EQUIPE DE FRANCE

Page 10 sur 20 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant

Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 16 Juin - 11:26

France: Déjà mieux qu'en 2010

cliquez pour agrandir

voir les photos






Opta Fact. En s'imposant assez largement devant le Honduras (3-0) dimanche à Porto Alegre pour son premier match dans le groupe E de la Coupe du monde 2014, l'équipe de France a fait mieux qu'en 2010. En effet, la sélection de Didier Deschamps a déjà inscrit plus de buts dans ce Mondial brésilien que sur l'ensemble de l'édition en Afrique du Sud (1). Il y a quatre ans, seul Florent Malouda avait trouvé le chemin des filets du côté des Bleus.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Lun 16 Juin - 13:36

Les Bleus vous ont montré la voie du succès hier soir. Une grande pensée positive pour tous les supporters de l'Equipe de France qui passent le bac, le brevet, des concours ou des examens cette semaine.





Je n’aime plusJe n’aime plus · · =112215632152510&p[1]=1073742704&share_source_type=unknown&__av=1765493746]Partager · 20 526355493

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Lun 16 Juin - 13:38

Laurent Prieto
30 min ·
On replace 4 petits cons : Ben Arfa, Nasri, M'villa et Menez ! Par 4 mecs "bien avec un
Cerveau" : Cabaye, Mavuba, Varane et Matuidi ! Et hop au moins on sent la différence ! Bravo Didier Deschamps ! You're the best !!!!!!!!!

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 17 Juin - 7:37

Mondial 2014 : les Bleus réussissent leurs débuts face au Honduras
31 COMMENTAIRES
Publié le 16/06/2014 à 07h00 , modifié le 16/06/2014 à 08h31 par 
P.-Y.C.



Vainqueurs 3-0 face à une équipe réduite à 10 juste avant la mi-temps, les Français sont entrés de la meilleure des manières dans la compétition

Dimanche 15 juin 2014 à 21:00



France

Honduras

[size=58][size=58]3[/size][size=58]-[/size][size=58]0[/size][/size]
Mi-temps1 - 0
1er3 pts
4e0 pts


Arbitre : Sandro Ricci
[size][size]
[size=13][size=13]Stade : Beira-Rio (Porto Alegre, Brésil)

[/size][/size][/size][/size]
43012 spectateurs [ltr](88%)[/ltr]
[size][size][size]
ACTIONS


Buts
[/size][/size][/size]
[size][size][size][size]
Cartons
[/size][/size][/size][/size]
[size][size][size][size]
Remplacements
[/size][/size][/size][/size]
[size][size][size]
COMPOSITIONS D'ÉQUIPES

4-3-34-4-2
[/size][/size][/size]

  • TITULAIRES

  • REMPLAÇANTS


[size][size][size][size]

[/size][/size][/size][/size]

  • 1
    Lloris

  • 2
    Debuchy

  • 3
    Évra


  • 4
    Varane

  • 5
    Sakho

  • 6
    Cabaye



  • 8
    Valbuena


  • 10
    Benzema


  • 11
    Griezmann

  • 14
    Matuidi

  • 19
    Pogba






  • 3
    Figueroa

  • 5
    Bernárdez


  • 7
    Izaguirre

  • 8
    Palacios



  • 11
    Bengtson


  • 13
    Costly

  • 15
    Espinoza

  • 17
    Najar


  • 18
    Valladares

  • 19
    Garrido


  • 21
    Beckeles




  • 7
    Cabella

  • 13
    Mangala

  • 15
    Sagna

  • 16
    Ruffier

  • 17
    Digne

  • 20
    Remy

  • 21
    Koscielny

  • 22
    Schneiderlin

  • 23
    Landreau

  • 9
    Giroud


  • 12
    Mavuba


  • 18
    Sissoko





  • 1
    Luis López

  • 4
    Montes

  • 6
    García

  • 9
    Palacios

  • 10
    Chávez

  • 12
    Delgado

  • 16
    Martínez

  • 22
    Escober

  • 23
    Martínez

  • 2
    Chávez


  • 14
    García



  • 20
    Claros



[size][size][size][size]






Coupe du Monde

[/size]
[/size]








O
n vous épargnera le remake du "Et un, et deux, et trois-zéro". La France n'a pas battu le Brésil ce dimanche soir. Et elle est encore loin d'avoir gagné la Coupe du monde. Mais son entrée en matière face au Honduras confirme l'impression qu'elle dégage depuis sa qualification contre l'Ukraine. Les Bleus sont en forme et ça se voit. Mieux, ils prennent (et donnent) du plaisir tout en empilant les buts.

Le onze de départ© PHOTO AFP LUIS ACOSTA

Chanter la Marseillaise ou pas ? Les Français n'ont pas eu à se poser la question puisqu'aucun hymne n'a été joué au stade Beira-Rio de Porto Alegre. Mais si la sono a eu quelques ratés, l'équipe de France, elle, a tout fait pour éviter le coup de la panne.
En dépit de quelques petites mésententes en attaque, les Bleus mettent d'entrée de jeu le pied sur le ballon. Techniquement, les deux formations évoluent sur deux planètes différentes, les Sud-Américains ne relevant le défi que dans l'impact physique.
Mais la réussite fuit les hommes de Didier Deschamps. Par deux fois, ils touchent du bois, d'abord sur une superbe frappe de Matuidi que le gardien hondurien dévie du bout des gants sur le dessus de la transversale (15e). Puis c'est un centre d'Evra qui est  repris de la tête par Griezmann au second poteau. La barre repousse encore (22e).
A l'image de cette action entre Griezmann, Valbuena et Benzema (24e), les Bleus multiplient les offensives mais il leur manque un soupçon de réussite dans la dernière passe. De quoi énerver Pogba, après une faute hondurienne. Son geste d'humeur lui vaut un carton jaune alors que Palacios est averti également (27e).

Pogba face à Palacios, un duel clé© PHOTO AFP LUIS ACOSTA

Ce même Palacios en remet une couche, toujours sur Pogba, mais cette fois dans la surface de réparation. Deuxième carton jaune synonyme de carton rouge pour le milieu de terrain hondurien et penalty transformé dans un fauteuil par Benzema (1-0, 45e).

Un carton rouge pour Palacios et la rencontre bascule© PHOTO AFP LUIS ACOSTA


La joie avant la pause© PHOTO AFP RODRIGO BUENDIA

A le reprise, les Français se montrent toujours aussi entreprenants. Benzema décoche une belle frappe croisée qui rebondit d'abord sur l'intérieur du poteau puis sur la main du portier hondurien, Valladares, qui semble marquer contre son camp (2-0, 48e).
C'est l'occasion d'un petit micmac lié à la nouvelle technologie utilisée pour les franchissements de ligne. Dans un premier temps, les écrans de contrôle indiquent "no goal" parce que le ballon a touché le poteau sans entrer dans le but. Puis l'image se fige sur "goal", une fois que le cuir a passé la ligne. L'arbitre a donc bien fait de valider le deuxième but français.

[/size][/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 18 Juin - 9:17

France: tennis-ballons, soins et selfies

cliquez pour agrandir

voir les photos






C'est sous un chaud soleil et par une température de 30 degrés que l'entraînement du jour a débuté ce mardi à 16h06 pour l'équipe de France au stadio Santa Cruz du Botafogo, une séance ouverte à la presse mais fermée au public, en dehors de cinq chanceux venus de Nice parvenus à se glisser parmi les journalistes. Après dix minutes de footing à petite vitesse puis autant d'accélérations sur toute la longueur du terrain (pendant ce temps, les trois gardiens accompagnés de leur entraîneur, Frank Raviot, s'essayaient à la "golden barre"), les joueurs ont participé pendant trois quarts d'heure à des parties de tennis-ballon, en dehors de Karim Benzema, Moussa Sissoko, Yohan Cabaye, Raphaël Varane et Blaise Matuidi, rentrés dans le sous-sol du stade pour des soins, tandis que Paul Pogba, Mathieu Valbuena et Rio Mavuba se sont fait des passes à l'écart. Plusieurs trios se sont affrontés, le plus démonstratif étant celui formé par Antoine Griezmann, Morgan Schneiderlin et Rémy Cabella, le plus expérimenté par Didier Deschamps, son adjoint Guy Stéphan et Franck Raviot. La séance a été levée à 17h20, les Bleus rejoignant ensuite leur hôtel en bus, non sans s'être livrés de bonne grâce à des selfies en compagnie de la petite cinquantaine de supporters, français et brésiliens, qui les attendaient devant le stade.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mer 18 Juin - 9:18

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Jeu 19 Juin - 15:17


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Ven 20 Juin - 7:02

[size=40]Que l'ensemble des 23 se sente concernés»
Le sélectionneur de l'équipe de France est venu en conférence de presse, ce jeudi soir, à Salvador, à la veille du match des Bleus face à la Suisse. Il a notamment expliqué pourquoi il n'avait pas fait travailler ensemble les joueurs amenés à débuter vendredi.

18partagesTweeterPartagerPartager

[size=12]18partagesTweeterPartagerPartager
[/size]
12
a+a-imprimerRSS

Didier Deschamps prépare le match contre la Suisse. (L'Equipe)

[/size]

«Didier Deschamps, la Suisse est la 6e nation mondiale au classement FIFA, la France est 17e. Ottmar Hitzfeld, le sélectionneur suisse, a dit que le match de demain serait « du 50-50 ». Etes-vous d’accord avec lui ?
L’équipe de Suisse a beaucoup de qualités, elle s’est qualifiée facilement. Il y a aussi eu des matches amicaux et sur les dix derniers matches, ils en sont à sept victoires, deux nuls, et une défaite. Ils ont battu le Brésil. Après, Hitzfeld… La Suisse est la tête de série de ce groupe. On rencontre une équipe de grande qualité.




«Cabaye a totalement récupéré»
[size]Cette rencontre est-elle plus facile à préparer que celle contre le Honduras (3-0) ?
Avec tout le respect que j’ai pour les joueurs honduriens, il y en a peu qui jouent dans les championnats européens. Les Suisses, les joueurs les connaissent plus. Alors de ce côté-là, oui, mais ce n’est pas pour cela que l’on y prête plus ou moins d’attention.

Tous vos joueurs sont-ils disponibles et Yohan Cabaye, qui souffrait des adducteurs, sera-t-il titulaire?
Tout le monde est disponible. La deuxième question, en revanche, je ne veux pas y répondre.

Mais Cabaye est-il à 100 % ?
Il a totalement récupéré. Il n’y a pas de soucis.




[/size]
« Il n'y en a que onze qui débuteront mais je veux que tout le monde soit là, prêt, au cas où.»
[size]Depuis deux jours, vous brouillez les pistes à l’entraînement sur votre onze de départ. Avez-vous un doute sur l’équipe qui débutera ?
Je veux que l’ensemble des 23 se sente concernés. Il n’y en a que onze qui débuteront mais je veux que tout le monde soit là, prêt, au cas où.

Ils ne savent donc pas qui débutera ?
Ils savent en temps et en heure. Il y a d’autres façons de préparer en détails les matches. Je vous l’ai dit, je veux que tout le monde soit concerné.

Ottmar Hitzfeld a dit que son équipe serait solide en défense et procéderait en contres.
S’il le dit… C’est une des caractéristiques de cette équipe suisse, elle se regroupe bien et a les joueurs pour se projeter vers l’avant. Elle laisse peu d’espaces, peu d’intervalles ; Il y aura des périodes comme ça, mais à d’autres, ils joueront plus haut.




[/size]
«Valbuena est en confiance, ça se voit, il a une bonne influence sur notre jeu et une bonne efficacité.»
[size]Mathieu Valbuena est le joueur qui a été le plus utilisé sous votre mandat. Êtes-vous surpris par son rendement au plus haut niveau ?
Non. Il était là avant moi. Je sais ce dont il est capable de faire. Il est en confiance, ça se voit, il a une bonne influence sur notre jeu et une bonne efficacité.

Vous avez inscrit 21 buts depuis 6 matches. Est-ce parce que vous étiez forts ou parce que vos adversaires étaient faibles ?
C’est toujours la même question que l’on peut se poser après un match. A-t-on été très forts ou notre adversaire faible ? Moi, je préfère retenir notre mérite. On a eu un manque d’efficacité à une période, vous l’avez souligné à juste titre. Là, on a une animation offensive plus performante et c’est très important au haut niveau.

Au-delà de la qualification, la première place est-elle un objectif ?
Aujourd’hui, non. Cela voudrait dire que je manque de respect à cette équipe de suisse. Pensons à ce deuxième match et après, on en reparlera.




«Depuis un petit moment, on n'a pas été mis en grande difficulté»

A lire aussi

 
Lloris : «L'équilibre est toujours fragile»



Un nul constituerait-il un bon résultat ?
On va commencer le match pour le gagner. Après, si on ne peut pas le gagner, plutôt que de le perdre, un match nul, ce sera toujours mieux… Personne ne peut savoir comment va se dérouler le match.

Patrice Evra a déclaré qu’avec ce match,on saurait ce que cette équipe de France a dans le ventre. Êtes-vous d’accord avec lui ?
Depuis un petit moment, on n’a pas été mis en grande difficulté. Cela arrivera. Peut-être demain. Si c’est le cas, cela permettra de voir comment peut réagir le groupe dans la difficulté, notamment au niveau psychologique.»

[/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Ven 20 Juin - 14:21


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Ven 20 Juin - 17:33

Balade de jour de match pour les Bleus dans les rues de Salvador de Bahia, avant la rencontre de ce soir (21h, TF1) face à la Suisse. Quelle sera l'équipe alignée par Didier Deschamps ? Faites votre 11 sur l'appli "11 du Match" https://apps.facebook.com/edf_joueurs/





Je n’aime plusJe n’aime plus · · =112215632152510&p[1]=1073742725&share_source_type=unknown&__av=1765493746]Partager · 6 756306250

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 8:10

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 8:11

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 9:04

[size=36]Rouges de plaisir, les Bleus passent le cap de la Suisse[/size]

Publié le 21/06/2014 à 07:15, Mis à jour le 21/06/2014 à 07:40

Équipe de france. Phase de poules/2e match. Hier soir, l'équipe de France n'a fait qu'une bouchée de «petits Suisses»

Pogba, entré en deuxième mi-temps, a aussi participé à la leçon de foot distillée par les Tricolores. Il peut sauter de joie sur la joyeuse troupe qui n'en finit pas d'épater ! / Photo AFP


q ue peut demander en plus le peuple de France après un tel récital de son XI national ? Rien – si ce n'est, on va se répéter, de ne pas s'enflammer. Là, on fait confiance à Didier Deschamps qui, décidément, n'est pas un meneur d'hommes comme les autres. Qui, aussi, connaît trop la versatilité du ballon rond pour ne pas savourer l'instant présent. Alors, joignons-nous à lui !
Et si la France avait remporté le match avant même le coup d'envoi… Didier Deschamps avait bien préparé – et caché – son affaire en titularisant l'ancien Toulousain Sissoko et le Gunner Giroud en lieu et place de Pogba et Griezmann. La Suisse penche à gauche, on va fermer le côté droit ; la Suisse n'est pas à l'aise dans les airs, on va lui mettre de la hauteur dans la surface ! Le sélectionneur n'a pas respecté le fameux adage «On ne change pas une équipe qui gagne»… et il a eu raison. Un match, ça se joue aussi sur tableau noir. En optimisant ses propres points forts comme les lacunes de l'adversaire. «DD» l'Italien, qui n'avait plus de voix au coup de sifflet final, l'a parfaitement intégré. Mieux, il a maintenu tout son groupe sous (bonne) pression : les «23» sont concernés. Y'a qu'à voir chaque célébration de but, entre joueurs sur le pré et suppléants sur le banc. Contrairement à 1998, il ne faut sûrement pas parler aujourd'hui, chez les Bleus, de «coiffeurs».
Parlons-en, justement, d'Olivier Giroud. Vexé de ne pas avoir été aligné dimanche face au Honduras ? Forcément. Rancunier ? Naturellement que non. Pourquoi ? Parce que Deschamps, encore une fois et encore lui, lui a parlé. Pas pour se justifier (ce n'est pas son rôle ; comme le diplomate, un entraîneur bénéficie d'une certaine immunité), mais au contraire pour expliquer son choix. Nuance. Résultat des courses et des comptes : l'ex-Montpelliérain péta la calamine. Un but (0-1, 17e) et une passe (0-2, 18e) en 17 minutes chrono. Difficile de faire mieux au haut-niveau…
Un but, une passe. Alors que Giroud l'aura idéalement mis sur orbite pour le 3-0 (40e) – but qu'on surnomme généralement du break –, «Petit Vélo» avait devancé l'attaquant d'Arsenal en le servant pour l'ouverture du score (0-1, 17e). Ces deux-là s'entendent comme larrons en foire. En témoigne le premier match de préparation, au Stade de France, face à la Norvège (4-0) : doublé de Giroud sur autant d'offrandes du Marseillais. Annoncé partant de la Canebière, le numéro 8 des Bleus est l'électron libre, l'accélérateur de particules indispensable et indissociable à de grands gabarits autour desquels le stratège d'1m67 tourne.
Donnez-lui un ballon tout «sale», il vous rend un objet sacré. Yohan Cabaye, c'est le Monsieur Propre de l'équipe de France. Et dire qu'il n'est pas titulaire en club, au Paris-SG ! Y'a pas un hic, Mister Laurent Blanc ? Là n'est pas le problème ; de toute façon, lui a toutes les solutions ou quasi. Si on se souvient, c'est déjà le milieu tout-terrain des Magpies jusqu'à la trêve hivernale qui avait été à l'origine des deux premiers buts tricolores devant les Honduriens. Sur autant de caviars. Hier, dès l'entame, c'est le Lillois de naissance – automatiquement suspendu au prochain match – qui distribue à Benzema via Matuidi, lequel s'offre la première occasion de la rencontre (6e : tir enroulé). La partition débutait…
C'était une des interrogations du rendez-vous qu'en avant-match beaucoup (dont vos serviteurs) avaient érigé en vrai test. Le scénario puis la pauvreté de la Nati en ont décidé autrement. On patientera donc, et plutôt joyeusement, jusqu'à la prochaine échéance : l'équateur mercredi. Quoique… En attendant, la charnière centrale a montré un échantillon représentatif de son savoir-faire. Qu'elle a fait savoir, d'ailleurs. Allez, une action à surligner pour chaque : le dégagement loin d'être à l'emporte-pièce et la relance de Varane sur Giroud qui va déposer le ballon au cordeau pour le but de Valbuena (0-3, 40e). Sakho ? Bien dans son rôle – de stoppeur – également : tacle rageur dans les pieds de Mehmedi, peut-être le plus actif des Rouge et Blanc hier soir, tandis que la seconde période vient à peine de démarrer (48). Un mot sur les latéraux. Une question, plutôt : avez-vous vu Lichtsteiner et Rodriguez déborder et centrer ; en résumé, poser des soucis à l'arrière-garde tricolore ? Ben, vous avez la réponse sur la copie des deux arrières d'aile français, Debuchy et évra !
Si la qualification pour les 8es est acquise à 99 % – malgré la défaite du Honduras devant l'équateur dans la nuit, il faudra se servir du dernier match pour panser les plaies (Sakho blessé, Cabaye absent). Il y a toujours un enjeu.


[size]
Jean-Pierre Oyarsabal
Vous reprendrez bien un peu de gruyère…
Vous connaissez le savoureux syllogisme : plus il y a de gruyère plus il y a de trous ; plus il y a de trous moins il y a de gruyère ; donc plus il y a de gruyère moins il y a de gruyère ! Hier soir, c'était ça. On pouvait voir au travers de la 6e nation (?) au classement Fifa.
Tant mieux pour nos Bleus, d'Auvergne, de Bresse, du Vercors et d'ailleurs… Mais surtout, bien vu DD des champs. Il ne baguenaude pas dans les pâturages, il n'en fait pas un fromage, comme ses prédécesseurs, il va à l'essentiel avec une rare lucidité : moulage, égouttage, salage… Pour l'affinage, il faudra encore patienter. Logique.
Pogba (1,90m-80kg) «préservé», il a naturellement appelé Sissoko (1,87m-83kg) pour conserver tous les muscles de son entre-jeu mais sa belle idée c'est Giroud ! Giroud, qu'il a laissé gentiment «cailler» sur le banc lors du premier match histoire de «chauffer» son ego ; Giroud et sa tête haut perchée, là-haut, tout là-haut, au bout d'un mètre 1,92 de hargne. Au terme d'un gros quart d'heure, Pan ! Dans le mille ! Guillaume Tell était Français hier soir ! Et voilà les très petits Suisses à genoux pour le compte. Ils ont alors confirmé, sans se faire prier, la crispation, la fébrilité, la psychorigidité déjà manifestée face à l'Équateur. «Un pour tous, tous pour un», telle est la devise de leur beau pays. Mais après la sortie de von Bergen, rouge (sang) sur rouge (gueule…) ils ont eu du mal à se compter onze et l'équipe a fondu.
Intelligence tactique, concentration, discipline, les Français ont suivi la partition à la perfection. Après sarclage de Debuchy, épandage d'Évra, Sakho, même sans Vanzetti, mais avec Varane, a fait les gros yeux, Matuidi s'est baladé, Cabaye promené, Valbuena a même marqué un but et Benzema manqué un penalty. C'est dire !
Alors oui, on reprendra bien un peu de gruyère.[/size]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 10:58

Suisse-Djourou: "La France a un potentiel énorme"

cliquez pour agrandir

voir les photos






Balayés par les Bleus vendredi (5-2), les Suisses ont eu du mal à digérer ce lourd revers, comme l'a confié Johan Djourou à l'issue de ce match du Groupe E. "L'équipe de France était toujours à quatre contre deux ou trois en contre. Leur pressing a été bon, ils ont su profiter de nos erreurs. Techniquement, on a été à la ramasse. Si on regarde les buts, ce sont des contres. Et on a perdu des ballons dans des zones dangereuses", a détaillé le défenseur d'Hambourg. "On n'était pas à notre meilleur niveau, a-t-il encore concédé. Ce n'était pas la meilleure Suisse aujourd'hui pour analyser la France. Mais cette équipe a un potentiel énorme. On savait qu'ils étaient forts devant. Olivier (Giroud) a fait un énorme match, il a montré quel grand attaquant il est. Mais on a fait beaucoup d'erreurs."
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 10:59

Après le large succès des Bleus face à la Suisse (5-2), et la victoire plus étriquée de l'Equateur contre le Honduras (2-1) dans la nuit, on connaît les scénarios de qualification pour les huitièmes de finale dans le groupe E. Premiers de la poule avec six points, les Bleus ne sont pas encore en huitièmes. Mais un match nul face à l'Equateur, mercredi, permettrait aux hommes de Didier Deschamps de valider leur ticket pour la suite de la compétition, et même d'assurer la première place. En cas de revers, les Tricolores possèdent une bien meilleur différence de buts (+6) que l'Equateur (0) et la Suisse (-2), ainsi qu'une meilleur attaque (8 buts). Seule une défaite par au moins quatre buts d'écart éliminerait les Bleus, à condition qu'elle soit combinée à un large succès de la Suisse face au Honduras.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 13:16

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 13:18

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  bienvenou le Sam 21 Juin - 17:10

L'OPINION DU WEB - Mondial-2014 - Les Bleus sont-ils devenus favoris ?
il y a 47 minutes 0 MIDI LIBRE
Ces Bleus-là nous font plaisir. Au point de toucher au Graal le 13 juillet ? 
 

L a sensationnelle victoire décrochée contre la Suisse (5-2) et la monumentale réussite offensive depuis le barrage retour offrent des perspectives alléchantes au Mondial brésilien à une équipe de France euphorique.
La sensationnelle victoire décrochée contre la Suisse (5-2)et la monumentale réussite offensive depuis le barrage retour offrent des perspectives alléchantes au Mondial brésilien à une équipe de France euphorique.

Et pourquoi pas atteindre une finale inespérée voilà quelques jours...
La qualification pour les 8e de finale n'est certes pas encore acquise et il faudra remettre le couvert dès mercredi 25 juin face à l'Equateur pour être certain de figurer dans le Top 16. Mais sauf un cataclysme d'ampleur inégalée, les Bleus peuvent déjà commencer à penser à la suite des opérations. Et pourquoi pas atteindre une finale inespérée voilà quelques jours...
Les Bleus sont-ils devenus favoris ?
Oui
Non
Sans opinion
Répondre au sondage
Nombre de votants : 7
Les Bleus sont-ils devenus favoris ?
Oui

14,3%
Non

85,7%
Sans opinion

0%

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Sam 21 Juin - 19:49

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Dim 22 Juin - 7:44

[size=36]France: Les joueurs auront une soirée libre en famille à Rio[/size]

voir les photos






Après leur dernier match du groupe E programmé mercredi soir au Maracana de Rio de Janeiro, les Bleus ne rentreront pas dans la foulée dans leur camp de base de Ribeirao Preto, comme ils en ont pris l'habitude, mais bénéficieront d'une soirée libre avec leur famille. Certaines familles de joueurs, et notamment les femmes ou compagnes, suivent depuis le début de la compétition le parcours des Français, mais le "gros des troupes" arrivera directement à Rio.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Lun 23 Juin - 9:23

Les Bleus sur la toile

Publié le 23/06/2014 à 08:12



Les Bleus sur la toile



Didier Deschamps n'a pas interdit à ses petits Bleus d'utiliser les réseaux sociaux et il a bien fait ! Depuis le début du Mondial et même pendant la préparation, la plupart des joueurs de l'équipe de France se sont transformés en «serial tweeters». Jour de match ou pas, ils se régalent à partager avec leurs supporters. De ces petits moments du quotidien aux joies d'après match dans le vestiaire, en passant par les voyages en bus ou en avion, tout y est. Place maintenant à la revue tricolore du web do Brazil, évidemment truffée de selfies et de hashtags lourds de sens, c'est à la mode après tout.

Antoine Griezmann est peut-être l'un des plus jeunes joueurs de l'effectif mais il est loin d'être le moins actif sur les réseaux sociaux. Au contraire, la star de la Real Sociedad vit avec son temps. Dès son arrivée au Brésil, ses quelque 227.000 followers ont ainsi pu découvrir la chambre du néo Bleu et partager son émotion, comme son ambition, après chaque victoire.
Tweet n°1.878 : Quelle victoire ! Ce groupe peut aller très loin, mais le chemin est encore long… #ImpossibleNestPasFrancais #AllezLesBleus
Olivier Giroud, lui, se fait plus rare mais a pris l'habitude d'agrémenter ses tweets de photos.
Tweet n°475 (photo de gauche) :Décollage pour #Brasil2014. Merci à vous tous.
Blaise Matuidi n'est pas en reste non plus et se transforme souvent en envoyé spécial des vestiaires post victoire. Et ça donne des images plutôt savoureuses.
Tweet n°435 (photo ci-dessus) : Dans le vestiaire après cette belle victoire, bravo les gars et merci aux supporters pour leur soutien
#AllezLesBleus.
Rémy Cabella, dernier arrivé avec Morgan Schneiderlin, ne boude pas son plaisir de faire partie du groupe même s'il n'a pas encore eu une seule minute de jeu dans ce Mondial.
Tweet n°1.358 : On y est !! La compétition commence maintenant !!! Force et Honneur #AllezLesBleus Enjoy ®©
Qu'ils soient sur le banc ou sur le terrain, nos Tricolores sont donc tous animés par un esprit collectif qu'ils transmettent avec joie. Surtout, ne vous arrêtez pas. Nous aussi on adore ça.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 24 Juin - 7:55

http://www.lindependant.fr/2014/06/23/mondial-2014-la-conference-de-presse-des-bleus-avant-l-equateur-en-direct,1898285.php



 
Mondial-2014: revivez la conférence de presse des Bleus avant l'Equateur (VIDEOS)
 http://www.lindependant.fr/2014/06/23/mondial-2014-la-conference-de-presse-des-bleus-avant-l-equateur-en-direct,1898285.php
[url]


[/url]
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Mar 24 Juin - 10:11

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 26 Juin - 8:34

[size=30]Mondial 2014 : les Bleus au ralenti mais en 8es[/size]
26/06/2014 05:35
 réagir(0)[url=javascript:window.print();][/url]





A l'image de Paul Pogba qui n'a su concrétiser plusieurs occasions, la France a manqué terriblement de réalisme. - (AFP)
France - Équateur : 0-0. Tenue en échec, la France termine première de son groupe et rejoint le Nigeria en 8 es . La Suisse, elle, affrontera l’Argentine.

Elle n'avait plus connu les joies d'une qualification pour les 8es de finale d'un Mondial depuis le 23 juin 2006 et une victoire face au Togo (2-0). C'est désormais de l'histoire ancienne. Et quel luxe d'avoir vécu la scène dans le stade mythique du Maracana à Rio.
Avec sept points dans cette phase de groupes, l'équipe de France ne pouvait pas mieux s'y prendre au Brésil pour retrouver un standing digne de son nom, quatre ans après sa sortie déplorable au dernier Mondial sud-africain. Après un départ canon contre le Honduras (3-0) confirmé par une claque format XXL infligée aux Suisses (5-2), la bande à Didier Deschamps a buté sur l'Équateur (0-0) hier soir.
 Faux rythme puis manque de réalisme
Pour son dernier rendez-vous de la phase de groupes, Didier Deschamps avait décidé de faire tourner. Quasiment qualifiés avant le coup d'envoi grâce à un goal-average en leur faveur (+ 6), les Bleus ont évolué en 4-3-3 mais avec des visages différents. Au total : six changements par rapport au onze titulaire qui avait étrillé la Suisse (5-2). Exit Debuchy, Varane, Evra, Cabaye, Valbuena et Giroud, welcome Sagna, Koscielny, Digne et Schneiderlin. Buteur face aux Helvètes, Sissoko, lui, a démarré sur le front de l'attaque, en lieu et place du « petit vélo » Valbuena dont l'imprévisibilité a manqué. Le joueur de Newcastle a d'ailleurs été à l'origine de la première occasion franche mais sa reprise de volée a buté sur le mètre quatre-vingt-treize de Dominguez (16e).
Dans la chaleur humide du Maracana, la pluie de buts n'a cette fois pas eu lieu et les changements adoptés par Deschamps ont accouché d'un manque d'automatismes. Malgré une menace quasi inexistante de La Tri, les Français se sont installés dans un faux rythme, source du nombre d'occasions famélique dans le premier acte. Une tête de Pogba captée (38e) et une première tentative tardive de Benzema (44e) ont illustré la première mi-temps. L'avertissement équatorien est venu du crâne d'Enner Valencia mais Lloris veillait (41e).
En deuxième mi-temps, les intentions étaient meilleures à l'image de Griezmann dont le tir a ricoché sur le portier avant de heurter la transversale (47e). Le tout, combiné au carton rouge d'Antonio Valencia (50e) suite à un demi-attentat sur Digne, devait automatiquement faciliter la vie des Bleus. En rien. Toutes les tentatives de Pogba (58e, 73e), Matuidi (62e), Sissoko (64e), Benzema (65e, 78e, 84e), Rémy (87e) et enfin Giroud (90e +2) sont restées vaines. De quoi donner de la matière à réfléchir à Didier Deschamps.
Le patron des Bleus pourra aussi toucher deux mots à Mamadou Sakho, auteur d'un coup de coude idiot sur coup de pied arrêté et susceptible d'être sanctionné par la commission de discipline indépendante de la Fifa après visionnage des images.
Super Eagles en vue
Les hommes de Didier Deschamps retrouveront donc le Nigeria en 8es de finale, lundi (18 h). Deuxièmes du groupe F derrière l'Argentine, les Super Eagles, bien que battus par l'Albiceleste hier (3-2, lire par ailleurs) apparaissent très solides, tant dans l'organisation que dans l'impact physique. Tombeurs du Honduras (3-0) hier soir, les Suisses devront en découdre face à l'Argentine d'un Messi intraitable dans ce Mondial.
Une première victoire bleue
Quel que soit le destin de l'équipe de France dans cette Coupe du monde, on peut déjà lui attribuer une première victoire : les Bleus ont remporté le match de leur propre réhabilitation. C'était le premier objectif assigné aux hommes de Didier Deschamps, peut-être le plus important.
Dans ce Mondial, on a vu des joueurs français disponibles, courtois, déterminés, corrects, ambitieux, mais sans condescendance. Autant dire l'exact et heureux contraire du pitoyable spectacle de 2010 en Afrique du Sud, ces insultes, ce pseudo-mouvement de grève, cette suffisance insupportable…
Bâtisseur de cette équipe de France d'une nouvelle ère, Didier Deschamps est assurément le grand artisan de ce renouveau de l'image des Bleus. Le capitaine des champions du monde de 1998 a restauré l'autorité nécessaire au sein d'un groupe qui avait besoin d'ordre et de dignité. Maintenant, place à une autre reconquête, sportive celle-ci. On se prend à y croire…
le match
Spectateurs : 75.000 environ.
 Arbitre : M. Doué (Côte d'Ivoire).
 Avertissement : à l'Équateur, Erazo (83e).
 Expulsion : à l'Équateur, A. Valencia (50e).
 France: Lloris (cap.) - Sagna, Koscielny, Sakho (Varane 61e), Digne - Schneiderlin, Matuidi (Giroud 67e), Pogba - Sissoko, Benzema, Griezmann (Rémy 79e).
 Équateur: Dominguez - Paredes, Guagua, Erazo, Ayovi - Noboa, Minda - A. Valencia, Arroyo (cap) (Achilier, 81e), Montero (Ibarra 63e) - E. Valencia.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  aladin le Jeu 26 Juin - 8:46

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 20 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum