COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 27 Mai - 8:38

Les équipes probables
France : Ruffier - Debuchy,
Koscielny, Sakho (cap.), Evra - Cabaye, Pogba, Matuidi -
Valbuena, Giroud, Griezmann.
Sél. : Didier Deschamps.
Norvège : Niland - Linnes, Nordtveit, Hangeland, Hogli - Braaten, Jenssen, Johansen, Daehli - Nilsen, Elyounoussi.
Sél. : Mathias Hoegmo.
Arbitre de la rencontre :
Padraig Sutton (IRL).


Sakho nommé capitaine
Le défenseur Mamadou Sakho, héros de la qualification de la France pour le Mondial avec un doublé contre l'Ukraine en barrage retour (3-0), a estimé qu'il était temps de tourner la page de cet exploit pour se concentrer sur l'avenir. Et l'avenir commence ce soir contre la Norvège. Un match que le défenseur central ne prend pas à la légère. «C'est important de bien préparer ce match pour la confiance, de mettre en place notre style de jeu et bien évidemment de gagner.» Pour l'occasion, et pour confirmer la confiance qu'il a dûment gagnée contre l'Ukraine, Deschamps a décidé de le nommer capitaine pour la rencontre, à la place de Hugo Lloris qui ne débutera pas le match. «S'il a le capitanat, c'est que je compte sur lui pour la suite. La hiérarchie est évolutive mais si quelque chose marche bien, je ne vais pas changer pour changer. Tout le monde doit avoir un rôle à jouer» a déclaré le sélectionneur en conférence de presse, hier. Autrement dit, Sakho va devoir faire (encore) ses preuves s'il veut définitivement piquer le brassard à Lloris.


Portrait. Le nouveau gardien n°2
Stéphane Ruffier, l'éternel joker prend du galon
L'histoire en Bleu se répète mais s'accélère surtout pour Stéphane Ruffier qui, comme en 2010, ne devait pas être parmi les 23 mais sera bien présent au Mondial-2014, avec cette fois un vrai statut, celui de gardien n°2. Statut qu'il étrennera, qui plus est, par une titularisation contre la Norvège, ce soir.
C'est donc la deuxième fois que le natif de Bayonne - un point commun qu'il partage avec Didier Deschamps - va jouer le rôle de joker. En 2010, en Afrique du Sud, il avait été appelé en cours de tournoi pour pallier l'indisponibilité de Carrasso, blessé à une cuisse, sans pouvoir toutefois intégrer officiellement le groupe France en vertu du règlement de la Fifa. Frustration mêlée à l'embarras de cette fameuse grève de l'entraînement du 20 juin à Knysna. Expérience d'autant plus amère que ce furent ses tout premiers pas avec les A.
«J'ai suivi le groupe parce que je venais d'arriver et, pour moi, ce n'était pas évident de pouvoir faire quelque chose à côté...» Une solidarité dont ne lui a pas tenu rigueur le successeur de Domenech, Laurent Blanc, qui en a fait le seul rescapé, en lui offrant sa première cape en amicale contre... la Norvège, déjà. Là encore, l'histoire tend donc à se répéter. Heureusement, le contexte ne sera pas le même et devrait laisser, quelle que soit la performance des Bleus au Mondial, un meilleur souvenir au portier de Saint-Étienne.


Avec le coach...
Didier Deschamps : «Je ne vais prendre aucun risque»
Quel est l'état des troupes ?
«Je ne vais prendre aucun risque par rapport aux joueurs qui ont eu une semaine aménagée, pour leur permettre de revenir à 100 % physiquement. Notre objectif c'est de remettre tout le monde sur pied. C'est aussi l'avantage d'avoir eu ce groupe élargi.»
Qu'en est-il de Franck Ribéry et de Stéphane Ruffier ?
«Ribéry traîne un petit problème de dos depuis quelques semaines. On a fait en sorte avec le staff médical de lui adapter les séances... Cela fait partie de cette période de préparation. Là encore, je ne vais pas prendre de risques. Sinon, à partir du moment où j'ai désigné Mamadou Sakho capitaine, cela signifie que Hugo Lloris ne commencera pas le match. Donc c'est Stéphane Ruffier qui débutera.»
Pourquoi avoir choisi la Norvège comme adversaire ?
«C'est une équipe européenne qui ne pratique pas un football scandinave, direct, avec de longs ballons. Elle joue au sol, se montre assez technique donc c'est intéressant pour nous.»
Y aura-t-il des bouleversements d'un match amical à l'autre d'ici le Mondial ?
«Vous connaissez les options que je peux avoir à travers ce qu'on a fait lors de la phase qualificative. On peut être performant avec 2 systèmes. On verra... Cela peut arriver de débuter et de changer à la mi-temps.»
Les réservistes auront-ils du temps de jeu ?
«Oui, pourquoi pas... Certains seront sur la feuille de match, même si je reste dans une logique par rapport à la liste des 23. Mais certains postes sont moins fournis que d'autres.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 27 Mai - 9:58

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 27 Mai - 16:58

: France - Norvège : Les compos probables


Premier match de préparation à la Coupe du Monde pour l'Equipe de France ce mardi soir. Les Bleus affrontent la Norvège au Stade de France. Coup d'envoi à 21h00. Voici les compositions probables :

France : Ruffier - Debuchy, Koscielny, Sakho (cap.), Evra - Pogba, Cabaye, Matuidi - Valbuena, Griezmann, Giroud.

Norvège : Nyland - Linnes, Hangeland (cap.), Nordveit, Högli - Johansen, Tettey, Jenssen, Daehli - Elyounoussi, King.

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 28 Mai - 10:07

Deschamps : «On n'est pas encore prêts»
Larges vainqueurs de la Norvège (4-0), ce mardi, pour leur premier match amical, les Bleus ont débuté leur préparation de manière idéale. S'il s'est satisfait du résultat et du contenu de la rencontre, le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, a rappelé qu'une seule date l'intéressait, celle du 15 juin, pour l'entrée des Bleus au Mondial.

37partages Tweeter Partager Partager

37partages Tweeter Partager Partager

94
a+ a- imprimer RSS


Didier Deschamps estime que son équipe n'est pas encore à «100%». (L'Equipe)




«Didier Deschamps, vous vouliez entretenir la flamme après le barrage retour, face à l’Ukraine. Elle est intacte visiblement…
C’est très bien, le stade était rempli, on sortait d’une bonne semaine de travail de la part de tout le monde. Il fallait le matérialiser en match, avec tous les ingrédients : l’intensité, la détermination. Même si tout n’a pas été simple. Après une bonne entame de match, avec deux occasions, on a eu moins le ballon au bout de vingt minutes de jeu. En deuxième mi-temps, ils avaient laissé peut-être un peu de gomme et on a continué sur notre ligne directrice. Ça m’a permis de donner du temps de jeu à tout lez monde

Vous attendiez-vous à un tel match si tôt dans la préparation ?
On n’est pas prêts encore mais il y a une envie collective. Les joueurs ont vécu des choses importantes ces derniers mois. Il ne faut pas perdre de vue quel est notre objectif, le 15 juin.



«Le plus important, c'est de donner 100 % de ce que l'on peut donner le jour du match.» Vous n’êtes pas prêts, vraiment ?
On ne peut pas être à 100 % aujourd’hui. Le plus important, c’est de donner 100 % de ce que l’on peut donner le jour du match. Dans la qualité, le sérieux qu’ils mettent dans le travail, j’ai senti que les joueurs l’ont fait. Mais il reste quinze jours de préparation pour arriver en forme.

Olivier Giroud a signé un doublé. Comment l’avez-vous trouvé ?
Cela fait deux ans que Karim (Benzema) et Olivier (Giroud) sont avec nous, avec des qualités différentes. Karim a débuté plus de matches, mais Olivier en a disputé aussi. Que ce soit l’un ou l’autre, ensemble ou séparément, c’est bien d’avoir des attaquants en forme.

Comment expliquez-vous le décalage entre le Valbuena de l’OM et celui des Bleus ?
Je suis mal placé pour en parler (il sourit). Si je parle en bien de Mathieu et en mal de son club, vous imaginez ? Il a été très bien avec nous depuis deux ans. Avec son club, il peut être parfois en difficulté, mais comme le reste de son équipe.



«C'est bien de voir comment on défend ensemble face à ce type d'équipes»

A lire aussi

 
Foot - Bleus Une balade et des alternatives




Ce match contre la Norvège vous a permis de préparer la rencontre face à la Suisse. Quels enseignements en tirez-vous ?
La Suisse a quand même plus de qualités, que ce soit dans l’impact ou de manière individuelle, même si la Norvège, ce n’est pas le football britannique à l’ancienne. Ça joue au sol, c’est bien d’être confronté à cela, de voir comment on défend ensemble face à ce type d’équipes.

Qu’attendez-vous des prochains matches de préparation ?
J’ai fait un choix de départ pour être dans la continuité de ce que nous avions fait ces derniers mois. Il fallait notamment réhabituer les joueurs à évoluer dans des positions qui ne sont pas forcément les leurs en club, comme Paul Pogba qui joue dans ce système (4-3-3) à la Juventus mais plutôt à gauche ou comme Yohan Cabaye qui évolue un cran plus haut au PSG.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 28 Mai - 10:33

Une balade et des alternatives
Pour son premier match de préparation, l'équipe de France s'est promenée mardi soir face à la Norvège (4-0). Certaines individualités ont marqué des points.

177partages Tweeter Partager Partager

177partages Tweeter Partager Partager

708
a+ a- imprimer RSS


Olivier Giroud, suivi par Lucas Digne, s'est offert un doublé face à la Norvège. (L'Equipe)




Le match

Une formalité. A la faveur d’un départ canon, puis d’une efficacité redoutable en seconde période, les Bleus ont étrillé la Norvège (4-0), mardi soir. Parfaitement lancés par Pogba (15e), les joueurs de Didier Deschamps ont baissé de régime par la suite, avant de reprendre leur marche en avant après le repos. D’une frappe limpide sous la barre de Nyland (51e), Giroud a doublé la mise à la 51e. Dans la foulée, une ouverture lumineuse de Debuchy a permis à Rémy de s’illustrer (67e), avant que Giroud ne s’offre un doublé (69e).



Les enseignements

Stéphane Ruffier a montré que son statut de doublure d'Hugo Lloris n'étais pas usurpé Et une, et deux, et trois victoires… Après l’Ukraine (3-0), puis les Pays-Bas (2-0), les Bleus ont entretenu leur dynamique face à la Norvège. Un début de préparation idéal qui ne leur offre toutefois aucune garantie. En 2010, l’équipe de France avait également commencé par un succès face au Costa Rica (2-1) avec la suite que l’on connaît… Partant de ce constat, les enseignements sont davantage individuels que collectifs.

S’il a attendu la 37e minute et une frappe de Tettey pour effectuer son premier arrêt, Stéphane Ruffier a montré devant Hogli (43e) que son statut de doublure d’Hugo Lloris n’était pas usurpé. En l’absence de Ribéry et de Benzema, Antoine Griezmann et Olivier Giroud ont, eux, prouvé qu’ils pouvaient s’imposer comme des alternatives crédibles. Contrairement au Gunner (51e, 69e), l’attaquant de la Real Sociedad n’a pas marqué, mais il a été dans presque tous les bons coups (2e, 2e, 10e, 37e). Son sens du jeu et la qualité de ses remises pourraient s’avérer précieuses. Au moins autant que l’efficacité de son remplaçant Loïc Rémy. L’ancien Marseillais n’a eu besoin que 2 minutes pour inscrire son 5e but en sélection (67e). Une confirmation enfin : souvent discuté, Mathieu Valbuena est bien indiscutable. Impliqué sur trois des quatre buts tricolores, le numéro 8 des Bleus a porté à 9 son total de passes décisives depuis le début de l’année 2013. Personne au sein du groupe France n’a fait mieux.



Le joueur



Il n’est resté sur la pelouse que 45 minutes. Mais il n’en fallait pas davantage à Paul Pogba pour confirmer qu’il avait pris une autre dimension cette saison. A l’image de l’équipe de France en première période, le milieu de terrain a joué par à-coups. Il a parfois fait preuve de facilité, mais il a également impressionné par sa capacité à faire des différences. Récompensé d’un but de la tête suite à un centre de Valbuena (qui revenait d’une position de hors-jeu), il aurait pu s’offrir un doublé dans la foulée, mais sa tentative n’a fait que flirter avec la cage de Nyland (18e). Il a été ovationné à deux reprises par le Stade de France (16e, 19e), avant de céder sa place à Moussa Sissoko à la mi-temps. Avec le sentiment du devoir accompli. Un constat que l’on peut étendre à toute l’équipe de France.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 28 Mai - 10:33

Valbuena et Griezmann ont été bien meilleur que le Ribery des dernières semaines...
AlerterRéagir
1 0
[*]
ruliann92 28 mai à 10:01
beau match des bleus hier, l'animation offensive était très intéressante! la récupération aussi. J'espère qu'elle sera reconduite à Nice car si elle confirme, je me demande quelle légitimité a Franck Ribéry vu son petit état de forme actuel et son jeu trop perso
AlerterRéagir
1 0
[*]
lejea 28 mai à 9:59
Il n'y a pas si longtemps,j'éteignais ma télé à la mi-temps,la pauvreté du jeu y étant pour beaucoup,mais maintenant je vais jusqu'au bout et je trouve que cette équipe a beaucoup de potentiel.Certes,peut-être un peu court pour 2014 mais en 2016?
AlerterRéagir
3 0
[*]
arnold2357 28 mai à 9:57
Griezman homme du match. Ceux qui parlent de pogba et valbuena n'y connaissent rien
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 29 Mai - 8:21

Des doublures bleues à la hauteur
29/05/2014 05:32
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]





Malgré la concurrence de Sakho, Koscielny reste un atout crédible de Didier Deschamps en défense centrale. - (AFP)


Deschamps s'en satisfait
La probante victoire de l'équipe de France contre la Norvège a mis en lumière un véritable élan collectif dont ont été partie prenante Ruffier, Koscielny, Griezmann et Giroud, quatre doublures sur lesquels Didier Deschamps pourra compter. Et lorsque l'on sait l'importance de la richesse du banc de touche dans ce type de compétition au plus haut niveau, bien des espoirs sont permis…
Giroud fait le plein de confiance. Impliqué, pugnace dans les duels malgré une première période quelque peu en dedans, l'attaquant d'Arsenal a surtout fini par être réaliste, avec deux buts inscrits en moins de vingt minutes en seconde période, alors que les Norvégiens levaient le pied. Au final, sur les trois occasions franches qu'il a eues, il en a converties deux. L'entente avec Valbuena s'est avérée pleine de promesse. Compte tenu de la saison brillante de Benzema, le Madrilène champion d'Europe reste le titulaire au poste d'avant-centre. Mais s'il persévère dans cette voie, Giroud peut avoir une carte à jouer.
Griezmann sait accélérer. Pour sa deuxième sélection, Antoine Griezmann a délivré une performance encourageante, un ton au-dessus de sa première face aux Pays-Bas en mars, même si sa copie ne fut pas parfaite. Incisif sur les côtés, l'attaquant de la Real Sociedad s'est appliqué à jouer simple, à bien remiser, souvent à une touche de balle, dans un souci d'accélérer le jeu. Dans ce registre, il s'est montré d'autant plus juste qu'il a eu peu de déchet. Sa palette intéressante sort du lot et peut en faire un attaquant imprévisible pour peu qu'il se sente en pleine confiance. Au fond, il n'a manqué qu'un but pour certainement le libérer entièrement.
Tranquille comme Ruffier. A force de voir l'histoire se répéter (incursion non prévue dans les vingt-trois comme en 2010, deuxième match contre la Norvège en deux sélections), Stéphane Ruffier devait dans un coin de sa tête se demander si le scénario du match ne serait pas similaire à la défaite d'il y a quatre ans (2-1) à Oslo. Au final, il a vécu quatre-vingt-dix minutes plutôt tranquilles durant lesquelles il a été décisif quand il le fallait, surtout en repoussant d'une main ferme et à bout portant un tir de Högli peu avant la pause. Par la suite, hormis une glissade qui n'a pas eu de conséquence, il s'est efforcé de se montrer le plus rassurant possible, afin de justifier qu'il méritait ce nouveau statut de gardien n° 2.
Koscielny, plus qu'une doublure. Depuis son exclusion en barrage aller en Ukraine, Laurent Koscielny a vu Mamadou Sakho le doubler dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Pas facile dans ces conditions de se relancer. Pourtant, le stoppeur d'Arsenal, dernièrement décisif avec son club pour la victoire en Coupe d'Angleterre, a été impeccable. Sa présence physique a été dissuasive, sa lecture du jeu clairvoyante, sa motivation entière. Selon l'état de forme de Raphaël Varane, Deschamps sait qu'il a sous la main un Koscielny solide dont il faudra toutefois canaliser les émotions dans des matchs ou des moments cruciaux, son talon d'Achille.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 29 Mai - 8:29

Ces «doublures» qui valent de l'or

Publié le 29/05/2014 à 03:47, Mis à jour le 29/05/2014 à 07:50

Les secondes lames ont bien mené la barque en l'absence des cadres

.




Pas de Lloris, ni de Benzema, Ribéry ou Varane. Qu'importe ! Ruffier, Giroud, Griezmann et Koscielny ont chacun fait leur match. Désormais, Deschamps n'a plus 11 bons joueurs et des jokers occasionnels. Son banc est fourni, bien fourni même.
Giroud, relais parfait
Impliqué, agressif dans les duels, l'attaquant d'Arsenal a fait preuve de réalisme. Son bilan ? 3 occasions franches et 2 buts inscrits en moins de 20 minutes. Il peut dire merci à Valbuena, son passeur décisif attitré, avec qui l'entente est parfaite. Pas sûr que cela suffise pour piquer la place à Benzema mais pour l'inquiéter, ça oui.
Griezmann, crescendo
Pour sa 2e sélection, Griezmann a livré une performance un ton au-dessus de celle face aux Pays-Bas (2-0). Incisif sur les côtés, l'attaquant de la Real Sociedad s'est appliqué et a joué simple en cherchant à accélérer le jeu. Une palette technique intéressante. Un but et son match était parfait.
Ruffier, la force tranquille
Ruffier a vécu 90 minutes plutôt tranquilles contre la Norvège mais n'a pas manqué d'être vigilant et décisif quand il le fallait. Justifiant, auprès de «DD», son statut de gardien n°2.
Koscielny, joker tenace
Privé de barrage retour contre l'Ukraine pour un rouge reçu à l'aller, Koscielny a vu Sakho inscrire un doublé et le… doubler dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Pas de quoi démobiliser le stoppeur d'Arsenal. Son match plein devrait donner des sueurs froides à Varane et des cheveux blancs à Deschamps.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 1 Juin - 7:17

Souffrant toujours du dos, Franck Ribéry ne pourra pas jouer dimanche. Cela commence à devenir inquiétant pour la Coupe du Monde
Franck Ribéry et Karim Benzema ne préparent pas la coupe du monde dans les meilleures conditions © Photo
AFP FRANCK FIFE









Publicité
A
rrivé détendu au point-presse d'avant match, samedi après-midi à l'Allianz Riviera de Nice où la France accueillera le Paraguay dimanche soir (21 h) en match de préparation au Mondial, Didier Deschamps en est reparti légèrement plus agacé.

Publicité
Pendant un gros quart d'heure, le sélectionneur français avait dû répondre à une volée de questions concernant la santé de Franck Ribéry. Déjà forfait contre la Norvège mardi soir (4-0), l'attaquant du Bayern Munich sera encore absent dimanche. La cause : des douleurs persistantes au dos, qui ont gêné sa fin de saison en Allemagne et qui ont nécessité des examens médicaux complémentaires samedi matin à Paris avant qu'il ne rejoigne la Côte d'Azur.
Forcément embêtant à quinze jours de l'entrée dans la Coupe du Monde le 15 juin à Porto Alegre contre le Honduras. "On préférerait que tous les joueurs participent à tous les entraînements mais on veut se donner un peu de temps pour faire en sorte qu'il revienne sur le terrain beaucoup plus libéré que ces derniers temps avec le Bayern", a tenté de rassurer Deschamps.
Il n'en reste pas moins qu'avec Varane (douleurs au genou) et Benzema (adducteurs), également forfait, ce sont trois titulaires qui voient là leur préparation perturbée.
L'équipe probable de dimanche : Lloris (c) - Sagna, Koscielny, Sakho, Evra - Cabaye, Matuidi, Pogba - Valbuena, Giroud, Griezmann
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 1 Juin - 9:28

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Dim 1 Juin - 20:59

Un onze dans la continuité
Pour la réception du Paraguay, ce dimanche à Nice (21h00), Didier Deschamps n'a procédé qu'à trois changements par rapport au onze qu'il avait aligné mardi face à la Norvège (4-0). Lloris retrouve sa place dans le but, Bacary Sagna a été préféré à Mathieu Debuchy au poste de latéral droit, tandis que Rémy débutera sur l'aile gauche.
Le onze de départ contre le Paraguay

H. Lloris
B. Sagna
M. Sakho
L. Koscielny
P. Evra
P. Pogba
Y. Cabaye
B. Matuidi
M. Valbuena
O. Giroud
L. Rémy
L. Rémy


Dans la continuité… Cinq jours après sa victoire face à la Norvège (4-0), l’équipe de France se présentera face au Paraguay avec un onze très proche de celui qui avait été aligné mardi au Stade de France. Les seuls changements apportés par Didier Deschamps concernent les postes de gardien de but, de  latéral droit et d’ailier gauche. Comme prévu, Hugo Lloris retrouve sa place de gardien et de capitaine,  Bacary Sagna remplace Mathieu Debuchy dans le couloir droit, tandis qu’en l’absence de Ribéry (dos), Loïc Rémy a été préféré à Griezmann sur le flanc gauche de l’attaque tricolore. Il sera chargé – avec Mathieu Valbuena – de soutenir Olivier Giroud en pointe.

Le reste de la composition d’équipe reste inchangée : Varane étant ménagé, Laurent Koscielny est de nouveau associé à Mamadou Sakho en charnière centrale. Remplacé à la mi-temps de France-Norvège par Lucas Digne, Patrice Evra occupe, lui, le couloir gauche. Au milieu, Deschamps a de nouveau fait confiance au trio Pogba-Cabaye-Matuidi. Il attend notamment du milieu de la Juventus une meilleure coordination dans ses replacements. Au lendemain du succès face aux joueurs de Per-Mathias Hogmo, il lui avait gentiment reproché un manque de concentration par moments, mais aussi un excès de facilité.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 2 Juin - 7:36

FRANCE - PARAGUAY : 1-1 (0-0)
Arbitre : M. Clos Gomez (Espagne).
BUTS. France : Griezmann (82') ; Paraguay: V. Caceres (89').
AVERTISSEMENTS. France : Giroud (17'), Sagna (66'), Pogba (87'). Paraguay : Oviedo (53'), Benitez (86').
FRANCE : Lloris (cap) - Sagna, Koscielny, Sakho (Mangala 46'), Evra - Cabaye (Mavuba 46'), Matuidi (Grenier 63'), Pogba - Valbuena (Sissoko 72'), Giroud, Rémy (Griezmann 63'). Sél : D. Deschamps.
PARAGUAY : Silva - Z. Cardozo (Orué 74'), Ortiz, J. Alonso - Coronel (Nunez 70'), V. Caceres, Oviedo (Torales 88'), Samudio - Mendieta (Rojas 42') - Santa Cruz (cap, Benitez 65'), Romero (Gonzalez 76'). Sél : V. Genes

Les notes de nos envoyés spéciaux : Lloris (5 sur 10), Sagna (4,5), Koscielny (5), Sakho (6), Mangala (5), Evra (4), Cabaye (5), Mavuba (5), Pogba (4), Matuidi (5), Valbuena (5,5), Giroud (5,5), Remy (6).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 2 Juin - 9:41

Le premier but de Griezmann, la belle activité de Valbuena

Publié le 02/06/2014 à 08:47

Le jeu et les joueurs

.




LLORIS (10/20). – Il a longtemps fait le travail sur les quelques occasions paraguayennes, notamment sur un coup franc de Samudio (51). Avant de se faire surprendre par Caceres (89). Bilan mitigé donc pour le capitaine.
SAGNA (13).- Sollicité en défense dès les premières secondes, il est souvent monté avec bonheur. Une très bonne sortie dans l'ensemble.
KOSCIELNY (11).- Égal à lui-même, très sobre et propre dans la relance, il s'est cantonné à son rôle défensif jusqu'à… la 83e et cette remise pour le but de Griezmann. Était aux abonnés absents sur le coup franc de Rojas repris victorieusement par Caceres.
SAKHO (11).- Jamais pris de cours, il a réalisé une première mi-temps très propre, un peu à l'image de son compère de la charnière. Remplacé par MANGALA (m.-t.) qui a failli, comme toute la défense, sur le but de Caceres.
EVRA (12).- Plutôt en jambes le Mancunien. Autant en défense, où il s'est montré impeccable, qu'au soutien de ses attaquants.
POGBA (12).- Au four et au moulin dès les premiers instants, il a encore impressionné par sa puissance. Son boulet de canon de la 32e aurait mérité un meilleur sort. Dommage qu'il soit à l'origine du but paraguayen avec ce coup franc largement évitable.
CABAYE (10).- Le Parisien ne s'est pas montré sous son meilleur visage, hier soir, mais on ne peut pas lui reprocher grand chose non plus. Remplacé par MAVUBA (m.-t.)
MATUIDI (10).- Le Parisien n'a pas rayonné comme d'habitude, subissant peut-être la comparaison avec l'énorme Pogba. Remplacé par Grenier (64)
VALBUENA (13).- Intenable et sur tous les bons coups des Bleus, il a souvent servi Giroud et Rémy sur un plateau, mais malheureusement sans résultat. Remplacé par SISSOKO (73).
GIROUD (11).- Altruiste et bon remiseur, on aurait aimé le voir frapper plus souvent au but, même si certaines de ses tentatives de la tête auraient pu faire mouche.
RéMY (11).- En jambes et très inspiré, son entente avec Giroud a séduit même si elle s'est avérée improductive. Remplacé par GRIEZMANN (64) qui a eu le mérite de bien entrer dans le match et d'inscrire un magnifique premier but chez les Bleus.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 4 Juin - 8:57

4-3-3 et 4-4-2 : Deschamps invente le «2 en 1»

Publié le 03/06/2014 à 08:22



Petit Vélo, c'est déjà 3 passes en 2 matches./ Photo AFP




L'appel du 19 novembre : quand on surligne l'importan-ce du barrage retour face aux Ukrainiens (3-0), on ne parle pas seulement de force mentale ou collective naissantes, ni d'élan populaire retrouvé. Il faut également y voir une réponse tactique. C'est l'avènement du 4-3-3. Alors qu'il avait utilisé jusqu'à ce match aller qualificatif deux autres systèmes (5 fois son 4-2-3-1 «marseillais» et une fois, en Belgique, le 4-4-2), Deschamps opte depuis pour le 4-3-3. Et est invaincu en 4 matches (3 victoires, 1 nul). Pourquoi ?
D'abord, parce que l'ancien entraîneur de l'OM a bâti son équipe – et, corollaire, sa liste – à partir du trident de l'entrejeu Pogba-Cabaye-Matuidi. Décalant son dépositaire du jeu, Mathieu Valbuena, sur l'aile droite. Sans déperdition.
Valbuena, la clef de voûte
Ensuite, parce qu'un tel dispositif a tôt fait de se muer, essentiellement en phase offensive, en 4-4-2 losange avec le «petit» meneur en soutien des deux attaquants. En attendant le dernier jet ce week-end, les rencontres de préparation, la première surtout, l'ont bien mis en exergue. Contre les Norvégiens, Valbuena a dézoné tandis que Griezmann puis Rémy se recentraient ; devant les Paraguayens, même topo avec les mêmes trois hommes. Bien que les permutations furent moindres en raison d'une arrière-garde sud-américaine qui verrouilla à double-tour.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 7 Juin - 9:12

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 7 Juin - 16:13

Bleus : comment faire sans Ribéry

Publié le 07/06/2014 à 07:40

Mondial-2014. équipe de France. Et maintenant, quelles solutions pour Didier Deschamps ?

Si Antoine Griezmann semble tenir la corde pour suppléer Franck Ribé-ry sur l'aile gauche, Loïc Rémy, ici, a plus que son mot à dire./ Photos AFP




U ne chose est sûre : sur le papier, le XI de Des- champs est moins fort. Rien que la seule présence de Franck Ribéry a un impact sur les adversaires. Psychologiquement déjà : le feu-follet bavarois a terminé 3e du Ballon d'or-2013, donc reste l'un des tout meilleurs joueurs de la planète football. Physiquement, aussi : ses coups de boutoir répétés fatiguent ; n'oublions pas que c'est lui qui permet à la France de jouer la deuxième mi-temps en supériorité numérique lors du célèbre barrage retour contre l'Ukraine. Tactiquement, enfin : le 4-3-3 validé depuis justement le billet composté pour Rio, lui allait comme un gant.
Si le sélectionneur national ne devrait pas changer de système, il y apportera forcément des retouches. On en a déjà eu un aperçu, deux à dire vrai, en autant de rencontres préparatoires. Dont on ne se doutait pas, il y a dix jours encore, qu'elles revêtiraient une telle importance au niveau du jeu lui-même… Ainsi, Didier Deschamps a testé deux joueurs à la place de Ribéry : le petit nouveau Antoine Griezmann, l'éternel revenant Loïc Rémy. Chacun s'est vu offrir sa chance, les deux l'ont saisie dans leur registre avec à la clé 1 but. Résumons…
Griezmann a pour lui le jeu court, combiné façon toque, et son entente déjà criante avec Giroud. L'idéal, c'est certain, face à une défense regroupée, basse, à l'image de ce qu'a pu proposer le Paraguay dimanche dernier (il est entré et il a marqué !). à l'image, bis repetita, de ce que devrait offrir le Honduras pour l'entrée en lice des Bleus. En dehors d'une fraîcheur (insouciance ?) évidente – qui n'est pas sans rappeler… Ribéry en 2006, le joueur de la Real Sociedad apporte aussi de la profondeur et de la vitesse, certes dans la surface de réparation. Il dézone, devenant attaquant au côté de l'avant-centre d'Arsenal. Et permet par-là parfaitement au dispositif, en phase offensive, de se muer en 4-4-2 losange – Valbuena en soutien des deux fers de lance.
Rémy ? Le N°9 de Newcastle possède cette même capacité à balayer tout le front de l'attaque ; en revanche, il est davantage dans la prise d'espaces et les longues courses. à son débit, il a moins ce profil de finisseur que peut endosser Griezmann. Clairement, l'ancien Marseillais colle plus au joueur de contres. Et aux équipes adverses qui se découvrent. La Suisse ?
Bref, voyons le bon côté de la situation : Didier Deschamps a perdu son joueur majeur, mais gagné deux options de jeu !


Morgan Schneiderlin
Né le 8 décembre 1989 à Zellwiller (Bas-Rhin) :
24 ans ;
1m84-75kg.
Milieu relayeur
Clubs successifs : Strasbourg (2006-08), Southampton (depuis).
Aucune sélection


Rémy Cabella
Né le 8 mars
1990 à Ajaccio (Corse-du-Sud) :
24 ans ;
1m71-68kg.
Milieu offensif
Clubs successifs : Montpellier (2009-10), Arles-Avignon (10-11) Montpellier (2011-…).
1 sélection


Numéro des 23
Gardiens : 23. Landreau, 1. Lloris, 16. Stéph. Ruffier ;
Défenseurs : 3. évra, 15. Sagna,
2. Debuchy, 5. Mam. Sakho,
13. Mangala, 21. Koscielny,
17. Digne, 4. Varane ;
Milieux : 12. Mavuba, 6. Cabaye,
14. Matuidi, 8. Valbuena, 18. Mo. Sissoko, 22. Schneiderlin, 19. Pogba ;
Attaquants : 10. Benzema,
20. Rémy, 7. Cabella, 9. Giroud,
11. Griezmann.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 8 Juin - 7:40

Mondial 2014. France - Jamaïque : dernière répétition, sans Ribéry...
France - 07 Juin
écouter

  • Franck Ribéry n'est plus là... | Photo : AFP






L'équipe de France, définitivement privée de son principal atout Franck Ribéry, va tenter de regonfler son moral face à la Jamaïque, dimanche à Lille.

L'après-Ribéry a déjà commencé pour les Bleus et ce 3e et dernier match amical de la préparation, qui devait être à l'origine une aimable mise en jambes, a pris soudainement une autre allure avec le forfait de la star du Bayern Munich (lombalgie). Il s'agit désormais de faire le deuil de "Francky", d'entériner l'identité de son remplaçant côté gauche et plus globalement de peaufiner une animation offensive crédible en son absence.
Les Reggae Boyz, 81es au classement Fifa...
Les Reggae Boyz, 81es au classement Fifa, ne risquent pas d'opposer une résistance farouche aux troupes de Didier Deschamps et il ne faudra pas tirer d'enseignements trop hâtifs en cas de succès aisé. Seule la compétition, qui commencera le 15 juin contre le Honduras pour les Français, permettra de déterminer l'impact réel de l'indisponibilité de Ribéry, qui apparaît tout de même sur le papier comme une énorme tuile, au pire moment qui soit.
Il n'empêche, il serait de bon ton de maintenir la flamme éveillée et cette dynamique enclenchée lors du barrage retour face à l'Ukraine (3-0, le 19 novembre). Invaincus depuis 4 rencontres, les Bleus ont tout intérêt à se présenter au stade Pierre-Mauroy en mode "Coupe du monde", histoire de monter dans l'avion lundi avec le coeur un peu plus léger à destination du Brésil.
La défection de Ribéry va quoi qu'il arrive altérer leur potentiel. On ne se passe pas du jour au lendemain de l'un des meilleurs joueurs de la planète sans heurts. Reste à trouver le parfait palliatif et la formule idéale pour atténuer le mal.
Retours de Benzema et Varane
Antoine Griezmann (23 ans, 3 sélections), auteur de son premier but en bleu contre le Paraguay (1-1), possède pour l'instant une petite longueur d'avance sur Loïc Rémy pour occuper le couloir gauche habituellement dévolu à Ribéry mais rien n'est encore gravé dans le marbre.
Ironie du sort, deux jours après avoir enregistré la perte de Ribéry, Deschamps va récupérer deux éléments de poids, Karim Benzema et Raphaël Varane, dispensés des deux premiers amicaux (Norvège, Paraguay). Avec le retour des deux champions d'Europe, le sélectionneur va quasiment compléter son puzzle. Il attend aussi certainement de Benzema (65 sélections, 19 buts) qu'il assume maintenant un rôle de leader technique, dans la lignée de sa magnifique saison avec le Real Madrid.
26 ans et 10 mois de moyenne d'âge
La sortie prématurée de Ribéry a encore réduit la moyenne d'âge de l'équipe de France (26 ans et 10 mois) et cette inexpérience au plus haut niveau international pourrait peser lourd. De quoi augmenter les responsabilités du Madrilène, obligé de prendre le pouvoir et de s'imposer comme le patron alors qu'il n'a pas inscrit le moindre but dans une phase finale (Euro 2008 et Euro 2012).
Varane va de son côté reformer avec Mamadou Sakho la paire défensive alignée lors du barrage retour face aux Ukrainiens. Ce soir-là, les deux joueurs avaient éjecté Eric Abidal du circuit bleu et relégué Laurent Koscielny sur le banc, prenant date pour le Mondial. Le onze aligné pour ce match charnière de l'ère Deschamps sera d'ailleurs celui qui débutera la Coupe du monde contre le Honduras dans une semaine à Porto Alegre. A un joueur près et non des moindres...
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 9 Juin - 7:53

FRANCE - JAMAÏQUE : 8-0 (3-0).
Arbitre: M. Zwayer (ALL).
49 600 spectateurs.
BUTS. Cabaye (17’), Matuidi (20’ et 66’), Benzema (38’ et 63’), Giroud (53’), Griezmann (77’ et 89’).
AVERTISSEMENT. France : Cabaye (45’).
FRANCE : Lloris (cap) - Debuchy (Sagna 46’), Varane, Sakho, Evra - Sissoko, Cabaye (Mavuba, 58’), Matuidi (Pogba, 71’) - Valbuena (Rémy, 80’), Benzema (Schneiderlin, 86’) - Giroud (Griezmann, 71’). Sélectionneur : Didier Deschamps.
JAMAÏQUE : Barrett - Doyley, Morgan, Mariappa, Lawrence (Campbell, 46’) - Grant, Austin (cap), Beckett - Humphrey (Sheriff, 64’), Dawkins (U. Edwards, 85’) - Seaton (Williams, 64’). Sélectionneur : Winfried Schäfer
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 9 Juin - 8:00





Benzema et Giroud, ça fonctionne !

Publié le 09/06/2014 à 07:47



Buteur et passeur, Olivier Giroud a réalisé le match parfait./ Photo AFP




LLORIS (14/20).- Mise à part une ou deux situations chaudes en fin de première mi-temps, bien négociée des deux poings, le capitaine des Bleus n'a pas eu grand-chose à faire. Il s'est, malgré tout, montré rassurant dans les dix dernières minutes sur quelques passes en retrait de sa défense.
DEBUCHY (13).- Du pied ou de la tête, le latéral droit a été très précis dans ses dégagements. Offensivement, il a eu un petit peu de mal à monter au créneau ; normal, le danger partant de la gauche. Remplacé par SAGNA (mt) RAS.
VARANE (13).- Au chômage technique pendant, quasiment 90 minutes. Sauf une occasion adverse où il empêche Seaton d'agir en mettant son corps en opposition (13).
SAKHO (13).- Pas grand-chose à signaler pour le héros des barrages qui a tout de même fait frémir le stade Pierre-Mauroy sur une passe en retrait hasardeuse pour Lloris alors que Seaton était au pressing (15).
éVRA (14).- Peu en vue en première mi-temps, en dehors d'une tête non cadrée (37), le doyen, sans doute libéré par l'évolution du score, n'a pas hésité à aller au charbon offensivement. Résultat ? Une passe décisive pour Matuidi (66). Sa 3e en bleu mais la 1re depuis 2 ans.
SISSOKO (12).- Très en jambes lors des 10 premières minutes, le Magpie l'a moins été dans le reste du match. Il s'octroie tout de même une passe décisive avec un centre à ras-de-terre à destination de Griezmann (89).
CABAYE (15).- Dans son jardin, bien qu'il ne l'ait jamais foulé avec le Losc, le Parisien a ouvert le score en étant à l'initiative et à la conclusion. Et quelle conclusion ! Un contrôle poitrine et une frappe pied droit (17). À l'origine, aussi, du but de Matuidi (20). Remplacé par MAVUBA (59) propre, sans plus.
MATUIDI (15).- «Marathon man» a inscrit, hier, le 2e doublé de sa carrière. Son 1er but : une frappe limpide à ras-de-terre, imparable (20). Son 2nd : une reprise de volée, à moitié couché, sur un centre d'évra (66). Remplacé par POGBA (71) qui, frais et dispo, n'a pas pesé.
VALBUENA (17).- Rien à reprocher au petit Marseillais hier soir. Au cœur de l'animation, il délivre une passe décisive pour Benzema après une jolie combinaison (38). À la 76e, il rate l'inratable, sans gravité. Remplacé par RéMY (80).
GIROUD (17).- Impeccable. Dans la lignée de ce qu'il a démontré lors des 2 premiers matches amicaux. À son actif hier, une passe décisive, de la tête, pour Cabaye (17) et un but, du gauche, sur une passe de Benzema (53). Remplacé par GRIEZMANN (71) auteur d'un doublé. Le 2e but d'une jolie talonnade (89).
BENZEMA (18).- On a retrouvé Benzegoal ! Passeur, buteur, toutes les casquettes lui vont à merveille d'ailleurs. La première passe est pour Matuidi (20), la 2e pour son meilleur ennemi, Giroud (53). Ses buts ? Des classiques. Une frappe enroulée du droit (20) et un tir puissant pleine lucarne (63). Il est même à deux doigts du triplé mais son ballon s'écrase sur le poteau (70). Remplacé par SCHNEIDERLIN (87), RAS.


«La Jamaïque n'avait pas pris de claques…»
«Marquer autant de buts n'est jamais évident, a réagi à chaud Didier Deschamps. Certains diront que ce n'était que la Jamaïque en face, mais lors de leurs derniers matches ils n'ont pas pris de claques ! Benzema-Giroud ? Je voulais les revoir ensemble, après ce n'est pas que tous les deux. On focalise un peu trop sur la relation entre Karim et Olivier ; Mathieu (Valbuena) et le milieu sont là, bien là.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 10 Juin - 7:44

Matuidi-Cabaye, le milieu est d'attaque
10/06/2014 05:32
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]

Tweet



Yoan Cabaye monte en puissance. - (AFP)


Les Bleus sont brésiliens
A l'image des buteurs Matuidi et Cabaye, les milieux de terrain de l'équipe de France ont montré qu'ils montaient en puissance et qu'ils étaient proches de leur meilleur niveau, dimanche à Lille.
Auteur de trois des huit buts, deux pour Blaise Matuidi et un pour Yohan Cabaye, et très présents physiquement, à l'image de Sissoko, les joueurs de l'entre-jeu ont été très tranchants sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy. De bon augure une semaine avant de débuter la compétition contre le Honduras, dimanche, à Porto Alegre.
Cabaye de mieux en mieux
Après deux premiers matchs de préparation face à la Norvège (4-0) et au Paraguay (1-1) sans éclat au milieu de terrain, ce secteur-clé de l'équipe a affiché un bien meilleur visage. Même si l'adversaire était faible, les milieux ont été sérieux défensivement, ont soigné la relance et se sont souvent retrouvés aux avant-postes pour apporter le surnombre. Cabaye a ouvert le score à la 17e minute et a continué d'afficher ses progrès sur le plan physique par rapport au début de la préparation, lui qui n'a pas énormément joué depuis janvier avec le Paris SG. « On a montré de bonnes choses. On a beaucoup travaillé et là, on est bien. J'ai récupéré du rythme », s'est réjoui l'ancien joueur de Lille.
Matuidi, qui reste à l'inverse sur une saison pleine avec le PSG (52 matchs, 7 buts), ne semble pas accuser le coup physiquement. Il a inscrit son premier doublé en sélection, d'une frappe à ras-de-terre puis d'un tacle glissé à la réception d'un centre, et a également délivré une passe décisive à Benzema. « Personnellement, je me sens bien, je me suis bien préparé. Je suis satisfait de ce premier doublé en Bleu. J'essaie de faire le maximum. Si je peux être aux avant-postes, je le fais. Je suis milieu défensif en priorité, mais j'ai cette liberté, c'est pour ça que j'ai ce volume de jeu », a expliqué l'ancien Stéphanois.
En l'absence de Paul Pogba, ménagé, c'est Moussa Sissoko qui a complété le trio dimanche. Le joueur de Newcastle a fait étalage de ses qualités athlétiques et a effectué de nombreux raids même s'il a toutefois manqué de précision dans le dernier geste. Entrés en seconde période, Mavuba et Pogba se sont eux aussi mis au diapason.
La vérité de la compétition est bien différente de celle des matchs amicaux, mais les Bleus se sont envolés pour le Brésil avec des certitudes dans toutes les lignes.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 10 Juin - 9:27

Sauf cataclysme, Deschamps tient son onze-type

Publié le 10/06/2014 à 08:03, Mis à jour le 10/06/2014 à 08:10

J-5. À quelques jours d'affronter le Honduras, le sélectionneur sait où il va, et surtout, avec qui

Bacary Sagna et Olivier Giroud lors du match de préparation à Lille Philippe Huguen  / AFP




Ils sont 23 joueurs à avoir pris leur envol pour le Brésil, hier matin. Mais seuls 11 d'entre eux débuteront le match contre le Honduras, dimanche. Et, sauf forfait de dernière minute, ceux qui étaient titulaires contre la Jamaïque le seront aussi dans 5 jours. Sissoko en moins. Pogba en plus. La promenade des Bleus contre la Jamaïque (8-0) a conforté Deschamps dans ses choix. Le point sur l'équipe-type, ligne par ligne.
Lloris, indétrônable
S'il y a bien un poste qui ne faisait aucun doute depuis le début de la préparation, c'est bien celui de gardien. Ruffier a assuré l'intérim contre la Norvège mais Lloris a ensuite repris son maillot et son brassard de capitaine. Y'a pas à dire, c'est le patron dans les buts. Et même s'il en a encaissé un contre le Paraguay, il est peu probable que «DD» lui propose de cirer le banc pendant le Mondial.
La défense, au complet
Varane de retour, l'arrière-garde des Bleus affiche désormais complet. À gauche, évra, le doyen, a toujours reçu les faveurs de Deschamps et ça ne devrait pas bouger d'ici dimanche. À droite, Debuchy est quasi-assuré d'être titulaire. Varane et Sakho composeront la charnière centrale et c'est bien là que le doute plane. Ils manquent d'expérience ensemble et n'ont pas vraiment eu l'occasion de montrer de quoi ils étaient capables contre la Jamaïque puisqu'ils ne souffraient d'aucune opposition. Reste à savoir, donc, s'ils résisteront au haut niveau.
Trident de feu au milieu
Ménagé ce week-end à la suite d'un coup reçu contre le Paraguay, Pogba sera remis pour affronter le Honduras aux côtés de Cabaye (qui a ouvert le score contre la Jamaïque) et Matuidi (double buteur avant-hier). Malgré ses 21 ans, c'est d'ailleurs lui qui s'impose comme le leader du milieu. Une aura à la Vieira… 64 sélections à eux trois, ce n'est pas énorme mais ils étaient alignés ensemble contre l'Ukraine au Stade de France.
L'attaque, la bonne formule
Sans Ribéry, Deschamps a dû «tricher». Et il a trouvé la solution : aligner Benzema à gauche, aux côtés de Giroud dans l'axe, et de Valbuena, l'incontournable maître à jouer à droite. Jusqu'à présent, Benzema et Giroud n'avaient pas convaincu mais ils ont changé la donne ce week-end en affichant une entente quasi parfaite. Pourvu que ça dure.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 11 Juin - 9:24

Deschamps connaît le onze contre le Honduras

cliquez pour agrandir

voir les photos






Le jour J approche pour l'équipe de France. Dimanche, les Bleus débuteront la Coupe du monde du Brésil face au Honduras, son premier adversaire du groupe E (avant la Suisse et l'Equateur). Et sauf blessure ou coup dur, Didier Deschamps sait quel onze il alignera. "J'ai déjà mon équipe en tête", a indiqué mardi le sélectionneur des Bleus à Ribeirao Preto, le camp de base des Tricolores. Ce onze devrait être celui décidé par DD face à la Jamaïque, lors du dernier match de préparation (8-0), à l'exception de Pogba qui remplacerait Sissoko au milieu de terrain.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Ven 13 Juin - 9:57

Match Griezmann - Giroud

239partages Tweeter Partager Partager

239partages Tweeter Partager Partager

93
a+ a- imprimer RSS


Giroud pourrait céder sa place de titulaire à Griezmann. (MOUNIC ALAIN) (L'Equipe)




L'équipe probable contre le Honduras

Lloris - Debuchy, Varane, Sakho, Evra - Pogba, Cabaye, Matuidi - Valbuena, Benzema, Griezmann (ou Giroud)



A l'issue de l'entraînement qui a eu lieu ce jeudi après-midi, Didier Deschamps a procédé à une mise en place tactique. Dans le 4-3-3 classique du sélectionneur, Antoine Griezmann et Olivier Giroud se sont partagés la dernière place dans le onze bleu. Le jeune attaquant de la Real Sociedad a disputé la première partie de l'opposition avec le maillot de titulaire. Lorsqu'il l'a remplacé, l'attaquant d'Arsenal s'est positionné en pointe, Benzema tournant autour de lui.

Remplaçant contre la Jamaïque, Paul Pogba devrait retrouver sa place de titulaire dans l'entrejeu. Remis de sa contusion à une cuisse, Mathieu Debuchy tiendrait aussi sa place à droite de la défense
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 15 Juin - 8:49

Mondial 2014. Les compositions pour France - Honduras

Brésil - 14 Juin

écouter


  • L'Equipe de France entre dans son mondial ce soir face au Honduras. | Photo : AFP







A J-1 du premier match des Bleus face au Honduras, les équipes probables commencent à tomber, voici les nôtres.

La France affronte le Honduras demain soir. | Photo : Ouest-France
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Dim 15 Juin - 17:46


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMPOS DE L'EQUIPE DE FRANCE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum