LA CAVERNE DE BIENVENOU/FOOT MEDITERRANEEN
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €
Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

5 participants

Page 2 sur 26 Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant

Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Sam 15 Oct - 6:03

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 F464885844A2AA68D5EA639E4B3E

vendredi 14 octobre 2011 09:28
Les magistrats de l'USM en congrès sous le signe "des espoirs" de l'échéance 2012
Réformes incohérentes, parquet aux ordres, budget pas à la hauteur... L'USM, syndicat majoritaire chez les magistrats, décrit une justice dans une situation calamiteuse mais place aussi son congrès annuel sous le signe des espoirs suscités par l'échéance électorale de 2012.

"Désespoir, des espoirs", c'est d'ailleurs le thème du congrès de l'Union syndicale des magistrats organisé vendredi et samedi à la cour d'appel de Paris.

"En cette période préélectorale" et bien que personne ne sache "ce qui sortira de la présidentielle", l'idée était plutôt de se placer "dans une dynamique d'optimisme", précise le président de l'USM, Christophe Régnard, d'autant plus que les magistrats n'ont pas fait l'objet d'attaques du pouvoir exécutif depuis l'affaire de Pornic au début de l'année.

Huit mois, "on n'avait pas connu cela depuis des années", lance-t-il.

La mise en cause des juges par Nicolas Sarkozy dans le meurtre de la jeune Laetitia par un délinquant récidiviste, en janvier, avait déclenché un mouvement de fronde sans précédent des magistrats, qui étaient descendus dans la rue pour réclamer les moyens nécessaires à leurs missions.

Depuis, "à défaut d'être systématiquement entendus" par le ministre de la Justice, Michel Mercier, qui interviendra vendredi au congrès de l'USM, les magistrats semblent au moins "écoutés", constate Christophe Régnard.

Après la présidentielle, poursuit-il, les grands chantiers devront être abordés. En particulier, il faudra "une réforme constitutionnelle" pour, selon l'USM, modifier la composition du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), où les magistrats ne sont plus majoritaires, et changer le statut du parquet. "On ne peut pas continuer avec un parquet aux ordres", affirme le président du syndicat.

Le débat sur la dépendance des procureurs vis-à-vis du pouvoir exécutif n'est pas nouveau. Mais des limites telles ont été atteintes avec les récentes "affaires", Bettencourt par exemple, ou Karachi plus récemment, que c'est maintenant, selon lui, "une question de crédibilité pour l'institution".

"Tous les ministres ont toujours trouvé très avantageux d'avoir la main sur le parquet, parce que cela permet de gérer les affaires qui vous concernent et, éventuellement, de pousser un peu le feu sous les affaires des petits camarades d'en face", constate le magistrat.

"Mais que ce soit la droite ou la gauche qui gagne en 2012, on pourra difficilement faire l'économie de cette réforme", insiste le président de l'USM, qui espère aussi que le projet de suppression des juges d'instruction, en sommeil depuis des mois, sera "définitivement enterré".

Par ailleurs, dit-il, les magistrats se demandent ce qui pourra être "récupéré" de "l'avalanche de réformes" menées ces dernières années et aujourd'hui encore, sur lesquelles "il faudra revenir, parce qu'elles sont inefficaces ou contre-productives".

Les peines plancher, la rétention de sûreté, les jurés populaires, la réforme de la justice des mineurs, celle de la carte judiciaire, "cette façon ahurissante" de privilégier dans les budgets de la justice "les questions carcérales" alors que la situation des juridictions "continue de se dégrader"...

"Il y a plein de sujets de crispation", sources d'un "désespoir" persistant chez les magistrats, note le président de l'USM, syndicat qui compte quelque 2.000 adhérents, sur un total de 8.000 magistrats en France.

"Tout cela va devoir être réécrit", dit-il. Ce sera un des messages du congrès
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Sam 15 Oct - 13:14

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 P1230458
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Dim 16 Oct - 6:43

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 B31C5B70E0D6F1FFE8A280FDB49D13

15 octobre 2011 23:05
Liliane Bettencourt menace de quitter la France si elle doit dépendre de sa fille
Liliane Bettencourt a brandi la menace de partir "à l'étranger" si la décision qui doit être rendue lundi par la juge des tutelles de Courbevoie (Hauts-de-Seine) devait la placer sous l'autorité de sa fille Françoise.

9J'aime33%J'aime pas67%Partager

AFP
"Si c'est cela, je pars à l'étranger. Si ma fille s’occupe de moi, j’étoufferai", déclare l'héritière de L'Oréal, dans une interview au Journal du Dimanche.

Au journaliste qui lui demande si elle compte partir en Suisse, elle répond : "Non, je ne fais plus beaucoup de ski!".

Françoise Bettencourt-Meyers n'a pas demandé à exercer une quelconque autorité judiciaire sur sa mère et il est vraisemblable que la juge des tutelles choisisse une autre option compte tenu du contexte conflictuel entre les deux femmes.

La juge Stéphanie Kass-Danno devrait statuer lundi sur la demande de révocation du mandat de protection de la milliardaire confié à son ancien avocat, Pascal Wilhelm, et sur l'opportunité de mesures judiciaires comme un placement sous tutelle ou sous curatelle renforcée.

La magistrate doit s'assurer de la bonne protection de la troisième fortune de France souffrant, à bientôt 89 ans, d'une maladie cérébrale et en conflit ouvert avec sa fille qui accuse son protecteur de conflit d'intérêts.

"Je tremble! Il n'y a plus qu'à prier (...). Je sens que je vais être écrabouillée", dit Liliane Bettencourt au JDD.

Sur ses relations avec sa fille, elle parle de "cauchemar", l'accusant d'être animée par la "méchanceté" ou d'être "une emmerdeuse" qui "s'est réservé beaucoup d'argent dans tout cela".

"Ah oui, le pire, le cauchemar, ce serait de dépendre de Françoise", dit-elle, estimant que cela pourrait la conduire "au point peut-être où je n'aurais plus envie de vivre". "Tout cela me fatigue (...) Cela mine. C'est épuisant", dit l'octogénaire, ajoutant : "Je sais bien, ils veulent m'enfermer".

"Vulnérabilité"

Samedi dans Le Parisien, son protecteur Pascal Wilhelm avait déjà averti qu'un "recours" serait déposé en cas de mise sous tutelle.

Après l'audience du 4 octobre, la juge a reçu vendredi les observations du parquet de Nanterre, "favorable à un aménagement du mandat et à la désignation d'un collège de mandataires pour surveiller la gestion du protecteur sans toutefois se prononcer pour une protection judiciaire", selon une source proche du dossier. La juge n'est pas tenue de suivre cet avis.

L'hebdomadaire Marianne a affirmé que le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, avait dîné "en tête à tête" lundi dernier dans un restaurant parisien avec Laurent Obadia, conseil en communication de Liliane Bettencourt.

M. Courroye "ne fera aucun commentaire" à ce sujet, a indiqué samedi le parquet de Nanterre interrogé par l'AFP.

"Nous attendons sereinement la décision du juge qui dispose de tous les éléments pour instituer enfin une protection adaptée à la santé de Liliane Bettencourt", a expliqué à l'AFP l'avocate de Françoise Bettencourt-Meyers, Béatrice Weiss-Gout.

Mais pour les conseils de Liliane Bettencourt, il manque à la juge une expertise médicale incontestable.

Dans la dernière expertise médicale de la milliardaire, réalisée en juin par un juge bordelais accompagné de médecins, ceux-ci ont relevé "son absence à solutionner des problèmes complexes, sa difficulté à dire où elle se trouve et quel est le jour de la semaine", affirmant que Mme Bettencourt "serait dans un état de vulnérabilité et de suggestibilité".

Des juges de Bordeaux examineront le 10 novembre une demande d'annulation de cette expertise déposée par la défense de Liliane Bettencourt.

Au vu de ce rapport médical, le parquet de Bordeaux avait ouvert une information judiciaire pour abus de faiblesse sur la période 2006/septembre 2011, qui a notamment conduit à une perquisition au cabinet de Me Wilhelm.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Lun 17 Oct - 6:22

Scrutin inédit en France,
la primaire des socialistes a connu un important succès avec notamment
de fortes audiences lors des quatre débats télévisés.

Cet engouement a semé la pagaille à droite, jusqu'au sommet de l'exécutif: mardi, Nicolas Sarkozy a sèchement démenti son Premier ministre, François Fillon (qui avait salué "un processus moderne"), en jugeant la primaire contraire à l'esprit de la Ve République.
CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 12b88311

Jean-François Copé (UMP) a minimisé la victoire de François Hollande, en estimant qu'avec tous les ralliements qu'il avait engrangés, il aurait dû l'emporter avec "65 ou 70%" des voix.

Voix discordante, l'ancien numéro un de l'UMP, Patrick Devedjian, a estimé que la victoire de M. Hollande était "réelle" et que son résultat lui "confère de la force" dans la perspective de la présidentielle.
.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Lun 17 Oct - 14:56

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 934743P1230536
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Mar 18 Oct - 6:44


la droite enclenche la riposte
la droite, impatiente d'en découdre, lançait la contre-offensive.

PAUVRES TYPES LAMENTABLES QUI DEFENDENT L" INDEFENDABLE BILAN DE NARKOZY
AU VU DES TOUS LES CITOYENS FRANCAIS CONTRAINTS A LEUR AUSTERITE ET A PAYER LEURS DETTES SOMPTUAIRES
DEHORS TOUS LES MECREANTS ...................DE FRANCE


Sur France 2, le Premier ministre François Fillon s'en est pris à une de ses premières déclarations de dimanche soir, quand l'élu corrézien, lyrique, a évoqué son intention de "réenchanter le rêve français" ("Le rêve français", titre de son dernier opus, publié en août).

Quand on entend ça, a relevé le chef du gouvernement, "on se dit que vraiment le projet PS est à côté de la plaque". "Il y a eu un temps pour le rêve, aujourd'hui c'est le principe de réalité" qui doit prévaloir face à la crise, a encore dit M. Fillon.

Sur l'autre rive politique, la droite, ravie d'en finir avec la séquence primaire, enclenchait elle la riposte.

Arpès François Fillon l'égratignant déjà lundi soir, l'UMP organisait mardi une convention visant à mettre en pièces le projet socialiste.
D'ores et déjà, le secrétaire général du parti, Jean-François Copé, a fait feu sur François Hollande, "champion du monde de l'ambiguïté" et du manque de "courage".
L'UMP entend aussi souligner les divisions apparues à gauche durant la campagne entre "gauche molle" et "gauche sectaire", et couper l'herbe centriste sous le pied du député de Corrèze.

"La gauche réputée molle et qu'est censé incarner François Hollande n'est en rien la gauche que certains diraient fréquentable pour tel ou tel membre de notre famille politique", a clamé M. Copé

bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Mar 18 Oct - 7:56

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Yacht-11

SARKO SAUVE NOUS
mardi 18 octobre 2011 06:37
Moody's donne un premier coup de canif à la note "Aaa" de la France
L'agence d'évaluation financière Moody's Investors Service a donné lundi un premier coup de canif à la sacro-sainte note "Aaa" de la France, en annonçant qu'elle se donnait trois mois pour déterminer si sa perspective "stable" était toujours justifiée au vu de la dégradation de la situation économique.



CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 9CF7910F2F3B9A53DA67D091804




Au cours des trois prochains mois, Moody's va surveiller et évaluer cette perspective stable (de la note du pays), au regard des progrès effectués par le gouvernement pour mettre en oeuvre" les mesures annoncées de réduction du déficit budgétaire, souligne l'agence de notation dans un communiqué.

La France bénéficie actuellement de la meilleure note possible de la part de Moody's (un "Aaa"), comme de la part de ses grandes concurrentes Standard & Poor's et Fitch Ratings. Cette note élevée lui permet d'emprunter sur les marchés dans des conditions très favorables pour financer ses déficits budgétaires.

Si la perspective de cette note devait être revue à "négative", cela impliquerait que Moody's serait susceptible de l'abaisser à moyen terme (le plus souvent à une échéance de trois à douze mois). Et la France deviendrait ainsi le nouveau grand pays, après les Etats-Unis, à perdre le précieux talisman financier.

L'agence prend bien soin de préciser que cet examen entre dans le cadre de son étude annuelle sur les comptes de la France et qu'il ne s'agit pas encore --à ce stade-- d'une décision sur la note du pays. Mais elle est la première des trois grandes agences de notation à jeter ainsi une ombre sur le "Aaa" français.

La semaine dernière, Moody's avait encore confirmé la solidité de la note française, après l'annonce du plan de restructuration de la banque Dexia.

Outre la capacité du gouvernement français à tenir ses engagements budgétaires, Moody's indique qu'elle prendra en compte dans sa réflexion "tout nouveau développement négatif de l'économie ou des marchés financiers". Dans son communiqué, Moody's relève que la solidité financière du gouvernement français, certes encore très élevée, "s'est affaiblie, comme c'est aussi le cas pour d'autres pays de la zone euro, car la crise économique et financière dans le monde a conduit à une détérioration de ses ratios d'endettement, qui sont désormais parmi les plus faibles des pays notés +Aaa+".

Pour Moody's, il est donc "crucial" pour la France de conserver "la confiance des investisseurs sur sa capacité et sa volonté de s'attaquer à des défis imprévus".

Or "la France pourrait faire face à un certain nombre de défis dans les mois à venir -- comme par exemple la nécessité d'apporter un soutien additionnel à d'autres pays européens ou à son propre système bancaire, ce qui pourrait accroître de manière significative les engagements que doit supporter le budget du pays", note Moody's.

"La détérioration des ratios d'endettement et la possibilité de voir apparaître de nouvelles dettes potentielles exercent une pression sur la perspective stable de la note +Aaa+ du pays", souligne l'agence. Pour Moody's, le gouvernement français a désormais moins de marge de manoeuvre (...) qu'en 2008" lors de la crise des "subprimes".

"La poursuite de l'engagement à mettre en oeuvre les mesures de réforme économique et budgétaire, ainsi que des progrès visibles dans les objectifs visés" en matière de réduction de la dette "seront importants pour maintenir la perspective stable" de la note du pays, prévient l'agence.

bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Mar 18 Oct - 8:00

SALAUDS DE PAUVRES CIRCULEZ ET ALLEZ MOURIR DE FAIM AILLEURS What a Face

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 1285742049_19

Marseille prend un arrêté "anti-mendicité"
Un arrêté a été entériné lundi matin par la municipalité de Marseille, destiné à lutter "contre les comportements portant atteinte à l'ordre public", et notamment les actes de mendicité, a-t-on appris de source administrative.

Le texte vise en particulier les actes de "sollicitation et quête", la "tranquillité et la commodité de passage".

Cet arrêté est le premier pris dans la ville dans un cadre permanent et aussi large, puisqu'il concerne tout le périmètre du centre, du Stade Vélodrome à la gare Saint-Charles en passant par le Vieux-Port.

Signé par l'adjointe à la Sécurité Caroline Pozmentier, ce texte, qui réprime également la consommation d'alcool sur la voie publique, est destiné à fournir un cadre légal aux forces de l'ordre, qui pourront désormais verbaliser les contrevenants à hauteur de 38 euros par infraction.

Il y a quelques années, la ville avait déjà pris un arrêté visant à réprimer les "comportements agressifs", notamment ceux des laveurs de vitres de voitures aux feux rouges. Un phénomène qui a pratiquement disparu dans la commune, selon les observateurs.

David-Olivier Reverdy, secrétaire régional du syndicat de police Alliance, s'est félicité lundi d'une telle disposition, estimant qu'elle "facilite la tâche des patrouilles de gardiens de la paix et ne peut que renforcer la lutte contre le sentiment d'insécurité qui gagne l'opinion publique".

Plusieurs villes de France ont déjà pris ce type de décisions, comme Nice, Montpellier ou Chartres.

Le maire UMP Jean-Claude Gaudin avait jusqu'ici exprimé son refus de prendre tout arrêté "anti-mendicité", notamment sur la question des roms, affirmant gérer le problème "en respectant le sens humaniste le plus complet" comme il l'avait dit en août.

Interpellé lundi en conseil municipal sur la nécessité de trouver une solution d'accueil pérenne pour les roms, M. Gaudin a renvoyé l'organisation d'une table-ronde, promise depuis une série d'expulsions mais restée lettre morte, au bon vouloir de la préfecture.

"Si le préfet accède à notre demande de table ronde, nous y participerons", a-t-il dit.

L'adjoint en charge du dossier, Michel Bourgat, avait indiqué vendredi à l'AFP que le préfet attendait, pour sa part, la réponse du maire.

Une part des roms, dont le nombre est estimé à 1.500 par les associations, a trouvé refuge dans une unité d'hébergement d'urgence mise en place par la mairie, où une quarantaine habite encore selon le maire. D'autres vivent dans des caravanes et mobile homes installés sous un hangar par la Fondation Abbé Pierre, Médecins du monde, l'Action méditerranéenne pour l'insertion sociale par le logement (Ampil).

En 2009, mairie et préfecture avaient tenté d'installer un centre d'accueil dans les quartiers Nord, mais le projet avait capoté face à l'hostilité de riverains et d'élus socialistes réclamant que l'accueil des roms se fasse sur toute la ville.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Mar 18 Oct - 12:30

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 212889P1230577
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Mer 19 Oct - 6:44


Le PS est décidé, lui, à se battre pied à pied.
Pas question de rééditer l'erreur de 2007, fait valoir Julien Dray,
en prévenant que l'équipe Hollande rendra "coup pour coup".

M. Hollande a lui-même donné le ton mardi :
qu'ils commencent par "boucher leur propre trou"
et "trouver des milliards pour renflouer les déficits (...)
plutôt que d'imaginer ceux qu'on va créer".




L'UMP pilonne le projet PS, "255 milliards d'euros" de dépenses sur 5 ans
Après une primaire socialiste qui a donné le tempo médiatique, l'UMP a tenté mardi de reprendre la main avec une convention "riposte", dédiée au "décorticage" du projet "irréaliste" du PS, qu'elle a chiffré à "255 milliards d'euros" de dépenses en plus sur cinq ans.
Au surlendemain de la désignation de François Hollande comme candidat du PS à la présidentielle de 2012 face à Nicolas Sarkozy, une quarantaine de personnalités du parti majoritaire se sont succédé pendant deux heures à la tribune du Pavillon Gabriel, à Paris, pour une convention intitulée "Le projet socialiste : le grand malentendu".

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 1e65fe10

Tous les intervenants ont pilonné un programme qui, s'il était mis en oeuvre, "vaudrait à la France de voir sa note dégradée en deux minutes", a affirmé le ministre de l'Economie, François Baroin. "Ce n'est pas la note AAA de la France que Moody's met sous surveillance, c'est le programme de François Hollande", a renchéri son collègue Luc Chatel (Education).

Une vingtaine de ministres étaient présents, ainsi que le conseiller presse de Nicolas Sarkozy, Franck Louvrier. Mais alors que le matin même, dans une allusion à la rivalité Fillon-Copé, Xavier Bertrand (Travail) plaidait pour une "règle d'or" à l'UMP, à savoir "zéro déficit d'unité", François Fillon était absent.
CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 3_bmp11
"Le Premier ministre s'était engagé de longue date auprès de Michèle Alliot-Marie" pour participer à une réunion de son club politique "Le Chêne". Pourtant, Mme Alliot-Marie participait à cette première séquence de la réunion UMP.

"Nous voulons montrer aux Français le caractère irréalisable des folies du projet socialiste", a lancé le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé.

S'appuyant sur une "estimation chiffrée parfaitement démontrée des principales propositions" du PS, sans "caricature" ni "exagération", M. Copé a affirmé que "le total sur cinq ans" des dépenses nouvelles "s'élève à au moins 255 milliards d'euros". Les hausses d'impôts "en tout genre" sont, elles, de "126 mds".

Ce projet est "une imposture financière" et "provoquerait une hausse des déficits annuels de près de 40%", a accusé M. Copé. "Plus de dépenses publiques, plus de taxes, plus de déficits, c'est ça la règle d'or du PS".

Mais si M. Copé promettait en début de convention "une critique du PS sans concession mais sans caricature", la rencontre a vite tourné au "haro sur Hollande et le PS".

Les militants ont eu droit à un petit film où l'on voyait une photo du candidat PS - datant d'avant son régime - avec en fond l'Elysée et le slogan "Ils veulent nous faire croire aujourd'hui qu'il ferait un bon président". Défilaient ensuite des images de Martine Aubry ("François Hollande n'a aucune épine dorsale, il manque de caractère") ou de Ségolène Royal ("Son point faible, c'est l'inaction").

A l'UMP, tout le monde ne partage toutefois pas cette volonté de "cogner" sur le candidat PS. "Je n'ai aucune intention de me livrer à un jeu de massacre contre M. Hollande", a ainsi déclaré à l'AFP Laurent Wauquiez, absent de la convention, qui préfère cibler ses attaques sur "le matraquage fiscal des classes moyennes" du programme socialiste.

bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Mer 19 Oct - 10:08

en raison des mesures d'austerité
cette rubrique sera quelquefois en noir et blanc
pour faire des economies de couleur ............
nos lecteurs de droite voudront bien nous en excuser de cette gene momentanée
qui peut durer encore 7 mois
CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 P1230612
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Jeu 20 Oct - 7:02

Carla Bruni-Sarkozy a accouché d'une fille CARLA II
L'épouse du président de la République,Carla Bruni-Sarkozy, a accouché mercredi soir d'une fille à la clinique de la Muette (XVIe arrondissement), a annoncé son entourage à l'AFP.

Tout juste revenu de Francfort
grace a un aller retour expres dans l'apres-midi à nos frais de salauds de pauvres contribuables sur notre AIRBUS ,
notre pestident voyageur d' où il venait de rencontrer la chancelière Angela Merkel,
NiKos Sarkozy est arrivé à 23H00 à la clinique, ont constaté les journalistes sur place....

EH ALORS BIENVENOU
ON S" EN CONTREFOUT ..
.parle nous de pouvoir d'achat ,de le liberté d'expression , de droits à la retraite des honnetes salariés, du demantelement du capitaliste bancaire ,de la nouvelle mesure sur les surveillances des corruptions des élus
sur là oui tu vas nous interesser Twisted Evil



,CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 1674989_bebe_640x280

Des images puisées dans l'imaginaire monarchique

L'Elysée a assuré qu'il n'y aurait aucune communication sur cet événement intime, Carla Bruni-Sarkozy affirmant par ailleurs, début septembr,e qu'elle n'exposerait jamais son enfant aux médias. Une discrétion qui serait aux yeux des experts un correctif aux débuts très médiatisés de l'idylle entre les deux futurs parents, fin 2007.

Au-delà de l'improbable traduction en pourcentages de confiance - voire d'intentions de vote - ces spécialistes relèvent que les Français sont friands de tout ce qui est princier et que la République n'a pas hésité à puiser dans l'imaginaire monarchique, par exemple en gardant ses «palais». Et la société française semble toujours plus patrimoniale : on y fait de la politique de père en fils, du cinéma de mère en fille... Alors un micro-effet Dauphine, dans un Elysée dénué jusqu'ici de nursery ?
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Jeu 20 Oct - 8:03

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 712E61F2CB3B72669EDC2FD164EE6B

19 octobre 2011 21:13
La Droite populaire lance une pétition contre le droit de vote des étrangers
La Droite populaire, l'aile droite de l'UMP, a lancé mercredi une pétition nationale contre le droit de vote des étrangers, présentée comme une réplique au projet PS mais perçue, jusqu'au sein de la droite, comme une volonté de draguer l'électorat FN.
"C'est un vieux fantasme du PS. C'était l'une des 110 propositions de François Mitterrand en 1981", a déclaré son chef de file, le ministre des Transports Thierry Mariani, en présentant à la presse le site internet qui héberge la pétition.

Sur la page d'accueil, on peut voir une main blanche barrée d'un "Touche pas à mon vote", qui rappelle la paume jaune de "Touche pas à mon pote".

Lancée à la mi-journée, la pétition avait recueilli, vers 21H00, plus de 3.200 signatures. "Nous attendons des dizaines, voire des centaines de milliers de signataires", assure le député UMP Richard Mallié.

Sur le site, la Droite populaire parle du "droit de vote des étrangers", sans mentionner les scrutins concernés. Aujourd'hui, le droit de vote et d'éligibilité est accordé aux ressortissants de l'Union européenne pour les municipales. Le PS propose de l'étendre aux citoyens hors-UE pour les "élections locales".

Un terme vague qui donnait lieu mercredi à interprétations contradictoires au PS, certains évoquant les municipales seules, d'autres aussi les cantonales et les régionales.

Le candidat PS à la présidentielle, François Hollande, a précisé que cela valait "uniquement pour les municipales". Dénonçant "une droite toujours dans la surenchère", il a rappelé qu'il s'agissait d'un "droit qui existe dans la plupart des pays européens".

Pour M. Mariani, les socialistes sont mus par "des arrière-pensées électorales" car "dans tous les pays où cette mesure a été adoptée, elle a permis de fournir des bataillons d'électeurs au Parti socialiste local".

D'où cette "alerte aux Français". Avec la récente victoire au Sénat, "s'il gagne (les élections de 2012), le PS aura tous les moyens de mettre en place cette mesure sans retour".

Accusé de chasser sur les terres du FN avec une interview donnée cette semaine à Minute, M. Mariani a déploré le "terrorisme idéologique" des médias et dit "assumer à 100%" cet entretien, tout comme il accorde "aussi des interviews à Libé et à L'Humanité".

Jusqu'à présent, selon Minute, seul un autre ministre en exercice (Christine Boutin en 2008) avait accordé un entretien à l'hebdomadaire d'extrême droite.

"Si on veut s'adresser à un électorat d'une certaine sensibilité, on n'écrit pas à Yacht Magazine...", a lâché M. Mariani. Christian Vanneste est plus direct: "eux, à gauche, est-ce qu'ils se gênent pour récupérer les gauchistes?"

L'initiative de la Droite populaire est diversement appréciée à l'UMP. Hostile "par principe" au droit de vote des étrangers, Jean-François Copé a déclaré que, en tant que secrétaire général de l'UMP, il lui était "difficile" de "signer des pétitions".

Quant à une interview à Minute, c'est non: "Je n'ai jamais eu de ma vie de contact avec ce journal et je n'ai pas prévu d'en avoir".

Même son de cloche chez les "Humanistes de l'UMP". Il faut "un débat démocratique et apaisé" et non pas "une pétition ou du manichéisme", a dit le ministre Jean Leonetti.

M. Mariani se prévaut du soutien de Nicolas Sarkozy, qui s'était toutefois dit en 2008 partisan, à titre personnel, du droit de vote des étrangers aux élections locales. Ce que n'a pas manqué de rappeler Marine Le Pen dans un communiqué. La présidente du FN a assuré être la seule à avoir une "position claire, ferme et précise" sur le sujet.

Quant au député Noël Mamère (EELV), il a estimé que "l'initiative de ces pieds nickelés réac de la Droite populaire a été tricotée depuis les salons dorés de l'Elysée".

www.nondroitdevotedesetrangers.fr
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  aladin Jeu 20 Oct - 12:19

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 P1230617
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Ven 21 Oct - 6:25


GADIN Razz CIRCULEZ SALAUDS DE PAUVRES ...ET ALLEZ MOURIR CHEZ MON VOISIN
CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 44759FE56F7EF8C45F41F9F5F59E

jeudi 20 octobre 2011 18:41
Arrêté anti-mendicité à Marseille: des "mendiants" sous les fenêtres de Gaudin
Munis de gamelles remplies de monnaie, des manifestants sont venus à l'appel d'Emmaüs faire bruyamment la manche, jeudi à Marseille, sous les fenêtres du bureau du maire (UMP) Jean-Claude Gaudin, pour demander l'abrogation de l'arrêté anti-mendicité pris par la municipalité.
"Permis de vivre", "mendiants solidaires", disaient les petits mots posés devant la rangée de "mendiants" assis contre le mur de l'hôtel de ville.

"Que le maire, qui a toujours dit qu'il était un humaniste, retire cet arrêté", a dit le directeur régional de la Fondation Abbé Pierre, Fathi Bouaroua. "Nous voulons aussi la sécurité, mais ça ne vient pas en s'attaquant aux pauvres! Pointer ceux qui mendient est un scandale".

"Nous avons été stupéfaits. Le maire avait toujours dit qu'il ne prendrait pas d'arrêté anti-mendicité. Ce n'est pas dans la tradition de sa famille démocrate-chrétienne. Or c'est venu en catimini, lundi, journée mondiale du refus de la misère! Trop c'est trop!", ajoute-t-il.

"Je n'ai jamais été en prison, je suis SDF, je dors dans la rue", a expliqué Eddie Djemai, au micro, devant une grosse centaine de manifestants, représentants de la LDH, Médecins de Monde ou simples citoyens. "En prenant un tel arrêté, on nous force à devenir délinquants!"

"C'est dérisoire, il est évident qu'imposer une amende à des gens qui n'ont rien est inefficace", relevait Christine Bartolomei, magistrate à la retraite.

L'arrêté, qui n'ose pas dire son nom, interdit sur un large périmètre du centre-ville "de se livrer à toute forme de sollicitation ou appel à la quête de nature à entraver la libre circulation des personnes, la commodité du passage ou, de manière générale, à porter atteinte par ces comportements au bon ordre", sous peine d'amende de 38 euros.

M. Gaudin explique avoir fait ce choix à la demande du nouveau préfet de police: "Le préfet me dit que si je ne prends pas cet arrêté, il ne peut pas, lui, prendre un certain nombre de dispositions pour assurer la sécurité des Marseillais (...) Par conséquent, j'ai pris cet arrêté et je l'assume", a-t-il déclaré jeudi matin sur Europe 1.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Ven 21 Oct - 6:32

Invitée de l'émission de 2012etvous.fr de mardi, la présidente du Front national a répondu aux questions des internautes, relayées par Nathalie Renoux (M6) et Laurent Bazin (RTL).

Au menu, trois thèmes : l'immigration (choix des internautes), l'Education (choix de Marine Le Pen), et l'emploi (choix de 2012etvous.fr).

Sylvain Lapoix, journaliste du site OWNI.fr, a décortiqué la e-réputation de la candidate, la jugeant présente sur tous les fronts, tous les sujets, bénéficiant notamment d'une forte mobilisation de blogueurs engagés. Elle s'est défendue de souhaiter "surfer" sur cette vague.

Marine Le Pen a ensuite largement commenté l'actualité, répondant aux questions des journalistes :

Concernant l'affaire Squarcini/écoutes du Monde, elle a jugé que s'il "était embarqué", le ministre de l'Intérieur Claude guéant devrait démissionner "dans les cinq minutes".
A propos d'une certaine proximité idéologique avec Arnaud Montebourg, elle a déclaré qu'il avait "pioché" dans son programme.
Quant à Thierry Mariani, cofondateur du groupe parlementaire La droite populaire, qui a donné mardi une interview au journal d'extrême droite Minute, elle s'est démarquée de cette aile dure de l'UMP : "Ils sont merveilleux à la droite populaire", ils veulent recrédibiliser Nicolas Sarkozy".
Marine Le Pen a aussi promis, évoquant le décès de la professeur de mathématiques s'étant immolée par le feu dans un lycée de Béziers, que si elle est élue présidente, elle "ferait de l'école un sanctuaire". Le port de l'uniforme serait par ailleurs pour elle une piste intéressante, afin de mettre fin au "terrorisme de la marque".
http://2012etvous.fr.msn.com/emission-video-interactive/default.aspx
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  banjo Ven 21 Oct - 9:18

ou jabite je vois pa de gen adroite bom
yaque des riches
banjo
banjo

Messages : 920
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 40
Localisation : aubagne

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  aladin Ven 21 Oct - 12:45

banjo a écrit:ou jabite je vois pa de gen adroite bom
yaque des riches

y a que des riches uqui sont à droite c'est ça que tu veux dire
car ds ta cité Arrow des riches j'en connais pas ............ Very Happy
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  aladin Ven 21 Oct - 12:46

Les auteurs de "Sarko m'a tuer" en dédicace demain
jeudi 20 octobre 2011 à 19H27


Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les deux journalistes du "Monde", auteur de "Sarko m'a tuer" (1) seront demain à Marseille pour dédicacer leur livre et rencontrer leurs lecteurs demain au Virgin, rue Saint-Ferréol, de 17 h 30 à 19 h. Alors que le n°1 du renseignement français, Bernard Squarcini, ancien préfet de police des Bouches-du-Rhône, vient d'être mis en examen pour avoir fait espionner le téléphone de Gérard Davet, les deux auteurs ont confessé vingt-sept "victimes" du Président dans leur ouvrage.

De Villepin à Dominique Rossi, l'ancien coordinateur des forces de sécurité en force en passant par Patrick Poivre d'Arvor, tous assurent que le chef de l'Etat peut utiliser tous les moyens pour les mettre hors d'état de nuire, les briser ou les humilier. Ils évoquent "un véritable danger pour la démocratie".

aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  aladin Ven 21 Oct - 12:47

aladin a écrit:Les auteurs de "Sarko m'a tuer" en dédicace demain
jeudi 20 octobre 2011 à 19H27


Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les deux journalistes du "Monde", auteur de "Sarko m'a tuer" (1) seront demain à Marseille pour dédicacer leur livre et rencontrer leurs lecteurs demain au Virgin, rue Saint-Ferréol, de 17 h 30 à 19 h. Alors que le n°1 du renseignement français, Bernard Squarcini, ancien préfet de police des Bouches-du-Rhône, vient d'être mis en examen pour avoir fait espionner le téléphone de Gérard Davet, les deux auteurs ont confessé vingt-sept "victimes" du Président dans leur ouvrage.

De Villepin à Dominique Rossi, l'ancien coordinateur des forces de sécurité en force en passant par Patrick Poivre d'Arvor, tous assurent que le chef de l'Etat peut utiliser tous les moyens pour les mettre hors d'état de nuire, les briser ou les humilier. Ils évoquent "un véritable danger pour la démocratie".


moi je dirais un véritable danger pour la FRANCE
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  aladin Sam 22 Oct - 7:32


Crise de la dette:
«Aux yeux du marché la France a déjà perdu son précieux triple A affraid »

21/10/2011 à 12h06 -
DE BELLES GUEULES ...INEFFICACES
CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Article_baroin

Crise de la dette: «Aux yeux du marché la France a déjà perdu son précieux triple A»

François Baroin, le ministre de l'Economie, et Valérie Pécresse, porte-parole du gouvernement, rendent compte de la réunion de travail qui s'est tenue à l'Elysée le mercredi 10 août. —MUGUET / REUTERS

ECONOMIE - Conserver le fameux «triple A» va s'avérer très difficile, aux yeux des experts...
L'écart entre le rendement des obligations d'Etat françaises à 10 ans (OAT) et celui des titres d'Etat allemands de même maturité (Bund) a atteint vendredi un record, les investisseurs anticipant de plus en plus un abaissement de la note de la France par les agences de notation.

Une première

Pour la première fois, l'écart entre les taux des deux pays -- qui bénéficient l'un et l'autre de la note maximale «AAA» -- a atteint 119 points de base (1,19 point de pourcentage ) vers 11H00.

Le «spread» s'inscrivait ainsi en hausse par rapport à son niveau de jeudi, qui était de 115 points de base (1,15 point de pourcentage).

«Il faut être réaliste, aux yeux du marché la France a déjà perdu son précieux +triple A+», commente Philippe Hab, gérant de fonds pour la société de gestion SPGP.

Coup de canif de Moody's

L'agence d'évaluation financière Moody's Investors Service a donné lundi un premier coup de canif à la sacro-sainte note française, en annonçant qu'elle se donnait trois mois pour déterminer si sa perspective «stable» était toujours justifiée au vu de la dégradation de la situation économique.

Dans un scénario du pire, qui tente d'extrapoler les conséquences d'une rechute violente dans la récession de la zone euro, sa concurrente Standard & Poor's a envisagé de son côté une baisse de la note de la France d'un cran, à «AA+», selon une étude communiquée vendredi.

«Ces simulations ne reflètent pas les hypothèses de base de Standard & Poor's, qui sont celles intégrées dans les notes actuelles», a toutefois précisé une porte-parole de l'agence américaine.

Conserver le fameux «triple A» va s'avérer très difficile, aux yeux des experts.

Période électorale à risque

«On voit mal comment, en période électorale, le gouvernement va pouvoir satisfaire les agences de notation en améliorant les finances publiques. Des hausses d'impôts et une réduction des dépenses sont difficilement envisageables dans les mois qui viennent», estime Philippe Hab.

La France bénéficie actuellement de la meilleure note possible de la part des agences de notation, ce qui lui permet d'emprunter sur les marchés dans des conditions très favorables pour financer ses déficits budgétaires.

De leur côté, les taux français --qui évoluent en sens inverse des prix-- s'affichaient en hausse. L'obligation française à 10 ans voyait ainsi son taux se tendre à 3,207%, contre 3,144% jeudi soir en clôture.

Quant aux CDS, les contrats d'assurance contre le défaut de remboursement, sur la France, ils ressortaient à 190 points de base.

Cela signifie que pour s'assurer contre le défaut de paiement de l'Etat français sur une dette de 10 millions d'euros à échéance de cinq ans, un investisseur devra s'acquitter de 190.000 euros par an.

aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  bienvenou Dim 23 Oct - 7:50

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Sarkoland
samedi 22 octobre 2011 20:01
Sondage: Sarkozy perd un point, à 31%, comme Fion, à 46%
La cote de popularité de Nicolas Sarkozy a perdu un point en octobre par rapport à septembre, à 31%, et celle de son Premier ministre, François Fion, a également baissé d'un point, à 46% d'opinions favorables, selon le baromètre mensuel Ifop publié dans le Journal du dimanche.
Le mois dernier, la popularité du chef de l'Etat avait déjà perdu un point, quand celle de M. Fion chutait de quatre points.

Selon l'enquête, 5% (+1) des personnes interrogées se déclarent "très satisfaites" du président de la République et de son action, et 26% plutôt satisfaites (-2).

Les mécontents restent largement majoritaires (69%, +2): 36% (+2) se disent "plutôt mécontents" et 33% (=) "très mécontents".

Concernant M. Fion, 8% (+1) se disent "très satisfaits" de lui et 38% (-2) "plutôt satisfaits". Le camp des mécontents gagne 1 point, à 52%. Dans le détail, ils sont 35% (+2) à se dire "plutôt mécontents" et 17% "très mécontents" (-1).

Le sondage a été réalisé par téléphone du 13 au 21 octobre auprès d'un échantillon de 1.849 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.
bienvenou
bienvenou
Admin

Messages : 170618
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 109
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  aladin Mar 25 Oct - 8:35

FLICAGE ET EN PLUS MENTEUR

POVRE FRANCE ..LIBERTE EGALITE ...ETC ETC.........GUEANT HORTEBEURK FION DU SARKO
ILS SE FOUTENT DE NOTRE GUEULE

Affaire des fadettes : le procureur ne veut pas espionner les journalistes Publié le lundi 24 octobre 2011 à 17H05


Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue cet après-midi, le procureur de la République Jacques Dallest est revenu sur le relevé de "fadettes" de deux journalistes du Monde, auteurs de deux articles en mai 2009 et janvier 2010 sur des affaires de crime organisé en Corse. "Mon objectif n'était pas d'espionner les journalistes, mais de déterminer s'ils avaient été en contact avec des enquêteurs", a expliqué le magistrat, faisant référence à la loi du 4 janvier 2010 qui permet en cas d'"impératif prépondérant d'intérêt public" d'avoir recours selon lui à ces relevés.

Jacques Dallest a estimé que l'enquête était menacée. Toutefois, ces investigations n'ont pas été couronnées de succès puisque les enquêtes sur les deux journalistes en question ont été classées sans suite.



aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  aladin Mar 25 Oct - 10:18

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 P1230813
aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  aladin Mar 25 Oct - 11:49

SARKO FION ET SA CLIQUE
TOUJORS PAREILS TELLEMENT FACILES A COMPRENDRE ..NULS

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 2011-10-24t124532z_01_apae79n0zfy00_rtroptp_2_ofrtp-france-paris-droite-20111024

La droite tente d'empêcher la guerre Dati-Fillon à Paris45 contributions Publié le lundi 24 octobre 2011 à 15H06

A six mois de la présidentielle, l'ancienne ministre a ouvert les hostilités dimanche avec une attaque en règle contre le chef du gouvernement


Le parti de Nicolas Sarkozy et son Premier ministre François Fillon tentent d'empêcher l'ouverture d'une guerre électorale pour les municipales de 2014 avec Rachida Dati. A six mois de la présidentielle, l'ancienne ministre de la Justice a ouvert les hostilités dimanche avec une attaque en règle contre le chef du gouvernement.

Reuters


Le parti de Nicolas Sarkozy et son Premier ministre François Fillon ont tenté lundi d'empêcher l'ouverture d'une guerre électorale pour les municipales de 2014 avec l'ancienne ministre de la Justice Rachida Dati.

A six mois de la présidentielle, cette dernière a ouvert les hostilités dimanche avec une attaque en règle contre le chef du gouvernement, accusé de se servir de son poste pour préparer son parachutage en 2014 dans la capitale en distribuant des postes ou en faisant rémunérer sur fonds publics un conseiller ad hoc.

Le patron de l'UMP, Jean-François Copé, devait réunir dans la journée les élus et dirigeants parisiens du parti.

François Fillon n'a pas réagi directement, mais a annoncé qu'il réunirait dans la soirée de lundi les présidents de groupes parlementaires pour discuter de la crise de l'euro.

Un de ses proches, le maire du XVe arrondissement Philippe Goujon, a cependant déclaré sur France info lundi : "On se demande si Mme Dati est encore dans la majorité".

Sur France inter, France culture et le Mouv', Rachida Dati s'en était d'abord pris dimanche aux déplacements du chef du gouvernement.

"François Fillon, c'est le Premier ministre de la France. Je suis choquée qu'au lieu de s'occuper des Français et de leurs difficultés, d'aller sur le terrain (...) il est en Corée, au Japon", avait dit la maire du VIIe arrondissement.

L'ancienne garde des Sceaux a accusé en outre François Fillon d'avoir fait recruter au ministère des Finances un fils de l'ancien maire de Paris Jean Tiberi, qui a dit qu'il laisserait sa circonscription de la capitale au Premier ministre.

Le 19 janvier, Dominique Tiberi a été nommé contrôleur général, contre l'avis d'une commission d'évaluation, sur proposition de la ministre de l'Economie d'alors, Christine Lagarde.

Rachida Dati reproche enfin à François Fillon d'avoir recruté à Matignon un conseiller chargé uniquement de son projet parisien - ce qui constituerait, si c'était exact, un détournement de fonds - et de recevoir des élus de la capitale pour leur "proposer des postes".

"Aujourd'hui, M. Fillon s'intéresse à son avenir politique. Peut-être que le président de la République a besoin de lui en première ligne pour protéger les Français, en particulier en période de crise", a-t-elle ajouté.

François Fillon a fait ses adieux à son actuelle circonscription, la Sarthe, pour officialiser récemment son intérêt, aux législatives de 2012, pour la 2e circonscription de Paris. Cette dernière, qui est celle de Jean Tiberi, est acquise à la droite du fait de sa composition sociologique - elle comprend les très huppés Ve, VIe et VIIe arrondissements.

aladin
aladin

Messages : 115038
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 38
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES - Page 2 Empty Re: CANDIDAT SARKOV PARLE NOUS DE TON BILAN ET CESSE DE NOUS PARLER DE TES PROMESSES

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 26 Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum