-imprimerRSS


Didier Deschamps console Karim Benzema après l'élimination de la France en quarts de finale. (L'Equipe)

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 E6506


Didier Deschamps, sélectionneur des Bleus,  : «Nous avons fait ce qu'il fallait, notamment pour égaliser, et nous ne sommes pas passés loin. Nous avons eu des occasions mais ils ont plus d'expérience et ils ont bien géré leur avance. Ils marquent sur un coup de pied arrêté, qui est notre point faible. Nous avons tout tenté jusqu'à la fin avec cette occasion de Karim Benzema mais Neuer a fait le boulot. Mes joueurs ont répondu présents, comme depuis le début du Mondial. Nous sommes à notre place même s'il n'y a pas une énorme différence avec notre adversaire.»

Mathieu Valbuena, milieu de l'équipe de France,  : «C'est dur. Nous avions vécu des choses magnifiques jusqu'à maintenant et c'est dommage de s'arrêter en si bon chemin. Nous avons manqué d'efficacité offensive. Eux, ils n'ont pas eu d'occasions et ont eu de la réussite. Nous sommes vraiment abattus car nous voulions arriver au bout. On a tout donné mais cela n'a pas suffi.»

Yohann Cabaye, milieu de l'équipe de France,  : «Nous sommes forcément déçus car nous avons fait jeu égal avec eux. Il faut accepter mais c'est dur. On sort la tête haute. On est fiers. Ce groupe est jeune mais cela le fera grandir.»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120510DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120410
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 105
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Sam 5 Juil - 8:00

[size=30]Mondial: Pour Deschamps, "un sentiment de frustration"[/size]
04/07/2014 21:40
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Comment_icon_off réagir(0)DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mail_icon_off[url=javascript:window.print();]DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Print_icon_off[/url]  



DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mondial-Pour-Deschamps-un-sentiment-de-frustration_image_article_largeDIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Zoom_in

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps lors du quart de finale de Coupe du Monde perdu 1-0 contre l'Allemagne, le 4 juillet 2014 à Rio de Janeiro. - AFP Patrik Stollarz
Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a fait part de son "sentiment de frustration" après l'élimination des Bleus en quart de finale du Mondial-2014 face à l'Allemagne (1-0), vendredi au Maracana de Rio de Janeiro.
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty
Q: Qu'est-ce qui a fait la différence?
R: "Pas grand chose. C'est le haut niveau. On avait en face une équipe plus expérimentée. On a fait un début de match trop timide mais on a fait de bonnes choses. On n'a pas eu de réussite et d'efficacité et Neuer a aussi fait les parades qu'il fallait. Globalement, par rapport à ce que représente l'Allemagne et d'où on vient, il y a un sentiment de frustration parce que l'écart n'est pas si important. Mais à l'arrivée on s'arrête là et eux vont continuer. On a fait notre match dans la lignée du Mondial."
Q: L'Allemagne est-elle un modèle pour votre jeune équipe?
R: "Un groupe est né avec la qualification en barrage contre l'Ukraine et tout au long du parcours, j'ai vu de très bonnes choses. On n'a pas l'expérience internationale de l'Allemagne mais je suis très fier de ce qu'ont fait les joueurs sur le terrain et en dehors. Il y a du travail mais il y a des prédispositions. Il faudra maintenir cet état d'esprit et cette qualité. Mais je préfère retenir le positif."
Q: Quel sera l'héritage de cette Coupe du monde?
R: "On est quart de finaliste, ça signifie quelque chose et en terme de contenu, on a fait de très bonnes choses. En face il y avait cette habitude des grands rendez-vous. L'expérience aide dans des matches comme ça, très serré."
Q: Quel a été le message que vous avez adressé aux joueurs à la fin du match?
R: "On est encore ensemble ce soir mais il y avait beaucoup de tristesse, de déception et de frustration. Je ne peux pas leur enlever ce sentiment parce que je l'ai aussi mais il ne faut pas oublier ce qu'on a fait de très bien. On avait l'ambition de continuer mais ça ne s'est pas joué à grands choses. Il y a la fierté d'avoir travaillé avec eux et d'être arrivé jusque là."
Q: Qu'est-ce qui vous a manqué en attaque?
R: "Il faut un peu de réussite, plus de promptitude peut-être. Neuer a fait les parades qu'il faut, ça s'est joué à peu de choses. C'est le haut niveau. Il n'y avait pas beaucoup de marges mais on n'a pas eu l'efficacité qui est importante à ce niveau."
Q: Pourquoi avoir fait le choix de Griezmann en attaque et qu'avez-vous pensé du match de Benzema?
R: "C'était important de mettre de la vitesse et de la vivacité aussi. Je m'attendais aussi à avoir Lahm à droite et il fallait bien défendre sur ce côté. Griezmann a fait de très, très bonnes choses. Il a beaucoup bougé, demandé des ballons en profondeur. Je ne vais pas analyser le match de chaque joueur et je ne vais pas ressortir Karim plus qu'un autre. Il a eu des situations mais il n'a pas manqué grand chose."
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  aladin le Sam 5 Juil - 8:35

Didier Deschamps a livré son sentiment à chaud, sur TF1, après l'élimination des Bleus devant l'Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde (0-1), trouvant des circonstances atténuantes à son équipe. "Je pense qu'on a fait ce qu'il fallait pour les bousculer, ils ont plus d'expérience que nous, ils ont bien géré leur avantage d'un but, marqué sur un coup de pied arrêté, là où nous avons péché. On a tenté jusqu'au bout, à l'image de l'occasion de Karim à la fin, on n'est pas passé loin non plus... Ils ont l'habitude des grands rendez-vous, ce n'était pas facile et on s'y attendait. On a tout fait pour égaliser mais Neuer a fait les parades qu'il fallait." Et le sélectionneur tricolore de poursuivre: "Les joueurs ont répondu présent aujourd'hui, dans la lignée de ce qu'on a fait depuis le début de la compétition mais l'adversaire était d'un meilleur niveau. On avait l'envie et l'ambition d'aller plus loin, on s'arrête là, en quarts, mais il n'y a pas une grosse différence entre eux et nous."
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 34
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  bienvenou le Dim 6 Juil - 12:34

[size=30]Mondial - France: La star, c'était Deschamps[/size]
05/07/2014 18:58
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Comment_icon_off réagir(0)DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mail_icon_offDIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Print_icon_off  



DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Mondial-France-La-star-c-etait-Deschamps_sliderDIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Zoom_in

suivanteprécédente
Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps lors du quart de finale de la Coupe du Monde perdu 1-0 contre l'Allemagne, le 4 juillet 2014 à Rio de Janeiro. - AFP Franck Fife
Pour sa première phase finale en tant que sélectionneur, Didier Deschamps n'a pas failli et peut sortir la tête haute du Mondial-2014 au Brésil où l'équipe de France a retrouvé un peu de son éclat.
DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty
Une élimination en quart de finale, même contre l'Allemagne (1-0), ne pouvait que susciter un légitime "sentiment de frustration" pour ce gagneur invétéré. Mais la "fierté" a fini par l'emporter chez le technicien de 45 ans à l'heure du bilan, un groupe étant né durant le mois passé au pays du football-roi, avec l'Euro-2016 à la maison en ligne de mire.
Deschamps a été le véritable patron des Bleus durant cette Coupe du monde, contrôlant tout jusqu'au moindre détail et ne perdant jamais la maîtrise des événements. Tactiquement, il a habilement jonglé entre différentes formules (Benzema avec ou sans Giroud, Pogba ou Sissoko...), confirmant son expertise en la matière.
Mais c'est surtout sa gestion du groupe qui a singulièrement tranché avec celle de ses prédécesseurs, Raymond Domenech et Laurent Blanc. Alors que les deux anciens sélectionneurs avaient plié sous le diktat des joueurs au Mondial-2010 et à l'Euro-2012, Deschamps a tout de suite placé des limites et fait de l'"état d'esprit" sa ligne directrice.
Tout élément capable de saborder la vie commune et le vestiaire a été écarté, le plus emblématique étant Samir Nasri. Histoire de ne pas revivre un Knysna bis.
Pas de crainte de ce côté-là avec l'ancien milieu de la Juventus Turin (1994-1999) pour qui le maillot bleu reste ce qu'il y a de plus sacré au monde.
Pragmatique, il a su tirer les enseignements du barrage retour pour s'appuyer ensuite essentiellement sur le onze ayant terrassé l'Ukraine (3-0, le 19 novembre au Stade de France) pour ce qui constitue l'acte fondateur de son mandat après un an et demi de tâtonnements.
Ecouté et respecté
Ecouté et respecté en raison de son palmarès exceptionnel en tant que joueur et entraîneur, Deschamps est la véritable star et pour l'instant le principal atout de cette jeune équipe de France sans élément de dimension mondiale, en attendant l'émergence complète des Pogba, Varane ou Griezmann.
Aucun scandale ni aucune polémique ne sont venus parasiter la vie des Bleus au Brésil, la seule petite alerte étant intervenue après les accusations formulées par le médecin Franck Le Gall contre son homologue du Bayern Munich, le réputé Hans-Wilhelm Müller-Wohlfhart, concernant la blessure de Franck Ribéry (lombalgie). Mais il a su habilement botter en touche sur le sujet quand il le fallait.
Il a poussé assez loin l'art du contre-pied en brouillant les pistes au maximum à propos de ses compositions d'équipes. Et rien n'a filtré la veille des matches, contrairement à d'habitude. Il n'a d'ailleurs pas hésité à prendre en flagrant délit, au téléobjectif, plusieurs journalistes en train de briser le huis clos de ses séances dans un hôtel surplombant le terrain d'entraînement de Ribeirao Preto.
Quand Bacary Sagna et Morgan Schneiderlin ont osé parler du titre de champion du monde comme d'un objectif, le recadrage n'a pas tardé et tout le monde est vite rentré dans le rang. Le fait de bénéficier du soutien indéfectible de M. Le Graët et d'être certain de demeurer en place jusqu'à l'Euro-2016 a servi de rempart à tout désordre en interne.
Avant le début du rassemblement à Clairefontaine, l'ex-joueur de Marseille et de la Juve avait déjà affiché sa rupture avec le passé en fixant une limite claire entre les 23 du Mondial et les sept réservistes.
Le contexte va toutefois singulièrement évoluer à la rentrée. Deschamps va ainsi s'embarquer pour deux ans de matches amicaux d'ici l'Euro-2016. Il devra garder les acquis de cette première campagne tout en procédant à des essais. La période sera dénuée de pression mais le public sera exigeant à son égard après les promesses affichées au Brésil.
Il devra surtout valider tout cela lors du Championnat d'Europe où les Bleus ne pourront plus se permettre de jouer profil bas. Ils feront figure de favoris avec tous les dangers que cela suppose. Et si le plus dur ne faisait que commencer?
Par Keyvan NARAGHI© 2014 AFP

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120510DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 P1120410
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 105
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF - Page 6 Empty Re: DIDIER DESCHAMPS , ENTRAINEUR DE L'EDF

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum