RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Mer 18 Juin - 9:03

Mondial: la Russie freinée 1-1 par une Corée disciplinée
18/06/2014 02:19
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]  





L'attaquant Alexander Kerzhakov (c) égalise pour la Russie face à la Corée du Sud (1-1), le 17 juin 2014 à l'Arena Pantanal de Cuiabá - AFP Adrian Dennis
La Russie, qui faisait son retour au Mondial après douze ans d'absence, n'a pu faire mieux qu'un match nul 1-1 pour son premier match du groupe H face à une Corée du Sud technique et disciplinée, mardi à Cuiaba.

Lee Keun-ho (68) avait placé les Coréens sur les rails du succès mais Alexander Kerzhakov (74), lui aussi entré en cours de seconde période, a arraché l'égalisation.
Les joueurs de Hong Myung-bo et de Fabio Capello laissent la Belgique seule en tête, après sa victoire acquise face à l'Algérie (2-1) plus tôt dans la journée.
Les sélectionneurs se sont livré une bataille tactique qui n'a débouché que sur de rares occasions de but, malgré une aisance technique partagée par les deux équipes.
Un seul tir cadré, voilà ce qu'a proposé une première période bien triste aux 37.600 spectateurs de l'Arena Pantanal. Et encore, ce ne fut pas dans le jeu mais sur un coup franc lointain du défenseur Sergey Ignashevich (31), repoussé avec autorité par Jung Sung-ryong.
Capello sort son joker
La Russie a confisqué d'entrée le ballon en multipliant les passes courtes face à des Coréens disciplinés et bien regroupés en défense, qui agissaient principalement en contre-attaques.
Mais la vivacité du milieu de terrain russe n'avait d'égale que son inefficacité en attaque où Alexander Kokorin, le jeune attaquant du Dynamo Moscou, a peiné à se démarquer.
A l'inverse, les Sud-Coréens ont attendu patiemment leurs adversaires pour mieux lancer leurs offensives éclair.
Son Heung-min, le plus actif des "Guerriers Taeguk", s'est distingué avec une percée en solitaire sur la première véritable occasion du match (11) puis sur un enchaînement contrôle de la poitrine-frappe (39). Mais à chaque fois, ses tirs n'ont pas trouvé le but d'Igor Akinfeev.
Progressivement, les Sud-Coréens ont repris le jeu à leur compte et n'ont laissé aux Russes que des miettes. Ce scénario s'est confirmé au retour des vestiaires avec les quatre premières frappes cadrées sud-coréennes, par Koo Ja-cheol (50), Ki Sung-yueng (51) Kim Young-gwon (57) et Hong Jeong-ho (62).
Et la cinquième a été la bonne! Lee Keun-ho, nouvel entrant, a profité de l'attentisme d'Ignashevich pour décrocher une lourde frappe qu' a relâchée Akinfeev (68), auteur d'une faute de main.
Dans la foulée, "maître Capello" a sorti son joker du banc, l'expérimenté Kerzhakov (31 ans). Trois minutes plus tard, l'attaquant du Zenith St-Pétersbourg remettait les deux équipes à égalité en profitant d'un cafouillage dans la surface (74).
La Russie défiera la Belgique, leader du groupe H, dimanche à Rio, tandis que la Corée ira à Porto Alegre le même jour pour rencontrer l'Algérie.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Mer 18 Juin - 9:07

Mondial 2014. Russie et Corée du Sud dos à dos
Brésil - 02h05
écouter

  • Russes et Sud-Coréens se quittent sur un match nul | Photo : AFP






La Russie n'a pu faire mieux qu'un match nul 1-1 pour son premier match de Coupe du Monde depuis 12 ans face à une Corée du Sud technique et disciplinée.

Lee Keun-ho (68') avait placé les Coréens sur les rails du succès mais Alexander Kerzhakov (74'), lui aussi entré en cours de seconde période, a arraché l'égalisation. Les joueurs de Hong Myung-bo et de Fabio Capello laissent la Belgique seule en tête, après sa victoire acquise face à l'Algérie (2-1) plus tôt dans la journée. 
Les sélectionneurs se sont livrés une bataille tactique qui n'a débouché que sur de rares occasions de but, malgré une aisance technique partagée par les deux équipes. Un seul tir cadré, voilà ce qu'a proposé une première période bien triste aux 37.600 spectateurs de l'Arena Pantanal. Et encore, ce ne fut pas dans le jeu mais sur un coup franc lointain du défenseur Sergey Ignashevich (31'), repoussé avec autorité par Jung Sung-ryong. 
Des Coréens disciplinés
La Russie a confisqué d'entrée le ballon en multipliant les passes courtes face à des Coréens disciplinés et bien regroupés en défense, qui agissaient principalement en contre-attaques. Mais la vivacité du milieu de terrain russe n'avait d'égale que son inefficacité en attaque où Alexander Kokorin, le jeune attaquant du Dynamo Moscou, a peiné à se démarquer. 
À l’inverse, les Sud-Coréens ont attendu patiemment leurs adversaires pour mieux lancer leurs offensives éclair. Son Heung-min, le plus actif des "Guerriers Taeguk", s'est distingué avec une percée en solitaire sur la première véritable occasion du match (11') puis sur un enchaînement contrôle de la poitrine-frappe (39'). Mais à chaque fois, ses tirs n'ont pas trouvé le but d'Igor Akinfeev. 
Des changements décisifs
Progressivement, les Sud-Coréens ont repris le jeu à leur compte et n'ont laissé aux Russes que des miettes. Ce scénario s'est confirmé au retour des vestiaires avec les quatre premières frappes cadrées sud-coréennes, par Koo Ja-cheol (50'), Ki Sung-yueng (51') Kim Young-gwon (57') et Hong Jeong-ho (62'). Et la cinquième a été la bonne! Lee Keun-ho, nouvel entrant, a profité de l'attentisme d'Ignashevich pour décrocher une lourde frappe qu' a relâchée Akinfeev (68'), auteur d'une faute de main. 
Dans la foulée, "Maître Capello" a sorti son joker du banc, l'expérimenté Kerzhakov (31 ans). Trois minutes plus tard, l'attaquant du Zenith St-Pétersbourg remettait les deux équipes à égalité en profitant d'un cafouillage dans la surface (74'). 
La Russie défiera la Belgique, leader du groupe H, dimanche à Rio, tandis que la Corée ira à Porto Alegre le même jour pour rencontrer l'Algérie.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Mer 18 Juin - 9:19

Russie-Capello: "Un gardien peut commettre une erreur"

cliquez pour agrandir

voir les photos






Opposée à la Corée du Sud mardi pour son entrée dans le Mondial brésilien, la Russie a dû se contenter d'un match nul (1-1). Pas de quoi déclencher la colère du sélectionneur russe, Fabio Capello, qui se montre plutôt bienveillant à l'égard de ses joueurs sur le site de la Fifa: "Nous avons fait un match correct. Je suis satisfait de la prestation de mon équipe. Mes joueurs ont bien réagi après l'ouverture du score. C'était le meilleur cadeau d'anniversaire qu'ils pouvaient me faire (il fête ses 68 ans ce mercredi)." Un peu de frustration néanmoins pour le célèbre technicien italien: "Je suis tout de même un peu déçu, car nous aurions pu l'emporter. Au coup d'envoi, nous étions très nerveux. Nous n'avons pas réussi à reproduire notre jeu habituel. Sans être véritablement exceptionnels, nous avons tout de même réussi à nous montrer dangereux. Les Sud-Coréens ont réussi de bonnes choses collectivement, notamment en termes de possession de balle, mais nous avons su les tenir à distance." L'ancien entraîneur du Milan, du Real, de la Roma et de la Juve, qui a également dirigé la sélection anglaise, ne jette pas la pierre à son dernier rempart, coupable d'une grosse bourde sur le but sud-coréen: "Comme n'importe quel joueur, un gardien peut commettre une erreur. Aujourd'hui, c'est arrivé à un grand champion comme Igor Akinfeev".
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Dim 22 Juin - 7:13

Gagner et se qualifier
22/06/2014 05:38
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]





Face à l'Algérie, Romelu Lukaku avait raté son entrée en lice dans la compétition. Il espère se rattraper contre la Russie. - (AFP)

Les Français en état de grâce
L'Espagne cherche les raisons de son échec
En cas de succès aujourd’hui face à la Russie, la Belgique a l’occasion de valider son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

Marc Wilmots, le sélectionneur belge, a averti tout le monde : « Nous jouerons pour gagner. Le mot défaite ne fait pas partie de notre vocabulaire. » Les Diables rouges restent en effet sur une série de neuf victoires et deux nuls lors de leurs onze dernières sorties officielles. Ils espèrent trouver face à eux des Russes moins frileux que les Algériens qu'ils avaient peiné à dominer (2-1) mardi dernier : « Je ne sais pas si la Russie va dresser un mur comme l'Algérie, s'interroge l'attaquant Romelu Lukaku. Avec un tacticien comme Fabio Capello, c'est bien possible. Nous verrons. Si c'est le cas, ce sera à nous de nous adapter. »
 Fellaini et Defour au coup d'envoi Kompany blessé ?
Pour Marc Wilmots, il faut se méfier d'une équipe composée « de gars d'expérience, habitués des grandes compétitions européennes ».
Le sélectionneur devrait modifier quelque peu son équipe en titularisant Marouane Fellaini et Steven Defour dans l'entrejeu. « Le point faible des Russes, c'est le physique. Ils n'ont que deux joueurs qui dépassent 1,85 m », note le défenseur belge du Zenit Saint-Pétersbourg, Nicolas Lombaerts. « La puissance de Fellaini, de Defour et de Wistel au milieu du terrain devrait leur poser des problèmes. » Pour Lombaerts, un autre motif d'inquiétude pour la Russie se trouve en défense centrale, où Vasily Berezutskiy et Sergey Ignashevich ne forment pas l'axe le plus rapide de la compétition.
« Ils ont cependant une grande expérience et jouent ensemble depuis des années, c'est une machine bien huilée », remarque le défenseur belge. Si un point d'interrogation subsiste concernant la participation du capitaine belge Vincent Kompany (touché aux adducteurs), la confiance semble se trouver côté belge où l'on refuse toutefois le rôle de favori.
« Ce sont les médias qui nous donnent cette étiquette. Mais les Russes doivent gagner et leur équipe est composée d'éléments talentueux », rappelle Wilmots, qui attend de ses joueurs qu'ils soient plus performants que contre l'Algérie.
« Nous aurons des occasions contre les Russes mais il faudra être efficace », prévient le sélectionneur qui n'avait guère apprécié la prestation terne de Lukaku contre l'Algérie. Conscient d'avoir loupé son match mardi, l'attaquant d'Everton a, depuis, mis les bouchées doubles à l'entraînement. « J'ai retrouvé le rythme. Le coach m'a dit de jouer libéré, de ne pas me poser trop de questions, explique-t-il. Contre les Russes, je devrais logiquement bénéficier de plus d'espace. A moi d'en profiter. »
Une nouvelle contre-performance de Lukaku pourrait lui coûter sa place pour la suite de la compétition. Le Lillois Divock Origi se tient prêt, au cas où.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Dim 22 Juin - 8:52

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Dim 22 Juin - 20:21

[size=40]Ces Diables de Belges...
La Belgique l'a emporté in extremis face à la Russie (1-0) dans un match soporifique. Peu fringants, les Diables Rouges sont qualifiés pour les huitièmes.

0partagesTweeterPartagerPartager


a+a-imprimerRSS

Divock Origi a donné la victoire à la Belgique en toute fin de match. (Reuters)

[/size]

Le match :

Pendant presque 88 minutes, on a bien cru que cette Coupe du monde très prolifique en buts et en rebondissements allait accoucher d'un nouveau 0-0 bien triste, le deuxième après le funeste Iran-Nigeria. Dans les tribunes, certains spectateurs n'hésitaient pas à s'offrir une petite sieste, tant le spectacle proposé était ennuyeux. En dépit d'un pressing bien faible des deux côtés, aucune équipe ne parvenait à profiter des espaces, les avant-centre Kokorine et Lukaku traversant la première période sans voir le ballon, à l'exception d'une tête que le Russe, seul face à Courtois, aurait dû mettre au fond (44e).

Les Diables Rouges, très empruntés collectivement, s'en remettaient surtout à Dries Mertens, intenable à droite lors des 45 premières minutes, pour mettre le feu dans la défense russe (4e, 14e, 20e, 22e). Mais même le Napolitain a disparu en seconde période... Et finalement, c'est à Eden Hazard que la Belgique s'en est remise. Sur un contre bien mené, l'attaquant de Chelsea a placé une belle accélération avant de servir en retrait l'entrant Divock Origi, qui n'a laissé aucune chance à Akinfeev d'un plat du pied puissant. Le salut belge est une nouvelle fois venu du banc... Et les Diables Rouges sont en huitièmes sans avoir vraiment convaincu.




Le tournant du match : Kokorine vendange

Pas facile d'être avant-centre dans cette rencontre. Romelu Lukaku, remplacé à l'heure de jeu par le futur buteur Divock Origi, n'a quasiment pas vu le ballon du match. C'était déjà le cas face à l'Algérie (2-1) mardi dernier, et cela interroge sur le système de jeu mis en place par Marc Wilmots, ainsi que sur la capacité des joueurs offensifs belges à évoluer ensemble. Mais Lukaku peut au moins se consoler : son homologue russe a fait pire que lui. Seul aux prises avec Kompany et Van Buyten, Aleksandr Kokorine n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, jusqu'à la 44e minute. Sur un joli débordement, Glushakov a brossé un centre parfait pile entre les deux défenseurs belges, pour un Kkorine bien seul face à Courtois. Mais l'attaquant du Dynamo Moscou a trop décroisé sa tête, et n'a pas trouvé le cadre. Nul doute que ce match aurait été bien différent s'il avait marqué juste avant la mi-temps.



L'homme du match : Eden Hazard



Dans ce match très fermé entre deux équipes qui évoluaient assez bas, on pressentait qu'un exploit individuel pourrait faire la différence. Et à ce jeu, les Belges peuvent se féliciter de compter Eden Hazard dans leurs rangs. L'ancien lillois a pourtant traversé la première mi-temps comme une ombre, touchant peu de ballons et laissant le duo De Bruyne-Mertens animer le jeu belge et créer les rares occasions des Diables Rouges. Il a fallu attendre la toute fin de match pour qu'Hazard prenne les choses en main. D'abord auteur d'un superbe numéro dans la surface russe conclu par une frappe non cadrée, il a ensuite mis Eschenko dans le vent d'une accélération impressionnante pour offrir le but de la victoire à Origi d'une passe en retrait bien sentie. Si Marc Wilmots doit certainement attendre plus de lui, il peut déjà lui dire merci.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Lun 23 Juin - 7:24

Mondial: la Belgique finit fort et retrouve les 8e


Publié le Dimanche 22/06/2014 à 22H15




  • L'attaquant de la Belgique Divock Origi (c) auteur du but victorieux contre la Russie (1-0), le 22 juin 2014 à Rio de Janeiro
    Photo - AFP - Yasuyoshi Chiba

    1/3
    L'attaquant de la Belgique Divock Origi (c) auteur du but victorieux contre la Russie (1-0), le 22 juin 2014 à Rio de Janeiro Photo - AFP - Yasuyoshi Chiba

  • L'attaquant de la Belgique Romelu Lukaku lors du match contre la Russie, le 22 juin 2014, à Rio de Janeiro
    Photo - AFP - Gabriel Bouys

    2/3
    L'attaquant de la Belgique Romelu Lukaku lors du match contre la Russie, le 22 juin 2014, à Rio de Janeiro Photo - AFP - Gabriel Bouys

  • Infographie des statistiques du match Belgique-Russie
    Photo - AFP -

    3/3
    Infographie des statistiques du match Belgique-Russie Photo - AFP -

Prec. Pause Suiv.
Image 1Image 2Image 3





Par Emmanuel BARRANGUET
Rio de Janeiro (AFP) - La Belgique retrouve les huitièmes de finale d'un Mondial douze ans après grâce à une victoire sur la Russie (1-0) dans les dernières minutes d'un match longtemps ennuyeux, dimanche à Rio de Janeiro.
Le chic des grands joueurs. Après 175 minutes bien ternes au Brésil, Eden Hazard s'est ébroué pour les cinq dernières et, après plusieurs actions en dribbles, a fini par donner le but vainqueur au jeune Divock Origi (19 ans), un but "lillois", les deux joueurs ayant été formés au Losc.
Les "Diables Rouges" avaient déjà battu l'Algérie (2-1) dans les dernières minutes et confirment leur statut d'outsider.
Avec six points, la Belgique tient sa qualification. La Russie de Fabio Capello en revanche est mal partie, mais à refuser ainsi le jeu, elle a mérité son sort.
Car le spectacle a longtemps été indigne de l'écrin du Maracana. Le prestigieux stade carioca a même fini par huer certaines approximations techniques.
Si la star belge Hazard a longtemps déçu, le "tsar" russe Fabio Capello a lui été à la hauteur de sa réputation en proposant son pire profil, celui d'un technicien dont les équipes ennuient. Mais d'habitude elles gagnent...
Marc Wilmots avait prévenu qu'il laisserait le jeu aux Russes et Capello n'est pas du genre à se jeter à l'assaut. Le match s'est donc joué sur un tempo très lent par rapport aux standards de cette Coupe du monde spectaculaire.
Seul Dries Mertens, sur le côté droit des Diables Rouges, et dans une moindre mesure Victor Fayzulin, ont animé un peu les débats en première période.
Les crochets de l'ailier minuscule du Napoli (1,64 m) ont dérouté l'arrière-garde russe.
Sur une percée de Kevin De Bruyne, Mertens s'est montré trop généreux, préférant servir Romelu Lukaku plutôt que de frapper (14).
Intenable avec ses crochets qui font frémir de plaisir les tifosi du Napoli, il a ensuite frappé sans angle plutôt que de servir Lukaku (36), deux mauvais choix...

- Terne Lukaku -
Les Diables Rouges n'étaient guère aidés par les autres joueurs du compartiment offensif, Hazard et Lukaku, bien terne après un match déjà raté contre l'Algérie.
Joueur d'espaces, l'attaquant d'Everton a perdu tous ses duels et n'a produit qu'une misérable frappe contrée, sur un mauvais renvoi de la défense (39). Wilmots l'a remplacé avant l'heure de jeu par Origi (57) et Lukaku est sorti en colère.
La Belgique a également dû changer un joueur. Thomas Vermaelen, qui s'était tordu le genou à l'échauffement, a laissé sa place à Jan Vertonghen au bout d'une demi-heure.
Côté russe, Fayzulin a alerté une première fois Thibaut Courtois sur une belle frappe (12) qui a mis en valeur la détente du gardien de l'Atletico Madrid, dont l'envergure de bras, 2,09 m, dépasse celle du nageur Michael Phelps, 2,01 m.
Puis Oleg Shatov a également testé Courtois (30), et Fayzulin a tenté une volée au-dessus (44). Mais la meilleure action russe a été gâchée par Alexander Kokorin, qui ne cadrait pas sa tête malgré une excellente position (45).
En fin de match, Mertens, épuisé, a laissé la place à Kevin Mirallas, et avec deux attaquants et un Hazard enfin inspiré, la Belgique a accéléré, trouvant un poteau sur un coup franc de Mirallas (84).
Les Belges restent sur dix victoires et deux nuls en compétition, attention aux Diables Rouges!
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Lun 23 Juin - 9:09

Mondial 2014 : la Belgique bat la Russie et se qualifie pour les huitièmes de finale
0 COMMENTAIRE
Publié le 22/06/2014 à 19h50 , modifié le 22/06/2014 à 23h19 par 
SudOuest.fr



Après 80 minutes très poussives, les Diables rouges ont enfin accéléré pour trouver la faille en fin de partie. Ils seront en huitièmes de finale. Les Russes, eux, sont en mauvaise posture

Dimanche 22 juin 2014 à 18:00



Belgique

Russie

[size=58][size=58]1[/size][size=58]-[/size][size=58]0[/size][/size]
Mi-temps0 - 0
1er6 pts
3e1 pts


Arbitre : Felix Brych
[size][size]
[size=13][size=13]Stade : Maracanã (Rio de Janeiro, Brésil)

[/size][/size][/size][/size]
73819 spectateurs [ltr](99%)[/ltr]
[size][size][size]
ACTIONS


Buts
[/size][/size][/size]
[size][size][size][size]
Cartons
[/size][/size][/size][/size]
[size][size][size][size]
Remplacements
[/size][/size][/size][/size]
[size][size][size]
COMPOSITIONS D'ÉQUIPES

4-2-3-15-4-1
[/size][/size][/size]

  • TITULAIRES

  • REMPLAÇANTS


[size][size][size][size]

[/size][/size][/size][/size]

  • 1
    Courtois

  • 2
    Alderweireld


  • 3
    Vermaelen


  • 4
    Kompany

  • 6
    Witsel


  • 7
    De Bruyne

  • 8
    Fellaini

  • 9
    Lukaku


  • 10
    Hazard

  • 14
    Mertens


  • 15
    Van Buyten




  • 1
    Akinfeev

  • 2
    Kozlov


  • 4
    Ignashevich

  • 6
    Kanunnikov

  • 8
    Glushakov


  • 9
    Kokorin

  • 14
    Berezutski

  • 17
    Shatov


  • 19
    Samedov


  • 20
    Faizulin

  • 23
    Kombarov




  • 12
    Mignolet

  • 13
    Bossut

  • 16
    Defour

  • 18
    Lombaerts

  • 19
    Dembélé

  • 20
    Januzaj

  • 21
    Vanden Borre

  • 22
    Chadli

  • 23
    Ciman

  • 5
    Vertonghen


  • 11
    Mirallas


  • 17
    Origi






  • 3
    Schennikov

  • 5
    Semenov

  • 7
    Denisov

  • 12
    Lodygin

  • 13
    Granat

  • 15
    Mogilevets

  • 16
    Ryzhikov

  • 18
    Zhirkov

  • 21
    Ionov

  • 10
    Dzagoev


  • 11
    Kerzhakov


  • 22
    Eshchenko



[size][size][size][size]






Coupe du Monde

[/size]
[/size]








E
n deux matchs, la Belgique n'a pas convaincu grand monde. D'abord lents au démarrage contre l'Algérie (2-1), elle a eu un mal fou à faire quelque chose du ballon contre la Russie dimanche. Mais un but d'Origi à la 88e minute lui a offert sa deuxième victoire en deux matchs. Avec six points au compteur, la voilà déjà qualifiée pour les huitièmes de finale.
Mais si les Belges veulent aller loin dans le tableau, ils devront hausser leur niveau de jeu. Avant de marquer, ils ne se sont procurés qu'une occasion, quand Lukaku a failli reprendre un centre de Mertens (14e). Sinon ? Rien, à l'image du même Lukaku, invisible et remplacé en tout début de seconde période. Pour une équipe que beaucoup d'observateurs annonçaient comme l'une des plus offensives et enthousiasmantes du Mondial, ça fait tâche.
D'autant que les Russes auraient pu faire la différence : Courtois s'était interposé par deux fois (12e, 32e), avant que Faizulin (42e) et Kokorin (43e) ne manquent le cadre de peu. Eshchenkoa eu la dernière occasion russe, mais a trop croisé sa frappe (81e).
La Russie avait laissé passer sa chance. Car la Belgique s'est soudainement réveillée, emmenée par un Hazard enfin pesant, et a étouffé la défense adverse. Mirallas a touché le poteau sur un coup-franc (84e) et Hazard a conclu un numéro de dribbles par une frappe non cadrée (86e). Puis l'ancien Lillois a servi sur un plateau l'actuel joueur du LOSC Origi, d'un centre en retrait parfait, pour l'ouverture du score.
Comme face à l'Algérie, c'est un remplaçant qui a débloqué la situation pour la Belgique. Mais les Diables rouges auraient meilleur temps à rentrer dans le match dès le coup d'envoi. Car en huitièmes, ils affronteront l'une des équipes du groupe F (Allemagne, Ghana, USA ou Portugal). Et l'opposition sera alors toute autre.
Quant aux Russes, avec un seul point glané en deux matchs, ils sont en très fâcheuse posture. Après la victoire de l'Algérie face à la Corée du Sud dimanche soir (4-2), ils seront obligés de battre les Fennecs pour se qualifier.
[/size][/size]


ARTICLE PRÉCÉDENT
Mondial 2014 : l'Algérie se relance en battant la Corée du Sud (4-2)
ARTICLE SUIVANT
Le Nigeria s'offre une finale de groupe face à l'Argentine
[size][size]
Les autres vidéos de football



[/size][/size]


  • Football / Les supporters belges fêtent la qualification à Rio - 22/06


  • Football / Benarbia « confiant » pour l’Algérie - 22/06


  • Football / Fernandez : "Mais que font les Brésiliens ?" 22/06


  • Football / Coupet : "La Belgique s'en sort bien" 22/06


  • USA - Portugal : Le Match Replay avec le son RMC Sport ! 22/06


  • JT do Brazil : L'ambiance de folie après la victoire de l'Algérie - 23/06


  • Mondial 2014: les Bleus font peur - 23/06


  • Les kits de supporter se vendent comme des petits pains


  • Ça chauffe entre Robben et un coéquipier à l'entraînement des Pays-Bas !


  • Pirlo file au Brésil... en Jeep ! 09/06


  • L'enchaînement magique de Zidane -09/06


  • Seedorf et Zidane régalent dans un match de gala ! 03/06


  • Quand Bale et Lucas défient Zidane et Beckham ! 06/06


  • Les légendes du foot féminin


[size][size]


ÉDITION ABONNÉS

&type=AT&url=http://www.sudouest.fr/2014/06/22/c-est-l-extase-1592995-5103.php]Valbuena et les Bleus : « C’est l’extase »
Encore très bon vendredi face à la Suisse, Mathieu Valbuena raconte son plaisir de jouer dans cette équipe. Un but, son premier en Coupe du monde, encore une passe décisive : Mathieu Valbuena (29...

&type=AT&url=http://www.sudouest.fr/2014/06/22/le-droit-de-rever-1592971-5103.php]Equipe de France : le droit de rêver
Avec leur éclatante victoire contre la Suisse (5-2), les Bleus ne peuvent plus se cacher. Ils font désormais partie des sérieux outsiders de ce Mondial. Avec des raisons d’y croire. Rien...

&type=AT&url=http://www.sudouest.fr/2014/06/22/cette-coupe-est-une-reussite-1592994-5103.php]Vue de la presse brésilienne, « cette coupe est une réussite »
Jorge-Luiz Rodrigues, chroniqueur à « O Globo », estime que le spectacle a éteint les critiques. Mais n’oublie pas que son pays devra gérer l’après-coupe. Rédacteur en chef adjoint du service des...


S'ABONNER À PARTIR DE 1€ PAR MOIS



AUCUN COMMENTAIRE
Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Pour réagir à cet article, merci de vous identifier
[/size][/size]

SE CONNECTER
[size]
 
[/size]

Publicité
[size]

MATCHES EN DIRECT
[/size]

  • Tous

  • A venir

  • Terminés




  • Coupe du Monde - Phase de groupes




avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Lun 23 Juin - 9:20

La Belgique et Hazard en tête, l'Algérie se rachète brillamment

Publié le 23/06/2014 à 08:25

Hier. Groupe H. Les deux équipes ont rempli leur contrat, hier, devant la Russie (1-0) et la Corée du Sud (4-2).

Que serait la Belgique sans Eden Hazard ?/ Photo AFP



La Belgique, «sauvée» par Eden Hazard à la 88e face aux Russes, et l'Algérie, incroyable de réalisme devant la Corée du Sud, pointent désormais aux deux premières place du Groupe H.

Ceux qui prennent le risque de comparer Eden Hazard à Lionel Messi n'ont pour l'instant pas tort. Comme le meneur argentin, la veille face à l'Iran, le stratège londonien s'est contenté d'une petite accélération en toute fin de rencontre pour débloquer la situation face à la Russie. Les admirateurs du Barcelonais diront sans doute que Messi, lui, n'a eu besoin de personne pour donner la victoire aux siens, alors que le Belge a dû servir Origi pour marquer, mais ce ne sont là que digressions. La vérité, c'est que dans cet étonnant Mondial brésilien certaines équipes ont bien besoin de leurs stars pour se sortir des pièges tendus par l'adversaire.
Les Algériens, eux, ne possédaient pas un joueur de ce calibre lors du match initial, contre les Belges, mais hier soir, ils avaient d'autres armes face aux Coréens. De l'envie, un physique recouvré et une animation collective enfin digne de ce niveau. Résultat : Vahid Halilhodzic, qui s'était arraché les cheveux contre la Belgique, a passé l'une de ses meilleures soirées sur le banc depuis son arrivée chez les Fennecs, en 2011.
Cette fois, en effet, les Algériens n'ont pas pris le risque d'attendre, échaudés par leur poussive fin de rencontre du mardi précédent. Là, ils ont fait la différence en deux minutes, grâce à Slimani (26) et Haliche (28), avant d'enfoncer le clou avec Djabou (36). Heureusement, car les Coréens se sont bien repris par la suite, au point de faire trembler les filets à deux reprises (50 et 72). Mais entre-temps, Brahimi y était allé de son but (62) pour redonner de la marge aux siens.
Hier, donc, Belges et Algériens ont réalisé ce que leurs supporters attendaient, une confirmation pour les premiers, un rachat pour les seconds.
Et le contrat fut sans doute plus difficilement rempli par les Belges que par les Algériens. La preuve, dans un Maracana plein comme un œuf, Vincent Kompany et les siens, qui avaient déjà battu l'Algérie dans les dernières minutes, ont dû attendre la 88e pour souffler face à la Russie
Marc Wilmots avait prévenu qu'il laisserait le jeu aux Russes et comme Capello n'est pas du genre à se jeter à l'assaut, le match s'est donc joué sur un tempo très lent. Trop lent au goût des puristes. Durant plus d'une heure, seul Dries Mertens et dans une moindre mesure Victor Fayzulin, ont animé un peu les débats, peu aidés par Hazard et un Lukaku bien terne après un match déjà raté contre l'Algérie. Mais ça, c'était avant que Hazard se réveille…
Maintenant, la Belgique est assurée de terminer première de son groupe, même en cas d'accident lors du dernier match, face à la Corée du Sud.
L'Algérie, quant à elle, est en passe d'obtenir le premier billet de son histoire pour un deuxième tour de Mondial. Mais attention ! Les Russes ne l'entendront certainement pas de cette oreille.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Lun 23 Juin - 12:01

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Mar 24 Juin - 8:40

Mondial: Belgique-Russie, Capello a craqué le premier
23/06/2014 14:45
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]  





[url=javascript:void(0)]suivante[/url] [url=javascript:void(0)]précédente[/url]
Le sélectionneur italien de la Russie Fabio Capello pendant le match du Groupe H de la Russie contre la Belgique au Maracana à Rio de Janeiro le 22 juin 2014. AFP PHOTO / YASUYOSHI CHIBA - AFP YASUYOSHI CHIBA
Le sélectionneur de la Russie Fabio Capello a perdu sa guerre des nerfs face à son homologue Marc Wilmots en tentant le tout pour le tout dans les dernières minutes, ce qui a libéré des espaces pour des Belges qui n'attendaient que cela dimanche à Rio.

Maître Capello (68 ans) a perdu contre le jeune Willie (45 ans).
Entre Belges et Russes (1-0), ce fut un "je te tiens, tu me tiens par la barbichette" sur le mode du "Sors, si tu l'oses !".
Et c'est la Russie qui la première a osé se dégarnir pour tenter d'arracher trois points dans les derniers instants. Pari perdu.
En remplaçant Oleg Shatov par le plus offensif Alan Dzagoev à la 83e minutes, Capello a démontré sa volonté de gagner mais il a aussi pris le risque d'être pris en contre par les Belges.
Ca n'a pas manqué ! Bénéficiant enfin d'un peu de liberté, Eden Hazard a alors changé la face du match par trois incursions dans les abords d'Igor Aknifeev, dont l'une s'est révélée fatale aux Russes, à la 88e mn.
"Nous avons joué pour gagner le match, nous avons pris un contre, c'est tout", pestait Capello, reconnaissant à demi-mots que cette tentative d'arracher les trois points in extremis avait précipité la perte des siens.
"J'ai fait rentrer Alan Dzagoev parce que je pensais qu'on allait gagner, nous étions alors en train de nous créer des occasions dangereuses", poursuivait-il.
Préparer 2018
"Après la pause, nous avons eu la possession du ballon, mais nous étions conscients que la Belgique était capable de briser notre jeu pour partir rapidement en contre. Et c'est ce qui s'est produit", déplorait encore celui qui est réputé pour sa finesse tactique.
La Russie n'a donc plus le choix. Il lui faudra battre l'Algérie. Une équipe qui risque d'être transcendée par sa large victoire contre la Corée du Sud (4-2).
Et, problème, la Russie semble mal à l'aise dès qu'il lui faut faire le jeu.
Contre la Corée du Sud, ce fut très poussif. Et face à la Belgique, il n'y eu que deux occasions en 90 minutes.
Capello estime pourtant que ses hommes "ont livré un grand match face aux Belges et méritaient la victoire".
Mauvaise foi ou méthode Coué ? Le technicien italien qui avoue "y croire encore", prépare toutefois le terrain d'une éventuelle élimination.
Pour lui, "l'important dans ce premier mondial depuis 12 ans est qu'il nous aide à comprendre le niveau qu'il faut pour jouer ces compétitions dans l'optique du Mondial-2018 à domicile". Il y a du travail...
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Jeu 26 Juin - 8:38

[size=30]Le Portugal tremble, l'Algérie rêve[/size]
26/06/2014 05:25
 réagir(0)[url=javascript:window.print();][/url]





Le Portugal de C. Ronaldo est proche de l'élimination. - (AFP)

USA - Allemagne : un nul ferait deux heureux. En cas de nul entre États-Unis et Allemagne, les deux équipes seraient qualifiées pour les 8es. La scène fut surréaliste en conférence de presse de la Mannschaft quand un journaliste portugais demanda s'il y avait un arrangement prévu entre les deux équipes… Allemands et Américains se défendent de toute entente et assurent qu'ils joueront la gagne.
> Portugal - Ghana : la Selecçao plus maîtresse de son destin. Et voilà donc le Ballon d'or 2013, Cristiano Ronaldo, au bord du précipice et plus maître de son destin à Brasilia. Même si le joueur du Real Madrid retrouve son vrai niveau contre les Black Stars, il sera dépendant du résultat de l'autre rencontre. Ce sera en tout cas un final palpitant.
> Algérie - Russie : le rêve des Fennecs. L'Algérie rêve de rentrer dans l'histoire à Curitiba. Un succès l'enverrait à coup sûr en 8es de finale pour la première fois de son histoire. La Russie de Fabio Capello joue gros. Une élimination au premier tour ferait désordre pour le futur organisateur du Mondial 2018. 
> Corée du Sud - Belgique : assurer la première place. Le match de Sao Paulo doit permettre à la Belgique, déjà qualifiée, d'assurer sa première place. Les Belges débordent d'ambition pour ce Mondial brésilien et possèdent un « crack » (Hazard) capable de changer le cours d'un match.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Jeu 26 Juin - 11:16

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Ven 27 Juin - 6:44

[size=40]Capello : «On le paie cash»

63partagesTweeterPartagerPartager

16
a+a-imprimerRSS
[/size]

Fabio Capello, sélectionneur de la Russie, après l’élimination de son équipe: «C'était le dernier match que nous avons joué dans cette Coupe du monde, nous aurions pu le gagner, malheureusement nous avons encaissé un but sur une faute qui aurait dû être en notre faveur. Si je dois me plaindre de quelque chose, c'est du traitement des arbitres pendant toute cette Coupe du monde, je me suis tu mais maintenant c'est terminé.

(Sur la culpabilité de la défaite) On n'a pas fait d'erreur particulière, on a joué comme il fallait, on a fait un bon début de match, on menait et notre gardien a fait des arrêts. Jusqu'à l'égalisation, tout allait bien. (...) On parle ici d'un niveau très élevé dans cette Coupe du monde, de joueurs très talentueux, et si on fait la moindre erreur on le paie cash. La force des adversaires fait qu'on n'a pas développé notre jeu et qu'on rentre à la maison. Les erreurs, on les paie au prix fort dans cette compétition.»

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Ven 27 Juin - 9:13

'Algérie a enfin concrétisé son rêve d'accéder pour la première fois aux huitièmes de finale d'une Coupe du monde en arrachant le nul contre la Russie (1-1) jeudi à Curitiba, grâce à un coup de tête d'Islam Slimani synonyme de délivrance.
Trente-deux ans après le crève-coeur de 1982, les Fennecs ont réécrit l'histoire: pour leur quatrième participation au Mondial, les voilà invités dans le top 16 mondial en tant que deuxièmes (4 points) du groupe H derrière la Belgique (9 points).

  • Les russes ouvrent le score


Généreux et combatifs, les hommes de Vahid Halilhodzic ont réalisé ce que la génération 1982 n'avait pu réussir en raison du fameux "match de la honte", où Allemagne et Autriche avaient livré un non-match (1-0) qui les qualifiait toutes les deux aux dépens de l'Algérie.
Jeudi, il fallait voir les visages rayonnants, la communion entre les joueurs et leurs nombreux supporteurs à l'Arena da Baixada, pour mesurer l'ampleur de l'exploit. Certes, les Algériens n'ont encore rien gagné, mais ils ont obtenu le droit de disputer la semaine prochaine un huitième de finale contre l'Allemagne à haute valeur symbolique, 32 ans après.
Pour cela, il leur a valu forcer le verrou d'une équipe russe parfaitement organisée et très dangereuse en contre.
Sans doute pour apporter plus de mobilité à sa défense, Halilhodzic avait choisi de se passer de son défenseur central et capitaine Madjid Bougherra(31 ans) au profit du jeune Esseid Belkalem (25 ans), titulaire dans l'axe.
Mais c'était un gros risque et les automatismes n'étaient pas au point: sur la première vraie occasion russe, le latéral gauche Dmitry Kombarov a déboulé dans son couloir délaissé par un Sofiane Feghouli temporairement sorti sur saignement. Et le défenseur a adressé un joli centre que Kokorin, s'élevant seul au milieu de trois adversaires plutôt passifs, a catapulté au fond (6e).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Ven 27 Juin - 9:15

[size=33]Mondial 2014. L'Algérie s'offre le premier huitième de son histoire[/size]
Brésil - 26 Juin
écouter

  • Les Algériens sont en huitièmes. | AFP




Les Algériens ont résisté à la Russie (1-1) pour se qualifier en huitièmes de finale.
Les Fennecs terminent deuxièmes du groupe H derrière la Belgique et rencontreront l'Allemagne lundi, à Porto Alegre.
Le souvenir du Mondial 1982 refait forcément surface: les Algériens avaient battu (2-1) à la surprise générale la République Fédérale d'Allemagne pour leur premier match de Coupe du monde. Avant que le « match de la honte » entre la RFA et l'Autriche, qui avaient gelé après dix minutes de jeu un résultat (1-0) qui les qualifiait toutes deux, ne les élimine.
Mal entrés dans la partie, avec un but d'Alexander Kokorin (6') rapidement encaissé, les Algériens ont arraché leur qualification grâce à une tête d'Islam Slimani (60') à l'heure de jeu.
La victoire dimanche dernier face à la Corée du Sud (4-2) n'était donc pas un feu de paille pour les Algériens, qui n'avaient besoin que d'un match nul face aux Russes pour se qualifier.
A quatre ans de « son » Mondial à domicile, l'équipe dirigée par Fabio Capello a en revanche déçu, avec une prestation terne contre les Coréens (1-1), une défaite sur le fil face aux Belges (0-1) et un raté pour finir.
Kokorin (23 ans) avait placé les Russes sur la route des huitièmes, d'une tête frappée au point de penalty sur un centre de Dmitry Kombarov (6'), mais Slimani (60') a profité de la mauvaise sortie d'Igor Akinfeev pour qualifier les siens.
ALGERIE - RUSSIE : 1-1 (0-1)
Spectateurs : 39 311
Arbitre : C. Çakir (TUR)
BUTS. Algérie : Slimani (60') ; Russie : Kokorin (6').
Avertissements. Algérie : Mesbah (39'), Ghilas (87'), Cadamuro (90'+2) ; Russie : Kombarov (57'), Kozlov (59').
Algérie : Mbolhi - Mandi, Belkalem, Halliche (cap), Mesbah - Feghouli, Medjani, Bentaleb, Brahimi (Yebda 71'), Djabou (Ghilas 77') - Slimani (Soudani 90'+1). Entraîneur : Vahid Halilhodzic (BIH).
Russie : Akinfeev - Kozlov, Berezutskiy (cap), Ignashevich, Kombarov - Glushakov, Shatov (Dzagoev 67'), Fayzulin - Kerzhakov (Kanunnikov 81'), Samedov (Denisov 46'), Kokorin. Entraîneur : Fabio Capello (ITA).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Ven 27 Juin - 9:49

[size=36]Russie-Capello: "Jamais vu une Coupe du monde de ce niveau"[/size]

voir la photo






Fabio Capello a vu son équipe, la Russie, échouer à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Auteurs d'un match nul 1-1 face à l'Algérie jeudi, les Russes laissent les Fennecs et la Belgique aux deux premières places du groupe H. "De toute ma carrière, je n'ai jamais vu une Coupe du monde de ce niveau. La qualité est absolument incroyable, le rythme est si intense. Si vous faites la moindre petite erreur, vous le payez. On a fait de toutes petites erreurs et on les a payés, a jugé l'Italien, interrogé par la Fifa. "Je ne cherche pas d'excuses, j'accepte la défaite, a-t-il poursuivi. On a joué pour le présent à cette Coupe du monde, pas pour préparer 2018 (la Russie sera le pays hôte dans quatre ans, ndlr). On aurait pu gagner, mais on a concédé l'égalisation. Je pense qu'on a bien joué, le gardien algérien a sauvé quelques occasions. Cette sélection algérienne est une très bonne équipe, ils ont de la puissance et de la qualité. Ils méritent le respect mais je l'ai dit dès le tirage au sort."
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  aladin le Ven 27 Juin - 10:32

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  bienvenou le Dim 29 Juin - 8:10

Mondial: la Russie dans le doute à quatre ans de sa Coupe
27/06/2014 18:05
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]   

Tweet



[url=javascript:void(0)]suivante[/url] [url=javascript:void(0)]précédente[/url]
L'attaquant de l'équipe de Russie Alexander Kokorin après le match contre l'Algérie en phase de poules du Mondial-2014 le 26 juin 2014 à Curitiba - AFP Kirill Kudryavtsev
La Russie, pays-hôte du Mondial-2018, a traversé comme une ombre l'édition 2014 au Brésil, où les hommes de Fabio Capello ont été éliminés dès le premier tour jeudi, alimentant les doutes sur leurs chances de briller à domicile dans quatre ans.

Une défaite sur le fil contre la Belgique (1-0) et deux matchs nuls contre la Corée du Sud (1-1) et l'Algérie (1-1): tel est le maigre bilan des "tsars", qui renouaient avec la Coupe du monde après douze ans d'absence.
Mais, comme lors de leurs précédentes participations en 2002 et 1994, ils n'ont pas dépassé la phase de poules. Sur les dernières années, seule une demi-finale de l'Euro-2008 vient sauver le bilan de cette sélection, qui doit composer avec le lourd héritage légué par l'équipe d'URSS, demi-finaliste du Mondial en 1966.
Au Brésil, les Russes n'ont une nouvelle fois pas semblé à la hauteur. "On n'a pas eu beaucoup de succès à cette Coupe du monde et je ne peux pas le nier", a admis jeudi Fabio Capello, le sélectionneur italien de la Russie.
Dans le jeu, l'ancien technicien de l'AC Milan et du Real Madrid a certes conféré à son équipe une organisation rigoureuse et une relative stabilité défensive. Mais il y a eu aussi des gestes de fébrilité coupable, notamment de la part du gardien Igor Afinkeev, qui a cafouillé le ballon sur le but des Coréens et a tremblé à chaque coup de pied arrêté face aux Algériens.
Trois matchs, deux buts
"Il y a un niveau très élevé dans cette Coupe du monde, avec des joueurs très talentueux, et si on fait la moindre erreur on la paie cash", a soupiré Capello. "La force des adversaires fait qu'on n'a pas développé notre jeu et qu'on rentre à la maison. Les erreurs, on les paie au prix fort dans cette compétition."
Dans l'animation offensive, il y a eu deux buts en trois matchs, inscrits par Kerzhakov et Kokorin, mais assez peu de créativité dans l'ensemble. Jeudi, la Russie n'a inquiété que par à-coups la défense algérienne, pourtant pas la plus sereine du tournoi.
L'une des explications réside peut-être dans le choix de ne convoquer que des joueurs évoluant dans le championnat russe.
"Quand on joue des matchs internationaux, on acquiert de l'expérience, a reconnu Capello. L'expérience acquise à l'étranger doit aider à mûrir, ça encourage la compétitivité. C'est vrai qu'en Russie les joueurs jouent tous les week-ends entre eux..."
Capello ébranlé ?
Côté Algérien, à l'inverse, "beaucoup de joueurs jouent à l'étranger", a poursuivi l'Italien. Façon d'esquisser en creux ce qui a manqué à ses propres troupes.
Qualifié d'office, quel pays-hôte sera la Russie en 2018 ? Une équipe comme l'Afrique du Sud, éliminée dès la phase de poules en 2010, ou bien comme la Corée du Sud, demi-finaliste en 2002 ?
Après l'échec brésilien, la route vers 2018 passera d'abord par l'Euro-2016 en France. A partir de septembre en qualifications, les Russes affronteront la Suède, l'Autriche, le Monténégro, la Moldavie et le Liechtenstein dans le groupe G.
Avec Capello sur le banc ? L'Italien de 68 ans, éliminé en huitièmes de finale sur le banc de l'Angleterre en 2010, puis au premier tour jeudi, risque de ressortir ébranlé de cet échec brésilien, d'autant qu'il aura 72 ans en 2018.
Mais sa connaissance du haut niveau plaide pour lui, de même que l'excellent parcours lors des qualifications du Mondial-2014, où les Russes avaient fini en tête de leur groupe devant le Portugal de Cristiano Ronaldo.
Interrogé pour savoir s'il resterait en poste pour préparer la Coupe du monde 2018, "Maître Capello" a renvoyé la balle du côté de la fédération russe: "S'ils me veulent, bien entendu", a-t-il déjà annoncé.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE TALENTUEUSE MAIS FANTASQUE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum