RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Page 26 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Sam 25 Oct - 9:56

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  bienvenou le Mar 28 Oct - 7:09


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Dim 16 Nov - 8:49

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  bienvenou le Sam 20 Déc - 11:18


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  bienvenou le Mar 23 Déc - 19:10

[size=42]football "je tiens mon rang en ligue 2"
SportsFoot
Lundi 22/12/2014 à 06H36 Manosque
Prêté à Troyes par Monaco, le Manosquin Jessy Pi dispute sa première saison pleine chez les pros[/size]





Sa carrière professionnelle est désormais lancée. Formé à l'AS Monaco, avec qui il a fait ses premières apparitions en Ligue 1 la saison dernière, dont 85 minutes au Vélodrome face à l'OM, le Manosquin Jessy Pi, 21 ans, a été prêté cette année à Troyes, en L2. Où il a visiblement convaincu l'entraîneur Jean-Marc Furlan, qui ne cesse de lui faire confiance à son poste de milieu défensif. En effet, Pi n'a manqué aucun des 21 matches officiels de l'Estac (championnats et coupes nationales confondus), avec qui il a été titularisé à 16 reprises. Le dernier en date se jouait samedi après-midi à Arles-Avignon, un club où aurait pu atterrir le jeune homme l'été dernier, dans le sillage de Bruno Irlès, envoyé à l'ACA dans le cadre d'un partenariat avec Monaco. Troyes s'y est imposé 4-0, prenant les commandes du championnat. Pour ce retour dans le Sud, Jessy Pi s'est confié à "La Provence".
Jessy, avant de parler de Troyes, jetons un oeil dans le rétroviseur. Vous avez vécu votre première année en professionnel l'an passé avec Monaco, qu'en retenez-vous ?
Ça a été une très belle première année ! Quand j'ai su que je faisais la préparation avec les pros, j'étais vraiment heureux, comme un enfant. Participer tous les jours à l'entraînement avec de grands joueurs, c'était vraiment que du plaisir. À leur contact, j'apprenais tout le temps quelque chose. Mais comme je jouais peu, c'était difficile physiquement de garder le rythme.
C'était donc devenu indispensable pour vous de quitter l'ASM l'été dernier ?
Quand j'ai prolongé avec Monaco en janvier, on était d'accord pour que je parte en prêt. Et je voulais que ça se fasse rapidement, pour intégrer un groupe dès la préparation, être prêt pour gagner ma place dès le début. Je ne voulais pas arriver fin août, quand l'équipe est déjà constituée. Alors aujourd'hui, on me dit qu'avec les départs d'Obbadi, James, j'aurais peut-être eu ma chance à Monaco, avec le championnat et la Ligue des champions. En même temps, j'ai l'impression que Jardim ne fait pas trop tourner, et j'aurais aussi été plus exposé...
Comment s'est fait le choix de Troyes ?
Mon ancien coéquipier Mounir Obbadi a une grande part de responsabilité ! Il m'a beaucoup parlé de ce club, et m'a pas mal "vendu" au coach (rires). Il adore l'Estac où il a passé 7 ans, et pensait que je pouvais m'y épanouir. J'ai eu des contacts avec un recruteur, puis avec l'entraîneur, et tout s'est fait naturellement.
Comment s'est passée votre adaptation dans cette ville ?
Très bien, ma compagne est venue avec moi, et y a trouvé du travail. Ça aide, forcément, de ne pas se retrouver tout seul. Troyes est une ville très sympa, mignonne, avec plein de petites maisons individuelles. Le problème, c'est qu'il y a moins de soleil que chez nous (rires) ! Et quand j'ai du temps libre, j'en profite pour visiter un peu les environs. On est allé à Paris, à Reims, et il y a plein de magasins d'usines !
Vous attendiez-vous à jouer autant cette année, dans un club et un championnat que vous découvrez ?
En tout cas je suis venu à Troyes pour ça. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, et c'est pour ça que je voulais arriver rapidement pour prouver ma valeur au coach.
Et qu'avez-vous découvert de la Ligue 2 ?
Concernant le club, il est très bien structuré. Nous avons un bon projet de jeu, on essaye de garder le ballon et créer des choses, sans se préoccuper de l'adversaire. Après, ce championnat est très défensif. D'autant plus contre nous, où les équipes ont tendance à rester derrière. D'ailleurs, on a parfois du mal contre ces formations-là, qui restent regroupées. Et la L2 est plus physique, faut rentrer dedans !
Vous vous êtes imposé dans l'équipe de Jean-Marc Furlan, l'Estac est en haut de tableau. En cas de montée en L1, seriez-vous prêt à prolonger à Troyes ?
Pour le moment, je ne me projette pas sur la saison prochaine, ça va nous porter la poisse. Je veux déjà jouer le plus possible, c'est bien parti, avant de savoir ce que les clubs voudront faire. J'aurais mon mot à dire, mais je ne suis pas le seul décideur dans l'histoire.
La montée, vous y pensez...
Bien sûr, mais on n'en parle pas trop. On préfère se concentrer sur les matches les uns après les autres, et de toute façon, si on les gagne, on sera devant !
Mais Monaco reste dans un coin de votre tête...
J'y ai passé 6 ans, et je suis encore sous contrat avec eux. Pour l'instant, c'est à Monaco que j'ai vécu le plus de choses, et ça reste ma référence en terme d'apprentissage. L'ASM m'a lancé chez les pros, et j'en suis reconnaissant. Maintenant, c'est aussi clair que Troyes me permet de grandir, j'y réalise ma première saison pleine, et je pense que pour ça, c'est un club qui va compter pour moi.
Convaincre Jean-Marc Furlan, que l'on sait exigeant et très attaché au jeu, est aussi gratifiant ?
C'est vrai, mais c'est un coach qui parle beaucoup, qui est aussi à l'écoute, et qui ne laisse personne de côté. Quand on ne joue pas, il nous explique pourquoi, il communique. Bon, après, il est ouvert mais sait se faire respecter, et parfois faut pas trop l'énerver (rires) !
Avez-vous le sentiment d'avoir déjà passé un palier cette saison ?
Le gros point positif, c'est que j'enchaîne les matches, et après la saison dernière où j'ai peu joué, je n'étais pas sûr de pouvoir le faire. Je tiens mon rang dans l'équipe et, je pense, dans le championnat, mais c'est un peu tôt pour faire un bilan. Je prends de l'expérience, j'apprends à gérer les temps de jeu. Mais je dois encore progresser dans le jeu de tête, c'est mon côté obscur (rires) !
Finalement, vous avez trouvé un club et une équipe qui vous conviennent pour grandir encore dans le football ?
Oui, c'est un club très familial, où tout le monde se connaît et s'entraide. Ça me rappelle les années à Manosque en fait, et c'est tout bénéfique pour moi.


[size]

JESSY PI
Né le 24 septembre 1993.
Âge : 21 ans.
1,79 m, 71 kg Poste : milieu défensif Club actuel : Troyes. Cette saison : 18 matches de Ligue 2, 13 titularisation (+1 match de coupe de la Ligue et 2 matches de coupe de France). Statistiques : 1 passe décisive. Club précédent : AS Monaco. Premier match en Ligue 1 : OM - Monaco (1-2), le 1er septembre 2013.
[/size]

[size]

"L'enjeu n'a pas d'emprise sur lui"

Jean-Marc Furlan fait partie des entraîneurs français appréciés pour savoir faire jouer ses équipes. C'est notamment sous ses ordres qu'ont éclos Gomis, Perquis, Sidibé, Obbadi ou Matuidi. Et il a décelé chez Jessy Pi un réel potentiel :"J'ai appris à le connaître en voyant ses apparitions avec Monaco l'an passé, admet l'entraîneur de l'Estac. Nous avions un manque à son poste, et il faisait partie de nos choix. Mounir Obbadi nous a confirmé son potentiel qui est intéressant pour nous".
Suffisamment intéressant pour en faire l'un des piliers de l'équipe, puisque le Manosquin a pris part à toutes les rencontres cette saison : "Il a du mérite car l'an passé il n'a pas beaucoup joué, et à cet âge, même s'ils ont la forme, c'est pénalisant. Si je l'ai fait venir, c'était pour le faire jouer, d'autant plus que nous avons un groupe restreint, et je fais en sorte de concerner tout le monde. Il a un très bon niveau athlétique, de très bons appuis, il est vif, n'hésite pas à aller harceler ses adversaires et possède une très bonne qualité de passe dans le jeu long."
"Il est un joueur d'instinct"
Et au-delà de l'aspect technique, Furlan semble apprécier le mental du jeune homme : "Il est un joueur d'instinct, qui ne craint pas grand-chose, dans le sens où l'enjeu n'a pas d'emprise sur lui. Au contraire, il a tendance à élever son niveau de jeu quand la pression augmente."
Mais, au milieu de ces louanges, le coach de l'Estac dresse deux mises en garde, déjà évoquées avec son joueur : "Il faut qu'il soit meilleur dans les 30 derniers mètres. On sent qu'il n'est pas habitué à y être, et il a tendance à perdre ses moyens à l'approche du but, alors qu'il a les qualités techniques pour être décisif. Mais surtout, il doit travailler son jeu aérien. Il aura du mal à devenir un grand numéro 6 avec ce jeu de tête..."
"On travaille aussi sur la post-formation"
Et même si le football va très vite, Furlan semble vouloir travailler plus qu'une saison avec Pi, pour différentes raisons. Il ne le cache pas, l'évolution du rôle d'entraîneur l'oblige à ne pas raisonner qu'en terme de terrain. "Le projet du club est dans un premier temps lié à la formation, mais nous n'avons pas les moyens de sortir 5 ou 6 éléments pros chaque année, comme Lyon ou Monaco. Alors on travaille aussi sur la post-formation, avec des garçons ambitieux de 19-20 ans, qui sont dans des grands clubs, mais qui n'ont pas trop de temps de jeu. Avec le secret espoir de les conserver, en ayant en tête aussi leur potentiel économique."
[/size]

[size]

Bruno Irlès voulait en faire un élément clé

Cet été, Arles-Avignon et l'AS Monaco ont scellé un partenariat visant à faire de l'ACA une "réserve" de la Principauté. En envoyant un entraîneur, Bruno Irlès, et ses jeunes prometteurs dans le Vaucluse, l'ASM espérait faire passer un palier à des éléments qui n'avaient pas encore le niveau de la Ligue 1, avant de les récupérer plus aguerris. Toutefois, tout ne s'est pas tout à fait passé comme prévu, et face au règlement, Monaco n'a pu prêter que deux joueurs (Ouaamar et Ngakoutou) à Arles-Avignon, puis en céder deux autres (Maraval et Phojo).
Ainsi, Jessy Pi, qui faisait semble-t-il parti des priorités du club acéiste, a finalement pris la direction de Troyes. Bien lui en a pris, au regard des parcours respectifs des deux équipes. "Il aurait quand même progressé à l'ACA, même dans la difficulté on apprend. Mais c'est vrai que j'aurais vraiment aimé l'avoir avec nous", confirme Irlès, désormais cantonné à un rôle d'adjoint à l'ACA, mais qui a dirigé Jessy au centre de formation puis avec la CFA de Monaco."C'est un garçon qui a une très bonne mentalité, qui ne crée pas de problème dans un groupe. Il a de l'activité, de l'agressivité, mais il doit encore mieux maîtriser son poste. Il doit passer un cap pour jouer en L1, j'espère que ce passage à Troyes va l'y aider. S'il veut devenir un titulaire à Monaco, il devra passer devant Bakayoko, Kondogbia, voire Moutinho... Pour ça, il ne doit pas se contenter d'être un bon joueur de L2." Car comme le confirme l'ancien défenseur de l'ASM, "l'objectif de Monaco c'est de récupérer ces jeunes qui sont prêtés."
[/size]

[size]

Dans un article publié sur son site internet avant la première journée de Ligue 2, So Foot avait cité Jessy Pi parmi les 10 joueurs à suivre cette saison dans l'antichambre de l'élite, avec entre autres, le Tourangeaux Bergougnoux et le Nancéen Nardy. Le magazine avait notamment souligné que Pi, malgré une concurrence féroce à Monaco, avait convaincu Ranieri de lui accorder du temps de jeu en L1, "et pas contre n'importe qui puisque ses trois premiers matches en L1 ont été disputés contre Marseille, Paris et Lyon."
[/size]

[size]

Anthony Lacaille, journaliste à L'Est Eclair, suit régulièrement Troyes en championnat et a découvert, comme beaucoup dans l'Aube, Jessy Pi.
"On ne le connaissait pas du tout, mais il a réalisé une très bonne première partie de saison. Sa principale qualité, c'est le jeu long. Il réalise de magnifiques transversales pour orienter le jeu. Il a eu un coup de mou en septembre, octobre ce qui est assez normal, mais j'ai le sentiment que tout le monde au club est bien content de l'avoir."
[/size]

[size]

Samedi, dans les tribunes du Parc des Sports à Avignon, Jessy Pi, natif de Manosque et donc proche voisin, était soutenu, avec notamment cette banderole dédiée.
[/size]

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Sam 27 Déc - 8:11

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Sam 24 Jan - 8:23

Yannick Chabaud est né le 24 février
1984. Taille : 1m76. Poids: 74 kg.
Droitier. Poste : attaquant.
Club actuel : US Marignane.
Son parcours :
2009-10: Le Pontet (CFA, 18matches,
7 buts).
2010-11 : Le Pontet (CFA, 21 matches,
17 buts).
2011-12 : Rouen (National,9matches,
1 but).
2012- 2013: FC Martigues (CFA,
25 matches, 10 buts).
Juillet 2013-Dec 2013: Cannes (7
matches).
Dec 2013- juin 14: Uzès (National,
12 matches, 1 but).
2014-15: Marignane (CFA, 15 matches,
8 buts).
Classement des buteurs du Groupe C
1. Kamara (Monaco)..................... 10 buts
2. Akrour (Grenoble) ..................... 9 buts
3. Chabaud (Marignane) ...............8 buts
4. Ledy (Martigues) ....................... 7 buts
Yannick Chabaud a disputé les quatorze
premiers matches dans leur intégralité.
Il a été remplaçant qu’à une seule
reprise, mais il est rentré en fin de
match, lors de la dernière journée avant
la trêve des confiseurs, face à Hyères
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Sam 31 Jan - 8:07

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Sam 31 Jan - 8:16

%Raspentino rebondit à Dijon.
L’ancien Olympien (25 ans), écarté
l’été dernier et transféré à Caen,
va connaître un nouveau club, après
Marignane, Agde, Nantes, l’OM, Brest
et Bastia. En manque de temps de jeu
en Normandie, Florian Raspentino
terminera la saison en Ligue 2, à Dijon.
Un challenge très intéressant pour
"Flo", prêté avec option d’achat,
puisque le club de la Côte d’Or joue
les premiers rôles dans l’antichambre
de l’élite et se retrouve mêlé à la lutte
pour l’accession en Ligue
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Sam 7 Fév - 10:27

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Sam 14 Fév - 8:00

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  aladin le Sam 21 Mar - 11:39

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  bienvenou le Sam 18 Avr - 11:02


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETROUVAILLES DE JOUEURS EN VRAC ...........

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 26 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum