COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Dim 15 Juin - 20:17

La composition des Bleus ce soir : Lloris, Debuchy, Sakho,Varane, Evra, Pogba, Cabaye, Matuidi, Valbuena, Griezmann, Benzema.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Dim 15 Juin - 20:25


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 16 Juin - 12:14

Benzema, puissance trois
LE JEU ET LES JOUEURS Deux buts et demi, l’un étant attribué au gardien hondurien: leLyonnais a frappé fort


avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Lun 16 Juin - 13:39


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Ven 20 Juin - 9:22

[size=36]France: Cabaye s'entraîne, la même équipe face à la Suisse ?[/size]

voir les photos






La dernière séance d'entraînement de l'équipe de France a débuté ce jeudi à 17h30, heure locale, sur la pelouse de l'Arena Fonte Nova de Salvador de Bahia. Les 23 Bleus étaient présents, dont Yohan Cabaye, qui, depuis dimanche, ressent une douleur à l'adducteur droit. Après des exercices d'assouplissement et des ateliers de passes à quatre (les gardiens s'entraînaient alors à part, avec Landreau et Raviot, l'entraîneur des goals, au tir, Lloris et Ruffier dans les buts), les Bleus ont débuté une opposition, maillot blanc d'un côté, chasubles orange, de l'autre. Mais comme la veille, lors du huis clos de Ribeirao Preto, titulaires et remplaçants étaient mélangés, puisque Debuchy, Koscielny, Mangala, Evra, Cabaye, Pogba, Schneiderlin, Cabella, Giroud et Valbuena ont évolué en orange face à Sagna, Sakho, Varane, Digne, Sissoko, Mavuba, Matuidi, Rémy, Benzema et Griezmann. A priori, si Cabaye, comme cela semble être le cas, est apte à tenir sa place, l'équipe qui débutera vendredi face à la Suisse sera la même que celle qui a battu le Honduras, à savoir Lloris - Debuchy, Varane, Sakho, Evra - Pogba, Cabaye, Matuidi - Valbuena, Benzema, Griezmann.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 7:32

Equipe de France : Giroud et Sissoko probables titulaires

Publié le Vendredi 20/06/2014 à 18H35







Comme nous l'apprend notre reporter présent à Salvador de Bahia, Olivier Giroud prendrait la place d'Antoine Griezmann dans le onze de départ de l'équipe de France contre la Suisse. Autre changement, Paul Pogba céderait sa place à Moussa Sissoko au milieu de terrain. Le match débute à 21h et la composition définitive sera connue une heure avant le coup d'envoi.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 8:33

Mondial 2014 : la France donne une leçon à la Suisse
0 COMMENTAIRE
Publié le 20/06/2014 à 21h19 , modifié le 20/06/2014 à 23h27 par 
P.-Y.C.



Vainqueur 5-2, l'équipe de France poursuit son parcours impeccable dans la compétition

Vendredi 20 juin 2014 à 21:00



Suisse

France

[size=47][size=47]2[/size][size=47]-[/size][size=47]5[/size][/size]
Mi-temps0 - 3
1er6 pts
3e3 pts


Arbitre : Bjorn Kuipers
[size]
[size=11][size=11]Stade : Arena Fonte Nova (Salvador de Bahia, Brésil)

[/size][/size][/size]
51003 spectateurs [ltr](98%)[/ltr]
[size][size]
[size=24]ACTIONS


Buts
[/size][/size][/size]
[size][size][size]
Cartons
[/size][/size][/size]
[size][size][size]
Remplacements
[/size][/size][/size]
[size][size]
[size=24]COMPOSITIONS D'ÉQUIPES
[/size]
[/size]








M
arquer 8 buts en trois rencontres. Et même 9 si l'arbitre n'avait pas sifflé un poil trop tôt à la toute fin du match, ça vous pose une équipe. Vainqueur de la Suisse 5-2, la France a imprimé sa griffe sur le Mondial brésilien. Spectaculaire, efficace, solide sur ses bases, elle s'est immiscée dans le peloton des favoris de la compétition, seule représentante du Vieux continent au milieu des formations sud-américaines.
Didier Deschamps avait choisi de se passer de Pogba et Griezmann au coup d'envoi. On ne change pas une équipe qui gagne, sauf si c'est pour la rendre meilleure encore. Giroud (un but, une passe décisive) et Sissoko (un but) ont pleinement justifié la confiance de leur sélectionneur. Et à son entrée en jeu, Pogba a offert un but à Benzema. Du boulot de pro.
Alors certes, il y eu cette fin de rencontre mal maîtrisée, alors que les Français menaient 5-0, avec deux buts évitables encaissés en raison d'un relâchement compréhensible. Une anecdote autant qu'un avertissement sans frais.
Il a suffi d'attendre patiemment la fin du premier quart d'heure. Pour patienter, on a eu droit à une frappe hors cadre de Benzema et un pied haut de Giroud ayant blessé le défenseur suisse Von Bergen à l'oeil.
Et quand l'équipe de France a passé la vitesse supérieure, les Suisses ont craqué derechef. C'est Giroud qui a ouvert la marque en reprenant de la tête un corner de Valbuena (1-0, 17e).

En plaçant une tête imparable à une dizaine de mètres de la cage suisse, Olivier Giroud a inscrit le 100e but de l'équipe de France en phase finale de Coupe du monde© PHOTO AFP DIMITAR DILKOFF

Même pas une minute plus tard, Benzema interceptait une passe helvète un peu molle pour décaler parfaitement Matuidi. Le tir du milieu de terrain parisien passait entre le premier poteau et le gardien suisse (2-0, 18e). La France était déjà qualifiée.

Blaise Matuidi est décidément un milieu défensif très... offensif !© PHOTO AFP ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Certes, il fallait encore un double arrêt de Lloris sur des tentatives de Mehmedi puis Shaqiri (30e). Mais on aurait dit que rien ne pouvait arriver à ces Bleus aux maillots blancs, qui se permettaient même le luxe de manquer un penalty.
Après un passement de jambes et un débordement côté gauche, Benzema était déséquilibré par Djourou dans la surface de réparation (32e). L'arbitre sifflait logiquement un penalty que détournait Benaglio dans les pieds de Cabaye, dont la volée heurtait la barre transversale.
À 3-0, les hommes de Didier Deschamps se disaient qu'ils auraient pu voir venir. Mais pas le temps de pester contre cette belle occasion gâchée. Un contre mené tambour battant allait achever le suspense cinq minutes avant la mi-temps. Giroud repoussait de la tête un corner suisse vers Varane, qui lançait aussitôt... Giroud sur la gauche. Plus personne n'allait revoir l'attaquant d'Arsenal, sauf Valbuena qui reprenait victorieusement et sans contrôle le centre parfait de son coéquiper (3-0, 40e).

La contre-attaque conclue par Mathieu Valbuena était un modèle du genre© PHOTO AFP DIMITAR DILKOFF

Après une nouvelle tentative de Valbuena dégagée avec difficulté par Benaglio, la pause était atteinte sur le score préféré des Français.
Les Suisses avaient beau s'escrimer à sauver l'honneur, l'équipe de France n'avait rien à craindre. Et au moment où les joueurs d'Ottmar Hitzfeld commençaient à faire jeu égal, une passe en profondeur de l'extérieur du pied signée Pogba offrait à Benzema l'occasion de marquer un superbe but en pivot (4-0, 67e). Troisième but de la compétition pour l'avant-centre du Real Madrid.

Karim Benzema s'installe en tête des buteurs de cette Coupe du monde© PHOTO AFP DIMITAR DILKOFF




Incroyable dans les transmissions du ballon, avec un jeu à une touche de balle "à la nantaise", la sélection tricolore ajoutait un cinquième but illustrant la qualité de son collectif. Bien décalé par Benzema, Sissoko réussissait une frappe croisée d'une précision diabolique pour tromper Benaglio (5-0, 73e).

Moussa Sissoko hurle sa joie : Didier Deschamps a eu le nez creux en titularisant le milieu de Newcastle© PHOTO AFP FRANCK FIFE

Un petit coup de mou dans le pressing, un mur qui a sauté un peu tôt, et la Suisse réduisait la marque sur un coup franc de Dzemaili (5-1, 81e). Puis Xhaka a fusillé Lloris de près sur une passe en profondeur (5-2, 87e). Benzema aurait dû ponctuer son match d'un deuxième doublé consécutif sur une passe de Sissoko. Mais inexplicablement, l'arbitre a refusé de valider le but parce qu'il avait sifflé la fin du match une seconde auparavant. Pas de quoi changer la face du monde, pas de quoi entraver la marche en avant d'une équipe en pleine réussite.
[/size]


ARTICLE PRÉCÉDENT
France - Suisse : 5-2, les Bleus ne peuvent plus avancer cachés
ARTICLE SUIVANT
Mondial 2014 : le Costa Rica se qualifie, fin de l'aventure pour l'Angleterre
[size]
Les autres vidéos de football



[/size]


  • Football / Luis Fernandez n’a pas boudé son plaisir - 21/06


  • Football / Coupet : "Les Bleus ont pratiqué un football de rêve" 21/06


  • Football / La France épate tout son monde - 21/06


  • JT do Brazil / Les Bleus mettent le feu à la Dream Team - 21/06


  • Le Journaldinho de Julien Cazarre - 21/06


  • Bleus - Les supporters euphoriques


  • Groupe G - Duel fratricide au sommet


  • Wimbledon - Serena Williams veut doubler Venus


  • Suisse-France: les supporters français sur les Champs-Elysées - 21/06


  • Coupe du monde 2014 : à Marseille, le football c’est sacré


  • Ça chauffe entre Robben et un coéquipier à l'entraînement des Pays-Bas !


  • Pirlo file au Brésil... en Jeep ! 09/06


  • L'enchaînement magique de Zidane -09/06


  • Quand Bale et Lucas défient Zidane et Beckham ! 06/06


  • Les légendes du foot féminin


[size]


ÉDITION ABONNÉS

&type=AT&url=http://www.sudouest.fr/2014/06/20/l-espagne-essuie-ses-larmes-1590927-5103.php]L’Espagne essuie ses larmes
Le champion sortant, modèle du football mondial ces six dernières années, est tombé rudement au Brésil. Mais la Roja a du sang neuf et un nouveau cycle peut s’ouvrir naturellement. La chute est...

&type=AT&url=http://www.sudouest.fr/2014/06/20/les-lions-ingerables-1590937-5103.php]Cameroun : des Lions ingérables
Grève de l’entraînement, star ingérable, bagarre entre joueurs et défaite humiliante, le Cameroun s’est fait hara-kiri dans ce Mondial. «Lions indomptables » : c’est vrai, le nom claque bien....

&type=AT&url=http://www.sudouest.fr/2014/06/19/c-est-de-la-dynamique-1589803-5103.php]La Suisse, futur adversaire des Bleus, c’est de la dynamique !
Décryptage de l’équipe de Suisse, qui n’a pas perdu depuis treize matches, par Guy Stéphan, l’adjoint de Deschamps. C’était le choc annoncé de ce Groupe E. Vainqueurs de leur premier match de la...


S'ABONNER À PARTIR DE 1€ PAR MOIS



AUCUN COMMENTAIRE
Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Pour réagir à cet article, merci de vous identifier
[/size]

SE CONNECTER
[size]
 
[/size]

Publicité
[size]

MATCHES EN DIRECT
[/size]

  • Tous

  • A venir

  • Terminés




  • Coupe du Monde - Phase de groupes


avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 22 Juin - 6:27

Le 21/06/2014 à 21:40:00
FOOT
BLEUS Nouvel amical pour les "coiffeurs"

Comme au lendemain du premier match face au Honduras (3-0), les Bleus qui étaient remplaçants vendredi soir face à la Suisse (5-2) prennent part samedi à une opposition avec les U19 de Botafogo au centre d'entraînement des Bleus. Parmi les titulaires, certains (dont Yohan Cabaye et Olivier Giroud) se sont contentés de trottiner autour du terrain.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 22 Juin - 7:43

[size=36]France: Opposition pour les coiffeurs sans Koscielny[/size]

voir les photos






L'équipe de France a repris ses quartiers à Ribeirao Preto, ce samedi, lendemain de victoire face à la Suisse (5-2). Si les remplaçants ont effectué un petit match contre une sélection des U19 renforcée par quelques U20 du club local de Botafogo, plusieurs titulaires ont également fait le déplacement afin d'effectuer un décrassage. C'était notamment le cas de Lloris, Benzema, Debuchy, Evra, Giroud ou encore Matuidi. En revanche, Laurent Koscielny, remplaçant contre la Suisse, n'était pas présent pour cette séance, il a été remplacé dans le champ par Landreau.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 22 Juin - 7:43

[size=36]France: Les remplaçants bleus s'imposent 3-0[/size]

voir les photos






Comme au lendemain de la rencontre face au Honduras, les joueurs étant entrés en cours de match ou n'ayant pas du tout joué la veille face à la Suisse, ont disputé ce samedi à Ribeirao Preto une opposition d'une heure contre une sélection des U19 et U20 de Botafogo, le club local. L'équipe française était composée de Ruffier dans les buts, Sagna, Landreau (Koscielny était aux soins), Mangala et Digne en défense, Pogba, Mavuba et Schneiderlin au milieu, tandis que Griezmann, Rémy et Cabella jouaient en pointe. A l'arrivée une victoire 3-0 grâce à des réalisations signées Pogba, Griezmann et Schneiderlin. Au programme de la journée de dimanche à Ribeirao Preto: du repos le matin pour les Bleus avant un entraînement ouvert à la presse à 17h (heure du coup d'envoi d'Equateur-France), mais pas de conférence de presse, en dehors de celle du président de la Fédération française de football, Noël Le Graët.  
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 22 Juin - 9:06

ROULEMENT
Équateur:
sans Sakho
niCabaye Mamadou Sakho, victime d’une
élongation à une cuisse, et Yohan Cabaye,
suspendu après deux avertissements,
manqueront le troisième
match de poule, mercredi face à
l’Équateur. Deux changements certains,
qui ne seront sans doute pas
les seuls, même si Didier Deschamps
ne veut pas "galvauder" cette troisième
rencontre.
"Je ne vais pas commencer à faire
une impasse. Je n ’ a i pas de
’coiffeurs’, j’ai un groupe. Je vais
peut-être tenir compte, aussi, des cartons
jaunes reçus. Mais je ne peux
pas mettre onze mecs qui n’ont jamais
joué ensemble, je dois garder un
socle. Je n’ai pas encore décidé, je
vais discuter avec eux."
Rio Mavuba à la place de Cabaye,
Laurent Koscielny à celle de Sakho, cela
semble évident. Après, deux
joueurs ont eu un carton jaune ; Patrice
Evra, que Lucas Digne devait déjà
remplacer en fin de match contre
l’Équateur et qui peut donc le suppléer.
Et Paul Pogba, dont le sélectionneur
a précisé que son remplacement
par Moussa Sissoko n’était "pas
une sanction pour avoir failli prendre
un carton rouge". Il peut toujours
changer de nouveau l’attaque, mais
on le voit plutôt le faire en cours de
jeu et donner ses premières minutes
à Loïc Rémy.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 23 Juin - 10:30

[size=30]Mondial 2014 : Deschamps va faire tourner[/size]
23/06/2014 05:38
 réagir(0)[url=javascript:window.print();][/url]





Rio Mavuba et Moussa Sissoko (à gauche) devraient être titulaires contre l'Équateur. - (AFP)
La suspension de Cabaye et la blessure de Sakho vont inciter Didier Deschamps à modifier son onze de départ face à l’Équateur.


La Belgique finit fort et file en 8 es
Koscielny devra maîtriser ses nerfs
L'Espagne veut tourner la page
[size]
Joueurs blessés, suspendus ou sous le coup d'une suspension en cas de nouvel avertissement… Les onze joueurs titulaires face à la Suisse ne devraient pas tous être reconduits pour le match contre l'Équateur. Et Didier Deschamps pourrait avoir envie de donner du temps de jeu à certains joueurs qui n'ont pas été utilisés jusqu'à présent.
Koscielny aura sa chance
La blessure de Mamadou Sakho oblige Deschamps à toucher à sa charnière centrale.Laurent Koscielny, désormais numéro 3 dans la hiérarchie des défenseurs centraux et qui a remplacé le joueur de Liverpool à la 66e minute contre les Suisses (5-2) vendredi, peut d'ores et déjà se tenir prêt.
>> LIRE : Koscielny devra maîtriser ses nerfs
Le sélectionneur pourrait aller encore plus loin en préservant Patrice Evra, averti contre le Honduras (3-0), d'une éventuelle suspension au prochain tour. Dans ce cas, le champion du monde U20 Lucas Digne (20 ans, 2 sélections) pourrait goûter pour la première fois à une Coupe du monde sur le côté gauche de la défense.
A droite, l'heure est peut-être aussi venue de donner du temps de jeu à Bacary Sagna(31 ans, 41 sélections). Raphaël Varane pourrait donc être le seul à conserver sa place au sein de la défense, au détriment d'Eliaquim Mangala.
Mavuba devrait voir Rio
La suspension de Yohan Cabaye ouvre en grand les portes du onze tricolore à Rio Mavuba (30 ans, 13 sélections), sa doublure naturelle au poste de sentinelle dans la liste des vingt-trois. Le milieu lillois a d'ailleurs suppléé le Parisien, touché aux adducteurs, en seconde période lors de la première sortie française au Brésil[/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 23 Juin - 10:30

Le carton jaune reçu par Paul Pogba face au Honduras pourrait de nouveau faire les affaires du précieux Moussa Sissoko, jamais décevant sous la direction de Deschamps et qui a parfaitement pris le relais du prodige de la Juventus Turin en inscrivant son premier but en sélection, vendredi. Ce qui permettrait d'économiser Pogba, qui n'a pas eu le temps de souffler entre le Mondial U20 en Turquie en juillet 2013 et une longue saison avec la Juventus.
Benzema-Giroud stop ou encore ?
Deschamps a plusieurs cartes en main dans le domaine offensif. Mathieu Valbuenaest devenu tellement indispensable aux Bleus qu'il serait étonnant qu'il se passe de ses services au coup d'envoi. Les interrogations portent plutôt sur la reconduction ou non du duo Benzema-Giroud. Le premier, en tête du classement des buteurs de la Coupe du monde avec trois buts (à égalité avec Muller, E. Valencia, Van Persie et Robben) et dans la forme de sa vie, est sûr de débuter.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 24 Juin - 8:46

Équipe de France : quels changements demain ?

Publié le 24/06/2014 à 08:18

3e et dernier match de poule. Contre les équatoriens, Didier Deschamps va modifier son équipe.

Si la place de titulaire de Karim Benzema n'est pas menacée, l'heure a sonné pour Rio Mavuba de remplacer Yohan Cabaye./ Photo AFP



Ce ne sera pas le même XI aligné face à l'équateur. Mais dans quelles proportions ? Nos éléments de réponse avant la vérité du terrain, demain soir, à 22 heures.

U ne évolution, pas de révolution. Si Didier Des- champs est amené, par la force des choses, à procéder à quelques retouches, le sélectionneur ne devrait pas pour autant sacrifier à un large turn-over. «Je n'ai jamais fait d'impasse, a-t-il dit après la victoire des équatoriens devant les Honduriens (2-1), ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer… Puis on affronte un adversaire qui peut se qualifier ! »
Passage en revue des troupes.
Obligés : Cabaye et Sakho
Son match de suspension automatique pour 2 avertissements ayant été confirmé hier après-midi par la Fifa, le Parisien Yohan Cabaye sera remplacé, au poste de sentinelle, par Rio Mavuba. Le capitaine du Losc qui pallie l'absence de l'ancien… Lillois, ça ne s'invente pas. Comme le prénom de Mavuba qui s'apprête donc à fêter sa première titularisation en phase finale de Coupe du monde à… Rio.
Victime lui d'un point de contracture aux ischios gauches devant la Suisse, Mamadou Sakho se rétablit plus vite que prévu. Mais on voit mal le staff prendre un risque, même minime. La charnière qui commencera sera, par conséquent, celle qui a fini vendredi : Varane-Kosciel-ny, le Madrilène ayant pu reprendre l'entraînement hier après sa gastro de dimanche.
Conseillé : Digne pour Evra
Là aussi, en quelque sorte, il s'agit de prévenir plutôt que guérir. Avec un carton au compteur, le latéral gauche de Manchester United joue avec le feu en cas de récidive. Ainsi, le Parisien Lucas Digne (et ex' Nordiste, décidément…) pourrait disputer ses premières minutes sous le soleil brésilien, lui qui a toujours donné satisfaction quand a été fait appel à ses services (2 capes) afin de suppléer Patrice Evra.
En balance milieu droit
Moussa Sissoko l'un des héros de France-Suisse ou Paul Pogba le titulaire patenté ? La question doit tarauder l'entraîneur basque, à plus d'un titre. La prime à la performance (et l'encouragement) désigne la reconduction de Sissoko. Pas si sûr puisque Deschamps, justement, avait expliqué son choix d'abord tactiquement : verrouiller le cou-loir gauche helvète. Cependant, remettre d'entrée le joueur de la Juventus Turin l'exposerait, pareillement, à une possible sanction s'il y a nouvelle biscotte. En clair : l'éliminerait des 8es…
Et pourquoi pas Schneiderlin
Même s'il a retrouvé son 3e poumon depuis l'ouverture du bal, Blaise Matuidi n'est pas un surhomme. Le faire souffler est une hypothèque que peut avoir à l'esprit DD. Et ce n'est peut-être pas un hasard si le pensionnaire de Southampton, invité-surprise – par la session de rattrapage certes – des «23» a brillé samedi matin lors de la traditionnelle opposition, de lendemain de match, remplaçants/locaux (3-0)... Morgan Schneiderlin a marqué le 3e but des réservistes.
Devant, le choix du roi
Résumons : Valbuena-Benzema-Griezmann (3-0 vs le Honduras), Valbuena-Giroud-Benzema (5-2 vs la Suisse). Si on ne voit pas Didier Deschamps sortir le Madrilène qui tient la forme de sa vie, les deux autres places dans le trio offensif restent ouvertes. Rémy pour Valbuena sur le flanc droit, Griezmann de retour aux affaires qui renverrait de facto Giroud sur le banc… Sans oublier le trublion Rémy Cabella.
Faites vos jeux.


Huit joueurs au chômage technique
Ruffier et Landreau pour les gardiens ; Sagna, Mangala et Digne du côté des défenseurs ; Schneiderlin dans l'entrejeu ; Cabella et Rémy devant. Après les deux premiers matches de compétition et avant le 3e et dernier de groupe, ce mercredi à Rio de Janeiro au Maracanã, ils sont 8 joueurs du groupe France à ne pas avoir (encore) participé à la fête. Le chiffre risque fort d'être revu à la baisse dans 90min… D'autant plus que le sélectionneur n'apprécie que modérément
l'expression employée pour désigner les remplaçants : «coiffeurs».
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 24 Juin - 9:02

L’équipe probable : Lloris - Sagna, Koscielny, Sakho, Digne - Pogba, Schneiderlin, Matuidi - Sissoko, Benzema, Griezmann
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 24 Juin - 9:28

Equateur-France: Schneiderlin titulaire et six changements ?
Equateur-France: Schneiderlin titulaire et six changements ? voir les photos
C'est un entraînement à huis clos qui était au programme des Bleus ce lundi à Ribeirao Preto à deux jours du dernier match du groupe E entre l'Equateur et la France. Mais comme de coutume, il a été possible de suivre de loin cette séance et notamment de remarquer la composition inédite concoctée par Didier Deschamps. Si Lloris est confirmé dans les buts, la défense sera remaniée dans les grandes largeurs, puisque Varane, victime d'une gastro-entérite, ne jouera sans doute pas à Rio, remplacé par Koscielny, pas plus que Debuchy et Evra, qui pourraient être ménagés (le second est sous la menace d'une suspension en cas de carton jaune), au profit de Sagna et Digne. En revanche, Sakho semble remis de sa blessure à la cuisse et devrait tenir sa place. La nouveauté vient du milieu de terrain avec la possible première titularisation en Coupe du monde de Morgan Schneiderlin à la place de Cabaye, et au côté de Pogba et Matuidi, tandis que devant, Sissoko occuperait le couloir droit de Valbuena, Griezmann retrouverait sa place à gauche, Benzema reprenant la sienne dans l'axe. La composition probable : Lloris - Sagna, Koscielny, Sakho, Digne - Pogba, Schneiderlin, Matuidi - Sissoko, Benzema, Griezmann. Une compo lloris sagna koscielny sakho digne pogba sneiderlin matuidi sissoko benzema griezmann contre l'équateur ? Le sens du huis clos
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 25 Juin - 8:35

Mondial 2014 : "Quels Bleus contre l'Équateur ?", mission infiltration pour le savoir
0 COMMENTAIRE
Publié le 25/06/2014 à 06h00 , modifié le 25/06/2014 à 08h06 par 
FRÉDÉRIC LAHARIE



La composition de l’équipe qui va jouer ce mercredi contre l'Équateur est un secret jalousement gardé. Notre envoyé spécial s'est lancé pour vous dans une mission "Pieds Nickelés" pour le percer. Un récit hilarant
Deviner les intentions de Didier Deschamps est devenu un vrai enjeu pour la presse spécialisée et, il faut bien l’avouer, un petit jeu avec le sélectionneur.© PHOTO 
PHOTO AFP








A
ujourd'hui, c'est décidé, le « team PQR » (Presse Quotidienne Régionale) va jouer dans la cour des grands ! Sa mission : « craquer » l'[size=13]entraînement de l'équipe de France à huis clos à Ribeirao Preto
. Petite parenthèse : depuis que la « compo » d'équipe est un secret mieux gardé que le code nucléaire dans le football professionnel, cela fait partie du métier de chercher à regarder derrière le rideau. Un réel enjeu pour la presse spécialisée et, il faut bien l'avouer, un petit jeu avec le sélectionneur en place. Deschamps le sait, s'en agace, mais contrairement à ses prédécesseurs, reste fair-play.
Qu'importe. Nous sommes donc quatre, un de plus que les Pieds Nickelés, à partir en grande vadrouille avec deux atouts indispensables dans notre manche. La pratique du « Portugnol » - une bonne base d'espagnol sous une couche de portugais - pour l'un d'entre nous et une paire de jumelles. Importantes, les jumelles.
[/size]

  • Soir de match au Brésil

[size][size]
Taxi, direction le stade du Botafogo de Santa Cruz. Marcelo le chauffeur ne sourcille pas quand nous lui expliquons nos intentions. Tant que le compteur tourne… Mais il prévient qu'il n'attendra pas notre retour. « J'arrête ma journée au coup d'envoi de Brésil-Cameroun. Après, je ne serai plus en état de conduire ».
Et oui, 17 heures (22 heures en France), c'est soir de match au Brésil. Pratique pour la circulation, les rues sont désertes. Autour de nous le quartier huppé au-dessus du stade du Botafogo FC de Ribeirao Preto, où les Bleus ont établi leur camp de base pour la Coupe du monde, semblerait mort si le fumet des barbecues ne montait au-dessus des hauts murs de clôture.
Nous ne débarquons pas totalement en terre inconnue. Quatre jours plus tôt, un confrère a repéré un bon « spot » : le balcon du deuxième étage chez Anelia, l'amie d'un employé de notre hôtel. À notre arrivée, l'avenante sexagénaire est désolée, sincèrement : elle part voir le match chez son fils.
Le coup dur. Nous voilà à traîner dans le quartier comme de vulgaires cambrioleurs en repérage, la discrétion en moins. L'équipe se divise en deux. On tente quand même le coup auprès des policiers garés devant l'une des entrées du stade. L'air innocent du passant qui flâne, le carnet de notes caché dans la poche arrière du pantalon. « Aberto o fechado hoje ? » « Fechado ». Fermé. Bon. Appel d'Antoine : « On a une maison. Mais il nous faut Micha pour parler ».
Villa de luxe, ultra-sécurisée. « On tente ? ». « Bah, on n'a rien à perdre ». Franc-jeu : quatre journalistes français à la recherche d'un perchoir avec vue sur la pelouse à 200 mètres de là. Petit moment d'hésitation de l'autre côté de l'interphone. « Je demande au responsable ». Quelques secondes plus tard, la porte s'ouvre. En grand. Deux jeunes Brésiliens, hilares. Breno et sa sœur. La bise. English spoken. « You're welcome ». Leurs amis sont devant la télé, dans le salon à l'arrière qui donne sur la piscine. « Mangez, buvez avec nous ! » La magie du Brésil.
On n'oublie pas notre mission. Rapide tour du propriétaire. Grimper sur le toit s'avère rapidement la seule solution. À peine le temps d'y penser que Breno apporte son escabeau. « Qui monte ? » « Toi, Martin, t'as pas d'enfants ». C'est moche, mais il en faut bien un. Jumelles autour du cou, les jambes tremblantes et un regard inquiet sur les deux bergers allemands qui attendent la chute dans leur enclos, notre jeune confrère escalade les deux pentes jusqu'au sommet. « T'y vois ? » « Un côté du terrain seulement mais ça va aller ».
Breno nous observe, l'air légèrement moqueur. « Tu ne regardes pas le match ? » « Bof, j'aime pas trop le foot. Pour moi, c'est surtout une occasion de boire des bières avec des amis ». « T'as besoin de ça pour boire un coup ? » « Un lundi soir, oui ». Malin.
[/size][/size]

  • Le langage des chasubles

[size][size]
Puis commence le décryptage du langage des chasubles depuis notre vigie. «Cabaye, bleu ». « Benzema, blanc ». « La crête, c'est bien Sakho ? ». On recoupe, on tente de comprendre les intentions de Deschamps. Une équipe de titulaires potentiels se dégage. « Schneiderlin en blanc, t'es sûr ? ! » Arrêtez les rotatives ! Appelé en remplacement de Clément Grenier blessé en préparation, le joueur de Southampton serait préféré à Rio Mavuba au poste de milieu défensif en l'absence de Cabaye, suspendu.
La surprise du jour, mais conditionnel de rigueur : la vérité du huis clos ne sera pas forcément celle du match ce soir au Maracana contre l'Équateur. Ça fera quatre lignes dans le journal.
Le mot de la fin pour Breno sur sa page Facebook, photo de la fine équipe à l'appui : « Journalistes français. Je n'ai rien compris mais maintenant, je sais où loger en France ».
[/size][/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 25 Juin - 9:11

[size=33]Mondial 2014. Quelle défense pour le match face à l'Equateur ?[/size]
Brésil - 24 Juin
écouter

  • Lucas Digne et Bacary Sagna devraient disputer leur premier match dans ce Mondial. | Photo : AFP




Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps devrait procéder à une large rotation au sein de la défense pour le dernier match face à l'Equateur.
Varane juste, Koscielny prêt
Victime dimanche d'une gastro-entérite, qui a nécessité une visite à l'hôpital de Ribeirao Preto, Varane est très incertain. Il est certes réapparu à l'entraînement lundi mais s'est contenté d'un travail individualisé quand ses coéquipiers effectuaient la mise en place tactique. Difficile dans ces conditions d'imaginer Deschamps prendre le risque d'aligner son nouveau patron de l'axe central dans un match de Coupe du monde dont l'intensité sera élevée, le tout par une forte chaleur (30 degrés sont annoncés au Maracana), le but étant d'éviter une nouvelle déshydratation et de le récupérer frais et dispo pour les huitièmes de finale. En conséquence, Laurent Koscielny devrait connaître sa première titularisation dans le tournoi après la petite demi-heure disputée contre la Suisse (5-2), vendredi. Il sera attendu au tournant, lui qui avait perdu ses nerfs et sa place lors du barrage aller en Ukraine (0-2, le 15 novembre), en étant impliqué sur les deux buts avant d'être exclu pour une gifle assénée à un joueur adverse. Sa suspension ayant été minime avec un match ferme, Deschamps ne lui a pas fermé la porte des Bleus. Il a même confirmé ses bonnes dispositions en préparation. A lui de ne pas manquer l'occasion rêvée de se racheter.
Sakho semble remis, Mangala devrait attendre
Son élongation à la cuisse droite ne serait qu'un mauvais souvenir au vu des deux dernières séances d'entraînement effectuées sans frein particulier. Pourtant, Deschamps avait laissé entendre au lendemain du match contre le Suisse que son rétablissement serait trop juste pour celui face à l'Equateur. La tendance est donc en faveur d'une titularisation. Qui plus est, cela permettrait de ne pas bouleverser d'un seul coup toute la charnière centrale. De fait, sauf alerte de dernière minute, Eliaquim Mangala, qui n'a pas encore joué durant le tournoi, ne devrait pas avoir la joie de fouler la pelouse du Maracana. Le joueur de Porto (23 ans, 3 sélections), qui avait réussi une belle sortie contre les Pays-Bas en mars (2-0), paye sans doute son inexpérience au plus haut niveau international.
Sagna, la prime à l'ancienneté
Le futur joueur de Manchester City (31 ans, 41 sélections) fait partie des cinq joueurs français qui ont déjà disputé une Coupe du monde (avec Evra, Lloris, Landreau, Valbuena) mais c'est en tant que doublure de Mathieu Debuchy qu'il a attaqué l'aventure brésilienne. Blessé juste avant l'Euro-2012 et donc forfait, l'ancien défenseur d'Arsenal s'est petit à petit éloigné du onze de départ bleu, victime des qualités de contre-attaquant de Debuchy, un domaine qui a toujours été son gros point faible. Mais il s'est accroché et est resté dans les petits papiers de Deschamps, profitant il est vrai de la faiblesse de la concurrence au poste d'arrière droit. Avec lui, le sélectionneur sait qu'il ne ne part pas dans l'inconnu même si Sagna devrait logiquement retourner sur le banc une fois la qualification acquise.
Digne, l'avenir des Bleus
Le champion du monde U20 (21 ans, 2 sélections) incarne l'avenir de l'équipe de France et sera amené à prendre la relève de Patrice Evra sur le côté gauche de la défense dans l'optique de l'Euro-2016. C'est d'ailleurs la menace de suspension du Mancunien, averti face au Honduras (3-0), qui devrait lui permettre de vivre sa grande permière en Coupe du monde. Son transfert au Paris SG à l'été 2013 ne lui a pas porté préjudice, bien au contraire, puisque son statut de remplaçant de Maxwell ne l'a pas empêché d'être convoqué pour le Brésil, au détriment de Gaël Clichy. Ce Mondial intervient trop tôt pour l'ancien Lillois, Evra étant, de part son statut de leader du vestiaire et de cadre, quasiment indéboulonnable, sauf pépin physique. Mais il est là pour emmagasiner du vécu. Le match contre l'Equateur, à faible enjeu, est idéal pour le plonger dans le grand bain d'une phase finale.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Mer 25 Juin - 21:55


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Jeu 26 Juin - 13:12

Ce soir j'en vois beaucoup râler mais aucun d'entre vous a ete capable d'admettre que les joueurs qui ont été laissé au repos sont peut être des joueurs clés de notre équipe !! Déjà les arrières latéraux !! Important dans le football moderne et pour moi debuchy est bien devant sagna à présent malgré que niveau coupe de cheveux ils sont au même niveau ! Et evra aussi pour moi reste le meilleur à son poste on a degun à mettre à sa place !! En 6 Schneiderlin j'ai bien aimer il e...st rester simple et à laisser les clés du jeu à matuidi et pogba mais cabaye aussi reste devant de loin et valbuena l homme clé de notre équipe !! Et surtout je pense que sissoko est bon quand on ne l'attend pas quand il doit confirmer j'ai l'impression qu'il tremble un peu !!et derrière varane c'est assurance tout risque Mais ce soir on est qualifier et ce match confirme bien que dd sait ce qu'il fait car il a établit une hiérarchie de titulaire et remplaçant !! Avec des joueurs qu'il utilise le plus souvent c'est à dire les 11 qui ont débuté au Honduras plus sissoko giroud et le reste ce sont des joker ! Aller les bleus bordel supportez les !!

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 28 Juin - 7:42

[size=36]Pogba/Sissoko : les deux ne feront pas la paire[/size]

Publié le 28/06/2014 à 03:49, Mis à jour le 28/06/2014 à 07:02

Équipe de france. Sissoko et Pogba sont en balance pour une place de titulaire face au Nigeria

Contre l'Equateur, Pogba et Sissoko étaient alignés ensemble, mais il n'y aura qu'une place pour deux face au Nigeria./ Photo AFP

Qui aime bien châtie bien mais quand même. Depuis le début du Mondial, Paul Pogba n'est pas épargné par la critique. Un carton jaune alors que Cabaye a été suspendu sans que cela ne déchaîne les foudres, une passe ratée, une tête non cadrée face à l'Équateur (Benzema et Giroud ont eux aussi bien vendangé) et voilà que les laudateurs de la veille se muent en sécateurs.
Les techniciens comme les supporters voudraient en faire l'un des patrons de cette équipe de France alors que c'est le joueur le plus jeune de l'effectif avec Raphaël Varane (21 ans). Lui n'a rien revendiqué et se retrouve ballotté au gré des événements. Champion du monde avec les moins de 20 ans l'été dernier, il a gravi les échelons en crack qu'il est.
Paul Pogba a un talent énorme et des facilités déconcertantes dès lors qu'il projette ses grands compas vers l'avant. Évidemment, il en fait parfois un peu trop comme tous les surdoués et les mangeurs de ballons. Ses talonnades, râteaux et passements de jambe ne sont pas forcément du goût de ses entraîneurs. Cela ne l'empêche pas d'être titulaire à la Juventus Turin depuis deux saisons après un passage sans relief à Manchester United. Depuis mars 2013, Didier Deschamps le couche systématiquement dans ses compos d'équipe (14 sélections, 2 buts). Mais la médaille a son revers. Cette saison, le jeune Pogba a disputé 60 matches avec la Juventus Turin (Champions League puis ligue Europa) et avec l'équipe de France. Il était notamment de la campagne ukrainienne en barrages. Logiquement, il n'a plus le gaz pour faire autant de différences au milieu du terrain et cela peut se comprendre. Son début de Mondial n'a pas la consistance de celle d'un Matuidi, mais ce dernier (27 ans), n'a vraiment pris son envol que depuis deux saisons et sa signature au Paris SG.
Moussa Sissoko, une alternative crédible
Il faudra donc du temps pour qu'il atteigne sa plénitude mais l'équipe de France n'en a guère à la veille d'un 8e de finale qui peut la faire basculer dans une autre dimension après huit ans de chienlit.
C'est là qu'intervient l'option Moussa Sissoko (24 ans, 20 sélections, 1 but contre la Suisse). L'ancien du TFC n'a rien perdu de ses qualités, mais lorsque Didier Deschamps est allé le débusquer du côté de Newcastle pour l'inclure dans sa liste des 23, il partait pour jouer les utilités comme Cabella et Mangala aujourd'hui.
Au contraire, il a su saisir sa chance face à la Suisse puis l'Équateur au point de devenir une alternative crédible. Il n'a certes pas l'aisance naturelle de Pogba, mais sa vitesse, sa puissance et la qualité de son repli défensif offrent des gages pour qui veut voyager loin. Sur son côté droit, il est aussi capable de créer des brèches et d'alimenter ses attaquants en bons ballons. En somme, moins sexy que le banlieusard parisien d'origine, mais autrement plus rigoureux, ce qui a son importance pour des matches à élimination directe.
Moussa Sissoko a aussi pour atout d'avoir fait partie de l'équipe de France qui a surclassé les Suisses lors de la prestation la plus aboutie des Français dans cette Coupe du monde. Mais on peut faire confiance à Didier Deschamps qui connaît les exigences du poste, et pour cause, pour bien peser le pour et le contre.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 30 Juin - 7:42





mbie:...
[url=http://r.orange.fr/r?ref=&url=http://sports.orange.fr/football/coupe-du-monde-2014/colombie-will-smith-derriere-les-cafeteros-newsweb-sports_CNT0000002SVJZ.html]


Pays-Bas: Sneijder tout près de Johnny Rep

Costa Rica-Grèce: Les Hellènes doivent être réalistes

Costa Rica-Grèce: Les Ticos comptent sur Navas et Campbell

France: Ribéry, Grenier et Mandanda invités par la FFF








[/url]
[url=javascript:;][/url]
[url]

[/url]
[url=javascript:;][/url]
[url]


Orange Sports 29-06-2014 - 20:14 
par Axel Capron
[size=36]France-Nigeria: Sakho forfait, Pogba titulaire ?


voir la photo






Didier Deschamps attendait la dernière séance d'entraînement programmée ce samedi dans le stade Bombeiros de Brasilia pour prendre une décision définitive sur la participation ou non de Mamadou Sakho au huitième de finale face au Nigeria lundi, on est fixé: une fois de plus, le défenseur de Liverpool a travaillé à part du groupe et n'a pas disputé la petite opposition mise en place par Didier Deschamps. Du coup, c'est Laurent Koscielny qui sera aligné en défense centrale au côté de Raphaël Varane, tandis qu'au milieu, Paul Pogba devrait débuter au côté de Blaise Matuidi et Yohan Cabaye. La seule petite incertitude réside dans la ligne offensive, la balance étant entre Antoine Griezmann et Olivier Giroud, avec peut-être un petit avantage au joueur de la Real Sociedad dont la capacité à jouer entre les lignes et à miser sur du jeu court peut être jugée précieuse pour faire bouger la lourde défense nigériane. La composition probable: Lloris - Debuchy, Varane, Koscielny, Evra - Pogba, Cabaye, Matuidi - Valbuena, Benzema, Griezmann.
[/size]
[/url]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Lun 30 Juin - 17:13

Voici la Composition de l'Equipe de France qui va affronter le Nigéria dans une heure pour une place en quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2014 :
 Lloris (c)
, Debuchy, Evra, Varane, Koscielny,
 Cabaye, Matuidi, Pogba,
 Valbuena, Giroud, Benzema





Je n’aime plusJe n’aime plus · · =112215632152510&p[1]=1073742818&share_source_type=unknown&__av=1765493746]Partager · 5 687337435

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 3 Juil - 7:19

[size=30]Mondial: les duels de France-Allemagne[/size]
02/07/2014 23:35
 réagir(0)[url=javascript:window.print();][/url]  





[url=javascript:void(0)]suivante[/url][url=javascript:void(0)]précédente[/url]
L'attaquant français Karim Benzema (g) et son homologue allemand Thomas Müller - AFP/Archives Carl de Souza, Fabrice Coffrini
Müller contre la jeune charnière Varane-Sakho, les deux prodiges Kroos et Pogba face-à-face, et le rôle capital qu'aura à jouer Benzema devant une défense allemande friable: voici les duels attendus du quart de finale du Mondial France-Allemagne, vendredi à Rio de Janeiro.

. Müller, le danger N.1
Au sein de l'attaque aux trémas avec Özil et Götze, c'est la seule valeur sûre et régulière du tournoi. Müller (53 sélections, 24 buts) a été décisif dans trois matches sur quatre (4 buts), avec trois buts contre le Portugal (4-0), un contre les Etats-Unis (1-0) et la passe décisive pour l'ouverture du score de Schürrle face à l'Algérie en 8e de finale (2-1 a.p.). "Faux 9", "c'est un joueur peu orthodoxe, je ne sais pas moi-même en tant qu'entraîneur les déplacements qu'il fait", ce qui le "rend très difficile à marquer" pour les adversaires, s'est félicité le sélectionneur Joachim Löw. Très mobile, vif, généreux dans l'effort, Müller (24 ans) permute souvent avec les autres attaquants et sait déborder du fait de sa formation initiale d'ailier.
Une petite incertitude plane encore sur l'identité de l'axe central français et du duo qui sera chargé de s'occuper de Müller. Mamadou Sakho est remis de son élongation qui l'a privé du 8e de finale mais réintégrera-t-il le onze de départ, son remplaçant Laurent Koscielny ayant parfaitement tenu la baraque contre le Nigeria (2-0)? La tendance lui reste favorable, Didier Deschamps n'étant pas du genre à bousculer une hiérarchie bien établie à un moment aussi crucial. Raphaël Varane, déshydraté, a passé la nuit de lundi à mardi à l'hôpital de Ribeirao Preto mais tout va bien pour le Madrilène qui devrait donc faire la paire avec Sakho. Ce tandem a montré sa complémentarité depuis le barrage retour contre l'Ukraine (3-0) et n'a pas encaissé le moindre but au cours des rencontres qui ont suivi. Les deux jeunes joueurs (21 ans pour Varane, 24 ans pour Sakho) auront un sacré client en face et devront bien gérer un contexte forcément inédit pour eux. Mais Varane a déjà montré en finale de la Ligue des champions qu'il était de la trempe des plus grands. Confirmation vendredi?
. Kroos vs Pogba, l'ombre et la lumière
Toni qui ? Discret, travailleur de l'ombre longtemps cantonné au rôle de remplaçant au Bayern comme en sélection, Kroos (24 ans) fait figure d'antistar dans le milieu des vedettes (Schweinsteiger, Lahm, Khedira...). Il est pourtant un titulaire indiscutable dans l'esprit de Löw, prêt à se passer d'un Schweinsteiger ou d'un Khedira plutôt que de Kroos. Le sélectionneur apprécie sa justesse technique, sa sobriété et son coffre. Le Bavarois (48 sélections, 5 buts), lorgné par le Real Madrid, c'est le bon élève, appliqué, au jeu propre et sans fioritures, capable d'aller au charbon et de trouver les ouvertures. Auteur de deux passes décisives, c'est tout de même dans ce registre offensif qu'il demeure en retrait par rapport à son potentiel.
Paul Pogba est tout le contraire et a capté la lumière dès son plus jeune âge. Capitaine de toutes les sélections françaises, enrôlé à 16 ans par Manchester United, il est l'un des éléments les plus convoités de la planète. Le titre de champion du monde des moins de 20 ans et le trophée du meilleur joueur décrochés en 2013 en Turquie n'ont fait que grossir son CV, agrémenté d'un deuxième Scudetto glané avec la Juventus Turin. C'est dire s'il était attendu au Brésil. Après un premier tour très décevant, Pogba a su se montrer enfin à la hauteur de sa réputation en ouvrant le score face au Nigeria, son 3e but en 15 sélections. A lui de continuer contre les Allemands, le rendez-vous le plus important de sa jeune carrière.
. La charnière centrale allemande à l'épreuve de Benzema
Per Mertesacker, le seul stoppeur immuable de la Nationalmannschaft, a été bien bousculé par les Algériens, et la presse en a fait un des boucs-émissaires de la copie très moyenne livrée par l'équipe. Centenaire depuis peu (102 sélections, 4 buts), il avait pourtant fait un bon premier tour, mais sa relative lenteur a sauté aux yeux lundi à Porto Alegre et il était manifestement sur les nerfs après le match, en se montrant excédé devant la presse. Jérôme Boateng (43 sélections) a été replacé dans l'axe, comme en club, après avoir assuré à droite, notamment en neutralisant Cristiano Ronaldo. Pas un modèle de rapidité non plus, mais une certaine fiabilité dans l'engagement et le sérieux. Hummels (33 sélections, 3 buts), forfait en raison d'un virus grippal lundi, pourrait revenir, lui qui a twitté mercredi qu'il était "presque totalement remis". Plus vif, il représente la meilleure garantie défensive, même s'il est aussi parfois sujet aux boulettes...
Face à une défense lente et empruntée, Karim Benzema aura un très bon coup à jouer après avoir traversé le 8e de finale comme une ombre. Visiblement agacé par la présence à ses côtés d'Olivier Giroud et par son exil côté gauche, le Madrilène n'a pas rempli son rôle, celui du leader technique qu'il avait bien assumé jusqu'ici en l'absence de Franck Ribéry. Avec 3 buts et une aisance impressionnante, Benzema a été l'un des hommes en vue de la première phase. Les Bleus attendent désormais de lui qu'il les porte vers les sommets.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 3 Juil - 7:37

[size=40]France-Allemagne, huit duels passés au crible
«Sur les six dernières années, il n'y a pas photo entre l'Allemagne et nous. Mais vendredi (18h) ce sera la vérité du moment», a déclaré Didier Deschamps mardi. Quelle est-elle, justement, cette vérité du moment ? La réponse poste par poste.

370partagesTweeterPartagerPartager

799
a+a-imprimerRSS

Mathieu Valbuena et Mesut Özil lors du dernier France-Allemagne en 2013. (L'Equipe)

[/size]

Lloris vs Neuer : 40% - 60%



Si Hugo Lloris est souvent là pour réaliser l’arrêt qu’il faut et a rarement déçu en équipe de France, son adversaire reste une référence mondiale à son poste. Ses sorties aussi aventurières que décisives face à l’Algérie, lundi (2-1, a.p.), ont également rappelé que Neuer est le gardien le plus complet de la planète. Et s’ils ont le même âge, le vécu de Lloris au plus haut niveau (tableau final de C1, Euro et Coupe du monde) reste limité par rapport à son concurrent.



Debuchy-Evra vs Boateng-Höwedes : 55% - 45%



Un duel biaisé, car sont opposés ici deux latéraux à deux défenseurs centraux. Si Boateng a l’habitude de dépanner à droite, ce n’est pas le cas pour Höwedes à gauche, et en termes de qualité de centre et d’apport offensif, les Bleus sont au-dessus. Les Allemands compensent par leur rigueur défensive et les limites affichées dans ce secteur par les Français face au Nigeria lundi (2-0).



Varane-Sakho vs Mertesacker-Hummels : 50% - 50%



Quatre matches joués, aucune faute commise. Le bilan de Raphaël Varane dans cette Coupe du monde parle de lui-même. A ses côtés, difficile de trouver plus complémentaire que Mamadou Sakho. Cette paire allie puissance, technique et rapidité face à un duo allemand agile mais pas forcément très vif. Mais là où les deux jeunes Bleus cumulent 32 sélections, Mertesacker et Hummels en présentent 135 !



Pogba-Cabaye-Matuidi vs Schweinsteiger-Lahm-Kroos : 45% - 55%



Pour contrôler le milieu de terrain, difficile de trouver mieux que l’entrejeu du Bayern. Le trio est rôdé, quand celui d’en face n’a même pas une dizaine de matches en commun. Mais la forme du moment (Lahm discuté, Schweinsteiger pas au point physiquement) rend ce duel bien plus indécis que prévu. Dans ce secteur clé, prime à l’expérience, mais le milieu français a clairement les armes pour prendre la main



Valbuena-Griezmann vs Götze-Özil : 60% - 40%



Sur le papier, les milieux offensifs excentrés de l’équipe de France n’avaient pas forcément l’avantage avant le début du tournoi. Mais Mathieu Valbuena, titulaire indiscutable depuis le début du tournoi, et Antoine Griezmann, en passe de gagner sa place dans le onze tricolore, ont su se montrer performants au Brésil. Le Marseillais a marqué contre la Suisse, il a aussi tiré le corner du but de Pogba face au Nigeria. Un huitième durant lequell’entrée de Griezmann à la place de Giroud a été décisive. Dans le même temps, Götze et Özil (un but chacun) ont été éclipsés par les éclairs de Thomas Müller.



Benzema vs Müller : 50% - 50%



Si les deux équipes sont parvenues à ce stade de la compétition, elles le doivent en bonne partie à leur attaquant de pointe. Thomas Müller est le deuxième meilleur buteur de la compétition (quatre unités) et à cette heure l’un des meilleurs joueurs du tournoi. Le joueur du Bayern a parfaitement lancé la Nationalmannschaft en inscrivant un triplé contre le Portugal (4-0). Il s’est mué en passeur décisif pour Schürrle face à l’Algérie (2-1, a.p.). Karim Benzema, après une fin de saison de feu avec le Real Madrid, en est lui à trois buts marqués au Brésil. Moins en vue contre l’Equateur et le Nigeria, l’attaquant du Real sera un atout majeur des Bleus.



Bancs de touche : France - Allemagne : 35% - 65%



Certes Didier Deschamps a réussi à concerner les 23 joueurs de l’équipe de France depuis le début de la Coupe du monde, instaurant une concurrence à plusieurs postes (Griezmann-Giroud, Pogba-Sissoko) aux effets bénéfiques. Mais la profondeur de banc des Bleus semble davantage limitée que celle de l’Allemagne, notamment à cause des forfaits de dernières minutes (Ribéry, Mandanda, Grenier). Joachim Löw dispose, lui, d’un groupe étoffé. Au milieu et en attaque, le sélectionneur peut notamment faire appel à des remplaçants de luxe comme Draxler, Khedira, Schürrle, Klose ou Podolski. 



Deschamps vs Löw : 60% - 40%



L’un a fait de l’équipe nationale allemande un symbole de beau jeu depuis huit années. L’autre véhicule l’esprit de vainqueur en France. Entre Joachim Löw et Didier Deschamps, les profils comme les qualités divergent. Et au final, la balance penche du côté du Français. Car DD a, à la différence de son homologue, remporté des trophées. D’abord comme joueur, puis ensuite comme entraîneur, permettant notamment à l’OM de sortir de son désert de titres. Et Deschamps semble avoir transmis sa haine de la défaite à ses joueurs. 



Bilan : France vs Allemagne : 49% - 51%

Sur les huit critères étudiés, ce choc des quarts de finale s’annonce très équilibré. Mais l’Allemagne part légèrement favorite. La forme de Manuel Neuer, la qualité de son milieu de terrain et de son banc, comme l'expérience sur laquelle peut s’appuyer Löw offrent ce petit avantage à l’Allemagne. Les Bleus peuvent toutefois croire en leurs chances avec la science de Didier Deschamps. Réponse sur le terrain.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum