LA CAVERNE DE BIENVENOU/FOOT MEDITERRANEEN
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -45%
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
Voir le deal
1099.99 €

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

+2
aladin
bienvenou
6 participants

Page 23 sur 42 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 32 ... 42  Suivant

Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mar 31 Jan - 16:01

Le sandwich jambon-beurre a augmenté en 2011, surtout en supermarché
Le prix du sandwich jambon-beurre, le plus vendu en France, a augmenté de 4,76% en 2011, s'établissant à 2,64 euros, quel que soit le pain, selon un indice publié mardi à l'occasion de la présentation du salon du sandwich qui se tiendra en mars à Paris.

La hausse du prix de ce sandwich emblématique est largement plus sensible dans la grande distribution, où il reste commercialisé moins cher, que chez les boulangers et autres cafetiers, note le cabinet spécialisé Gira Conseil, qui réalise cet indice.

Ainsi un sandwich triangle, à base de pain de mie, vendu chez un hard discounter 79 centimes en décembre 2010 est désormais affiché à 90 centimes, soit une augmentation de près de 14%, cite Bernard Boutboul, directeur de Gira Conseil.

"Les distributeurs profitent de ce qu'il s'agit d'un produit d'entrée de gamme, d'un produit d'appel pour augmenter les prix", explique M. Boutboul.

Ces dernières années, le jambon-beurre avait enregistré des baisses. Il se vendait 2,65 euros en moyenne en décembre 2008, date du 1er indice jambon-beurre, 2,57 euros en 2009, 2,52 euros fin 2010.


Bernard Boutboul y voyait déjà "l'influence" de la grande distribution "qui s'attaquait" au marché de la restauration rapide en implantant des rayons spécialisés dans le snacking à l'entrée de ses grandes surfaces, surtout celles de centre-ville.

Désormais les hypers, supermarchés et les commerces de proximité représentent un quart (25%) du marché du sandwich et continuent de grignoter des parts de marché.

Selon Gira Conseil, il s'est vendu 2,02 milliards de sandwichs en 2011, soit un marché de 6,62 milliards d'euros et un prix moyen, tous pains et toutes garnitures confondus, de 3,27 euros (contre 3,18 fin 2010 soit +2,83%). Le sandwich baguette reste la star en France avec 65% de parts de marché.

bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mer 1 Fév - 7:56

mardi 31 janvier 2012 19:23
Football : Marco Simone soupçonné d'injures racistes

Une enquête préliminaire a été ouverte au parquet de Bobigny pour "injures racistes" à l'encontre de l'actuel entraineur de Monaco, Marco Simone. Le parquet doit déterminer ces prochaines semaines s'il poursuit ou non l'ancien joueur du PSG devant un tribunal correctionnel.
L'affaire débute le 15 août dernier à l'aéroport de Roissy (Seine Saint-Denis). Dans la matinée, Marco Simone se présente au terminal 2F dans l'attente de prendre son avion. Selon plusieurs témoins, l'enfant qui l'accompagne se met à jouer devant une femme assise dans un fauteuil roulant. Abid T., l'agent de la société "Passerelle" qui aide cette passagère à embarquer interpelle alors Marco Simone.
"Je lui ai demandé poliment de surveiller son enfant de peur qu'il ne se blesse avec cette chaise", a raconté aux enquêteurs l'agent lors de son audition. Toujours selon Abid T., l'ancien footballeur italien l'aurait insulté à plusieurs reprises en des termes racistes et injurieux pour lui et pour sa famille. Des propos confirmés par trois salariés d'Air France et un autre agent de la société "Passerelle".

Plainte déposée

Visiblement dans un "état second" selon plusieurs des témoins, Marco Simone aurait alors invité Abid T., à venir s'expliquer à l'extérieur. Une passagère italienne aurait alors ramené à la raison Marco Simone lui parlant à la fois en français et en italien. Après avoir retrouvé son calme quelques minutes plus tard, Marco Simone aurait finalement été autorisé à embarquer.
Très marqué par cet épisode l'agent de "Passerelle" a déposé plainte à la police aux frontières le lendemain. Les différents témoins de cette scène ainsi que Marco Simone devraient être prochainement entendus par un magistrat du parquet de Bobigny. Marco Simone était hier injoignable. Si les faits sont avérés, la peine maximale encourue pour ce délit est de six mois de prison et 22.500 euros d'amende.
INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 0237E7E5774D0DCEB4B6E8A5D272
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mer 1 Fév - 7:58

lu ce matin
Naufrage du Costa Concordia: "une voix" entendue, recherche de survivants et dis
Nicolas Sarkozy


moi je vois pas la correlation
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mer 1 Fév - 17:52

31/01/2012 18:59 - Modifié le 31/01/2012 à 19:06 | © 2012 AFP
Le nouveau pacte budgétaire européen critiqué dans la classe politique


Plusieurs responsables politiques français de tous bords, sauf ceux du gouvernement, ont vivement critiqué mardi le nouveau pacte de discipline budgétaire stricte adopté lundi soir par 25 des 27 pays de l'UE.

Le sommet de Bruxelles a toutefois été assombri par la controverse autour de la proposition allemande visant à placer Athènes sous une stricte tutelle budgétaire européenne. Celle-ci a été sèchement rejetée par plusieurs pays dont la France.

Le ministre des Finances François Baroin a été un des seuls membres du gouvernement à se féliciter d'une "avancée considérable" et à saluer un mécanisme de sanction automatique de la Commission européenne, en cas de dérapage du déficit public au-delà des 3% du produit intérieur brut.

Le fautif encourt une amende de 0,1% du PIB, soit, pour la France, "2 milliards à payer immédiatement", a expliqué le ministre.

Ces annonces ont déclenché les foudres de la gauche, à commencer par le responsable de la communication de campagne du candidat socialiste François Hollande: "Humilier la Grèce en donnant le sentiment qu'elle est totalement sous la tutelle, c'était la proposition des Allemands, c'est une erreur stratégique", a dit Manuel Valls.

"N'oublions pas les millions de Français qui vivent aujourd'hui sous le seuil de pauvreté", a-t-il averti.

Selon Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, l'accord est un "carcan" qui ne suffit pas pour combattre la récession.

"Il y a une élection présidentielle dans trois mois maintenant", a-t-il aussi averti.

Même tonalité au Front de Gauche, emmené par le candidat Jean-Luc Mélenchon selon qui "heureusement, les Français peuvent envoyer par dessus bord ces traités imbéciles et cruels en votant pour le Front de gauche".

Dans l'équipe de campagne de M. Mélenchon, ce pacte apparaît même comme "un attentat contre la démocratie puisque aucun de ces chefs n'osera soumettre de telles folies au vote de son peuple". "Comme aucun Etat ne parvient à atteindre l'objectif d'un déficit maximal de 3% du PIB, les voilà qui descendent ce niveau à 0,5%! C'est absurde", a dit François Delapierre, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon.

Du côté de la candidate FN à la présidentielle, Marine Le Pen, qui prône régulièrement la sortie de l'euro, "si le Dogme n'est pas respecté, les peuples seront punis de manière absurde par des sanctions quasi automatiques: ils seront mis à l'amende, aggravant ainsi le déficit qui leur sera précisément reproché!".

Devant une "nouvelle régression européenne", elle s'en est pris à Nicolas Sarkozy "coupable de piétiner l'intérêt national", et à François Hollande "englué lui aussi dans l'idéologie européiste".

François Hollande a répété que s'il était élu président de la République, il renégocierait ce traité. Dans son projet, Marine Le Pen propose d'initier une renégociation de l'ensemble des traités européens.

Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a mis en garde François Hollande contre une remise en cause du pacte budgétaire s'il était élu en mai prochain, ce qui serait pour lui "très dommageable".

"C'est une nouvelle camisole de force pour le continent européen qui l'enfermera un peu plus dans la voie d'un fédéralisme budgétaire aussi autoritaire qu'inefficace", a de son côté dit le candidat souverainiste à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan.

bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Jeu 2 Fév - 8:59

FACEBOOK UN TRES GRAND DANGER POUR LA VIE PRIVEE
AU SERVICE DE LA FINANCE




Facebook enclenche la plus grosse entrée en Bourse de la net-économie
Facebook a déposé mercredi le dossier de ce qui s'annonce comme la plus grosse introduction en Bourse jamais réalisée par la net-économie, chiffrée pour le moment à 5 milliards de dollars, huit ans après la création du site internet dans une chambre d'étudiant de Harvard.

Le réseau communautaire aux 845 millions d'utilisateurs n'a pas indiqué le nombre d'actions qu'il entendait mettre le marché, ni à quel prix, ni à quelle date, mais il a pour la première fois levé le voile sur des données financières restées jusqu'alors confidentielles.

Avec 3,71 milliards de dollars de chiffre d'affaires réalisé en 2011, presque doublé sur un an, et un bénéfice net de 668 millions de dollars, il est déjà l'un des très grands du secteur.

"Il est plus rentable que nous ne l'attendions", a noté l'analyste Kathleen Smith, du cabinet spécialisé dans les entrées en Bourse Renaissance Capital. En tout cas, il prouve "qu'il n'est pas qu'une mode transitoire", a relevé Michael Gartenberg, de Forrester Research.

"Facebook n'a pas été créé à l'origine pour être une entreprise, il a été créé pour remplir une mission sociale: rendre le monde plus ouvert et connecté", a déclaré le jeune patron de l'entreprise Mark Zuckerberg, 27 ans, dans une lettre aux investisseurs.

L'opération, dont le montant n'est encore que théorique, promet d'attirer un énorme intérêt, de l'avis unanime des analystes. Ce sera, et de loin, la plus grosse opération d'entrée en Bourse pour la net-économie, bien au-delà du 1,67 milliard de dollars levés par Google en 2004. Ce sera la première fois que des petits porteurs auront l'occasion de prendre leur part financière de ce phénomène, présent dans le monde entier et qui a servi d'outil de mobilisation et d'organisation pour les cyber-militants du Printemps arabe.

Depuis près de trois ans des titres s'échangeaient certes, mais uniquement entre investisseurs fortunés et triés sur le volet ayant accès aux marchés parallèles officieux, comme Second Market ou SharesPost.

Les médias estiment déjà entre 75 et 100 milliards de dollars la valorisation du site, ce qui pour certains est excessif.

Si, à l'issue de l'introduction boursière, Facebook est valorisé dans le haut de cette fourchette, la fortune de M. Zuckerberg, de loin le plus gros actionnaire du groupe, pèsera quelque 28 milliards de dollars.

"A 100 milliards de dollars, on investit dans une bulle", prévient Trip Chowdhry, chez Global Equities Research. "Les chiffres ont l'air très impressionnants, mais normalement pour une entrée en Bourse il y a le signe d'une croissance à venir. Or là, ils ont l'air déjà au top".

D'ailleurs les recettes du groupe représentent une relative déception: le cabinet de marketing eMarketer les avait estimées la semaine dernière à 4,27 milliards de dollars, bien au-delà des 3,71 milliards annoncés.

Analyste à la banque d'affaires Bryan Garnier, Virginie Lazès souligne que "ce qui fait monter le titre de Facebook c'est la spéculation, mais aussi l'aboutissement d'un business-model qui veut dire quelque chose". "Ils arrivent à monétiser leur audience, par les crédits Facebook (ndlr: les achats de produits virtuels), par la pub et le marketing, ils ont réussi à trouver un modèle qui génère de l'argent", explique-t-elle. "Ils sont partout, mais ils n'ont pas monétisé leur audience partout", ajoute Mme Lazès, qui suggère de faire le "pari" de la réussite de l'entreprise.

M. Zuckerberg, crack de l'informatique initié dès 11 ans à la programmation, a assuré dans sa lettre aux investisseurs que son but n'était pas de gagner de l'argent. "Nous ne construisons pas des services pour gagner de l'argent, nous gagnons de l'argent pour construire de meilleurs services", y affirme-t-il, proclamant 5 valeurs fondamentales de la société: "se concentrer sur l'impact", "agir vite", "être audacieux", "être ouvert", "construire une valeur sociale".

Facebook, qui sera abrégé en "FB" dans les systèmes de cotation, a confirmé qu'il gagnait la plus grande partie de ses recettes dans la publicité, même si c'est une part en déclin: 85% en 2011, contre 98% en 2009. Le site, utilisé par plus de la moitié des internautes du monde, a cependant réussi à relever de 24% le tarif de ses espaces publicitaires.

Le groupe, qui dispose déjà d'un matelas confortable de 3,9 milliards de dollars de liquidités, n'a pas prévu d'utilisation particulière de la manne qu'il gagnera en Bourse.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Jeu 2 Fév - 9:09

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 237CAF2C9A469B242D4911025E81C
31/01/2012 18:28
16:28 - La TVA "sociale" suscite les débats à l'Assemblée nationale
Entre mesure de compétitivité et menace pour le pouvoir d'achat, les avis divergent...


Le relèvement du taux de TVA de 1,6% (19,6% à 21,2%) pour financer un allègement des charges patronales supportées par les entreprises, annoncé dimanche soir par Nicolas Sarkozy, a encore fait l'objet de nombreux débats à l'Assemblée nationale ce mardi, lors des questions au gouvernement. Par cette mesure, la majorité l'a encore répété, il s'agit de relancer la compétitivité des entreprises françaises, en baissant le coût du travail. "l'Allemagne qui a fait cette réforme (en 2007,ndlr) n'a jamais autant exporté", a fait valoir la ministre du Budget Valérie Pécresse.

Cette hausse de la TVA va engendrer selon l'opposition, une hausse mécanique des prix à la consommation. Aurélie Filippeti, député PS a notamment évoqué un rapport de la Cour des comptes datant de mars 2011 qui souligne qu'en Allemagne "selon une étude de la Bundesbank, une grande partie de cette augmentation de la TVA a été répercutée dans les prix". "Selon la banque centrale allemande qui fonde son analyse sur un panier de 40 biens, l'augmentation de 3 points de la TVA aurait contribué pour 2,6 points à la hausse des prix en 2007", peut-on lire dans le rapport.

Mais selon Valérie Pécresse, "la hausse de la TVA compensera la baisse du coût des produits français". La ministre a par ailleurs souligné que "seulement" 40% de la consommation des ménages français est constitué de produits dont la TVA s'établit à 19,6%, ce qui limite l'impact sur leur pouvoir d'achat. "La première atteinte au pouvoir d'achat, c'est le chômage", a martelé la ministre, estimant que la mesure créera, à terme, 100.000 emplois.

Le rapport de la Cour des comptes, cité plus haut précise par ailleurs que "la question de l'effet économique de cette hausse de la TVA (toujours en Allemagne), notamment en termes de compétitivité, reste (...) peu documentée"...
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Ven 3 Fév - 8:52

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 6FFA712DB6C966079F25F06A6512
jeudi 2 février 2012 22:19
"C'est minable", s'exclame Delanoë sur Sarkozy commentant Hollande
Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë a qualifié jeudi de "minables" des propos critiques du chef de l'Etat Nicolas Sarkozy sur le volet logement du programme de François Hollande, candidat PS à l'Elysée.

"C'est minable", a déclaré M. Delanoë en écoutant sur i-Télé des propos de Nicolas Sarkozy jeudi sur la proposition de François Hollande selon laquelle l'Etat céderait gratuitement des terrains lui appartenant aux collectivités locales.

"Je ne vois pas pourquoi les provinciaux, les habitants de banlieue devraient subventionner la ville de Paris avec l'Etat qui donnerait à la ville de Paris librement, pour zéro centime" des terrains, a déclaré dans la matinée le président Nicolas Sarkozy."

"Je vais vous dire pourquoi c'est minable, a poursuivi M. Delanoë. La proposition de François Hollande vaut pour toutes les villes".

"C'est cynique", a ajouté le maire de Paris. "Il y a trois ans que j'ai envoyé au gouvernement une liste de terrains que j'ai voulu acheter, que je veux payer pour faire du logement, et le gouvernement refuse. Et lorsque les négociations avancent un peu, c'est à un prix spéculatif", a-t-il fait valoir.

bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Ven 3 Fév - 9:01

voilà je crois plus a ce sondage

jeudi 2 février 2012 19:04
Sondage: Marine Le Pen derrière Hollande au 1er tour, selon les intentions de vote des actifs
Marine Le Pen (24%) vient derrière François Hollande (27%) dans les intentions de vote des actifs pour le premier tour de la présidentielle, dépassant Nicolas Sarkozy (18%), François Bayrou (13%) et Jean-Luc Mélenchon (8%), selon un sondage Ifop pour L'Humanité à paraître vendredi.

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Imgp7013

En ce qui concerne les actifs proches d'un syndicat, Mme Le Pen (19%) est également deuxième derrière le candidat socialiste (33%). Ils sont suivis par Jean-Luc Mélenchon (14%) et François Bayrou (13%), Nicolas Sarkozy (12%) venant en 5e position. Les autres candidats recueillent moins de 5% des voix.

Auprès des actifs proches d'aucun syndicat, Mme Le Pen se classe première, avec 28% des intentions de vote. M. Hollande (24%) devance de deux points M. Sarkozy (22%). Vient ensuite M. Bayrou (14%) tandis que M. Mélenchon ne recueille que 4% des intentions de vote.

Selon cette enquête rendue publique jeudi et réalisée du 10 au 27 janvier, François Hollande obtient 28% des intentions de vote pour l'ensemble des Français, M. Sarkozy 22%, Mme Le Pen 20,5%, M. Bayrou 13,5%, et M. Mélenchon 8%.

"La percée de Marine Le Pen dans le monde du travail est réelle mais elle se fait plus sentir parmi les salariés ne se sentant proches d'aucun syndicat, où elle serait aujourd'hui en tête", souligne l'Ifop.

Au second tour, 73% des actifs proches d'un syndicat voteraient Hollande contre 27% Sarkozy, alors que ce rapport pour l'ensemble des Français est de 57%-43%. Pour l'ensemble des actifs le rapport est de 61-39 en faveur du candidat socialiste, et de 52-48 chez les actifs proches d'aucun syndicat.

Dans le détail, Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) obtient ses meilleurs scores parmi les proches de SUD (33%) et de la CGT (22%). "Mais il est néanmoins devancé par François Hollande qui bénéficie à plein du réflexe de vote utile et d'un anti-sarkozysme virulent parmi ces salariés proches des organisations syndicales", relève l'Ifop: 40% au premier tour auprès des sympathisants de SUD, 38% auprès de ceux de la CGT, 37% à la CFDT et 31% à FO.

Nicolas Sarkozy "ne peut trouver une audience réduite que parmi les soutiens de la CFTC (25%), de FO (14%) et de la CFDT (13%)". "Tout se passe, ajoute l'institut, comme si l'assise de l'UMP dans cette partie du monde du travail avait considérablement fondue quand dans le même temps la candidature Marine Le Pen rencontrait un écho dans de nombreux secteurs: 25% parmi les proches de FO, 22% parmi ceux de la CGT, 21% à la CFTC et pas moins de 17% parmi les sympathisants de la CFDT".

Sondage réalisé en ligne du 10 au 27 janvier auprès d'un échantillon de 4.859 personnes personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, au sein duquel ont été isolées les réponses de 2.999 personnes en activité (salariés ou chômeurs ayant déjà travaillé) dont 945 se déclarant proches d'une organisation syndicale. Méthode des quotas.

Notice disponible à la commission des sondages.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Ven 3 Fév - 11:57


INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Srty_b10



La chancelière
allemande Angela Merkel a vanté, hier à Pékin, les atouts de
la monnaie unique et la capacité des Européens à surmonter la crise.
"L'euro en tant que monnaie commune a rendu l'Union européenne
plus forte", a assuré Mme Merkel. Se voulant rassurante face à des
Chinois de plus en plus sceptiques sur la construction européenne,
elle a fait état de "grands progrès de l'Union européenne
et des pays qui ont l'euro, ces deux dernières années


quand à lui...

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Sarko113


bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  aladin Sam 4 Fév - 7:53

dominique souIl y a 10 heures
c'est une honte d'entendre à la télé qu'on chauffe une pelouse pour une trentaine de pinpins et j'aime le rugby !! mais là je suis outrée car quand on voit des gens qui souffrent du froid qui ne peuvent pas payer leur facture et d'autre qui n'ont même pas un toit sur la tête d'autre qui meurent de froid !!!: mais je crois qu'on marche sur la tête !!!!! quand va t on se réveiller!!!!!! j'ai honte vraiment cela ne géne personne? je suis la seule que cela dérange? je pensai être normale en faisant des économies d'énergie!!!


a grande vadrouilleIl y a 9 heures
Dominique, votre commentaire est emprunt de sagesse. Combien coute ce chauffage ?
Pas assez pour les Rmistes qui assistent au match, qui paient leur place ou leur abonnement et se plaignent de leurs fins de mois !
Et si les athlètes reversaient leurs primes aux restos du coeur, au secours catholique etc...
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  aladin Sam 4 Fév - 8:15

va til etre soutenu comme la lingerie

jeudi 2 février 2012 20:48
Lafarge, en pleine réorganisation, supprime 460 emplois dont 90 en France
Le cimentier français Lafarge, numéro un mondial du secteur, a annoncé jeudi la suppression de 460 emplois, dont 90 en France, pour faire face à la crise et adapter ses structures à sa réorganisation annoncée en novembre dernier.

7J'aime0%J'aime pas100%Partager

AFP/Archives
Les réductions de postes dans l'Hexagone devraient toucher uniquement des postes administratifs et non pas de production. Elles devraient se faire sur la base d'un "plan de départs volontaires" et "sans aucun licenciement contraint", selon le groupe.

Lafarge compte 76.000 salariés dans 78 pays et a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 16,2 milliards d'euros. Il doit présenter ses résultats 2011 le 17 février.

Le groupe "commence ce jour une procédure d’information-consultation autour du projet de réorganisation" de ses fonctions +corporate+ et services communs en France, pour les adapter à la nouvelle organisation du groupe annoncée le 21 novembre dernier", a-t-il indiqué jeudi.

"Le schéma de nouvelle organisation (....) entraînerait une réduction de 460 postes +corporate+ au niveau mondial, dont 90 en France", a-t-il précisé dans un communiqué.

"Une fois effectuées les procédures d’information-consultation requises, un plan de départ volontaire serait mis en place en France, sans aucun licenciement contraint", a-t-il affirmé.

Confronté à une absence de reprise significative sur ses marchés des pays développés et fortement endetté depuis le rachat des activités cimentières de l'égyptien Orascom, Lafarge a décidé de jouer la prudence pour 2012 en réduisant ses coûts, ses investissements et en poursuivant ses ventes d'actifs.

Son PDG Bruno Lafont, en dévoilant en novembre un plan d'adaptation à la conjoncture, avait assuré dans Le Figaro qu'il n'aurait qu'un impact "limité" sur l'emploi au sein du groupe cimentier.

Recentrage stratégique

Il avait annoncé une nouvelle organisation par pays, et non plus par activités, se traduisant notamment par une réorganisation du comité exécutif "pour accélérer le développement du groupe et la croissance de ses résultats".

Lafarge avait également annoncé le lancement d'"un nouveau programme de réductions des coûts de 500 millions d'euros dont la plus grande partie devrait être réalisée l'année prochaine".

De plus, pour continuer à réduire sa dette élevée (14,263 milliards d'euros à fin septembre 2011), Lafarge avait ajouté qu'il entendait continuer à céder certains de ses actifs, se désengageant complètement du plâtre, pour un "recentrage stratégique sur le ciment et les granulats".

Le groupe attend par ailleurs le 9 mars le jugement du tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre sur l'arrêt d'activité et le projet de cession du site de Frangey (Yonne).

Les élus du personnel au comité central d'entreprise de Lafarge Ciments ont déclenché un recours en justice pour contester le motif économique de cette décision.

Une douzaine de salariés de ce site, qui emploie 74 personnes, ont mené en septembre une grève de la faim pour protester contre la décision du groupe de fermer leur usine, en activité depuis 1930.

L'agence de notation Fitch Ratings a relégué en novembre dernier Lafarge dans la catégorie des investissements spéculatifs, en dégradant sa note à "BB+", assortie néanmoins d'une perspective "stable".

Comme les deux autres grandes agences, Moody's et Standard & Poor's, Fitch estime que Lafarge aura du mal à améliorer la structure de son bilan, alors que l'ensemble du secteur du ciment connaît des difficultés

aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  aladin Sam 4 Fév - 14:35

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Photo_61
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  aladin Sam 4 Fév - 17:56

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Photo_70
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  aladin Dim 5 Fév - 7:46

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 8C133A572EC02F5B3B449E0B6DF66

: samedi 4 février 2012 08:44
Les animaux souffrent aussi du froid : plus d'eau, nourriture et manteaux
Les animaux, domestiques et sauvages, souffrent du froid, comme les hommes, surtout les plus âgés: comme les hommes aussi, ils doivent s'hydrater davantage, manger plus et se couvrir.

Une vague de froid, qui a déjà fait au moins 220 morts, sévit depuis une semaine en Europe, avec des minimales nocturnes entre -25 et -30°Celsius (C), et -16°C à -21°C la journée.

Par temps froid et sec, les animaux ont tendance à se déshydrater et à brûler davantage de calories, notamment ceux qui vivent dehors, mettent en garde les vétérinaires.

"En priorité, il faut donner beaucoup d'eau à tous les animaux, chats, chiens, mais aussi veaux, vaches et cochons. De l'eau chaude pour ceux qui sont dehors pour éviter qu'elle gèle", recommande le vétérinaire Céline Moussour. Les animaux souffrent des variations thermiques. "Pour la promenade, les chiens doivent porter un manteau s'ils sont jeunes et peu poilus, et s'ils sont vieux, même ceux qui ont des poils", dit-elle à l'AFP. "Plus les animaux ont été trafiqués par l'homme, plus ils souffrent du froid! un chihuahua aura plus froid qu'un husky", relève-t-elle. Pour éviter les engelures aux pattes des plus fragiles, il est conseiller d'appliquer une émulsion.

Les quantités de nourriture doivent être triplées pour les chiens et les chats vivant dehors, et sensiblement augmentées pour les autres.

Les chevaux à l'herbage font naturellement "du poil", il n'est donc pas utile de les couvrir. En revanche, ils doivent avoir beaucoup d'eau à leur disposition et une ration de foin, d'orge ou d'avoine quotidienne plus importante. La vache fait exception à la règle: "La vache est une usine à faire du chaud! Avec une température de 39 degrés, elle ne souffre guère du froid, notamment la vache d'Ecosse", affirme Céline Moussour.

Au zoo de Thoiry, à l'ouest de Paris, les éléphants, autruches et varans de Komodo comptent parmi les animaux les plus sensibles au froid. "Les éléphants et les autruches sortent peu l'hiver. Nous devons faire attention à ce que la trompe de l'éléphant ne gèle pas et que l'autruche ne se casse pas une patte", raconte Paul de la Panouse, directeur de l'établissement.

En revanche, le grand froid fait le bonheur des ours, pandas roux, bisons d'Europe et chevaux de Prjewalski. "Ces animaux sont habitués aux hivers rigoureux dans leur pays d'origine et nous n'avons pas de mesure particulière à prendre, excepté donner de l'eau en abondance".

De tous les animaux sauvages, ce sont les reptiles qui souffrent le plus du froid. "Les varans de Komodo, comme tous les animaux à sang froid, sont très fragiles. Dans leur enclos, la température ne doit pas descendre en dessous de 22 degrés, sous peine de mort".

De leur côté, les défenseurs des animaux lancent un appel au public pour qu'il vienne en aide aux oiseaux. "Sur un sol gelé, les oiseaux ne peuvent plus se nourrir et lorsque l'hiver arrive, ils ne meurent pas de froid, mais de faim", affirme Stéphane Lamart de la fondation éponyme. Il recommande de mettre un peu de nourriture (margarine, restes de tables, eau tiède sans additifs) sur le bord des fenêtres, ou dans le jardin, hors de portée des chats.

"Mettre de la paille, protéger du vent, nourrir et abreuver tous ces animaux, qui par temps de gel meurent en silence, est de la responsabilité de tous", estime-t-il.

La Ligue de protection des oiseaux (LPO) française a appelé vendredi à "aider" les oiseaux en demandant à chacun d'installer des mangeoires, mais aussi en souhaitant que les autorités permettent une suspension de la chasse des grives ou des pigeons.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  aladin Dim 5 Fév - 14:32

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Photo_81
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  aladin Dim 5 Fév - 18:54

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Canard10
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Lun 6 Fév - 16:00


06/02/2012 07:31 | Marie-Louise Roubaud
Les bonnes manières...



INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 201202061139_zoom



Les bonnes manières...
Claude Guéant est un bon soldat de la Sarkozie.
Ce n'est pas la première fois qu'on l'accuse d'être aligné sur les thèses droitières. On se doute que dans la nouvelle campagne électorale de « son » candidat, même et surtout lorsque celui-ci n'est pas ouvertement déclaré, il joue les « missi dominici », mot à mot « les envoyés du seigneur ». Car il est sur tous les fronts, si on ose ainsi s'exprimer, d'abord à l'Intérieur bien sûr, mais aussi, ainsi que l'y invite son titre, à l'Outre-mer. Ce qui rend d'autant plus incongrue sa dernière allocution, prononcée, cela n'est pas indifférent, devant une organisation d'étudiants de droite. « Contrairement à ce que dit l'idéologie relativiste de la gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas. » Il est rare qu'un ministre de l'Intérieur se pose en maître à penser. Mais puisqu'il est en mission Claude Guéant prend des risques, persiste et signe.

« Je vois dans l'Europe une barbarie attentivement ordonnée, où l'idée de la civilisation et celle de l'ordre sont chaque jour confondues ».

André Malraux, répond par-delà les années et de manière prémonitoire à cette dérive de la pensée, qui sous prétexte de n'être pas dans la repentance, se satisfait de l'outrecuidance qui rime aussi avec suffisance et…. arrogance. L'histoire de l'art et l'histoire tout court nous donnent des preuves, tous les jours, qu'en matière de civilisation comparaison n'est pas raison. Des artistes et non des moindres, Picasso, Breton et les autres, les ethnologues et non des moindres, Claude Levi Stauss en tête, nous rassurent : l'art et les cultures les plus sophistiquées, poussent où bon leur semble, sous toutes les latitudes, à tous les siècles, au sein des tribus dites « sauvages ». Dans son dernier essai « Le sanglot de l'homme noir » le Congolais Alain Mabanckou parle ainsi de l'image mythique de l'Europe : « Chaque enfant du continent noir, dessine au fond de lui cette terre lointaine où tombe la neige. Une terre d'abondance et de bonheur. »

C'est cette belle image de l'Europe et de la France qui est ternie par des propos comme ceux que vient de tenir Claude Guéant. En juillet 2007, le fameux discours de Dakar, inspiré lui par Henri Guaino avait suscité la même levée de boucliers pour les mêmes raisons qui donnaient à croire « que la pensée ne pouvait pas être noire ». On ne saurait dire, au vu de ces discours échelonnés sur cinq ans, que les représentants actuels en charge de l'exercice de l'État, aient appris, chemin faisant, à défaut des bonnes manières, à prendre le pouls de l'histoire contemporaine. À moins que la provocation ne fasse partie de leur ligne de défense….

bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Lun 6 Fév - 17:11

L'UMP corse à l'heure du sursaut pour sauver le soldat Sarkoz alien .

je te trouve pas sur la photo alien
ah oui tout a fait en haut un peu caché à coté de ta devise OUI AU TRAVAIL Wink
INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 15837410

mercredi 01 février 2012 à 17h14 -
Une vingtaine de représentants des deux fédérations de Corse ont pris part au conseil national de l'UMP qui s'est tenu samedi à Paris.


Le parti présidentiel se met en ordre de bataille pour renouer le lien entre les Corses et le président de la République. La campagne se régionalise en attendant la venue de Nicolas Sarkozy
. Avec le temps va, tout s'en va,chantait Léo Ferré. Ces belles paroles peuvent s'appliquer à l'histoire d'amour entre Nicolas Sarkozy et les Corses. Lui, qu'on adorait et qu'on cherchait sous la tempête ; lui, qu'on devinait au détour d'une initiative, a bien compris que le cœur ne va plus avec les insulaires… Au fil du temps, l'amitié s'est évaporée, la passion s'est émoussée et les voix se sont dispersées.

Pourquoi ? Vaste question. Au-delà de la politique nationale, les liens se seraient distendus dès 2009 lorsque les fédérations corses ont fait preuve d'indiscipline pour les Européennes. Les élus réclamaient la 3e place sur la liste, ils ont décroché la 5e position. En refusant la proposition nationale, les élus corses ont privé l'UMP d'un député européen. Les instances parisiennes n'ont pas apprécié cette stratégie. La suite on la connaît : une difficile campagne des territoriales, des tensions, un déplacement présidentiel à Ajaccio et Nicolas Sarkozy qui critique ouvertement la gestion de la CTC… Le désaveu a laissé des séquelles.

L'heure est à la reconquête

En cette année électorale, il s'agit de changer de stratégie. À Paris, comme en Corse, chacun a décidé de mettre de l'eau dans son vin. L'heure est à la reconquête. Nicolas Sarkozy aimerait bien retrouver le soutien des Corses qui, rappelons-le, lui avait accordé 63 % des suffrages en 2007 et la famille libérale doit prouver que le cœur des insulaires est encore à droite.

Le challenge de l'UMP insulaire est d'organiser le sursaut. De placer le débat sur un plan plus politique que relationnel. Mission impossible diront certains, pourtant les cadres du parti y croient. Ils s'activent dans ce sens. Sur le fond d'abord, en valorisant les points positifs de la politique gouvernementale qui ont eu un effet en Corse : « Au-delà des enjeux nationaux, nous souhaitons mettre en avant l'action de Nicolas Sarkozy en faveur de la Corse depuis dix ans. Peu sinon aucun homme politique depuis le début de la Ve République a consacré autant de temps, a mis autant d'énergie et s'est engagé avec autant de sincérité pour la Corse que Nicolas Sarkozy. Dans tous les domaines qui touchent à la vie quotidienne des Corses (enseignement supérieur, sécurité, environnement, dette agricole, etc.), il a largement démontré sa volonté d'aider au développement et à la réussite de notre région », avance Franck Giovanucci, le secrétaire départemental qui ne manque pas de saluer l'intervention télévisée du chef de l'État. « Dans un contexte de crise exceptionnel, avec lucidité, sans démagogie, il a apporté des réponses crédibles pour sortir notre pays de la crise économique. Parmi les annonces, l'augmentation de 30 % du droit à construire jusqu'en 2015 est une excellente nouvelle. Elle permettra de mieux et plus vite répondre à l'insuffisante offre de logements en Corse. Et, en même temps, elle devrait doper le marché de la construction et donc participer au recul du chômage dans notre île. Car en Corse comme sur le Continent, nous réclamons que la priorité soit donnée à l'emploi, notamment à celui des jeunes »,argumente l'exécutif de l'UMP du Sud.

Grand rassemblement le 10 mars

Le ton est donné. Sollicités pour régionaliser la campagne, les représentants de la majorité présidentielle n'hésitent pas à mettre en avant certaines idées, à faire remonter des thèmes régionaux, jusqu'aux oreilles élyséennes. Depuis un an, l'UMP a mis en place un « livre blanc » dans lequel sont consignés toutes les bonnes idées et les chantiers à ouvrir. Comme Nicolas Hulot pour l'écologie, l'UMP souhaite proposer une sorte de pacte insulaire au président-candidat. Des projets phares devraient y figurer notamment le chapitre institutionnel avec la suggestion d'un statut d'autonomie doté de moyens financiers adaptés. Nicolas Sarkozy devrait prendre en compte les suggestions nustrale afin de susciter auprès de la population un regain de confiance. Le locataire de l'Élysée pourrait faire un certain nombre d'annonces concernant la réforme institutionnelle, l'énergie, le développement économique...

Deuxième phase de la stratégie : investir le terrain. Une équipe de campagne se met en place, bien avant la déclaration officielle de candidature qui devrait intervenir entre le 7 et le 9 mars. Les deux fédérations préparent la venue de Nicolas Sarkozy, bien que deux questions restent en suspens : viendra-t-il avant le 7 mars ou après le 10 mars ? Accueillera-t-on un président ou un candidat ? Si l'Élysée n'a pas encore choisi la casquette de Nicolas Sarkozy pour son voyage dans l'île, les cadres locaux ont déjà calé le planning de campagne. Premier grand rendez-vous régional : le samedi 10 mars au centre de la Corse, avec une volonté affirmée de rassembler les militants, les sympathisants, les partisans et les partis amis. D'autres réunions seront organisées par circonscription durant les cinq semaines.

Des présidentielles aux législatives

Dans quelques jours, c'est un comité de soutien qui devrait être formalisé et on sait d'ores et déjà qu'il sera coprésidé par les deux députés sortants Sauveur Gandolfi-Scheit et Camille de Rocca-Serra, ainsi que par les deux présidents de fédérations, Marcel Francisci et Stéphanie Grimaldi. Deux coordinateurs régionaux devraient également être désignés. La réconciliation des locaux et des nationaux a été scellée, samedi dernier à Paris. Pas moins de vingt représentants des deux fédérations de Corse ont pris part au conseil national du 28 janvier. De l'avis des participants, l'ambiance était conviviale. Au cours de cette mobilisation d'envergure, les investitures de Sauveur Gandolfi-Scheit et de Stéphanie Grimaldi, respectivement candidats dans la 1re et la 2e circonscription de Haute-Corse, ont été validées. Dans le sud, ce sont Laurent Marcangeli pour la 1re et Camille de Rocca Serra dans la 2e circonscription qui porteront les couleurs de la majorité présidentielle en juin prochain.

L'UMP est donc en ordre de bataille pour affronter la première échéance de l'année. Sa mission est simple : sauver le soldat Sarkozy, sauver l'honneur du premier parti de Corse… Et affronter plus sereinement le deuxième rendez-vous électoral : les législatives.

bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mar 7 Fév - 13:52

pour reduire les couts on devrait l'installer
dans l'elysee ca pourra servir d'avions
pour le gouvernement
pour eteindre les incendies qu'ils allument


INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Photo_53
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mar 7 Fév - 13:57

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Photo_54
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mar 7 Fév - 19:11

07/02/2012 à 17:28
Le gouvernement quitte l'Assemblée après les propos d'un député sur Claude Guéant
Les membres du gouvernement, le Premier ministre François Fillon en tête, ont quitté mardi la séance des questions au gouvernement après qu'un député apparenté PS a évoqué "camps de concentrations" et "régime nazi" au sujet des déclarations de Claude Guéant sur "les civilisations".

Serge Letchimy, député de la Martinique, a provoqué aussi le départ en masse des députés UMP et la levée de la séance en déclarant : "Mais vous, M. Guéant vous privilégiez l'ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration" avant de se référer dans le brouhaha au "régime nazi".

Le président de l'Assemblée UMP, Bernard Accoyer, a vainement appelé au calme, puis demandé au ministre des relations au Parlement, Patrick Ollier, resté seul au banc du gouvernement, "si cette intervention appelait une réponse du gouvernement". En l'absence de réponse et alors que l'effervesence ne diminuait pas dans l'hémicycle, il a levé la séance.

Le 24 janvier, le président de l'Assemblée avait prévenu qu'il lèverait la séance en cas de nouveau dérapage, après un rappel à l'ordre du communiste, André Gérin, pour avoir perturbé les questions d'actualité.

à lire aussi
dans actualité :
Assemblée
Le gouvernement quitte l'Assemblée après les propos d'un député sur Claude Guéant
immigration
Immigration : les étranges décomptes de Marine Le Pen
Le 8 novembre, M. Accoyer avait levé la séance après des propos de François Baroin, ministre de l'Economie, qui avait provoqué une bronca des députés PS en accusant la gauche d'avoir pris le pouvoir "par effraction" en 1997.

Dans les couloirs, le président des députés UMP, Christian Jacob, a réclamé des "excuses" après ces "propos prémédités" de M. Letchimy. Le député a, quant a lui, rétorqué qu'il ne ferait "aucune excuse publique" et que c'était à au ministre de l'Intérieur de "s'excuser" pour ses propos.

Lors d'une réunion à huis clos samedi devant l'UNI, association étudiante proche de la droite, M. Guéant avait assuré que "toutes les civilisations ne se valent pas", ce qui a déclenché une vive polémique.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mar 7 Fév - 19:12

bienvenou a écrit:07/02/2012 à 17:28
Le gouvernement quitte l'Assemblée après les propos d'un député sur Claude Guéant
Les membres du gouvernement, le Premier ministre François Fillon en tête, ont quitté mardi la séance des questions au gouvernement après qu'un député apparenté PS a évoqué "camps de concentrations" et "régime nazi" au sujet des déclarations de Claude Guéant sur "les civilisations".

Serge Letchimy, député de la Martinique, a provoqué aussi le départ en masse des députés UMP et la levée de la séance en déclarant : "Mais vous, M. Guéant vous privilégiez l'ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration" avant de se référer dans le brouhaha au "régime nazi".

Le président de l'Assemblée UMP, Bernard Accoyer, a vainement appelé au calme, puis demandé au ministre des relations au Parlement, Patrick Ollier, resté seul au banc du gouvernement, "si cette intervention appelait une réponse du gouvernement". En l'absence de réponse et alors que l'effervesence ne diminuait pas dans l'hémicycle, il a levé la séance.

Le 24 janvier, le président de l'Assemblée avait prévenu qu'il lèverait la séance en cas de nouveau dérapage, après un rappel à l'ordre du communiste, André Gérin, pour avoir perturbé les questions d'actualité.

à lire aussi
dans actualité :
Assemblée
Le gouvernement quitte l'Assemblée après les propos d'un député sur Claude Guéant
immigration
Immigration : les étranges décomptes de Marine Le Pen
Le 8 novembre, M. Accoyer avait levé la séance après des propos de François Baroin, ministre de l'Economie, qui avait provoqué une bronca des députés PS en accusant la gauche d'avoir pris le pouvoir "par effraction" en 1997.

Dans les couloirs, le président des députés UMP, Christian Jacob, a réclamé des "excuses" après ces "propos prémédités" de M. Letchimy. Le député a, quant a lui, rétorqué qu'il ne ferait "aucune excuse publique" et que c'était à au ministre de l'Intérieur de "s'excuser" pour ses propos.

Lors d'une réunion à huis clos samedi devant l'UNI, association étudiante proche de la droite, M. Guéant avait assuré que "toutes les civilisations ne se valent pas", ce qui a déclenché une vive polémique.


C'est sur qu'il est allé un peu fort......mais Guéant ne cesse d'aller dans l'insinuation et des sous entendus
qui nous tappellent les années horribles qui ont marquées le monde. Je pense hélas qu'il en est conscient ainsi que son supérieur , pour essayer de garder un pouvoir qui va leur échapper.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  JUDAS Mar 7 Fév - 19:36

bienvenou a écrit:L'UMP corse à l'heure du sursaut pour sauver le soldat Sarkoz alien .

je te trouve pas sur la photo alien
ah oui tout a fait en haut un peu caché à coté de ta devise OUI AU TRAVAIL Wink
INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 15837410

mercredi 01 février 2012 à 17h14 -
Une vingtaine de représentants des deux fédérations de Corse ont pris part au conseil national de l'UMP qui s'est tenu samedi à Paris.


Le parti présidentiel se met en ordre de bataille pour renouer le lien entre les Corses et le président de la République. La campagne se régionalise en attendant la venue de Nicolas Sarkozy
. Avec le temps va, tout s'en va,chantait Léo Ferré. Ces belles paroles peuvent s'appliquer à l'histoire d'amour entre Nicolas Sarkozy et les Corses. Lui, qu'on adorait et qu'on cherchait sous la tempête ; lui, qu'on devinait au détour d'une initiative, a bien compris que le cœur ne va plus avec les insulaires… Au fil du temps, l'amitié s'est évaporée, la passion s'est émoussée et les voix se sont dispersées.

Pourquoi ? Vaste question. Au-delà de la politique nationale, les liens se seraient distendus dès 2009 lorsque les fédérations corses ont fait preuve d'indiscipline pour les Européennes. Les élus réclamaient la 3e place sur la liste, ils ont décroché la 5e position. En refusant la proposition nationale, les élus corses ont privé l'UMP d'un député européen. Les instances parisiennes n'ont pas apprécié cette stratégie. La suite on la connaît : une difficile campagne des territoriales, des tensions, un déplacement présidentiel à Ajaccio et Nicolas Sarkozy qui critique ouvertement la gestion de la CTC… Le désaveu a laissé des séquelles.

L'heure est à la reconquête

En cette année électorale, il s'agit de changer de stratégie. À Paris, comme en Corse, chacun a décidé de mettre de l'eau dans son vin. L'heure est à la reconquête. Nicolas Sarkozy aimerait bien retrouver le soutien des Corses qui, rappelons-le, lui avait accordé 63 % des suffrages en 2007 et la famille libérale doit prouver que le cœur des insulaires est encore à droite.

Le challenge de l'UMP insulaire est d'organiser le sursaut. De placer le débat sur un plan plus politique que relationnel. Mission impossible diront certains, pourtant les cadres du parti y croient. Ils s'activent dans ce sens. Sur le fond d'abord, en valorisant les points positifs de la politique gouvernementale qui ont eu un effet en Corse : « Au-delà des enjeux nationaux, nous souhaitons mettre en avant l'action de Nicolas Sarkozy en faveur de la Corse depuis dix ans. Peu sinon aucun homme politique depuis le début de la Ve République a consacré autant de temps, a mis autant d'énergie et s'est engagé avec autant de sincérité pour la Corse que Nicolas Sarkozy. Dans tous les domaines qui touchent à la vie quotidienne des Corses (enseignement supérieur, sécurité, environnement, dette agricole, etc.), il a largement démontré sa volonté d'aider au développement et à la réussite de notre région », avance Franck Giovanucci, le secrétaire départemental qui ne manque pas de saluer l'intervention télévisée du chef de l'État. « Dans un contexte de crise exceptionnel, avec lucidité, sans démagogie, il a apporté des réponses crédibles pour sortir notre pays de la crise économique. Parmi les annonces, l'augmentation de 30 % du droit à construire jusqu'en 2015 est une excellente nouvelle. Elle permettra de mieux et plus vite répondre à l'insuffisante offre de logements en Corse. Et, en même temps, elle devrait doper le marché de la construction et donc participer au recul du chômage dans notre île. Car en Corse comme sur le Continent, nous réclamons que la priorité soit donnée à l'emploi, notamment à celui des jeunes »,argumente l'exécutif de l'UMP du Sud.

Grand rassemblement le 10 mars

Le ton est donné. Sollicités pour régionaliser la campagne, les représentants de la majorité présidentielle n'hésitent pas à mettre en avant certaines idées, à faire remonter des thèmes régionaux, jusqu'aux oreilles élyséennes. Depuis un an, l'UMP a mis en place un « livre blanc » dans lequel sont consignés toutes les bonnes idées et les chantiers à ouvrir. Comme Nicolas Hulot pour l'écologie, l'UMP souhaite proposer une sorte de pacte insulaire au président-candidat. Des projets phares devraient y figurer notamment le chapitre institutionnel avec la suggestion d'un statut d'autonomie doté de moyens financiers adaptés. Nicolas Sarkozy devrait prendre en compte les suggestions nustrale afin de susciter auprès de la population un regain de confiance. Le locataire de l'Élysée pourrait faire un certain nombre d'annonces concernant la réforme institutionnelle, l'énergie, le développement économique...

Deuxième phase de la stratégie : investir le terrain. Une équipe de campagne se met en place, bien avant la déclaration officielle de candidature qui devrait intervenir entre le 7 et le 9 mars. Les deux fédérations préparent la venue de Nicolas Sarkozy, bien que deux questions restent en suspens : viendra-t-il avant le 7 mars ou après le 10 mars ? Accueillera-t-on un président ou un candidat ? Si l'Élysée n'a pas encore choisi la casquette de Nicolas Sarkozy pour son voyage dans l'île, les cadres locaux ont déjà calé le planning de campagne. Premier grand rendez-vous régional : le samedi 10 mars au centre de la Corse, avec une volonté affirmée de rassembler les militants, les sympathisants, les partisans et les partis amis. D'autres réunions seront organisées par circonscription durant les cinq semaines.

Des présidentielles aux législatives

Dans quelques jours, c'est un comité de soutien qui devrait être formalisé et on sait d'ores et déjà qu'il sera coprésidé par les deux députés sortants Sauveur Gandolfi-Scheit et Camille de Rocca-Serra, ainsi que par les deux présidents de fédérations, Marcel Francisci et Stéphanie Grimaldi. Deux coordinateurs régionaux devraient également être désignés. La réconciliation des locaux et des nationaux a été scellée, samedi dernier à Paris. Pas moins de vingt représentants des deux fédérations de Corse ont pris part au conseil national du 28 janvier. De l'avis des participants, l'ambiance était conviviale. Au cours de cette mobilisation d'envergure, les investitures de Sauveur Gandolfi-Scheit et de Stéphanie Grimaldi, respectivement candidats dans la 1re et la 2e circonscription de Haute-Corse, ont été validées. Dans le sud, ce sont Laurent Marcangeli pour la 1re et Camille de Rocca Serra dans la 2e circonscription qui porteront les couleurs de la majorité présidentielle en juin prochain.

L'UMP est donc en ordre de bataille pour affronter la première échéance de l'année. Sa mission est simple : sauver le soldat Sarkozy, sauver l'honneur du premier parti de Corse… Et affronter plus sereinement le deuxième rendez-vous électoral : les législatives.


Ce n'est plus demain la veille que tu me verra sur ce genre de fofo et...... J'ai assez donné Laughing
Manque un personnage de marque sur cette fofo Anne-Marie NATAAAAALI Maire UMP de Borgo
Mieux connaitre le personnage Laughing Laughing
http://www.wizzon.com/video/natali-i-mantini-1048725.html

D'un autre coté si je poste une mes photos perso avec quelques uns des gens que tu soutiens tu risque de bien rire jaune Laughing Laughing
Un coup a faire perdre les présidentielles a Fanfan cheers cheers

JUDAS

Messages : 7590
Date d'inscription : 03/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou Mar 7 Fév - 20:10


va y poste ta photo
on est la pour rire
nous ne ferons pas sur le forum blakbouler le gouvernement
mon seul souhait c'est d'ouvrir des sujets pour faire reflechir avec le maximum d'humour et bonne humeur Very Happy


JUDAS a écrit:
bienvenou a écrit:L'UMP corse à l'heure du sursaut pour sauver le soldat Sarkoz alien .

je te trouve pas sur la photo alien
ah oui tout a fait en haut un peu caché à coté de ta devise OUI AU TRAVAIL Wink
INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 15837410

mercredi 01 février 2012 à 17h14 -
Une vingtaine de représentants des deux fédérations de Corse ont pris part au conseil national de l'UMP qui s'est tenu samedi à Paris.


Le parti présidentiel se met en ordre de bataille pour renouer le lien entre les Corses et le président de la République. La campagne se régionalise en attendant la venue de Nicolas Sarkozy
. Avec le temps va, tout s'en va,chantait Léo Ferré. Ces belles paroles peuvent s'appliquer à l'histoire d'amour entre Nicolas Sarkozy et les Corses. Lui, qu'on adorait et qu'on cherchait sous la tempête ; lui, qu'on devinait au détour d'une initiative, a bien compris que le cœur ne va plus avec les insulaires… Au fil du temps, l'amitié s'est évaporée, la passion s'est émoussée et les voix se sont dispersées.

Pourquoi ? Vaste question. Au-delà de la politique nationale, les liens se seraient distendus dès 2009 lorsque les fédérations corses ont fait preuve d'indiscipline pour les Européennes. Les élus réclamaient la 3e place sur la liste, ils ont décroché la 5e position. En refusant la proposition nationale, les élus corses ont privé l'UMP d'un député européen. Les instances parisiennes n'ont pas apprécié cette stratégie. La suite on la connaît : une difficile campagne des territoriales, des tensions, un déplacement présidentiel à Ajaccio et Nicolas Sarkozy qui critique ouvertement la gestion de la CTC… Le désaveu a laissé des séquelles.

L'heure est à la reconquête

En cette année électorale, il s'agit de changer de stratégie. À Paris, comme en Corse, chacun a décidé de mettre de l'eau dans son vin. L'heure est à la reconquête. Nicolas Sarkozy aimerait bien retrouver le soutien des Corses qui, rappelons-le, lui avait accordé 63 % des suffrages en 2007 et la famille libérale doit prouver que le cœur des insulaires est encore à droite.

Le challenge de l'UMP insulaire est d'organiser le sursaut. De placer le débat sur un plan plus politique que relationnel. Mission impossible diront certains, pourtant les cadres du parti y croient. Ils s'activent dans ce sens. Sur le fond d'abord, en valorisant les points positifs de la politique gouvernementale qui ont eu un effet en Corse : « Au-delà des enjeux nationaux, nous souhaitons mettre en avant l'action de Nicolas Sarkozy en faveur de la Corse depuis dix ans. Peu sinon aucun homme politique depuis le début de la Ve République a consacré autant de temps, a mis autant d'énergie et s'est engagé avec autant de sincérité pour la Corse que Nicolas Sarkozy. Dans tous les domaines qui touchent à la vie quotidienne des Corses (enseignement supérieur, sécurité, environnement, dette agricole, etc.), il a largement démontré sa volonté d'aider au développement et à la réussite de notre région », avance Franck Giovanucci, le secrétaire départemental qui ne manque pas de saluer l'intervention télévisée du chef de l'État. « Dans un contexte de crise exceptionnel, avec lucidité, sans démagogie, il a apporté des réponses crédibles pour sortir notre pays de la crise économique. Parmi les annonces, l'augmentation de 30 % du droit à construire jusqu'en 2015 est une excellente nouvelle. Elle permettra de mieux et plus vite répondre à l'insuffisante offre de logements en Corse. Et, en même temps, elle devrait doper le marché de la construction et donc participer au recul du chômage dans notre île. Car en Corse comme sur le Continent, nous réclamons que la priorité soit donnée à l'emploi, notamment à celui des jeunes »,argumente l'exécutif de l'UMP du Sud.

Grand rassemblement le 10 mars

Le ton est donné. Sollicités pour régionaliser la campagne, les représentants de la majorité présidentielle n'hésitent pas à mettre en avant certaines idées, à faire remonter des thèmes régionaux, jusqu'aux oreilles élyséennes. Depuis un an, l'UMP a mis en place un « livre blanc » dans lequel sont consignés toutes les bonnes idées et les chantiers à ouvrir. Comme Nicolas Hulot pour l'écologie, l'UMP souhaite proposer une sorte de pacte insulaire au président-candidat. Des projets phares devraient y figurer notamment le chapitre institutionnel avec la suggestion d'un statut d'autonomie doté de moyens financiers adaptés. Nicolas Sarkozy devrait prendre en compte les suggestions nustrale afin de susciter auprès de la population un regain de confiance. Le locataire de l'Élysée pourrait faire un certain nombre d'annonces concernant la réforme institutionnelle, l'énergie, le développement économique...

Deuxième phase de la stratégie : investir le terrain. Une équipe de campagne se met en place, bien avant la déclaration officielle de candidature qui devrait intervenir entre le 7 et le 9 mars. Les deux fédérations préparent la venue de Nicolas Sarkozy, bien que deux questions restent en suspens : viendra-t-il avant le 7 mars ou après le 10 mars ? Accueillera-t-on un président ou un candidat ? Si l'Élysée n'a pas encore choisi la casquette de Nicolas Sarkozy pour son voyage dans l'île, les cadres locaux ont déjà calé le planning de campagne. Premier grand rendez-vous régional : le samedi 10 mars au centre de la Corse, avec une volonté affirmée de rassembler les militants, les sympathisants, les partisans et les partis amis. D'autres réunions seront organisées par circonscription durant les cinq semaines.

Des présidentielles aux législatives

Dans quelques jours, c'est un comité de soutien qui devrait être formalisé et on sait d'ores et déjà qu'il sera coprésidé par les deux députés sortants Sauveur Gandolfi-Scheit et Camille de Rocca-Serra, ainsi que par les deux présidents de fédérations, Marcel Francisci et Stéphanie Grimaldi. Deux coordinateurs régionaux devraient également être désignés. La réconciliation des locaux et des nationaux a été scellée, samedi dernier à Paris. Pas moins de vingt représentants des deux fédérations de Corse ont pris part au conseil national du 28 janvier. De l'avis des participants, l'ambiance était conviviale. Au cours de cette mobilisation d'envergure, les investitures de Sauveur Gandolfi-Scheit et de Stéphanie Grimaldi, respectivement candidats dans la 1re et la 2e circonscription de Haute-Corse, ont été validées. Dans le sud, ce sont Laurent Marcangeli pour la 1re et Camille de Rocca Serra dans la 2e circonscription qui porteront les couleurs de la majorité présidentielle en juin prochain.

L'UMP est donc en ordre de bataille pour affronter la première échéance de l'année. Sa mission est simple : sauver le soldat Sarkozy, sauver l'honneur du premier parti de Corse… Et affronter plus sereinement le deuxième rendez-vous électoral : les législatives.


Ce n'est plus demain la veille que tu me verra sur ce genre de fofo et...... J'ai assez donné Laughing
Manque un personnage de marque sur cette fofo Anne-Marie NATAAAAALI Maire UMP de Borgo
Mieux connaitre le personnage Laughing Laughing
http://www.wizzon.com/video/natali-i-mantini-1048725.html

D'un autre coté si je poste une mes photos perso avec quelques uns des gens que tu soutiens tu risque de bien rire jaune Laughing Laughing
Un coup a faire perdre les présidentielles a Fanfan cheers cheers
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  JUDAS Mar 7 Fév - 21:32

bienvenou a écrit:
va y poste ta photo
on est la pour rire
nous ne ferons pas sur le forum blakbouler le gouvernement
mon seul souhait c'est d'ouvrir des sujets pour faire reflechir avec le maximum d'humour et bonne humeur Very Happy


JUDAS a écrit:
bienvenou a écrit:L'UMP corse à l'heure du sursaut pour sauver le soldat Sarkoz alien .

je te trouve pas sur la photo alien
ah oui tout a fait en haut un peu caché à coté de ta devise OUI AU TRAVAIL Wink
INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 15837410

mercredi 01 février 2012 à 17h14 -
Une vingtaine de représentants des deux fédérations de Corse ont pris part au conseil national de l'UMP qui s'est tenu samedi à Paris.


Le parti présidentiel se met en ordre de bataille pour renouer le lien entre les Corses et le président de la République. La campagne se régionalise en attendant la venue de Nicolas Sarkozy
. Avec le temps va, tout s'en va,chantait Léo Ferré. Ces belles paroles peuvent s'appliquer à l'histoire d'amour entre Nicolas Sarkozy et les Corses. Lui, qu'on adorait et qu'on cherchait sous la tempête ; lui, qu'on devinait au détour d'une initiative, a bien compris que le cœur ne va plus avec les insulaires… Au fil du temps, l'amitié s'est évaporée, la passion s'est émoussée et les voix se sont dispersées.

Pourquoi ? Vaste question. Au-delà de la politique nationale, les liens se seraient distendus dès 2009 lorsque les fédérations corses ont fait preuve d'indiscipline pour les Européennes. Les élus réclamaient la 3e place sur la liste, ils ont décroché la 5e position. En refusant la proposition nationale, les élus corses ont privé l'UMP d'un député européen. Les instances parisiennes n'ont pas apprécié cette stratégie. La suite on la connaît : une difficile campagne des territoriales, des tensions, un déplacement présidentiel à Ajaccio et Nicolas Sarkozy qui critique ouvertement la gestion de la CTC… Le désaveu a laissé des séquelles.

L'heure est à la reconquête

En cette année électorale, il s'agit de changer de stratégie. À Paris, comme en Corse, chacun a décidé de mettre de l'eau dans son vin. L'heure est à la reconquête. Nicolas Sarkozy aimerait bien retrouver le soutien des Corses qui, rappelons-le, lui avait accordé 63 % des suffrages en 2007 et la famille libérale doit prouver que le cœur des insulaires est encore à droite.

Le challenge de l'UMP insulaire est d'organiser le sursaut. De placer le débat sur un plan plus politique que relationnel. Mission impossible diront certains, pourtant les cadres du parti y croient. Ils s'activent dans ce sens. Sur le fond d'abord, en valorisant les points positifs de la politique gouvernementale qui ont eu un effet en Corse : « Au-delà des enjeux nationaux, nous souhaitons mettre en avant l'action de Nicolas Sarkozy en faveur de la Corse depuis dix ans. Peu sinon aucun homme politique depuis le début de la Ve République a consacré autant de temps, a mis autant d'énergie et s'est engagé avec autant de sincérité pour la Corse que Nicolas Sarkozy. Dans tous les domaines qui touchent à la vie quotidienne des Corses (enseignement supérieur, sécurité, environnement, dette agricole, etc.), il a largement démontré sa volonté d'aider au développement et à la réussite de notre région », avance Franck Giovanucci, le secrétaire départemental qui ne manque pas de saluer l'intervention télévisée du chef de l'État. « Dans un contexte de crise exceptionnel, avec lucidité, sans démagogie, il a apporté des réponses crédibles pour sortir notre pays de la crise économique. Parmi les annonces, l'augmentation de 30 % du droit à construire jusqu'en 2015 est une excellente nouvelle. Elle permettra de mieux et plus vite répondre à l'insuffisante offre de logements en Corse. Et, en même temps, elle devrait doper le marché de la construction et donc participer au recul du chômage dans notre île. Car en Corse comme sur le Continent, nous réclamons que la priorité soit donnée à l'emploi, notamment à celui des jeunes »,argumente l'exécutif de l'UMP du Sud.

Grand rassemblement le 10 mars

Le ton est donné. Sollicités pour régionaliser la campagne, les représentants de la majorité présidentielle n'hésitent pas à mettre en avant certaines idées, à faire remonter des thèmes régionaux, jusqu'aux oreilles élyséennes. Depuis un an, l'UMP a mis en place un « livre blanc » dans lequel sont consignés toutes les bonnes idées et les chantiers à ouvrir. Comme Nicolas Hulot pour l'écologie, l'UMP souhaite proposer une sorte de pacte insulaire au président-candidat. Des projets phares devraient y figurer notamment le chapitre institutionnel avec la suggestion d'un statut d'autonomie doté de moyens financiers adaptés. Nicolas Sarkozy devrait prendre en compte les suggestions nustrale afin de susciter auprès de la population un regain de confiance. Le locataire de l'Élysée pourrait faire un certain nombre d'annonces concernant la réforme institutionnelle, l'énergie, le développement économique...

Deuxième phase de la stratégie : investir le terrain. Une équipe de campagne se met en place, bien avant la déclaration officielle de candidature qui devrait intervenir entre le 7 et le 9 mars. Les deux fédérations préparent la venue de Nicolas Sarkozy, bien que deux questions restent en suspens : viendra-t-il avant le 7 mars ou après le 10 mars ? Accueillera-t-on un président ou un candidat ? Si l'Élysée n'a pas encore choisi la casquette de Nicolas Sarkozy pour son voyage dans l'île, les cadres locaux ont déjà calé le planning de campagne. Premier grand rendez-vous régional : le samedi 10 mars au centre de la Corse, avec une volonté affirmée de rassembler les militants, les sympathisants, les partisans et les partis amis. D'autres réunions seront organisées par circonscription durant les cinq semaines.

Des présidentielles aux législatives

Dans quelques jours, c'est un comité de soutien qui devrait être formalisé et on sait d'ores et déjà qu'il sera coprésidé par les deux députés sortants Sauveur Gandolfi-Scheit et Camille de Rocca-Serra, ainsi que par les deux présidents de fédérations, Marcel Francisci et Stéphanie Grimaldi. Deux coordinateurs régionaux devraient également être désignés. La réconciliation des locaux et des nationaux a été scellée, samedi dernier à Paris. Pas moins de vingt représentants des deux fédérations de Corse ont pris part au conseil national du 28 janvier. De l'avis des participants, l'ambiance était conviviale. Au cours de cette mobilisation d'envergure, les investitures de Sauveur Gandolfi-Scheit et de Stéphanie Grimaldi, respectivement candidats dans la 1re et la 2e circonscription de Haute-Corse, ont été validées. Dans le sud, ce sont Laurent Marcangeli pour la 1re et Camille de Rocca Serra dans la 2e circonscription qui porteront les couleurs de la majorité présidentielle en juin prochain.

L'UMP est donc en ordre de bataille pour affronter la première échéance de l'année. Sa mission est simple : sauver le soldat Sarkozy, sauver l'honneur du premier parti de Corse… Et affronter plus sereinement le deuxième rendez-vous électoral : les législatives.


Ce n'est plus demain la veille que tu me verra sur ce genre de fofo et...... J'ai assez donné Laughing
Manque un personnage de marque sur cette fofo Anne-Marie NATAAAAALI Maire UMP de Borgo
Mieux connaitre le personnage Laughing Laughing
http://www.wizzon.com/video/natali-i-mantini-1048725.html

D'un autre coté si je poste une mes photos perso avec quelques uns des gens que tu soutiens tu risque de bien rire jaune Laughing Laughing
Un coup a faire perdre les présidentielles a Fanfan cheers cheers
Si je la poste ça va être la merde Laughing Laughing

JUDAS

Messages : 7590
Date d'inscription : 03/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!! - Page 23 Empty Re: INDEPENDANCE QUAND TU NOUS TIENS !!!!!!!!!!!!!!!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 42 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 32 ... 42  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum