Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Ven 18 Mai - 17:16

L’exemplarité au coeur du
premier Conseil des ministres
Après les directivesduPrésident, ils ont signéunechartededéontologie

Les 34 nouveaux ministres, puis les seules 17 ministres femmes, ont posé, hier après-midi sur le perron, côté jardin, de l’Élysée, autour de
François Hollande et de Jean-Marc Ayrault, après le premier Conseil des ministres du nouveau quinquennat

C’est tout de même une étonnante embauche
qui vous voit accéderàunposte
"à -30% de salaire et à -10%de frais
de représentations". Mais c’est le prixà payer
pour les 34ministres du premier gouvernement
de la présidence Hollande qui vont
"servir la France". Comme le souhaitent les
Français etcomme le Président l’avait dit durant
sa campagne, il faut une "République
exemplaire". Cela a été le coeur de son intervention
d’ouverture lors d’un premier
Conseil des ministresàMatignon, après une
matinée de passations de pouvoirs dans les
ministères. Et une arrivée à pied des membres
du gouvernement pour le grand bonheur
des photographes. Avec 17 femmes présentes
sur 34 ministres autour de la table, il
a tout de même salué le "premier Conseil de
l’Histoire du pays entièrement paritaire".
Par décret, la baisse immédiate de salaire
des ministres a donc été adoptée et tous
avaient le document dans leur chemise. Elles
et ils toucheront 9940 euros bruts contre
14 200 auparavant. Les ministres de plein
exercice n’auront plus droit qu’à 15collaborateurs
et les délégués à 10. Pour les seconds,
pas de garde du corps. S'agissant du
chef de l’État et du Premier ministre, dont la
rémunération passe de 21300 à 14910 euros
bruts, la décision nécessite un projet de loi,
qui ne pourra être adopté qu’après l'élection
de l'Assemblée nationale en juin.
"Solidarité sans faille"
Les ministres ont aussi signé une charte
de déontologie, qui vise à "écarter tout risque
de conflit d’intérêts", en interdisant le
non-cumul des mandats par exemple,aprécisé
la porte-parole Najat Vallaud-Belkacem.
Devant ces élus de terrain qui débutent
sous les ors de la République et qui évoquaient
tous "le poids et la solennité de
l’instant", le chef de l’État a martelé la notion
de respect, instaurant la règle du vouvoiement
en public pour tous. "Le respect
des promesses faites mais aussi celui du Parlement,
de la fonction publique, des partenaires
sociaux, des corps intermédiaires", indique
Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée
aux personnes en situation de handicap.
Dans son discours, François Hollande a
souligné que la "concertation n’est jamais
une perte de temps" et qu’il faut "s’appuyer
sur les territoires et les élus". Avec un chantier
fort sur la jeunesse et une ligne de
conduite : "Ne pas avancer, c’est trébucher,
rester immobile, c’est reculer." Et il a souligné
que, dressant les grandes lignes, il laisserait
le Premier ministre et le gouvernement décider
et appliquer la politique de la nation.
Jean-Marc Ayrault compte, lui, demander
à la Cour des comptes un "rapport d'évaluation
sur l'exécution de la loi de finances 2012
et l'état des comptes publics". Le Premier ministre
a insisté sur la nécessité d’un travail
collégial, d’une voix unique, d’une "solidarité
sans faille" dans le gouvernement lorsque
les débats auront été tranchés, au-delà des
sensibilités.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Sam 19 Mai - 14:57

Police/DCRI. Péchenard et Squarcini écartés par Hollande


Le chef de la police nationale, Frédéric Péchenard (G) et le patron du renseignement intérieur Bernard Squarcini (D) le 18 octobre 2011 à Paris Jacques Demarthon AFP

Frédérci Péchenard et Bernard Squarcini, respectivement à la tête de la police nationale et du renseignement intérieur, devraient quitter leurs fonctions dans les jours qui viennent. Un décret doit être pris lors du prochain Conseil des ministres, mercredi, d’après une source policière.

Cette décision était attendue, François Hollande n’ayant pas caché son hostilité vis-à-vis des deux hommes durant sa campagne, en particulier pour Bernard Squarcini. Agé de 56 ans, ce dernier, considéré comme « un as du renseignement », avait été nommé par Nicolas Sarkozy à la tête de la Division de la surveillance du territoire (DST) avant de piloter la réorganisation du renseignement français au sein de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Vivement critiqué à l’occasion de l’affaire Merah, Bernard Squarcini avait dû justifier le travail de ses hommes sur le jeune Toulousain devenu djihadiste et auteur de trois tueries abominables. A l’époque, le candidat Hollande avait relevé des « manquements » dans le fonctionnement de la DCRI.

"Un état UMP"
Outre l’affaire Merah, Squarcini aura des comptes à rendre dans l’enquête sur les « fadettes » du Monde, en relation avec l’affaire Woerth-Bettancourt. Il a d’ailleurs été mis en examen.

Le cas de Frédéric Péchenard, 55 ans, est moins polémique. Considéré comme « un grand flic » par ses pairs, celui qui fut nommé directeur général de la police nationale en 2007, fait les frais d’une nouvelle politique menée par François Hollande qui avait déclaré à son sujet : « Il n'y a pas de raison, si les Français m'en donnaient mandat, de le renvoyer du jour au lendemain (...) Mais il n'y a pas de raisons qu'il reste toute sa vie. »

Le candidat PS à la Présidentielle avait dénoncé en février dernier « un Etat UMP » et « un vrai système en place au niveau du ministère de l'Intérieur ». « Aucun de ceux qui aujourd'hui exercent des responsabilités et qui sont loyaux n'ont à s'inquiéter mais, en revanche, ceux qui sont liés à ce système auront forcément à laisser la place à d'autres ». Bernard Squarcini et Frédéric Péchenard sont donc sur le départ. Le patron de la DCRI se défend de son côté d’avoir mis en place « un cabinet noir » ou d’avoir été « l’espion du président » Sarkozy.

On ignore pour l’instant les noms de leurs deux remplaçants.


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Dim 20 Mai - 12:00


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Dim 20 Mai - 17:29

Gilles Veissière: le cumul des fonctions dérange
Par Rédaction france 3 Côte d'Azur
  
Gilles Veissière, adjoint au sport à Nice, siège aussi au conseil d'administration de City-Sport.
L'adjoint au sport de Nice est au conseil d'administration d'une chaîne de magasins qui fournit les clubs de la ville.




























L'affaire a été soulevée par nos confrères du Canard Enchaîné. L'ancien arbitre international de football, Gilles Veissière, adjoint aux sports à la mairie de Nice est aussi au conseil d'administration d'une chaîne de magasins chez qui vont se fournir des clubs subventionnés par la ville.







C'est dans cette même enseigne City-Sport que certains clubs sportifs de la ville viennent acheter leur matériel ou envoient leurs adhérents s'équiper aux couleurs de leur club, certains moyennant ristourne. Des clubs qui, par ailleurs, en tant qu'associations, sont subventionnés à hauteur de 10 000 à 600 000 euros par la ville de Nice.



Un élu dénonce

Une situation dénoncée par un ancien collaborateur de Gilles Veissière à la mairie: "les clubs dépendent de nous, c'est nous qui signons les subventions, ils ne faut pas qu'ils soient dans un diktat" explique Marouane Bouloudhnine, conseiller municipal et candidat (Modem) aux législatives.



Gilles Veisisière se défend

Gilles Veissière, lui, se défend de tout conflit d'intérêt, avançant que son activité dans la chaîne de magasins est à titre bénévole. Et il affirme: "nous n'avons jamais soumis et nous ne soumettrons jamais les appels d'offre de la ville de Nice avec City-Sport".



Les dirigeants des clubs concernés n'ont pas souhaité s'exprimer.



Vidéo: la double casquette de G. Veissière dérange

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Lun 21 Mai - 8:18

Des tenues de CRS cachées dans une cité Publié le lundi 21 mai 2012 à 07H37


Une partie des effets dérobés la semaine dernière dans les locaux de la CRS 53 de St-Barthélémy à Marseille (rappel des faits) a été retrouvée ces jours-ci dans les communs de la cité du Mail toute proche.

Cette découverte renforce la piste d'un cambriolage perpétré par les délinquants du secteur. Ceux-ci se sont également emparés de képis, de gilets pare-balles, mais pas d'armes.

En revanche, pour les enquêteurs de la Sûreté départementale, chargée de l'enquête, aucun élément n'indique que ce vol ait un lien avec les trois précédents cambriolages dont ont été victimes depuis mars dernier les services de police, au garage du secrétariat général (SGAP) de Sainte-Marthe (14e).

Plusieurs véhicules de service (deux motos, une Alfa-Romeo, un scooter) avaient été dérobés. "Tous ont été retrouvés", indiquait hier la Sûreté départementale.

Autre précision, concernant le scooter dérobé le 19 mars au SGAP. "Ce véhicule a bien été contrôlé dans le secteur avant même qu'il soit déclaré volé", admet la Sûreté urbaine.

En revanche, son conducteur n'est pas reparti sans souci comme nous l'indiquions hier, "mais a été interpellé pour défaut de permis et d'assurance, avant d'être placé en garde à vue".

Là encore, piste de délinquants locaux est favorisée

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Mar 22 Mai - 6:50

Accusations de viols: l'adjointe de Georges Tron confrontée aux plaignantes
L'adjointe à la culture de Georges Tron à la mairie de Draveil (Essonne) a été longuement confrontée lundi à Evry à l'une des deux ex-employées municipales qui accusent les deux élus de viols sous couvert de réflexologie.

Mise en examen pour viols et agressions
sexuelles, Brigitte Gruel a passé huit heures face à Virginie Faux dans le cabinet des juges d'instruction en charge de cette affaire, qui avait conduit Georges Tron à démissionner de son poste de secrétaire d'Etat à la Fonction publique en mai 2011.

Le député-maire UMP avait été confronté aux plaignantes le 10 mai dernier.

Convoquée à 14H30, l'autre plaignante, Eva Loubrieu, a indiqué à l'AFP avoir vu sa confrontation reportée au 8 juin en raison de la longueur du premier rendez-vous.

L'avocat de Mme Gruel, Me Franck Natali, n'a pas souhaité faire de commentaire.

"Elle nie tout, elle est face à ses contradictions", a déclaré à l'AFP Virginie Faux, les traits tirés, à la sortie du tribunal.

"Je pensais qu'étant une femme, elle dirait la vérité, mais apparemment ce n'est pas le cas", a-t-elle poursuivi.

En arrivant au tribunal, elle avait dit ressentir moins d'appréhension qu'avant la confrontation avec Georges Tron.

"C'est lui qui me faisait peur, qui avait le plus d'emprise sur moi", a-t-elle expliqué.

"C'est lui l'instigateur de toute cette histoire. Je pense que M. Tron a usé de l'affection qu'elle avait pour lui", a jugé de son côté Eva Loubrieu.

La confrontation est généralement l'un des derniers actes effectués avant la clôture de l'instruction.

Candidat à sa réélection dans la 9e circonscription de l'Essonne lors des élections législatives, Georges Tron, 54 ans, avait été mis en examen le 22 juin 2011 pour viols et agressions sexuelles en réunion et par personne ayant autorité. L'élu et son ajointe ont été laissés en liberté sous contrôle judiciaire.

Les deux plaignantes les accusent de viols pratiqués sous couvert de réflexologie, qui consiste à soigner les tensions par des pressions à certains endroits, du pied notamment.

Georges Tron s'estime victime d'un "complot politique" fomenté par l'extrême droite, comme il l'a répété récemment dans un tract distribué aux habitants de Draveil.

Dans un entretien publié vendredi par Le Parisien, il a estimé que sa confrontation avec les accusatrices avait "confirmé (...) la construction, sur la base de mensonges, d'un scénario complètement artificiel préparé de longue date et auquel les plaignantes ont prêté toute leur énergie".

"Il est dans sa propagande. Les histoires de clocher de la ville de Draveil, ça ne m'intéresse pas", a dit lundi Virginie Faux.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Mer 23 Mai - 7:41

lundi 21 mai 2012 12:11
L'ex-président de l'AS Monaco braqué dans sa villa: trois hommes aux assises
Trois hommes sont jugés depuis lundi par la cour d'assises des Alpes-Maritimes pour avoir braqué en décembre 2009 Jean-Louis Campora, ancien président du club de football AS Monaco et du Conseil national monégasque, dans sa luxueuse villa de Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes).

Comparaissant libres après avoir été incarcérés entre sept et dix mois, Moana Ventre, 24 ans, Franck Launoy, 41 ans, et Patrice Coradini, 27 ans, sont accusés de "vol avec arme" et "arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire d'otage pour faciliter un crime ou un délit".

Dans la nuit du 16 au 17 décembre 2009, Franck Launoy et Moana Ventre s'étaient introduits cagoulés dans la villa avec la complicité de Patrice Coradini, vigile gardant la villa de M. Campora, une complicité que ce dernier nie. Selon les deux hommes, M. Coradini les aurait tentés en disant que son employeur était "bourré de thunes".

Bousculant le vigile, puis le plaignant, sans toutefois les frapper, les deux malfaiteurs - qui reconnaissent les faits - avaient ensuite neutralisé les deux hommes et demandé au propriétaire l'endroit où se trouvait son coffre et les codes pour l'ouvrir.

Le septuagénaire avait nié avoir un coffre mais, sous la menace d'un pistolet factice, il leur avait remis ses trois cartes bancaires et leur code, tentant de leur résister en arguant de problèmes cardiaques et du fait que la société de surveillance qui protégeait sa maison allait être alertée.

Après avoir fouillé la villa, les deux malfaiteurs avaient dérobé une montre Rolex et une réplique sans valeur de la Coupe du monde de football. Tout s'était déroulé en une trentaine de minutes.

Quelques centaines d'euros avaient ensuite été retirées avec les cartes de crédit dérobées.

Interrogé par l'AFP, Jean-Louis Campora s'est refusé à tout commentaire, ne souhaitant pas influencer les débats.

Selon son avocat, le médecin monégasque retraité, aujourd'hui âgé de 73 ans, patron de l'ASM pendant 28 ans et qui a aussi présidé l'équivalent de l'Assemblée nationale de la Principauté (1993-2003), souffre toujours d'un "syndrome post-traumatique".

"Il veut juste que justice soit faite. Il a l'angoisse de retourner dans sa villa et préfère vivre dans un appartement à Monaco", explique Me Patrick Bérard. M. Campora avait déjà été cambriolé par deux fois avant les faits, mais toujours en son absence, a rappelé le conseil.

Les accusés encourent 20 ans de réclusion et 150.000 euros d'amende pour le braquage et cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende pour la séquestration avec libération volontaire avant 7 jours.

Le verdict pourrait intervenir dès mercred

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Mer 23 Mai - 9:49

Michel Boulan, maire UMP, écrit à Jean-François Copé Publié le mardi 22 mai 2012 à 14H41


Le maire UMP de Châteauneuf-le-Rouge, Michel Boulan, vient d'écrire à Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP après les déclarations de Maryse Joissains relayées dans La Provence du 12 mai dernier. Elle avait déclaré: "Les valeurs qu'a Madame Le Pen, je les ai toujours défendues". La présidente du FN avait d'ailleurs qualifiée la députée-maire d'Aix de "sincère" lors d'une interview sur France 5.

Michel Boulan, qui a décidé de se présenter contre Maryse Joissains, députée sortante UMP de la 14e circonscription, demande à Jean-François Copé, officiellement, "une demande de retrait de l'investiture accordée à Madame Joissains" et de poursuivre: "Ce comportement, si vous le laissez prospérer, sera le prélude partout en France à des actes similaires qui causeront la ruine à terme de notre mouvement". Michel Boulan se lance pour la première fois dans une campagne législative. Il part sous l'étiquette Nouveau Centre.


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Mer 23 Mai - 12:27

Affairelibyenne: l’aixoise
Amesys faceàlajustice
Le parquet de Paris vient d’ouvrir une information judiciaire contre la société
"Septmois entre
le dépôt de plainte
et l’information
judiciaire, c’est long".

LE parquet de Paris a ouvert une information sur le contrat signé
en 2007 entre la société et le régime Kadhafi

2007 Amesys signe un contrat
avec la Libye pour la vente de
son système de surveillance électronique
Eagle.
Octobre 2011 La Fédération
internationale des droits de
l’homme dépose plainte contre
la société pour "complicité
d’actes de torture". Une seconde
plainte est déposée par Sherpa,
l’association de lutte contre la
corruption au motif qu’Amesys
s’est dispensé d’autorisation gouvernementale
pour exporter son
système vers la Libye. Plainte
classée sans suite par le parquet
d’Aix-en-Provence en mars.
21 mai 2012 Le pôle "crimes
contre l’humanité et crimes de
guerre" du parquet de Paris
ouvre une information judiciaire
contre la société Amesys.


C’est la fin d’une longue attente
pour la Fédération
internationale des droits
de l’homme (FIDH). La justice
française a décidé de donner
suite à la plainte, avec constitution
de partie civile, que la
FIDH avait déposée le 19octobre
2011 contre la société aixoise
Amesys pour complicité de
torture. Le parquet de Paris
vient d’ouvrir une information
judiciaire sur les activités
d’Amesys en Libye. "Sept mois
entre le dépôt de plainte et
l’information judiciaire, c’est
long, très long même, par rapport
aux délais habituels",
s’étonne Me Clémence Bectarte,
coordinatrice du groupe
d’action judiciaire de la FIDH.
Mais pour l’organisme,
l’essentiel est là : la justice va se
pencher sur les contrats que la
société des Milles a passés en
2007 avec l e r égime de
feu-Mouammar Kadhafi pour
la livraison du système intégré
(matériels et logiciels) Eagle,
outil pointu de surveillance
électronique des communications.
Cette vente de son système
Eagle à la Libye, Amesys ne
la conteste pas. La société n’a
d’ailleurs guère le choix en la
matière, des journalistesaméricains
ayant retrouvé matériels
et documentations siglés "Amesys"
dans le bunker des services
secrets à Tripoli, peu après la
chute du colonel Kadhafi. La ligne
de défense de la société
aixoise tient donc plus au
champ d’action potentiel du
système Eagle installé en Libye.
"Une fraction des connexions internet"
dupays, assureAmesys.
Toutes les communications
téléphoniques terrestres et par
satellite, les SMS, les tchats et
courriels estiment d’autres experts
et la FIDH. La FIDH se réjouit
de voir l’information judiciaire
sur les activités d’Amesys
confiée au juge d’instruction
Céline Hildenbrandt, "du nouveau
pôle du parquet de Paris
spécialisé dans les crimes contre
l’humanité et les crimes de guerre",
précise Clémence Bectarte.
Car si la volonté de la FIDH est
bien qu’Amesys "assume les responsabilités
particulières de ses
activités en Libye", elle veut également
faire de l’affaire aixoise
un exemple : "est-ce qu’au nom
du business, une entreprise peut
commercer avec les régimes dictatoriaux
quelles qu’en soient
les conséquences ?", résume
MeBectarte. De son côté, Amesys
rappelait en septembre
2011, que le contrat libyen avait
été signé "dans un contexte international
de rapprochement
diplomatique" avec Mouammar
Kadhafi, notamment suite
à la libération des infirmières
bulgares et à la réception du colonel
à Paris, en décembre
2007. La justice va devoir dire si
le réchauffement diplomatique
suffisait à justifier le commerce
d’unsystème susceptible de traquer
les opposants du régime.
"Je peux vous dire que cette affaire
est suivie de très près enLibye,
où l’on attend que la justice se
penche sur la séquence criminelle
du régime de Kadhafi", poursui
t Clémence Bectarte.
D’autant que le spectre du fameux
"secret défense" aura du
mal à planer sur cette affaire. La
société Amesys ayant elle-même
plaidé que la vente de son
systèmeEagle à la Libye ne relevait
pas d’une autorisation gouvernementale
préalable -nécessairepour
l’armement et les matériels
jugés stratégiques pour
la France-, il semble difficile de
faire intervenir maintenant la
raison d’État…Pour l’heure, la
direction d’Amesys se contente
de contester "très fermement
l’accusation de complicité
d’actes de torture" et dit vouloir
"rapidement informer le magistrat
instructeur de la réalité du
dossier".

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Ven 25 Mai - 8:01

Paris: enquête de l'IGS sur un commissaire interpellé ivre au volant
L'Inspection générale des services (la police des polices) a été récemment saisie après l'interpellation d'un commissaire de police qui conduisait ivre, en pleine nuit à Paris début mai, au volant d'une voiture de service, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Ce commissaire central du IVe arrondissement parisien n'était pas en service le jour des faits. Il a été interpellé par des hommes de la brigade anti-criminalité en pleine nuit dans le IIIe arrondissement et son alcootest s'est révélé positif, selon l'une des sources, confirmant une information du Parisien.

"La décision a été prise de saisir l'IGS et le parquet de Paris pour cette affaire", a précisé cette source.

Ce commissaire parisien n'est pas un inconnu pour les enquêteurs de l'IGS: la police des polices avait été déjà saisie après un accident qu'il avait eu avec un cycliste à la mi-août à Paris.

L'accident avait eu lieu là encore en pleine nuit dans le XIIIe arrondissement parisien. Le commissaire est soupçonné d'avoir alors fait appel à ses hommes basés dans le IVe arrondissement pour lui faire passer son alcootest, dont le résultat avait été négatif. "Ce n'est pas la procédure. Il n'avait pas à appeler ses policiers", a précisé la source.

A l'issue des investigations de l'IGS, ce commissaire pourrait être traduit devant le conseil de discipline. "Nous verrons alors s'il sera suspendu", a indiqué cette source.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Sam 26 Mai - 6:35

vendredi 25 mai 2012 23:15 | Par AFPFuites au Vatican: le majordome du pape arrêté
La gendarmerie vaticane a arrêté un des auteurs présumés des fuites de documents confidentiels en la personne de Paolo Gabriele, majordome du pape au-dessus de tout soupçon, ont affirmé vendredi des sources informées concordantes.


Dans la soirée, une source proche du pape l'a décrit comme "attristé et choqué" par l'annonce de l'arrestation de son majordome, ajoutant qu'il s'agit d'une "affaire douloureuse" pour le souverain pontife.

Interrogé par des journalistes, le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, s'était auparavant contenté d'annoncer une enquête de la gendarmerie vaticane "sous la direction du Promoteur de justice du Vatican (procureur)" qui "avait permis de localiser une personne en possession illégale de documents confidentiels".

"Cette personne se trouve actuellement à la disposition de la magistrature vaticane pour des approfondissements ultérieurs", avait-il dit.

Le père Lombardi n'avait donné aucun élément sur l'identité, la fonction ou la date de l'interpellation de la personne. Selon des sources concordantes, notamment l'agence I.Media spécialisée sur le Vatican, il s'agit bien du majordome du pape, Paolo Gabriele.

Celui-ci fait partie depuis début 2006 de la petite équipe affectée en permanence aux appartements du pape et le côtoie toute la journée.

Si la culpabilité de ce proche de Benoît XVI reste à prouver, beaucoup s'interrogent au Vatican sur ses motifs. Certains assurent que le pape doit être profondément abattu.

Surnommé "Paoletto", Paolo Gabriele, 46 ans, Romain, toujours tiré à quatre épingles, vit avec sa femme et ses deux enfants dans un immeuble à l'intérieur du Vatican dont il a la nationalité, et il est l'un des très rares laïcs à avoir accès aux appartements du pape.

Détenu au sein du Palais du Tribunal, siège de la Gendarmerie situé derrière la basilique Saint-Pierre, Paolo Gabriele aurait été interrogé dans la matinée par le Promoteur de justice Nicola Picardi.

Sa silhouette est connue. Dans la papamobile, il est habituellement assis devant le pape, à côté du chauffeur.

Dans le livre récemment paru "Sua santita" ("Sa Sainteté"), révélant de nombreux documents confidentiels, l'auteur, le journaliste italien Gianluigi Nuzzi, décrit l'homme à l'origine des fuites comme quelqu'un en qui le pape a confiance, mais qui souhaite réparer de nombreuses "injustices" en "faisant connaître à tous ce qui se passe au Vatican".

Selon Nuzzi, cet homme n'est pas seul. Certains observateurs se sont demandés s'il ne serait pas manipulé et par qui.

Autour du pape gravitent quotidiennement, outre le majordome, quatre soeurs "Memores Domini" du mouvement catholique italien Communion et Libération, ainsi que les deux secrétaires particuliers de Benoît XVI, Georg Gänswein et Alfred Xuereb.

Gabriele aide Benoît XVI à revêtir ses habits pontificaux, participe à la messe dans sa chapelle privée, le suit dans ses audiences publiques et privées, sert le déjeuner, se met à table avec le pape et prépare le soir sa chambre.

L'annonce de l'arrestation survient au lendemain du limogeage surprise d'Ettore Gotti Tedeschi, président de l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR), la banque du Vatican.

Il y a un mois, Benoît XVI a institué une commission formée de trois cardinaux pour enquêter sur des fuites répétées de documents depuis janvier.

.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Sam 26 Mai - 11:17

Aix n’en veut "plus un seul"

Ils n’ont qu’un but: "Arrêter cette chasse à
l’homme". Stopper la machine mise en route
avec la plus grande des convictions par le
maire UMP d’Aix, Maryse Joissains, qui a décidé
il y a quelques mois qu’il n’y aurait plus
"un seul Rom" sur sa commune et qui a, par
conséquent, assigné en référé les populations
des camps des Trois Sautets, de Luynes,
de Vasarely et de l’Arbois avec une envie
assumée: les expulser. "Ses propos merappellent
de bien mauvaises périodes de notre Histoire"
pestait hier Hervé Guerrera, élu
d’opposition lors d’une conférence de presse
organisée sur le camp de l’Arbois par le collectif
aixois pour les droits et la dignité des
Roms. "Des mots dangereux", enchaînait
Gaëlle Lenfant (PS), venue avec la casquette
de chargée du dossier "Roms" au conseil Régional.
Reste que le maire d’Aix a gagné les deux
premiers rounds puisque les camps des
Trois Sautets et de Luynes ont été vidés et détruits.
Et elle est en passe de remporter le troisième,
le tribunal des référés ayant donné un
mois aux Roms installés près de la fondation
Vasarely pour partir, soit au 15 juin maximum,
et que le référé pour leurs compatriotes
de l’Arbois sera plaidé le 29 mai. Ça sera
le 4e round. Et la lutte s’annonce acharnée.
"On s’opposera physiquement aux expulsions
désormais", lâchait fermement Hervé Guerrera,
"il faut rompre avec le discours de Grenoble
de Sarkozy, qui n’avait fait que désigner
des boucs émissaires. On tourne en rond sans
trouver de solutions avec ces expulsions inhumaines
et inefficaces. Ici, il y a des terrains de
la ville, mais aussi du conseil général qui disait
récemment, par la voix d’André Guinde,
dans la Provence qu’il ne s’associait pas à la
méthode du maire, et nous en sommes ravis.
Alors, pour que cela bouge, on a écrit au président
Hollande pour mettre en place un moratoire,
une vraie table ronde pour parler de
l’avenir de ces gens." Et la conseillère régionale
de préciser qu’il s’agit là d’une "crise humanitaire".
Une problématique, devenue sociétale
et hyperpolitisée, qui concerne les
15000 Roms de France "et pour lesquels des
fonds européens, à hauteur de 17 milliards
d’euros pour 2007 à 2013, existent sauf que ce
sont les mairies qui doivent demander des
subventions et que celles d’Aix et Marseille
n’ont pas bougé le petit doigt" pilonnaient, en
choeur, Philippe Chouard, président de
l’association de solidarité avec les travailleurs
immigrés Aix-Marseille, Philippe Senegas,
le président de la ligue des droits de
l’homme à Aix et Marc Durand, de
l’association des rencontres tsiganes et référent
sur ces camps. "Si on nous laissait un
peu de temps, on pourrait s’organiser, aménager
les camps avec les populations et mettre
des règles de vie puisque le grand argument
de la mairie est de dire qu’ils vivent sur des
ordures" martelait Marc Durand, "on demande
juste du temps, et que cet endroit ait une
sorte de statut, parce qu’aujourd’hui, avec la
menace permanente, ce camp n’a même pas
le statut de bidonville
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Dim 27 Mai - 9:01

Un chauffeur de bus roué de coups hier soir Publié le samedi 26 mai 2012 à 09H58


A Marseille, un chauffeur de bus de la RTM, au volant d'un véhicule de la ligne 61 (Bompard-Vieux-Port) a fait l'objet d'une violente agression, hier soir, peu après 19 h 30.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime aurait apostrophé un automobiliste qui bloquait une partie de la circulation, rue d'Endoume (7e arrondissement). Le conducteur a finalement stoppé son bus, est descendu et une bagarre s'est engagée entre les deux hommes. La victime a été blessée au visage.

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Lun 28 Mai - 6:27


AVANT SA DEBACLE SARKO A MIS SES FIDELES A DES POSTES CLES
ELLE FAIT HONTE A LA FRANCE HUMANISTE ....BERKKKKKKKKKKK
QUELLE LAIDEUR

Crise de la dette: Lagarde s'attire les foudres des Grecs et les critiques de Paris
La directrice du Fonds monétaire international Christine Lagarde s'est attiré les foudres des Grecs, qui se disent "humiliés" par ses propos sur le paiement des impôts, mais aussi les critiques de Paris qui a qualifié sa vision d'"un peu caricaturale et schématique".

Mme Lagarde a mis le feu aux poudres en estimant dans une interview au quotidien britannique Guardian que "les Grecs devraient commencer par s'entraider collectivement", et ce, en "payant tous leurs impôts", et se dit moins préoccupée par leur sort que par celui des enfants d'Afrique.

"Il y a une crise humanitaire en Grèce, très coûteuse, au cas où vous ne le sauriez pas. C'est vraiment une honte!", commentait dimanche une internaute, Despina Panagiotopoulou, sur la page Facebook de la patronne du FMI.

Samedi soir, devant le tollé généré par ses propos, Mme Lagarde s'est montrée plus conciliante, se disant "très compatissante à l'égard des Grecs et les défis qu'ils relèvent". Les propos de Mme Lagarde avaient suscité dimanche plus de 9.800 commentaires sur sa page Facebook.

"Une part importante de cet effort est que tout le monde devrait porter équitablement sa part du fardeau, en particulier les plus privilégiés et en particulier en payant leurs taxes", a-t-elle écrit.

"Peu importe ce que vous dites maintenant, après toutes ces critiques. Savez-vous les dégâts que vous avez causés au peuple grec?" demande Thanasis Athanasopoulos. "Nous ne sont pas fainéants et nous ne sommes pas des mendiants".

"Merci pour votre amour et votre soutien et sachez que les Grecs ne sont pas stupides. Nous connaissons votre jeu et nous n'allons plus l'autoriser!" assure Elena Papoutsi. "Le 17 juin les Grecs vont répondre aux usuriers du monde entier qui exploitent notre pays", prévient de son côté Eleftheria.

Le chef du parti socialiste Pasok, Evangélos Vénizélos, après avoir estimé que les propos de Mme Lagarde avaient "humilié" et "insulté" les Grecs, s'est réjoui qu'elle ait rectifié le tir, car "cela signifie qu'elle a pris en compte une nation fière".

Alexis Tsipras, chef du parti de la gauche radicale Syriza propulsé en 2e position lors des législatives du 6 mai, a lancé à Mme Lagarde que les Grecs ne cherchaient pas sa "sympathie" et que "les travailleurs grecs paient leurs impôts" qui sont très lourds et même "insupportables".

Le parti, donné selon les derniers sondages en seconde position derrière les conservateurs de Nouvelle-Démocratie (ND) le 17 juin, prône l'annulation des mesures de rigueur prévues par le plan de redressement imposé par l'UE et le FMI en échange des prêts accordés à Athènes jusqu'en 2014.

Pour sa part, le gouvernement français, dont beaucoup de Grecs attendent qu'il fasse fléchir la politique de rigueur allemande, a critiqué la vision "un peu caricaturale et schématique" de Mme Lagarde, estimant qu'"il n'y a pas de leçon à donner" à la Grèce.

La présidente du patronat français Laurence Parisot a estimé de son côté que s'adresser comme Christine Lagarde l'a fait, non seulement ne servait à rien, mais pouvait avoir "des effets très dangereux".

Auparavant, le tribun de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon, avait dénoncé des propos "indignes" de Mme Lagarde, appelant les armateurs et l'église orthodoxe à payer leurs impôts.

Les législatives du 17 juin en Grèce sont attendues avec fébrilité à l'international.

Face au risque d'un rejet du plan d'austérité qui conduirait in fine à une probable sortie de l'euro, les bailleurs de fonds internationaux restent fermes, à l'image du ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble qui martèle à l'envi qu'Athènes doit "tenir ses engagements" pour rester dans l'euro.

En Grèce, les mêmes arguments sont utilisés pour discréditer Syriza, alors que le pays risque d'être à court de liquidités d'ici fin juin si les aides financières sont coupées en cas de rejet du plan d'aide international par les électeurs le 17 juin, a prévenu l'ex-Premier ministre grec, selon un memo paru dans la presse dimanche.

M. Vénizélos plaidait dimanche pour garder la monnaie commune, et la veille, Antonis Samaras, le chef de la ND, estimait que s'opposer au plan de redressement conduirait la Grèce hors de l'euro et constituerait une "véritable catastrophe" pour le pays.

Mi-mars, la Task force européenne pour la Grèce notait que le pays avait fait des progrès "prometteurs" sur la perception de 8 milliards d'arriérés d'impôts recensés, avec 946 millions collectés en 2011. Mais elle soulignait qu'en matière de fiscalité, des progrès devaient encore être faits, notamment dans la lutte contre l'évasion fiscale des riches contribuables et des grandes entreprises.

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Lun 28 Mai - 6:44

Les agents vont au clash
Le 27/05/2012 | Mis à jour le 27/05/2012 15:59:16

La décision de la FFF d'abaisser la commission maximale des agents de 10% à 6% des salaires bruts perçus par un joueur est accueillie on ne peut plus fraîchement par les intéressés. Contacté par L'Equipe, Philippe Flavier, le président du principal syndicat d'agents dénonce une décision non négociée et promet d'«aller au clash». «Ils (les dirigeants de la FFF) peuvent s'attendre à ce que les agents fassent des recours administratifs. Et ça va faire désordre.» Depuis le début de l'année, la loi offre à chaque fédération la liberté de fixer le niveau des taux

UN MEC QUI GAGNE 300 000€ /MOIS CONTRAT DE 3 ANS
DONC L"AGENT TOUCHERAIT
300 000 € X 12 X 3 X 10 % = 1 080 000 € C'EST CARREMENT DU ¨PROXENETISME affraid

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Mar 29 Mai - 7:09

Fuites au Vatican: l'affaire illustre l'imbrication d'intérêts entre le Vatican et l'Italie
Les fuites de documents secrets du Vatican, qui fragilisent l'Eglise et le pape, illustrent une nouvelle fois les intérêts très imbriqués du Vatican et de l'Italie, au moment où un quart du collège des électeurs du pape sont italiens.



DE LA CORRUPTION AU SOMMET DE L EGLISE
VOUS LES PRATIQUANTS INDIGNEZ VOUS Une des explications les plus fréquemment entendues pour la crise actuelle serait la volonté de pousser vers la sortie le cardinal-secrétaire d'Etat italien Tarcisio Bertone, numéro deux du Vatican, proche du pape mais très critiqué dans la Curie pour sa gestion.

Tarcisio Bertone, 78 ans, a de nombreux rivaux, notamment parmi les prélats italiens.

"Un groupe de cardinaux s'est mis en mouvement avec un objectif double et très ambitieux: la prise de la secrétairerie d'Etat, et ensuite, la conquête du conclave (réunion de cardinaux après la mort du pape, ndlr) avec un pape choisi dans leurs rangs", croit savoir le quotidien La Repubblica.

Les spéculations vont bon train sur l'éventualité qu'un prochain pape soit de nouveau italien, après un Polonais et un Allemand. En février, en nommant cardinaux sept Italiens, le pape avait porté leur effectif à 30 électeurs, ce qui a renforcé leur poids.

Une bonne partie des documents cités dans le livre-choc "Sua Santita" publié récemment et qui a débouché sur l'arrestation du majordome du pape en fin de semaine dernière, porte sur les intérêts du Vatican dans la péninsule.

Les sujets les plus évoqués sont l'entrée ou non de l'IOR, la banque du Vatican, dans le capital de l'hôpital catholique San Raffaele, les critiques d'un cardinal sur des appels d'offres au Vatican qui favoriseraient certaines entreprises italiennes, la préoccupation du Saint-Siège sur le régime fiscal des biens de l'Eglise en Italie, ou encore son attention sur les lois concernant la famille.

Les relations entre l'Italie et le plus petit Etat du monde sont réglementées par les accords du Latran, datant de 1929, signés entre le dictateur Benito Mussolini et le Saint-Siège.

L'ambassade d'Italie auprès du Vatican, le Palais Borromeo, est un véritable centre de pouvoir, et ses réceptions rassemblent le tout Rome, y compris la vieille noblesse "noire" liée aux papes dans le passé.

Comme les rapports de la conférence épiscopale italienne et du Vatican avec l'Etat italien sont souvent en porte-à-faux, des conflits éclatent, souvent grossis par les médias italiens qui les analysent à la loupe.

Dans le livre "Sua Santita", "tous les documents sont en italien", a noté le vaticaniste Bruno Bartoloni, en soulignant qu'il n'y a pas de documents allemands ou français dans ce livre.

L'ouvrage de Pierluigi Nuzzi n'apporte en outre pas de scoops. Plusieurs documents sont des textes assez indigestes dans lesquels des prélats italiens se plaignent d'injustices à leur égard, se justifient auprès du pape ou regrettent de n'avoir pas eu un poste qui leur était promis.

"Il n'y a pas d'éléments particuliers de scandale; ces documents sont parfois évidents comme par exemple un document de travail préparé avant une rencontre entre le pape et le président Giorgio Napolitano", relève le vaticaniste Sandro Magister.

Selon Bruno Bartoloni, dans l'affaire du majordome, qui n'a sans doute pas agi seul, des prélats du Vatican ont pu s'inspirer de l'exemple de Mgr Renato Dardozzi, mort en 2003, qui avait demandé dans son testament que 4.000 documents qu'il avait accumulés sur les finances du Vatican sous Jean Paul II soient divulgués.

Ces dossiers avaient servi à Nuzzi pour son best-seller "Vaticano SPA" sur les scandales passés de l'IOR.

Le but, cette fois aussi, pourrait être de provoquer des réformes dans la gouvernance du Vatican.

Selon Sandro Magister, "il est certain que Tarcisio Bertone ne sort pas de manière positive" des fuites actuelles. "L'insuffisance de son gouvernement est sous les yeux de tous", affirme Magister, selon lequel le pape pourrait le remplacer "dans les prochains mois".

.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Mar 29 Mai - 10:37

ITALIE● 30mois de prison pour l'ex-patronde laBanque d'Italie.
Antonio Fazio, ancien gouverneur de la Banque d'Italie, a été
condamné en appel hier à deux ans et demi de prisonpour son intervention
illégale dans uneOPA sur la banque italienne Banca Antonveneta
en 2005.
VATICAN● Fuites de documents secrets : aucuncardinal suspecté.
Aucun cardinal n'est suspecté dans le cadre des fuites de documents
secrets du Saint-Siège, a affirmé hier le porte-parole du
Vatican en réponse aux informations de presse affirmant qu’un
cardinal figurerait parmi les taupes à l’origine de ces fuites. "Je démens
de façon catégorique", a déclaré la père Federico Lombardi
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Mer 30 Mai - 6:00

AIR FRANCE D UN COTE VA LICENCIER
ET DE L AUTRE SERT SUR UN PLATEAU DES INDEMNITES ROYALES A UN DE SES DIRIGEANTS
IL Y A CORRUPTION DE FAIT ENVERS LES SALARIES



mardi 29 mai 2012 22:34 | Par AFP Bercy refuse de valider l'indemnité de 400.000 euros de l'ex-DG d'Air France
Le ministère de l'Economie refusera de valider la prime de non-concurrence de 400.000 euros versée à l'ancien directeur général d'Air France-KLM, Pierre-Henri Gourgeon, lors de l'assemblée générale de la compagnie jeudi, a annoncé Bercy mardi soir dans un communiqué.

Ces indemnités, "validées par le précédent gouvernement"


, ne "s'inscrivent pas dans le sens des règles de modération salariale et de décence" annoncées par le président François Hollande, justifient le ministre de l'Economie Pierre Moscovici et son homologue chargé du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

"Le représentant de l'Etat aura pour instruction de s'abstenir de valider l'indemnité de 400.000 euros versée au précédent directeur général d'Air France-KLM, lors de l'assemblée générale de la société, le 31 mai 2012 au moment où l'entreprise connaît une situation difficile", indiquent-ils.

"L'Etat attend un comportement exemplaire en matière de rémunérations des dirigeants. Le gouvernement définira très prochainement de nouvelles règles sur la rémunération des dirigeants d'entreprise, conformément aux engagements du Président de la République", ajoutent les deux ministres.

L'Etat français est actionnaire d'Air France-KLM à hauteur de 15%.

La prime de 400.000 euros versée à M. Gourgeon suscite une polémique depuis sa dénonciation la semaine dernière le syndicat Unsa-aérien, au moment où Air France-KLM est engagé dans une restructuration drastique.

Le groupe Air France-KLM a lancé en janvier un plan d'économies de deux milliards d'euros à l'horizon 2015, dont les mesures structurelles doivent être arrêtées le mois prochain pour une mise en oeuvre dès l'été.

La direction d'Air France-KLM s'est défendue vendredi, en expliquant que la prime accordée à M. Gourgeon, qui fait partie d'une indemnité de départ d'un montant total de 1,4 million d'euros, lui avait été imposée dans l'intérêt du groupe.

.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Jeu 31 Mai - 6:48

Faut-il également limiter le salaire des patrons dans les entreprises privées ?
Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

Oui74 % Oui 62 498 Votes
Non 23 % Non19 936 Votes
Sans opinion 3 % Sans opinion2 815 Votes

UN MEC QUI GAGNE 1 000 000 PAR MOIS ET SON SALARIE 1000
Y A UN TRUC QUI TOURNE PAS ROND
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Jeu 31 Mai - 7:01

Mise à jour : mercredi 30 mai 2012 16:38 | Par AFPWendel: enquête après une plainte pour délit d'initié visant des dirigeants
Une enquête préliminaire a été ouverte fin avril après une plainte contre X d'un ex-cadre du groupe Wendel, en particulier pour délit d'initiés et manipulation de cours, visant la vente d'actions par l'ancien patron du groupe, a appris mercredi l'AFP de source judiciaire.
L'enquête ouverte le 30 avril a été confiée à la brigade financière.

Dans cette plainte révélée par Libération et consultée par l'AFP, l'ancien cadre accuse l'ex-dirigeant de Wendel, Jean-Bernard Lafonta, de "délit d'initié" pour avoir vendu des titres Wendel en 2007 au mépris d'une obligation de les conserver.

Cette obligation avait été imposée en 2007 aux cadres au moment où le groupe était en train de monter discrètement au capital de Saint-Gobain.

Or M. Lafonta "a vendu pour 40 millions d'euros d'actions Wendel en 2007 et ceci, sans le déclarer, en pleine montée de Wendel au capital de Saint-Gobain et au début de la crise des subprimes qui devait amener le cours à 16 euros quelques mois plus tard", selon la plainte.

Le cours était au plus haut en juillet 2007, à 140 euros.

Cette vente a été effectuée via un montage financier de la banque JP Morgan permettant une "vente forcée" des titres, ajoute le plaignant.

Le président du conseil de surveillance Ernest-Antoine Seillière a également "vendu un peu plus de 153.000 actions sans les déclarer au marché", indique la plainte, faisant référence au rapport annuel Wendel pour 2008.

L'ancien cadre accuse aussi le groupe "d'information trompeuse sur sa situation financière" et M. Lafonta de "manipulation de cours". Pour lui, le groupe a publié en mars 2009 un indicateur clé "artificiellement gonflé" pour évaluer la valeur de Wendel.

La plainte vise aussi des opérations d'intéressement organisées par Wendel pour lesquelles M. Lafonta a obtenu un remboursement avant de quitter la société.

Wendel a dû faire face récemment à plusieurs autres affaires, dont une assignation au tribunal de commerce par son ancien directeur juridique, qui lui réclame 6,8 millions d'euros, ainsi qu'à trois dirigeants.

Il leur reproche d'avoir empêché des cadres de céder leurs actions Wendel tandis qu'eux en vendaient pour plusieurs millions d'euros.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Jeu 31 Mai - 8:20

Sylvie Andrieux renvoyée en correctionnelle pour détournement de fonds publics Publié le mercredi 30 mai 2012 à 12H00


Le juge d'instruction Franck Landou a signé, hier, l'ordonnance de renvoi de Sylvie Andrieux, députée PS de Marseille, devant le tribunal correctionnel de Marseille pour détournements de fonds publics. L'élue, actuellement en campagne pour sa réélection dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône, pourrait être jugée dès l'automne en compagnie de vingt-et-un coprévenus. L'élue se voit reprocher la distribution de subventions du conseil régional à des associations fictives de sa circonscription - les quartiers Nord de Marseille - à des buts de clientélisme électoral.

"La vice-présidente déléguée à la politique de la Ville a détourné au profit de sa carrière politique personnelle des fonds publics initialement destinés à aider des associations des quartiers déshérités en grande difficulté", écrit le juge d'instruction. Le montant des subventions qui auraient été ainsi détournées avoisine 700 000 euros. Le juge d'instruction prononce un non-lieu en faveur de Franck Dumontel, ancien directeur de cabinet de Michel Vauzelle, président (PS) du conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, et de Jules Le Boeuf Nyssen, son ex-directeur général des services. Ils sont ainsi totalement exonérés après avoir été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics. Les décisions du juge d'instruction sont conformes aux réquisitions prises le 10 février par le parquet de Marseille
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  aladin le Jeu 31 Mai - 9:01

Le palmarès du Festival de Cannes fait polémique. Publié le jeudi 31 mai 2012 à 07h14 .

. Le palmarès du dernier Festival de Cannes est loin de faire l'unanimité. Le président du jury, Nanni Moretti, est soupçonné de favoritisme.

Le président du jury, Nanni Moretti, qui aurait passé un "Pacte" avec le diable. En cause, le palmarès dévoilé dimanche par le réalisateur italien et ses jurés. Si la Palme d'or attribuée à Michael Haneke et son Amour ne souffre aucune contestation, c'est vers les prix décernés à Carlos Reygadas (Prix de la mise en scène pour Post Tenebras Lux), Matteo Garrone (Grand Prix avec Reality), Cristian Mungiu (Prix du scénario avec Au-delà des collines) et Ken Loach (Prix du Jury pour La Part des anges) que le bât blesse.

Matteo Garrone, une vieille connaissance

Parce que ces quatre films sont coproduits ou distribués par "Le Pacte", la société qui produit depuis 2007 les films de Nanni Moretti et dont le président, Jean Labadie, a distribué plusieurs longs-métrages du transalpin lorsqu'il était à la tête de Bac Films, le buzz enfle sur la Toile.

On apprend par exemple que Matteo Garrone a déjà été récompensé en 1996 par Moretti au Sacher Festival (une compétition consacrée au court-métrage)… avant de devenir son chef opérateur sur Le Caïman.

Une mauvaise habitude

Alors, conflits d'intérêts ou simples coïncidences? Quoi qu'il en soit, ce n'est pas la première fois qu'une telle mésaventure arrive. En 2004, Michael Moore avait reçu des mains de Quentin Tarantino la Palme d'or pour Fahrenheit 9/11 alors qu'ils travaillaient tous les deux avec les puissants producteurs américains Bob et Harvey Weinstein. En 2009, c'est Isabelle Huppert, actrice fétiche de Michael Haneke, qui avait récompensé Le Ruban blanc du maître autrichien.

Gageons néanmoins que l'image de celui qui est toujours considéré comme « le plus grand Festival de cinéma au monde » ne sera pas écornée, cette fois encore…
.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Jeu 31 Mai - 14:53

Martine Aubry a annoncé jeudi "le retrait de l'investiture du Parti socialiste" à Sylvie Andrieux, candidate aux législatives dans les Bouches-du-Rhône et renvoyée mercredi devant le tribunal correctionnel de Marseille dans une affaire de détournement de fonds publics.


photo : Boris Horvat, AFP Mme Andrieux, 50 ans, candidate au scrutin des 10 et 17 juin dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône, ancienne vice-présidente de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca), députée depuis 1997, est renvoyée pour détournement de fonds publics, un délit passible de dix ans de prison et 150.000 euros d'amende selon le code pénal.

"La nature et la gravité des faits reprochés, la multiplication des témoignages concordants constituent une atteinte à l'image du parti socialiste", a affirmé Mme Aubry dans un communiqué.

"Dès lors, en plein accord avec le Premier ministre, sans préjuger de la décision de justice, l'exigence d'exemplarité implique le retrait de l'investiture du parti socialiste qui a été donnée à Sylvie Andrieux pour la prochaine élection législative", ajoute la patronne du PS.

Elle précise que "le prochain secrétariat national du parti en sera saisi".


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Ven 1 Juin - 7:20




eudi 31 mai 2012 18:52 | Par AFPL'Etat actionnaire mène la vie dure aux patrons gourmands
Rejet d'une prime à l'ex-directeur général d'Air France, refus d'un parachute doré et d'une retraite chapeau au PDG de Safran: le gouvernement multiplie les coups pour concrétiser sa volonté de contenir les rémunérations des patrons d'entreprises dont l'Etat est actionnaire.


Bercy a affirmé jeudi que le gouvernement prendrait les "mesures conservatoires nécessaires" pour éviter les excès dans les entreprises publiques, en attendant la loi qui doit limiter les écarts entre les salaires.

Premier à en faire les frais, Jean-Paul Herteman, le PDG de Safran, qui s'est vu refuser le parachute doré et la retraite chapeau qu'il avait soumis à l'Assemblée générale de l'équipementier aéronautique et de défense.

Les deux résolutions, rejetées l'une et l'autre à environ 55%, avaient pourtant été adoptées "à l'unanimité" le 21 avril 2011 par les 15 membres du Conseil d'administration, dont quatre représentants de l'Etat.

Cette fois-ci, l'Etat a profité des 30% de parts qu'il détient dans Safran pour voter contre ces résolutions, "sur instruction du ministre", et faire pencher la balance.

"Le gouvernement donne ainsi, à nouveau, un signal fort de sa volonté de changement sur la question des rémunérations", s'est félicité le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, dans un communiqué.

"Partout où l'Etat est majoritaire, il imposera notre politique, c'est-à-dire une politique de limitation de l'échelle salariale. Là où il est minoritaire, il cherchera à convaincre", a réaffirmé mercredi le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, à l'issue du Conseil des ministres, et à un peu plus d'une semaine du premier tour des élections législatives.

La "morale" pour argument

Jeudi après-midi, c'était au tour de l'ex-directeur général d'Air France-KLM, Pierre-Henri Gourgeon, d'être sur la sellette.

Réunis en assemblée générale, les actionnaires du transporteur franco-néerlandais, dont l'Etat détient 15,8%, ont massivement refusé de valider une prime de 400.000 euros versée en octobre 2011 à M. Gourgeon en contrepartie d'une clause de non-concurrence de trois ans.

Le gouvernement avait annoncé dès mardi qu'il s'opposerait à l'approbation de cette prime.

Jeudi, quelques heures avant l'assemblée générale, M. Moscovici a remis la pression, estimant que "la morale voudrait que, de lui-même, Pierre-Henri Gourgeon rembourse" l'argent touché, alors qu'Air France traverse une restructuration difficile qui pourrait se solder par plusieurs milliers de suppressions de postes.

De fait, les pouvoirs publics ne disposent d'aucun moyen concret d'exiger le reversement de la prime controversée.

Le président d'Air France-KLM, Jean-Cyril Spinetta, a souligné que le veto des actionnaires n'avait "pas de conséquence directe" sur cette prime, négociée avec Pierre-Henri Gourgeon après son éviction, en sus de ses indemnités de départ.

M. Gourgeon n'a pu être joint par l'AFP jeudi, mais l'un de ses proches a estimé qu'il n'avait "aucun intérêt à renoncer à cette prime", en arguant qu'elle était "juridiquement inattaquable".

Le ministère de l'Economie a promis qu'il proposerait "très prochainement de nouvelles règles sur la rémunération des dirigeants d'entreprise".

"La réduction de la hiérarchie des salaires au sein des entreprises publiques, de 1 à 20, pour les mandataires sociaux sera faite et, comme l'a dit (le Premier ministre) Jean-Marc Ayrault, elle sera faite rapidement", a affirmé M. Moscovici.

.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  bienvenou le Ven 1 Juin - 7:22

jeudi 31 mai 2012 22:31 | Par AFPKucheida, Andrieux: le PS écarte des candidats ayant des démêlés judiciaires
Après l'exclusion de Jean-Pierre Kucheida dans le Pas-de-Calais, le PS a retiré jeudi son investiture à Sylvie Andrieux aux législatives dans les Bouches-du-Rhône (#circo1303), soucieux de déminer le terrain en écartant des candidats ayant des démêlés judiciaires.

A dix jours du premier tour du scrutin, la direction du PS a donné un nouveau coup de balai dans ses deux plus grosses fédérations, qui ont déjà défrayé la chronique judiciaire.

Cette opération mains propres est dans le droit fil des principes "d'intégrité et d'exemplarité" que le gouvernement Ayrault a décidé de s'appliquer avec sa "charte de déontologie" obligeant les ministres au respect de règles strictes (train de vie, salaires, dépenses...).

C'est la première secrétaire Martine Aubry qui a annoncé jeudi matin dans un communiqué "le retrait de l'investiture du Parti socialiste" à Sylvie Andrieux.

La députée avait été renvoyée la veille devant le tribunal correctionnel de Marseille pour détournement de fonds publics, à hauteur de 740.000 euros, au bénéfice d'associations présumées fictives. Ces faits sont passibles de dix ans de prison et 150.000 euros d'amende.

Soulignant "la nature et la gravité des faits reprochés", Martine Aubry a indiqué agir "en plein accord avec le Premier ministre" mettant en avant une "exigence d'exemplarité". Cette grosse fédération socialiste a déjà été touchée par l'affaire Guérini, autre dossier aux relents clientélistes.

Lors d'une conférence de presse un peu plus tard à Hénin-Beaumont, la patronne du PS a précisé que si l'intéressée était condamnée, elle serait exclue du PS. "Si elle ne l'est pas, elle aura toute sa place parmi nous", a-t-elle ajouté.

Sylvie Andrieux, élue en 2007, a annoncé qu'elle maintenait sa candidature. "Pour que la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône ne tombe pas entre les mains de l'extrême droite, nous avons le devoir de maintenir notre candidature qui est la seule à pouvoir atteindre cet objectif", a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Mercredi, elle avait qualifié son renvoi en correctionnelle de "non-événement", soulignant qu'"aucun enrichissement personnel" ne lui était reproché.

"Je trouve naturel que le PS, comme tous les partis, fasse le ménage quand il existe des soupçons constitués au plan judiciaire", a déclaré jeudi M. Montebourg, en marge d'un déplacement à Etupes, près de Montbéliard (Doubs). "Je sais que la présomption d'innocence est toujours brandie, (mais) il est normal qu'un parti se défasse de candidatures personnelles encombrantes", a ajouté le ministre du Redressement productif.

La fédération PS des Bouches-du-Rhône est restée discrète. Prenant "acte" de la décision de la direction du PS, elle s'est refusée à "tout commentaire politique ou technique".

La candidate du Front de Gauche dans la circonscription, Marie Batoux, a demandé au PS de donner "un message clair" à ses électeurs, en appelant à "un rassemblement de toute la gauche" derrière sa candidature.

Le secrétariat national du PS, qui doit se réunir mardi ou mercredi prochains, sera saisi du cas de Sylvie Andrieux et pourrait donner des indications sur la marche à suivre. Le retrait tardif de son investiture pose problème, les délais ne permettant pas d'empêcher l'élue de se présenter sous l'étiquette socialiste.

"Sylvie Andrieux n'est plus investie, mais les documents officiels pour le 1er tour ont déjà été envoyés", a souligné Charlotte Brun, l'une des porte-parole du PS pour les législatives. "En revanche pour le deuxième tour, elle n'aura pas le droit d'utiliser le logo du parti", a-t-elle ajouté.

Il n'y aura donc pas de candidat socialiste dans cette circonscription.

Le cas de la 12e circonscription du Pas-de-Calais (#circo6212) n'est pas non plus simple. Le député sortant, Jean-Pierre Kucheida, a été exclu mardi du PS pour candidature dissidente.

Mais l'indétrônable député-maire de Liévin depuis 1981, visé par une enquête judiciaire pour "abus de biens sociaux", bénéficie du soutien de nombreux élus locaux et de la patronne de la fédération du Pas-de-Calais, Catherine Génisson. Face à lui, le PS a investi Nicolas Bays, 35 ans, conseiller municipal de wingles

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: CORRUPTION ..CORRUPTIONS DES ELUS , CUMULS DES MANDATS .DELITS D" INITIES ..ETC

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum