EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou le Mer 25 Juin - 18:35


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Jeu 26 Juin - 11:04

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Lun 30 Juin - 9:10

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou le Lun 30 Juin - 20:39

COUPE DU MONDE
FRANCE

2 0
Terminé

NIGERIA

Malmenée une bonne partie du match, l'équipe de France a pu compter sur une tête de Paul Pogba (79e) et un but contre leur camp des Nigérians (Joseph Yobo, 90e+2) pour arracher la victoire (2-0). Les Bleus sont en quarts de finale ! Ils y retrouveront l'Allemagne ou l'Algérie, qui s'affrontent à 22 heures. 269

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou le Lun 30 Juin - 20:39




Pogba et Giroud alignés d'entrée
Préféré à Sissoko dans l'entrejeu, Paul Pogba a commencé la rencontre et a souvent transpercé les lignes. S'il a marqué, il n'a pas fait un match complet. Cela a tout de même été mieux qu'Olivier Giroud. Aligné en pointe et préféré à Griezmann, l'attaquant d'Arsenal n'a pas pesé et a été remplacé après l'heure de jeu.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Mar 1 Juil - 8:34

[size=33]Mondial 2014. Les Bleus tiennent leur quart ![/size]
Brésil - 30 Juin
écouter

  • Paul Pogba a ouvert le score de la tête. | AFP




Grâce à une bonne fin de match, les Français se sont sorti du piège nigérian (2-0) et ont atteint leur objectif en atteignant les quarts de finale.
 La France s'est qualifiée difficilement pour les quarts de finale du Mondial-2014 en battant le Nigeria (2-0), grâce à des buts tardifs de Pogba et de Yobo contre son camp, à Brasilia.
Les Bleus disputeront leur quart de finale vendredi au Maracana de Rio de Janeiro face au vainqueur du match entre l'Allemagne et l'Algérie, qui se rencontrent dans la soirée.
Paul Pogba a libéré le camp français en fin de match en reprenant de la tête un corner de Mathieu Valbuena mal dégagé par le gardien nigérian Vincent Enyeama (79'). Le portier avait pourtant été encore une fois l'auteur de plusieurs arrêts de grande classe. Et Joseph Yobo, sous la menace d'Antoine Griezmann, a repoussé dans son propre but (90'+1) un centre de Valbuena pour le 2-0.
La fébrilité française
Au stade national Mané-Garrincha, les Français ont longtemps fait preuve de fébrilité en défense et d'approximations en attaque, où Giroud avait été associé à Benzema. Les Nigérians n'ont pas démérité et auraient pu devenir la quatrième équipe africaine à atteindre les quarts de finale, après le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010.
Mais la chance et l'arbitrage n'ont pas été en leur faveur. Les champions d'Afrique auraient pu bénéficier d'un penalty sur une faute d'Evra qui a ceinturé Odemwingie (38); ils auraient aussi pu jouer la seconde période en supériorité si l'arbitre avait exclu Matuidi, coupable d'une grosse faute (54) sur Onazi, sorti sur une civière.
Deschamps avait procédé à six changements par rapport au dernier match face à l'Equateur (0-0), avec le retour de Cabaye (suspension), Valbuena, Debuchy et Evra (ménagés), les titularisations de Giroud - peu efficace - et Koscielny, qui remplaçait Sakho, touché à une cuisse.
L'erreur d'Enyeama
Les Nigérians se sont montrés dangereux par leur avant-centre Emenike. L'attaquant du Fenerbahçe s'est vu refuser un but pour hors-jeu (18) avant d'inquiéter Lloris d'une frappe lointaine (44'), repoussée par Lloris.
Les Bleus n'ont existé en première période que grâce à un Valbuena très actif sur son aile droite. Le milieu de Marseille a multiplié les centres pour Benzema (19'), hors-jeu, pour Pogba, dont la volée a été stoppée par Enyeama (22'), et pour Debuchy, qui n'a pas cadré (40').
L'équipe de France a été proche d'ouvrir le score sur une belle combinaison entre Benzema et Griezmann, fraîchement entré en jeu, mais l'attaquant du Real Madrid a buté sur Enyeama (70'), bien suppléé par Moses sur sa ligne de but.Le danger s'est rapproché un peu plus avec un tir de Cabaye (77') repoussé par la barre transversale, puis sur une tête de Benzema (78') dégagée par le gardien après un coup franc de Valbuena.
NIGERIA - FRANCE : 0-2 (0-0)
Spectateurs : 67 882.
Arbitre : M. Geiger (E-U)
BUTS. Pogba (79'), Yobo (csc, 90'+1).
AVERTISSEMENT. France : Matuidi (54').
FRANCE : Lloris (cap) - Debuchy, Varane, Koscielny, Evra - Pogba, Cabaye, Matuidi - Valbuena (Sissoko 90'+4), Giroud (Griezmann 62'), Benzema. Sélectionneur : Didier Deschamps.
NIGERIA : Enyeama - Ambrose, Yobo (cap), Omeruo, Oshaniwa - Odemwingie, Onazi (Gabriel 59'), Musa, Mikel, Moses (Nwofor 89') - Emenike. Sélectionneur : Stephen Keshi.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Mar 1 Juil - 8:51

[size=36]Coupe du monde : La victoire de la France face au Nigéria vue de chez vous !   [/size]
Lu 522 fois


ambiance supporters match france nigeria au magma cafe place de la victoire le 30 juin 2014 photo francis campagnoni










La France a dominé le Nigéria (2-0) et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe du monde de football. Nous vous proposons de suivre et de partager l'ambiance de cette victoire près de chez vous à travers notre live participatif.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Mar 1 Juil - 11:35

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Mer 2 Juil - 9:04

Elie Baup : et si, à la fin, les Allemands perdaient ?

Publié le 02/07/2014 à 07:52


Allez les Bleus ! Le quart en poche, tout est désormais possible pour notre équipe de France.

On peut rêver tous ensemble…
Autant les hommes de Deschamps ont paru quelque peu inhibés par la pression – c'était tendu, on a souffert avec eux, contre le Nigeria –, autant devant l'Allemagne ils ont le droit de lâcher les chevaux. Vraiment. Comme face à la Suisse, et nous avions vu le résultat ; ce que cela pouvait donner de très bon. Arrivé en quarts,
les cartes sont rebattues. La France a une vraie chance de se qualifier et, plus, si affinités. Même si, on va se répéter, la Mannschaft c'est du costaud. Une machine qui aura broyé l'enthousiasme, la générosité, l'engagement algériens.
Le froid réalisme germanique a encore frappé.
On va avoir beaucoup l'occasion d'y revenir jusqu'au match, vendredi ; mais, oui, les coéquipiers de Philipp Lahm présentent de sérieuses garanties. ça part de leur gardien qui, devant les Fennecs, était libero ! Combien de ballons il a négociés en dehors de sa surface, c'est impressionnant… Pour moi, Manuel Neuer est tout simplement, actuellement, le portier numéro un au monde. Si on continue la colonne vertébrale, l'attelage Schweinsteiger/Kroos tient la route. Encore, je ne compte par Lahm qui devrait, selon toute vraisemblance, retrouver son poste originel de latéral droit. Puis, en pointe, à l'instar de l'Espagne championne d'Europe 2012 sans avant-centre (Fabregas), Thomas Müller n'est pas un attaquant bien qu'il assure sacrément.
Revenons aux Bleus de France pour saluer une nouvelle fois le coaching de Didier Deschamps. On avait, j'avais, parié sur Sissoko, il a mis Pogba. Et a eu raison. Le Turinois a parfaitement su se projeter afin de créer le surnombre à l'intérieur du jeu. Sa magnifique volée, à la demi-heure, boxée par Enyeama en est la parfaite illustration. Son ouverture du score, une juste récompense. Quant au petit Griezmann, décidément il remplit son rôle de joker à merveille : profitant il est vrai du travail de sape d'Olivier Giroud, il a tout cassé lorsqu'il est entré. Alors, j'y crois car, justement, je ne crois pas à l'adage : «Jamais deux sans trois.» Cette fois, on va
gagner… à la fin.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou le Ven 4 Juil - 6:42

[size=48][size=48][size=48]O[/size][/size][/size]n ne me s u r e

l’importance historique

des matches

qu’avec le défilement du

temps, la perspective. Mais, à l’inverse,

lorsqu’on se replonge huit, seize ou

trente-deux ans en arrière, on ne retrouve

pas tout à fait la gravité, la tension ou

l’enthousiasme qui précède une rencontre

importante.

Il est aujourd’hui évident que France-

Brésil 1986 et 2006 furent des sommets,

France-Brésil 1998 un apogée,

France-RFA 1982 une épiphanie, une révélation

de la lumière, fût-elle provisoirement

éteinte par la première série de

tirs au but de l’histoire de la coupe du

monde. Ça, c’est après. Mais avant ?

Dans quel état étions-nous, spectateurs,

observateurs plus ou moins fébriles

? Et dans quelles dispositions

d’esprit étaient les protagonistes ?

Conscients qu’ils allaient vivre un moment

unique en finale de coupe du

monde sûrement, mais quid d’une demie

ou d’un quart ?

Dans dix ou vingt ans, peut-être évoquera-

t-on ce France-Allemagne du

4juillet 2014 avec des trémolos dans la

voix, mais on ne retrouvera pas tout à

fait la gravité du moment présent. Il

existe, on l’a constaté ces derniers

jours, un décalage évident entre la perception

des joueurs et celle du public,

plus encore en fonction des générations.

Que l’on ait connu Séville 82 et

Guadalajara 86, et on a envie de voir enf

i n l’équipe de France battre

l’Allemagne. Certainement avec des

sentiments moins belliqueux que ne

pouvaient en avoir ceux qui avaient vécu

la Seconde Guerre mondiale et souhaitent

le succès des Bleus en 1982.

Question de génération toujours.

Pour celle d’aujourd’hui, qui n’a jamais

vécu un France-Allemagne officiel,

le dernier, alors que nos voisins

portaient encore le nom de RFA, ayant

eu lieu en 1986 au Mexique, il ne représente

qu’un choc au sommet pour un

enjeu uniquement sportif, sans revanche,

que Hugo Lloris, moins fade qu’à

l’accoutumée, a bien résumé: "Il y a un

historique entre les deux nations, mais

nous, nous ne vivons que l’instant présent".

Cet instant est rempli d’éléments

d’analyse pour un questionnement traditionnel

sur les forces et les faiblesses,

les chances des uns et des autres. Et

puis, cette "excitation" que décrit Lloris,

sans "crispation", comme le souligne

Didier Deschamps.

Parce que ce n’est pas une simple manière

de se défausser de l’étiquette de

favori que d’évoquer, comme le sélectionneur,

"une adversité qui va s’élever",

"une Allemagne supérieure au Nigeria",

"une solidité, une expérience", bref tout

ce qui convient au standing d’un rival

éternellement rangé parmi les favoris

d’un tournoi et rarement absent du dernier

carré.

Maintenant, il y a aussi le charme

d’une équipe de France née "le 19 novembre";

Deschamps l’a encore asséné,

de façon lapidaire, en guise de réponse

sur ce qui avait changé les Bleus. Un

nouvel allant, une nouvelle mentalité,

un charme qui séduit à l’intérieur de

nos frontières un public longtempsempli

de dégoût et de mépris, et à

l’extérieur, des observateurs craignant

une nouvelle génération de "monstres"

comme ceux de 98, alors engendrés par

le Calcio et aujourd’hui anglo-hispano-

italo-français dans leur culture du

jeu et de l’efficacité.

Le point commun avec 1982, c’est cet

espoir d’épiphanie, avec l’Euro 2016 en

v u e , comme c e l u i d e 1 9 8 4 .

L’Allemagne, c’est le meilleur test pour

"écrire sa propre histoire" comme le dit

Lloris, ou "une nouvelle page à écrire"

comme le dit Deschamps, sans doute

l’inspirateur de cette analogie.

Avec Sakho ou Koscielny, Griezmann

ou Giroud, Özil ou Götze, Lahm derrière

ou au milieu, tout cela, finalement,

peut se révéler déterminant dans le détail,

mais secondaire au regard de

l’histoire dans laquelle ce quart peut entrer.

En espérant que cela ne soit

qu’une étape vers d’autres sommets. La

semaine prochaine ou dans deux ans

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Ven 4 Juil - 8:54

France-Allemagne sur écran géant... au Stadium

Article exclusif
réservé aux abonnés
Voir l’offre Digital
Votre crédit de bienvenue en cours : 05 articles

Publié le 04/07/2014 à 03:50, Mis à jour le 04/07/2014 à 08:20

Toulouse (31)

L'équipe de France ©2014


C'est vrai pour ses rocades saturées, comme pour son urbanisme chaotique, question prospective, Toulouse a toujours du mal à voir un peu plus loin que le bout de son nez. Et manifestement, la mairie n'avait pas imaginé une seconde que la Coupe du monde de football et surtout l'équipe de France puissent mobiliser les supporters dans un engouement comparable à celui de 2006.

Quand en plus, le quart de finale nous offre une revanche contre l'Allemagne, l'événement méritait sans conteste la place du Capitole qui avait fait plus que le plein il y a huit ans. Mais voilà, personne n'a anticipé ce rendez-vous pourtant probable. Pire encore, nos édiles avaient initialement joué petit bras en ne proposant un grand écran qu'en cas de qualification pour les demi-finales.
Ce n'est qu'au lendemain de France-Nigéria que l'idée d'avancer les agapes a germé dans les têtes des cabinets municipaux. Problème, la Corrida pédestre de Toulouse, comme tous les premiers vendredis de juillet, partira demain à 20 heures du Capitole. Pas question donc d'installer au cœur de la ville la retransmission géante formatée pour 15 000 personnes. Après des heures de palabre, le choix du lieu a été finalement arrêté, hier matin. Ce sera l'esplanade du Stadium où le fronton peint aux couleurs de la Coupe du monde 98 rappellera au moins de bons souvenirs.
Pour le reste, il est légitime de se demander si les supporters se mobiliseront sur un site aussi excentré, en chantier, et aussi chaleureux qu'un parking de supermarché gardé par des vigiles. «Les travaux du Stadium ne posent aucun problème pour la tenue de cet événement, plaide toutefois la mairie. L'espace et la sécurité des lieux (ouverts dès 16 heures) permettront aux Toulousains d'en profiter pleinement»… Surtout s'ils sont plus nombreux à préférer l'ambiance survoltée des bars en ville. Tout compte fait, peut être que le grand écran n'était finalement pas une si bonne idée que ça
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Ven 4 Juil - 10:59

[size=30]Mondial: France-Allemagne, rendez-vous avec l'Histoire[/size]
03/07/2014 23:26
 réagir(0)[url=javascript:window.print();][/url]  





[url=javascript:void(0)]suivante[/url][url=javascript:void(0)]précédente[/url]
Les Français à l'entraînement, le 3 juillet 2014 au Maracana à Rio - AFP Franck Fife
L'équipe de France a rendez-vous avec l'Histoire vendredi au Maracana de Rio de Janeiro où elle affrontera l'Allemagne pour une place en demi-finales du Mondial-2014 et tentera d'exorciser les fantômes de Séville, 32 ans après le cruel dénouement d'une partie entrée dans la légende.

Que pouvaient rêver de mieux ces jeunes Bleus que de se retrouver dans le temple du football brésilien face à leur plus grand rival? Au bout d'un parcours quasiment sans faute, ils ont obtenu cette chance unique avec au bout, en cas de succès, une entrée directe dans les annales du football tricolore.
Cette joyeuse troupe, née il y a seulement 7 mois lors d'un barrage retour homérique (3-0 contre l'Ukraine, le 19 novembre au Stade de France), a 90 minutes, voire plus, pour basculer dans l'âge adulte avec la perspective de se frotter ensuite au vainqueur de Brésil-Colombie dans le dernier carré.
Car, et c'est là la nouveauté, les joueurs de Didier Deschamps vont cette fois pénétrer sur le terrain avec la sensation d'avoir leur mot à dire et de pouvoir parler d'égal à égal avec les Allemands. Il s'agit en soi de la plus grande victoire du sélectionneur.
Cicatrice
Pour les amoureux du football en France, la Nationalmannshaft est synonyme de calvaire et le lieu du supplice a pour nom Sanchez-Pizjuan, le stade où la bande du capitaine Michel Platini a laissé passer sa chance dans une dramatique séance de tirs au but après avoir mené 3-1 en prolongation (3-3 a.p., 5 t.a.b à 4).
Les joueurs actuels n'ont pas été bercés par cet épisode douloureux, mais plutôt par la "génération Zidane", et ils n'ont sans doute pas totalement conscience de la portée symbolique du choc qui les attend. Deschamps lui-même a estimé cette semaine qu'il ne servait à rien de jouer "les anciens combattants".
Mais dans l'imaginaire collectif, Séville 82, avec son cortège de drames (l'attentat de Schumacher sur Battiston, les tirs au but manqués de Six et Bossis...), est une cicatrice qui n'a jamais été refermée. L'équipe de Platini avait échoué à prendre sa revanche en 1986 au Mexique, toujours en demi-finales (2-0), et depuis les Bleus n'ont pas eu l'occasion de recroiser leurs meilleurs ennemis en Coupe du monde. L'opportunité qui se présente ne peut pas être laissée de côté.
Sur le papier, l'Allemagne de Thomas Müller (4 buts dans le tournoi) est une véritable montagne à gravir pour des Bleus sans grande expérience. Triple championne du monde, demi-finaliste de toutes les phases finales depuis 2006 (Mondial et Euro) et présente en quarts de finale pour la 17e fois en 18 participations, elle a de quoi faire frémir.
Renaissance
Mais la renaissance de l'équipe de France s'accompagne logiquement d'une confiance à toute épreuve. Les joueurs ne nourrissent plus de complexes d'infériorité vis-à-vis de leurs puissants voisins, aidés en cela par les dernières sorties sans relief des Allemands, sérieusement bousculés par l'Algérie en 8e de finale (2-1 a.p.).
Il faudra toutefois que les Bleus sortent le match de leur vie pour s'en sortir. Karim Benzema, le leader technique en l'absence de Franck Ribéry, aura une lourde responsabilité sur les épaules, lui qui a démarré la compétition en fanfare (3 buts) avant de s'éteindre. Si Deschamps ne lui recolle pas Olivier Giroud dans les pattes et ne l'exile pas côté gauche comme face au Nigeria (2-0) au cours du tour précédent, il n'aura aucune excuse.
C'est le moment également pour les deux prodiges Raphaël Varane et Paul Pogba, tous deux âgés de 21 ans, de prouver qu'ils sont assez mûrs et n'ont pas besoin d'attendre l'Euro-2016 en France pour s'imposer sur le plan mondial. Le premier affiche une assurance bluffante et a déjà touché du doigt le plus haut niveau international en étant titulaire en défense en finale de la Ligue des champions remportée avec le Real Madrid. Le second, buteur en 8e de finale, s'est relancé après des débuts trop inconstants.
Jusqu'ici les arbitres ont été plutôt cléments avec les Français, qui n'ont pourtant pas été avares en gestes litigieux. Pogba, Matuidi et Giroud auraient pu récolter un carton rouge mais s'en sont à chaque fois bien sortis. Les directeurs de jeu auront sans doute les Bleus à l'oeil et ces derniers devront faire preuve de doigté dans les duels. Pas simple pour venir à bout de la robuste Allemagne, qui récupérera son défenseur Mats Hummels (virus grippal).
Le défi reste immense pour les Bleus mais Deschamps a incontestablement ranimé la flamme. Ce France-Allemagne s'annonce épique.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Ven 4 Juil - 12:17

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Sam 5 Juil - 7:46

[size=30]Le rêve était trop beau...[/size]
05/07/2014 05:35
 réagir(0)[url=javascript:window.print();][/url]





A l'image de Benzema et Griezmann, les Bleus accusaient le coup hier après la défaite. - (AFP)
France - Allemagne : 0-1 La marche était trop haute pour les Bleus, dont le beau parcours a pris fin face à des Allemands plus solides et réalistes hier à Rio.


Des choses à garder pour l'Euro 2016
[size]
L'histoire s'est donc répétée pour les Bleus et le cauchemar de Séville 82 restera encore durant de nombreuses années une cicatrice non refermée. Le match s'est joué à peu de choses, la Nationalmannschaft ne l'emportant que sur une tête du défenseur Mats Hummels dès la 13e minute. Mais ce but a fait toute la différence entre un véritable candidat au titre suprême et une formation encore à la recherche de sa gloire passée.
Sous la forte chaleur et l'humidité de Rio de Janeiro, il a manqué aux Français un zeste de maturité, une bonne dose d'expérience et surtout de la maîtrise technique pour venir à bout d'une nation, triple championne du monde et rarement décevante lors des grands rendez-vous.
Benzema à côté
L'Allemagne disputera sa treizième demi-finale d'un Mondial face au vainqueur de Brésil - Colombie. Le gouffre qui sépare les deux pays ne sera pas comblé cette année et la France devra encore patienter avant d'espérer jouer les premiers rôles. 
Son aventure brésilienne est toutefois source de promesses, quatre ans après le fiasco de Knysna. Le travail de reconstruction entamé par Didier Deschamps a déjà porté ses fruits et les Bleus peuvent désormais s'atteler à leur grand objectif, l'Euro 2016 organisé à la maison. 
Dominés par la puissance physique allemande et surtout un milieu de terrain qui a monopolisé le ballon, les Bleus ont été trop tendres pour pouvoir réellement exister dans cette rencontre. Joachim Löw a tapé là où ça fait mal en repositionnant Philipp Lahm côté droit pour bloquer Antoine Griezmann et en sortant le lent défenseur central Per Mertesacker. Face au capitaine Lahm, Griezmann a montré du culot mais son déchet dans les derniers gestes a coûté cher, avant de se reprendre en fin de rencontre. Mais il était déjà trop tard. Comme un symbole, le but de Hummels est intervenu dans la foulée d'une énorme occasion qu'il a gâchée par une passe mal appuyée à destination de Karim Benzema.
Ce dernier est lui aussi passé à côté de son match. Il n'a certes pas eu beaucoup de bons ballons à exploiter mais on reconnaît les grands buteurs à leur capacité à exploiter le minimum qu'ils ont sous la main. Et à ce compte-là, il a été très décevant. Il a ainsi gâché quelques belles opportunités (8e, 34e, 43e, 76e, 90e + 4) et a échoué dans son rôle de référent technique.
La belle prestation de Paul Pogba est aussi une sorte d'invitation à des lendemains qui chantent. A 21 ans, le milieu de la Juventus Turin, a enfin pris la mesure de l'évènement et a fait se lever le Maracana sur quelques gestes somptueux.
Raphaël Varane, autre membre éminent de la « génération 93 », est de la même trempe. Il a de nouveau étalé une assurance incroyable en défense malgré le contexte. Dommage que son quart de finale soit terni par une faute de marquage sur le but allemand. 
Varane aura été à l'image de ces jeunes Bleus pleins de culot à qui il manque encore une petite étape à franchir pour regarder les puissants les yeux dans les yeux. Dans deux ans, tous ces prodiges seront sans doute mûrs pour relever le grand défi de l'Euro. On en salive d'avance.
le match
 Mi-temps : 1-0.
 Spectateurs : 74.240.
 Arbitre : M. Pittana (Arg). 
 But : pour l'Allemagne, Hummels (13e).
 Avertissements : à l'Allemagne, Khedira (54e), Schweinsteiger (80e).
 France : Lloris (cap) - Debuchy, Varane, Sakho (Koscielny 71e), Evra - Pogba, Cabaye (Rémy 73e), Matuidi - Valbuena (Giroud 85e), Benzema, Griezmann. Entraîneur : Didier Deschamps.
 Allemagne : Neuer - Lahm (cap), Boateng, Hummels, Höwedes - Schweinsteiger, Khedira - Özil (Götze 83e), Kroos (Kramer 90e + 2), Müller - Klose (Schürrle 69e). Entraîneur : Joachim Löw.
le chiffre
1

C'est le nombre de quarts de finale perdus par l'équipe de France en Coupe du monde, depuis la défaite d'hier soir face à l'Allemagne. Auparavant, les Bleus avaient en effet remporté leurs quatre derniers quarts de finale en 1958, 1986, 1998 et 2006. Mais face à eux se dressaient des Allemands qui eux n'ont pas manqué le dernier carré depuis 2006, au Mondial comme à l'Euro.
à chaud
Hugo Lloris (gardien et capitaine) : « C'est une ambiance assez lourde avec de la tristesse. Frustrante aussi car on a livré un beau match, une belle performance. Dans les premières minutes, on était un peu timorés et même si on n'a pas eu d'occasions franches, on a manqué de réalisme. On a réalisé quand même de très belles choses et il ne nous a pas manqué grand-chose face à une grande équipe européenne…»
Yoann Cabaye (milieu de terrain) : « L'efficacité nous a manqué, on s'est créé des occasions mais on n'a pas réussi à concrétiser. Il faut garder la tête haute par rapport à ce qu'on a fait dans cette Coupe du monde. On est passé proche d'une qualification, il faut avoir une certaine fierté de bien avoir représenté notre pays...[/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Sam 5 Juil - 7:52

Mi-temps : 1-0.
Spectateurs : 74.240.
Arbitre : M. Pittana (Arg). 
But : pour l'Allemagne, Hummels (13e).
Avertissements : à l'Allemagne, Khedira (54e), Schweinsteiger (80e).
France : Lloris (cap) - Debuchy, Varane, Sakho (Koscielny 71e), Evra - Pogba, Cabaye (Rémy 73e), Matuidi - Valbuena (Giroud 85e), Benzema, Griezmann. Entraîneur : Didier Deschamps.
Allemagne : Neuer - Lahm (cap), Boateng, Hummels, Höwedes - Schweinsteiger, Khedira - Özil (Götze 83e), Kroos (Kramer 90e + 2), Müller - Klose (Schürrle 69e). Entraîneur : Joachim Löw.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Sam 5 Juil - 9:30

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Dim 6 Juil - 8:02

Le rêve brisé des Bleus

Publié le 05/07/2014 à 08:06, Mis à jour le 05/07/2014 à 11:30

Équipe de france. Quart de finale. Hier soir, les Bleus en ont terminé avec leur aventure battus par des Allemands sûrs d'eux

Karim Benzema qui a armé, va voir sa tentative contrée par un tacle à la desesperado du défenseur central Mats Hummels, héros à double titre de ce France-Allemagne./ Photo MaxPPP


Arrêtés sur un coup de pied. Empêchés par deux mains. Voilà résumée l'élimination des Français. Un peu trivialement, c'est vrai. En attendant, pour se payer sa demie, l'Allemagne n'aura eu besoin que d'un coup franc enveloppé à merveille par son artificier Kroos (qu'il ne faut pas chercher, il coule de source) et repris par Hummels (copie conforme du 2e but germanique contre le Portugal, à la différence près que ce fut sur corner) – les Bleus étaient prévenus. Comme ils étaient au courant qu'en face, le dernier rempart est certainement le meilleur de la planète actuellement. Neuer n'eut pas grand-chose à se mettre sous les gants, mais il ne se rata pas : main gauche ferme sur une demi-volée croisée de Valbuena (34), paume droite là sur un tir du gauche terrible de Benzema sous la transversale dans ce qui constitua la balle de l'extra-time pour la bande à Didier Deschamps (90+4).

analyse – thématique.
La guerre des boutons
Löw surprend
Du classique contre de l'inédit. La bagarre tactique a bien eu lieu, à Rio, mais avant le coup d'envoi. Une bonne heure auparavant, c'est-à-dire à la distribution des feuilles de match. Si le XI de France aligné est celui annoncé dans les gazettes le matin-même (la nôtre, au passage), la composition allemande réserve deux surprises : 1) Joachim Löw a choisi de changer de système, délaissant son usuel 4-3-3 au profit d'un 4-2-3-1 ; 2) qui n'en est in fine que le corollaire, ce bon vieux Klose est titularisé – naturellement en pointe – pour la première fois depuis l'ouverture de la compétition. Quels enseignements fallait-il y voir ? Plusieurs. à commencer par l'effroi algérien (2-1 ap) : le sélectionneur de la Mannschaft n'aspire pas à revivre un tel scénario de la peur. Ensuite, le show français : Löw se méfie de la force de frappe offensive des Bleus. Bon, ça, c'était sur le papier…
La bataille des airs : perdue
Encaisser un but après 12 minutes dans un match à élimination directe, on peut aisément imaginer meilleure entame. Si le coup de boule de Hummels n'a pas plombé pour autant les Tricolores, il les aura quand même refroidis dans la touffeur du Maracanã (27°C et 90% d'humidité à 13 heures locales). S'ils mirent quelques minutes à sortir la tête… de l'eau, les Bleus ne seront par la suite jamais sereins sur chaque corner ou coup franc. Embêtant. Les stats de ce Mondial le confirment : 2 des 3 réalisations concédées par la France l'ont été sur un coup franc direct (face à la Suisse, Dzemaïli), sur ainsi un deuxième coup franc indirect celui-là et excentré. à noter que le gardien de Tottenham ne nous a pas paru souverain dans le secteur – une «lacune» que nous avions surlignée après la qualification devant le Nigeria au tour précédent.
Au milieu, les Allemands ont fait la loi
Cabaye un peu court physiquement (pas de secret, lorsqu'on n'est pas titulaire à part entière en club…), Pogba trop intermittent – du spectacle certes, Matuidi encore brouillon comme contre les Nigérians et peut-être encore marqué par son «jaune orangé» (au fait, sa victime Onazi s'en est sortie avec une fracture tibia-péroné). Oui, trois fois oui, l'entrejeu tricolore n'a pas été à la hauteur. Ou, plus exactement, n'a pas su rivaliser avec le milieu de la Mannschaft. Qui, d'abord, était plus nombreux ou dense, c'est comme on veut : 5 vs 3. Ensuite, a connu bien moins de déchet dans la transmission de balle (à la pause : 186 passes réussies contre 107). Enfin, on y revient sans cesse, il a maîtrisé avec toutes les bonnes ficelles. à titre d'exemple, la faute de Pogba sur Kroos qui aboutira au but, est une petite poussette avec la main du Turinois sur le dos du Bavarois, lequel exagère mais en jouant bien le coup. C'est de bonne guerre.
Benzema impuissant
Aux citrons, Karim Benzema était le joueur français à avoir le plus tenté : 4 tirs. Cependant, 1 seul cadré (43). En seconde, on peut se demander si le Madrilène l'a enclenché – sa boîte de vitesse. La question ou les questions se posent, inversement aux chiffres puisque Benzegoal aura été le Tricolore le plus décisif de la compétition (3 buts, 2 passes) : l'attaquant du Real est-il l'avant-centre idoine des Bleus ? Et représente-il l'avenir de l'équipe de France ? Loin de nous l'idée de devenir soudain amnésique, mais sa prestation sans gnaque véhicule son lot de doutes. L'on répondra que Benzegoal n'est pas un véritable 9 (à moins, comme à Madrid, d'avoir à ses côtes Bale et Ronaldo, derrière Di María et Modric) ; l'on avancera qu'en 2012 l'ancien Lyonnais n'aura que 28 ans, par contre sera trentenaire au Mondial-2018…


Jean-Pierre Oyarsabal Point de vue
Rendez-vous en 2016
«C'est notre place»… Aucune amertume, aucune revendication, aucun dépit, que de la lucidité, franche, belle et claire, à peine ombrée par une légitime déception. En trois mots, lâchés au creux d'une analyse parfaite, Didier Deschamps a tout résumé. Cette équipe, son équipe, qu'il forge patiemment à son tempérament, quitte un Mondial qui ne lui était pas destiné, le cœur gros mais haut et l'esprit ensemencé. Elle a commencé à creuser un sillon engageant dans une terre grasse et prometteuse.
On a aimé ces joueurs simples, concernés, impliqués… On a apprécié ce football certes inabouti, embryonnaire même, mais intelligent, cohérent, et perfectiblement réjouissant. Alors bien sûr, il manque encore à ce groupe homogène, attachant, appliqué, un peu de vécu (cette aventure brésilienne sera très enrichissante), de la puissance, du caractère et un «gros» talent… Il n'a pas encore trouvé son Kopa, son Platini, son Zidane.
Ce ne sera probablement pas Benzema, beau joueur mais qui a confirmé hier ses difficultés à trouver en lui la saine agressivité, indispensable à ce niveau, l'appétit «viscéral» qui permet de «manger» l'adversaire et le ballon. Valbuena a pâti de son physique (La ruade de Schweinsteiger, à l'heure de jeu, l'a éteint) mais on rêve de le voir un jour plein axe… Ensuite ? Ensuite, il faut laisser un peu de temps à Pogba, Sakho a tout d'un futur grand défenseur, Cabaye peut être un moteur, un patron, «à la Deschamps», Griezmann possède l'étincelle… Et l'on file ainsi, illico, vers le championnat d'Europe, en France, dans deux ans, avec une ambition ravivée. Hier, les Allemands avaient un temps d'avance sur tout : le ballon, la maîtrise, le tableau d'affichage… L'arbitre, une sorte de Burt Lancaster au gabarit de 3e ligne (1,93m-95kg) n'a fait qu'accompagner un rapport de force subtil mais profond… Pas grave, c'est déjà oublié. Oui, rendez-vous en 2016 !
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou le Sam 11 Oct - 10:34


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Sam 11 Oct - 22:54

La France épingle le Portugal
Publié: Samedi, 11 octobre 2014, 22.26HEC
France 2-1 Portugal
Les Bleus ont dominé la majeure partie de la rencontre face à une équipe qui a fini fort.


[size]


Karim Benzema a ouvert le score pour les Bleus au Stade de France[/size]
©AFP/Getty Images



 







  
Les buts de Karim Benzema et Paul Pogba ont maintenu la dynamique des hôtes de l'UEFA EURO 2016 au Stade de France, samedi soir, avec une victoire 2-1 sur le Portugal.
[size=12][size=11]AUTRES CONTENUS

[/size][/size]
[size][size]
Après son Mondial prometteur et son succès contre l'Espagne en septembre (1-0), l'équipe de France a confirmé sa bonne forme. Battus à domicile par l'Albanie (1-0) lors de la première journée des éliminatoires de l'UEFA EURO 2016, les Lusitaniens n'ont pas démérité, mais ils sont tombés sur des Tricolores séduisants, au collectif bien huilé.
Pour ce match amical de préparation, Didier Deschamps avait décidé d'offrir une 17e sélection à Steve Mandanda et de titulariser également Eliaquim Mangala, tous deux profitant de leurs bons débuts de saison en club. Il ne fallait pas arriver en retard au Stade de France car dès la 3e minute, Karim Benzema inscrivait, plein d'opportunisme, son 25e but sous le maillot bleu, suite à une frappe de Bacary Sagna à l'entrée de la surface repoussée par Rui Patricio.
Dominateurs, les Bleus ont concédé leur seule et unique véritable occasion de la première période à la 21e minute, sur un tir de Nani frôlant le poteau. Après la pause, João Moutinho et les siens ont tenté de presser haut le bloc français et ont failli revenir au score sur une tête vicieuse de Ronaldo détournée par un Mandanda concentré (50e). Après quelques situations chaudes de part et d'autre (56e, 63e, 67e), c'est Paul Pogba qui doublait la mise, d'un plat du pied astucieux à l'entrée de la surface, sur un caviar de Benzema.
Le Portugal de Fernando Santos se rebiffait en fin de rencontre, après la sortie de CR7, Ricardo Quaresma réduisait le score sur un penalty et la fin de match était haletante, malgré une flopée de remplacements.
Dans un Stade de France coloré et à guichets fermés, les Bleus disposaient tout de même une nouvelle fois disposé d'une grande nation du football, à près de 600 jours de l'Euro 2016 qu'ils disputeront à domicile. Les coéquipiers de Blaise Matuidi, qui n'ont perdu que 2 de leurs 19 derniers matches, toutes compétitions confondues, ont signé leur 9e succès de rang face au Portugal (amicaux inclus). Autant dire qu'ils ont considérablement gonflé leur capital confiance.[/size][/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou le Lun 13 Oct - 10:06

BLEUS
Prèsde7millionsdefidèlesdevant France-Portugal
La sixième victoire consécutive des Bleus au Stade de France, samedi
soir, a également été un succès d’audience. Le match France-Portugal
(2-1) a rassemblé 6,9 millions de téléspectateurs de moyenne
(30% de part d’audience) sur TF1. Lors de leurs précédentes sorties,
face à l’Espagne (1-0) et la Serbie (1-1), DD et ses hommes avaient
réuni 6 et 5,5 millions de téléspectateurs

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou le Mar 14 Oct - 11:02

Équipe de France de Football a ajouté 2 nouvelles photos.
1 h · Modifié · 

Un seul mot d'ordre aujourd'hui : ALLEZ LES BLEUS ! 2 matches à la suite. Arménie-France à 18h sur TF1 pour confirmer le bon résultat contre le Portugal et Suède-France Espoirs à 20h sur D17, 90 minutes pour conserver l'avantage pris à l'aller et se qualifier pour l'Euro 2015 cet été.





Je n’aime plusJe n’aime plus ·  · =112215632152510&p[1]=843950932312306&share_source_type=unknown]Partager · 2 3566192

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Mer 15 Oct - 7:23

Football : la France s'impose 3-0 contre l'Arménie




Publié le Mardi 14/10/2014 à 19H50


Chargement ...







L'équipe de France a remporté sans grande difficulté son match amical contre la sélection arménienne (3-0). L'ouverture du score est l'oeuvre, dès la 7e minute de jeu, de l'ancien Olympien Loïc Rémy (7') sur une passe d'André-Pierre Gignac. "APG" a ensuite été buteur à son tour à la 55e minute, grâce à un penalty obtenu par Paul Pogba. Enfin, Antoine Griezmann - qui avait remplacé Sissoko (60') - a inscrit le dernier but à la 85e minute sur une nouvelle passe de Gignac.

A noter qu'au coup d'envoi, trois joueurs de l'OM étaient titulaires : Steve Mandanda, Dimitri Payet et André-Pierre Gignac.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  aladin le Mer 19 Nov - 8:00

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  bienvenou le Jeu 20 Nov - 10:04

MÉDIAS
Plusde6millions detéléspectateurs pour les Bleus
Même privée d’Ibrahimovic, la Suède attire davantage que
l’Arménie. Le match contre la France, mardi au Vélodrome, a regroupé
en moyenne 6,2 millions de téléspectateurs sur TF1 (soit
25%de part d’audience), avec un pic à 7,8 millions. La victoire des
Bleus (1-0) a donc mobilisé davantage que le match nul face à
l’Arménie, vendredi dernier (5 770 000 téléspectateurs).

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDF A LA TELE !!!!!!!!!!!!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum