SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Page 5 sur 35 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20 ... 35  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 10 Jan - 11:48

Ouf ! Le FCMartigues est encore
là... Pas de quoi consoler néanmoins
les supporters olympiens,scandalisés par l’indigence de
la prestation du fantôme de l’OM, lamentablementcorrigé (3-1) par
Évian-Thonon-Gaillard, pensionnaire
de Ligue 2, hier soir à Annecy ). Pas de quoi non plus
réconforter ceux d’un AC Arles-Avignon
aux lacunes toujours plus flagrantes
(page4). La coupe de France,
cette Vieille Dame créée en 1917, ne
reviendra donc pas à Marseille cette
année. Et il faudrait un exploit des
amateurs martégaux pour qu’elle passe
l’été prochain en Provence… Frustrant,
d’autant qu’il est difficile de
comprendre pourquoi les Olympiens
l’ont snobée à ce point hier soir.
Autre enseignement à tirer de ces
32es de finale : la FFF et Eurosport ont
eu la jugeote d’organiser le tirage au
sort du prochain tour avant le coup
d’envoi d’ETG-OM, dernière rencontre
du week-end. Un détail certes,
mais il n’est pas inutile de le souligner
quand les voix - téléspectateurs,
dirigeants, joueurs, médias - sont de
plus en plus nombreuses à s’élever
contre l’interminable attente qui entoure
celui de la coupe de la Ligue,
dont le dernier en date effectué par
Camille Lacourt avait démarré à…
23 h 10, à l’issue d’OM-Monaco, le
10 novembre dernier.
Les Olympiens auraient pu se déplacer
à Strasbourg. Laurent Fournier
se réjouissait d’ailleurs de voir "(s) es
joueurs de National se mesurer à des
stars de la Ligue des champions", comme
il nous l’a confié hier avant de
s’installer dans son canapé pour observer
l’OM. Mais "Lolo" retrouvera finalement
Bernard Casoni, son compère
à Marseille en 1991, et les
Haut-Savoyards… Quant aux Martégaux
qui rêvaient de "recevoir un club
de Ligue 2 à domicile", comme l’avait
notifié leur capitaine Julien Gibert, ils
devront se rendre à Quevilly, club de
CFA (3edu groupe A).
Les Martégaux déçus du tirage
Le sourire éclatant de Laury Thilleman,
Miss France 2011, ne suffira
d’ailleurs pas à effacer la déception
de Franck Priou. Après la qualification
obtenue hier après-midi face à
l’USC Paray (2-1, page4), l’entraîneur
des Sang et or croisait les doigts en attendant
le tirage. Il espérait "autre
chose qu’une équipe de CFA". "J’aurais
aimé un tirage différent, et à domicile
évidemment, mais c’est comme ça, rétorque
froidement l’ancien buteur sochalien.
Ça va être compliqué là-bas,
mais si on veut rencontrer une formation
de Ligue 1, il va falloir passer ce
cap."
Unobjectif déjà imprimé dans la tête
de son groupe. "Ce sera du 50-50,
rajoute Julien Gibert, frustré lui aussi.
Mais on ne peut pas être satisfait de se
déplacer si loin pour jouer contre un
club de CFA, le niveau auquel nous
évoluons tous les week-ends…"
C’est à 736 kilomètres du stade
Francis-Turcan que le FC Martigues,
quart de finaliste de la coupe de France
en 2002-2003, se rendra dans deux
semaines pour défier un club qui, lui,
a réussi l’exploit de se hisser jusqu’en
demi-finales en 1968 et en… 2010! La
première fois, il comptait dans ses
rangs un certain Daniel Horlaville qui
a la particularité d’avoir été sélectionné
chez les Bleus alors qu’il était amateur.
La saison passée, l’Union Sportive
Quevillaise, dirigée par Régis
Brouard, avait tenu une cinquantaine
de minutes à Caen face au PSG avant
de voir ses espoirs réduits à néant par
Erding (0-1).


Le tirage des 16es de finale
Fontenay Vendée (CFA) - Lorient (L1)
Sedan (L2) - FC Metz (L2)
Nantes (L2) - Raon L'Etape (CFA)
Angers (L2) - Bordeaux (L1)
Agen (CFA2) - Paris SG (L1)
Cherbourg (CFA) - Le Mans (L2)
Clermont Foot (L2) - Stade de Reims (L2)
Vaulx-en-Velin (DH) ou Jura Sud Foot (CFA)
- Stade Rennais (L1)
Nîmes (L2) - Nancy (L1)
Quevilly (CFA) - Martigues (CFA)
Strasbourg (Nat) - Evian Thonon Gaillard (L2)
Nice (L1) - Olympique Lyonnais (L1)
Boulogne (L2) - Drancy (CFA)
Wasquehal (CFA2) - Lille (L1)
Chambéry (CFA2) - Brest (L1)
Sochaux (L1) - Paris FC (Nat)
Les matches auront
lieu les 22 et 23 janvier
avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 10 Jan - 16:51










avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Mar 11 Jan - 13:26

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Mar 11 Jan - 19:44



Coupe de France. Agen-Paris SG le samedi à la TV
Les joueurs du SU Agen fêtent leur victoire et savourent...DDM JEAN MICHEL MAZET La bonne nouvelle est tombée dès hier après-midi : le SU Agen, Cendrillon de la Coupe, recevra le Paris-Saint-Germain samedi 22 janvier, à 20 h 45, en direct sur Eurosport.

à Armandie, dans le fief du rugby comme déjà dit sitôt le tirage au sort effectué dimanche soir.

Conforme au standing des Franciliens, tenants du titre, cette programmation constitue une pression supplémentaire pour des Agenais (CFA 2), en bas de l'échelle « sociale » du niveau national amateur - avec un maigrelet budget de 450.000 euros…
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Mer 12 Jan - 7:26

Lacombe : «Une injustice»
Guy Lacombe ne digère pas l'élimination de Monaco contre Chambéry (1-1, 3 t.a.b. à 2). Dans son viseur : l'arbitre, qui a refusé deux buts à l'ASM.

Guy Lacombe, entraîneur de Monaco au micro d'Eurosport : «Quand on marque deux valables, pourquoi on nous les refuse ? O.k., on est tombé contre un équipe valeureuse avec un public chauffé à blanc, mais que l'arbitre tombe dans le piège, c'est incroyable ! Il ne s'imagine pas le mal qui fait au club. C'est très dommageable. Vous ne pouvez pas savoir pas ce que ressentent les joueurs, c'est terrible. C'est ahurissant de voir ça. On va vers une dérive. Les médias sont là, donc il faut tout faire pour que le petit passe.... C'est une erreur, une injustice terrible, mais va falloir s'en relever.»David Guion, entraîneur de Chambéry au micro d'Eurosport : «On cherchait des émotions, on les a. Je voudrais remercier les dirigeants et les bénévoles qui se sont dévoués pour que cette journée soit fabuleuse. Les joueurs ont été dans la continuité, je suis très satisfait. On aimerait prendre une L1 au prochain tour. Ça nous permettrait de continuer à recevoir et de faire plaisir aux Savoyards. Quand on voit comment les joueurs ont communié avec le public, on a envie que le rêve continue. Ça fait vraiment plaisir, d'autant qu'on y a mis la manière. J'ai la chance d'avoir de bons mecs qui écoutent et qui appliquent les consignes. Je suis très heureux.»

Guillaume Bemenou, gardien de Chambéry au micro d'Eurosport : «On espérait tous dans un coin de nos têtes, mais on ne réalise pas encore. Je suis très ému, c'est magnifique. On joue au foot pour vivre des moments comme ça».
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Mer 12 Jan - 12:16

OM Dans le petit monde du football
hexagonal, tout le monde sait que l'OM est répertorié
dans le "Livre des Records" pour être le club le plus titré en
Coupe de France (10 victoires pour 17 finales). Pour entrer
dans ce "Livre" et s'y maintenir,
il faut réaliser un véritable exploit. C'est ce que vient de faire l'OM en enfonçant le clou
face à Évian TG, en 32e de finale de cette fameuse Coupe. Je
diraismême plus: un authentique exploit car l'OM fait partie
des dix formations de Ligue 1 virés de la "Vieille", dès le premier tour.
Un record ! Triste sortie pour nos "pôvres"joueurs olympiens… mercenaires
les mieux payés dans l'histoire du club.
J.T.,Marseille
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  banjo le Mer 12 Jan - 19:03

Very Happy plus que 3 equipes du sud cest la deche
Nice (L1) .Nîmes (L2) .Martigues (CFA)
avatar
banjo

Messages : 920
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 33
Localisation : aubagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Mer 12 Jan - 20:01

3 sur 32 soit 9,4%
alors que nous regroupôns 3 regions sur 22 soit 13,6% le ratio est defavorable

on devrait en avoir entre 4 et 5
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Mer 12 Jan - 21:47

Les 16es télévisés
A l'occasion des 16es de finale de la Coupe de France,
programmés le vendredi 21, samedi 22 et dimanche 23 janvier,
Eurosport et France Télévisions diffuseront sept rencontres.

Vendredi 21 janvier à 20h45 sur Eurosport
FC Sochaux (L1) - Paris FC (National)

Samedi 22 janvier à 14h15 sur Eurosport
SO Chambéry (CFA 2) - Stade Brestois (L1)

Samedi 22 janvier à 17h00 sur Eurosport et France 3 Régions
Angers SCO (L2) - Girondins de Bordeaux (L1)

Samedi 22 janvier à 20h45 sur Eurosport
Agen SU (CFA 2) - Paris Saint-Germain (L1)

Dimanche 23 janvier à 14h45 sur Eurosport
FC Vaux-en-Velin (DH) ou Jura Sud Foot (CFA) - Stade Rennais

Dimanche 23 janvier à 17h30 sur Eurosport
Lille OSC (L1) - ES Wasquehal (CFA 2)

Dimanche 23 janvier à 20h45 sur France 2
OGC Nice (L1) - Olympique Lyonnais (L1)
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 13 Jan - 15:34



avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 16 Jan - 15:22

PARISIENS
ATTENTIONS AUX PRUNEAUX D AGEN

Agen-PSG dimanche 17 heures à Armandie
Si tout va bien, dimanche à 17 h à… Armandie. Dans le feuilleton de ce 16e de finale de Coupe de France, hier a marqué un tournant sinon décisif au moins important : la FFF a donné son accord pour la tenue de la rencontre dans l'antre des rugbymen (sous réserve de l'homologation définitive d'Armandie qui recevra mardi une seconde visite des représentants fédéraux et régionaux - la mairie lot-et-garonnaise a promis de grillager la pelouse ainsi qu'une partie de la tribune réservée aux supporters parisiens). Hier soir toutefois le site leparisien.fr indiquait que le président du PSG avait fait appel : il craint des débordements du dispositif de sécurité mis en place en août et préférerait que le match soit joué à Bordeaux ou à Toulouse. Il ne reste donc plus à l'état-major agenais avec le président Thierry Pellicier et le maire Jean Dionis à sa tête, qu'à monter à Paris mardi pour défendre sa (bonne) cause
avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 20 Jan - 14:57


les horaires complets des seiizémes les 9 non televisés

samedi 22 janvier 2011

15h00 Clermont Foot (L2)- Reims (L2)
16h00 Strasbourg (Nat)- Evian TG (L2)
17h00
Nîmes (L2)- Nancy (L1)
Boulogne (L2)- Drancy (CFA)
18h00
Nantes (L2)- Raon-l'Étape (CFA)
Quevilly (CFA)- Martigues (CFA)
18h30 Fontenay-le-Comte (CFA)- Lorient (L1)
19h30 Cherbourg (CFA)- Le Mans (L2)
dimanche 23 janvier 2011 15h00 Sedan (L2)- Metz (L2)


bienvenou a écrit:Les 16es télévisés
A l'occasion des 16es de finale de la Coupe de France,programmés le vendredi 21, samedi 22 et dimanche 23 janvier,
Eurosport et France Télévisions diffuseront sept rencontres.

Vendredi 21 janvier à 20h45 sur EurosportFC Sochaux (L1) - Paris FC (National)

Samedi 22 janvier à 14h15 sur EurosportSO Chambéry (CFA 2) - Stade Brestois (L1)

Samedi 22 janvier à 17h00 sur Eurosport et France 3 RégionsAngers SCO (L2) - Girondins de Bordeaux (L1)

Samedi 22 janvier à 20h45 sur EurosportAgen SU (CFA 2) - Paris Saint-Germain (L1)

Dimanche 23 janvier à 14h45 sur EurosportFC Vaux-en-Velin (DH) - Stade Rennais

Dimanche 23 janvier à 17h30 sur EurosportLille OSC (L1) - ES Wasquehal (CFA 2)

Dimanche 23 janvier à 20h45 sur France 2OGC Nice (L1) - Olympique Lyonnais (L1)
avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 20 Jan - 15:36

Very Happy PARIS IS MAGIC


toulouse (haute-garonne), le 8 janvier. Cheikh Ndiaye, au PFC pour trouver du temps de jeu,
n’est pour l’instant aligné qu’en coupe.
Et, comme ici face à l’attaquant toulousain Federico Santander, il s’en sort plutôt bien
COUPE DE FRANCE, 16ES DE FINALE/SOCHAUX - PARIS FC (J - 1).
Cheikh Ndiaye garde la foi
Auteur d’un grand match au tour précédent contre Toulouse, l’international sénégalais, doublure en championnat, s’extériorise en coupe.
20.01.2011, 07h00 Il y a quinze jours, son arrêt — d’une seule main! — dans le temps additionnel (90e + 2) a préservé la qualification surprise (1-2) du Paris FC (N) à Toulouse (L 1) en 32es de finale. Cantonné dans l’ombre de Vincent Demarconnay, Cheikh Ndiaye (25 ans) égaie, grâce à la Coupe de France, une saison « compliquée à vivre ».

Prêté par Rennes (avec qui il est sous contrat jusqu’en juin 2012), l’international sénégalais aurait pourtant reçu certaines garanties de la part des dirigeants parisiens (mais pas du staff) en août. « C’est difficile pour moi de parler de ça, lâche Ndiaye. Je ne suis pas du style à polémiquer. Je suis là, je bosse et je ne lâche pas l’affaire.

La coupe me permet de me montrer et de prouver ma valeur. »
Kamel Bousseliou, l’entraîneur des gardiens, souligne d’ailleurs « son état d’esprit remarquable ». « Il est arrivé en pensant trouver du temps de jeu, explique-t-il. Malgré tout, il ne fait pas la gueule sur le banc. Il est même le premier à encourager Vincent (Demarconnay) et continue à beaucoup bosser à l’entraînement. Il a une grosse force de caractère. »

Des chemins tortueux

Depuis qu’il a quitté le Sénégal, à 19 ans, Ndiaye n’a jamais renoncé malgré des chemins souvent tortueux. « Au départ, je suis venu en France pour réussir ma vie, pas forcément dans le foot, explique-t-il. A l’époque, comme tous les gardiens africains, j’avais des lacunes. » Régis Roch (ex-entraîneur des gardiens du Racing, aujourd’hui à Sedan) et Kamel Bouallak, qui l’a dirigé à Noisy-le-Sec, ont contribué à façonner ce gardien aux grosses qualités physiques. Lors de sa seule saison à Noisy en 2004-2005, Nasser Sandjak l’a même fait jouer attaquant lors d’un match de CFA

… Mais c’est bien en tant que gardien qu’il avait attiré de nombreux clubs pros (PSG, Lille, Sedan, Metz…). « J’avais choisi Rennes pour son savoir-faire en matière de formation », explique Ndiaye, qui « n’a jamais eu trop sa chance » en Bretagne (un seul match en L 1). En 2008-2009, il avait d’ailleurs déjà été prêté à Créteil (N). « Malgré les galères, j’ai la conviction au fond de moi que je jouerai un jour en L 1. Je me bats tous les jours pour ça. »

Son retour en sélection nationale en décembre, aux côtés des Niang, Diawara ou Sow, a aussi constitué pour lui un « rayon de soleil ». « C’est la preuve qu’on ne m’oublie pas, même si je traverse une période difficile. »
Demain (20h45) à Sochaux, il s’apprête à vivre « un moment important ». « On ne va pas là-bas pour jouer les beaux gosses à la télé (Eurosport retransmettra la rencontre). Je vais essayer d’aborder ce match comme celui de Toulouse, relâché et concentré. Avec des attaquants comme Maïga, Ideye ou Boudebouz, il faudra rester toujours vigilant. »
Un nouvel exploit est à ce prix.
avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Jeu 20 Jan - 19:44



US Quevilly : secret défense le jeudi 20 janvier 2011 à 07H13


Régis Brouard, l'entraîneur de l'US Quevilly, a renouvelé à 50 % sa défense cette saison. Mais les Quevillais n'ont toujours pas encaissé le moindre but en six rencontres de Coupe de France

FOOTBALL. Coupe de France Si l'US Quevilly brille en Coupe de France, elle le doit en grande partie à sa solidité défensive. Pour preuve, les Quevillais n'ont encaissé que deux buts en seize rencontres.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Ven 21 Jan - 9:01



Coupe - Paris FC - «Rien à perdre»




David Vandenbossche croit en un nouvel exploit du Paris FC, mais...
Après Toulouse, le Paris FC rêve d'un nouvel exploit à Sochaux, vendredi, en 16es de finale de la Coupe de France.

Son attaquant David Vandenbossche y croit.

«David Vandenbossche, quels peuvent être, selon vous, les ingrédients d'un nouvel exploit contre Sochaux ?


Contre Toulouse, on a fait un très bon match parce qu'on a respecté le plan tactique mis en place. Il faudra faire la même chose. Cette semaine, on a beaucoup travaillé sur le jeu des Sochaliens. Nous sommes même allés les voir au Parc contre Paris. Ils ont un potentiel offensif énorme et ils sont techniquement très propres. Ça sera très compliqué, d'autant qu'ils n'ont perdu qu'une fois cette saison à domicile. A nous de les faire douter. Le temps jouera en notre faveur.L'effet de surprise peut-il encore marcher ? Je ne pense pas. Après notre exploit à Toulouse, ils savent à quoi s'attendre, ils vont nous prendre au sérieux. Après, tout le monde connaît la magie de la Coupe... Si ça s'arrête à Sochaux, tant pis, mais jouons le coup à fond. On a rien à perdre, tout à gagner.

Comment s'est déroulée la semaine qui a précédé ce rendez-vous ? On ne peut pas dire que ça a été une semaine classique (Rires). Il y a eu plus de journalistes, on a plus parlé de nous... Normal, on est le petit contre la L1 ! (Rires) C'est bien, ça fait un peu de pub, mais il ne faut pas oublier que le plus important reste le Championnat. De ce point de vue-là, on n'a pas très bien géré notre retour de Toulouse puisqu'on vient de perdre nos deux derniers matches de National...Vous aviez déjà la tête à ce 16e de finale de Coupe de France ? Quand on passe du Stadium au stade de Passy, où c'est plutôt ambiance champêtre, inconsciemment, ça peut jouer. On s'est mis à rêver, et la réalité n'en a été que plus dure. Si tu n'es à 100%, en National, ça ne passe pas. Avec toutes les télés, les journalistes, on a oublié que notre force était avant tout collective, on n'a pas fait tous les efforts nécessaires, certains ont peut-être voulu se mettre en avant... (Rires).


Quels ont été les mots de votre entraîneur Jean-Luc Vannuchi cette semaine ? Sur quoi a-t-il insisté ? Il nous a dit d'aborder ce match comme à Toulouse, avec l'état d'esprit Coupe. Lui aussi a très mal vécu nos deux dernières défaites. On doit se racheter.» P
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Ven 21 Jan - 15:25



Coupe de France. Messieurs les Agenais, tirez les premiers
SU Agen-Paris SG dimanche (17 heures) en 16e de finale.



Danio Gaillac (en blanc) et les Agenais doivent saisir crânement leur chance./ Photo DDM, JM Mazet Et si vous étiez à la place de Williams Vimbouly, comment prépareriez-vous le SUA, qui doit affronter une des plus grosses cylindrées de la Ligue 1 dimanche en 16e de finale de la coupe de France ? Nous avons posé la question à des adversaires habituels des Agenais… en CFA2.

Benoît Tihy, entraîneur de Bergerac, un petit côté spécialiste de la coupe (deux 32e et un 16e avec Moulins, un 32e avec Blagnac) : « Quel bonheur pour eux ! C'est une belle récompense, ils ne pouvaient pas espérer mieux, je les envie ! Après, il faut bien analyser les forces de l'adversaire et, surtout, ne pas les regarder jouer.

Il y a un combat à faire et l'amateur doit être au-dessus du pro. On sait que les pros sont un peu moins motivés dans ce cas et que l'arbitre est conciliant, tant que les amateurs respectent les pros. Il faut garder ses principes de jeu, ne surtout pas déjouer, rester prudent et saisir la moindre opportunité, quitte à y mettre un peu de vice. En fait, il ne faut surtout pas avoir de regrets : il y a peut-être quelque chose à faire, ce n'est qu'un match de foot, et il faut savourer ce moment. Surtout que le terrain va niveler les valeurs… »

Le terrain, juge de paix
Jérôme Daliot, l'entraîneur de Blagnac, qui a affronté les Agenais samedi soir : « Ils n'ont rien à perdre, ils n'ont aucune pression. Le piège, c'était Poitiers au tour d'avant. Je sais, pour avoir discuté avec Williams, qu'il est allé voir PSG-Sochaux et que tous les joueurs étaient à Montpellier-PSG mardi soir.

ça va être facile de leur demander plus, car ils sont beaucoup plus réceptifs. Agen a des joueurs aux qualités individuelles supérieures au CFA2. S'ils marquent vite, en prenant le match par le bon bout, ils peuvent faire douter le PSG. Surtout que le terrain de rugby ne va pas faciliter la tâche des pros. Samedi soir, le terrain de foot était déjà épouvantable… Et puis, toutes les procédures du PSG vont les surmotiver : ils ont gâché la fête des Agenais ».

Tactique au point
Eric Taborda, l'entraîneur de Balma, a envoyé, lui, deux messages à des joueurs qu'il a connus à Toulouse, Daffé et Vandersnick. « Qu'ils en profitent bien, qu'ils s'éclatent, l'exploit est possible. Le SUA a un gros potentiel offensif, mais la tactique sera essentielle. Il faut trouver le lien entre le point faible du PSG et ton point fort.

Il faut vraiment être au point à ce niveau-là, pour ne surtout pas être ridicule. Après, l'état du terrain peut jouer un rôle, comme on l'a vu dans d'autres 32e, même si Agen sait jouer au ballon. Cependant, au niveau athlétique, les pros s'entraînent tous les jours… et le PSG est une très belle équipe ».

Une idée partagée par Mickaël Debève (TFC), pour lequel « Agen est très bien préparé et a un gros potentiel offensif mais il sera en difficulté sur le plan défensif. Sauf s'il marque le premier… »


--------------------------------------------------------------------------------

La phrase
« Contre des cylindrées comme celle-ci, il faut être au point tactiquement». Eric Taborda, entraîneur de Balma.


--------------------------------------------------------------------------------

Le chiffre : 82 500
euros >Le minimum agenais. C'est ce que touchent tous les clubs issus du 6e tour, dont Agen. Mais le 16e de finale rapporte 60 000 € de plus...
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Sam 22 Jan - 8:25


22 janvier 2011Sochaux fait le boulot
Marvin Martin a inscrit le deuxième but sochalien, en trompant à bout portant le gardien parisien Cheikh N'Diaye.
L'aventure s'arrête là pour le Paris FC. Tombeur de Toulouse au tour précédent, le club francilien a été sorti, vendredi, par Sochaux (2-1).

A choisir, le Paris FC préférait troquer sa place en Coupe de France contre une victoire face à Créteil, mercredi. Si sa défaite concédée à Sochaux (1-2), vendredi, ne lui garantit pas de jours meilleurs, au moins va-t-elle l'obliger à se recentrer autour de son objectif principal : la montée en L2. Parce que l'exploit accompli à Toulouse (2-1) lors du tour précédent n'a pas eu les effets escomptés, les joueurs de Jean-Luc Vannuchi ne sont pas loin de penser que cette élimination pourrait être un mal pour un bien. Même à 2-0, ils n'ont cependant jamais cédé à la résignation.

Insipide, soporifique... Les adjectifs pour qualifier ce premier 16e de finale ne manquent pas. Entre deux bâillements, un exploit individuel de Modibo Maïga a permis aux quelques supporters ayant bravé le froid de sortir de leur torpeur. Après avoir récupéré de manière très limite un ballon dans les pieds de Vandenbossche, l'ancien Manceau a profité de la passivité de la défense parisienne pour tromper N'Diaye d'une frappe des vingt mètres (36e). Il a fallu attendre le début de la deuxième période et le but du break signé Martin (46e) pour voir la partie enfin se débrider. On exagère à peine...

Incapable d'imposer son rythme, Sochaux a fini par payer son manque de maîtrise à l'heure de jeu. Servi par El-Hajaoui, Touré ne s'est pas fait prier pour entretenir l'espoir d'un éventuel retour (66e). Juste avant, Clément avait déjà sonné le réveil, mais la reprise de volée du défenseur s'était heurtée au montant de Cros (57e). Malgré une dernière situation chaude pour Lala (84e), le Paris FC quitte la compétition sans avoir démérité face à une formation sochalienne qui aura fait le job, ni plus ni moins. Après deux défaites en National qui ont considérablement hypothéqué ses chances de montée, son réveil n'était de toute façon pas programmé à Bonal
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Sam 22 Jan - 10:47



LES DOGUES ONT ENCORE DE L"APPETIT



Les Loups d'Aphrodite Dogue de Bordeaux dog. argentin boulam
Elevage familiale de Dogues Argentins, Bouledogues Américains et Dogues de Bordeaux, je vous invite à venir découvrir nos crapules, elles sont issus de très hautes origines pour notre plus grand plaisir et le vôtre … Nous attendons votre visite … Attention au coup de foudre …. Il sont à croquer ! www.loupsaphrodite.com



Lille-Wasquehal, l'amour vache




La joie du maire de Wasquehal Gérard Vignoble après la qualification aux dépens d'Auxerre au tour précédent. (EQ)
Opposés dimanche en 16es de finale de la Coupe de France, Lille et Wasquehal se sont longtemps côtoyés en L2. Souvenirs...

Lille-Wasquehal (CFA 2). Le 16ème de finale de la Coupe de France va réveiller des souvenirs récents dans les esprits des amateurs de football quot;métropolitainquot;. Ceux d'une époque (1997-2000) où les deux clubs se côtoyaient en L2. Ceux d'un contexte différent de 2011 : un Lille sauvé par le duo Lecomte (président)-Halilhodzic (entraîneur), un Lens place forte de la région et un Wasquehal unique pensionnaire d'un Stadium qui abritera six années durant (1997-2003) ses rencontres en L2. Une division dans laquelle l'ESW pu se maintenir en 1999 avec l'aide du Racing et la promesse à la DNCG d'une gestion plus rigoureuse. Une division qui fut aussi le théâtre du dernier derby en date entre Wasquehal et le LOSC, dont les équipes ferraillent régulièrement chez les jeunes.

En février 2000, les Jaune et Noir s'imposaient (2-1) à domicile devant 13000 spectateurs, dont 11000 fans lillois qui ne savaient pas encore qu'ils devraient déménager au Stadium à partir de 2004. A l'époque, Guillaume Benon, qui retrouvera par la suite Rudi Garcia à Dijon, portait déjà les couleurs wasquehaliennes. Et l'Entente était déjà présidée par Gérard Vignoble, même si, en coulisses, le management du club était celui, humain et raisonné, des frères Docquiert.

Le maire de Wasquehal (depuis 1977) a involontairement lancé le derby il y a deux semaines. Agacé qu'on suggère à son club d'occuper la pelouse annexe du Stadium (en remplacement du stade habituel de l'Entente, non homologué), Vignoble avait égratigné le LOSC et ses dirigeants, dérivant sur le « foot business » et l'éventuel mépris du monde professionnel vis-à-vis des amateurs. A sa façon : franche, sans langue de bois et avec une passion débordante. Bref, une forme excessive mais un fond juste. Du moins pour ce qui concernait les structures : le Stadium est un stade communautaire, construit, entretenu et financé depuis 1976 par la Communauté urbaine de Lille dont fait partie Wasquehal. Son équipe a donc autant de légitimité pour occuper le Stadium que le LOSC.Depuis, les petites phrases se sont succédé de part et d'autre. Et ont peut-être un peu gâché le plaisir des amateurs wasquehaliens, spectateurs involontaires de ces mini-querelles de clocher. D'autant que, sur le terrain, la mission semble impossible, même face aux habituels remplaçants lillois
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Sam 22 Jan - 13:48

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 23 Jan - 8:41

Coupe - Le petit poucet le Vaulx bien

Opposée à Rennes dimanche (14h45), l'équipe de la banlieue lyonnaise (Honneur) se prépare à vivre le plus grand match de l'histoire du club avec une majorité de joueurs vaudais.

C'était soir de pleine lune, mercredi au-dessus du stade Francisque-Jomard. C'est surtout pleins feux sur le FC Vaulx-en-Velin depuis samedi dernier et sa qualification devant Jura Sud. Les Vaudais font l'objet de toutes les sollicitations médiatiques. «

Ça fait bizarre et c'est sympa. Il faut savourer ces moments», raconte l'entraîneur Mustapha Hassaïne. Le président Mathias Galdeano est depuis 1976 au club, où il «a tout fait». Il est conscient que «cette situation est éphémère». «Donc on en profite. Quand les projecteurs ne seront plus là, on redeviendra comme avant, un club de milieu de tableau d'Honneur.»

D'où le FCVV n'arrive pas à se sortir depuis 7 ans alors qu'il a évolué en CFA pendant 11 saisons. «Certains joueurs vont tomber dans la facilité mais on ne leur en voudra pas, poursuit Hassaïne. Ce qu'on a fait, c'est déjà extraordinaire. On a dépassé les glorieux anciens (NDLR : contre Nantes en 32es de la Coupe en 95), dont il y a des photos sur les murs.» Celle de l'équipe de cette année va se trouver en bonne place pour devenir «le porte drapeau du club» et son vivier de 600 licenciés. «L'OL, qui nous prend dix gamins par an, ne se trompe pas», avance le président.

L'OL qu'ils rêvent tous de retrouver au tour suivant. «Ce serait de la folie, tout simplement.» Mais d'abord Rennes et un leitmotiv : «ne pas être ridicule». L'enceinte vaudaise n'étant plus homologuée, c'est au stade de Balmont (Lyon 9e), théâtre des exploits de La Duchère il y a 4 ans contre Strasbourg et Toulouse, que le match aura lieu.


Pour des raisons financières, les dirigeants ont envisagé un moment de le faire jouer en Bretagne. «Quand j'ai vu l'engouement des Vaudais, c'était impossible de partir comme ça...», insiste Galdeano. Vaulx-en-Velin est trop fière de son club, véritable vitrine, et de ses gamins. Plus de 60% de l'effectif et du staff sont des Vaudais pur souche. «Ce sont quinze jours exceptionnels pour eux, le club et la ville.»

Les joueurs, à l'image de l'attaquant Alexis Belgacem, ont «du mal à réaliser». Ils sont préparateurs de commande, électriciens, étudiants ou chômeurs. Le coach est lui-même manutentionnaire et travaille la nuit. «Quoi qu'il arrive, j'ai pris mon lundi. Après Jura Sud, j'ai eu beaucoup de mal à m'y rendre à 2 heures du mat'.» -

LE PROGRAMME COMPLET DES SEIZIEMES
LES SURPRISES ** SOIT 7 SUR 11 Very Happy


vendredi 21 janvier 2011 20h45 Sochaux (L1)2-1 Paris FC (Nat)
samedi 22 janvier 2011
14h15 Chambéry (CFA2)1-1 4 tab 3 Brest (L1)**
15h00 Clermont Foot (L2)1-3 Reims (L2) **
17h00 Nîmes (L2)1-2 ap Nancy (L1)
17h00 Angers (L2)1-0 Bordeaux (L1) **
17h00 Boulogne (L2)0-1 Drancy (CFA) **
18h00 Nantes (L2)2-1 Raon-l'Étape (CFA)
18h00 Quevilly (CFA)1-1 3 tab 5 Martigues cheers (CFA) **
18h30 Fontenay-le-Comte (CFA) 0-1 ap Lorient (L1) **
19h30 Cherbourg (CFA)0-1 Le Mans (L2)
20h45 Strasbourg (Nat)1-0 Evian TG (L2) **
dimanche 23 janvier 2011
14h45 Vaulx-en-Velin (DH)- Rennes (L1)
15h00 Sedan (L2)- Metz (L2)
17h00 Agen (CFA2)- Paris-SG (L1)
17h30 Lille (L1)- Wasquehal (CFA2)
20h45 Nice (L1)- Lyon (L1)
avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 23 Jan - 10:40

COUPE DE FRANCE Vainqueur à Quevilly en 16esde finale
Martigues repart pour un tour!
Martigues y prend goût
COUPE DE FRANCE Les "sang et or" ont dû attendre les tirs au but pour éliminer Quevilly et se qualifier pour les 8es de finale

US QUEVILLY 1 - FC MARTIGUES 1 (3 TAB À 5)

Stade Amable-Lozai. Mi-temps: 0 - 1. Fin du temps réglementaire : 1 - 1.
Arbitre : M. Rainville. Spectateurs : 2 000 environ.
Buts - Martigues : Freitas (28). Quevilly : Ouahbi (68).
Tirs au but réussis - Quevilly : Aguini, Weis, Colinet. Martigues : Di Maria, Bochu, Gache,
Belloumou, Biakolo. Tir au but manqué - Quevilly : Corbard.
Avertissements -Quevilly : Sanson (27), Fedele (96). Martigues : Bochu (54)
Expulsions - Quevilly : Passape (70). Martigues: Gibert (70).
US Quevilly : Rhoufir - Giboyau, Samson, Weis, Vanoukia - Passape, Fedele (Diarra, 105),
Jouan, Ouahbi (Corbard, 91) - Pathinvo (Aguini, 18), Colinet (cap).
Entraîneur : Régis Brouard.
FC Martigues: Robinet - Di Maria, Dainèche Mairet, Gibert - Freitas, Dembélé, Biakolo
(cap), Bochu, Chavas (Gache, 94) - Descamps (Belloumou, 73).
Entraîneur : Franck Priou


Après avoir éliminé une formation de CFA, Mairet (ici en rouge) et les Martégaux ne rêvent que d’une
chose: tirer un gros à domicile en huitièmes de finale. Verdict ce soir


Martigues sera bien présent
en 8es de finale. Grâce
à sa victoire aux tirs
au but (1-1, 5 tab à 3) sur le terrain
de Quevilly, révélation de
l’édition précédente, la Provence
est toujours en course.
C’est finalement avec Di Maria
arrière droit, Gibert à gauche
et Mairet au centre que les Martégaux
attaquaient cette rencontre.
Et si l’on pouvait raisonnablement
s’attendre à un démarrage
sur les chapeaux de roues
de la part des Normands, ce furent
plutôt les "sang et or", en
rouge hier soir, qui mirent tout
de suite le pied sur le ballon.
Avec un pressing très haut, ils gênaient
considérablement la relance
quevillaise et récupéraient
bon nombre de ballons. Bochu
au milieu, et Chavas et Biakolo
aux ailes parvenaient à bien les
exploiter pour rapidement mettre
le danger sur le but de Rhoufir.
Bochu s’y essayait une première
fois du gauche dans le petit filet
(3) puis Chavas maîtrisait
mal sa frappe (12). Ce dernier faisait
passer le frisson sur un centre
tendu qui ne trouvait pas preneur
(17). Martigues dominait
les débats face à une équipe de
Quevilly mal en point et qui perdait
Pathinvo rapidement.
Robinet héros des tirs
au but
Les coups francs se succédaient
pour les hommes de
Franck Priou, les situations
chaudes aussi, comme ce sauvetage
désespéré de Samson en
corner.
Mais à la 28e minute, rien
n’empêchera les Martégaux
d’ouvrir la marque. Sur un ballon
mal dégagé, Biakolo de la
gauche adressait un centre qui filait
vers Chavas. Un beau travail
du lutin martégal face à Vanoukia
et son centre était prolongé
d’une aile de pigeon par Descamps
au second poteau.
Freitas n’avait plus qu’à mettre
sa tête pour tromper Rhoufir qui
encaissait-là son premier but
cette saison en coupe.
C’était mérité pour une équipe
du FCM conquérante et solide.
Ce but avait le don de réveiller
les joueurs de Régis
Brouard qui sortaient de leur torpeur.
Mais pas de quoi inquiéter
Robinet qui avait passé une première
période assez tranquille
avant d’être un peu plus sollicité
à la reprise sur une frappe de Fedele
captée en deux temps (49)
ou sur un centre de Ouahbi repris
par Passape juste au-dessus
(56). Deux petites alertes qui ne
perturbaient pas la sérénité martégale.
Il faudra un ballon perdu
et une ouverture de Colinet
pour Ouahbi pour que Quevilly
égalise. Le petit attaquant prenait
toute la défense martégale
de vitesse et mettre le ballon entre
les jambes de Robinet (68).
Le match s’enflammait et la
tension montait. Gibert et Passape
s’accrochaient, une échauffourée
éclatait et M. Rainville expulsait
les deux joueurs. À 10
contre 10, il y avait davantage
d’espace et Quevilly en profitait,
poussé par son public qui crût
au but sur ce coup franc de
Jouan qui heurtait le poteau de
Robinet (76) !
Martigues souffrait mais tenait,
les deux équipes cherchant
le K.-O. Le FCM terminait mieux
le match mais il fallait encore
jouer trente minutes supplémentaires
pour que Dame Coupe
choisisse son camp. Trente minutes
supplémentaires qui ont
pesé sur les jambes. Une prolongation
où les occasions auront
été rares, même si Quevilly y a
mis beaucoup de coeur, Martigues
se contentant de défendre.
Il fallait donc régler l’affaire
lors de la loterie des tirs au but.
Une séance qui tournera à
l’avantage du FCM, après l’arrêt
de Robinet sur la frappe de Corbard,
avant que Biakolo n’envoie
les "sang et or" au paradis.

Franck Priou, entraîneur du FCM:
"On a montré qu’on était costaud
comme en championnat. Quevilly est
une belle équipe. Maintenant, on va
essayer de faire aussi bien qu’eux.
La victoire appartient aux joueurs.
On commence à se piquer au jeu.
Vincent Caserta, président du FCM:
"C’est une grande satisfaction dans le
comportement et dans le résultat. Je
pense que c’est une qualification
méritée. Maintenant, on veut un gros à
la maison."
Régis Brouard, entraîneur Quevilly :
"On est tombé sur une belle équipe de
Martigues. Chacun a eu sa mi-temps.
On savait que ça se jouerait à pas
grand-chose. Je suis déçu, il y a de la
frustration, il va falloir vite passer à
autre chose."



◗ LA TRIBUNE
DE PRESSE
SUR LES VESTIAIRES!
Le stade Amable-Lozai est une
petite enceinte avec les spectateurs
au bord du terrain. En raison
de la forte demande, il a fallu
"bricoler" une tribune de presse
au-dessus... des vestiaires. Quelques
tables, des prises de courant
et pour y accéder une échelle
de pompier. Notre confrère de
Radio Maritima, qui souffre de
vertige, n’a pas pu y accéder.
◗ EN SEMI-NOCTURNE
On se demande encore pourquoi
ce match ne s’est pas déroulé
l’après-midi. En effet, les quatre
poteaux d’éclairage avec leurs
six spots diffusaient une lumière
plus digne d’une zone industrielle
la nuit que d’un stade de foot.
◗ LE CAPITAINE
AU MICRO
Frédéric Beaugrard, capitaine de
l’US Quevilly, présent lors de la
fameuse demi-finale face au Paris
SG la saison dernière, était
suspendu hier. Il en a profité
pour commenter le match sur les
ondes de France Bleue Normandie


Vendredi
Sochaux - Paris FC (Nat) ..............................................................................2 - 1
Hier
Chambéry (CFA2) - Brest............................................................1 - 1 (4 tab à 3)
Clermont Foot (L2) - Reims (L2)...................................................................1 - 3
Strasbourg (Nat) - Evian TG (L2).................................................................1 - 0
Nîmes (L2) - Nancy ..............................................................................1 - 2 (a.p.)
Angers (L2) - Bordeaux ...............................................................................1 - 0
Boulogne (L2) - Drancy (CFA) .....................................................................0 - 1
Nantes (L2) - Raon-l'Étape (CFA) .................................................................2 - 1
Quevilly (CFA) - Martigues (CFA) ...............................................1 - 1 (3 tab à 5)
Fontenay-le-Comte (CFA) - Lorient ....................................................0 - 1 (a.p.)
Cherbourg (CFA) - LeMans (L2)...................................................................0 - 1
Aujourd’hui
Vaulx-en-Velin (DH) - Rennes .................................................14h45, Eurosport
Sedan (L2) - Metz (L2) ....................................................................................15h
Agen (CFA2) - Paris-SG .................................................................................17h
Lille - Wasquehal (CFA2) ..........................................................17h30, Eurosport
Nice - Lyon ................................................................................20h45, France 2
Le tirage au sort aura lieu ce soir à 19h45 sur Eurosport.
Les 8es de finale se dérouleront les mardi 1er et mercredi 2 février.
avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 23 Jan - 21:48


Les 8es de finale
mardi 1er ou mercredi 2 février.

Lille (L1)- Nantes (L2)
Lorient (L1)- Metz (L2)
Nancy (L1)- Le Mans (L2)
Rennes (L1)- Reims (L2)
Martigues (CFA)- Paris-SG (L1)
Chambéry (CFA2)- Sochaux (L1)
Angers (L2)- Strasbourg (Nat)
Drancy (CFA)- Nice (L1) ou Lyon (L1)
avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 24 Jan - 8:45

8es de finale LES 3 PREMIERS DU CLASSEMENT GENERAL SONT LA Wink

ET SE POSENT EN GRANDS FAVORIS DE LA COMPETITION Twisted Evil

Lille(1 ), pas si facile
Solide leader de la L1, Lille a connu des difficultés pour éliminer son voisin Wasquehal (1-0),
dimanche en 16es de finale de la Coupe de France.

Mathieu Debuchy et le buteur du match Tulio de Melo.
Sans démériter mais défait (0-1) par un LOSC assez terne, Wasquehal ne rejoindra pas Chambéry, autre pensionnaire de CFA 2, en 8es de finale


Paris (2) , par un trou de souris.
Nenê, auteur de deux passes décisives à Agen.
Tenant du titre, le Paris-SG s'est qualifié dimanche pour les 8es de finale en dominant Agen (3-2). Bodmer, Luyindula et Hoarau ont marqué




Rennes (3) le "Vaulx" bien
Equipe de la banlieue lyonnaise et qui évolue en DH, Vaulx-en-Velin n'a pas créé l'exploit face à Rennes, qui s'est imposé non sans mal (2-0).Yann M'Vila et Rennes ont étalé leur supériorité face aux amateurs de Vaulx-en-Velin.
avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 24 Jan - 12:56

silent

avatar
aladin

Messages : 115407
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 31
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Mar 25 Jan - 16:51



Coupe de France. Chambéry, un grand Petit Poucet
Avec l'élimination de Lyon, hier en clôture, il n'y a plus que sept clubs de Ligue 1 encore en course au stade des huitièmes de finale.



Deux L1 au tableau de chasse des Chambériens.

Chambéry, club de CFA 2, tombeur samedi de Brest après avoir éliminé Monaco au tour précédent, est le nouveau Petit Poucet de la Coupe de France.

Il n'y aura que sept clubs de l'élite les 1er et 2 février à l'occasion des 8es de finale, mais cela est un moindre mal après des 32es de finale ravageurs (10 éliminés !). Après la qualification 2-1 de Sochaux vendredi face au Paris FC (National), la journée de samedi avait pourtant mal commencé pour les «gros».

C'est d'abord Brest qui subissait la loi de Chambéry, vainqueur 4-3 aux tirs au but après avoir réussi à égaliser à trois minutes de la fin de la prolongation (1-1). C'est le deuxième exploit d'affilée pour les Savoyards, qui avaient déjà renversé Monaco, aux tirs au but également, en 32es de finale. Bordeaux est ensuite allé au tapis. Au bout d'un très faible match, les Girondins se sont inclinés 0-1 à Angers, modeste 15e de la Ligue 2. La crise est bien là au Haillan…

L'OL dehors aussi !
Le dernier éliminé de L1 a plus d'excuses : il s'agit de Lyon, perdant du seul choc entre équipes de l'élite, à Nice (1-0 ap), hier soir tard.

Les autres équipes de Ligue 1 sont passées, mais rares sont celles qui n'ont pas tremblé. Le Paris-SG a ainsi connu quelques frayeurs sur la pelouse d'Armandie à Agen avant de s'imposer 3 à 2 pour la 100e de Makelele sous le maillot parisien (cf. par ailleurs).

Hier encore, dans le duel des frères Debuchy, Mathieu et Lille ne se sont imposés que 1-0 face à Grégoire et Wasquehal, autre équipe de CFA 2. Quant à Vaulx-en-Velin, seul club de Division Honneur encore présent, il n'a pas été ridicule face à Rennes (0-2). Lorient a dû passer par la prolongation pour disposer 1 à 0 de Fontenay (CFA). Nancy s'est fait peur à Nîmes (L2), ne s'imposant que 2 à 1 après prolongation.

Il n'y a pas que les clubs de l'élite qui ont peiné face aux équipes inférieures, puisque Boulogne (L2) a été éliminé 0-1 à domicile par Drancy (CFA) et qu'évian, 2e de L2 et tombeur de l'OM au tour précédent, s'est incliné 1-0 à Strasbourg, 9e de National.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 102
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPRINT FINAL DE LA COUPE DE FRANCE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 35 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20 ... 35  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum