M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Jeu 12 Aoû - 12:54

Le premier match de Laurent Blanc à la tête des Bleus, à défaut d'avoir été un succès au coup de sifflet final (1-2), nous aura au moins appris que l'on possède de nombreux talents en Ligue 1. Et il ne faut pas aller chercher plus loin qu'à Rennes pour s'en convaincre. Si Rod Fanni n'a pas été à son meilleur niveau, son coéquipier de club, Yann Mvila a tout simplement éclaté au grand jour. Infatigable pendant plus de 70 minutes, le milieu de terrain breton a tout simplement fait une grosse impression mercredi soir contre la Norvège (1-2). On comprend d'ailleurs mieux pourquoi il était à deux doigts de partir en Afrique du Sud pour disputer la Coupe du monde.

A Oslo, Mvila s'est montré très efficace défensivement, enchaînant les récupérations de balles dans des conditions parfois difficiles. Aligné seul, comme en première période, ou associé à Lassana Diarra en seconde, le Rennais a toujours été bon dans ses choix de relance. Un jeu simple, organisé, dans les pieds, comme le demandait Laurent Blanc. Sans oublier qu'il a été à l'origine du but de Ben Arfa au retour des vestiaires. Il est certain qu'avec cette attitude exemplaire et cette disponibilité sur le terrain, Mvila a marqué des points. Une première sélection réussie, qui ne devrait cependant pas être la seule. Si l'on ne peut s'avancer pour certains, il est clairement envisageable de le voir disputer la prochaine campagne de qualification pour l'Euro 2012 avec les Bleus. C'est tout le mal qu'on lui souhaite
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Mer 8 Sep - 8:43

20 ANS ... ET ENORME

Diarra-Valbuena, le petit plus
Depuis août 2006 et la dernière venue de
l’équipe de France, Sarajevo n’a guère changé
et a conservé son charme malgré les cicatrices.
Il y a plusieurs villes en une seule. Celle que
l’on redécouvre en arrivant de l’aéroport témoigne
encore horriblement de la violence du siège
de presque quatre ans, subi par les habitants
bosniaques de la part de l’armée serbe, entre le
5 avril 1992 et le 29 février 1996, avec plus de
300 impacts d’obus quotidiens. 11 000 morts,
50 000 blessés, ça ne peut pas s’effacer aussi
facilement que se fait le ravalement d’une façade.
Du septième étage de l’Holiday Inn, où logeait
déjà la presse étrangère pendant la guerre, on
peut encore songer au sort qui était réservé aux
Aigles, les miliciens serbes, lorsqu’ils étaient
fait prisonniers, tel que nous le raconte un Bosniaque:
"Vous êtes des aigles alors volez maintenant
!"
On emprunte ensuite "Sniper Alley", l’une des
larges voies menant vers le centre ville où le
moindre civil était pris pour cible par des tireurs
embusqués dans les collines environnantes.
Au bout, en arrivant dans la ville moderne,
avant de passer dans le quartier ottoman, avec
ses petites échoppes, ses restos, on oublie, on
se laisse bercer par le charme de celle qui fut
surnommée la Jérusalem européenne, avec sa
cohabitation d’ethnies diverses.
On saute d’une visite à l’autre, de la cathédrale
à la grande mosquée voisine, avant d’apercevoir
l’église orthodoxe du quartier serbe et la
synagogue, de l’autre côté de la rivière.
Puis, on prend la direction du stade, étreint
par l’émotion à la vue de ces nombreux cimetières,
des anciens terrains de sport jusqu’au moment
où les habitants de Sarajevo, ne pouvant
pas enterrer leurs morts au risque de se faire
tirer dessus par les snipers, choisirent de les
mettre en terre sur ces terrains transformés en
cimetières. Au bout, le stade olympique a gardé
son caractère et en levant les yeux vers les collines
qui assiègent géographiquement la ville, on
soupire en songeant que c’est bon la liberté...
Denotre envoyé spécial, M.A.
LLORIS............................................................6
Il dévie un coup franc de Pjanic. Son seul ballon,
mais quel beau plongeon!
SAGNA.............................................................7
Il a bien défendu, bien relancé, amené le
deuxième but. En nets progrès.
RAMI .............................................................. 7
Solide, fiable, tonique.On voit qu’il aime défendre
et le fait avec générosité.
MEXÈS ............................................................5
Bon placement, mais deux mauvaises relances
et deux passes en retrait ayant mis Lloris en difficulté.
CLICHY ..........................................................6
Parfois fébrile défensivement. Le centre décisif,
qui amène le but, l’a mis en confiance.
A.DIARRA .......................................................8
Il a vraiment apporté du muscle et densifié le
milieu. Son meilleur match chez les Bleus.
M’VILA ...........................................................7
En jouant plus haut que d’habitude, il a fait admirer
ses passes sèches et tranchantes. Une percussion
et un tir en sus.
DIABY..............................................................7
Il a d’abord accumulé les passes ratées par facilité,
avant d’étonner par ses dribbles en pivot.
Une occasion de but.
VALBUENA......................................................8
Ses prises de balle et ses transmissions rapides
ont amené deux occasions de but pour Benzema.
Encore le meilleur pourvoyeur d’occasions et de
coups francs.
BENZEMA ......................................................6
À court de compétition. Du mal à enchaîner
des actions où il avait senti le bon coup, mais a
manqué de jambes pour conclure. En restant
dans l’axe après la pause, il s’est économisé et a
eu la lucidité nécessaire pour marquer.
MALOUDA .....................................................6
Du mal à s’exprimer, Benzema lui marchant
un peu sur les pieds.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Ven 10 Sep - 4:07

IL PARAITRAIT QUE TOULALAN REVIENT JOUER
AU MILEU A LYON ET POURRAIT REPOSTULER AU POSTE S DE SENTINELLE
DESOLE ...LA PLACE EST PRISE Laughing


Les Sentinelles ont une apparence humaine (un corps avec deux bras, deux jambes et une tête) mais sont recouverte de métal. Pour pallier les super-pouvoirs des mutants qu'elles doivent chasser, elles sont d'une très grande taille (plusieurs fois la hauteur d'un humain). Elles disposent de nombreuses armes cachées dans toutes les parties de leur corps. Elles sont capables de voler et peuvent détecter les mutants à une très grande distance.

Certaines générations de Sentinelles peuvent changer de forme ou se reconstituer si elles sont détruites. Les plus sophistiquées d'entre elles ont la capacité de s'adapter aux attaques des mutants pour les rendre inefficaces. Les "X-Sentinels" crées par Steven Lang peuvent imiter l'apparence et les pouvoirs des membres initiaux des X-Men. Plusieurs groupes de Sentinelles ont été créés par une Sentinelle principale nommée Moule Initial (Master Mold).






Yann M'Vila flambe avec les Bleus, un peu moins avec Rennes depuis deux matches. (


M'Vila : Antonetti met la pression
Frédéric Antonetti, qui cherche un attaquant, maintient la pression sur Yann M'Vila, très bon en Bleu mais moins flamboyant avec son club.



Déjà très performant contre la Norvège (1-2), lors de sa première sélection avec les Bleus, Yann M'Vila a remis ça contre la Biélorussie et la Bosnie-Herzégovine

. Des prestations de haut niveau, saluées ce jeudi par son entraîneur à Rennes, Frédéric Antonetti : « Il est monté dans le bon wagon je pense, mais je ne suis pas surpris », a commenté le technicien corse, qui a également profité de l'occasion pour maintenir la pression sur son joueur, moins flamboyant avec son club ces derniers temps : « Désormais, il faut qu'il reproduise ces performances avec le Stade Rennais. Sur les deux derniers matches, ça n'a pas été ça. Il y a beaucoup de choses qui lui arrivent très vite, il faut qu'il les assimile.

Ce sont ses performances en club qui décideront de la prochaine sélection. »Antonetti, qui ne s'était pas trompé sur son milieu de terrain il y a un an en le laçant de le grand bain et qui s'est permis d'ouvrir la porte tricolore à un autre de ses joueurs : « Étant donné que je ne m'étais pas trompé pour M'Vila, je me permets de parler de Sylvain Marveaux, car je pense qu'il peut faire la même chose », a-t-il déclaré. « Des gauchers accélérateurs de jeu, il n'y en a pas tant que ça et d'après ce que j'ai vu, il a une véritable chance », a conclu
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Jeu 7 Oct - 7:53

certains ignorants(abrutis) du public n'ont pas encore su que le selctionneur a changé

. A l'occasion du match de basket entre les Minnesota Timberwolves et les New York Knicks, disputé à Bercy, les joueurs de l'équipe de France ont ainsi été hués par le public lors de leur présentation dans la salle parisienne. Une attitude que n'a pas appréciée Yann Mvila , le Rennais a ainsi expliqué qu'il trouvait ça «dommage».
«Il y a un peu trop de sifflets à mon goût. Aux Etats-Unis, je ne pense pas que ce soit comme ça. Le public français, c'est spécial. Mais nous, on adore (sic).
C'est leur choix, ce sont des choses qui arrivent. Je ne vais pas trop rentrer dans les détails. Ils font ce qu'ils veulent.» No
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Dim 10 Oct - 7:27

4 MATCHS 4 SELECTIONS TITULAIRES
TRES IMPRESSIONNANT

IL A 20 ANS BRAVO
LE NOYAU DUR ..IL EN FERA PARTIE
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Mar 8 Fév - 9:22

DEVENU UN PILIER A RENNES ET EN BLEU
IL A SORTI TOULALAN DU GROUPE FRANCE ...
UNE REELLE PERF QUE JE N AURAI JAMAIS PU CROIRE..IL Y A 8 MOIS
BRAVO
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Ven 11 Fév - 10:43

Very Happy moins bon mercredi
mais ilest si jeune qu'on attend trop de lui
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Ven 18 Mar - 20:05

Very Happy titulaire indiscutable du groupe france a 21 ans bravo



18 mars 2011
M'Vila : «La C1 avec Rennes»
Après la défaite concédée contre l'OM (0-2), Yann M'Vila veut retrouver le goût de la victoire à Lyon samedi (21h00). Un match capital selon lui.
Après la défaite concédée contre l'OM (0-2), Yann M'Vila veut retrouver le gout de la victoire à Lyon samedi (21h00). Un match capital selon lui.

«Yann M'Vila, Rennes a-t-il totalement évacué la déception du match contre Marseille (0-2) ?
Il faut apprendre à se servir de ce genre de défaite pour avancer et progresser. Moralement, ça ne nous a pas trop affectés, car nous restions sur un bon début d'année. On avait des jokers, on en a grillé un contre Marseille et j'espère que cette défaite va être un mal pour un bien. Qu'elle nous aura réveillés avant le match face à Lyon.

Qui sera un autre grand rendez-vous dans la saison des Rennais...
On y va pour gagner ! Lyon est l'une des meilleures équipes du Championnat, on sait que ça ne va pas être facile, mais, d'après moi, une partie de notre fin de saison va se jouer à Lyon. Si on perd là-bas, ça va fausser notre bon début d'année. Ce match est important dans l'optique du podium en fin de saison.

Quelles sont les véritables ambitions du Stade Rennais cette saison ?
On n'en parle pas trop entre nous dans le vestiaire. On fait notre chemin, mais ce que je peux vous dire c'est que, personnellement, mon ambition c'est de terminer sur le podium. J'ai envie de jouer la Ligue des Champions et quand je rencontre Marseille le vendredi et que le mardi ils sont à Manchester, ça me donne envie. Je suis encore jeune et je sais que j'ai le temps, mais j'aimerais jouer la Ligue des Champions avec Rennes la saison prochaine.

Frédéric Antonetti devrait, sauf surprise, prolonger son contrat à Rennes dans les prochaines semaines...
On verra bien ce qu'il va décider, mais ce qui est sûr, c'est que, nous les joueurs, nous voulons qu'il reste. Il m'a énormément apporté. Il fait progresser les joueurs à une vitesse impressionnante. Il n'y a qu'à voir la vitesse à laquelle il a fait progresser John Boye ou Kévin Théophile-Catherine. Il fait sortir des jeunes, mais, en plus, il les fait progresser. J'ai envie qu'il reste !

Pourriez-vous lier votre avenir au sien ?
Je ne peux pas dire ça, mais ce qui est sûr c'est que ça me ferait ch... s'il ne prolongeait pas son contrat à Rennes.

Comment s'écrit votre avenir justement ?
Il est encore trop tôt pour en parler. Je sais que certains grands clubs appellent souvent mes conseillers, mais je ne m'en occupe pas. Je préfère me concentrer sur ma fin de saison et les laisser voir ça avec Pierre Dréossi.»

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Sam 19 Mar - 10:06

Faisons lui une petite place ! à l'om
"Yann M'Vila affiche son ambition au stade rennais. Pour lui, la Ligue des Champions, c'est un rêve devenu accessible. "On n'en parle pas trop entre nous dans le vestiaire. On fait notre chemin, mais ce que je peux vous dire c'est que, personnellement, mon ambition c'est de terminer sur le podium. J'ai envie de jouer la Ligue des Champions et quand je rencontre Marseille le vendredi et que le mardi ils sont à Manchester, ça me donne envie. Je suis encore jeune et je sais que j'ai le temps, mais j'aimerais jouer la Ligue des Champions avec Rennes la saison prochaine." déclare M'Vila en conférence de presse, avant le match face à Lyon ce weekend."
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Mar 22 Mar - 10:50

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Jeu 24 Mar - 19:29



France
Equipe de France. Yann M'Vila fait déjà partie des meubles
Football mercredi 23 mars 2011

Plein d'assurance et de fougue dès qu'il enfile le maillot bleu, le Rennais Yann M'Vila livre avec l'équipe de France des prestations empreintes d'autorité.


A 20 ans, le milieu de terrain qui a disputé six des sept matches des Bleus depuis sa première sélection en août, a l'occasion de prendre une revanche vendredi face au Luxembourg en match de qualifications de l'Euro-2012, le match aller à Metz (2-0) étant le seul qui lui ait échappé. Ce qui ne l'a pas empêché de se forger une idée bien précise sur cette rencontre, et sur celle à venir.

« En tribune, j'ai vu ce match avec un autre oeil, a-t-il déclaré mercredi. Ils laissent peu d'espaces et ne font pas semblant quand ils sortent sur un joueur. Nos milieux avaient beaucoup touché le ballon. Là, il faudra le garder le moins possible ».

A croire que ce match est taillé pour cet adepte du rab' de muscu qui s'évertue à jouer le plus simple possible. « Peut-être que je ne lâche pas assez le ballon, mais j'essaie de le garder le moins possible dans les pieds et de jouer à deux touches de balle, revendique-t-il. Le coach me parle de mes pertes de balle. C'est peut-être dû à de la déconcentration. Moi, je prends beaucoup de risques. Je ne joue pas latéralement, je n'aime pas ce style. S'il y a un petit trou, je préfère tenter ».


Etonnant discours plein de certitudes que celui du fils d'un ex-policier municipal qui ne compte pas encore deux saisons pleines au plus haut niveau. Pourtant, dès le début de son aventure, Blanc a accordé sa confiance à l'Amiénois, père de famille à 18 ans. «Je travaille très dur en club pour revenir en Bleu à chaque fois. Et quand je vois mon nom sur la liste, j'ai envie de pleurer, s'attendrit-il à peine. Je ne me sens pas encore installé... mais peut-être dans quelques années. Là, j'ai quelques repères mais je découvre encore». S'il s'extrait vendredi «d'une concurrence féroce dans ce secteur», et étant donnée la faiblesse de l'adversaire, il pourrait bien se retrouver seul à écoper en milieu de terrain. Cette perspective ne l'effraie pourtant pas.

«Les ballons passeront beaucoup par le récupérateur et ce sera à moi de tourner, de changer le jeu», poursuit-il.


Pourtant, avant, pendant et après le match contre le Brésil (1-0, 9 février), M'Vila a laissé entrevoir quelques signes de faiblesse. Mais pour lui, la porte s'est déjà refermée.

«C'est vrai que j'ai eu un coup de mou et j'en ai parlé au préparateur physique de Rennes. A cause de la fatigue et des coups pris, j'ai été moins performant. Là, ça va mieux, je retrouve du peps», rassure-t-il. La fatigue pourrait également être la manifestation d'une usure mentale, son club étant également engagé dans la course à la Ligue des champions.

«Avec moi, ce ne sera jamais un truc mental ou en dehors dans la vie privée, coupe-t-il, de nouveau autoritaire. Les +trucs psychologiques+, ça arrive... mais ce n'est pas pour moi».
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Ven 25 Mar - 10:44


24 mars 2011
Le «débutant» M'Vila
Malgré sa rapide ascension en Bleus, le Rennais, pressenti pour débuter vendredi au Luxembourg, ne veut cependant pas brûler les étapes.


Depuis l'arrivée de Laurent Blanc à la tête des Bleus, l'ascension de Yann M'Vila s'est faite à vitesse grand V. Pressenti pour débuter vendredi au Luxembourg, le Rennais ne veut cependant pas brûler les étapes.

Huitième match de l'ère Blanc vendredi au Luxembourg, et déjà six sélections au compteur pour Yann M'Vila. A en juger la mise en place effectuée par le sélectionneur mardi après-midi, il y a fort à parier que le Rennais honorera sa septième cape contre la formation de Luc Holtz qu'il avait observée des tribunes à l'aller. «Mais on ne sait jamais, je ne m'attends à rien», tempère le milieu de terrain. A Clairefontaine, M'Vila continue de se sentir comme «un débutant» à côté des Malouda, Mexès, et désormais Ribéry-Evra. «Je découvre encore, je suis en mode apprentissage. Pour me sentir installé, il me faudra encore quelques années. Ça ne vient pas si tôt.»

Dans son attitude sur le terrain, et même s'il concède qu'il devrait «parler plus», M'Vila n'est pas tout à fait le novice que son âge (20 ans) tend à nous le faire croire. Face à la presse, ses analyses sont souvent justes, mais pour le moins concises. Moins performant contre le Brésil au mois de février, le Rennais ne fuit pas ses responsabilités. «C'est vrai, j'ai été moins à l'aise qu'au début. Même mes performances en club n'étaient pas comme d'habitude. J'ai connu un coup de moins bien.» A son retour en Bretagne, le joueur en a cherché les causes auprès du préparateur physique du Stade Rennais. «Il m'a expliqué que j'avais joué tous les matches depuis le début de la saison et que c'était un problème physique.» En aucun cas d'ordre mental ? «Ah ça non, et ça ne sera jamais le cas. Je me prends jamais la tête avec tout ce qui peut se passer dans ma vie privée ou en dehors...»


Appliqué, studieux, M'Vila est à l'affût du moindre conseil des «anciens». Il prend également bonne note des «principes» que ne cesse de rabâcher Laurent Blanc à chaque rassemblement. Le désormais célèbre «ballon en l'air, ballon perdu» du sélectionneur l'a notamment incité à moins «jouer long». «Je me retiens un peu», sourit-il sans pour autant renier son style de jeu. «Moi, je suis quelqu'un qui prend beaucoup de risques. Je ne suis pas un joueur qui va jouer latéralement. Si je vois un petit trou pour faire la passe, je vais la tenter.» Irrité par la circulation de balle tricolore lors de la première manche à Metz, Laurent Blanc semble visiblement compter sur lui pour que ces risques soient payants vendredi.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Dim 27 Mar - 8:23

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Mar 24 Mai - 7:20

24 mai 2011
M'Vila prolonge d'un an
Yann M'Vila a prolongé d'une saison avec le Stade Rennais. Très sollicité, le joueur est désormais lié à son club formateur jusqu'en 2015.

«L'année prochaine, je serai rennais, a confirmé l'intéressé sur RMC. Il y a quelque chose qui s'est installé avec le coach Antonetti. Il a un très beau projet, pour moi et pour tout le groupe. On s'améliore d'année en année et je pense que l'année prochaine, ce sera la bonne. Je pense à l'Euro 2012. Je n'ai pas envie de me griller. Je préfère rester sereinement à Rennes.»Une bonne nouvelle pour le Stade Rennais qui compte sur la stabilité de ses joueurs cadres. «Notre effectif va évoluer, mais je compte surtout sur la stabilité. Le groupe actuel, au complet, peut tenir la cadence d'une coupe d'Europe, a confié Pierre Dréossi sur le site internet du club. C'est une année où l'équipe a beaucoup appris, car il y a eu des difficultés supplémentaires à surmonter. La saison prochaine, cette équipe sera encore plus forte tout simplement parce qu'elle aura un an d'expérience de L1».
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Mar 7 Juin - 6:21


S'il y a eu «du mieux» après le repos, comme le souligne Yann M'Vila, l'équipe de France a, comme en Biélorussie (1-1), davantage été dans la réaction que dans l'action. Il a fallu attendre l'ouverture du score de Tymoshchuk pour enfin la voir «mettre de la vitesse dans son jeu». «On a fait une performance de haut niveau pendant les vingt dernières minutes, souligne Younès Kaboul, titulaire et buteur pour sa première sélection. On a haussé le rythme, et ça a fait la différence».

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Ven 10 Juin - 6:22

EXCELLENT EXCELLENT HIER ...MEILLEUR QUE DIARRA LES 2
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Ven 5 Aoû - 5:24

C3 - Brahimi et M'Vila, «pas trop méchant»


Et ce n'est pas la frayeur qui s'est lue sur les visages des Rennais lorsque Yann M'Vila s'est tordu de douleur après un tacle de Kobalia sur sa cheville droite (83e) qui a dissipé l'impression de déjà-vu.

A l'issue de la qualification des Bretons pour les barrages de la Ligue Europa, M'Vila la balayait. «J'ai la cheville enflée mais ça va», souriait le milieu. Frédéric Antonetti ne semblait pas non plus trop préoccupé par l'état de santé de ses deux joueurs. «Cela n'a pas l'air trop méchant. J'espère que les examens seront rassurants», avouait l'entraîneur d'une équipe qui n'a pourtant pas été à l'abri de mauvaises suprises la saison dernière.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Mer 10 Aoû - 7:06


Gameiro-M'vila, parfum de L1

Au rassemblement des Bleus avant France-Chili, on parle aussi le Ligue 1...
Coéquipiers en sélection, Kevin Gameiro et Yann M'Vila seront adversaires samedi soir à l'occasion de Rennes-PSG. Avec ces deux-là, il a flotté comme un parfum de... L1 pour la rentrée des Bleus.

Une moue pour mieux souligner l'évidence de la situation. Depuis samedi soir et la défaite du Paris-SG contre Lorient (0-1), Kevin Gameiro doit composer avec les moqueries de ses camarades. Ceux de l'équipe de France ? «Non, eux, ils sont plus softs», répond-il sourire aux lèvres. Devant l'attente suscitée par le recrutement du club de la capitale, l'ancien Lorientais n'était pas dupe sur les commentaires qui accompagneraient cette première sortie ratée. «Mais il ne faut pas les juger sur un match», prévient Yann M'Vila, qui se frottera à «l'armada parisienne» (Antonetti) dès samedi soir. «Il reste 37 journées.»

Par peur que «ça les réveille», le milieu rennais s'est bien gardé de charrier les cinq Parisiens présents à Baillargues pour préparer France-Chili, mercredi soir en amical. Il concède tout de même ne pas avoir été «surpris» par ce revers. «Tout le monde a parlé de ce match-là, mais pour moi, ce n'était qu'un match. OK, Paris a dépensé beaucoup d'argent pendant le mercato, mais ça ne suffit pas. On est tous des êtres humains avec deux bras et deux jambes...» Si Paris doit jouer le titre comme le suggère sa campagne de recrutement, autant que ce soit après son passage Route de Lorient, rigole-t-il.

Débarqué dans l'Hérault pour se «changer les idées», avec en prime «le soleil», Gameiro n'a donc finalement pas été épargné par les questions sur l'actualité parisienne. A notre décharge, l'attaquant de 24 ans ne s'est pas montré très bavard lorsqu'on lui a demandé comment il percevait l'écart qui le sépare de Karim Benzema. «Que je sois le 2e ou 3e attaquant, ce n'est pas mon problème, a-t-il évacué. Moi, mon boulot c'est de répondre présent dès qu'on fait appel à moi.» Entre autres objectifs, il a tout de même admis vouloir «gagner du temps de jeu et aider l'équipe à se qualifier pour l'Euro». Mais aussi marquer au moins autant de buts pour... le PSG qu'il en avait inscrit la saison passée chez les Merlus : 22, record à battre et à assumer. «Si vous n'aimez pas la pression, il faut changer de métier !»

Pour d'autres raisons, Yann M'Vila a lui aussi mis en exergue un certain décalage entre les attentes qui accompagnaient ses premières sorties internationales et les dernières. «Mais c'est normal qu'on soit plus dur avec moi.» A Rennes, Frédéric Antonetti ne le lâche d'ailleurs pas d'une semelle. «Il est là quand on s'écarte du chemin, souligne-t-il. Des fois, inconsciemment, je me suis un peu écarté de mes tâches défensives. Il m'a montré des vidéos en me disant : "Tu vois, avant ça, tu le faisais. Maintenant, tu ne le fais plus." Ça t'oblige à bosser.» Alors que la L1 désigne Paris comme le grand favori dans la course au titre, M'Vila, lui, n'exclut pas que 2011-2012 puisse être «l'année de Rennes». Premier élément de réponse samedi soir ? -
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Jeu 25 Aoû - 10:51


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Sam 3 Sep - 14:49

EXCELLENT
M'VILA : Le meilleur Français au milieu. Il s'est attaché à trouver des solutions vers l'avant, ce qu'il a souvent réussi. Le Rennais a également proposé des solutions offensives, et marqué le but du break (18e), son premier en équipe de France, le quatrième seulement de sa carrière. Il devient une valeur sûre !
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Dim 4 Sep - 7:45



Kaboul n'a pas marqué des points, Mvila si.

S'il ne l'a pas cité, un autre joueur semble avoir perdu des points dans l'esprit du sélectionneur : Alou Diarra. C'est lui qui a perdu la balle qui a permis aux Albanais de réduire le score. Ce but, les Bleus n'avaient «pas le droit» de le prendre, insiste le technicien. En évoquant un «manque d'expérience alors que pourtant, certains l'ont en club, mais pas au niveau international», Blanc a renforcé l'idée que le Marseillais est encore loin d'être incontournable en sélection. Les louanges qu'il a adressées à M'Vila, l'absence d'Abou Diaby qu'il a regrettée et l'émergence de Marvin Martin qu'il a soulignée, fragilisent encore davantage la position de l'ancien Bordelais. Dans ce contexte, il n'est pas exclu que le sélectionneur aligne le même milieu (Nasri-M'Vila-Martin) que face au Chili au mois d'août à Montpellier. Ce match faisait office, à ses yeux, de répétition générale.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Dim 4 Sep - 12:50



M'Vila: même pas peur !
.Portrait. Le jeune Rennais est bien plus qu'une solution parmi d'autres.
Benzema lui a offert son premier but en bleu./

Yann Mvila a encore livré une performance de premier plan sublimée par son premier but en équipe de France : au point de perturber la réflexion de Blanc qui s'obstine avec Diarra et rêve de Diaby ?

À 21 ans, du haut de ses 12 sélections, le milieu récupérateur de Rennes appartient à coup sûr au futur de la sélection. Alou Diarra, retranché dans sa tanière de capitaine, et Abou Diaby, qui se soigne plus qu'il ne joue, peuvent-ils en dire autant ?

Serein dans son jeu
Seul écueil dans ce parcours de rêve initié en Bleu il y a un an en Norvège, un coup de moins bien dans la deuxième moitié de la dernière saison causé par une sur-sollicitation en club et en sélection qui agit comme un révélateur de la dimension qu'a prise le Breton ces derniers mois.

« Il a été l'un des meilleurs des Bleus », se frotte les mains Pierre Dréossi, le directeur sportif de Rennes. « On sent un joueur sûr de ce qu'il va faire. Il est serein dans son jeu alors que beaucoup sont perturbés. C'est de la maturité à son âge de dire : je reste dans mon club et mon année va me permettre d'amplifier mon jeu. Quel que soit le système, il est présent et légitime ».

Frédéric Antonetti, à son arrivée en 2009, clamait à qui voulait l'entendre que le gamin de 19 ans serait rapidement la plaque tournante de son équipe puis international !

Engagé, puissant, prêt à se sacrifier contre des Albanais au physique généreux, le musculeux milieu a montré qu'il se délectait du rapport de force et de la confrontation physique.

« La peur ce n'est pas pour moi », clamait-il déjà il y a un an

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Mer 7 Sep - 6:46

le mùeilleur francais avec lloris

Alors que Yann M'Vila a concédé «un peu de déception dans le vestiaire» -«on voulait faire carton plein», rappelle Valbuena-, les Bleus savent que la Roumanie a également pris une part prépondérante dans les quelques regrets nourris mardi soir. «Quand on arrivait dans leurs vingt mètres, on ne pouvait pas rentrer dans leur surface, fait observer le Rennais. Ils ont joué très regroupés

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  bienvenou le Mer 7 Sep - 12:07

EdF: M'Vila victime d'un malaise
Alors qu'il s'échauffait avant la rencontre Roumanie-France (0-0), Yann M'Vila a été victime d'un malaise vagal, selon Le Parisien. Le Rennais a tout de même pu tenir sa place, mais cet incident pourrait expliquer la prestation en demi-teinte du milieu défensif, bien moins en vue que lors de ses dernières sorties en Bleu.


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  aladin le Dim 9 Oct - 6:42



M'Vila comme «le pitbull»
Le 08/10/2011 à 19:00

A seulement 21 ans, Yann M'Vila est en train de s'imposer comme un élément important de l'équipe de France. Il ne compte pas s'arrêter là.


Yann M'Vila compte déjà 14 capes en Bleus, dont 12 avec Laurent Blanc.
Au moment de remettre les pieds à Clairefontaine, Djibril Cissé s'était amusé à faire remarquer que Yann M'Vila n'avait que 12 ans lorsque l'ancien Auxerrois avait débuté sa carrière internationale en 2002. Censée illustrer le petit coup de vieux pris par l'attaquant de la Lazio, l'anecdote a, par ricochet, mis en lumière la précocité du milieu de terrain rennais. A seulement 21 ans, M'Vila comptabilise déjà 14 sélections, soit à deux matches près, le nombre de rencontres disputées par les Bleus depuis l'arrivée de Laurent Blanc. A-t-il conscience d'être devenu un joueur important de l'équipe de France ? «Pas vraiment, je ne me prends pas la tête, assure-t-il. C'est vrai que je joue beaucoup, mais je ne suis pas non plus insortable».

«J'ai envie de jouer tous les matches»
Depuis sa première cape contre la Norvège, au mois d'août 2010, tout a déjà été écrit (ou presque) sur son hyperactivité à la récupération et la qualité de ses transmissions. Confirmation de son importance grandissante en sélection, Laurent Blanc avait prévu de le faire sortir contre l'Albanie dès lors que le score était acquis. Mais les blessures d'Evra et Cabaye ont finalement contraint le sélectionneur à changer ses plans. Des onze joueurs alignés au coup d'envoi, M'Vila était le seul sous le coup d'une suspension contre la Bosnie en cas de nouvel avertissement. En balançant un ballon en touche alors que l'arbitre avait déjà sifflé «il a joué avec la corde, souligne le sélectionneur. On lui avait donné pour consigne de ne pas prendre de risques» . L'intéressé confirme : «J'ai joué un peu avec le frein à main, surtout dans les duels. A l'échauffement, Alain Boghossian est venu me voir pour me dire de faire attention : ''Même si un joueur part, ne tient pas maillot''». Parce qu'il a toujours récolté un avertissement lorsqu'on l'a mis en garde, M'Vila a bien cru qu'il allait «en prendre un».



Plus de peur que de mal, le milieu de terrain sera bien disponible pour la finale du groupe contre la Bosnie, mardi soir. «Le genre de match que je kiffe même si je préférerais qu'on soit déjà qualifié» , dit-il. S'il aspire de temps en temps à «souffler» comme ce fut par exemple le cas en Ligue Europa contre l'Atletico Madrid ( «Il faut que j'essaie de trouver un certain rythme pour tenir le plus longtemps possible» , explique-t-il), M'Vila ne manquerait ce rendez-vous pour rien au monde. Celui-là, mais aussi tous ceux à venir. «Moi, j'ai envie de jouer tous les matches, annonce-t-il. C'est comme le pitbull. Quand on lui donne quelque chose, il tient, il ne lâche plus. Moi quand j'ai quelque chose je ne lâche plus. » Gare à où vous mettez vos pieds... - E
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: M"VOILA ......JE M"APPELE M"VILA yann

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum