PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Mer 12 Mai - 8:31

L'entraîneur allemand de la Suisse, Ottmar Hitzfeld, a divulgué la liste des 23 joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde 2010. Philippe Senderos sera le pilier de cette défense mais devra faire sans son ancien coéquipier d'Arsenal Johan Djourou qui n'a pas été retenu. L'équipe pourra s'appuyer sur quelques joueurs expérimentés tel que Tranquilo Barnetta du Bayer Leverkusen, Hakan Yakin du FC Lucerne et le buteur maison du FC Bâle, Marco Streller. L'ancien attaquant de Rennes et du Borussia Dortmund Alexander Frei sera aussi du voyage.


Les 30 Suisses
Gardiens: Diego Benaglio (VfL Wolfsburg/ALL), Johnny Leoni (FC Zurich), Marco Woelfli (Young Boys Berne).

Défenseurs: Mario Eggimann (Hannovre 96/ALL), Stephane Grichting (Auxerre/FRA),Stephan Lichtsteiner (Lazio/ITA), Philippe Senderos (Everton/ANG), Christoph Spycher (Eintracht Francfort/ALL), Steve Von Bergen (Hertha Berlin/ALL), Reto Ziegler (Sampdoria/ITA).

Milieux: Tranquillo Barnetta (Bayer Leverkusen/ALL), Valon Behrami (West Ham United/ANG), Gelson Fernandes (St Etienne/FRA), Benjamin Huggel (FC Bâle), Marco Padalino (Sampdoria/ITA), Pirmin Schwegler (Eintracht Francfort/ALL), Goklan Inler (Udinese/ITA).

Attaquants: Eren Derdiyok (Bayer Leverkusen/ALL), Alexander Frei (FC Bâle), Blaise Nkufo (Twente/HOL), Hakan Yakin (FC Lucerne), Xherdan Shaqiri (FC Bâle), Marco Streller (FC Bâle).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Lun 31 Mai - 14:17

En vue de la Coupe du monde en Afrique du Sud, la Suisse disputera une rencontre amicale face à l'Italie le 5 juin prochain à Genève. Ce match sera au très bon test pour l’équipe de Suisse, il se jouera 11 jours avant le premier match officiel de la Woldcup 2010 agendé en Afrique du Sud qui opposera la sélection helvétique à la grande équipe d’Espagne (championne d’Europe en titre). Il faudra faire au mieux mais ce n’est pas contre l’Espagne que les suisses devront marquer des points en vue d’une qualification pour les huitièmes de finales. Ce match contre les italiens sera très important et permettra à l’équipe des faire les dernières mise en place avant le grand saut

le 1er match de préparation à la Coupe du Monde 2010 sera demain 1er juin 2010 20h15 à Sion
contre Costa Rica
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Mer 2 Juin - 6:38



La Suisse n'est pas au point




Alexander Frei n'a pas trouvé le chemin des filets en plein de coeur de la solide défense costaricienne.
Battue mardi à domicile par le Costa Rica (0-1), la Suisse n'aborde pas le Mondial dans les meilleures conditions. Face aux Ticos, l'équipe d'Ottmar Hitzfeld a pourtant affiché un visage bien proche de celui que l'entraîneur allemand devrait donner à son équipe en Afrique du Sud.

Avec Alexander Frei en attaque, mais aussi Stéphane Grichting ou Stephan Lichsteiner en défense, la Nati avait quasiment tous ses cadres sur la pelouse. Ce qui n'a pas suffi pour battre une vaillante formation costaricienne, qui avait déjà tenu la dragée haute, la semaine dernière à l'équipe de France (1-2). Unique buteur de la rencontre juste avant l'heure de jeu (57e), Winston Parks s'est lui bien repris après son non-match à Lens face aux Bleus.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Sam 5 Juin - 9:55

Les Espagnols doivent bien rigoler...
Dans un mauvais jour, la Suisse s’incline face au terrible Costa Rica. Une réussite de Parks a suffi aux compatriotes de Saborio pour prendre la mesure d’une équipe à croix blanche particulièrement passive et imprécise. Faudra faire bien mieux samedi sous peine de se faire siffler une nouvelle fois, mais par bien plus de monde...
Frei à la relance
Après un accès des plus périlleux au stade (embouteillage et incompétence de l’organisation), c’est avec plaisir que je prenais place dans les gradins de Tourbillon pour y voir jouer l’équipe suisse. C’est assez rare pour être relevé même si on nous a refilé le match amical bien pourri…

Tout était pourtant bien parti dans cette partie. Deux pénaltys en 5 minutes pour l’équipe de Suisse, ça fait rêver comme entrée en matière, non ? Dommage que l’arbitre irlandais aie confondu rugby et football sur les actions de Padalino et Nkufo en oubliant de siffler les sentences suprêmes…



Puis peu à peu le match s’est endormi, laissant place à des approximations défensives, des relances à l’adversaire et surtout des imprécisions graves à ce niveau. A part l’association Ziegler-Padalino et la performance de Huggel, on ne peut rien relever de bon en première mi-temps. Inler complètement à la ramasse, Barnetta absent, Senderos-Grichting hésitants, Lichtsteiner dépassé et Nkufo statique ont donné bien pâle figure à l’équipe helvétique. Reste Frei dont la position était pour la moins curieuse. Le joueur bâlois jouait extrêmement bas si bien qu’il bouffait le terrain d’Inler et Huggel.

Le système tactique habituel de Hitzfeld (4-4-2) prévoit la présence de deux attaquants de pointe. Le schéma de hier soir ressemblait beaucoup plus à un 4-5-1 avec Frei censé faire le jeu derrière Nkufo. Le problème est que Frei ne sait pas faire le jeu ! A part s’approprier l’espace des milieux défensifs puis des ailiers en deuxième mi-temps, le Bâlois n’a pas fait grand-chose. La liste d’Ottmar ne contient qu’un seul vrai meneur de jeu qui s’adapterait à ce système et il était en tribune hier soir. Si notre sélectionneur avait l’intention de jouer en 4-5-1, il aurait dû faire sa liste en conséquence. De plus Frei fait déjà tout dans cette équipe. Il porte le brassard, botte tous les coups de pieds arrêtés, replace ses coéquipiers… Je crois bien qu’il masse le gardien avant le match, remplit les gourdes à la pause et sert le thé dans le vestiaire. Il lave aussi les maillots. Ne serait-il pas plus judicieux de laisser les corners et autres coups-francs à quelqu’un d’autre sachant que Frei possède un excellent jeu de tête ?



Pas de panique
Après sa sortie sous les sifflets à la mi-temps, l’équipe de Suisse revenait plus conquérante sur la pelouse valaisanne. Cet engouement ne durait malheureusement que quelques minutes. Après une première parade de Benaglio à la 55ème minute, ce dernier devait s’incliner une minute plus tard sur une réussite de Parks. En contre attaque, l’attaquant du Politehnica Timisoara trompait le portier de Wolfsburg. Avant sa magnifique frappe croisée, le numéro 21 avait quand même réussi à se moquer de Von Bergen, Senderos et Ziegler. Au milieu des trois Helvètes, l’attaquant costaricain a réussi à conserver le ballon, dribbler deux d’entre eux puis à frapper. Un peu alarmant tout de même…

Les introductions successives de Gelson (sous une ovation méritée), Schwegler, Shaqiri, Derdiyok et Bunjaku n’y changeront rien. La Suisse s’incline face à une équipe, certes limitée, mais qui a le mérite de bouffer le gazon. On notera que la formation présente en fin de match (composée plutôt de «remplaçants») a été bien plus convaincante que celle de l’entame de match. Gelson a fait du bon boulot à la récupération, Derdiyok mettait une grosse pression sur la défense alors que Shaqiri, Schwegler et Bunjaku ont alterné le bon et le moins bon. La fin de match aura eu le mérite d’enflammer le public valaisan avec des actions successives de Frei, Derdiyok, Bunjaku et… Benaglio (sur le dernier corner).

En conférence de presse, Hitzfeld a montré une sérénité presque inquiétante, reconnaissant tout de même que son équipe manquait encore d’automatismes et avait présenté beaucoup de lacunes. Il a exprimé sa satisfaction d’avoir vu Alex Frei jouer 90 minutes et n’a pas souhaité entrer dans les détails sur son positionnement.



La Squadra à Genève
On retiendra finalement qu’un commentateur radio costaricain sait s’enflammer pour n’importe quoi. Même les dégagements de Benaglio lui dressait la nouille alors je vous explique pas quand ses compatriotes ont ouvert la marque. On a eu droit au «GOOOOOOOOOOAAAAAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLLLL» de 6 minutes suivi de l’enchaînement de 170 mots en 30 secondes pour expliquer l’action. Enfin, ce qu’on appelle la vraie passion, un peu comme sur la TSR !

Samedi, le vrai test, l’ultime avant l’Espagne, se dressera sur la route de l’équipe suisse. La Squadra Azzurra de Lippi représentera une dernière possibilité d’ajuster l’équipe pour notre coach allemand. Peut-être l’occasion de dégager un onze de base un peu différent de ce qu’on pouvait attendre…

Photos Pascal Muller, copyright www.mediasports.ch

Suisse – Costa Rica 0-1 (0-0)
Sion, 11 300 spectateurs.

Arbitre : M. Buttimer (Irl).

But : 57e Parks 0-1.

Suisse : Benaglio; Lichtsteiner, Senderos, Grichting (46e Von Bergen), Ziegler: Barnetta (76e Bunjaku), Inler (61e Schwegler), Huggel (61e Fernandes), Padalino (63e Shaqiri); Frei; Nkufo (63e Derdiyok).

Costa Rica : Navas; Myrie, Sequeira, Segares, Diaz; Ruiz (92e Mena), Barrantes (83e Paniagua), Azofeifa, Hernandez (77e Guzman); Parks (81e Urena); Bolanos.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Dim 6 Juin - 11:13

SUISSE
● Claquage pour Behrami. La
série noire des blessures se
poursuit
Hier soir, lors de l’amical
Suisse-Italie, c’est Valon Behrami,
ailier droit de la sélection
helvète, qui s’est
blessé. Un claquage est redouté.
S’il est confirmé, sa
participation au Mondial
serait compromise.
Les deux équipes se sont
quittées dos à dos (1-1),
Quagliarella (14) répondant
à l’ouverture du score de
Inler (10
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Lun 7 Juin - 7:12

La Suisse va un peu mieux




Ottmar Hitzfeld respire après le match nul contre l'Italie, en amical. (REUT)
La Suisse a bouclé samedi soir face à l'Italie (1-1) son programme de préparation pour la Coupe du Monde sans avoir remporté la moindre victoire. Mais pour Ottmar Hitzfeld, le bilan de cette rencontre est plutôt encourageant.

Comme quelques autres, dont l'Italie, la Suisse va s'envoler mercredi pour l'Afrique du Sud avec encore pas mal de questions à régler. Mais la Nati, qui n'a plus gagné depuis le 10 octobre dernier (3-0 au Luxembourg en qualifications pour la Coupe du Monde), a au moins évité une troisième défaite consécutive depuis le début de l'année, après celles face à l'Uruguay (1-3) début mars et le Costa Rica (0-1) à Sion le 1er juin dernier. Et à dix jours d'affronter l'épouvantail espagnol, un match nul, même face aux remplaçants italiens, est toujours bon à prendre pour rehausser le moral d'une équipe qui commençait à être envahie par le doute.

A Genève, la Suisse avait besoin de prouver à ceux qui croient en elle que le dérapage de Sion, où rien n'avait fonctionné, n'était qu'un simple accident industriel. La Squadra Azzura expérimentale lancée par Marcello Lippi a sans doute aidé la Nati à se refaire une beauté dans la chaleur genevoise. Quasiment identique à celle qui s'était oubliée contre les Costaricains mardi dernier (Behrami et Gelson avaient remplacé Padalino et Barnetta), l'équipe helvète s'est montrée beaucoup plus soudée, cherchant avant tout à empêcher les champions du monde à trouver des espaces. Mais si la défense, malgré le but évitable de Quagliarella a globalement fait le job, et si Inler et Behrami ont pris leurs responsabilités au milieu, l'attaque composée de Frei et Nkufo n'a pas mis un terme au mutisme qui frappe le comportement offensif suisse depuis plus de cinq rencontres. Et les duettistes, qui pèsent à eux deux quarante-sept buts en sélections (dont quarante pour Frei), n'ont pas vraiment tracassé la défense italienne samedi. Pourtant, l'Espagne n'empêche pas Hitzfeld, aujourd'hui un peu plus rassuré sur la blessure de Behrami, de dormir. «Ce match est encore loin. On a encore le temps de bien le préparer... » A.B, à Genève*Le dernier but marqué par un attaquant remonte au 9 septembre 2009, en Lettonie (2-2). Frei avait inscrit le premier but de la Nati lors de ce match qualificatif pour la Coupe du Monde.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Mar 8 Juin - 7:51



la Suisse fait toujours confiance à Philippe Senderos
lundi 07 juin 2010 à 15H45


Philippe Senderos est à l'image de nombreux joueurs représentant des pays de second rang à la Coupe du monde: indispensable en sélection, il peine à briller en club.

BERNE - Philippe Senderos est à l'image de nombreux joueurs représentant des pays de second rang à la Coupe du monde: indispensable en sélection, il peine à briller en club.

Incapable de s'imposer dans l'équipe première d'Arsenal cette saison, le défenseur central au physique imposant a été prêté à Everton en janvier mais une blessure à la hanche l'a empêché de faire ses preuves.

Malgré cela, le sélectionneur de la Suisse, l'Allemand Ottmar Hitzfeld, s'apprête à faire confiance à Senderos, qui fait partie des meubles en sélection depuis cinq ans.

"Grâce à son talent, il est encore en mesure de jouer des matches internationaux avec la Suisse", a dit Ottmar Hitzfeld à Reuters.

Senderos, 25 ans, né de père espagnol et d'une mère serbe, parle cinq langues.

Il a manqué deux matches éliminatoires de la Coupe du monde à un moment où Hitzfeld s'inquiétait de son manque de temps de jeu.

Après que les Suisses ont joué à se faire peur lors d'un nul 2-2 en Lettonie, Senderos a été rappelé contre le Luxembourg, inscrivant un doublé pour une victoire 3-0.

Formé au Servette de Genève, Senderos a été champion d'Europe des moins de 17 ans en 2002, l'année où il a rejoint Arsenal.

D'abord comparé à Tony Adams, légende de Highbury, il a ensuite été laissé de côté, puis prêté au Milan AC en 2008/09. Une blessure a tout de suite anéanti ses chances de s'imposer en Lombardie.

Senderos a toutefois disputé avec la Suisse la Coupe du monde 2006 et l'Euro 2008. Son jeu aérien en fait également un élément indispensable de l'attaque suisse -- il est le sixième buteur de l'équipe régulière.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Jeu 10 Juin - 6:14

09 juin 2010 - 20h51
Suisse: Frei blessé
Le capitaine de la Suisse, Alex Frei, s'est blessé à la cheville droite durant l'entraînement cet après-midi et a été transporté en ambulance dans une clinique pour y subir des examens, a annoncé le sélcetionneur Ottmar Hitzfeld cité par l'agence de presse suisse ATS.

"J'espère que les ligaments ne sont pas touchés, qu'il n'y a pas de fracture, a-t-il dit. Pour moi, je crois qu'Alex sera en mesure de s'envoler avec nous ce soir (pour l'Afrique du Sud) même s'il a très mal. Je pars du principe qu'il disputera la Coupe du monde. Il ne sera peut-être pas prêt pour le premier match (le 16 juin contre l'Espagne dans le groupe H) mais je compte sur lui pour la suite".

Dans une opposition sans véritable contact, Frei a tenté de prendre le ballon à Steve Von Bergen avant de s'effondrer. Il est resté près de cinq minutes au sol avant de regagner les vestiaires en boîtant avant d'être transporté en ambulance dans une clinique.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Sam 12 Juin - 12:53

mercredi 09 juin 2010 - 21h57 Alexander Frei, l'attaquant international suisse du FC Bâle, s'est blessé à la cheville droite mercredi après-midi.
Alexander Frei (30 ans, ex-Rennes), l'attaquant international suisse du FC Bâle, s'est blessé à la cheville droite mercredi après-midi. « Alex est allé au duel, explique son sélectionneur Ottmar Hitzfeld sur lematin.ch. Il a mis tout son poids sur le pied droit. La cheville a tourné. J'espère que les ligaments ne sont pas touchés, qu'il n'y a pas de fracture, poursuit-il. Pour moi, je crois qu'Alex sera en mesure de s'envoler avec nous ce soir (ndlr : mercredi) même s'il a très mal. Je pars du principe qu'il disputera la Coupe du Monde. Il ne sera peut-être pas prêt pour le premier match mais je compte sur lui pour la suite ».

Aux dernières nouvelles, l'ancien joueur du Borussia Dortmund souffre d'une simple foulure à la cheville droite.Mer
peut etre le . 16/06 - 16h00 sera t il rétabli contre l' Espagne

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Dim 13 Juin - 18:33



Gelson Fernandes, trois poumons et huit langues affraid




Dimanche 13 juin 2010
Le milieu Gelson Fernandes, qui a peut-être récemment gagné sa place de titulaire pour l'entrée en lice de la Suisse dans le Mondial-2010 mercredi, se distingue par son endurance et sa polyvalence, ainsi que par son profil atypique de polyglotte.

L'international suisse est aussi un Suisse international: "Je suis né dans un pays (Cap-Vert, ndlr) où l'on parle portugais et ma mère m'a très vite appris le créole", avait-il confié au site de la Fifa début juin.

"Quand nous avons déménagé en Suisse, j'ai intégré une école dans laquelle on apprenait le français, le suisse-allemand et l'italien, a-t-il poursuivi. Une fois transféré à Manchester City, il a bien fallu que je me mette à l'anglais. Mais j'avoue, je me suis lancé dans l'espagnol et le chinois uniquement par plaisir".

Avec la presse, le polyglotte est bavard, et tranquille... Un mot qui renvoie à son coéquipier Tranquillo Barnetta, pilier de la "Nati" auquel il est en passe de prendre la place de milieu gauche. "Non, je ne la lui ai pas prise!", a protesté Fernandes dimanche.

Coffre Very Happy
avoir du coffre pour un suisse c'est presque un pléonasme clown
N'empêche: il a brillé à ce poste contre l'Italie en match de préparation (1-1 le 5 juin à Genève). "Mon rôle était, d'abord, de bloquer le couloir et de prendre les espaces quand j'en avais l'opportunité, offensivement", détaille Fernandes, qui parle d'un match "correct" de sa part.

Le sélectionneur Ottmar Hitzfeld apprécie le coffre de l'habituel milieu récupérateur, qu'il pourrait utiliser pour contrecarrer Xavi, le moteur espagnol. "J'aime jouer au foot, résume l'intéressé. Je n'ai pas de problème pour jouer à gauche, à droite, au centre, en défense. Si l'entraîneur me demande de jouer gardien, j'y vais!"

En 2007, les qualités du capitaine de l'équipe de Suisse Espoirs attirent Manchester City et son entraîneur d'alors, Sven-Goran Eriksson, qui le recrute en provenance du FC Sion. Il gagne sa place chez les Citizens puis la perd, victime de pépins physiques et de la concurrence.

En 2009, direction Saint-Etienne. Saison noire. Fernandes déçoit puis monte en régime. Le Mondial permet de relativiser: "C'est grâce à mon club que je suis là, et je ne vais pas cracher sur cette saison, parce qu'elle m'a permis d'être ici".
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Dim 20 Juin - 7:27



Nkufo : "La culture de la victoire"
Samedi 19 juin 2010
Blaise Nkufo n'aurait pu rêver meilleure entrée en matière dans cette Coupe du Monde de la FIFA 2010. Pour son premier match, l'attaquant suisse a défrayé la chronique en participant au succès inattendu de la Suisse sur l'Espagne (1:0).

Dans un entretien , l'attaquant de 35 ans né à Kinshasa revient sur son retour en équipe nationale, la différence entre un médecin et un footballeur, le rôle d'Ottmar Hitzfeld au sein du groupe et l'importance de cette première Coupe du Monde de la FIFA organisée sur le continent africain.


Blaise, on peut dire que la Suisse a soigné son entrée en matière...
Oui, c'est une belle victoire. Nous avons vraiment bien joué. Nous avons défendu en bloc et, grâce à notre excellente préparation mentale, nous avons fait ce qu'il fallait pour l'emporter.

Quelle importance peut avoir ce succès pour le football suisse et pour l'avenir de la Nati dans cette compétition ?
Je crois que tout le monde en Suisse était ravi. On peut même parler d'un événement historique ! Nous sommes entrés sur le terrain avec un plan de jeu précis et nous l'avons appliqué à la lettre. Nous avons parfaitement défendu et nous avons toujours eu le souci de relancer proprement, en passant par les côtés. Dans les matches de haut niveau, il faut savoir profiter de la moindre occasion et c'est exactement ce que nous avons fait. C'est ce qui nous vaut d'occuper actuellement la tête du groupe mais il ne faut pas oublier que l'Espagne reste la grande favorite.

Beaucoup d'observateurs estiment que cette victoire porte la marque d'Ottmar Hitzfeld, qui a su façonner une équipe à son image.
Il a tout gagné en tant qu'entraîneur. Le haut niveau n'a plus de secret pour lui, il connaît la recette du succès. Dès son arrivée, il a essayé de nous inculquer cette culture de la victoire. Il nous répète sans arrêt que nous pouvons gagner tous nos matches. C'est avec cette idée en tête que nous abordons chaque rencontre, désormais. Peu importe qui se trouve en face. Hier, c'était l'Espagne. Il nous a fallu déplacer des montagnes pour l'emporter mais, sans cette foi intérieure qui nous anime, nous n'y serions jamais arrivés.

C'est la première fois que la Coupe du Monde de la FIFA se joue en Afrique. Cela revêt-il une importance particulière pour vous, qui êtes né à Kinshasa ?
Pour moi, c'est déjà un événement particulier de jouer une Coupe du Monde, surtout à mon âge. Ceci étant dit, je suis très heureux que l'on ait confié cette édition 2010 à l'Afrique du Sud. Je pense que c'est une bonne chose pour ce pays et pour tout le continent. Il y a 20 ans, ça n'aurait pas été envisageable. Il reste malgré tout beaucoup de travail à accomplir. En attendant, si le football peut contribuer à améliorer les choses dans ce pays et à rendre le sourire à ses habitants, tant mieux.

Que représente pour vous le fait d'être présent en Afrique du Sud alors que vous aviez annoncé votre retraite internationale en 2002 ? On imagine que vous êtes très heureux de fêter votre retour en sélection par une victoire de cette ampleur.
J'ai toujours beaucoup travaillé mais, par le passé, je donnais la priorité à mon club. J'ai marqué beaucoup de buts et j'ai livré beaucoup de bons matches. Ensuite, les choses et les entraîneurs changent. M. Hitzfeld est venu me voir pour discuter avec moi. Il m'a compris et il m'a donné ma chance. De mon côté, je voulais absolument lui montrer de quoi j'étais capable. J'avais envie de lui prouver que je pouvais apporter quelque chose en plus sur le terrain. Voilà comment je me retrouve aujourd'hui à disputer une Coupe du Monde.

Quel rôle joue le football dans votre vie ? On a souvent le sentiment que les joueurs ne pensent qu'au ballon mais ce n'est pas l'impression que vous donnez.
En effet, je crois qu'il est important d'avoir d'autres centres d'intérêt. Pour moi, le football est un travail comme un autre. La seule différence entre un médecin et moi, c'est que j'exerce mon métier en public. Les footballeurs sont souvent critiqués car chacun peut se faire une idée de la façon dont nous faisons notre travail. Evidemment, le football est une part importante de ma vie mais je pense sincèrement qu'il faut se fixer des limites. Il y a d'autres choses à voir et à expérimenter dans la vie.

Une dernière question, qui concerne votre prochain adversaire. Maintenant que vous avez battu l'Espagne, allez-vous aborder le match contre le Chili sans pression ?
Il ne faut pas voir les choses ainsi. Nous avons des ambitions et un objectif clairement défini. L'Espagne, le Chili et le Honduras sont de très bonnes équipes. Je crois qu'il faudra témoigner le même respect aux Chiliens que celui que nous avons eu envers les Espagnols.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Lun 21 Juin - 7:01

Un sommet inattendu




Blessé à une cheville et absent en ouverture contre l'Espagne (1-0), Frei est opérationnel face au Chili.
Victorieux de leur premier match, le Chili et la Suisse se retrouvent lundi à Port-Elizabeth (16h00). Le gagnant prendra une grosse option pour les 8es.

Contre le Chili du sélectionneur argentin Marcelo Bielsa, la Nati sera à nouveau sous la pression de quantité de jeunes joueurs rapides et talentueux. En cas de partage des points entre l'Espagne et le Honduras, qui se rencontrent plus tard lundi (coup d'envoi à 20h30), le vainqueur de ce duel prévu à 16h00sera automatiquement qualifié pour les huitièmes.

Frei à 100%. L'attaquant suisse Alexander Frei, blessé à une cheville et absent contre l'Espagne mercredi dernier, s'est entraîné normalement samedi et faisait même partie de l'équipe des titulaires alignée lorsd'une séance ouverte au public. Idem pour Valon Behrami, également absent contre le champion d'Europe (contracture à une cuisse). Blessé mercredi, Philippe Senderos (cheville) devrait être remplacé par Steve Von Bergen (Hertha Berlin).

».

Comme le nombre de minutes pendant lequel la Suisse devra résister sans encaisser de but face au Chili pour établir un nouveau record d'invincibilité en Coupe du Monde. Avec 484 minutes au compteur, cette
série en cours est actuellement la troisième la plus longue de tous les temps, derrière celles réalisées par l'Italie (550 minutes, de 17 juin 1986 au 3 juillet 1990) et l'Angleterre (501 minutes, du 16 juin 1982 au 3
juin 1986).

C'est la deuxième fois que cela arrive dans ce Mondial, et la deuxième fois à Port-Elizabeth : pour préserver la pelouse du Nelson Mandela Bay Stadium, fortement arrosée ces derniers jours, le Chili et la Suisse ont été priés de renoncer au traditionnel entraînement de la veille sur les lieux du match. Allemands et Serbes s'étaient pliés à la même exigence jeudi et la pelouse était dans un excellent état le lendemain.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Ven 25 Juin - 12:50

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Sam 26 Juin - 6:42

Suisse - Honduras : 0-0

Les Suisses sont éliminés suite à leur prestation plus que mitigée ce soir face au Honduras. Ils prennent la sortie après avoir battu l'Espagne lors de leur premier match mais cela n'aura pas suffi pour passer ce premier tour du Mondial 2010.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Mer 15 Juin - 6:25

Euro- Espoirs - La Suisse quasiment en demie


La Suisse est quasiment en demies de l'Euro des Espoirs. (
Après deux victoires en deux matches, dont la dernière face à l'Islande (2-0), la Suisse est quasiment en demies de l'Euro. L'hôte danois s'est relancé en battant le Bélarus (2-1).

Contre le Bélarus, samedi soir, la Suisse ne devra pas perdre pour être sûre de passer en demies de l'Euro des Espoirs. Vainqueur de ses deux premiers matches de la compétition, la petite Nati pourrait même passer en cas de défaite... Après leur victoire 1-0 sur le Danemark grâce à un but magnifique de la star Shaqiri, les Suisses n'ont jamais tremblé contre l'Islande (2-0). Fabian Frei, un homonyme de l'ancien Rennais, a ouvert le score dès la 1ere minute de jeu sur une passe de Shaqiri. Emeghara, déjà international A, a mis les siens à l'abri à la 40e.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Jeu 23 Juin - 7:11

Favorite de sa demi-finale face à la Biélorussie, l'Espagne a dû batailler ferme pour décrocher sa place pour la finale de l'Euro espoirs, mercredi. Première de son groupe, la Rojita s'est qualifiée sur le fil (3-1 a.p.). Menés 1-0 pendant une grande partie de la rencontre après l'ouverture du score de Voronkov (38e), les Ibériques ont égalisé à la 89e par Adrian, avant de prendre l'avantage durant la prolongation grâce à un nouveau but du joueur de La Corogne (105e). Jeffren a ensuite mis un terme à tout suspense (113e).
Lors de la finale, programmée samedi, l'Espagne affrontera la Suisse, vainqueur de son côté de la République Tchèque (1-0, a.p.). Tenus en échec durant le temps réglementaire, les Suisses ont trouvé l'ouverture grâce à Mehmedi, à la 114e minute.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Sam 15 Oct - 11:49


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  bienvenou le Mer 17 Oct - 8:18

CM 2014: La Suisse s'impose en Islande
Dans le cadre de la 4e journée du groupe E des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 dans la zone Europe, la Suisse a obtenu une belle victoire en Islande (2-0) pour résister à la Norvège au sommet du classement. Les Helvètes ont fait trembler les filets à deux reprises par Barnetta (65e) et Gavranovic (79e). Un succès que les Norvégiens ont également obtenu, pour leur part à Chypre (1-3) grâce à Hangeland (44e), Elyounoussi (81e, sp) et King (83e). Aloneftis avait pourtant ouvert la marque pour les Chypriotes (42e). Enfin, l'Albanie a cueilli la Slovénie (1-0) avec Roshi comme unique buteur (36e).


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Dim 9 Juin - 7:58

EUROPE
La Suisse fait un pas vers
le Brésil !
L’Albanie tenue en échec par la
Norvège (1-1) et l’Islande battue par
la Slovénie (2-4) vendredi, la Suisse
avait l’occasion de s’envoler en tête
du groupe E, hier, face à Chypre. Et
les Helvètes ne se sont pas fait prier
pour saisir leur chance. Les joueurs
d’Ottmar Hitzfield ont cependant dû
patienter pour faire sauter le verrou
chypriote, Haris Seferovic -
attaquant de la Fiorentina prêté à
Novara -, libérant les siens à la
90e minute. Avec deux rencontres à
domicile (Islande et Slovénie) et
deux à l’extérieur (Norvège et
Albanie), Liechsteiner et ses
coéquipiers ont leur destin entre
leursmains...GROUPE E
Hier
Suisse - Chypre.......................................1 - 0
PTS J G N P BP BC G
1. Suisse 14 6 4 2 0 8 1 7
2. Albanie 10 6 3 1 2 7 6 1
3. Islande 9 6 3 0 3 8 9 -1
4. Norvège 8 6 2 2 2 7 7 0
5. Slovénie 6 6 2 0 4 8 10 -2
6. Chypre 4 6 1 1 4 4 9 -5
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Mar 27 Mai - 8:47

Suisse: Gavranovic et Stocker touchés








Ce lundi marquait le premier jour de préparation de la sélection suisse en vue de la Coupe du monde au Brésil. Et le quotidien helvétique 24 Heures nous apprend que deux joueurs ont été touchés durant la séance d'entraînement: Mario Gavranovic s'est tourné la cheville et Valentin Stocker, blessé au genou droit. Ce dernier va passera des examens complémentaires pour établir un diagnostic précis, précise le média suisse. A noter, que Tranquillo Barnetta et Valon Behrami ont eux été ménagés lors de cette séance. "Leur absence était programmée pour la séance de l'après-midi. Ils ont travaillé à l'hôtel", déclare le staff médical de la sélection. Pour rappel, la "Nati" affrontera l'équipe de France le 20 juin lors du deuxième match du groupe E.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Sam 31 Mai - 8:46

La Suisse en rodage
Victorieuse sur le tard de la Jamaïque, 81e nation FIFA, vendredi à Lucerne (1-0), la Suisse d'Ottmar Hitzfeld, 2e adversaire des Bleus au Mondial, semble encore se chercher. Mais elle a eu le mérite d'appuyer pour trouver la faille face à une opposition courageuse.

18partages Tweeter Partager Partager

18partages Tweeter Partager Partager

60
a+ a- imprimer RSS


La Suisse d'Haris Seferovic s'est contentée d'un but en fin de match. (L'Equipe)




Les 16 000 spectateurs venus avoir la "Nati" se balader ont dû être un peu déçus, mais l'action du but, initiée par Dzemaili, excellent à Lucerne, et conclue par Drmic avec un peu de réussite, aura été un soulagement, alors que l'attaquant de Leverkusen avait manqué une énorme occasion un quart d'heure plus tôt (1-0, 84e). Les Suisses, jambes un peu lourdes en raison de leur préparation physique, sont montés en puissance au fil du match, après une première période à oublier, à l'image de la prestation de Granit Xhaka, le joueur de M'Gladbach qui a manqué à peu près tout.



Benaglio chanceux

Lichtsteiner est sorti du lot par ses montées dans le couloir droit. Le latéral de la Juventus Turin s'est offert l'une des plus belles situations, une puissante frappe qu'un défenseur a détourné vers son but mais que l'excellent gardien jamaïquain, Blake, a détourné (22e). Le futur adversaire de l'équipe de France, qui débutera son Mondial contre l'Equateur le 15 juin, aurait pu réserver une mauvaise surprise à ses supporters. Rodolph Austin a été tout près d'ouvrir le score sur une frappe contrée à vingt mètres du but que Benaglio a été tout heureux de voir passé à côté de son but (23e).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Sam 31 Mai - 8:50

Suisse: Hitzfeld cache son jeu contre la Jamaïque








La Suisse affronte la Jamaïque ce vendredi à Lucerne en préparation à la Coupe du monde 2014. Ottmar Hitzfeld, qui fait encore face à des blessés, n'a pas pris de risques mais a aussi choisi de ménager de nombreux cadres. Tranquillo Barnetta ne doit d'ailleurs reprendre l'entraînement collectif que samedi. Le capitaine Gokhan Inler n'est également pas titulaire, remplacé par Blerim Dzemaili au milieu alors que la star Xherdan Shaqiri, qui évolue au Bayern Munich, est bien aligné d'entrée, lui qui revient de blessure. L'attaquant Josip Drmic est aussi absent et laisse sa place à Haris Seferovic en pointe du 4-2-3-1 helvète. La "Nati" ne disputera qu'un seul autre match amical avant le début de la Coupe du monde, le 3 juin face au Pérou, toujours à Lucerne. La Suisse est dans le groupe de l'équipe de France et débutera sa Coupe du monde le 15 juin contre l'Équateur avant de défier les Bleus lors du deuxième match de poule le 20 juin. Le onze suisse face à la Jamaïque: Benaglio - Lichtsteiner, Djourou, Senderos, Ziegler - Behrami, Dzemaili - Shaqiri, Xhaka, Mehmedi - Seferovic.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Dim 1 Juin - 7:35

Football - mondial 2014 (préparation)
L'Europe en forme
01/06/2014 05:38
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]





Josip Drmic a donné la victoire à la Suisse en inscrivant le seul but de la rencontre. - (AFP)
A deux semaines du début de la Coupe du monde, les sélections engagées multiplient les matchs amicaux. Tour d’horizon des principaux résultats.


Maintenir la bonne dynamique
Del Bosque fait le choix de la continuité
La Suisse s'est imposée face à la Jamaïque sans convaincre sur la plus petite des marges : Josip Drmic a inscrit le seul but de la rencontre, à la 83e minute. Peu engagée, cette rencontre intéressait néanmoins l'équipe de France, à double titre. D'une part, la Jamaïque sera au programme des Bleus le 8 juin prochain en match amical, juste avant de s'envoler pour le Brésil. D'autre part, la Suisse se trouve dans la poule de la France pour la Coupe du monde. Et la sélection helvète devrait être l'adversaire le plus coriace dans la bataille pour la première place du groupe. La Suisse s'est donc montrée peu à son avantage dans cette rencontre. Le turnover expérimenté par le sélectionneur de la Suisse, Ottmar Hitzfeld, explique sans doute les difficultés suisses pour venir à bout de la modeste sélection jamaïcaine.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Mer 4 Juin - 7:24

Mondial/Préparation: la Suisse finit fort face au Pérou
04/06/2014 00:10
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]  





Le défenseur suisse Stephan Lichtsteiner après son but contre le Pérou, en match de préparation au Mondial, le 3 juin 2014 à Lucerne - AFP Fabrice Coffrini
La Suisse, adversaire de la France en phase de poule lors du Mondial-2014, a battu le Pérou (2-0), pour son dernier match de préparation disputé mardi à Lucerne.

Longtemps poussifs, les Suisses ont terminé fort, notamment grâce à l'entrée à l'heure de jeu de leur milieu de terrain Xerdan Shaqiri, auteur du second but (84e) après l'ouverture du score de Lichtsteiner (78e).
Face à des Péruviens non qualifiés pour le Mondial, les Suisses ont longtemps été hésitants et maladroits sans réussir à vraiment trouver la faille face à une équipe bien regroupée en défense.
Pour débuter, le sélectionneur helvète Ottmar Hitzfeld avait pourtant choisi de faire confiance à une équipe-type où ne manquait que Shaqiri, milieu de terrain du Bayern Munich et star de l'équipe nationale. Et c'est son entrée, à 25 minutes de la fin, qui a dynamisé le jeu de la "Nati".
Les Péruviens voulaient effacer leur large revers vendredi en amical face à l'Angleterre (3-0), en évitant de s'exposer trop défensivement.
Les Suisses ont été en possession de balle tout au long de la rencontre, mais souvent sans réussir à l'exploiter correctement.
Rodriguez sur coup franc (23, 36) ou Xhaka (29, 58) avaient eu ainsi de bonnes occasions, mais sans troubler le gardien Forsyth.
A l'inverse, sur l'une des rares incursions péruviennes, ils auraient pu courir après le score si Benaglio n'avait pas effectué une superbe parade pour repousser la frappe enroulée du droit de Cruzado (41), pointant les quelques faiblesses de la charnière centrale Shär-van Bergen.
Mais dès l'entrée en jeu du créateur Shaqiri à 25 minutes du terme, les Suisses allaient trouver un second souffle.
Il aura ainsi fallu attendre de nouveau la fin de match, comme précédemment face à la Jamaïque (victoire 1-0), pour que les Suisses prennent l'avantage grâce à une tête puissante de Lichsteiner, sur une passe de Rodriguez.
Six minutes plus tard, parfaitement servi dans le dos de la défense par Inler, Shaqiri, après un contrôle orienté, voyait sa frappe du droit passer entre les jambes de Forsyth, permettant aux Helvètes de prendre le plein de confiance avant de rejoindre le Brésil.
Les Suisses n'auront disputé que deux matches de préparation avant la Coupe du Monde où ils affronteront dans le groupe E l'Equateur (15 juin), la France (20 juin) et le Honduras (25 juin).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  aladin le Mer 4 Juin - 7:45

Les listes des adversaires des Bleus au premier tour

Publié le 04/06/2014 à 03:51

Lundi, toutes les sélections ont communiqué leurs 23 à la Fifa

La joie d'Espinoza (Honduras), buteur lundi contre Israël, en vain (2-4)./AFP




Depuis le 2 juin, date limite accordée par la Fifa aux sélectionneurs pour communiquer leurs listes définitives, Didier Deschamps et ses troupes connaissent les 69 noms des joueurs du Honduras, de la Suisse et de l'Équateur. Pas de surprise mais un absent (Peralta, ailier droit du Honduras, blessé) et une incertitude (Castillo, milieu de l'Équateur touché au genou droit mais présent dans le groupe).
Les 23 Suisses
Gardiens : Benaglio, Bürki, Sommer. Défenseurs : Djourou, Lang, Lichtsteiner (Juve), Rodriguez (Wolfsburg), Schär, Senderos, Steve von Bergen, Ziegler. Milieux : Barnetta, Behrami (Naples), Džemaili (Naples), Fernandes, Inler (Naples), Mehmedi, Shaqiri (Bayern Munich), Stocker, Xhaka. Attaquants : Drmic, Gavranovic, Seferović (Real Sociedad).
.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAS SI TENDRES QUE CA LES PTIS SUISSES

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum