LES PICARDS AMIENOIS

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Mer 23 Juin - 19:42

L'Amiens SC a enregistré, mardi soir, trois nouvelles arrivées.

Il s'agit du défenseur de vingt-sept ans, Jean-Charles Cirilli (ex-Arles-Avignon), le milieu de vingt-quatre ans, Clément Tainmont (prêté par le Stade de Reims) et l'attaquant de vingt-neuf ans, Johann Paul (ex-Créteil).

SOIF DE REMONTEE CETTE SAISON silent
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Jeu 24 Juin - 17:29

dncg Amiens et Guingamp, tous deux en National, gardent leur statut professionnel.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Ven 5 Nov - 16:08

Sans club depuis son départ d'Istres en juin dernier, Rafik Saïfi s'est engagé avec Amiens, actuel sixième de National. L'international algérien, âgé de 35 ans, sera présenté officiellement aux médias ce vendredi 5 novembre à 18 heures, avant le match contre Rodez.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Sam 6 Nov - 18:13



06/11/2010 12:36 |
Rodez humilié hier soir en Picardie
Football. National. Les Ruthénois ont perdu 5 à 1 hier soir à Amiens mais restent première équipe non relégable.



Julien Lorthioir n'a pas pu débloquer la situation hier et a écopé d'un avertissement.

A Amiens, au stade de la Licorne, Amiens bat Rodez 5 à 1

(mi-temps : 3-1)

Arbitrage de M Perreau-Niel ; 5365 spectateurs

Buts Amiens : Paul (2e), Djaballah (41e), Meliani (45e + 2 ; 76e), Kossoko (82e)

But Rodez : Moura-Komenan (27e)

Avertissement à Rodez : Lorthioir (30e)

Amiens : Bonnefoi - Cirilli, Mienniel (cap.), Durimel, Atlan - Djaballah, Meliani, Paul, Kharbouchi puis Zobiri (64e) - Raynier puis Ielsch (81e), Touzghar puis Kossoko (69e).

Rodez : Beuve - N'Tolla, Faviana, Massot, Ramond - Laoudihi puis Sané (62e), Patin puis Laneau (87e), Castanier (cap.), Lorthioir - Moura-Komenan, Alet puis Darchy (46e).

cette saison, seul Luzenac a su quitter la Licorne sans perdre. Sinon, l'ensemble des visiteurs, qui ont visité le stade d'Amiens, ont tous subi une défaite. Ainsi, avant la venue du RAF, hier soir, Alfortville (dernier du National) avait été la formation la plus lourdement sanctionnée par un score de 3 à 1. Mais, hier soir, les Picards ont fait nettement mieux devant une pâle équipe de Rodez sanctionnée d'un 5 à 1 sans appel.

On peut parler d'humiliation pour les Aveyronnais qui ont juste surpris les locaux par une égalisation de Moura-Komenan mais pas plus. Amiens a fait le match qu'il fallait pour battre Rodez et poursuivre sur sa lancée. D'ailleurs, avant l'ouverture de la rencontre, la nouvelle recrue offensive des Picards, Saïfi, avait été présentée au public de la Licorne. Un symbole qui est venu apporter un bel élan capable de balayer de pauvres ruthénois.

Que de questions
Quoi qu'il en soit, le RAF reste non relégable avec 3 points d'avance sur Gap (premier relégable) qui était exempt de match hier soir. Une chance !

Pour autant, cette défaite de 5 à 1 n'est pas suprenante pour qui a vu la récente rencontre de Coupe de France opposant Girou FC (PH) aux Ruthénois. En effet, en Haute-Garonne, jamais l'écart de cinq divisions séparant les deux équipes n'avaiat été affiché d'autant plus que ce jour-là, le RAF évoluait sans attaquant véritable.

C'était, il y a six jours…

Hier, on a retrouvé Alet isolé en attaque ; comme à Girou. Mais, il y a une différence, Amiens n'est pas le Girou FC !

Il était évident qu'avec cette approche du jeu, il devenait impossible de réaliser une performance chez un candidat à la montée. C'est ce qui a été démontré par Amiens au-delà du résultat de 5 à 1. En fait, pour les supporters du RAF, ce bilan à Amiens n'est pas surprenant.

Il était (hélas !) prévisible.

Le schéma de jeu du RAF n'est pas en adéquation avec les exigences du National. Le placement sur le terrain est essentiel pour donner aux joueurs les moyens de s'exprimer surtout lorsque l'adversaire, comme Amiens, attaque pied au plancher avec un but inscrit dès la deuxième minute. Maintenant, le RAF sera exempté de la prochaine journée ce mardi. Il reviendra en piste pour la 17 ème journée avec une réception de Rouen (sixième à deux points du podium). Il faudra gagner d'autant que chaque match à domicile se joue sous la pression de toutes ces sorties ratées…

Amiens

5

Rodez

1
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Ven 7 Jan - 8:09

Djeric a convaincu Amiens
A l'essai durant tout le mois de décembre, Uros Djeric a convaincu Ludovic Batelli et les dirigeants de l'Amiens SC. L'attaquant serbe de 18 ans a paraphé, ce jeudi, un contrat de trois ans en faveur du club picard, actuellement troisième du National.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Jeu 13 Jan - 9:49

Mercredi 12 Janvier 2011, mis à jour à 17h52
FOOT Amiens - Valenciennes en amical
publicité L'Amiens SC devait jouer face au Paris Fc le 21 janvier. Mais le club parisien sera engagé ce jour là en Coupe de France à Sochaux et la rencontre est reportée.

Les Amiénois disputeront à la place un match amical face à Valenciennes (L1), également éliminé de la Coupe. Il aura lieu au stade de la Licorne le 21 janvier à 17 heures
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Mar 8 Fév - 22:55

Amiens 2 - 0 Paris FC

grace à cette victoire
Amines 3 éme s'installe confortablement sur le podium et decroche le 4 eme cannes de 4 points
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Jeu 10 Fév - 15:25


Amiens - Paris FC : 2-0
Arbitre : M. Julien,Spectateurs : 5 420;Mi-temps : 1-0;Buts :Amiens : Zobiri (45e), Kossoko (53e sp).Avertissements :
Amiens : Tainmont (37e), Kossoko (42e), Paul (57e).Paris FC : Clément (33e), Vandenbossche (37e), Touré (39e), El Hajaoui (82e).Exclusion :Paris FC : Clément (50e).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Ven 18 Fév - 13:31

DERBY PICARD QUI SERA DEAMIN LE ROI DE PICARDIE

Amiens Beauvais samedi

Après neuf matches consécutifs sans la moindre défaite, dont cinq victoires, Amiens peut voir l'avenir pour le moins sereinement. En effet, les Picards semblent plus solides que jamais, et même s'ils viennent d'être accrochés du côté de Plabennec (0-0),

La dernière chance de Beauvais
Après sa défaite à domicile face à Orléans le week-end dernier (1-2), Beauvais a considérablement réduit ses chances de jouer le podium en fin de saison
.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Sam 19 Fév - 18:15

Amiens grace à une victoire nette 2 à 0 contre Beauvais
prend seul la seconde place à 11 points de Bastia mais avec
4 points d'avance sur le 4 éme Cannes
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Sam 26 Fév - 16:31



Samedi 26 Février 2011
FOOTBALL (NATIONAL) La soirée s'annonce mouvementée
Le match aller entre Amiens et Fréjus à la Licorne avait été particulièrement tendu. (PhotoFRED HASLIN)
Ce soir (19 heures) à Fréjus, invaincu à domicile, Amiens rencontre un adversaire direct pour la montée dans un contexte qui s'annonce très chaud.

Surtout, ne dites pas à Ludovic Batelli, l'entraîneur amiénois, que son équipe a un pied en Ligue 2 depuis son succès à domicile face à Beauvais (2-0) ? « Non, et je ne veux surtout pas entendre parler de Ligue 2 », répond-il avant un déplacement à Fréjus Saint-Raphaël où l'accueil s'annonce sympathique...

Les Fréjusiens n'ont pas digéré la défaite du match aller (1-0), marqué par l'expulsion de Keita (45e) et quelques incidents à la rentrée aux vestiaires. « Cela ne va pas être une sinécure, prévient Batelli, car c'est une très bonne équipe invaincue à domicile sur un terrain exigu où il faudra bien défendre et conserver notre idée de bloc. »

Nicolas Raynier de retour
En décryptant ses propos, les Amiénois se satisferaient d'un nul. Un point afin de prolonger une invincibilité en championnat qui dure depuis le 9 novembre et une défaite à Rouen (2-0). Amiens reste sur dix matchs consécutifs sans défaite, dont six victoires. « Justement lorsqu'on a l'impression que tous les feux sont au vert, il faut être très vigilant à tous les niveaux, estime l'entraîneur amiénois. Le vestiaire vit bien et le groupe avance. On était peut-être champions de Picardie après avoir battu Beauvais mais ce n'est pas cela qui nous intéresse. » Pas franchement. Remporter le derby ne sert à rien s'il n'y a pas la remontée en Ligue 2 à la clé. Il reste 15 matchs, dont sept à domicile, et comme le souligne Nicolas Raynier, de retour après avoir purgé ses quatre matchs de suspension, « c'est contre les équipes telles que Pacy, Gap et Alfortville, les trois prochains adversaires après Fréjus, qu'il faudra assurer. » Et assumer un nouveau statut et une deuxième place que les Amiénois conserveront à l'issue de cette 28e journée qu'importent les résultats.

« Jusqu'à la fin de saison, ce sera très chaud, annonce Lamine Djaballah. On va rencontrer une équipe fréjusienne qui abat l'une de se dernières cartes pour la montée. Partons déjà avec l'idée de ne pas perdre ! » Dans un contexte et un stade particulier où Fréjus Saint-Raphaël n'a encaissé que quatre buts en onze rencontres.

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Dim 27 Fév - 8:43

Amiens semble etre sur une dynamique de remontée
et ce nouveau succès de surcroit chez un adversaire direct va leur donner encore plus de confinace

le but de Touzghar va valoir cher très cher
Fréjus St Raphaël 0 - 1 Amiens
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Dim 27 Fév - 16:21


National (28e journée)
Fréjus: l'Etoile peut avoir de gros regrets.Publié le dimanche 27 février 2011 à 07H17
L'Etoile aura tout tenté. Malheureusement, la chance était du côté picard, et les Fréjuso-Raphaëlois s'inclinent par le plus petit des écarts, hier à domicile (0-1).

Le pari est manqué. Pour ce qui constituait le choc de la 28e journée de National, l'Etoile est tombée sur un os. Elle est surtout tombée de très haut en s'inclinant à domicile, hier soir (0-1), pour la première fois de la saison, face à un adversaire direct dans la course à la montée.

Ce matin, Amiens s'est envolé. Mais plus qu'Amiens, les Varois ont surtout manqué une belle occasion de recoller à cette troisième place synonyme de montée. Strasbourg et Cannes, accrochés vendredi, pointent toujours à quatre longueurs,

Guingamp à sept. Et même en remportant son match en retard face à Alfortville, les hommes d'Athos Bandini resteraient englués dans le peloton des poursuivants. Mais on aura le temps d'en reparler.

Car hier soir, l'Etoile a dominé, beaucoup dominé mais a perdu. La faute à des poteaux récalcitrants et à une pointe de maladresse. Dans ce genre de rencontre, cela ne pardonne pas. Le public, présent en nombre, ne s'était pas trompé. Il était venu voir du spectacle, il a eu droit à un vrai match de haut de tableau. Mais pour prétendre aux premières places, il faut savoir être efficace. Amiens l'a rappelé.

Cinq minutes résument à merveille la différence entre les deux formations. Dominateurs, et plutôt bien en place, les Varois se faisaient surprendre sur la première offensive amiénoise. Sur une contre-attaque rapide, au quart d'heure de jeu, Touzghar prenait le meilleur sur la défense étoiliste, crochetait Joinville dans les six mètres de Cattier et trompait le portier varois entre ses jambes. Efficacité totale.

Sur le coup d'envoi, Gharibian trouvait Henaini au premier poteau, mais l'attaquant prêté par Sedan envoyait, lui, sa reprise sur la transversale de Bonnefoi. Rageant, d'autant que la poisse s'accrochait solidement aux chevilles varoises. Trois minutes plus tard, sur un corner remisé par Faure, Ielsch manquait sa reprise qui venait s'échouer sur le poteau de son propre gardien. Et comme si cela ne suffisait pas, Tainmont était tout prêt de réussir le hold-up parfait. Mais sa frappe, trop croisée, frôlait le montant droit de Cattier (25e).

Bonnefoi le rempart

La rencontre se transformait alors en une attaque-défense d'école. Mais un à un, les assauts varois butaient sur la défense picarde.

Même scénario en début de seconde période et, comme en première, sur une récupération dans leur camp et une contre-attaque ultra rapide, Tainmont était tout prêt de tuer le match, mais Cattier s'interposait d'une belle claquette.

La rencontre s'emballait. L'Etoile prenait de plus en plus de risques et se découvrait, tandis qu'Amiens profitait de la moindre brèche pour planter ses banderilles. Orinel puis Gharibian faisaient briller Bonnefoi, mais le tableau d'affichage restait désespérément bloqué à 0-1.

Orinel s'offrait une dernière opportunité dans les ultimes minutes, mais Bonnefoi sortait encore le grand jeu et préservait l'essentiel.

Le duel, gagné par Cattier face à Raynier ne sera qu'anecdotique. Et que dire de cette dernière frappe à côté de Vareilles que tout Pourcin voyait dedans. La réalité est parfois cruelle. Très cruelle.

fréjus/saint-raphaël - amiens : 0-1

A Frejus, Stade Pourcin, Amiens bat Etoile Frejus/Saint-Raphaël 1-0 (mi-temps 0-1).

Spectateurs : 1 500 environ.

Arbitres : M. Billong (Limoges).

Buts : Touzghar (17e).

Avertissements : Etoile : Ramos (78e), Keita (83e), Gharibian (90e). Amiens : Paul (30e).

Etoile : Cattier - Gharibian, Joinville (Fernandez, 72e), Faure, Moulin - Ramos (c) (Keita, 80e), Bezzou - Orinel, Gueye (Dutil, 77e), Vareilles, Henaini. Entr : Athos Bandini.

Amiens : Bonnefoi - Enzayamissi, Mienniel (c), Lybohy, Ielsch - Tainmont (Raynier, 88e), Djaballah, Paul, Meliani, Saïfi (Kossoko, 71e), Touzghar (Zobiri, 78e). Entr : Ludovic Batteli.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Ven 4 Mar - 8:47



Lundi 28 Février 2011
FOOTBALL (NATIONAL) L'iceberg amiénois avance
Photos :
Karim Meliani (à gauche) a offert une passe décisive à Yoann Touzghar, samedi à Fréjus. )

publicité Impressionnants défensivement, les Amiénois se sont imposés à Fréjus- Saint-Raphaël et portent leur série à onze matchs sans défaite.

De l'opportunisme avec le seul but inscrit par Touzghar sur leur premier contre, de la chance avec la reprise de Henaini sur la transversale, de l'efficacité défensive avec un bloc compact ne lâchant rien à l'image du duo Mienniel- Lybohy, impressionnant, sans oublier quelques arrêts déterminants de Bonnefoi.

C'est à ce prix que les Amiénois ont réussi à s'imposer à Fréjus-Saint-Raphaël, invaincu à domicile depuis le vendredi 26 mars 2010 et une défaite face à Pacy-sur-Eure (1-2). « Une grosse performance», selon Ludovic Batelli, qui regrette juste une ou deux balles de break - notamment celle de Raynier face au gardien de but dans le temps additionnel - mal négociées. «On est là, poursuit l'entraîneur amiénois. On maintient et on accroît aussi notre avance sur certains poursuivants. Les joueurs ont fait honneur au maillot et au projet du club.» Avec six points d'avance sur Rouen et Cannes (4e et 5e) ,et huit sur Strasbourg et Beauvais (6e et 7e), Amiens possède une petite marge de manœuvre intéressante, et prolonge son invincibilité : onze matchs consécutifs sans défaite.

«Ce nouveau succès revient à toute l'équipe, estime Landry Bonnefoi. Tout le monde a fait un très gros travail défensif. Le scénario de départ, c'était de ne pas prendre de but. Après, on a eu une part de chance et on s'en sort peut-être bien mais il y a des signes comme ça.»

La barre symbolique des 50 points
De bons signes. Tout a souri aux Amiénois, qui ont su bien défendre jusqu'à la dernière seconde un quinzième succès leur permettant de dépasser la barre symbolique des 50 points grâce au cinquième but de Yoann Touzghar.

Au fil des matchs, il s'est bonifié parce qu'il joue, tout simplement, en ayant profité de la suspension de Raynier (4 matchs). «J'étais un peu esseulé devant mais il fallait aller au combat. Après, j'étais content de marquer devant ma famille grâce à une belle passe de Meliani», raconte l'attaquant amiénois.

« On a fait le match qu'il fallait en défendant très bien, enchaîne Johann Paul. Regardez toutes les statistiques en sports collectifs. Ce sont les meilleures défenses qui montent. Maintenant, le classement est anecdotique. Il reste encore quatorze matchs et il ne faut surtout pas croire qu'on a un pied en Ligue 2. Aucune équipe ne peut dire ça même Bastia. Tant que mathématiquement, ce n'est pas fait.»



avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Ven 4 Mar - 19:31

Vendredi 04 Mars à 20h00
Amiens - Pacy Sur Eure

Le groupe d'Amiens : Bonnefoi, Delecroix - Enza-Yamissi, Mienniel, Lybohy, Ielsch, Cissé, Meliani, Zobiri, Paul, Djaballah, Tainmont, Saïfi, Touzghar, Kossoko, Raynier.
Le groupe de Pacy-sur-Eure : Dos Santos, Renard - Domrane, Denoyers, Niakaté, Essombé, Elouaari, Huysman, Cvitkovic, Nirlo, Dieye, Rouchon, Meslin, Scotte, Fofana, Gomis.
ALLEZ PACY cheers
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Sam 19 Mar - 7:35

DIRECTION LIGUE 2 A TOUTE ATLLURE

Amiens 2 - 1 Creteil
35e Toughzar
53e Tainmont
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Jeu 24 Mar - 19:19

32e journée -

Vendredi 25 mars 2011

20H00
Luzenac Amiens


TEST A LUZENAC QUI NE LACHERA
MAINTIEN OBLIGE


avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Ven 25 Mar - 19:29

25/03/2011 08:06 | Lionel Lasserre
National. Affiche de gala pour Luzenac
Ce soir, à 20 heures, Stade Paul-Fédou : Luzenac-Amiens.-

Luzenac débute aujourd'hui une sacrée série. En deux mois, les Ariégeois vont en effet accueillir cinq des six premiers sur leur pelouse mythique de Paul-Fédou. Cela commence par la venue d'Amiens. Et la tâche s'annonce particulièrement ardue. Seconds, les Picards viennent d'enchaîner six victoires consécutives et restent sur quinze matches sans défaites (onze victoires). Mais cela n'effraye pas les Ariégeois. « C'est un peu comme un match de Coupe de France », explique coach Pelissier. Et les matches de Coupe, Luzenac aime ça. « On doit reproduire ce qu'on avait réussi à faire face à Cannes (NDLR : invaincu avant de venir en Ariège). Il ne faudra pas avoir de regrets. On doit se jeter dans la bataille en étant intelligents. À nous de proposer un gros collectif, un bloc compact et solide. » Le défi est immense. Mais, avec deux défaites concédées et seulement six buts encaissés sur leur pelouse, les Rouge et Bleu savent que le maintien passera obligatoirement par de bonnes performances à domicile.

Ce soir, l'US Luzenac sera privée de Chanier, Camps, Karaboualy et Dao (blessés) mais récupérera son capitaine Sébastien Mignotte. Une affiche alléchante.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Ven 1 Avr - 13:51

Amiens - Orléans : Les groupes

NATIONAL 33e journée
Aujourd’hui
Amiens(2) - Orléans(9) ....................................20h
Le groupe d'Amiens : Bonnefoi, Delecroix - Cirilli, Lybohy, Cissé, Mienniel, Ielsch, Enza-Yamissi, Meliani, Paul, Zobiri, Tainmont, Raynier, Saïfi, Kharbouchi, Mangione, Djeric, Touzghar.

Le groupe d'Orléans : Renault, Mermillod - Michelot, Tomas, Sainati, Franchi, Sichi, Coelho, Ligoule, Graton, Delonglée, Mustivar, Nouar, Lefaix, Le Mat, M'Bessa.



avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Ven 1 Avr - 15:08

National : Amiens SC – Orléans : Le face à face Ousseynou CISSE (ASC)- Yann LACHUER (Orléans)
01/04/11 - 09:44 - ASCLive
Une semaine avant d’être exempte, l’équipe amiénoise va subir un test intéressant en ce sens que l‘adversaire, ce vendredi sera la formation d’Orléans qui, incontestablement, est l‘équipe en forme depuis début janvier. Au point qu’aujourd’hui et à moins d’un scénario catastrophe, Orléans va se maintenir avant de viser, plus tard, à un niveau supérieur.



Avant ce match, nous avons interrogé le jeune défenseur de l’ASC Ousseynou CISSE qui, la semaine dernière, sur le terrain de Luzenac, a été crédité d’une excellente performance.



Ousseynou nous parle de ce match mais aussi de son avenir :

« Avant le match contre Luzenac, le coach m’a prévenu que j’allais jouer en 6 devant la défense en tant que sentinelle. Il m’avait demandé si j’avais déjà occupé ce poste et je lui ai répondu qu’avant de venir à Amiens, je n’étais pas défenseur central mais numéro 6. Il m’a fait confiance. Il m’avait dit de faire en sorte de gagner tous les duels, d’être présent défensivement et si possible de participer offensivement.

Les deux postes demandent la même combativité et un placement sur le terrain un peu plus haut que la défense centrale. En quelque sorte, j’étais le défenseur central des milieux de terrain.»



Ousseynou arrive en forme en cette fin de saison. Pour son bien personnel et celui de l’équipe.

« Il est vrai que j’ai rarement été blessé cette saison. Dès que le coach fait appel à mes services, je réponds présent. Il l’a fait à Plabennec et je pense avoir été présent comme je l’ai été à Luzenac. Physiquement, je me sens bien. Contre Orléans, j‘espère que le coach me fera encore confiance. En tout cas, je fais tout à l’entrainement pour être dans le groupe. Peu importe le poste. »



En cette fin de saison, Ousseynou prépare aussi une autre échéance : son BAC :

« J’ai actuellement quatre semaines de stage en comptabilité car je passe le BAC en fin de saison. Mes cours sont programmés chaque jour, sauf les jours de match, en fonction de mes entrainements. Voici deux ans, j’ai obtenu mon BEP et cette fois, j’espère que ce sera le BAC. Sur le plan sportif, il y a la montée en L2 mais je n’oublie pas aussi l’équipe réserve dans laquelle je joue souvent. Je fais tout pour le club et je fais tout pour réussir car je tiens à faire plaisir à mes parents. On ne sait jamais avec le foot, une blessure peut arriver très vite. Un diplôme en poche est donc important. J’essaie de garder la tête sur les épaules. ».



Yann LACHUER « Nous ne sommes pas encore sauvés »

Le jeune entraîneur d’Orléans Yann LACHUER réussit un excellent travail et surtout, il structure le club avec bien évidemment les présidents. Depuis le début janvier, l’équipe du Loiret est quasiment irrésistible. C’est bien simple, avec Amiens, Orléans est la formation la plus en forme de National.



Yann LACHUER se souvient bien de la Licorne pour y avoir joué avec Châteauroux.

« Je suis venu avec Châteauroux en L2 voici quelques années et nous avions gagné 2-1. Mais je me rappelle être venu aussi encourager mon frère Julien au moment de la Coupe de France voici dix ans . Le nom de LACHUER est surtout connu à Amiens grâce à mon frère Julien. »



Sur un plan comptable, avec 43 points,LACHUER estime qu’ Orléans n’est pas encore- sauvé :

« Mathématiquement, non. On me chambre souvent car j’ai été élevé à l’école Guy ROUX à Auxerre. Il employait des clichés sur le maintien. La réalité est qu’il nous reste dix matches dont les six premiers du championnat. Nous recevrons aussi des mal classés qui vont sûrement vendre chèrement leur peau. Nous avons une fin de championnat palpitante mais compliquée. Il nous faut 45 points pour être rassurés. C’est vrai que nous sommes bien partis mais il nous manque encore quelques points. »



Quant à notre match de ce vendredi, c’est nous sommes la meilleure équipe derrière Amiens. Ce sera le match au sommet opposant les deux meilleures formations de la phase retour. Pour nous, c’est à la fois une surprise mais une grosse satisfaction. A la trêve, nous n’avions que 18 points. Nous n’étions pas très fiers. Mais nous avons eu toujours confiance en nos capacités. Il y avait en effet une différence entre les résultats et les contenus de nos matches. Cela nous laissait beaucoup d’espoir mais aussi de frustration. La valeur et la mentalité du groupe ont fait que nous n’avons jamais paniqué. Il est resté solidaire. Nous avons eu un peu de réussite, le retour de blessés, un changement tactique, une prise de confiance. Tout cela a fait que nous avons réussi un début 2011 quasiment parfait. Mais au-delà, nous travaillons pour qu’Orléans retrouve une place dans la hiérarchie du football français. Nous en avons la volonté mais en ce qui concerne les échéances, nous ne sommes pas devins. »





Incontestablement, l'équipe d'Orléans est avec l'ASC, l'équipe en forme du moment. En grosse difficulté fin décembre, les joueurs de Yann LACHUER ont effectué un joli redressement et aujourd'hui, avec 43 points, ils sont quasiment assurés du maintien même si l'entraîneur, qui a été instruit par Guy ROUX, estime qu'un maintien n'est jamais vraiment acquis.



Amiens - Orléans constituait voici une vingtaine d'années une belle affiche en Division 2. De grands entraîneurs sont passés par ce club et notamment Jacky LEMEE et Lazlo BOLONI qui a vraiment commencé sa carrière d'entraîneur en France.



Amiens et Orléans ont un pont commun : tous deux ont disputé une finale de Coupe de France alors qu'ils évoluaient en National. Tous deux également veulent regagner leur place dans l'élite du football français et Yann LACHUER espère accéder en L2 dans deux ou trois ans.



En appelant à la barre Yann LACHUER qui sortait d 'une brillante carrière de joueur, les dirigeants orléanais espèrent bien réussir dans leur entreprise. "Nous sommes en effet ambitieux mais nous restons également humbles, remarque Yann LACHUER. Mais il y a encore beaucoup de travail notamment pour structurer le club."



A Orléans on vit sur le passé glorieux de cette finale 1980 mais on est aussi tourné vers l'avenir. Toutefois, il semble bien qu'en focntion des derniers résultats, il y ait un engouement grandissant autour du club. "Je suis le chef de file de ce projet qui tient vraiment la route, poursuit LACHUER car il a y des personnes sérieuses".

Lors du match aller, Orléans avait donné beaucoup de fil à retordre aux Amiénois et Ludovic BATELLI l'avait du reste souligné en salle de presse.
En formation à Clairefontaine, Yann LACHUER avait manqué le match, l'équipe étant entraînée par son adjoint Olivier FRAPOLLI. "Sur la phase aller, en dépit de bonnes prestations, nous n'avions pas été en réussite. Effectivement, nous avions tenu la dragée haute à cette équipe d'Amiens qui fait une saison exceptionnelle. Vous dites que nous sommes sauvés mais j'estime qu'il faut de la pression sur les joueurs. Le jour où ils n'ont plus cette pression positive, mieux vaut alors qu'ils arrêtent. Le football cela reste d'abord du plaisir et ne pas tricher".



Enfin, il semble que les joueurs d'Orléans ne manqueront pas de supporters. Un car est même prévu. Il est vrai qu'ils n'ont pas eu l'occasion de se déplacer souvent lors des matches aller. Exempts la semaine dernière, les Orleanais ont disputé un match amical à Troyes et se sont inclinés 4-1.

"On a vu la différence, ajoute LACHUER et c'est à méditer".



Un mot enfin sur Rolamellah NOUAR qui, après avoir été le meilleur réalisateur lors des matches aller, marque quelque peu le pas actuellement.
"Mais il s'accroche et il travaille" conclut LACHUER.

Auteur : L.H.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  aladin le Sam 16 Avr - 13:17

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Dim 17 Avr - 10:48




En allant gagner sur la pelouse de Rodez (2-0), Amiens a également fait un pas de plus vers l'accession. Les Picards comptent six points d'avance sur Strasbourg.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Ven 22 Avr - 15:09

ce soir à amiens les picards pourraient definitivement ecarter les normands
Le groupe d'Amiens : Bonnefoi, Delecroix - Cirilli, Mienniel, Cissé, Ielsch, Meliani, Paul, Zobiri, Tainmont, Kharbouchi, Enza-Yamissi, Saïfi, Kossoko, Djaballah, Touzghar.



Le groupe de Rouen : Verger, Carrat - Louiron, Rodriguez, Goulard, Vignaud, N'Gosso, Da Silva, Mendy, Mayulu, Boateng, Badra, Burel, Lafon, Arbaud, Dona Ndoh.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Ven 22 Avr - 20:20

un quart d'heure de jeu A miens 1 - 0 Rouen

amiens est tres fort
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  bienvenou le Ven 22 Avr - 20:46

40 zeme rouen revient tiens tiens

Amiens 1 - 1 Rouen
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PICARDS AMIENOIS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum