LA CAVERNE DE BIENVENOU/FOOT MEDITERRANEEN
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

5 participants

Page 1 sur 25 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant

Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Mer 29 Juin - 5:56

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  9A4B38C692625FC3ECD4F626BDCF7

Syrie: l'armée entre dans un village, réunion controversée d'opposants
Le régime syrien a envoyé ses chars mardi dans un nouveau village de la province d'Idleb, théâtre de manifestations, au lendemain d'une réunion sans précédent d'opposants à Damas critiquée par les militants animant la contestation mais saluée par Washington et Paris.

L'armée, appuyée par des dizaines de chars et de blindés, a pénétré dans le village d'Al-Rami (nord-ouest), situé non loin de l'autouroute menant à Alep, deuxième ville de Syrie et coeur économique du pays, a affirmé à l'AFP le président de l'Observatoire syrien des droits de l'homme, Rami Abel Rahmane.

Selon d'autres militants, les troupes ont tiré des fusées éclairantes, et des tirs étaient entendus depuis le village voisin d'Irm al-Joz.

Cette intervention survient à la suite d'une nouvelle manifestation nocturne de plus de 2.000 habitants à Idleb, a indiqué M. Abdel Rahmane qui a fait état d'arrestations.

L'armée contrôle désormais plusieurs localités de la province d'Idleb, où elle cherche à mater les protestations contre le président Bachar al-Assad.

Les rassemblements anti-régime ont été jusqu'à présent modestes à Alep.

Après avoir ratissé plusieurs secteurs du nord-ouest syrien frontalier de la Turquie et poussé des milliers d'habitants à la fuite, les soldats ont étendu dimanche leur offensive dans le sud du pays en pénétrant dans Kseir, une localité proche du Liban provoquant également l'exode de Syriens vers le Liban voisin.

Depuis le début de la révolte le 15 mars, le régime, qui ne reconnaît pas explicitement l'ampleur de la contestation, évoque la présence de "terroristes armés qui sèment le chaos", pour justifier l'intervention de l'armée.

1.342 civils et 343 policiers et soldats ont été tués depuis cette date, selon un dernier bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

La nouvelle opération de ratissage survient au lendemain d'une réunion inédite lundi à Damas d'une centaine d'opposants indépendants et d'intellectuels qui ont appelé à la poursuite du "soulèvement pacifique" jusqu'à l'avènement de la démocratie en Syrie, gouvernée par le parti unique Baas depuis près de 50 ans.

Ils ont exigé la fin de la sanglante répression, condamné les incitations au confessionnalisme et assuré que des réunions similaires auraient lieu dans d'autres régions du pays.

L'avocat des droits de l'Homme Anouar Bounni, sorti il y a peu de prison, a défendu cette rencontre qui a "réussi à consacrer le droit à se réunir sur le sol de la patrie d'une manière légitime et publique, et celui d'exprimer avec clarté des opinions hostiles au pouvoir sans être arrêté ou intimidé".

Pour autant, la réunion a été dénoncée par les Comités de coordination de la Révolution qui ont déclenché la contestation.

Ils ont jugé sur leur page Facebook que la rencontre s'était déroulée "sous la bannière du régime tyrannique". "Personne n'aurait dû légitimer le régime aux dépens du sang de nos martyrs", ont-ils affirmé, en réitérant leur soutien sans faille "à la rue syrienne qui se révolte pour renverser le régime".

En revanche, le département d'Etat américain a estimé que la réunion représentait "un pas dans la bonne direction" de la part du régime, même si "bien plus doit être fait (...) La violence doit cesser dans tout le pays et un processus public plus large doit s'engager".

Paris a aussi jugé "positive" la réunion espérant qu'elle "sera le point de départ d'un véritable dialogue national permettant de trouver une issue à la crise". "La transition démocratique veut dire d'abord que la violence cesse", ont néanmoins souligné les Affaires étrangères.

Après la rencontre, des manifestations nocturnes rassemblant des milliers de personnes ont eu lieu dans plusieurs régions du pays, dont Damas, "pour appeler à la chute du régime et dénoncer la réunion d'opposants", a dit M. Abdel-Rahmane, basé à Londres.

Sur le plan international, des opposants en visite à Moscou ont demandé à la Russie, qui rejette toute ingérence dans les affaires syriennes, de faire pression sur le régime afin de faire cesser la répression.

A Londres, l'ambassadeur de Syrie Sami Khiyami a été convoqué au Foreign Office pour s'expliquer à propos d'"intimidations par un diplomate de Syriens résidant au Royaume-Uni, rapportées par la presse", selon les Affaires étrangères.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Mer 29 Juin - 6:05

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  A1B52DFE94CA939415E2C91ACEE876

28 juin 2011
Grèce: la contestation durcit face à la perspective du vote
Des milliers de Grecs ont manifesté mardi leur colère contre le budget d'austérité, qui doit être voté mercredi au Parlement, lors de défilés émaillés d'incidents violents au centre d'Athènes, au premier jour d'une grève générale de 48 heures.

14J'aimeJ'aime pasPartagé 5 fois

AFP
Au même moment, l'Union européenne (UE) a haussé le ton pour que les députés grecs avalisent ce texte en agitant le chiffon rouge d'une faillite immédiate de la Grèce si l'impopulaire plan d'austérité n'était pas voté.

Le président de l'UE Herman Van Rompuy a affirmé que les heures à venir allaient être "décisives" pour la Grèce, mais aussi pour la zone euro et l'économie mondiale.

De son côté, Christine Lagarde, toute nouvelle directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), désignée mardi soir, a lancé un appel à "l'entente nationale" politique en Grèce pour voter les mesures d'austérité proposées par le gouvernement socialiste sous la pression du FMI et l'UE, les créanciers du pays.

Toutefois, un groupe de jeunes qui ont attaqué mercredi après-midi à coup de barres de fer des façades en marbre sur la place Syntagma à Athènes et le ministère des Finances voisin, en marge de la manifestation des syndicats, n'étaient guère prêts à recevoir ce genre de conseils.

Les forces anti-émeutes ont jeté des salves de gaz lacrymogènes pour les disperser, laissant la place Syntagma noyée sous un brouillard irritant et jonchée de petits bouts de marbres, munitions utilisées aussi bien par les manifestants que par certains policiers.

"Les Européens nous disent qu'ils nous lâcheront si le plan n'est pas voté mais la faillite, on y est déjà. Toucher le fond nous permettrait au moins de remonter, alors que ce nouveau plan ne résout rien", a lancé Anna Théodorou, une secrétaire de 38 ans.

Peu avant, les manifestants, qui étaient beaucoup moins nombreux que lors de la grève générale du 15 juin, avaient défilé aux cris de "Le projet de loi ne va pas passer !".

D'importantes forces policières - 4.000 hommes selon les autorités - avaient été déployées, bouclant à la circulation le centre d'Athènes.

Le Parlement était entouré de centaines de policiers tandis qu'une barrière était dressée devant l'entrée du bâtiment pour empêcher les manifestants d'approcher.

Mercredi soir, des milliers d'"Indignés", le mouvement de protestation populaire lancé depuis plus d'un mois en Grèce, ont afflué sur la place Syntagma pour protester aussi contre l'austérité. Mais leur nombre était plus réduit que lors des rassemblements précédents.

"C'est vrai qu'on est moins nombreux que les fois précédentes, mais cela est dû aux policiers qui avaient tiré contre les manifestants quelques heures auparavant", a indiqué à l'AFP Nikos Kassidakis, employé à la mairie d'Athènes, qui suit le mouvement depuis le début.

La grève a touché les transports maritimes et aériens et les coupures d'électricité se sont poursuivies en raison d'une grève observée depuis la semaine dernière par l'entreprise publique d'électricité, la DEI.

A part le métro, les transports en commun à Athènes n'ont pas fonctionné.

Les grévistes protestaient contre le plan pluri-annuel d'austérité 2012-2015 prévoyant hausses d'impôts et privatisations massives, qui devait être voté mercredi au Parlement. Celui-ci impose de nouveaux sacrifices aux Grecs, après la rigueur de 2010, afin d'éviter la faillite au pays, pour qu'Athènes puisse toucher une nouvelle aide financière vitale de ses partenaires européens et créanciers.

Des banques étaient également fermées, les hôpitaux fonctionnaient avec du personnel d'astreinte et les journalistes ont observé un arrêt de travail de cinq heures en début d'après-midi, ce qui a affecté les journaux radiotélévisés et les sites internet.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Mer 29 Juin - 13:21

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  923012P1190328
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Jeu 30 Juin - 6:42

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  6C71F5591154A845C62C347B74A38B


Grèce: le Parlement va procèder à un dernier vote sur l'austérité
Le Parlement grec est de nouveau sous le feu des projecteurs, avec un deuxième vote crucial jeudi pour l'avenir financier du pays et la zone euro, sur fond de vague d'austérité d'un bout à l'autre de l'Europe.

Faire un commentaireJ'aimeJ'aime pasPartager

AFP
Après l'adoption d'un plan de rigueur draconien mercredi, aussitôt salué par l'UE qui craint une contagion de la crise grecque à d'autres pays de la zone euro, les députés décident dans le détail jeudi après-midi des mesures d'économies et privatisations à engager en Grèce au cours des quatre ans à venir.

La loi propose les moyens de parvenir à réaliser 28 milliards d'euros d'économies budgétaires en quatre ans, et d'engager pour 50 milliards de privatisations.

L'adoption de ce deuxième texte ouvrira la voie à la poursuite du soutien financier de l'UE et du FMI à Athènes, levant ainsi l'hypothèque d'un défaut de paiement grec immédiat susceptible de faire exploser la zone euro, à commencer par l'Espagne et l'Italie.

La situation s'annonce encore tendue à Athènes où des affrontements entre groupes de jeunes et forces de l'ordre se sont poursuivis tard dans la soirée mercredi, faisant plus de cent blessés.

A Berlin, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, rencontre les principales banques du pays pour discuter des modalités de leur participation au sauvetage pour la Grèce.


Si le parlement grec vote sans problème la loi d'application d'austérité jeudi, les ministres des Finances de la zone euro ont prévu de se retrouver dimanche pour décider du déblocage de la 5eme tranche d'aide du prêt accordé en 2010, et d'une aide supplémentaire dont les contours ne sont pas encore totalement définis.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Jeu 30 Juin - 6:43

Dans ce contexte à haut risque, le gouvernement italien entérine jeudi en conseil des ministres un plan d'austérité de plus de 40 milliards d'euros pour tenir l'engagement européen d'assainir ses finances et calmer les marchés.




En Grande-Bretagne, les syndicats, défiant le Premier ministre David Cameron, appellent à une grève nationale dans les écoles et d'autres services publics et à un rassemblement dans le centre de Londres pour protester contre la réforme des retraites.

Au Portugal, le Parlement débat du programme du nouveau gouvernement de Pedro Passos Coelho, qui se veut "plus ambitieux" que le plan d'aide négocié avec l'UE et le FMI en échange d'une aide de 78 milliards d'euros.

A Varsovie, le syndicat Solidarité appelle à manifester pour attirer l'attention sur les problèmes sociaux et économiques du pays au moment où il s'apprête à prendre la présidence de l'UE.
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Jeu 30 Juin - 10:03

ÉGYPTE● La place Tahrir se
soulève à nouveau. Des affrontements
entre plusieurs centaines
de jeunes gens et des unités
de la police qui ont débuté
mardi soir, place Tahrir au Caire,
ont fait 590 blessés, a annoncé,
hier, le ministère égyptien
de la Santé. Une quarantaine
de membres des forces de l'ordre
figurent parmi les victimes.
La plupart des blessés ont été
intoxiqués par l'inhalation de
gaz lacrymogènes utilisés pour
disperser les protestataires.
Les manifestants demandent
l'accélération des procédures
judiciaires engagées contre
l'ancien régime d'Hosni Moubarak
et le départ du chef du
CSFA, le Conseil militaire qui
dirige le pays depuis le mois de
février
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Jeu 30 Juin - 10:17

TUNISIE
Des milliers de personnes
exclues des prochaines élections

De14000 à 18000 Tunisiens seront
exclus des listes électorales
et déclarés inéligibles pour le
scrutin du 23 octobre prochain,
visant à élire une Assemblée
chargée de rédiger une nouvelle
constitution. Une annonce faite,
dimanche, par Mustapha Tlili,
président de la commission chargée
de l'application de l'article
15 du code électoral récemment
adopté. L'alinea prévoit d’écarter
de l'élection les anciens responsables
du Rassemblement
constitutionnel démocratique
(RCD), le parti de Zine el-Abidine
Ben Ali aujourd’hui dissous,
et les ministres successifs de l'ancien
régime. Les signataires des
pétitions ayant exhorté le président
déchu à se présenter à l'élection
présidentielle prévue en
2014 sont aussi concernés.
Ces dispositions avaient fait
l'objet, il y a quelques mois, d'un
profond débat au sein de l'instance
pour la réalisation des objectifs
de la Révolution, chargée de
rédiger le code électoral, puis entre
cette instance et le gouvernement
provisoire, qui devait l'approuver.
Très populaires parmi
la population, les exclusions apparaissent
à beaucoup comme
une protection contre le retour
sur la scène politique des responsables
de l'ex-parti unique. Plusieurs
des 94 formations politiques
légalisées depuis janvier
comptent d'ailleurs dans leurs
rangs des cadres du régime déchu.
Déséquilibre
Des voix s'élèvent néanmoins
pour souligner que de telles mesures
sont du ressort de la justice.
Interdire aux membres de
l'ancien parti au pouvoir toute
activité politique "conduira à un
déséquilibre sur la scène politique
et ne bénéficiera pas aux nouveaux
partis", avait quant à lui déclaré
le Premier ministre de transition,
Beji Caid Essebsi,
mi-avril, avant de s'y résoudre
quelques semaines plus tard,
ouvrant la voie à la promulgation
du décret-loi sur les élections.
L'objectif n'est pas "d'extirper
tous ceux qui ont adhéré au RCD
et de se venger de ceux qui ont fait
du tort au peuple", a affirméMustapha
Tlili, estimant que l'exclusion
des suppôts du régime déchu
était "une victoire du peuple
tunisien". Mais l'application de
l'article 15 s'annonce complexe.
La difficulté majeure consiste à
"établir avec certitude la liste des
individus ayant soutenu la candidature
de Ben Ali" en 2014,
confie Mustapha Tlili, qui a demandé
au gouvernement provisoire
de lui remettre tous les documents
en sa possession. Il souligne
aussi que des personnes
dont les noms figurent sur des listes
rendues publiques ont prouvé
leur innocence, tandis que
d'autres affirment avoir signé
sous la contrainte
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Jeu 30 Juin - 13:33

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  987154P1190384
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Jeu 30 Juin - 13:33

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  212409P1190386
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Jeu 30 Juin - 13:45

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  576164P1190388
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Jeu 30 Juin - 15:20

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  P1190437
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Ven 1 Juil - 8:38

ITALIE ● Cure d’austérité. Le
gouvernement italien de Silvio
Berlusconi a adopté, hier, une
sévère cure d'austérité d'environ
47 milliards d'euros d'ici
2014 afin de parvenir à un quasi
équilibre budgétaire et de rassurer
des marchés qui craignent
une contagion de la crise
grecque. Après une longue réunion
de quatre heures à Rome,
signe de tractations serrées, le
conseil des ministres a approuvé
ce nouveau tour de vis budgétaire
d'un montant de 47 milliards
d'euros, selon une source
gouvernementale. Ce plan
de rigueur doit permettre à l'Italie
de tenir l'engagement pris à
l'égard de Bruxelles de parvenir
à un quasi équilibre budgétaire
en 2014 avec un déficit de 0,2%
du PIB contre 4,6% en 2010
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Sam 2 Juil - 6:27

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  BFF3B332885718252EC617DAE977D

Syrie : 500.000 manifestants à Hama, le "temps presse", avertit Washington
Plus d'un demi-million de personnes ont manifesté vendredi à Hama, dans le centre de la Syrie, pour appeler à la liberté, ce qui constitue "la plus grande manifestation" depuis le début du mouvement de contestation dans ce pays, ont affirmé des militants sur place.
Les forces de sécurité ont fait onze morts, essentiellement parmi les centaines de milliers de manifestants qui ont défilé contre le régime dans toute la Syrie, où le "temps presse" pour le pouvoir, a mis en garde la diplomatie américaine.

"Plus de 500.000 personnes" ont manifesté vendredi à Hama, ville située à 210 km au nord de Damas, a assuré le président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme Rami Abdel-Rahmane, selon lequel il s'agit de "la plus grande manifestation (contre le régime) depuis le déclenchement de la Révolution en Syrie", le 15 mars.

Les contestataires, rassemblés sur la place al-Assi, leur lieu de rendez-vous traditionnel, ont scandé des slogans hostiles au régime et en faveur de la liberté, a-t-on pu entendre au téléphone.

A Homs, à 160 km au nord de la capitale syrienne, "plus de 100.000 personnes" ont participé vendredi aux protestations, a raconté un militant des droits de l'Homme.

C'est là que le bilan des morts a été le plus lourd, puisque "six personnes dont une femme ont été tuées quand les forces de sécurité ont ouvert le feu pour disperser des manifestations dans plusieurs quartiers" de cette ville du centre, a affirmé un militant.

"Des chars de l'armée ont pénétré dans le quartier de Baba Amr", a déclaré le numéro un de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme Rami Abdel-Rahmane.

Un autre militant a fait état de l'"arrivée de chars de l'armée aux abords du quartier de Bab Sebaa".

Pour sa part, la télévision officielle syrienne a signalé deux blessés dans les rangs des forces de l'ordre à Homs.

Deux manifestants ont également été abattus vendredi à Damas, dans le quartier de Qadam, et un autre à Daraya, près de la capitale, par "les forces de sécurité", d'après des militants.

Une militante a, de plus, fait état de la "mort d'une femme et de sa fille tuées dans un bombardement de l'armée sur un élevage de poulets dans le village d'Al-Barra de la région de Jabal al-Zawiya" (nord-ouest), ajoutant qu'"une autre femme de la famille avait été blessée".

Une personne a en outre été tuée à Lattaquié, sur la côte, par une grenade lancée d'une voiture, selon Ammar Qorabi.

Par ailleurs, des explosions ont été entendues vendredi matin dans le quartier de Raml al-Chamali de cette cité portuaire du Nord-Ouest, a dit un militant, sans pouvoir préciser leur nature.

Dans le même temps, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé à la sortie des mosquées à Deir Ezzor (est) ainsi que dans la région de Jabal al-Zawiya (nord-ouest), théâtre d'une offensive de l'armée depuis mardi, a fait savoir le président de la Ligue syrienne des droits de l'Homme Abdel-Karim Rihaoui.

A Salamié, au sud-est de Hama, environ 10.000 personnes ont manifesté, des cartons rouges à la main, pour symboliser leur volonté de voir le président s'en aller, et scandant "dégage! Dégage !" à son intention.

Sur des vidéos postées sur Youtube, on peut voir des centaines de manifestants à Zabadani, à 50 km de Damas, tenant eux aussi des cartons rouges.

Comme toutes les semaines, les militants pour la démocratie avaient appelé sur Facebook à une nouvelle journée de manifestations vendredi baptisée "Dégage !".

A Alep (nord), deuxième ville de Syrie, les forces de l'ordre ont arrêté trois contestataires.

De son côté, la télévision officielle a montré des manifestations de soutien au chef de l'Etat à Alep et à Soueida (sud). Les personnes présentes agitaient des drapeaux syriens et scandaient : "Dieu, la Syrie, Bachar et c'est tout".

"Le peuple syrien connaît sa voie; il a une vision claire, il n'acceptera pas moins qu'un véritable changement politique. Il sait que le changement signifie la chute du régime et le régime le sait très bien", a déclaré Yassine Haj Saleh, une figure de proue de l'opposition, aux comités de coordination de la Révolution qui chapeautent les manifestants.

"Malgré la solution sécuritaire choisie par le régime et l'encerclement des villes (...), le régime n'a pas réussi à arrêter les manifestations, ni à amener les insurgés à faire usage de violence. Le message est le suivant : la Révolution syrienne est et demeurera pacifique", a affirmé Mazen Darouiche, un militant des droits de l'Homme.

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a, quant à elle, dénoncé "l'incohérence" du pouvoir syrien, qui a autorisé une réunion d'opposants, lundi à Damas, avant de procéder à de nouvelles répressions.

"Il est parfaitement évident que le temps presse pour le gouvernement syrien", a-t-elle souligné, donnant le choix au régime entre "un processus politique sérieux" et "une résistance de plus en plus organisée."
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  aladin Sam 2 Juil - 12:55

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  422019P1190511
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 37
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Sam 2 Juil - 17:09

GRÈCE
Le bateau américain de la
flottille pour Gaza arraisonné

Les autorités grecques ont empêché,
hier, un navire américain
(Le Audacity of Hope, du nom
d’un livre écrit par Barack Obama,
Ndlr) de rejoindre en Crète
la flottille internationale qui entend
défier la semaine prochaine
le blocus maritime de la bande
de Gaza imposé par Israël.
Selon l'une desmilitantes présentes
à bord de cette embarcation,
Ann Wright, les gardes-côtes
grecs ont intercepté le navire
peu après son appareilllage du
port de Perama, non loin du Pirée.
Par la suite, le bateau américain
faisait demi-tour vers le littoral
grec, a fait savoir la garde-côtes.
Auparavant dans la journée,
une porte-parole des activistes
pro-palestiniens avait annoncé
que la petite flottille internationale
appareillera finalement
mardi. "Israël fait de son mieux,
et même plus, pour s'assurer que
nous ne sortirons pas du port", a
dit Greta Berlin, évoquant les actes
de sabotage présumés attribués
aux services secrets israéliens.
"Nous voulons faire appareiller
les bateaux d'ici au 5juillet
(mardi, Ndlr) afin de rallier le
point de rendez-vous en mer au
plus tard le 6 ou le 7 juillet. Nous
partirons avec les moyens dont
nous disposerons", a-t-elle cependant
ajouté, contactée par téléphone
en Grèce où certains bateaux
de la flottille sont déjà rassemblés.
La petite flottille, à laquelle
participent notamment des bateaux
venus des États-Unis, de
France et du Canada, devait appareiller
il y a une semaine au
moins, mais son départ a été reporté
à plusieurs reprises.
Avant-hier, le Premier ministre
israélien, Benjamin Netanyahu
avait remercié les pays, dont
la Grèce, qui ont empêché le départ
d'une flottille à destination
de la bande de Gaza.
"Je tiens à remercier tous les responsables
politiques du monde
d'avoir récemment pris position
en paroles et en actes contre cette
flottille qui était une provocation",
avait déclaré Netanyahu
lors d'une cérémonie de remise
de diplômes de l'école de l'Air.
Le Premier ministre a fait allusion
aux États-Unis, aux Nations
unies et au Premier ministre
grec George Papandréou.
Les autorités israéliennes démentent
en revanche être responsables
des sabotages d'un bateau
irlandais et d'un navire suédois.
En mai de l'année dernière,
une précédente flottille organisée
pour briser le blocus avait
tourné au drame
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Dim 3 Juil - 11:28

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  P1190545
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Dim 3 Juil - 13:03

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  P1190552
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Dim 3 Juil - 13:10

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  P1190553
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Dim 3 Juil - 13:24

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Copie_15
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Lun 4 Juil - 12:05

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  P1190631
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Lun 4 Juil - 12:06

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  P1190632
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Lun 4 Juil - 12:38

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  908752P1190634
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Lun 4 Juil - 18:04

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  P1190640
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Mar 5 Juil - 11:00

LIBYE
La Russie et l'Otan
sont toujours divisés

La Russie et l'Otan ne sont
toujours pas parvenus hier à régler
leurs différends sur les bombardements
de l'Otan en Libye,
à l'issue d'une réunion du
conseil Russie-Otan à laquelle a
participé le président sud-africain,
partisan, comme Moscou,
d'une solution pacifique.
"Pour le moment, nous
n'avons pas la même vision que
l'Otan sur la manière de mettre
en oeuvre cette résolution", a déclaré
le ministre russe des Affaires
étrangères Sergueï Lavrov,
lors d'une conférence de presse,
en évoquant la résolution
1973 qui a autorisé le recours à
la force en Libye.
M. Lavrov et le président russe
Dmitri Medvedev ont participé
à Sotchi, sur les bords de la
mer Noire, à une réunion du
Conseil Russie-Otan au niveau
des représentants permanents,
avec le secrétaire général de l'Alliance
Anders Fogh Rasmussen
et les ambassadeurs des 28États
membres de l'organisation. À
l'Otan, "ils ont une opinion différente,
selon laquelle la résolution
1973 permet à n'importe
qui de faire n'importe quoi", a
renchéri M. Lavrov, faisant notamment
référence à la livraison
par la France d'armes aux
rebelles libyens.
La Russie n'avait pas fait usage
de son droit de veto mais
s'était abstenue en février au
Conseil de sécurité concernant
la résolution 1973.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  bienvenou Mar 5 Juil - 12:23

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  P1190653
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 108
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES  Empty Re: REVOLUTIONS ET EVOLUTION S ETRANGERES

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 25 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum