ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Mar 12 Juin - 12:12

La République
Tchèque dos au mur GRÈCE - RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
À 18h, Arbitre : Stéphane Lannoy (FRA).
Grèce : Chalkias - Torosidis, Katsouranis, K. Papadopoulos, Holebas - Maniatis,
Makos, Karagounis (cap) - Salpingidis, Gekas, Samaras (ou Fortounis).
Sélectionneur: Fernando Santos.
République Tchèque: Cech - Gebreselassie, Hübschman (ou Hubník), Kadlec, Sivok -
Rezek, Plasil, Rosicky (cap), Jiracek, Pilar - Lafata.
Sélectionneur: Michal Bilek.
Démolie par la Russie (4-1), la République Tchèque doit impérativement réagir contre
la Grèce, solide comme en 2004, si elle ne veut pas quitter l’Euro dès son deuxième
match du groupe A, aujourd’huiàWroclaw en Pologne (18h). Les Grecs, eux, ont
montré leurs qualités mentales contre la Pologne en revenant au score à dix contre
onze (1-1) et cherchent à retrouver le souffle épique d’il y a huit ans, quand ils avaient
remporté l’Euro, la plus grande surprise de l’histoire du tournoi.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Mar 12 Juin - 19:59

GRECET.1 REP. TCHEQUE 2

cette defaite va surement condamner les grecs

........... .....Pts J G N P BP BC D
1 Russie ....3 1 1 0 0 4 1 3
2 Tchèque. 3 2 1 0 1 3 5 -2
3 Pologne ..1 1 0 1 0 1 1 0
4 Grèce..... 1 2 0 1 1 2 3 -1

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Mer 13 Juin - 7:50

Euro: victoire-éclair de la République tchèque sur la Grèce
La République Tchèque a repris son destin en main en battant la Grèce (2-1) grâce à deux buts dans les six premières minutes, mardi à Wroclaw (Pologne) dans le groupe A de l'Euro-2012, et effacé le 4-1 encaissé d'entrée contre la Russie.
Les Grecs dormaient encore au coup d'envoi. Comme contre la Pologne (1-1), mais cette fois l'addition a été plus lourde, et elle est arrivée tout de suite sur la table. Petr Jiracek (3) puis Vaclav Pilar (6) ont exploité les béances de la défense centrale et ramené la République Tchèque dans la course aux quarts.

Ils se sont ressaisis, et ont bénéficié d'une terrible erreur du gardien Petr Cech pour réduire le score par Theofanis Gekas (53), mais trop tard.

La légendaire solidité défensive grecque, qui lui avait permis de conquérir l'Europe en 2004, en a pris un coup. Fernando Santos avait pourtant demandé que ses joueurs retiennent la leçon du match d'ouverture. Hélas, il n'a pas été entendu.

L'entraîneur portugais a en outre perdu un nouveau joueur, son gardien Kostas Chalkias ayant dû sortir, visiblement gêné à un genou, dès la 23e minute, remplacé par Michalis Sifakis.

Avant de se blesser, Chalkias a vu la charnière défensive de fortune Kostas Katsouranis-Kyriakos Papadopoulos, si solide contre la Pologne en remplacement du duo Avraam Padadopoulos (blessé)-Socratis Papastathopoulos (exclu), se faire surprendre deux fois.

La bourde de Cech

Jiracek s'est d'abord infiltré entre eux sur une excellente passe de Tomas Hübschman pour le but le plus rapide du tournoi, puis Pilar, déjà buteur contre les Russes, a devancé Katsouranis pour marquer... du genou.

Il a exploité un très bon centre en retrait de Theodor Gebreselassie, qui a pu faire parler de lui dans cet Euro pour le football et non pour les présumés cris racistes du match précédent. Le Tchèque de père éthiopien avait été lancé par le capitaine Tomas Rosicky, très bon mardi, et remplacé à la pause par Daniel Kolar.

Le brassard est passé à Cech, mais la star a trahi les siens. Epoustouflant dans la campagne victorieuse de Chelsea en Ligue des champions, le gardien a commis une bévue invraisemblable sur un ballon facile, heurtant Tomas Sivok et a laissant le ballon à Gekas, qui a marqué juste devant le petit coin bleu de supporters grecs dans l'océan rouge du stade Municipal (Wroclaw est proche de la frontière tchèque).

La dernière heure de jeu a été grecque, mais les coéquipiers de Giorgos Karagounis n'ont pas réussi à égaliser. Un but a été justement refusé par le Français Stéphane Lannoy à Giorgos Fotakis pour un hors-jeu de quelques centimètres (41).

Il leur faudra se reprendre contre la Russie, la seule équipe qui les avait battus à l'Euro-2004, avec un but encore plus rapide que celui de Jiracek (Dimitri Kirichenko, 68 secondes, record de l'Euro).

Les Tchèques eux ont pris leur revanche de la défaite en demi-finale il y a huit ans. Ils joueront leur qualification à Wroclaw contre le pays hôte, mais l'optimisme est revenu. En 1996, perdre le premier match ne les avait pas empêché d'atteindre la finale.

.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Mer 13 Juin - 11:01

La République Tchèque
revient dans la course GRÈCE 1 - RÉPUBLIQUE TCHÈQUE 2

ÀWroclaw (Pologne). Mi-temps : 2-0.
Temps : beau. Spectateurs : 40 000. Arbitre : S. Lannoy (FRA).
Buts - Grèce : Gekas (53). République Tchèque : Jiracek (3), Pilar (6)
Avertissements - Grèce : Torosidis (34), K. Papadopoulos (56), Salpingidis (57).
République Tchèque : Rosicky (27), Jiracek (36), Kolar (65).
Grèce : Chalkias (Sifakis 23) - Torosidis, K. Papadopoulos, Katsouranis, Holebas - Fotakis
(Gekas 46), Maniatis, Karagounis (cap) - Salpingidis, Samaras, Fortounis (Mitroglou 71)
Entraîneur : Fernando Santos
République Tchèque : Cech - Gebreselassie, Sivok, Kadlec, Limbersky - Jiracek, Hübschman,
Rosicky (cap) (Kolar 46, Rajtoral 90), Plasil, Pilar - Baros (Pekhart 64)
Entraîneur : Michal Bilek

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Sam 16 Juin - 11:56


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Sam 16 Juin - 22:31


Giorgos Karagounis célèbre ce qui est pour l'instant le but de la QUALIF GREQUE


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Dim 17 Juin - 8:01



La Grèce reste dans la zone Euro
La Grèce a fait sensation en battant la Russie (1-0). Elle se qualifie pour les quarts, comme la République tchèque qui a dominé la Pologne sur le même score.
--------
La Grèce a bousculé les pronostics en battant la Russie (1-0). Elle se qualifie pour les quarts de finale, comme la République tchèque qui a dominé la Pologne sur le même score.


Grèce - Russie : 1-0. La Grèce est qualifiée aux dépens de la Russie (4 pts également) au bénéfice de sa victoire dans leur confrontation directe.

La Grèce est décidément une sélection étonnante. Jamais là où on l'attend. Victorieux de l'Euro 2004 à la surprise générale, les Grecs ont commencé très mollement le tournoi avec un nul contre la Pologne (1-1) avant une défaite face à la République tchèque (1-2). Leurs chances de se qualifier pour les quarts étaient infimes ce samedi, ils le savaient, d'autant que la Russie prétendait vouloir tout fracasser et être capable de remporter l'édition 2012. Rien que ça. Au final, les hommes de Fernando Santos ont non seulement éteint les Russes (1-0) mais ils ont décroché leur place en quarts. Avec quatre points, ils terminent deuxièmes devant leur adversaire du soir, qu'ils devancent à la différence de buts particulière. Lors de la première période, on ne donnait pas cher de leur peau, tant la domination des protégés d'Advocaat fut impressionnante (78% de possession de balle !).Pourtant, une poignée de secondes avant le repos, c'est l'ancien Giorgios Karagounis (35 ans) qui a montré la voie en ouvrant le score d'une frappe du droit à ras de terre. Héros du jour, le capitaine aux 120 sélections manquera en revanche les quarts, en raison d'un carton jaune récolté pour simulation dans la surface adverse. Faisant enfin jeu égal, la Grèce a même failli doubler la mise par Tzavellas, dont la frappe enroulée est allée mourir sur la transversale de Malafeev (71e). Malgré une fin de match où Archavine et Dzagoev ont vraiment tout tenté pour arracher l'égalisation, c'est bien la Grèce qui a validé son ticket. Grâce à un courage formidable et à un sens aigü du dépassement de soi. La Grèce en crise pourrait affronter l'Allemagne d'Angela Merkel en quarts de finale...

La Pologne quitte "son" Euro sous les sifflets et les pleurs du public de Wroclaw. Enorme déception pour le peuple rouge et blanc dont la sélection n'aura pas su profiter du bénéfice du terrain pour remporter un premier match dans un Euro (6 matches : 3 nuls, 3 défaites). Obraniak et ses coéquipiers avaient pourtant leur destin entre les pieds et ont largement dominé la première période. Le milieu girondin sur coup franc (6e), Lewandowski (10e et 13e) ou encore Boenish sur une frappe lointaine (21e) ont nourri l'espoir, mais le réalisme était tchèque. Mieux rentrés dans la seconde période alors que les deux équipes étaient éliminées depuis le but de Karagounis, les Tchèques reviennent de nulle part. Derniers du groupe après la raclée russe du premier match (1-4), ils doivent en partie leur qualification à Milan Baros, invisible jusque-là dans le tournoi mais passeur décisif pour Petr Jiracek (72e). La République tchèque écrit son nom dans l'histoire de l'Euro : elle devient la première équipe à finir en tête de son groupe lors d'une phase finale malgré une différence de but négative (-1

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Dim 17 Juin - 11:53

La Grèce reste dans l’Euro GRÈCE 1 - RUSSIE 0
ÀVarsovie (Stade National).
Mi-temps: 1-0. Temps: beau. Spectateurs: 50 000. Arbitre : J. Eriksson (SWE).
But: Karagounis (45+2).
Avertissements - Grèce: Karagounis (61), Holebas (90+4).
Russie : Anyukov (65), Zhirkov (69), Dzagoev (70), Pogrebnyak (90+3)
Grèce: Sifakis - Torosidis, K. Papadopoulos, Papastathopoulos, Tzavelas - Salpingidis
(Ninis 83), Katsouranis, Karagounis (cap) (Makos 67), Maniatis, Samaras - Gekas (Holebas
64). Sélectionneur : Fernando Santos.
Russie : Malafeev - Anyukov (Izmailov 81), A. Berezutski, Ignashevich, Zhirkov - Glushakov
(Pogrebnyak 72), Denisov, Shirokov - Dzagoev, Kerzhakov (Pavlyuchenko 46),
Arshavin (cap). Sélectionneur : Dick Advocaat

La Grèce a validé son billet
pour les quarts de finale de
l'Euro2012, hier, en battant la
Russie (1-0) lors de la 3e et dernière
journée du Groupe A. Les
Grecs défieront donc le vainqueur
du groupe B, vendredi à
Gdansk, en Pologne, au prochain
tour. Pourtant, hier, les
champions d'Europe 2004 ont
souffert, se contentant de jouer
regroupés derrière en attendant
quelques ouvertures pour
des contres. Ils ont tenu bon,
mais ils ont également ouvert le
score. Sur une longue touche
grecque, cafouillée par la défense
russe, Karagounis, qui avait
raté un penalty lors du match
d'ouverture contre la Pologne,
filait au but et trompait Malafeev
(45+2). Les Russes, impressionnants
au 1er match, ont été
incapables d’égaliser
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Ven 22 Juin - 10:28

Le règlement de comptes...
QUART DE FINALE Sur fond de conflit politique, la Grèce défie l’Allemagne. Pour l’honneur de tout un peuple
ALLEMAGNE - GRÈCE

Héroïques face à la Russie, les joueurs de Fernando Santos rêvent de rééditer leur exploit de 2004.
Mais une victoire face à l’Allemagne comblerait déjà largement tous les Grecs...


ÀGdansk Arena. 20h45.
En direct sur TF1 et BeIN Sport.
Arbitre : Damir Skomina (Slovénie).
Allemagne: Neuer - Lahm (cap), Badstuber,
Hummels, Boateng - Khedira,
Schweinsteiger - Müller, Özil, Podolski -
Gomez.
Sélectionneur: Joachim Löw.
Grèce: Sifakis - Torosidis, K. Papadopoulos,
Papastathopoulos, Tzavellas - Maniatis,
Katsouranis (cap), Makos - Salpingidis,
Gekas, Samaras.
Sélectionneur: Fernando Santos.


Déséquilibré sur le papier,
le quart de finale entre
l’Allemagne et la Grèce
promet un match âpre et tendu,
à la portée symbolique forte
entre deux pays aux relations
houleuses en raison de la crise
de la zone euro.
Dans un monde idéal, la
configuration de ce match serait
assez simple. D’un côté,
l’Allemagne, avec son jeu chatoyant,
reste sur 14 victoires
d’affilée en matches officiels et
elle a survolé le "groupe de la
mort" lors de la première phase,
en battant aupassage le Portugal
et les Pays-Bas.
De l’autre, la Grèce, avec son
jeu limité, sa vaillance et son
réalisme, s’est invitée à ces
quarts, en battant notamment
les favoris russes sur son score
favori de 1-0 lors de la dernière
journée du 1er tour. Une équipe
qui n’est jamais aussi redoutable
que lorsqu’elle joue face à
plus fort qu’elle, comme elle l’a
montré en 2004, en remportant,
avec les mêmes méthodes
et la même organisation, l’Euro
au Portugal.
Mais, à cette capacité du collectif
grec à se surpasser dans
les matches à enjeu, vient
s’ajouter un contexte politique
et économique pesant, qui fait
de cette rencontre une question
d’honneur pour eux. La
Grèce, écrasée par le poids de
sa dette publique, a été mise
sous perfusion financière par
l’Union européenne et le FMI,
qui ont exigé en échange de
leur aide, et notamment sous
l’impulsion de la riche Allemagne,
un plan de rigueur drastique,
qui a fortement dégradé
les conditions de vie dans le
pays.
Sans Karagounis
mais devant Merkel !
Certains médias dans les
deux pays s’en donnent à coeur
joie pour attiser régulièrement
ce différend avec des gros titres
provocateurs, et ce match n’a
pas fait exception. Et la présence
annoncée dans les tribunes
de la chancelière allemande,
Angela Merkel, ajoute à la dimension
politique de la rencontre.
Les joueurs des deux équipes,
conscients de la résonance
politique de l'événement, veulent
toutefois se concentrer sur
l’aspect purement sportif de la
rencontre. "Nous ne sommes
pas là pour parler politique,
mais pour jouer au football.
Tout lemonde est au courant de
la crise qui frappe notre pays,
mais ce n’est pas la chose la plus
importante pour nous à l’heure
qu’il est. Le plus important pour
nous est de porter notre maillot
avec notre drapeau dessus, de
jouer pour nous-mêmes, pour
les gens au pays, c’est tout", a affirmé
Kostas Katsouranis, milieu
de terrain grec.
E t s on coéqu i p i e r de
l’attaque, Dimitris Salpingidis,
de promettre l’enfer à laMannschaft:
"Si vous venez dans nos
vestiaires, vous trouverez
22 guerriers, prêts à se battre. Ce
que nous allons faire, c’est nous
battre, et essayer de passer."
Les Grecs devront toutefois
se passer de leur capitaine-
aboyeur Giorgos Karagounis,
suspendu. L’Allemagne, elle,
mise sur la patience et son
jeu en mouvement pour franchir
la muraille grecque, ainsi
que sur sa solidité défensive retrouvée
pour ne pas prendre de
but en contre. Une confrontation
entre deux équipes aux
jeux aussi diamétralement opposés
que leur situation économique
s’annonce...

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Sam 23 Juin - 7:13


L'Allemagne sort la Grèce 22/06/2012 23:32:50


L'Allemagne n'a laissé aucune chance à la Grèce ce vendredi en quarts de finale.
L'Allemagne s'est qualifiée pour les demi-finales de l'Euro en éliminant la Grèce vendredi à Gdansk (4-2). Miroslav Klose a marqué son 64e but en 120 sélections.

L'Allemagne a mis sa menace à exécution. Elle a sorti la Grèce de l'Euro ce vendredi en quarts de finale (4-2). Joachim Löw avait tiré des enseignements du dernier match de poule de son équipe contre la défense très regroupée des Danois. Les attaques allemandes avaient manqué de mouvements et les attaquants ne parvenaient pas à créer des décalages. Forcément, contre une équipe aussi hermétique et rigoureuse que la Grèce, le sélectionneur allemand devait changer des choses. Il ne l'a pas fait à moitié, puisque, à l'exception de Mesut Özil, très bon ce soir, il a modifié l'ensemble de sa ligne offensive. Gomez, Müller et Podolski, qui n'avaient pourtant pas démérité depuis le début de la compétition, sont allés prendre place sur le banc et ont vu Klose, Reus et Schürrle débuter la partie.




Ce pari du sélectionneur allemand s'est révélé gagnant, au-delà de toute espérance. Reus, Klose et Schürrle ont posé énormément de problèmes à la défense grecque. La preuve : ils se sont créé onze occasions en première mi-temps. André Schürrle avait même ouvert le score dès la 4e minute après une erreur de Sifakis, mais son but a été refusé, à tort, pour un hors-jeu, puisque c'est son partenaire, Miroslav Klose, qui était en position illicite. Quant à Klose, il a été très précieux dans son remplacement défensif et a posé d'énormes problèmes à Papastathopoulos et Papadopoulos en étant toujours à la limite du hors-jeu. Ce n'est pourtant pas l'attaquant de la Lazio qui a ouvert le score, mais son ancien coéquipier au Bayern Munich, Philipp Lahm, d'une superbe frappe de l'extérieur de la surface (39e). Autres jolis buts, ceux de Khedira (61e), tant dans la finition que la construction, et Reus (74e), qui ont tous les deux marqué d'une reprise de volée.



Malgré l'ampleur du score, les Grecs n'ont pas démérité. Ils ont tenu le score comme ils pouvaient et ont même réussi à égaliser par Samaras (55e). Un but qui n'a pas été sans conséquence, puisque les Allemands ont ensuite accéléré pour punir les Grecs de leur affront. Pour que la fête soit complète, il fallait un but du vénérable Miroslav Klose, 34 ans. Après s'être procuré quelques situations favorables (1e, 24e, 44e), l'attaquant a fini par marquer de la tête son 64e but en 120 sélections. Et Joachim Löw de le sortir à dix minutes de la fin pour qu'il ait droit à une standing-ovation méritée. L'Italie ou l'Angleterre, qui affronteront l'Allemagne en demi-finale, peuvent commencer à trembler. Les Allemands ne sont pas venus là pour faire de la figuration.



_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Sam 23 Juin - 7:36

Papastathopoulos : «Une réussite»
Le 23/06/2012 | Mis à jour le 23/06/2012 00:11:00

Sokratis Papastathopoulos (défenseur de la Grèce) : «Nous avons joué contre une des meilleures équipes de ces cinq dernières années. Nous avons marqué deux buts contre eux, mais peut-être aurions-nous dû être un peu plus prudents contre eux. Nous voudrions remercier nos supporters. Arriver en quarts de finale c'est une réussite.»

AFP


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Sam 23 Juin - 11:15

Les Hellènes ont pris lafoudre
QUARTDE FINALE L’Allemagne,
portéepar son attaquede feu,
s’est imposéefaceàdesGrecs sans défense


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Dim 24 Juin - 9:17


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Ven 30 Mai - 7:52

Sélections 29 mai 2014 à 08:46 En attendant l'ouverture de la Coupe du Monde le 12 juin prochain, de nombreux matchs amicaux sont programmés.
Voici les premiers résultats
samedi 31 mai - 20h30 CET
Portugal - Grèce (Moutinho)

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Ven 30 Mai - 16:43

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Lun 2 Juin - 7:47

Le Portugal encore en rodage
02/06/2014 05:38
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]

Tweet



Accrochés par la Grèce, les Portugais manquent encore de rythme. En attaque, l'absence de Cristiano Ronaldo se fait remarquer. Il leur reste deux semaines pour hausser leur niveau de jeu. - (AFP)
Privés de Cristiano Ronaldo, les Portugais ont été accrochés par la Grèce pour leur premier match de préparation. Même mésaventure pour l’Italie.


La France bute sur le Paraguay
Ronaldo, Messi, Neymar : stars du Mondial
En cas de mauvais parcours pendant la Coupe du monde, le Portugal ne pourra pas dire que ses joueurs étaient prêts trop tôt dans la saison. A la vue de leur premier match, disputé contre la Grèce (0-0), les Portugais ont encore une marge de progression importante avant d'être à leur maximum. Certes, leur joueur vedette Cristiano Ronaldo n'était pas aligné, encore insuffisamment remis de douleurs musculaires. Ronaldo ne veut pas prendre de risque et préfère faire une coupure après une saison éreintante. Mais le sélectionneur Paulo Bento s'était montré clair avant la rencontre : « Je prépare la Coupe du monde pour la jouer avec Cristiano, et aussi sans lui ». Pas d'excuse donc après la piètre prestation de ses joueurs face à une sélection grecque qui ne réussit définitivement pas au Portugal
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Mer 4 Juin - 9:28

Grèce - Nigeria : 0-0

50partages Tweeter Partager Partager

50partages Tweeter Partager Partager


a+ a- imprimer RSS



La Grèce  et le Nigeria, deux des 32 sélections qualifiées pour le Mondial (12 juin - 13 juillet), se sont séparées dos à dos (0-0) en match amical de préparation, mardi à Philadelphie. Les Grecs, qui débutent leur Mondial le 14 juin contre la Colombie (groupe C) n'ont inscrit ni concédé aucun but lors de leurs deux premiers matches de préparation (0-0 contre le Portugal, samedi), tandis que le Nigeria (groupe F) aligne également son deuxième nul en deux matches après un 2-2 face à l'Ecosse, mercredi dernier.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Jeu 5 Juin - 16:19

<a href="http://adserver.adtech.de/adlink/3.0/1522/5098768/0/168/ADTECH;loc=300;key=key1+key2+key3+key4" target="_blank"><img src="http://adserver.adtech.de/adserv/3.0/1522/5098768/0/168/ADTECH;loc=300;key=key1+key2+key3+key4" border="0" width="120" height="600"></a>
ADVERTISEMENT


Coupe du Monde – Groupe C : Grèce, le mur de la Méditerranée (11/32)
Posté le 5 juin 2014





Commentez cet article
  




Vainqueur surprise de l’Euro 2004, la Grèce connaît depuis quelques difficultés dans les compétitions internationales. Cet été, les coéquipiers de Giorgos Karagounis tenteront de sortir des poules (Colombie, Côte d’Ivoire, Japon), chose qu’ils n’avaient pas réussi à faire en 2010. Principale force de cette sélection : la défense avec seulement 4 buts encaissés en 10 matches de qualifications, les Drogba, Kagawa et James Rodriguez sont prévenus.

Le onze-type : Karnezis – Torosodis, Papastathopoulos, Siovas, Holebas – Karagounis, Tziolis, Maniatis – Salpingidis, Samaras, Mitroglou

Le bon : Konstantinos Mitroglou. L’ancien attaquant de l’Olympiakos sera le joueur à surveiller dans le onze grec. Auteur de dix-huit mois remarquables avec le club du Pirée (25 buts en une saison et demie), l’avant-centre a décidé de rejoindre Fulham à l’intersaison. Un choix étonnant lorsqu’on sait que des clubs comme Naples ou la Roma étaient intéressés. Le grec (héros des barrages contre la Roumanie) n’a pas su s’adapter à la Premier League et n’a disputé que 3 petits matchs. Il compte sur le Mondial pour se relancer.

La brute : Georgios Samaras. Avec ses longs cheveux et sa large barbe, l’attaquant du Celtic Glasgow peut faire penser à un homme des cavernes. Mais son sens du but nous rappelle qu’il est un formidable avant-centre du football moderne. Doté d’un excellent jeu de tête et d’un physique imposant, le numéro 9 régale les fans du Celtic Park depuis maintenant sept saisons. Élément clé des Hellènes, celui qui n’a jamais joué dans le championnat grec aura à cœur de faire honneur à sa patrie.

Le truand : Fernando Santos. Le coach de la sélection grecque est d’ores et déjà annoncé sur le banc des Panthères du Gabon après le Mondial, selon certains médias africains. Pas la meilleure façon de préparer la troisième participation de la Grèce au tournoi mondial.

La stat qui tue : 4 / Avec 4 buts encaissés en 10 rencontres, la Grèce possède la deuxième meilleure défense de toute la zone de qualification UEFA.

La phrase : « Je respecte nos rivaux mais je suis certain qu’ils savent que la Grèce est un adversaire difficile. Nous savons que les choses ne seront pas faciles dans ce groupe serré, mais nous avons foi dans notre objectif, nous qualifier pour le tour suivant ». Fernando Santos

Les résultats depuis le début de l’année 2014 :

Le 5 mars : Grèce – Corée du Sud à La Pirée : 0–2

Le 31 mai : Portugal – Grèce à Jamor (Portugal) : 0-0

Le 3 juin : Grèce – Nigeria à PPL Park : 0-0

Le 6 juin : Grèce – Bolivie à Harrison (USA)

Classement FIFA : 10ème

Calendrier au Mondial :

Le 14 juin : Colombie – Grèce à Belo Horizonte

Le 19 juin : Japon – Grèce à Natal

Le 24 juin : Grèce – Côte d’Ivoire à Fortaleza

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Sam 7 Juin - 8:27

Amicaux: Le Japon et la Grèce s'en sortent

cliquez pour agrandir

voir les photos






La Coupe du monde approche à grands pas et les sélections qualifiées peaufinent leur préparation. Ainsi, dans la nuit de vendredi à samedi (heure française), le Japon a difficilement pris le meilleur sur la Zambie (4-3), grâce notamment à un doublé du Milanais Keisuke Honda. La Grèce a elle souffert pour dominer la Bolivie (2-1), alors que le Costa Rica n'a pu faire mieux que match nul contre l'Irlande (1-1).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Sam 14 Juin - 7:43

Colombie - Grèce : la vie sans Falcao
La Colombie entame donc son Mondial dans le groupe C sans son étoile Falcao, gravement blessé cet hiver dans un match de Coupe de France. En l'absence de la star de Monaco, c'est vers un autre joueur de ce club que se tournent les fans colombiens : James Rodriguez.
En face des Colombiens, à Belo Horizonte, il y aura la machine à déjouer bien connue : la Grèce. La recette des champions d'Europe 2004 est toujours la même, former un gros bloc défensif et attendre l'erreur de l'adversaire.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Sam 14 Juin - 10:33

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Dim 15 Juin - 7:48

France/Monde - Groupe c
La Colombie vit sans Falcao
15/06/2014 05:29
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]





Large succès des Colombiens sur les Grecs. - (AFP)


Argentins sous les projecteurs
Colombie : 3 Grèce : 0
L'absence de sa star Radamel Falcao n'a pas empêché la Colombie de commencer son Mondial par une belle victoire sur la Grèce grâce à des buts d'Armero, Gutierrez et Rodriguez. Présent dans les tribunes, l'attaquant de Monaco, forfait à cause d'une grave blessure à un genou qui le tient à l'écart des terrains depuis cet hiver, a vu ses coéquipiers imposer leur technique et leur vitesse face à des Grecs limités. Le premier but a été inscrit dès la 6e minute par Armero, d'un tir dévié par une jambe grecque. Le premier but de la Colombie dans un Mondial depuis seize ans.
Gutierrez au rendez-vous
La délivrance pour les " Cafeteros " est arrivée en seconde période sur un corner prolongé par Aguilar puis poussé dans la cage grecque par l'avant-centre Gutierrez, l'homme chargé de faire oublier Falcao.
Les Grecs ont eu leur meilleure occasion quelques minutes plus tard, le coup de tête de Gekas heurtant la transversale. Dans le temps additionnel, la Colombie a donné de l'ampleur à son succès grâce à un coup franc rapidement joué, alors que les Grecs s'étaient découverts pour un effort désespéré, et conclu par un tir de près de Rodriguez. Avec cette victoire, la Colombie s'est placée en position de force pour décrocher l'un des deux tickets pour les huitièmes de finale.
la fiche
Mi-temps : 1-0.
Arbitre : M. Geiger (USA)
Buts : pour la Colombie, Armero (5e), Gutierrez (58e), Rodriguez (90e+3).
Avertissements : à la Colombie, Sanchez (26e).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Dim 15 Juin - 8:02

Mondial: la Colombie sans Falcao a battu la Grèce 3-0
14/06/2014 20:11
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]  





Le milieu de terrain de la Colombie James Rodriguez (à droite) lors du match contre la Grèce le 14 juin 2014 à Belo Horizonte - AFP Adrian Dennis
L'absence de sa star Radamel Falcao n'a pas empêché la Colombie de commencer son Mondial par une belle victoire sur la Grèce, 3 à 0, grâce à des buts d'Armero (6), Gutierrez (58) et Rodriguez (90+3), samedi à Belo Horizonte, pour le compte du groupe C.

Présent dans les tribunes, l'attaquant de Monaco, forfait à cause d'une grave blessure à un genou qui le tient à l'écart des terrains depuis cet hiver, a vu ses coéquipiers imposer leur technique et leur vitesse à des Grecs limités.
Le premier but a été inscrit dès la 6e minute par Armero, d'un tir dévié par une jambe grecque. Le défenseur latéral a fêté le premier but de la Colombie dans un Mondial depuis seize ans par une spectaculaire danse, exécutée avec ses coéquipiers et le banc sud-américain, sous les acclamations d'un stade largement garni de maillots jaunes.
Les "cafeteros", idéalement lancés, ont alors laissé venir les Grecs pour mieux placer leurs contres. Mais un certain manque de rigueur les a empêchés de se mettre rapidement à l'abri. Une reprise de volée à bout portant de James Rodriguez s'est envolée dans le ciel tout bleu de Belo Horizonte (37).
La délivrance est arrivée en seconde période (58), sur un corner prolongé par Aguilar puis poussé dans la cage grecque par l'avant-centre Gutierrez, l'homme chargé de faire oublier Falcao.
Les Grecs ont eu leur meilleure occasion quelques minutes plus tard, mais Gekas, seul aux six mètres, s'est débrouillé pour mettre sa tête sur la transversale (63). C'était une des rares frayeurs faites aux Colombiens par des Hellènes peu inspirés en attaque et guère dangereux.
Dans le temps additionnel, la Colombie a donné de l'ampleur à son succès grâce à un coup franc rapidement joué, alors que les Grecs s'étaient découverts pour un effort désespéré, et conclu par un tir de près de Rodriguez (90+3).
Avec cette victoire, la Colombie s'est placée en position de force pour décrocher l'un des deux tickets pour les huitièmes de finale dans ce groupe C, dont l'autre favori est la Côte d'Ivoire, opposée en soirée au Japon à Recife.
Les Sud-Américains seraient pratiquement qualifiés s'ils l'emportaient sur les Africains jeudi à Brasilia. Quant aux Grecs, ils devront réagir le même jour contre les Japonais à Natal pour garder l'espoir.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  aladin le Dim 15 Juin - 11:28

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  bienvenou le Mer 18 Juin - 16:53

Mondial 2014 - Japon-Grèce : un duel pour la survie
 
Les deux équipes jouent leur survie dans ce Mondial.
    



L e Japon et la Grèce sont opposés jeudi à Natal dans une rencontre du groupe C. Les deux équipes jouent leur survie dans ce Mondial.
Défaits d'entrée respectivement par la Côté d'Ivoire et la Colombie, le Japon et la Grèce sont opposés jeudi (19H00 locales, 22H00 GMT) à Natal dans une rencontre du groupe C où l'enjeu sera de survivre dans ce Mondial. "Bien sûr, nous avons perdu le premier match (2-1) donc pour le moment nous sommes vraiment déçus mais nous avons encore deux rencontres à jouer", souligne le défenseur de Southampton (D1 anglaise) Maya Yoshida.

 "Nous sommes sortis de notre système"
"La Grèce a perdu aussi, ils ont de bons défenseurs et sont très forts sur le plan tactique. Il sera important de marquer le premier but", ajoute l'un des deux Japonais à jouer en Angleterre, avec Shinji Kagawa, qui évolue à Manchester United. Pour l'attaquant Shinji Okazaki (38 buts en 77 sélections), l'un des nombreux Japonais à évoluer en Bundesliga (à Mayence), "nous avons plus réagi que pris l'initiative face à la Côte d'Ivoire. Nous sommes déçus de notre match". "Nous sommes sortis de notre système, confirme Keisuke Honda. Ce qui est choquant, ce n'est pas d'avoir perdu mais de ne pas avoir utilisé nos forces".
 "Nous avons supervisé plusieurs de leurs matches"
Pour atteindre l'objectif d'un quart de finale fixé par le chef de la Fédération japonaise Kuniya Daini, les Japonais n'ont donc plus le choix. La Grèce de son côté n'a pas existé face à la Colombie, encaissant trois buts, dont un dès la 5e minute. L'entraîneur portugais des Grecs, Fernando Santos, qui a trouvé le score "excessif" va devoir vite trouver des solutions face à une équipe japonaise qui se caractérise, comme la Colombie, par des joueurs vifs et techniques. "Nous avons regardé les Japonais jouer contre les Ivoiriens. Nous y avons trouvé des informations intéressantes et nous allons les communiquer aux joueurs", a ajouté le technicien portugais. "Nous avons supervisé plusieurs de leurs matches et nous connaissons leurs forces et leurs faiblesses. Nous serons prêts", a-t-il conclu.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANCIENS CHAMPIONS D" EUROPE...LES GRECS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum