SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Dim 22 Juin - 6:32

Italie : Daniele De Rossi incertain contre l'Uruguay


Le milieu de la Nazionale Daniele de Rossi, touché à une cuisse, a passé des radios au centre hospitalier de Natal. Le Romain est incertain pour le match décisif des Italiens mardi prochain contre l'Uruguay, rapporte la Gazzetta dello Sport.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Dim 22 Juin - 7:10

’Italie ne panique pas
0 COMMENTAIRE
Publié le 22/06/2014 à 06h00


La Squadra Azzura a son destin en mains, assure Prandelli







A
près le naufrage face au Costa Rica vendredi (défaite 1-0), le séléctionneur italien Cesare Prandelli s'est voulu mobilisateur. « Pas de panique, a insisté le technicien. Reprenons nos forces, nous avons encore la possibilité de nous qualifier ». Un nul suffit en effet aux « Azzurri » pour passer. Une tactique à revoir Prandelli assume l'échec et reconnaît que son équipe n'a « pas réussi...

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  bienvenou le Dim 22 Juin - 10:33

Même pas les espagnols ont sorti ce genre de fautes



L'EQUIPE
Thiago Motta a réagi après la défaite de l'Italie contre le Costa Rica.
Le classement du groupe : http://lequi.pe/1m7xXuD


Je n’aime plusJe n’aime plus · · =76283417065&p[1]=1073745731&share_source_type=unknown&__av=1765493746]Partager

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  bienvenou le Lun 23 Juin - 17:31

Italie vs Uruguay
Merci d'accepter le JavaScript pour afficher le contenu de la page.

24 juin 2014 18:00 CET 24/06/2014 18:00:00 CET
Arb. M. Rodríguez
00:00
Arena das Dunas


Italie
ITA

0-0

vs
Uruguay
URY

24 juin 2014
01
JOURS
:
00
h.
:
29
mn
:
43
Sec.



ITA
URY






0 15 30 45 60 75 90 15 30

SEANCE DE PENALTY
ITA

-

URY




Italie-Uruguay, les clés du match


Il y a 59 secondes Par Goal.com

PARTAGER


TWEETER


ÉPINGLER


ENVOYER



Sans surprise, la dernière journée de cette poule D offrira son lot de dramaturgie, dans un des deux "groupes de la mort" de ce Mondial. Ce que l'on avait un peu moins prévu, c'est l'identité du candidat déjà qualifié. Le Costa Rica, sensation de ce début de compétition, a en effet réussi l'exploit de valider son ticket pour les Huitièmes avant le dernier match, avec un statut de petit poucet ! Une vraie performance qui a aussi éclipsé l'Angleterre, joueuse mais peu en réussite sur ses deux rencontres. Le dernier billet se joue donc entre l'Italie et l'Uruguay, deux nations aux trajectoires opposées.
La Squadra Azzurra avait fait forte impression pour son entrée en lice dans la compétition. Au terme d'un rapport de force intense et d'une prestation collective aboutie, les hommes de Cesare Prandelli étaient parvenus à dompter l'Angleterre pour se mettre sur les bons rails. Les motifs de satisfaction étaient nombreux après ce match prometteur, mais la seconde rencontre a complètement éclipsé cette bonne impression. Avec un onze modifié - Thiago Motta, de retour au milieu, fut en difficulté, et Abate a rendu une copie médiocre - la Nazionale s'est logiquement inclinée contre une équipe du Costa Rica vaillante, déterminée, et audacieuse sur attaques rapides. Il y a toutefois fort à parier que des difficultés physiques liées à des conditions climatiques étouffantes soient une des causes de ce visage très terne.
Contre l'Uruguay, les coéquipiers de Buffon ne pourront pas se permettre de reproduire ce type de prestation. La semaine dernière, l'Angleterre a eu ses temps forts contre la Celeste, mais le facteur Suarez a tout changé. De retour après une opération juste avant le Mondial, le goleador de Liverpool a éclaboussé ce match de sa classe en s'offrant un doublé retentissant pour pousser son pays d'adoption vers la sortie. Un moment fort, émotionnellement et footballistiquement, pour un buteur qui confirme qu'il est peut-être actuellement ce qu'il se fait de mieux dans le circuit, à ce poste.
En dehors de Suarez, la Celeste n'a pas changé. Son bloc est positionné très bas et la dimension physique de son jeu reste bien visible, avec quelques guerriers habitués aux joutes du Mondial. Edinson Cavani, passeur inspiré, se met au service de son compère d'attaque. Le seul point d'interrogation réside dans la défense, toujours culturellement très combative, mais tout de même moins souveraine que lors de la dernière édition. L'Angleterre avait su se procurer plusieurs opportunités qu'elle n'avait pu fructifier, par manque de réalisme ou de chance. L'Italie sait donc où appuyer pour faire mal. La surprise pourrait venir du système de la Nazionale, avec un schéma à deux pointes pour associer Immobile à Balotelli. L'infatigable De Rossi est sur le flanc et pourrait être absent, et Marco Verratti devrait remplacer un Thiago Motta peu inspiré.
Les compos probables :
Italie : Buffon - De Sciglio, Barzagli, Bonucci, Chiellini, Darman - Pirlo, Verratti, Marchisio - Immobile, Balotelli.
Uruguay : Muslera - Caceres, Gimenez, Godin, A. Pereira - Gonzalez, Arévalo, Lodeiro, C. Rodriguez - Cavani, Suarez.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  bienvenou le Lun 23 Juin - 18:59

Prandelli : «On doit être prêt à souffrir»
Cesare Prandelli, le sélectionneur de l'Italie, s'est voulu confiant avant le dernier match contre l'Uruguay, mardi, même s'il reste sur ses gardes.

2partages Tweeter Partager Partager

2partages Tweeter Partager Partager


a+a-imprimerRSS


Cesare Prandelli parle du match le plus important de sa carrière. (L'Equipe)




« Cesar Prandelli, avez-vous décidé de jouer avec un ou deux buteurs. Quelle sera votre équipe ?
Je ne veux pas révéler mon choix. Les deux équipes peuvent se qualifier et on verra quand elles seront officiellement annoncées. On pensera alors à notre stratégie mais les Uruguayens ne vont pas vous la donner non plus…

Comment vivez-vous cette veille de match ?
Ce sera très dur car on sait que nous pouvons sortir ou poursuivre l’aventure. Mais on le savait au moment du tirage. On est encore dans le course et on doit penser positif.

Quelle importance revêt cette rencontre pour vous ?
C’est le match le plus important de ma carrière, je ne peux le comparer à aucun autre. C’est comme une demi-finale ou une finale.

Hier (dimanche), Gianluigi Buffon parlait d’échec en cas d’élimination. Etes-vous d’accord ?
J’ai dit aux joueurs qu’on devait être confiant. Et on se qualifiera. On ne peut pas penser à autre chose, restons concentrés et déterminés à gagner.



A lire aussi
 
Foot - CM - ITA De Rossi incertain contre l'Uruguay



 
Foot - CM - ITA Prandelli : «Une approche mauvaise»




Que pensez-vous du duo Cavani-Suarez ?
C’est l’un des duos les plus forts au monde. Ce sont deux joueurs modernes, ils savent attaquer, ils sentent le jeu. On devra être bon pour les empêcher de se procurer des occasions.

Après le match contre le Costa Rica, vous avez dit que vous devriez vous remettre mentalement et physiquement...
Regardez les stats, on a fait beaucoup d’efforts comme l’Uruguay. Mais on a retrouvé notre énergie physique, on est prêt psychologiquement aussi.

Le fait de pouvoir faire un nul pour vous qualifier change-t-il la donne tactiquement ?
Pour aller au bout, on doit avoir le bon état d’esprit et ça veut dire penser à gagner. On ne veut pas penser à un nul mais si on l’obtient, ça voudrait dire qu’on a été suffisamment bon pour passer. Mais on doit être prêt à souffrir.

Vous avez toujours encaissé des buts dans cette compétition. Mais si vous ne concédez pas de buts, vous vous qualifiez...
Dans cette Coupe du monde, il y a eu beaucoup de mouvements. Rares sont les équipes qui n’ont pas encaissé de buts. Tout est ouvert. Mais le seul match qui compte, c’est demain. Pas ceux qu’on a joués avant.



«Je donnerai mon équipe au dernier moment pour laisser tout le monde en alerte.»Pouvez-vous nous parler de Ciro Immobile? Peut-il cohabiter avec Balotelli ?
Immobile est un attaquant moderne, il peut prendre la profondeur, il peut évoluer partout et sent le but. Il peut aider l’équipe. Si tu veux être un grand champion aujourd’hui, tu dois avoir ça. Et il l’a.

Il y a dix jours vous aviez dit que Immobile et Balotelli ne pouvaient pas jouer ensemble...
Je n’ai jamais dit ça. C’est clair que quand vous décidez de jouer avec deux attaquants, vous devez modifier votre stratégie. Et ce n’est pas toujours le nombre de joueurs offensifs qui comptent mais la capacité de pénétrer l’espace. Je donnerai mon équipe au dernier moment pour laisser tout le monde en alerte.

Les Uruguayens sont très patriotes...
Oui et on ne l’est pas autant. Il faut être prêt à affronter des gens qui jouent pour leur maillot, pour leur patrie. Si on est battu, ça devra être parce qu’ils ont été meilleurs, pas par manque de patriotisme. »

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mar 24 Juin - 6:59

Quel poids lourd au tapis ?
0 COMMENTAIRE
Publié le 24/06/2014 à 06h00


Deux géants, une place en huitièmes : il y aura une victime ce soir.







« Adios » ou « ciao » ? Après l'Angleterre : le groupe de la mort du Mondial va faire sa deuxième victime, entre l'Uruguay, vainqueur de la dernière Copa America, et l'Italie, vice-championne d'Europe, cet après-midi. La Squadra Azzura est toutefois en ballottage favorable puisqu'un nul la qualifierait grâce à une meilleure différence de buts par rapport à la Celeste (0 contre -1). « Nous avons un groupe habitué à résister à la pression et qui y répond bien », a balayé...

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mar 24 Juin - 8:29

France/Monde - Mise à jour : 08:08 - Sport
Mondial-2014 - Deux ex-champions du monde pour une place en 8e
24/06/2014 08:16
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]  

Tweet



[url=javascript:void(0)]suivante[/url] [url=javascript:void(0)]précédente[/url]
L'entraîneur de l'équipe d'Italie Cesare Prandelli et le joueur Mario Balotelli, lors d'une séance d'échauffement au stade de Natal, le 23 juin 2014 avant le match contre l'Uruguay - AFP Giuseppe Cacace
Deux anciens champions du monde, l’Uruguay et l’Italie s’affrontent mardi à Natal (16h00 GMT, 18h00 heure française) pour une place en 8e de finale du Mondial-2014, promise à la Côte d'Ivoire en cas de succès sur la Grèce.

Par ailleurs, la Colombie, déjà qualifiée, jouera pour réaliser un sans-faute face au Japon, presque éliminé, à Cuiaba, alors que l'Angleterre, l'une des déceptions du premier tour, tentera de sortir sur une bonne note face au Costa Rica, déjà tourné vers les huitièmes.
L'Uruguay, sacrée en 1930 et 1950, ou l'Italie, couronnée en 1934, 1938, 1982 et 2006 ? L'une de ces deux équipes ratera le wagon des huitièmes de finale. Et après l'Angleterre, éliminée après les deux premiers matches, le "groupe de la mort" (D), qui a consacré le Costa Rica, s'apprête à faire une deuxième victime de marque.
L'enjeu de la confrontation dans les conditions tropicales de Natal (nord-est) est simple: le vainqueur (ou l'Italie en cas de match nul) franchira le cap du premier tour.
Les deux camps abordent ce match décisif différemment. Les Italiens ont choisi de dramatiser l’événement, que le sélectionneur Cesare Prandelli a qualifié de "match le plus important de (sa) carrière professionnelle".
Les Uruguayens semblent eux sûrs de leurs forces. "Nous savons pourquoi nous jouons et ce que nous voulons. Et nous donnerons tout pour y arriver", a lancé le sélectionneur Oscar Tabarez, qui compte sur l'expérience et la science de Luis Suarez.
Absent face au Costa Rica (défaite 3-1), Suarez, qui achevait de soigner un genou opéré en mai, a fait une rentrée fracassante, en inscrivant les deux buts de la victoire face aux Anglais (2-1).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mar 24 Juin - 8:34

L'Uruguay ou l'Italie sur le carreau
24/06/2014 05:25
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]

Tweet



Suarez et l'Uruguay prêts à défier l'Italie. - (AFP)

Brésil et Mexique sans trembler

Adios ou bien ciao, après « goodbye » pour l'Angleterre : le groupe de la mort du Mondial (D) va faire sa deuxième victime, entre l'Uruguay, vainqueur de la dernière Copa America, et l'Italie, vice-championne d'Europe, aujourd'hui à Natal (18 h). Les deux sélections comptent trois points chacune, mais l'Italie a « l'avantage d'avoir à disposition deux résultats sur trois », résume son capitaine, Buffon, puisqu'un nul la qualifierait grâce à une meilleure différence de buts par rapport à la Celeste (0 contre - 1).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mar 24 Juin - 8:48

L'Italie a besoin d'un nul, l'Uruguay d'un succès

Publié le 24/06/2014 à 03:48, Mis à jour le 24/06/2014 à 08:12

Groupe D. Match décisif entre des Azzuri sonnés par le Costa Rica et une Celeste relancée par son succès sur l'Angleterre.

Suarez-Balotelli : qui aura le dernier mot ?/ Photos AFP



Après le «goodbye» anglais, ce sera «Adios» ou «ciao» : le groupe de la «mort» va faire sa deuxième victime, entre l'Uruguay, vainqueur de la dernière Copa America, et l'Italie, vice-championne d'Europe, tout à l'heure (13h00 locales, 18H00 ici). C'est la faute au Costa Rica! En matant ces deux glorieuses équipes, la principale surprise du tournoi les contraint à un match «à la vie à la mort», dans la chaleur de Natal.

L'enjeu
Les deux sélections comptent 3 points chacune, mais un nul qualifierait l'Italie grâce à une meilleure différence de buts par rapport à la Celeste (0 contre -1).
«Nous avons un groupe habitué à résister à la pression et qui y répond bien», a balayé l'Uruguayen Oscar Tabarez, qui a déjà franchi le premier tour lors de ses deux précédentes Coupes du monde à la tête de son équipe, en 2010 (demi-finaliste) et en 1990, éliminé en 8e par... l'Italie (0-2).
Les forces en présence
Le sélectionneur uruguayen, Oscar Tabarez, réputé conservateur, a pourtant fait confiance au petit dernier du groupe, José Giménez (19 ans), pour remplacer en défense centrale son capitaine, Diego Lugano, blessé. Un choix osé, le choix de la jeunesse à l'heure de se frotter à un certain Mario Balotelli.
L'arrière droit Maxi Pereira, qui a purgé son match de suspension, effectuera son retour, lui qui «fait partie de l'ADN de cette sélection», selon Tabarez. Son homonyme Alvaro Pereira, qui avait reçu un fort coup à la tête, s'est remis et sera probablement de la partie.
Le sélectionneur italien Cesare Prandelli répète qu'il ne faut pas paniquer, mais son système basé sur la possession a tourné à vide. L'Italie pourrait du coup retrouver des airs de «catenaccio» pour ce match, avec une défense à cinq.
Daniele De Rossi forfait, Prandelli devrait inclure Leonardo Bonucci en troisième central, entre Andrea Barzagli (à droite) et Giorgio Chiellini (à gauche), pour reformer la défense à trois de la Juventus qui se connaît par cœur.
Le joueur à suivre
D'abord le redoutable avant-centre uruguayen Luis Suarez. Double buteur contre l'Angleterre (2-1) dès son retour (un peu forcé) de convalescence, l'attaquant de Liverpool arrive vent dans le dos. Encore en chaise roulante il y a quelques semaines après une opération au genou gauche, il a libéré une équipe tout en «garra», cette énergie souvent rude dont s'enorgueillit l'Uruguay.
Le facteur X
Element «extérieur» à prendre en compte : la touffeur qui s'invitera probablement au match. Or l'Italie a paru un peu «bouillie» contre le Costa Rica, notamment l'ancien, le meneur de jeu Andrea Pirlo (35 ans), qui n'a tenu qu'une mi-temps. En outre elle a disposé d'un jour de moins de récupération, restant du coup dans le Nordeste plutôt que de perdre du temps en voyages pour retourner à son camp de base de Mangaratiba, au sud de Rio de Janeiro.
L'Uruguay, elle, a disputé son dernier match à Sao Paulo, dans un climat moins pesant, et aura besoin de réserves d'énergie pour emballer le match s'il est trop tactique : à 0-0, rappelons-le, elle est éliminée...
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mar 24 Juin - 9:11


Football | Coupe du Monde | Groupe D, 3e journée | Italie-Uruguay, 18 heures
L'Italie redoute la chaleur
[url=https://twitter.com/share?url=http://www.lequipe.fr/Football/Article/L-italie-redoute-la-chaleur/21856&text=L'Italie redoute la chaleur&via=lequipe][/url]
De notre envoyée spéciale
Mardi 24 juin 2014
Après un revers inquiétant contre le Costa Rica, les Italiens, qui souffrent des conditions météo, s'avancent sans certitude vers l'Uruguay. Une défaite les éliminerait.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mar 24 Juin - 9:17

Balotelli - Suarez, duel décisif
Ils se sont ligués pour éliminer l'Angleterre mais un seul d'entre eux accompagnera le Costa Rica en 8es de finale : Mario Balotelli et Luis Suarez devraient se livrer un duel décisif dans la "finale" du groupe D Italie - Uruguay mardi à Natal (18h00). Leurs stats.

45partages Tweeter Partager Partager

45partages Tweeter Partager Partager

6
a+ a- imprimer RSS


Luis Suarez (doublé) devance Mario Balotelli (un but) au classement des buteurs. (AFP)




Efficacité : avantage Suarez



Avec son doublé contre l'Angleterre (2-1), Luis Suarez, absent lors du premier match contre le Costa Rica (1-3), est le plus efficace des joueurs du Mondial à plus d'un but. Avec une réalisation toutes les 44 minutes, il devance largement Mario Balotelli, décisif contre les mêmes Anglais (2-1) mais muet contre les Costariciens (0-1) et dont le ratio s'établit à 1 but toutes les 163 minutes. Il a fallu à l'Italien 7 tirs pour marquer, alors que quatre ont suffi à Suarez qui a fait mouche sur ses deux frappes cadrées. A 0-0 contre les Centre-Américains, Balotelli a perdu un face-à-face avec le gardien. Peut-être le manque de vécu à ce niveau : c'était le 2e match de Coupe de monde du joueur de 23 ans, alors que Suarez (27 ans) en est à sept.



Participation au jeu : égalité



Luis Suarez  touche sensiblement plus de ballons par match que Balotelli (51 contre 26), y compris dans la surface adverse (6 contre 3,5). Il tente logiquement plus de passes (25 contre 15), avec une prédilection pour Nicolas Lodeiro, le petit meneur de Botafogo qui joue en 10 derrière lui et Cavani. Mais son déchet est plus important : seulement 54% de passes réussies dans les 30 derniers mètres, contre 78% à l'Italien qui échange surtout avec Claudio Marchisio (1 ballon reçu ou donné sur 3). Balotelli domine au nombre de duels gagnés (25% contre 17%) et de dribbles réussis (38% contre 0%). 



Discipline : avantage Suarez

Les duellistes sont jusqu'à présent plutôt épargnés par les défenses adverses (une seule faute subie chacun). Suarez commet davantage de fautes (3 contre 2), mais Balotelli a déjà payé son indicipline d'un carton jaune pour une faute de frustration face au Costa Rica.



Ballons joués : Balotelli dans l'axe, Suarez sur les deux côtés

Alors que Super Mario joue la majorité de ses ballons dans l'axe, Suarez excelle sur les côtés.






Rédaction avec Opta
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mar 24 Juin - 9:19

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mar 24 Juin - 10:22

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  bienvenou le Mar 24 Juin - 20:52

Prandelli: «C'est un vol»
Eliminé du Mondial par l'Uruguay, le sélectionneur italien Cesare Prandelli a chargé l'arbitre mexicain de la rencontre.

425partages Tweeter Partager Partager

425partages Tweeter Partager Partager

18
a+a-imprimerRSS


Buffon et Prandelli sont éliminés du Mondial. (Reuters)




Cesare Prandelli, sélectionneur de l'Italie : «Ce match contre l'Uruguay, c'est un vol. L'arbitre n'aurait jamais du expulser Marchisio pour cette faute, il a tout ruiné. Il met par terre quatre ans de travail. J'ai remplacé Mario Balotelli parce qu'il risquait l'expulsion. C'est dommage de sortir comme ça. (...) Mon avenir ? On verra.»



A lire aussi
 
Foot - CM - Gr.D L'Uruguay se qualifie, pas l'Italie


 
Foot - CM - URU Suarez mord encore




Giorgio Chiellini, défenseur de l'Italie : «C'est une honte. C'est l'arbitre qui a tout décidé avec cette expulsion. Maintenant, il faut continuer de bosser avec Prandelli. Suarez ? Oui, il m'a mordu, tout le monde l'a vu. C'est idiot de ne pas l'avoir expulsé. Mais bon, il peut faire ce qu'il veut car la FIFA veut absolument que les grandes stars de ce sport soient sur le terrain...»



Gianluigi Buffon, gardien de l'Italie : «Nous avions tellement d'espoirs. C'est triste, c'est un énorme échec. Mais on le mérite après deux matches pendant lesquels nous n'avons pas marqué et même pas eu d'occasions!»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 7:35

Mondial-2014 : L'Uruguay qualifié en battant l'Italie, qui est éliminée (1-0)
Le 24 juin à 19h59 | Mis à jour il y a 10 heures
L'Italie éliminée du Mondial après sa défaite face à l'Uruguay à l'aréna de Dunas de Natal sur le score de 1 à 0 dans le groupe D. Le défenseur uruguayen Maximiliano Pereira jubile, et le gardien de but et capitaine italien Gianluigi Buffon (C) est abattu. PHOTO/AFP Giuseppe Cacasse
Et encore un Européen à terre ! L'Uruguay a décroché son billet pour les 8es de finale du mondial-2014 en battant (1-0) l'Italie qui rejoint l'Espagne et l'Angleterre autres éliminés de marque à l'issue du premier tour. Dans l'autre match du groupe D, le Costa Rica, déjà qualifié, a assuré sa première place avec un nul face à l'Angleterre (0-0), déjà éliminée, qui quitte tristement le Brésil, où la sélection aux Trois Lions n'aura inscrit que deux buts en trois matches.
Dans les derniers matches de la journée (17h00 heure locale, 22h00 françaises), la Côte d'Ivoire visera une première qualification de son histoire en 8e de finale de Coupe du monde en cas de succès sur la Grèce à Fortaleza. La Colombie, déjà qualifiée, jouera pour réaliser un sans-faute face au Japon, presque éliminé, à Cuiaba.

L'Uruguay, sacrée en 1930 et 1950, ou l'Italie, couronnée en 1934, 1938, 1982 et 2006 ? L'un des deux monuments du foot savait qu'il raterait le wagon des huitièmes de finale dans ce "groupe de la mort" (D) qui a bien mérité son nom. Dans la chaleur tropicales de Natal (nord-est), c'est l'Uruguay, demi-finaliste en 2010, qui a survécu dans la douleur, arrachant sa victoire sur une tête de Godin (81), à la réception d'un corner, face aux Italiens réduits à dix depuis l'exclusion de Marchisio (60e). L'Uruguay prend la deuxième place du groupe derrière le Costa Rica.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 8:02

Mondial: l'Uruguay à la vie, l'Italie à la mort
25/06/2014 07:44
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]  







[url=javascript:void(0)]suivante[/url] [url=javascript:void(0)]précédente[/url]
La joie des Uruguayens, victorieux de l'Italie et qualifiés pour les 8e de finale, le 24 juin 2014 à Natal - AFP Emmanuel Dunand
Un éclair dans l'ennui, un but inscrit du dos comme on y plante un poignard: l'Uruguay s'est qualifiée pour les 8e de finale du Mondial-2014 en battant 1-0 l'Italie (1-0), éliminée, mardi à Natal.

La Celeste termine 2e du groupe D et affrontera au tour suivant la Colombie. Le Costa Rica, qui avait déjà son billet en poche, termine en tête après son 0-0 face à l'Angleterre, autre victime de renom.
La première conséquence, c'est que le sélectionneur des vice-champions d'Europe, Cesare Prandelli, a présenté sa démission, imité dans la foulée par le président de la Fédération italienne (FIGC), Giancarlo Abete.
"Le projet technique est de ma responsabilité et j'ai annoncé à la Fédération que je remettais ma démission, car quand un projet technique faillit, il faut prendre ses responsabilités", a dit l'entraîneur.
La deuxième conséquence du match pourrait se porter sur Suarez, qui a planté ses dents dans une épaule de Chiellini (80e), comme l'ont montré les images vidéo et comme le défenseur italien s'en ait plaint après le match.
Le "Pistolero", multirécidiviste question frasques disciplinaires, notamment avec Liverpool, risque cher. Il a été défendu par son sélectionneur Oscar Tabarez, qui, sans avoir vu les images, a crié à l'acharnement: "C'est une Coupe du monde de football, pas une Coupe du monde de moralité de bas étage".
Depuis son titre de championne du monde en 2006, la Nazionale est donc boutée vers sa Botte pour la deuxième fois dès le premier tour, après le fiasco du Mondial-2010. Une nouvelle élimination précoce qui suit pourtant le beau parcours de l'Euro-2012 achevé en finale (0-4 face à l'Espagne).
La Celeste de son côté, demi-finaliste en 2010 et vainqueur de la Copa America 2011, s'extirpe du groupe de la mort au bout du suspense, grâce à son capitaine Godin, auteur d'un curieux but du dos sur corner (81e).
Le défenseur central, titulaire du brassard depuis la blessure de Lugano, est décidément l'homme des grands rendez-vous après son but à Barcelone qui avait offert le titre de champion d'Espagne à l'Atletico Madrid. Il avait aussi permis à son équipe de mener 1-0 en finale de la Ligue des champions, avant qu'elle ne s'écroule face au Real Madrid (4-1 a.p.).
Marchisio exclu
Un but dur à avaler pour Buffon, exemplaire avec une double parade face à Suarez et Lodeiro (33e) et surtout face au même Suarez qui avait perforé la défense (66e).
Un but plus important qu'esthétique, et qui traduisait finalement bien cette rencontre: le match de la peur est devenu celui de la pétrification, dérogeant à la fête du "futebol" que représente jusqu'à présent le tournoi brésilien. Un match sciant, pas loin de convoquer les mânes du Suisse-Ukraine du Mondial-2006, mémorable sommet de l'ennui.
On pourrait croire que l'arbitre s'ennuyait lui aussi tellement qu'il a décidé de sortir un carton rouge, sévère, pour Marchisio, coupable d'une charge sur Arevalo (60e). C'est là que le match s'est, un peu, emballé, avec davantage de vitesse; que les Uruguayens sont entrés dans le match.
L'Italie avait retrouvé, à l'ancienne, le goût du catenaccio, avec défense à cinq et allant à zéro, un style que Cesare Prandelli s'était efforcé de gommer depuis sa prise de fonctions en 2010.
Balotelli fantomatique
Mais le comportement de son équipe a dessiné une volonté d'assurer le nul plus que le spectacle, sachant qu'un nul suffisait à la qualification. Jusqu'à la 81e minute, le technicien avait raison. Le but encaissé sur coup de pied arrêté aura donné tort à cette frilosité qui ne lui ressemble pas.
Le remplacement de Balotelli à la pause avait renforcé cette volonté de verrouillage, même si "Super Mario" a livré une première période fantomatique, le temps d'une frappe écrasée sans conviction (27e) et d'un carton jaune.
La Nazionale a plutôt dominé en première période, mais sur un rythme de sénateur assoupi. Seul Verratti, se permettant quelques crochets malicieux sur son coéquipier parisien Cavani, a secoué les draps, plus que Pirlo, auteur d'un bon coup franc détourné en corner par Muslera (12e).
Les Uruguayens avaient gagné la bataille des tribunes, eux qui chantaient: "Nous redeviendrons champions, comme la première fois", en 1930, à domicile. Puis il y eut le titre de 1950, conquis lors du fameux épisode du "Maracanazo".
Le rêve couleur bleu ciel se poursuit, avec ou sans Suarez. Le rêve azzurro, lui, s'arrête net, sans Prandelli. Ciao.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 8:06

L'Uruguay au 8 e ciel
25/06/2014 05:35
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]

Tweet



Godin a libéré l'Uruguay mais Suarez (à droite) a encore dérapé en mordant un joueur italien. - (AFP)
Italie - Uruguay : 0-1 Et encore un Européen à terre ! La Celeste, deuxième du groupe D, a décroché son billet pour les huitièmes en éliminant les Italiens.


Rendez-vous avec la légende
Les Nigérians ont besoin d'un point
Voir l'infographie en grand format
Le Costa Rica, déjà qualifié, a assuré sa première place avec un nul face à l'Angleterre (0-0), déjà éliminée, qui quitte tristement le Brésil, où la sélection aux Trois Lions n'aura inscrit que deux buts en trois matchs. Dans l'autre match, l'Uruguay, sacrée en 1930 et 1950, ou l'Italie, couronnée en 1934, 1938, 1982 et 2006 ? L'un des deux monuments du foot savait qu'il raterait le wagon des huitièmes de finale dans ce « groupe de la mort » (D) qui a bien mérité son nom.
L'Italie rejoint l'Espagne et l'Angleterre
Dans la chaleur tropicales de Natal (nord-est), c'est l'Uruguay, demi-finaliste en 2010, qui a survécu dans la douleur, arrachant sa victoire sur une tête de Godin, à la réception d'un corner, face aux Italiens réduits à dix depuis l'exclusion de Marchisio (60e). Mais l'Uruguay risque d'affronter la Colombie ou la Côte d'Ivoire en huitième de finale sans son buteur attitré Luis Suarez qui, dans le dos de l'arbitre mais sous la loupe grossissante des caméras, a mordu le défenseur italien Chiellini en milieu de seconde période. Coutumier de ce type de comportement, il encourt plusieurs matchs de suspension si la Commission de discipline de la Fifa se saisit du cas. Pour la « Nazionale », cette défaite constitue une sacrée contre-performance. L'Italie, dont le sélectionneur Cesare Prandelli a annoncé sa démission, tout comme le président de la Fédération italienne Giancarlo Abate, sera absente des huitièmes de finale pour la deuxième fois consécutivement, puisqu'en 2010, elle avait été sortie sans gloire en Afrique du Sud. Au cimetière des éléphants, l'Italie rejoint l'Espagne et l'Angleterre.
le match
Mi-temps : 0-0.
Spectateurs : 39.706.
Arbitre : M. Rodriguez.
But : pour l'Uruguay, Godin (81e).
Avertissements : à l'Italie, Balotelli (22e), De Sciglio (77e) ; à l'Uruguay, Arévalo (46e), Muslera (90e +1).
Exclusion : à l'Italie, Marchisio (59e).
la question
Suarez a-t-il encore mordu un adversaire ?
Les images sont éloquentes : Luis Suarez, l'enfant terrible de l'Uruguay, a mordu de nouveau un adversaire hier, le défenseur de l'Italie Giorgio Chiellini. A la 70e minute, Suarez mord une épaule du stoppeur italien, qui montrera ensuite la petite entaille. Ce geste pourrait valoir des problèmes à l'attaquant de Liverpool si la commission de discipline de la Fifa se saisit de ce cas. Suarez est un récidiviste. En 2010, alors qu'il jouait pour l'Ajax d'Amsterdam, il avait été suspendu sept matchs pour avoir mordu un joueur du PSV Eindhoven, Otman Bakkal. En Angleterre, il a été également suspendu pour avoir mordu un adversaire, Branislav Ivanovic (Chelsea).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 8:15

Suarez sur sa morsure: "Je bute contre son épaule"...
25/06/2014 00:14
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]  

Tweet



[url=javascript:void(0)]suivante[/url] [url=javascript:void(0)]précédente[/url]
L'attaquant uruguayen Luis Suarez se tient les dents après son incident avec le défenseur italien Giorgio Chiellini, le 24 juin 2014 à Natal - AFP Daniel Garcia
L'attaquant uruguayen Luis Suarez, qui a mordu un adversaire lors du match Italie-Uruguay (0-1) au Mondial-2014 mardi à Natal, a estimé qu'il avait "buté" contre l'épaule du défenseur italien et que ce sont "des choses qui arrivent sur un terrain".

"Ce sont des situations qui arrivent sur le terrain, a dit le buteur sur la chaîne uruguayenne Canal 10. On est côte à côte dans la surface, je bute contre son épaule, et bon, moi je l'ai aussi reçu dans l'oeil, mais bon, ce sont des choses qui arrivent sur le terrain et ce n'est pas la peine non plus de leur donner trop d'importance".
Les images vidéo montrent qu'à la 80e minute, Suarez plante ses dents dans l'épaule gauche de Giorgio Chiellini, à l'insu de l'arbitre. L'Italien en a ensuite montré la trace.
Le buteur uruguayen, multirécidiviste dans le registre disciplinaire notamment avec son club actuel de Liverpool, pourrait être sanctionné par la commission de discipline de la Fifa.
"Je suis très content pour la qualification, c'est ce qu'on voulait, a-t-il par ailleurs déclaré. On va match après match, parce que maintenant si on gagne on passe, si on perd on rentre à la maison, on est conscient de ça. Avoir battu deux équipes qui ont été championnes du monde, deux sélections qui abordent toujours avec beaucoup d'espoir la Coupe du monde, qui donnent toujours tout, et les laisser sur le bord du chemin, c'est vrai que ça nous rend très fiers".
L'Uruguay s'est qualifié pour les 8e de finale du Mondial-2014 en finissant 2e du groupe D, derrière le Costa Rica, mais devant l'Italie et l'Angleterre.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 8:16

Mondial: c'est toute l'Italie qui a démissionné
24/06/2014 22:39
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]  





[url=javascript:void(0)]suivante[/url] [url=javascript:void(0)]précédente[/url]
Le sélectionneur italien Cesare Prandelli, lors du match contre l'Uruguay, le 24 juin 2014 à Natal - AFP Giuseppe Cacace
Le football italien a démissionné au Mondial-2014, le sélectionneur et le président réellement, et les joueurs symboliquement face à l'Uruguay (0-1). La "Nazionale" est à rebâtir.

"Quand un projet technique faillit, il faut prendre ses responsabilités", a dit Cesare Prandelli après l'échec contre l'Uruguay.
"Le projet technique est de ma responsabilité et j'ai annoncé à la Fédération (FIGC) que je remettais ma démission", a ajouté le finaliste de l'Euro-2012.
Le président de la FIGC, Giancarlo Abate, a dans la foulée annoncé son retrait. "J'ai convoqué le conseil fédéral auquel je donnerai ma démission irrévocable. Cette décision avait été prise avant le Mondial, a dit Abate, mais j'espère que Prandelli reviendra sur sa démission".
Prandelli, qui avait prolongé de deux ans juste avant le Mondial, jusqu'à l'Euro-2016, pourrait-il rester? Le calcio a déjà proposé de tels scénarios, des claquements de porte spectaculaires et des revirements. Mais jamais un sélectionneur de la "Nazionale" éliminé au premier tour de la Coupe du monde n'est resté en place.
Spaletti? Allegri?
L'échec brésilien est retentissant, et suit l'élimination au premier tour du Mondial-2010 de la bande à Marcello Lippi, alors championne du monde en titre. L'Italie n'avait plus enchaîné deux retours à la maison dès la phase de poule depuis 1962-1966.
En Angleterre, elle avait été éliminée par la Corée du Nord, cette fois elle a été victime d'une autre grosse surprise, le Costa Rica, qui l'a battue (1-0) au deuxième match.
Le projet de Prandelli avait révolutionné le jeu de la "Nazionale", fait de possession de balle et d'esprit offensif. Mais l'homme d'Orzinuovi a renié son credo pour bâtir un 5-3-2 bien défensif lors du match décisif, et il a perdu.
Un nul suffisait aux "Azzurri", retournés près des sources du "catenaccio" se baigner le temps d'un match. Si on pardonne aux apostats qui gagnent, ceux qui perdent finissent sur la croix.
Prandelli a préféré sans doute devancer la pluie de critiques et a fait comme Lippi en 2010, qui avait commencé sa conférence de presse d'après le Slovaquie-Italie fatal (3-2) par endosser la responsabilité de la défaite et démissionner.
Il est encore tôt pour envisager un successeur, mais deux entraîneurs italiens d'un certain renom sont libres, Luciano Spaletti (ex-Zenit Saint-Pétersbourg) et Massimiliano Allegri (ex-AC Milan).
Balotelli en danger
Quel que soit le futur technicien, l'Italie doit rebâtir, car la finale de l'Euro-2012, perdue 4-0 contre l'Espagne, est déjà un lointain souvenir.
Andrea Pirlo (35 ans) avait déjà "démissionné" avant, annonçant pendant le tournoi qu'il ne poursuivrait pas sous le maillot azzurro. Le bon match de Marco Verratti (22 ans) contre l'Uruguay permet d'assurer un successeur valable au génial barbu.
Le gardien Gianluigi Buffon (36 ans) entend lui continuer, mais de toutes façons les progrès de Salvatore Sirigu, bon dans le seul match gagné par l'Italie au Brésil, rassurent.
De l'équipe battue à Natal, le plus en danger est sans doute Mario Balotelli, inefficace et une nouvelle fois averti, ce qui le prive d'ores et déjà du premier match des qualifications pour l'Euro-2016, le 9 septembre en Norvège. Il va rater le début de la révolution.
Au bout d'une saison peu convaincante avec l'AC Milan, "Pas Super Mario" a juste mis un but aux Anglais à qui il rêvait de fermer le clapet, mais a raté deux occasions contre le Costa Rica et n'a rien fait contre l'Uruguay, avant d'être sorti à la mi-temps, car Prandelli avait "peur qu'on reste à dix".
Ciro Immobile, aligné à ses côtés puis seul en pointe a semblé bien impressionné par le très haut niveau international, mais il devrait avoir une nouvelle chance.
En défense, les soldats de Prandelli Andrea Barzagli et Giorgio Chiellini ne semblent pas menacés faute de concurrents, mais ne pas voir venir la relève est peut-être le pire pour l'Italie, terre d'immenses défenseurs, de Claudio Gentile à Franco Baresi, d'Alessandro Nesta à Fabio Cannavaro...
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 8:20

Mondial: le sélectionneur italien Prandelli annonce sa démission
24/06/2014 21:27
réagir(0) [url=javascript:window.print();] [/url]  

Tweet



Le sélectionneur italien Cesare Prandelli, lors du match contre l'Uruguay, le 24 juin 2014 à Natal - AFP Giuseppe Cacace
Le sélectionneur de l'équipe d'Italie Cesare Prandelli et le président de la Fédération italienne (FIGC) Giancarlo Abete ont annoncé leur démission, mardi après l'élimination de l'équipe nationale dès le premier tour du Mondial-2014.

"Le projet technique est de ma responsabilité et j'ai annoncé à la Fédération que je remettais ma démission, car quand un projet technique faillit, il faut prendre ses responsabilités", a dit Cesare Prandelli.
"On n'a pas eu une seule occasion, probablement parce qu'on est techniquement limité ou pas bien structuré, a-t-il ajouté. C'est ma responsabilité, le projet technique n'a pas fonctionné et j'en assume donc toute la responsabilité".
Prandelli s'est aussi plaint de l'ambiance depuis la prolongation de son contrat jusqu'en 2016, juste avant le Mondial-2014: "Depuis que j'ai prolongé, quelque chose a changé, je ne sais pas pourquoi, mais on a été considéré comme un parti".
"Il faudrait plus de moyens pour arbitrer, parce qu'une expulsion injuste a conditionné tout un match et a conduit à un échec", a-t-il aussi déclaré en faisant référence au carton rouge reçu par son milieu Marchisio à l'heure de jeu.
Le président de la FIGC a formé l'espoir que le sélectionneur revienne sur sa décision. "Prandelli a signé sa démission, je convoquerai un conseil fédéral vendredi ou lundi et je lui ai dit que j'espérais qu'il retirerait sa démission".
Le dirigeant a estimé que le sélectionneur avait eu des résultats probants avec la place de vice-champion d'Europe en 2012 et la troisième place à la Coupe des Confédérations. "Il a amené ce projet technique, il aurait pu le porter encore", a-t-il estimé.
Giancarlo Abete a lui aussi dans la foulée annoncé sa "démission irrévocable".
L'Italie a perdu 1-0 face à l'Uruguay et a terminé à la troisième place du groupe D, subissant ainsi sa deuxième élimination d'affilée en Coupe du monde dès la phase de groupes.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 8:43

Mondial 2014 : l'Uruguay fait sortir l'Italie de la compétition
6 COMMENTAIRES
Publié le 24/06/2014 à 20h14 , modifié le 24/06/2014 à 20h25 par 
SudOuest.fr, avec AFP



Coup de tonnerre pour l'Italie, qui n'avait qu'à assurer le nul pour passer le cap, et accéder aux 8e de finale. Le Champion du Monde 2006 a été crucifié par Godin  (1-0)

Mardi 24 juin 2014 à 18:00



Italie

Uruguay

[size=58][size=58]0[/size][size=58]-[/size][size=58]1[/size][/size]
Mi-temps0 - 0
2e6 pts
3e3 pts


Arbitre : Marco Rodriguez
[size][size]
[size=13][size=13]Stade : Arena das Dunas (Natal, Brésil)

[/size][/size][/size][/size]
39706 spectateurs [ltr](94%)[/ltr]
[size][size][size]
ACTIONS


Buts
[/size][/size][/size]
[size][size][size][size]
Cartons
[/size][/size][/size][/size]
[size][size][size][size]
Remplacements
[/size][/size][/size][/size]
[size][size][size]
COMPOSITIONS D'ÉQUIPES

3-4-1-24-4-2
[/size][/size][/size]

  • TITULAIRES

  • REMPLAÇANTS


[size][size][size][size]

[/size][/size][/size][/size]

  • 1
    Buffon

  • 2
    De Sciglio


  • 3
    Chiellini

  • 4
    Darmian

  • 8
    Marchisio


  • 9
    Balotelli



  • 15
    Barzagli

  • 17
    Immobile


  • 19
    Bonucci

  • 21
    Pirlo

  • 23
    Verratti





  • 1
    Muslera


  • 3
    Godín


  • 6
    Álvaro Pereira


  • 7
    Rodríguez


  • 9
    Suárez

  • 13
    José Giménez

  • 14
    Lodeiro


  • 17
    Arévalo Rios


  • 20
    González Luengo

  • 21
    Cavani

  • 22
    Cáceres




  • 6
    Candreva

  • 7
    Abate

  • 11
    Cerci

  • 12
    Sirigu

  • 13
    Perin

  • 14
    Aquilani

  • 16
    De Rossi

  • 20
    Paletta

  • 22
    Insigne

  • 5
    Motta


  • 10
    Cassano


  • 18
    Parolo





  • 2
    Lugano

  • 4
    Fucile

  • 5
    Gargano

  • 8
    Hernandez

  • 10
    Forlán

  • 12
    Muñoz

  • 15
    Pérez Aguado

  • 19
    Coates

  • 23
    Silva

  • 11
    Stuani


  • 16
    Maxi Pereira


  • 18
    Ramírez



[size][size][size][size]






Coupe du Monde

[/size]
[/size]








E
t encore un Européen à terre ! L'Uruguay a décroché son billet pour les 8e de finale du mondial 2014 en battant (1-0) l'Italie qui rejoint l'Espagne et l'Angleterre autres éliminés de marque à l'issue du premier tour. 
L'Uruguay, sacrée en 1930 et 1950, ou l'Italie, couronnée en 1934, 1938, 1982 et 2006 ? L'un des deux monuments du foot savait qu'il raterait le wagon des huitièmes de finale dans ce "groupe de la mort" (D) qui a bien mérité son nom. 
Dans la chaleur tropicales de Natal (nord-est), c'est l'Uruguay, demi-finaliste en 2010, qui a survécu dans la douleur, arrachant sa victoire sur une tête de Godin, à la réception d'un corner, face aux Italiens réduits à dix depuis l'exclusion de Marchisio (60e).

Mais l'Uruguay risque d'affronter la Colombie en 8e de finale sans son buteur attitré Luis Suarez qui, dans le dos de l'arbitre mais sous la loupe grossissante des caméras, a mordu le défenseur italien Chiellini en milieu de seconde période.
Coutumier de ce type de comportement, il encourt plusieurs matches de suspension si la Commission de discipline de la Fifa se saisit du cas. Pour La "Nazionale" cette défaite constitue une sacrée contre-performance. L'Italie sera absente des huitièmes de finale pour la deuxième fois consécutivement, puisqu'en 2010, elle avait été sortie sans gloire en Afrique du Sud.
Au cimetière des éléphants, l'Italie rejoint l'Espagnetenante du titre et éliminée après deux défaites face aux Pays-Bas (5-1) et au Chili (2-0), et l'Angleterre, partie sans gloire sur un nul face au Costa Rica. 
[/size][/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 9:03

[size=36]Godin qualifie la Celeste et enterre la Squadra[/size]

Publié le 25/06/2014 à 07:59

Groupe D. Fin du premier tour. L'Uruguay a éliminé l'Italie, hier, en arrachant la victoire dans les 10 dernières minutes (1-0)

Un but de l'omoplate de Godin et le match bascule. L'Uruguay fait dans l'originalité./ Photo AFP


Alors que l'Italie n'avait besoin que d'un point pour accéder aux huitièmes, elle s'est fait surprendre en fin de match par une équipe uruguayenne plus combative et plus joueuse.
Après l'Espagne et l'Angleterre, c'est une autre grande nation européenne qui prend la porte. Hier soir, l'Italie est lourdement tombé de son piédestal. Son bourreau ? L'Uruguay, qui était pourtant très mal entré dans son Mondial avec une défaite contre le Costa Rica (1-3), mais sans Suarez et son mordant.
D'entrée de jeu, les intentions de la Nazionale étaient très claires. Un point, et puis c'est tout. Et jusqu'à l'heure de jeu, les hommes de Prandelli, positionnés en 5-3-2, tenaient leur scénario rêvé. La première mi-temps très poussive, où le milieu de terrain a régné en maître, avec notamment un Marco Verratti virevoltant (31 passes tentées et 31 passes réussies) mais pas assez lucide dans le dernier geste, se termine à un partout en termes d'occasions. Un coup franc de Pirlo claqué en corner par Muslera (13). Une incursion féroce de Suarez dans la surface, repoussée par Buffon, et une reprise de Lodeiro, vouée au même sort (33).
Marquisio voit rouge
La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases que la première. L'Italie verrouille dès le milieu de terrain et l'Uruguay balance loin devant mais Suarez et Cavani ne s'entendent pas. Histoire de solidifier sa tactique de bétonnage, Prandelli fait sortir un Balotelli averti pour un excès d'engagement (23) et fait entrer Parolo. Choix judicieux en apparence mais qui se révélera inutile par la suite. Et la suite c'est quoi ? Le tournant du match tout simplement. Un peu démobilisé par l'occasion de Rodriguez, qui joue le une deux avec Suarez dans la surface mais croise trop sa frappe et voit le cadre se dérober, Marquisio ne se maîtrise pas dans un duel avec Arevalo et lui inflige une grosse semelle sous le genou (59). L'arbitre, bien placé, sort instantanément (et logiquement) le carton rouge. Tout le banc italien s'insurge. Point de départ d'une longue litanie qui prendra fin exactement 22 minutes plus tard.
Tabarez prend sa revanche, Prandelli la porte...
Buffon va sans doute s'en mordre les doigts. Exemplaire en première mi-temps, le capitaine italien parvient une nouvelle fois à stopper Suarez, qui perfore la défense adverse sans aucune difficulté (66). Mais ce n'est que reculer pour mieux sauter car l'Uruguay trouve la solution sur un corner venant de la droite. Godin saute plus haut que tout le monde, dos au but, et marque. De la tête ? Non, de l'omoplate. Pas très esthétique mais efficace (0-1, 81e).
La Celeste, demi-finaliste en 2010 et vainqueur de la Copa America 2011, s'extirpe ainsi du groupe de la mort au bout du suspense, et rencontrera probablement la Colombie au prochain tour. Son sélectionneur Oscar Tabarez prend une revanche personnelle sur la nation qui l'avait sorti lors du Mondial-1990.
Le «Maestro» peut remercier son capitaine Godin. Le défenseur central est décidément l'homme des grands rendez-vous après son but à Barcelone qui avait offert le titre de champion d'Espagne à l'Atletico Madrid. à la fin du match, Prandelli a lui annoncé sa démission, prenant sur lui toute la responsabilité d'un projet technique ayant échoué. Giancarlo Abate, président de la Fédération, a pris la même décision, de manière irrévocable.


[size]
Suarez a encore sorti les crocs
Une minute avant le but salvateur de Godin, un autre événement a mis en rogne les Italiens. Au duel avec Chiellini, Luis Suarez fait faute. Une tête trop appuyée ? Non, l'arme d'El Pistolero, c'est sa dentition. Celui que l'on surnomme le cannibale de Liverpool, puisque coutumier de ce genre de comportement, a en effet mordu le défenseur italien à l'épaule gauche. La victime avait encore les traces à la fin du match. «L'arbitre aurait dû siffler et sortir le rouge car il simule» s'insurge l'Italien. Si la Commission de discipline de la Fifa se saisit du cas, Suarez pourrait manquer le 8e de finale, voire plus.[/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 9:07

[size=33]Mondial 2014. Buffon s'en prend aux jeunes[/size]
Brésil - 24 Juin - 0
écouter

  • Gianluigi Buffon. | Photo : EPA




Gardien et capitaine de l'Italie, Gianluigi Buffon (36 ans) a critiqué sans les nommer ses jeunes partenaires bien timides dans la défaite fatale contre l'Uruguay (1-0).
« On entend souvent dire qu'il faut du changement, que Buffon, Pirlo, De Rossi, Chiellini et Barzagli sont vieux, mais la vérité c'est que quand il faut pousser le chariot, ceux-là sont toujours au premier rang », a dit Buffon à la chaîne italienne Sky.
« Il faut les respecter un peu plus, pas pour ce qu'ils ont été mais pour ce qu'ils représentent encore », a ajouté Buffon.
Sans citer de nom, le gardien champion du monde 2006, irréprochable mardi et fusillé sur le but, a conclu que « sur le terrain, il faut faire, le pourrait faire ou le il fera peut-être ne suffisent pas ».
Lors du match contre l'Uruguay, il avait notamment passé une soufflante terrible à Mattia De Sciglio (21 ans), coupable d'une relance ratée.
Sur la Rai, Daniele De Rossi a validé « chaque virgule » du concept exprimé par Gigi Buffon.« C'est vrai que nous incarnons l'état d'esprit juste et il est aussi vrai que nous donnons toujours tout », a-t-il dit.


avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 9:36

[size=36]Italie-Buffon: "Il faut respecter les vieux"[/size]

voir la photo






Au sortir de la défaite face à l'Uruguay (0-1), qui a scellé le sort de l'Italie dans cette Coupe du monde, Gianluigi Buffon a défendu la présence et la prestation des "vieux" au Mondial brésilien. "On entend souvent dire qu'il faut faire des changements. Que Buffon, Pirlo, De Rossi, Chiellini et Barzagli sont vieux. La vérité, c'est que quand il faut tirer la charrette ce sont ces vieux qui sont au premier rang", a commenté le portier international italien, dans des propos rapportés par Fifa.com "Il est nécessaire de les respecter un peu plus, non pas pour ce qu'ils ont été mais pour ce qu'ils représentent encore."
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  aladin le Mer 25 Juin - 11:52

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SQUADRA AZZZZZURA ...ITALIA UN PARFUM DU SUD !!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum