LA CAVERNE DE BIENVENOU/FOOT MEDITERRANEEN
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

+6
banjo
cannelle
L'AMATEUR
aladin
bienvenou
Admin
10 participants

Page 11 sur 40 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 25 ... 40  Suivant

Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Dim 9 Jan - 11:46

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Nimescoupe

Coupe de FranceNîmes n’en finit pas de voler



Comme (trop) souvent, Nîmes a encore joué à mi-temps, hier soir, mais l’insolente réussite qui accompagne le groupe de Noël Tosi ne s’est pas démentie et les Crocos ont logiquement éliminé une belle petite équipe de National, ajoutant une unité à leur série d’invincibilité (7 victoires, 1 nul).

En première période, Nîmes était vraiment à côté du match et la sortie de Benezet, « le seul à créer quelque chose », n’avait pas arrangé les choses, obligeant les Gardois à abandonner leur 4-2-3-1 pour un 4-3-3 inédit, mais « pas improvisé car on l’avait travaillé dans la semaine », précise Noël Tosi.

Costaud, en place et pas maladroit ballon au pied, Fréjus - Saint-Raphaël avait en tout cas vite puni les atermoiements et absences nîmoises.
Sur un centre de Henaini, Bardon remisait vers Noyer dont le tir tendu se fichait dans la lucarne opposée (0-1, 13e). Sept minutes plus tard, Haddou avait la bonne idée d’enlever devant ce même Noyer un ballon millimétré de Bezzou pour permettre aux siens de rester à flot.

« On n’était pas tous dans le même tempo, explique Poulain. Il y a des soirs où on fait l’appel d’un côté et la balle part de l’autre...» Dans les relances, les passes, les ouvertures, les contrôles et les centres, les imprécisions étaient totales. Nîmes, qui était resté serein et avait peu à peu retrouvé quelques repères, aurait malgré tout pu revenir avant le repos si Gibert, sur sa ligne, n’avait pas repoussé une tête de Mostefa (45e + 2).

La différence, les Crocos la faisait après la pause. Physiquement tout d’abord, prenant le dessus sur une formation qui n’avait disputé qu’un match en décembre, à cause de multiples reports. Tactiquement, ensuite, en parvenant à museler Bardon et en apportant plus de soutien à Ayité, esseulé en pointe. Aveu de ce dernier : « On savait que si on égalisait rapidement, la victoire serait au bout. »

Cette égalisation, qui allait ouvrir plus d’espaces, elle survenait sur un coup de pied arrêté à la mode Tosi. Au premier poteau, Stosic prolongeait un corner d’Amewou et Ayité finissait le travail au second, lui aussi de la tête (1-1, 49e). L’international togolais, qui n’avait pas marqué dans le jeu depuis la mi-septembre, réussissait le doublé (2-1, 72e) en transformant en deux temps un penalty obtenu par Moukandjo qui alourdissait peu après la marque, bien placé pour reprendre une frappe d’Ayité détournée par Gibert (3-1, 80e). Joinville avait beau se joindre au bataillon des buteurs (3-2, 89e), Nîmes avait son billet pour les 16es de finale en poche. Conclusion de Tosi : « On aurait très bien pu passer à la trappe, mais en ce moment, on vole ! »

NÎMES 3
FRÉJUS-ST-RAPHAËL 2
Stade des Costières.
Mi-temps : 0-1.
Temps frais. Léger vent. Terrain bon. Spectateurs : 3 272.
Arbitre : M. Buquet.
Buts pour Nîmes : Ayité (49e, 73e), Moukandjo (80e).
Pour Fréjus-Saint-Raphaël : Noyer (13e), Joinville (89e).
Avertissements à Nîmes : Zarabi (57e) ; à Fréjus-Saint-Raphaël : Barrau (28e), Bardon (32e),
Gibert (81e), Diallo (83e).
NÎMES : Butelle - Sidibé, Poulain (cap.), Zarabi, Haddou - Mostefa (Al. Keita, 90e), Stosic - Moukandjo, Haguy, Benezet (Amewou, 33e) - Ayité.
FRÉJUS - SAINT-RAPHAËL : Gibert - Gharibian, Bossy (cap.), Joinville, Barrau - Bezzou, Ab. Keita - Orinel (Vareilles, 76e), Noyer (Fajr, 69e), Bardon (Diallo, 81e) - Henaini.

aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Dim 9 Jan - 12:02

L'Etoile y a cru une mi-temps.Publié le dimanche 09 janvier 2011 à 07H14 Le championnat a beau être la priorité de Fréjus/Saint-Raphaël, la pression a gagné les joueurs à l'heure du coup d'envoi de ces 32es de finale. Jouer aux Costières, face à une équipe de Nîmes en pleine bourre en Ligue 2 et au passé si glorieux (quatre fois vice-champion de France et trois fois finaliste de la Coupe de France) ne peut laisser de marbre des Varois qui, pour la plupart, n'ont jamais connu le haut niveau.

Une équipe de l'Etoile au sein de laquelle, au dernier moment, Bardon a pris la place de Vareilles à la pointe de l'attaque, alors que Gibert est titularisé dans les buts comme lors de tous les matches de coupe qui ont précédé.

Pression ou pas, l'Etoile va parfaitement entrer dans la rencontre. Son jeu à une touche de balle constitue, dès les premières minutes, une mise en garde pour les Gardois.

Noyer lance le match

Les premières frappes de la partie sont d'ailleurs à mettre à l'actif de Bardon (9e) puis Orinel (11e). Mais c'est sur la troisième que Noyer, dans la surface, va trouver le chemin des filets, à la 12e. Un but superbement amené par Henaini qui va déborder sur le flanc gauche, mettre en retrait pour Bardon qui va laisser intelligemment filer pour Noyer, démarqué. Du beau travail !

Nîmes va tenter de réagir, mais la gnaque est incontestablement varoise. Une belle incursion (16e) et une frappe sans danger (34e) d'Ayité, un débordement de Moukandjo (25e) sont les rares alertes portées dans le camp de l'Etoile. La plus sérieuse de cette première période interviendra dans le temps additionnel, sur une tête de Mostefa repoussée dans un premier temps par Gibert, suppléé ensuite sur sa ligne par Gharibian.

Un but à zéro à la pause pour Fréjus/Saint-Raphaël. Un score vraiment logique, d'autant qu'à la 19e, une action Bezzou-Noyer aurait bien pu permettre aussi aux joueurs de l'Etoile d'aggraver la marque, Zarabi intervenant en catastrophe dans ses dix-huit mètres.

Malheureusement, les Fréjuso-Raphaëlois vont rapidement se faire rejoindre en seconde mi-temps. Il ne faudra que quatre minutes aux Crocodiles pour égaliser (49e) sur un corner, remisé de la tête par Stosic pour... la tête d'Ayité, 1-1.

Le penalty marqué en deux temps

Pourtant, après une petite période de flottement, l'Etoile va se ressaisir et manquer de reprendre l'avantage sur un remarquable travail de Bezzou, côté droit, suivi d'une tête plongeante de Joinville (58e). Le match est agréable, très ouvert. De plus en plus tendu aussi. Les premiers à craquer seront les Varois.

A la 71e, Moukandjo est fauché dans la surface par Keita. Le penalty sera inscrit en deux temps par Ayité, le meilleur Nîmois. Rageant pour le malheureux Gibert.

L'Etoile, dès lors, va se découvrir. Et concéder un troisième but neuf minutes plus tard par Moukandjo, après un premier tir d'Ayité une fois encore détourné par Gibert (3-1). La messe est dite. Et ni Vareilles ni Diallo, entrés dans le dernier quart d'heure, ne parviendront à hisser pour la première fois Fréjus-Saint-Raphaël en 16es de finale.

Joinville, à la 89e, ramènera pourtant son équipe à 3-2 sur un relâchement fautif de la défense gardoise. Un joli baroud d'honneur, trop tardif, mais qui ne peut qu'attiser les regrets. Quant aux Nîmois, ils viennent d'enchaîner leur neuvième match consécutif sans défaite.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Mar 11 Jan - 10:26

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 NM-317340

Étoile : la qualité est bien là.Publié le lundi 10 janvier 2011 à 07H09
Cédric Bardon, comme l'ensemble de ses partenaires, a réalisé un match plein à Nîmes. Malheureusement mal payé.

STEPHANE BARBIER
Rarement 32es de finale de la Coupe de France n'ont été pavés d'autant de surprises. Malheureusement, Fréjus-Saint-Raphaël n'est pas parvenu à se glisser dans la peau de l'outsider qui bouscule la hiérarchie. Il s'en est fallu d'un rien, à Nîmes : un penalty contestable, peut-être, accordé aux Crocodiles nîmois, un brin de maladresse et surtout une réussite qui a franchement choisi son camp en seconde période.

Samedi en fin de journée, et pour la 3e fois de son histoire, l'Étoile a buté à ce stade de la compétition (3-2). Après avoir livré une très belle bataille.

Une élimination qui s'accompagne cependant d'une confirmation. La cinquantaine de supporters varois présente dans les tribunes des Costières a pu en juger : l'Étoile produit du très beau jeu dès lors qu'elle opère sur une belle pelouse.

Le niveau de la Ligue 2

L'entraîneur nîmois Noël Tosi, réputé pour sa gouaille, a d'ailleurs tenu à rendre hommage aux hommes d'Athos Bandini. Lesquels, à l'instar d'un excellent Sofiane Bezzou, ont vraiment donné du fil à retordre à une équipe de Nîmes, invaincue désormais depuis huit matches et qui possède aussi son joyau, Ayité.

En vérité, ce qui aura le plus manqué aux Etoilistes, c'est essentiellement un manque de rythme en seconde période, dû à un triple report de matches en National durant le mois de décembre.

Bandini le reconnaît, mais ne s'arrête pas sur cette réalité. « C'est vrai que cela a joué, mais encaisser trois buts, c'est vraiment lourd au regard des occasions que se sont créées les deux équipes. Et je le répète, il n'y avait pas penalty à mon sens. Sans compter qu'il y avait au moins quatre minutes de temps additionnel et que l'arbitre n'en a fait jouer aucune ! Maintenant, je dois dire que je suis très satisfait de la prestation de mon équipe. Face à une équipe de Nîmes qui va, j'en suis sûr, jouer les premiers rôles en Ligue 2, nous n'avons senti aucune différence de niveau. Même sur le plan défensif, et malgré les trois buts encaissés, nous avons été bons. Cela ne peut que nous donner de l'espoir. »

Et de l'ambition, puisque dès mercredi l'Étoile va se replonger dans le championnat avec la réception de Gap (20 heures).

« J'ai économisé en Coupe cinq ou six joueurs comme Vareilles, Ramos ou Fajr. C'est une très bonne chose pour mercredi. Maintenant et en fonction de l'état du terrain, j'espère que nous pourrons développer notre jeu...
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  bienvenou Mer 12 Jan - 10:19


Match en retard de la 19e journée.
Fréjus/Saint-Raphaël - Gap.
Arbitre : M. Billong.
Fréjus/Saint-Raphaël : Cattier - Gamondes,
Faure, Joinville, Moulin - Ramos
(cap), Keita, Bezzou - Bardon, Henaini,
Vareilles. Remplaçants : J. Gibert
(g), Gharibian, Orinel, Barrau, Fajr.
Entraîneur : Athos Bandini.
Gap: Rigaud (cap) - Trouche, Nicodème,
Charvet, Archimbaud -El Mourabit, Thomas,
Bouyarmani, Delclos - M’Baiam,
Durak. Remplaçants: A. Gibert (g), Ba,
N’Doye, Massaoudi, Assami.
Entraîneur : Patrick Bruzzichessi.
bienvenou a écrit:ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Imgp3414
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Jeu 13 Jan - 12:50

COACHING GAGNANT
LES 2 RENTRANTS ONT MARQUE ET RETOURNAIENT LE SCORE
Bardon rentre à la 72 éme minute et marque à la 82 éme minute
Orinel rentre à la 52 éme minute et marque à la 87éme minute





ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 297943IMGP3447
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Jeu 13 Jan - 15:41

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 NM-317578

Football: l'Etoile y a cru jusqu'au bout.Publié le jeudi 13 janvier 2011 à 07H20
Le gardien gapençais, Rigaud, aura longtemps repoussé les tentatives étoilistes (ci-dessus Henaini) avant que son équipe ne craque en toute fin de match.


L'intermède Coupe de France refermé, l'Étoile retrouvait hier soir à Pourcin, enfin, les joies du championnat, plus d'un mois après y avoir goûté pour la dernière fois. L'occasion était belle donc, avec la réception de Gapençais, mal en point en championnat, de rattraper le temps perdu et de recoller au peloton de tête. Vainqueur dans les ultimes secondes (2-1), Fréjus/St-Raphaël n'a pas manqué l'occasion de se replacer

.Pour cette séance de rattrapage les Étoilistes rentraient bien dans la partie en se procurant deux occasions coup sur coup par Ramos d'une belle frappe aux vingt mètres puis par Henaini sur le corner qui suivait. Joueurs et bien en place, les visiteurs misaient eux sur la vivacité de leur duo Delclos/ M'Baïam pour se montrer menaçants.


Cattier veille
C'est d'ailleurs le lutin gapençais Delclos qui se faisait le plus dangereux en se présentant seul face à Cattier, après avoir laissé sur place l'arrière-garde varoise, mais le portier veillait au grain. C'est encore Delclos qui, d'une belle frappe, manquait de surprendre ce même Cattier au quart d'heure de jeu. Malgré un terrain de plus en plus difficile, le rencontre, engagée, était plutôt agréable. Emmenée par un Bezzou encore impeccable au milieu de terrain l'Étoile dominait la fin de première période, mais ni Ramos, ni Vareilles - très disponible hier soir à la pointe de l'attaque - ne trouvaient la faille malgré plusieurs situations favorables. La faute, entre autre, à quelques imprécisions ou mauvais choix.

Bardon et Orinel coaching gagnant

C'est un onze étoiliste plus offensif, avec notamment les entrées simultanées d'Orinel et de Diallo, qui entamait la seconde période. Il faudra pourtant un petit quart d'heure pour revoir une occasion franche. Elle viendra de Bezzou qui, sur un beau décalage de Vareilles, prenait sa chance à dix mètres des buts, mais voyait Rigaud continuer son festival et claquer la balle en corner. Gap subissait désormais clairement les débats et procédait par contre. La rencontre se disputait dans les 40 mètres hauts-alpins mais un par un, le mur vert repoussait les assauts varois. Durak était tout près de créer un petit hold-up à un quart d'heure du coup de sifflet final sur coup franc mais c'est Nicodeme cheers qui s'en chargeait en plaçant sa tête sur corner sur une sortie manquée de Cattier (0-1, 80e). Avec l'expulsion de Joinville dans la foulée, Gap se mettait à rêver au coup parfait. C'était sans compter sur la persévérance des hommes d'Athos Bandini. Bardon - entré en jeu dix minutes plus tôt - d'abord, remettait les deux équipes à égalité après une frappe de Diallo déviée sur le poteau (1-1, 83e), puis Orinel délivrait Pourcin après un beau une deux avec Vareilles. L'Étoile pouvait souffler. Les trois points étaient dans la poche et c'est bien là l'essentiel.


aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Dim 23 Jan - 16:15

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 NM-318482

L'Étoile revient dans la course.Publié le dimanche 23 janvier 2011 à 07H20

Si Fréjus/Saint-Raphaël se remet à gagner des matches à l'extérieur, il va réellement avoir un gros coup à jouer cette saison.

Vainqueurs hier à Pacy-sur-Eure, pour la première fois en déplacement depuis le 10 septembre (1-0 à Luzenac), les joueurs d'Athos Bandini se sont bien recalés dans le peloton de tête en grappillant deux places (6e). L'entraîneur varois a relativisé la portée de l'opération, parlant même de... maintien (), mais si l'Étoile négocie bien ses deux matches consécutifs à Pourcin la semaine prochaine (Plabennec mercredi, Alfortville samedi), elle aura toutes les cartes en main pour viser le podium.

Le constat s'applique à l'arithmétique mais aussi au terrain, où les Fréjussiens ne manquent pas non plus d'atouts, surtout depuis les arrivées de Bezzou et de Gueye, de retour hier soir sur les lieux de leurs exploits normands, et égaux à eux-mêmes dans le volume de jeu et la qualité technique.

Bandini expulsé

Gueye, entré à la mi-temps, a ainsi signé des débuts encourageants sous le maillot « rouge et bleu », qui a coïncidé avec la prise d'avantage de son équipe.

Tenue en échec 1-1, elle a d'abord été aidée par un soupçon de réussite car le coup franc de Fajr, superbement brossé certes, ne se serait pas terminé en but sans le « concours » malheureux du gardien normand Dos Santos, qui a détourné du dos le ballon dans son propre but après un ricochet sur la barre (73e).

À part ça, les attaquants étoilistes vont bien, merci pour eux.

Sixième pour Vareille et Henaini

Vareilles a signé son 6e but de la saison après un crochet intérieur, et tir à ras de terre du gauche dans le petit filet (0-1, 9e). Il aurait pu s'offrir un doublé si Fofana n'était pas revenu de nulle part pour enlever sa reprise du gauche sur un centre en retrait du remuant Orinel (36e). Sixième pion également pour Henaini, entré à l'heure de jeu et très adroit pour convertir tout en spontanéité une belle passe de Gharibian, côté droit pour le but du break (1-3, 82e).

Fréjus/Saint-Raphaël ne s'est pas toujours amusé non plus dans l'Eure - à commencer par Athos Bandini, exclu pour avoir eu des mots avec Hatton - passant même quelques instants inconfortables après l'égalisation de l'ex-Niçois Meslin sur laquelle Cattier se montrait un peu court (1-1, 19e). Mais l'Étoile, un peu distraite devant Essombé dans les dernières secondes (2-3, 90e +3) ne s'est jamais affolée ou désorganisée, attendant les temps faibles adverses pour cracher son venin.

La marque des bonnes équipes, peut-être bientôt des grandes équipes de ce National (ça, on le saura dans les prochaines semaines).
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Dim 23 Jan - 16:22

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 NM-318109

Football à Frejus: Zakaria Gueye, "Vivement le terrain!".Publié le jeudi 20 janvier 2011 à 07H07
Zakaria Gueye, dernière recrue étoiliste, est une nouvelle preuve de l'ambition débordante du club est-varois.


C'est un secret de polichinelle : l'Etoile Fréjus/Saint-Raphaël a de l'ambition et vise, à moyen terme, l'accession en Ligue 2. Après Sofiane Bezzou (ex-Pacy-sur-Eure), le club de l'est-Var vient de s'attacher les services d'un jeune Sénégalais de 24 ans, Zakaria Gueye, dont on dit le plus grand bien. Egalement passé par Passy, il arrive de Zulte-Waregem (D1 belge). Le milieu de terrain est prêt à participer à la concrétisation du projet fréjuso-raphaëlois. Rencontre.

Zakaria, une petite présentation ?

Je vais avoir 25 ans en février, je mesure 1, 83 m et je pèse 72 kg, et je suis d'origine sénégalaise. Je jouais dernièrement à Waregem (Belgique) avec Delaplace (un ancien Étoiliste), après trois années à Pacy-sur-Eure (National), avec Bezzou. Le projet de Fréjus/Saint-Raphaël m'a séduit et me voilà.

Quel est votre poste de prédilection ?

Je suis un joueur de couloir. Côté gauche de préférence. Mais je peux aussi jouer à droite, car je suis droitier. J'aime percuter et provoquer, mais je ne suis pas un buteur, au vrai sens du terme, même si je marque parfois.

Votre impression sur votre nouveau club ?

Excellente. L'Étoile Fréjus/Saint-Raphaël est un club ambitieux et ce challenge m'a plu. J'espère que je vais apporter ma pierre à l'édifice. C'est une équipe très technique, avec de très bons joueurs et un entraîneur qui prône le beau jeu. Ce qui m'a forcément séduit. Ce groupe est de qualité. On a tout pour réussir. Pour l'instant, je suis prêté par Waregem, où je ne jouais pas beaucoup (cinq matches, dont un en tant que titulaire, Ndlr), jusqu'en juin. J'ai été très bien accueilli et il me tarde faire mes preuves. Nous avons deux matches de retard qu'il nous faut gagner pour rester dans le coup. Mais la montée, c'est jouable, dès cette année.

Comment êtes-vous arrivé dans le Var ?

Grâce à Sofiane Bezzou, avec qui j'étais resté en contact et qui m'a conseillé auprès des dirigeants de l'Étoile. Mais je connaissais aussi Fayçal Fajr, avec qui j'ai également joué. Je ne suis pas vraiment dépaysé et je me suis vite adapté à mon nouvel environnement. Maintenant, vivement le terrain.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  bienvenou Ven 28 Jan - 15:18

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 NM-318865

L'Étoile ne peut plus se cacherPublié le vendredi 28 janvier 2011 à 07H18
Orinel et ses coéquipiers sont aujourd'hui bien calés dans la roue des meilleurs. Une fois le maintien assuré, il sera alors temps de regarder plus haut.


«Si le coach répète qu'il joue le maintien, moi je joue la montée en Ligue 2. » Ces mots sont ceux d'Élie Brun, le maire de Fréjus, quelques secondes après la victoire, la troisième consécutive, de l'Étoile sur Plabennec mercredi soir (2-0).

Difficile de lui donner tort lorsqu'on jette un coup d'oeil à la position du club varois au classement après 22 journées.

Et si Athos Bandini préfère, lui, endosser la panoplie du parfait Guy Roux, on n'envisage mal les Étoilistes se battre pour leur survie avec 36 points au compteur en 20 rencontres jouées. Il manque aujourd'hui sept petits points pour assurer la présence de l'Étoile à ce niveau l'an prochain. Qu'en sera-t-il ensuite ?

Un banc etoffé

« Il nous manque encore quelques points, répète Athos Bandini l'entraîneur. Plus vite on aura atteint les 43 points mieux ce sera. Après on pourra viser autre chose. »

Autre chose c'est peut-être une montée surprise en fin de saison au nez et à la barbe des gros comme d'autres l'ont fait avant eux, à l'image d'Évian-Thonon-Gaillard la saison dernière.

« Il faut respecter les grosses cylindrées. Ce respect nous aidera peut-être à monter. Mais on ne joue pas dans la même cour. Il faut attendre de rencontrer ces équipes-là, après on verra. »

Lorsqu'on connaît un peu le calendrier des Étoilistes face aux cadors, on peut croire au miracle. Les hommes d'Athos Bandini les recevront tous, à l'exception du voisin cannois. Et comme personne n'est encore parvenu à faire tomber Pourcin, faites les calculs.

Un coup à jouer

L'Étoile à un énorme coup à jouer, et comme les éléments semblent aujourd'hui, plutôt favorables, on se prend à rêver.

Joinville et ses coéquipiers n'ont rien à envier à leurs concurrents directs.

Un groupe étoffé où personne n'est indispensable et où chacun a trouvé sa place, un banc qui apporte à chaque rencontre une véritable valeur ajoutée (Diallo et Bardon face à Gap, Ramos face à Plabennec en sont des exemples parfaits), une réussite maximale (l'Étoile a marqué mercredi sur ses deux premières véritables occasions), un état d'esprit a toute épreuve (renversement de la situation improbable face à Gap), bref n'en jetez plus...

Face à Plabennec les Étoilistes n'ont pas été brillants. Loin de là. Mais ils n'ont jamais baissé les bras et ont trouvé la clé là où l'an dernier à la même époque ils se seraient sûrement contentés d'un nul...

Si l'Étoile est loin de détenir le budget des meilleurs, elle en possède pourtant aujourd'hui toute la panoplie.

Ne reste qu'à faire en sorte que ce costume ne soit pas trop grand pour elle.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Lun 31 Jan - 20:00

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Etoile


Football Étoile : un nouveau stade fin 2011.Publié le lundi 31 janvier 2011 à 08H45
Propriétaire du foncier, la ville de Fréjus va faire construire, dès la fin de l’année, le nouveau stade de football sur le site de Gallieni. Coût de l’opération : 10 millions d’euros.

Ce n’est plus un serpent de mer. Le projet de construction d’un nouveau stade sur le site du complexe Gallieni, à Fréjus, va sortir des cartons. Élie Brun, le maire de la commune, premier supporter du football intercommunal, l’a confirmé hier, au lendemain du report du match de la 24e journée de National entre l’Étoile et Alfortville. Le stade Pourcin, enceinte emblématique du sport à Forum-Julii, devrait donc vivre ses dernières heures, du moins ses derniers mois. Car Élie Brun n’a pas l’intention de laisser le dossier s’éterniser.

Un stade de 6000 à 8000 places
« La décision de principe est prise, souligne le premier magistrat de la ville. Nous allons vendre le site de Pourcin et ses quatre hectares et faire construire le nouveau stade, j’espère dès la fin de l’année 2011, sur les quelque quarante hectares dont nous sommes propriétaires à Gallieni. Cette opération, qui sera une opération d’aménagement du territoire, sera quasiment blanche, équilibrée. Nous allons construire à Pourcin 150 à 200 logements pour actifs. Situé à 150 mètres du centre historique de Fréjus, je peux vous dire que le stade Pourcin a de la valeur ! »
Au cœur du complexe Gallieni, va donc naître un stade de 6000 à 8000 places assises. « Une passionet une obsession »

Pour un coût avoisinant les 10 millions d’euros.
« Le projet est naturellement évolutif, poursuit Élie Brun. Si nous devons, un jour, porter la capacité de ce stade à 10000 ou 12000 places, nous le ferons.

L’Étoile est ma passion, l’accession en Ligue 2 mon obsession !

Le stade va exister à Gallieni, je m’y engage. Mais très sincèrement, ce n’est pas pour y jouer en CFA. »
« Avec une population de 90000 habitants sur les deux communes, avec les infrastructures sportives qui sont les nôtres, on ne peut être qu’ambitieux.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Ven 4 Fév - 18:27

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Etoiles

Football: les Etoilistes ont toujours faim.Publié le vendredi 04 février 2011 à 09H21
Vareilles et son compère Henaini auront pour mission de transpercer les filets de Créteil ce soir. Ça tombe bien, ils adorent aller droit au but !


Qu’elle le veuille ou pas, l’Etoile Fréjus/Saint-Raphaël ne peut plus se cacher. En effet, après ses trois victoires consécutives devant Gap, Pacy et Plabennec, l’équipe de l’est-Var se positionne désormais comme un sérieux candidat à l’accession en Ligue 2. Dans le cas, bien sûr, où elle remporterait les deux rencontres en retard qui lui restent à disputer, contre les deux derniers de la classe d’ailleurs, Alfortville et Gueugnon.

Rester dans une spirale positive
Un simple constat mathématique qui ne relève ni du rêve, ni de l’utopie. Et puis, on le sait, l’appétit vient en mangeant... Un statut que l’Etoile va devoir assumer et défendre. Dès ce soir, d’ailleurs, à Créteil (20 heures), un autre bon client de ce championnat de National, qui vient d’aller tenir Beauvais en échec, dans l’Oise (0-0). Les hommes d’Athos Bandini vont donc tenter de confirmer leurs excellentes dispositions actuelles et de demeurer dans une spirale positive en terre cristolienne, face à une formation du Val-de-Marne au parcours chaotique, logée dans le milieu du tableau et qui a dû, cette année, revoir pour plus tard ses ambitions de retour en L2. Des Cristoliens que les Varois avaient nettement battus, le 4 septembre dernier, sur leur pelouse du stade Pourcin (3-0).
Mais qui sont toujours très compliqués à bouger sur leur pelouse du stade Duvauchelle. Athos Bandini, le coach de l’Etoile, ne l’ignore pas et a préparé ses troupes en conséquence, au repos forcé après le report de leur match contre Alfortville, avant d’embrayer, mardi prochain, sur un autre déplacement à bien négocier, à Gueugnon, le premier des deux matchs en retard du club varois.

Chaque chose en son temps...
Pour l’heure, c’est un collectif expérimenté et en pleine confiance, ce qui n’exclut nullement la prudence, qui va faire le voyage en Ile-de-France. Un groupe sans surprise qui pourra compter notamment sur la présence de son défenseur axial, Giany Joinville, qui ne purgera son match de suspension que contre Gueugnon, et s’appuiera sur l’efficacité de son duo d’attaquants, Vareilles-Henaini.
Duo dont on espère qu’il fera encore parler la poudre. Histoire de rêver encore un peu plus à la L2!

aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Ven 4 Fév - 18:29

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Samir



Samir Henaini a inscrit deux buts lors des deux derniers matches de National. La passe de trois, vendredi soir àCréteil?

Philippe Arnassan

Il est un peu un symbole de l’intercommunalité. Né à Saint-Raphaël, formé à l’ES Fréjus. Un club qu’il aura quitté en janvier 2007, le temps d’une parenthèse de trois ans et demi et d’un passage à Sedan (L2), au Paris FC et surtout à l’AC Arles où il aura été sacré meilleur buteur du National en 2008-2009. Depuis le mois de juillet dernier, Samir Henaini a retrouvé l’Étoile. Sous la forme d’un nouveau prêt du club ardennais. Une Étoile qu’il n’a, sur le plan sentimental, jamais quittée. À plusieurs reprises, la saison passée, on aura ainsi vu ce solide attaquant de 1,87 m dans les tribunes du stade Pourcin, notamment au côté de son ami Adil Rami. Il ne savait pas encore qu’il évoluerait à nouveau, à l’âge de 26 ans, dans son club d’origine.

Est-ce que le classement actuel de l’Étoile, 6e avec 3 matches de retard, vous surprend?
Non pas vraiment. L’an dernier, pour sa première saison en National, l’Étoile pratiquait déjà un excellent football. Au début du championnat, notre objectif était de réaliser une bonne première partie de saison. Cet objectif est atteint et va nous permettre de continuer à travailler dans d’excellentes conditions.

Quels sont les principaux atouts du groupe?
Son investissement, la solidarité qui y règne. On peut compter sur tout le monde. Tous, titulaires et remplaçants, se sentent concernés. L’autre qualité de Fréjus/Saint-Raphaël, c’est sa faculté à produire du jeu, même si, en période hivernale, ce n’est pas toujours évident sur des terrains souvent difficiles.

Vous avez inscrit 7 buts depuis le début du championnat. Vous vous fixez un objectif?
Non pas du tout. Ce n’est pas une obsession et ce ne doit pas l’être. Le meilleur moyen de ne pas marquer, c’est d’être obnubilé par les buts! Maintenant, il est vrai que les deux buts que j’ai inscrit lors des deux derniers matches (Pacy et Plabennec, Ndlr) mettent en confiance, mais je pense que je peux encore mieux faire. Le plus important cependant, c’est vraiment le groupe. Je suis très bien ici. Rejouer à l’Étoile n’est que du bonheur.

Créteil, demain soir?
Ce sera compliqué. Désormais nous sommes attendus où que nous allions. Créteil est une équipe expérimentée, avec des joueurs confirmés comme Lesage. Elle n’a plus perdu depuis quatre matches ni encaissé de but. J’y vais pour gagner. Et si nous n’y parvenons pas, et bien il faudra ne pas perdre!


Carnet rose : L’ex-avant centre, à la fois de Saint-Raphaël et de l’ES Fréjus avant la fusion, Greg Noto, est devenu papa le 29 janvier dernier d’une petite Lily. Félicitation à lui ainsi qu’à Géraldine,la maman.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Dim 6 Fév - 17:53

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 NM-319660
L'Étoile toujours dans la course.Publié le samedi 05 février 2011 à 07H20 - 2
Orinel (ci-dessus lors du match aller contre Créteil), entré en fin de partie, et les Étoilistes ont réalisé un très bon coup après leur victoire d'hier soir.
Un but de Patrice Vareilles sur ses anciennes terres, offre à Fréjus/Saint-Raphaël un quatrième succès de rang. Cette victoire, obtenue hier soir à Créteil (1-0), permet plus que jamais aux Étoilistes de rester dans la course à la montée.

Le match démarre sur un rythme élevé. Henaini se retrouve au premier poteau, côté gauche. Il remet en retrait pour Fajr, dont le tir instantané est dévié en corner par Trivino (3e). Dans la foulée, les locaux réagissent par Marques. Seul au point de penalty, il frappe sur Cattier, qui écarte le danger.

Dans une rencontre ou chaque équipe se rend coup pour coup, le KO n'est pas loin. Et c'est l'Étoile qui ouvre le score. Côté gauche, Henaini part à la limite du hors-jeu pour se présenter seul face à Trivino. Il préfère centrer au second poteau pour Vareilles, qui n'a plus qu'à pousser le cuir dans le but vide (1-0, 10e).

Fajr rate le break

Dès lors, les hommes d'Athos Bandini, encore suspendu hier soir, posent le pied sur le ballon, pour faire sortir les Cristoliens de leur moitié de terrain. À deux reprises, ils ne sont cependant pas loin de se faire surprendre. D'abord quand la tête de Goliard, sur un centre d'Estèves, passe juste à côté (22e). Puis lorsque Marques, quasiment seul sur la ligne de but, écrase sa tête, après une offrande de Mahon de Monaghan (24e).

Les Varois laissent passer l'orage et rentrent au vestiaire avec ce but d'avance. Après la pause, Créteil tente de peser davantage sur la partie, sans succès. Mais les Franciliens sont à deux doigts d'égaliser, quand Bourgaud, la toute dernière recrue, arrive lancé sur le côté droit. Mais un mauvais contrôle lui fait envoyer le ballon dans le ciel, alors que le but était grand ouvert (56e).

Après une baisse d'intensité, l'Étoile n'est pas loin du break avec une tête de Fernandez qui oblige Trivino à s'employer (70e). Ensuite, Fajr, docteur ès coups francs, voit sa frappe des 25 m s'écraser sur l'arête du portier de Créteil (82e).

Deux minutes plus tard, Cattier sauve son équipe, en détournant d'un arrêt réflexe une frappe à bout portant de Galim (84e).

Créteil ne reviendra pas et l'Étoile glane trois nouveaux précieux points.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au stade Dominique-Duvauchelle. Étoile Fréjus/Saint-Raphaël bat US Créteil 1-0 (1-0).

Arbitre : M. Butault. Spectateurs : 400 environ.

But : Vareilles (10e) pour l'Étoile.

Créteil : Trivino (cap) - Mahon de Monaghan, Bong, Golliard, Gondouin -

Djellilahine, Le Postollec, Koukou (Remy 81e), Bourgaud - Marques (Dubeaux 61e), Esteves (Galim 71e).

Étoile : Cattier - Gharibian, Joinville, Fernandez, Barrau - Ramos (cap), Keita (Gueye 46e) - Henaini (Bardon 77e), Bezzou (Orinel 67e), Fajr - Vareilles
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  bienvenou Mar 8 Fév - 22:59

No les etoilistes retombent sur terre
Gueugnon 2 - 1 Fréjus St Raphaël
avec en plus un expulsé
dommage chez le dernier l'occase etait belle mais pas saisie
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Jeu 10 Fév - 11:09


on aTTENDAIT VAREILLES ET CE FUT VAIRELLES Very Happy

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 NM-320043
Football : l'Étoile s'est piégée toute seule.Publié le jeudi 10 février 2011 à 07H08
Fréjus/Saint-Raphaël compte sur le réalisme d'Henaini pour repartir de l'avant, dès samedi face à Luzenac.

L'Étoile est donc tombée. Dans un stade où finalement on s'y attendait le moins. Sur la pelouse de la lanterne rouge, Gueugnon, les Varois n'ont pas su concrétiser leur domination (1-2), tout du moins en début de rencontre, et ont manqué là une belle occasion de s'approcher un peu plus d'un podium qui leur tendait les bras.

Mais, concernant cette défaite, les hommes d'Athos Bandini ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes. Incapables de convertir les nombreuses opportunités qui se sont présentées à eux en première période, les Étoilistes se sont fait punir. Un penalty litigieux, un carton rouge et une frappe venue d'ailleurs plus tard, le match était plié ou presque.

Attention aux cartons

« On a très bien joué durant 30 minutes. On ne s'est jamais créé autant d'occasions que durant ce début de partie. C'est un match catastrophe à tous les sens du terme, expliquait l'entraîneur varois au lendemain de cette défaite. Je suis déçu d'avoir été aussi peu efficace offensivement et qu'on ait manqué de concentration défensivement. Mais je suis très satisfait du jeu développé. »

Athos Bandini ne manque toutefois pas de rappeler que sa formation restait sur une superbe série, qu'il faudra reprendre dès samedi face à Luzenac (19 h).

« On était sur cinq victoires et un nul. On ne se cache pas derrière cette défaite, mais c'est une petite faute professionnelle par rapport à notre belle série. Pas par rapport à l'adversaire. On s'est piégé tout seul. »

Jouer plus d'une mi-temps en infériorité numérique n'arrange pas les choses. L'Étoile a pris la mauvaise habitude cette année de recevoir beaucoup d'avertissements et de voir nombre de ses joueurs expulsés. Ils sont six, depuis le début de saison, à avoir pris une petite biscotte rouge. Ajoutez à cela les nombreux matches de suspensions des uns et des autres après une accumulation de cartons jaunes, et vous avez un groupe qui se met en difficulté toute seule.

« Un manque d'expérience »

« Jusque-là, on s'en était toujours bien sorti malgré nos expulsés. La plupart du temps, les actions qui amènent ces rouges ne sont pas du tout méchantes. Il s'agit plus d'un manque d'expérience. C'est vrai que cela nous pénalise, mais les arbitres, qui sont notés en National pour éventuellement accéder à la Ligue 2 ou à la Ligue 1 ont, peut-être, la détente un peu plus facile. »

Toujours est-il qu'ils ne changeront pas d'ici le mois de mai et il faudra faire avec.

Attention donc de ne pas gaspiller des cartouches qui pourraient valoir cher en fin de saison.

On a vu que face aux petits cela ne passe plus, alors face aux gros, cela risque de faire encore beaucoup plus mal.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Jeu 10 Fév - 15:28


4 JAUNES ET UN ROUGE SALE D SOIREE POUR L ETOILE

Gueugnon -Fréjus : 2-1
Arbitre : M. Schneider, Spectateurs : 250, Mi-temps : 2-0
, Buts :Gueugnon : T. Vairelles (29e sp), G. Vairelles (45e+3).
Fréjus : Heinani (86e).

Avertissements :
Gueugnon : G. Vairelles (45e+1), D. Vairelles (64e)
.Fréjus : Moulin (25e), Galtier (45e+1), Bezzou (63e), Gueye (77e).Exclusion :Fréjus : Moulin (42e).
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Sam 12 Fév - 22:27

FREJUS GAGNE ...AMIENS NUL BEAUVAIS ET GUINGAMP PERDENT
LA SOIREE DEVIENT IDEALE POUR L ETOILE
Fréjus-Saint-Raph 1-0 Luzenac
. but de l'inevitable Henaini
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  bienvenou Dim 13 Fév - 16:43

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 NM-320332
L'étoile gagne et repart de l'avant.Publié le dimanche 13 février 2011 à 07H12 - 1
Fréjus-Saint-Raphaël a manqué des occasions, mais l'a emporté (1-0) face à Luzenac.

PHILIPPE ARNASSAN
Opération rachat réussie pour l'Etoile. Battus mardi soir sur la pelouse de la lanterne rouge Gueugnon (2-1), les hommes d'Athos Bandini étaient presque dans l'obligation de l'emporter, hier soir à Pourcin face à Luzenac, pour rester dans la course aux premières places.

Mission accomplie. Une victoire étriquée mais méritée (1-0) face à des Ariégeois qui, contrairement à beaucoup d'équipes qui se sont déplacées dans le Var, n'a jamais cherché à fermer le jeu.

Après une émouvante minute de silence en mémoire des trois victimes de l'A8, c'est un début de rencontre agréable que nous proposaient les deux formations. Et contrairement aux derniers matches où les Etoilistes ont peiné à trouver l'ouverture, il n'aura cette fois fallu attendre qu'un quart d'heure pour voir les Varois ouvrir le score par Henaini.

Un but tout fait après une frappe de Bezzou relâchée par le portier

visiteur que l'attaquant étoiliste n'avait qu'à pousser au fond des

filets. Les Varois auraient pu rentrer aux vestiaires avec une avance plus conséquente si Gueye n'avait pas manqué l'immanquable après un beau mouvement avec ce même Henaini (27e), ou si le but d'Orinel à la demi-heure de jeu n'avait pas été refusé pour un hors-jeu peu évident.

Une efficacité à retrouver

Car les Luzenaciens étaient venus, hier dans le Var, limités mais sans

complexe. En première période, guère dangereux dans le jeu, ils se sont montrés plusieurs fois menaçants sur coup de pied arrêté, faisant passer quelques frayeurs dans les travées de Pourcin.

Et que dire de ces nouvelles opportunités gâchées par Gueye puis

Henaini par deux fois au retour des citrons. Un petit manque d'efficacité, trop habituel malheureusement, qui a une nouvelle fois obligé les coéquipiers de Ramos à puiser dans leurs réserves pour conserver leur avantage. Pour, surtout, s'éviter des sueurs froides comme sur ce centre tir que Koffi était tout près de reprendre à un mètre du but de Cattier, ou sur cette frappe de Fori difficilement captée par le gardien étoiliste. Plus de peur que de mal heureusement...

Car les Varois, dominateurs sur l'ensemble de la rencontre et plutôt en jambes, ne méritaient pas de partager les points hier soir sur leur pelouse. Attention cependant. Face aux gros, cela pourrait se payer beaucoup plus cher...
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  bienvenou Dim 13 Fév - 19:20

source

http://img53.xooimage.com/files/f/4/4/img002-2584cd6.jpg


ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Sdc15710


ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Img00210



bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Ven 18 Fév - 13:42

Orléans - Fréjus Saint-Raphaël : Les groupes
Orléans série (en cours) de 5 victoires consécutives toujours invaincus en 2011.
11 points d'avance sur le 1ER relégable
l'Etoile à 4pts du podium avec un match de moins continuer à prendre des points pour l'accession en Ligue 2.
Le groupe d'Orléans : Renault, Mermillod – Michelot, Darcy, Tomas, Jean Etienne, Coelho, Leclerc, Graton, Franchi, Sichi, Zahiri, Ligoule, Lefaix, Le Mat, M'Bessa.
Le groupe de Fréjus Saint-Raphaël : Cattier, Gibert - Gamondes, Joinville, Moulin, Bossy, Faure, Barrau, Orinel, Fajr, Bezzou, Ramos, Keita, Bardon, Vareilles, Henaini, Gueye.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Ven 18 Fév - 23:10

No FREJUS A COULE A ORLEANS .
Orléans 3 - 0 Fréjus St Raphaël
dans la derniere demi heure
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Sam 19 Fév - 10:11

Orleans 3 0 Frejus

Kevin Lefaix 62'
Vincent Le Mat 75'
Kevin Lefaix 77'


ORLEANS LA NOUVELLE TERREUR
21/01/11 Orléans 4 - 0 Gap
29/01/11 Gueugnon 0 - 1 Orléans
05/02/11 Orléans 2 - 1 Plabennec
11/02/11 Beauvais 1 - 2 Orléans
18/02/11 Orléans 3 - 0 Fréjus St-Raphaël

26/02/11 rabbit Pacy Vallée-d'Eure - Orléans


Football : Kevin Lefaix, buteur à l'instinct de LEX l'AS Vitré ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 35S02Lefaix_px_512__w_ouestfrance_



Dix buts en championnat, six en Coupe, Kevin Lefaix, 26 ans, connaît une deuxième carrière à Vitré. Portrait.
« Je n'ai plus de temps à perdre. » Kevin Lefaix, 26 ans, est désormais un homme pressé. Pressé de jouer ce 16e de finale de la Coupe de France, « une grande première pour moi ». Pressé aussi de voir ce que la fin de saison peut donner pour la suite de sa carrière.

Et pour cause, si l'AS Vitré a réussi à conserver son buteur l'été dernier, pas certain que cela puisse perdurer. « En restant, j'ai franchi un palier. Maintenant, j'ai vraiment envie d'aller voir si je peux jouer en L2 », avoue-t-il en assumant enfin ses ambitions. Enfin car si aujourd'hui Kevin Lefaix est serein, « je vis au jour le jour et je ne m'inquiète pas pour moi », ce ne fut pas toujours le cas.

De ses débuts à Janzé, en passant par le sport études de Saint-Méen et le Stade Rennais (15 ans et 17 ans) où il a côtoyé Puygrenier et autres Didot, Kevin Lefaix n'avait pas « la rigueur », selon sa propre formule. « J'ai mis beaucoup de temps à m'adapter. Je voulais vivre selon mon âge. À mon rythme. » Jeune, pas question de louper l'anniversaire de sa mère pour un match de foot. Ni plus tard, une fiesta avec les potes.

À 20 ans, il arrête le foot

À 20 ans, au terme d'une année prolifique en buts en PH avec le CPB Bréquigny (« 32 en championnat et 13 en coupe, j'avais un pote qui comptait pour moi »), l'insaisissable Kevin finit par tout plaquer. « De blessures en chances ratées, j'en avais ras-le-bol. » Chances ratées ? « Oui. Je pense que j'ai laissé passer ma chance à certains moments. En fait, j'ai fait un peu n'importe quoi pendant un an. C'était bien (sourires)... mais cette année-là m'a fait mal. »

« Maintenant ou jamais »

Fonctionnant à l'instinct, il se dit qu'il faut changer d'air. Il prend la direction de Saint-Malo en CFA2. « Là aussi, ça s'est mal passé ! »

À cette période, Kevin Lefaix traverse une période personnelle délicate. Psychologiquement, il est au fond du trou. « Ma vie, le foot, tout cela n'avait plus vraiment de sens. » Une thérapie de deux ans lui a permis de remettre la boutique en ordre. La signature à Vitré aussi. « J'ai commencé par me faire opérer du genou. Puis j'ai repris en DH avec pour objectif d'intégrer la CFA. En reprenant, je me suis dit : « C'est maintenant où jamais ». J'ai senti une force en moi qui m'a redonné confiance. Une sorte d'instinct très positif. »

Bilan, depuis deux saisons, il fait le bonheur de l'AS Vitré. Et trône en tête du classement des buteurs de CFA. « Des difficultés du passé, j'en ai fait une force. En dehors ou sur le terrain, j'arrive à me projeter, à voir ce qui pourrait se passer. » Exemple, à Bayonne au tour précédent, il l'avait annoncé : « Je vais marquer et on va se qualifier. » Il l'a fait. Cette fois, il est moins catégorique, mais tout aussi confiant. « Ce sera difficile, mais on va passer. » L'instinct du buteur



National
Orléans, Lefaix marquant 2011
Après six mois passés à ronger son frein loin des pelouses à cause de blessures à répétition, Kevin Lefaix (photo) a fait son véritable retour début janvier avec Orléans, enchaînant les matches. Des débuts en National prolifiques pour l'ancien attaquant de Vitré, déjà auteur de sept buts en moins de deux mois au sein d'une formation orléanaise revigorée, invaincue depuis la trêve et un stage salvateur.

Après des débuts perturbés par les blessures, vous avez retrouvé la réussite en ce début 2011.
"J'ai eu six premiers mois délicats où j'ai été éloigné des terrains. Je suis revenu à la compétition seulement début janvier. Depuis, j'ai enchaîné les matches et aussi les buts avec sept réalisations en un peu plus d'un mois. J'avais surtout envie de découvrir le National, que je ne connaissais pas. Plus que la réussite, je dois ces bonnes statistiques à une énorme "faim" et une grande frustration fin 2010."

Votre retour coïncide avec une très bonne période pour Orléans, invaincu depuis la trêve. Comment expliquez-vous cette bonne série ?
"La première moitié de saison a servi d'apprentissage. On découvrait ce niveau national et parfois, les rencontres ont basculé en notre défaveur. Il y a eu un certain déclic cet hiver lors du stage à la trêve. Tout le monde s'est regardé en face et s'est dit qu'on pouvait faire mieux. La qualité existait, il n'y avait pas de raison que cela ne se traduise pas en terme de résultats et surtout, au niveau comptable."

Du coup, vous possédez désormais 11 points d'avance sur le premier relégable, Pacy Vallée d'Eure. De quoi aborder les prochains matches avec plus de sérénité.
"C'est bien plus plaisant de travailler dans ces conditions. A l'entraînement, cela se ressent. On plaisante plus, l'ambiance est au beau fixe. On n'a plus cette épée de Damoclès au-dessus de la tête même si rien n'est encore acquis en vue du maintien. Aujourd'hui, le but est de prendre plaisir à chaque sortie, peu importe l'identité de l'adversaire. On ne fait aucun plan, si ce n'est seulement de penser au prochain match, sans voir plus loin."
Avant d'arriver à Orléans, vous aviez fait l'essentiel de votre carrière en Bretagne.
"J'ai longtemps joué au Stade Rennais, mais sans être au centre de formation. Je faisais partie de la génération des Etienne Didot, Jacques Faty, Grégory Bourillon, Jimmy Briand. J'ai toujours eu le statut d'amateur. Si eux évoluaient avec les U15 et U17 Nationaux, je suis resté au niveau départemental. Finalement, je n'ai connu le CFA qu'il y a quatre ans, lors de mon passage à Vitré. J'y ai d'ailleurs connu un 8ème de finale de Coupe de France en 2006 face à Lille. Je voulais connaître un niveau encore plus élevé et quand Orléans a fait appel en moi avec le projet de monter en National, je n'ai pas hésité. On a en plus eu la chance d'y parvenir dès la première année
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  bienvenou Dim 20 Fév - 13:59

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Photo0425z

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Photo0429
j'indique les sources de peur que le fbi me mette en prison

SOURCE
http://frejus-infos.xooit.fr/t2067-US-Orleans-Etoile-FC.htm#p45702
Very Happy

Orléans - Fréjus/St raphael (3-0) : ils sont incroyables !



6 ! Comme le nombre de victoires consécutives pour l'USO ! Les jaunes et rouges ont disposé de Fréjus (6e avant la rencontre) sur le score sans appel de 3-0.
Les deux équipes se neutralisaient au cours de la première période, les occasions n'étaient pas nombreuses... Henaini était le premier à faire chauffer les gants de Mermillod (21e) puis c'est Orinel qui faisait frissonner La Source avec un coup franc qui passait au ras du poteau (26e).
Les orléanais réagissaient par Lefaix qui écrasait trop sa reprise (31e), puis Le Mat envoyait une frappe croisée qui passait de peu à côté (33e). Ce même Le Mat était contré de justesse au premier poteau par un défenseur visiteur (37e) et enfin Lefaix prenait tout le monde de vitesse sur le côté droit, la défense fréjussienne et ses co-équipiers ne pouvaient pas suivre si bien que son centre en retrait ne trouvait personne... (42e).

Tout bascule en seconde mi-temps

Zahiri entrait sur le terrain à l'heure de jeu et il allait être dans tous les bons coups. Sur le côté gauche, il combinait bien avec Tomas, le centre de ce dernier était trop court et Cattier pouvait s'emparer du cuir mais, à la manière d'un gardien anglais, il laissait le ballon s'échapper ! Une aubaine pour Lefaix qui n'avait plus qu'à ouvrir le score devant le but grand ouvert (1-0, 62e).
Ligoule tentait sa chance à l'entrée de la surface mais son tir passait à quelques centimètres du poteau de Cattier (67e). Les visiteurs commettaient deux fautes coup sur coup, à chaque fois le coup franc était joué rapidement par Franchi. Sur le second, il servait d'une passe courte Le Mat. Le géant breton se trouvait à vingt mètres du but, légèrement sur la gauche et là... Le talent à l'état pur ! Il envoyait une frappe enroulée qui lobait le gardien et venait finir sa course dans la lucarne ! La copie conforme de son but contre Gap il y a quelques semaines (2-0, 73e).
Et l'USO ne s'arrêtait pas en si bon chemin ! Zahiri transperçait la défense et il servait idéalement Lefaix qui s'offrait un doublé d'une jolie frappe croisée devant le but (3-0, 77e). Le match était plié en un quart d'heure !
Le quatrième but pointait le bout de son nez mais Zahiri voyait son tir contré (83e) puis Cattier bloquait le coup franc de Tomas (84e). Les varois n'auront pas réussi à inquiéter Mermillod. Orinel (54e) et Ramos (89e) ne cadraient pas leur tentative et le gardien usoiste s'emparait tranquillement du ballon sur un tir de Vareilles (78e).
Après des mois de galère au niveau des résultats, la roue a belle et bien tourné en faveur des orléanais qui ont prit 19 points sur les 21 possibles lors des 7 derniers matchs ! L'USO se retrouve 10e au classement mais il y a encore des rencontres qui se joueront aujourd'hui.

http://www.usofoot.com/


http://frejus-infos.xooit.fr/t2064-Orleans-Etoile-FC.htm?start=105#p45701


ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Sdc15711
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  aladin Sam 26 Fév - 16:27

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Image_SVARAPXXQ105_PHA_FOOT_ETOILE_FREJUS

National (28e journée)
Football: premier tournant de la saison pour l'Etoile.Publié le samedi 26 février 2011 à 12H45
Défaite interdite ce soir pour l'Etoile de Fréjus pour coller au classement.


L’Étoile Fréjus/Saint-Raphaël est face à son premier col de l’année 2011. Un vrai. Un de première catégorie, voire hors catégorie quand on compare les deux clubs. Mais on sait qu’en football rien n’est jamais écrit d’avance.

En accueillant Amiens ce soir (19 heures), deuxième du championnat, les Varois vont se frotter à ce qui se fait de mieux ou presque dans ce championnat National, Bastia étant hors concours.
L’occasion est donc belle pour Athos Bandini et ses hommes de se jauger et voir, si oui ou non, ils ont les épaules assez solides pour viser une montée en mai prochain.

Rester invaincus à Pourcin
L’occasion est belle, surtout, de recoller au podium après la déroute d’Orléans. Car malgré cette défaite, l’Étoile est toujours dans le coup pour viser une des trois places synonymes d’accession. Guingamp, troisième, n’est qu’à quatre points, et les Etoilistes possèdent toujours un match en retard à disputer face à la lanterne rouge Alfortville.
« L’essentiel est de continuer à être invaincus à la maison. Il faudrait qu’on gagne mais le championnat ne s’arrête pas à cette rencontre explique un Athos Bandini prudent. Les matches, quand tu es dans de bonnes conditions, il faut les gagner. Quand tu es dans de mauvaises conditions, il ne faut pas les perdre. C’est ce que j’ai dit à mes joueurs cette semaine. A Orléans, on ne doit pas perdre. À défaut de gagner, on aurait dû accrocher le nul. »

Mais l’entraîneur étoiliste reste bien conscient de l’importance d’une victoire ce soir dans son stade : « C’est un tournant bien sûr. Mais Amiens est second, avec 7 points d’avance sur nous et nous, ce n’est pas la seconde place qu’on vise. Il faut se concentrer sur les équipes qui sont troisièmes. Si on est troisième en fin de saison, je signe tout de suite. Tout le monde sort ce week-end, donc tous les points pris face à Amiens seront importants. »

Samedi dernier à Orléans, ses joueurs avaient lâché mentalement et s’étaient écroulés. Ils avaient ensuite fait leur mea culpa auprès de leur entraîneur. Ce soir, ils auront une nouvelle occasion de se faire pardonner : « Je n’ai pas besoin de revanche. Mes joueurs, le club, tout le monde a prouvé. Ce qu’il faut c’est de ne pas brûler les étapes et ne pas se prendre pour ce qu’on n’est pas. On pourra monter cette année si on garde cette mentalité. Notre mentalité c’est la rigueur, la discipline, la concentration, tempère Athos Bandini. Si on est dans ces conditions-là, ils n’ont rien à me prouver. J’ai confiance en mes joueurs et si je suis là aujourd’hui c’est grâce à eux et aux gens qui m’ont mis en place. Après il se passera ce qu’il se passera. Il ne faut pas croire qu’on peut faire comme les autres, mais jouer notre jeu. »

Appel aux supporters
L’équipe varoise compte en tout cas sur un Pourcin bouillant et plein à craquer pour faire chuter les Amiénois. Un soutien important et décisif lorsque l’équipe est en difficulté : « On a trouvé des supporters qui nous encouragent de plus en plus. Et ça, c’est hyper-important. C’est ce qui fait la différence. Si on n’avait pas eu ces supporters contre Gap ou Luzenac, on n’aurait jamais gagné. C’est un plus, on a besoin d’eux dans les périodes plus difficiles et ce soir j’espère qu’ils vont répondre présents. »
Le message est passé. A leur équipe de les combler.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  Tommy Allez l'O.M Sam 26 Fév - 21:11

Ils sont intéressants ces articles d'où tu les prends ? lol
Tommy Allez l'O.M
Tommy Allez l'O.M

Messages : 6179
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 31
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE  - Page 11 Empty Re: ETOILE FRÉJUS-St-RAPHAËL FC // NATIONAL CLUB ET STADE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 40 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 25 ... 40  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum