EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

EURO 2016...EN FRANCE

Message  bienvenou le Mar 15 Déc - 6:40

VOILA UN SUJET QUI SERA BRULANT ...EN ESPERANT LE VOIR EN FRANCE

ON PARLE DEJA DES STADES
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Mar 15 Déc - 6:40

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Mar 15 Déc - 6:44

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Lun 15 Fév - 9:30




avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Jeu 11 Mar - 20:09







avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Jeu 15 Avr - 21:35

Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes (Photo Presse-Sports), a déclaré ce jeudi que la délégation de l'UEFA, en visite d'évaluation en France dans l'optique de la candidature à l'organisation de l'Euro 2016, avait été «satisfaite et enthousiaste du soutien de l'Etat». «L'objectif de la délégation, en dehors de l'étude technique du dossier, était de tester et de juger le soutien de l'Etat, a ainsi affirmé Escalettes. Sans cela on n'aurait aucune chance de réussir. Mais les gens de l'UEFA ont été satisfaits et enthousiastes du soutien de l'Etat.»

La délégation de l'UEFA, composée d'une dizaine de techniciens et conduite par le Portugais Gilberto Madail, président de la commission des équipes nationales à l'UEFA, a surtout insisté sur les questions de sécurité, d'hébergement et de construction des stades. Avant la France, cette délégation avait déjà rendu visite à la Turquie et l'Italie, les deux autres candidats à l'organisation de l'Euro 2016.

«Nous avons des infrastructures de haute qualité qui ne demandent pas d'investissements supplémentaires jusqu'en 2016 : lignes TGV, routes, aéroports, hébergement, un réseau technologique de haut niveau, une organisation politique et administrative centralisée, la sécurité, qui est capitale et un atout pour nous, a ajouté le président de la FFF. L'Euro sera également rentable, ce qui est important pour l'UEFA puisque c'est sa seule source de revenus. (?) Si quatre ans après la Pologne et l'Ukraine (organisateurs de l'Euro-2012, ndlr), l'UEFA peut avoir l'Euro dans un pays sûr, un pays stable, avec un patrimoine culturel comme le notre, elle viendra en France sans souci et sans crainte et c'est ce qu'on veut leur offrir.»

Escalettes a également précisé avoir déjà rencontré six des 13 membres du Comité exécutif de l'UEFA qui désigneront le pays hôte de l'Euro, le 28 mai


greves sncf ,supporters du psg , nuage du volcan la journéee a été bien choisie
et les stades sont pour la plupart assez modestes à mon avis
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Ven 14 Mai - 12:38

J MOINS 14

Vers une finale entre la France et la Turquie. Selon les informations de L'Equipe, c'est entre ces deux pays que devrait se jouer l'attribution de l'Euro 2016, le 28 mai prochain. Une tendance qui devrait se dessiner dans «le rapport qualificatif d'évaluation» que publiera l'UEFA aujourd'hui. Ce rapport - établi par des experts techniques sur des critères commes les infrastructures, la sécurité, les transports ou les hébergements - placerait en effet la France en pole position. Devant la Turquie, mais aussi devant l'Italie.

Le mois dernier, la délégation de l'UEFA avait procédé à une visite d'évaluation dans l'Hexagone. Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes , avait alors souligné: «L'objectif de la délégation, en dehors de l'étude technique du dossier, était de tester et de juger le soutien de l'Etat. Sans cela on n'aurait aucune chance de réussir. Mais les gens de l'UEFA ont été satisfaits et enthousiastes du soutien de l'Etat.»

La France devra toutefois attendre le 28 mai prochain - date du vote des treize membres du comité exécutif de l'UEFA - pour savoir si elle sera l'hôte du championnat d'Europe dans six ans. Une épreuve qu'elle n'a plus accueilli depuis celui de 1984, remporté par les Bleus de Michel Platini.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 6:48


c'est la lettre que je lui ecrit lundi dernier

Mon cher PLATINI ,en tant que français tu te dois de nous aider
à l'age que j'ai il n'y aurai guère plus
de grandes manifestations footballistiques en france que je puisse voir en réel
merci michel ouvre cette enveloppe il y a un petit billet comme d'habitude pour toi merci


28/05/2010 01:09
La France va savoir
Qui organisera l'Euro 2016 ? L'UEFA va désigner vendredi le pays qui organisera l'évènement. La France et la Turquie sont les deux favoris.




Après le vote du comité exécutif,
Michel Platini dira vendredi qui de la France, de la Turquie ou de l'Italie organisera l'Euro 2016.
Qui organisera l'Euro 2016 ? L'UEFA va désigner vendredi le pays qui organisera l'évènement. La France et la Turquie sont les deux favoris.

Ce vendredi, à 13 heures, on saura qui de la France, de la Turquie ou de l'Italie organisera l'Euro 2016.
Si l'on se réfère au rapport d'évaluation des experts de l'UEFA, remis le 14 mai,
les dossiers français et turcs sont les deux grands favoris.
Mais la part «politique» d'un tel choix incite à la prudence.
Preuve en est la désignation du ticket Pologne-Ukraine il y a quatre ans,
alors qu'il n'avait a priori aucune chance tant son dossier de candidature était lacunaire...

«Notre atout numéro un, c'est d'offrir à l'UEFA un Euro sans risque,
ce qui peut plaire, vu les problèmes vécus pour 2012 avec l'Ukraine», a rappelé Jean-Pierre Escalettes,
le président de la FFF à l'AFP. Par rapport à ses deux concurrents, la France possède les infrastructures (TGV, autoroutes, aéroport, hôtels...) parmi les meilleures au monde. C'est d'ailleurs un point qui a été mis en avant par les experts. Autre point fort de la candidature française : l'habitude d'organiser des grandes compétitions, comme la Coupe du monde de football en 1998 et celle de rugby en 2007

. L'Euro permettrait également de rénover les douze stades retenus.
Pour effectuer ces travaux, la facture s'élève à 1,7 milliard d'euros, dont 40% seront pris en charge
par les collectivités publiques et l'Etat.
Ce mode de financement rassure Laughing l'UEFA quant au soutien sans faille de l'Etat( bien evidemment en augmentant la dette abyssinalle de la france et des français)
Nicolas Sarkozy, le président français, viendra même soutenir la candidature française à Nyon( (j"avais cru lire qu'il mettrai de l(argent de sa poche No )

A l'instar de la France, le gouvernement turc est également très engagé dans la candidature. Obtenir l'organisation de l'épreuve, après deux échecs (2008 et 2012), permettrait à la Turquie de se faire accepter des Européens, avec comme arrière-pensée les négociations de son adhésion à l'Union Européenne. Le gouvernement s'est d'ailleurs engagé à investir 900 millions d'euros. Même si le dossier est bien ficelé, il semblerait que la situation économique de la Turquie laisse planer un doute sur la solidité de cette candidature. Après les innombrables problèmes de l'Euro 2012, l'UEFA veut que l'édition 2016 se passe sans encombre et qu'elle génère des bénéfices colossaux. Or, comme le rappelle France Football dans son édition de mardi, «la Turquie demeure un marché émergent».

«Nous avons le devoir d'y croire». Giancarlo Abete, le président de la fédération italienne refuse de se laisser abattre, même s'il est conscient que le dossier italien est le moins abouti. Et contrairement aux deux autres candidats, le soutien politique est faible. C'est le premier point noir de la candidature italienne : le gouvernement a attendu le dernier moment pour apporter les 640ME de garantie. L'autre concerne les stades. Sur les neuf déjà existants, il n'y en a qu'un qui soit véritablement opérationnel, l'Olimpico de Rome. Il faudra donc en rénover huit autres et en construire trois, à Palerme, Turin et Cagliari. Ce qui joue en revanche en sa faveur, c'est principalement le budget raisonnable de l'organisation, estimé à 740 millions d'euro
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 10:37

A TREIZE HEURES LA DECISION
TREIZE VOTANTS
TREIZETONNANT TOUT CA CA SENT L" EMBROUILLE ... Laughing POLITICO MAFFIEUSE

Sous les coups de 13 heures, Michel Platini, le président de l'UEFA, dévoilera le nom de l'heureux élu à l'issue d'une cérémonie bien minutée

Avant cette annonce, la matinée aura déjà été bien chargée. Chaque candidat disposera de trente minutes pour une ultime présentation de son dossier. L'ordre de passage, établi par un tirage au sort, est le suivant : Turquie, Italie et France. A l'issue de l'audition de la délégation française, les membres se retireront, de 11h45 à 13h00, pour délibérer à huis clos avant de voter. Le scrutin se déroulera en deux tours : le premier déterminera les deux « finalistes », le second désignera le vainqueur. Les votants seront au nombre de treize (*), puisque le Français Michel Platini, le Turc Senes Erzik et l'Italien Giancarlo Abete n'y prendront pas part pour des raisons évidentes.

Mais tout se jouera-t-il lors de cette matinée genevoise ? Le lobbying des uns et des autres, et le rapport d'évaluation des experts de la commission des compétitions pour les équipes nationales de l'UEFA, qui a mis à jour les forces et les faiblesses des trois candidats, ont dégagé des tendances. Il y a quelques jours, la France et la Turquie apparaissent bien placées, l'Italie en retrait. Mais les liens personnels, les considérations politiques, les raisons économiques... et sportives peuvent encore tout faire basculer d'un côté ou de l'autre. Peu importe, l'heureux élu sera connu à 13 heures.

* Les treize votants : Geoffrey Thompson (ANG), Angel Maria Llona (ESP), Marios Lefkaritis (CHY), Joseph Mifsud (MAL), Allan Hansen (DAN), Frantisek Laurinec (SLV), Avraham Luzon (ISR), Gilberto Madail (POR), Mircea Sandou (ROU), Grogoriy Surkis (UKR), Michael van Praag (HOL), Liutauras Varanavicius (LIT), Theo Zwanziger (ALL).
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 12:30

ce matin à l'hotel les preparatifs pour la plaidoirie de votre président Very Happy

attention ca peut en choquer certains

mais nous avons mis tous nos atouts



avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 13:25

bon on va le savoir ;;tres bientot

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 13:29

La France organisera l'Euro 2016. Ainsi en a décidé le Comité exécutif de l'UEFA, ce vendredi matin à Genève, au terme d'un vote serré (7 voix à 6 au deuxième tour pour la France aux dépens de la Turquie). Les treize votants ont privilégié la candidature française aux dossiers turc et italien.


C'est une demi surprise. On savait que le dossier français était de grande qualité. Son ultime présentation par la délégation française ce vendredi matin à Genève, l'appui sans faille du président de la République Nicolas Sarkozy, venu en personne le soutenir, ont achevé de convaincre les hésitants.


Pour la plus grande joie de la Fédération Française de Football (FFF) et de son président, Jean-Pierre Escalettes, qui jouait une carte importante ce vendredi matin à Genève. « C'est une belle journée pour nous », s'est félicité Escalettes après le verdict rendu par Michel Platini cheers




Une satisfaction aussi pour Platini, le président de l'UEFA, candidat à sa propre succession, et qui jouait lui aussi une partie de son crédit dans cette désignation. Quand le nom de la France est sorti de l'enveloppe, à 13 heures et 5 minutes précises, nul doute qu'il a été soulagé lui aussi...

Un grand oral mené par un garçon de 10 ans

La candidature de la France, défendue notamment par Nathan, un enfant de 10 ans, a fait mouche. Passionné de football et acteur dans la comédie musicale du Roi Lion, le petit garçon a mené le grand oral de présentation avec brio. Au côté de Jean-Pierre Escalettes, président de la FFF, puis Frédéric Thiriez (président de la Ligue nationale) et Jacques Lambert (directeur général de la FFF), il a indiqué aux membres du comité exécutif vouloir connaître l'Euro 2016 pour tous les enfants ayant son âge et ceux qui n'étaient pas nés lors de la Coupe du monde 1998. Nathan a ensuite accueilli Zinedine Zidane qui s'est remémoré un souvenir de l'Euro 1984.

Le Président de la République Nicolas Sarkozy était ensuite intervenu. « L'Etat français est là, tout ce que nous avons dit, nous le ferons, ce n'est pas l'engagement de la Fédération ou de la Ligue, mais l'engagement de tout un peuple. Tous les Français attendent cet évènement », a-t-il dit. « Votre décision sera la bonne, avait adressé le Président aux 13 membres du comité exécutif de l'UEFA, mais si vous nous donnez l'Euro 2016, vous nous ferez plaisir, et croyez bien qu'on va vous recevoir le mieux possible ». Auparavant, la Turquie, avec son Président de la République Abdullah Gul, et l'Italie, avec Paolo Maldini comme ambassadeur, avaient défendu leur candidature.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 13:32

La France a défendu sa candidature à l'organisation de l'Euro 2016 de manière originale, vendredi matin à Genève. Le grand oral de présentation a ainsi été mené par un garçon de 10 ans, Nathan. Passionné de football et acteur dans la comédie musicale du Roi Lion,


le petit garçon a paru très à l'aise au cours d'un exercice maîtrisé qui semble avoir ému. Au côté de Jean-Pierre Escalettes, président de la FFF, puis Frédéric Thiriez (président de la Ligue nationale) et Jacques Lambert (directeur général de la FFF), il a indiqué aux membres du comité exécutif vouloir connaître l'Euro 2016 pour tous les enfants ayant son âge et ceux qui n'étaient pas nés lors de la Coupe du monde 1998. Nathan a ensuite accueilli Zinedine Zidane qui s'est remémoré un souvenir de l'Euro 1984.

« Mon premier souvenir c'était en 1984, quand j'avais douze ans. Je me souviens du match France-Portugal à Marseille. J'ai pu vivre ça avec beaucoup d'émotions. Ce sont ces moments là que j'ai envie de revoir et de revivre. J'ai envie de le revivre pour mes enfants, pour tous ces gens qui veulent voir cet Euro en France. Ça serait fantastique de pouvoir revivre ça en France », a expliqué Zizou.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 13:48

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 17:49

réaction
Zinedine Zidane : « Je suis content de pouvoir avoir cette organisation.

J'ai pu le vivre en tant que joueur, ce n'était pas l'Euro mais la Coupe du monde. Je m'imagine à l'idée que les gens puissent profiter de ce moment et le partager. Le Président de la République a bien compris que son message était important pour la France et l'organisation de cet Euro.
Je me devais d'être là car j'aime l'équipe de France, c'était mon devoir. J'avais envie de voir la France organiser cet Euro. Tout le monde a bien préparé son sujet notamment le petit Nathan qui a été époustouflant

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Ven 28 Mai - 20:06

platini vient de dire que la france a gagné
grace au president de la republique cheers
il doit surement vouloir eviter de rapatrier ses fonds de suisse en france Very Happy probablement
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Sam 29 Mai - 6:33

Un succès et des chantiers
L'obtention de l'Euro 2016 est une bonne nouvelle pour l'économie du football en France, à condition toutefois de bien négocier les prochaines étapes.




Le Stade de France
L'obtention de l'Euro 2016 est une bonne nouvelle pour l'économie du football en France, à condition toutefois de ne pas manquer les étapes suivantes. Voilà le diagnostic de deux experts, Vincent Chaudel, responsable Sports d'Ineum Consulting, et Férédric Bolotny, économiste associé au CDES (Centre de droit et d'économie du sport).

«Vincent Chaudel, Frédéric Bolotny, que change la victoire de Genève pour la modernisation des stades ?VC - Sans l'Euro 2016, certains projets seraient sortis de terre de toutes façons mais d'autres auraient pu être remis en cause. C'est ce qui s'est passé pour beaucoup de projets d'équipements après l'échec de la candidature de Paris aux Jeux de 2012. Avec l'attribution de l'Euro, les lignes vont bouger. L'Etat s'est engagé à hauteur de 150 millions d'euros, sur un investissement total de 1,7 milliard pour douze stades. La nouveauté par rapport à 1998, où l'essentiel du budget est allé au Stade de France qui n'a pas de club résident, c'est que cette fois les nouveaux stades et ceux rénovés font partie du Championnat de France.

FB - L'Euro va débloquer ou accélerer les projets. La participation de l'Etat va être concentrée sur les stades, à l'exception d'autres investissements lourds comme les transports dont la France est bien dotée. Ce coup de pouce devrait avoir un effet d'entraînement non négligeable sur les investissements privés, à travers les PPP, les partenariats public-privé, qui seront la clé de voûte du financement et de l'exploitation des futures enceintes. Cet effort de modernisation peut faire entrer les clubs français dans un cercle économique vertueux. Il aura aussi des conséquences positives sur l'emploi, mais pas sur la croissance, ne rêvons pas.

Les nouveaux stades sont-ils, comme on le dit partout, le moteur de la croissance économique des clubs pour les dix prochaines années ?
VC - Je dirais plutôt que c'est la condition sine qua non à leur développement. Mais un stade, il faut aussi le remplir et donner envie aux fans d'y revenir. L'Euro est une très bonne nouvelle, à condition que le football français sache répondre aux attentes du nouveau public qui viendra garnir les tribunes. La victoire de Genève créé des obligations de performance, sportive bien sûr mais pas seulement, aux clubs concernés.


FB - Les stades seront de plus en plus des équipements multifonctionnels dont la rentabilité ne sera pas cantonnée au spectacle sportif, à deux matches de football par mois. C'est l'une des réponses économiques à l'aléa sportif, la fameuse "glorieuse incertitude du sport". L'autre enjeu majeur est la professionalisation du secteur, à travers notamment de ce que l'on appelle la GRC, la gestion de la relation client. La structure commerciale devra être à la hauteur de l'équipement.

Quels sont les obstacles qui peuvent se dresser face aux nouveaux stades ? Les associations de riverains ? Certaines collectivités locales ?
VC - Peut-être, mais je crois plutôt que l'attribution de l'Euro aura un effet accélerateur, en particulier en matière de réglementation, par exemple sur l'accessibilité aux stades privés par des voies publiques. Un projet comme celui de Lyon va sans doute avancer plus facilement désormais. Ce qui peut en revanche plomber demain les comptes d'un nouveau stade, c'est que le club résident ne soit plus dans l'élite au moment de sa mise en service. C'est pourquoi le modèle économique de chaque stade devra s'appuyer sur des données crédibles incluant ce type d'hypothèse.


FB - Nous avons peu de recul en France sur les mariages à trois qui seront la règle dans les stades. Comment les collectivités, les clubs et les exploitants s'entendront-ils pour se partager le gâteau ? C'est une question majeure. Les clubs y trouveront-ils leur compte ? Chacun a en tête les expériences malheureuses de la FFF et de FFR au Stade de France. L'entente entre les acteurs travaillant ensemble dans chaque stade sera un facteur clé de la réussite.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Sam 29 Mai - 7:02

quand on pense qu'il est né en 1955
et qu"en 1984 comme capitaine de l'EDF il gagnait l'euro à 29 ans cheers grace à 9 buts pour un milieu offensif
il aura fait du chemin pendant ces 26 ans BRAVO MICHEL LE GRAND VAINQUEUR C LUI Very Happy

NOTRE PLUS GRAND JOUEUR DE FOOT
DE TOUS LES TEMPS


Le président de l'UEFA Michel Platini a estimé que la présence du président Nicolas Sarkozy avait fait «pencher la balance» en faveur de la candidature française à l'Euro 2016, dont elle a obtenu l'organisation devant la Turquie et l'Italie.

«Etes-vous fier de la décision ?
Je suis président de 53 pays. Il y avait trois formidables candidatures. Cela s'est joué à rien, dans les évaluations et dans la décision finale. Je suis fier pour des tas de raisons. Je suis content parce que la France a gagné et que je suis français, ne l'oublions pas. Et deuxièmement parce que c'était serré, ouvert, ce n'était pas du despotisme présidentiel, sinon les Français auraient gagné 13-0. Là, ç'a été 7-6.

De quel poids avez-vous pesé ?
Le poids... j'ai maigri un peu ces derniers temps, et donc peut-être que j'ai eu moins de poids sur les autres (sourire).

Qu'est-ce qui a fait la différence ?
Je crois que l'arrivée du président de la République a été importante. Déjà la dernière fois, il y a quatre ans pour Pologne-Ukraine, le président de la République était venu. La présence de Nicolas Sarkozy a fait pencher la balance. Ca s'est joué à 7-6. Donc je pense que c'est bien qu'il soit venu.

Mais le président turc était là lui aussi...
Si Nicolas (Sarkozy) n'avait pas été là, la Turquie aurait certainement gagné.

Est-ce sa présence ou son engagement qui a fait la différence ?
Pour arriver à gagner, il faut un engagement de tout le monde. Et la présentation fait souvent vaciller les choses. Pour Paris 2012, la présentation a fait changer complètement et c'est l'Angleterre (Londres) qui a gagné. Je pense que sa présence a été très importante.

«C'était très inconfortable et pas facile pour moi...»
Après les difficultés pour Ukraine Pologne en 2012, le fait que la France présente une candidature «sans risque» a-t-il pesé ?
C'est difficile de savoir ce que les treize membres ont pensé. On peut faire tous les beaux dossiers qu'on veut, à la fin il y a treize personnes qui votent. Peut-être qu'après l'Ukraine il valait mieux avoir un pays stable, mais ils auraient aussi pu prendre l'Italie comme pays stable. Je ne suis pas dans leurs têtes.







Justement, quelle position aviez-vous ?
C'était très inconfortable, et pas facile ni pour moi, ni pour le premier vice-président qui est turc. Ce n'est pas facile de savoir quelle politique on doit mener vis-à-vis des gens, si on doit aller les voir, faire du lobbying, leur parler. La politique, c'est l'art du mensonge. Donc c'était compliqué, très compliqué.

Avez-vous néanmoins soutenu la candidature française ?
Elle n'aurait pas gagné, sinon (sourire).

Est-ce un couronnement de carrière en tant que président de l'UEFA ?
Non. Le couronnement, c'est le fair-play financier. C'est passé hier, et c'est un moyen de dire que tous les clubs doivent dépenser l'argent qu'ils génèrent, et ne plus vivre à crédit comme ils l'ont fait pendant des années. Ca, c'est un changement inconditionnel dans l'Europe du football.

Quand les Bleus organisent une compétition, ils la gagnent...
Oui mais c'est dans cinq ans ! Il y aura peut-être trois sélectionneurs entre-temps qui seront passés. Moi, je serai dans la tribune à regarder les matches.»
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Sam 29 Mai - 7:09

à roland garros
France 7 - Turquie 6
la france en double ( SARKOZY/PLATINI) gagne au tie break du 5 éme set ............... Laughing

felicitations à ces valeureux turcs
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Sam 29 Mai - 8:34

PARC DES PRINCES
Capacité: 48713 places portée
à 54 453. Coût de la rénovation:
De 70 à 90millions d’euros.
Il a été inauguré en 1972, puis
simplement modernisé pour la coupe
du monde en 1998. Cette fois, le Parc
des Princes bénéficiera d’une
rénovation en profondeur. Colony
Capital, propriétaire du PSG, est favori
de l’appel d’offres lancé par la ville.

OL LAND
Capacité : 61 556 places.
Coût de la construction :
320 millions d’euros.
C’est LE grand rêve du président de
l’OL, Jean-Michel Aulas. Le stade serait
situé à Decines, dans la banlieue
lyonnaise, et devrait être livré au mois
de décembre 2013. Le centre
d’entraînement et les bureaux du club
seraient implantés à côté.

STADE DE LA MEINAU
Capacité : 29320 places portée
à 36153. Coût de la rénovation :
160 millions d’euros.
C’est le projet le plus incertain. L’idée
de la construction d’une nouvelle
enceinte - l’Eurostadium - a été
abandonnée en novembre 2009. La
relégation du Racing en National fait
tâche. Mais le stade devrait tout de
même être agrandi et rénové.



STADE DE FRANCE
Capacité : 81338 places.
Des travaux sont déjà engagés,
et il n’y aura donc pas d’autre
rénovation. Le consortium Stade
de France (conception, construction
financement, exploitation et
maintenance) est détenu à 67%par
Vinci et à 33% par Bouygues. Il a été
inauguré en 1998 après 31 mois de
travaux (pour un coût de 364M¤).

Les douze villes retenues


Paris
Parc desPrinces
45 000 places

St-Denis
Stade de France
80 000 places

Lens
Félix-Bollaert
45 000 places

Marseille
Stade Vélodrome
65 000 places

Nancy
Marcel-Picot
35 000 places

St-Etienne
Geoffroy-Guichard
40 000 places

Lille
Grand Stade
51 000 places

Lyon
OL Land
62 000 places

Nice
Grand Stade
35 000 places

Strasbourg
La Meinau
36 000 places

Bordeaux
Grand Stade
43 500 places

Toulouse
Stadium
40 000 places
Source fff.fr /
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Sam 29 Mai - 8:46

STADIUM TOULOUSE
Capacité : 35 472 places portée
à 40 000. Coût de la
rénovation : 160 millions
d’euros.
Déjà reconstruit en partie
après l’explosion de l’usine AZF
en 2001 - six mois de travaux
avaient été nécessaires pour
le remettre en l’état -, il fera
encore l’objet d’une
rénovation.


VELODROME




Ce choix de l’UEFA conforte
nos ambitions techniques
et économiques", se félicite-
t-on dans les services de la
mairie de Marseille. "Mais même
si la France n'avait pas eu
l'Euro, le projet serait allé au
bout." Avec un Euro 2016, il devrait
se faire encore plus certainement.
La semaine prochaine,
les deux groupements en compétition
remettront leur copie.
D’un côté le groupe Bouygues
(GFC Construction) avec la Caisse
des Dépôts, la Caisse d’Épargne,
les cabinets d’architecture
SCAU (Aymeric Zublena), Atelier
9 (François Guy) et Didier Rogeon;
d’autre part le groupe Vinci
(Vinci Concession) avec VinciSA,
South Europe Infrastructure
Equity Finance (banque européenne)
et les cabinets d’architecture
Populous et C +T (Roland
Carta).
Les travaux du stade d’un
montant qui pourrait être compris
entre 150 et 200 millions
d’euros se feront par le biais
d’un partenariat public privé, le
fameux PPP. "Nous avons négocié
de gré à gré avec les deux groupements
pendant de long mois,
explique-t-on à la Ville. Le dossier
retenu sera voté lors d’un
conseil municipal extraordinaire
le 12juillet."
Début des travaux en 2011
Un projet qui devrait être dévoilé
autour du 25 juin par le
maire UMP de Marseille,
Jean-Claude Gaudin et les
autres patrons des collectivités
locales. Auparavant, les principaux
décideurs politiques provençaux,
se basant sur des recommandations
d’experts techniques
et des services de la ville,
et après un avis du comité constitué
des collectivités locales financeurs,
de la Ville de Marseille
et de l’Olympique de Marseille,
auront fait leur choix.
Le cadre du projet, déterminé
par de nombreuses délibérations
du conseil municipal de
Marseille ces dernières années,
prévoit un stade de 65000 places
contre 60 000 actuellement,
avec des tribunes couvertes. À
c ô t é , un équipement de
10 000m² de surfaces pour des
expositions et des congrès sera
c r é é , a i n s i q u ’ e n v i r o n
100 000m² de locaux commerciaux
et de bureaux. "Un véritable
outil économique", se réjouit-
on dans les couloirs de
l’Hôtel de Ville.
Officieusement, la répartition
des financements a déjà été négociée
et devrait être, sauf surprise
de dernière minute, la suivante
: l’État pour 30 millions
d’euros, le Département des
Bouches-du-Rhône pour 30M¤,
le Conseil régional pour 30millions
d’euros et la Communauté
urbaine Marseille Provence métropole
pour 20M¤.
Le solde des investissements
publics, "la plus grosse part",
étant investi par la ville. Le reste
sera financé par le privé qui, en
contrepartie, reversera une redevance
annuelle à la municipalité.
Les travaux devraient commencer
en 2011, lemaire de Marseille
s’étant engagé à ce que les
abonnés de l’OM supporters
puissent utiliser pendant ce
temps-là le Vélodrome, et durer
jusqu’en 2014.


Financé en grande partie par les droits à bâtir, le projet de grand stade prévoit également des commerces, des bureaux et des logements.


Si le nouveau stade doit rayonner pendant 50 ans selon la Ville,
le précédent n’a que... quinze ans. Et a déjà vieilli. Un stade sans
toit et sans aménagements extérieurs. "Nous aurions pu le couvrir
à l’époque, mais nous avons prolongé le processus engagé par
mon prédécesseur", indique Jean-Claude Gaudin, maire UMP de
Marseille, qui avait dû choisir en urgence entre huit projets
présélectionnés. Actuellement, le stade Vélodrome, inauguré par le
tirage au sort de la coupe du monde 1998 lors d’une très froide soirée
du mois de décembre, a une capacité de 60000 places :
12353 en tribune Jean-Bouin, la seule couverte, 20156 en tribune
Ganay, 13745 en virage Sud Chevalier Roze, 13 759 en virage Nord
Patrice De Peretti et 2276 sièges prestiges et loges.
La capacité des places VIP sera, selon les souhaits de l’Olympique
de Marseille notamment, portée à 5000 places.


Un stade new-look "pour
50ans", selon Jean-Claude Gaudin,
qui pourrait accueillir entre
5 et 6 matches de l’Euro 2016.





STADE GEOFFROY-GUICHARD SAINT ETIENNE
Capacité : 35616 places
portée à 39147. Coût de la
rénovation : 75 millions
d’euros.
Il a subi d’importants travaux
en 1998, et a encore été
rénové en 2007 pour la coupe
du monde de rugby. Un temps
évoquée, l’idée d’un nouveau
stade a soulevé un tollé chez
les supporters des Verts.

STADE MARCEL-PICOT NANCY
Capacité : 20087 places
portée à 35 000. Coût de la
rénovation : 60 millions
d’euros.
En 2016, il devrait être l’un des
plus modernes en France et
sera doté d’un toit rétractable
(qui pourra s’ouvrir et se
fermer en moins de vingt
minutes) et d’une pelouse
synthétique.

STADE FÉLIX-BOLLAERT LENS
Capacité : 41809 places
portée à 45 000. Coût de la
rénovation : 111 millions
d’euros.
Les travaux démarreront en
2011 et s’achèveront en 2014.
Un projet de parking
souterrain (2000 places) est
évoqué. Il pourrait également
changer de nom. Un nouvel
hôtel sera construit à côté.

GRAND STADE LILLE
BORNE DE L’ESPOIR
Capacité: 50186 places.
Coût de la construction :
324 millions d’euros.
Les travaux n’ont pas encore
démarré. Il a d’abord fallu faire
évacuer les gens du voyage
présents sur le site. Comme le
Vélodrome, le financement
sera assuré via le PPP.

STADE CHABAN-DELMAS
OU GRAND STADE BORDEAUX
Capacité : 40000 places.
Coût de la rénovation ou
de la construction :
200 à 230 millions d’euros.
Rien n’est encore décidé. Une
nouvelle enceinte pourrait
voir le jour dans le quartier de
Bordeaux Lac. Mais le flou le
plus total demeure.

GRAND STADENICE
Capacité : 35000 places.
Coût de la construction :
184 millions d’euros.
Il sortira de terre dans le
quartier de Saint-Isidore, sur
la plaine du Var. Les travaux
devraient commencer bientôt
et s’achèveront "au plus tard
en juin 2013" selon le maire
Christian Estrosi.
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Sam 29 Mai - 9:41















avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Dim 30 Mai - 10:29


C" NORMAL IL FALLAIT LE SAVOIR A L"AVANCE
POUR FABRIQUER L ETIQUETTE
LES IMPRIMEURS
DEMANDENT TROP DE DELAIS ...
Y A QUAND MEME
6 LETTRES Embarassed DANS LE NOM FRANCE






Surprise vendredi après-midi,
lors du point presse de Marc Planus.
Le défenseur des Girondins
de Bordeaux réagissait en effet
à la questiondu choix de l’UEFA
d'organiser l’Euro 2016 en France
par un étonnant : "On nous a
appris ça hier soir. On est vraiment
ravis, ça va dynamiser le
football français".
Problème, la décision n’a été
entérinée que vendredi, à
13 heures ! "En fait, c’était ce
matin, a tenté de rattraper Planus.
Je me suis trompé. Sur un
paperboard, on avait marqué à
l’entrée de la salle de restaurant
: ’Félicitations, on accueillera
l'Euro’".
Mieux, mais toujours pas
convaincant compte tenu des
horaires. Bourde signifiant que
les joueurs étaient déjà au courant
et donc, le scrutin biaisé ?
Ou simplement que la délégation,
enfermée dans sa bulle, a
perdu toute notion du temps ?
On souhaite que ce soit la
deuxième solution. Sinon l’affaire
risque de faire grand bruit...
avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  aladin le Jeu 24 Juin - 12:11

MERCI POUR LE ROT 2016 ET AU REVOIR



La ministre des Sports Roselyne Bachelot ne peut être plus claire :
le départ du président de la FFF, Jean-Pierre Escallettes, est «inéluctable».

L'annonce a été faite jeudi matin sur les ondes
. «Le retrait de Jean-Pierre Escalettes, je ne l'ai pas souhaité mais je le trouve aujourd'hui inéluctable», a-t-elle déclaré avant de répéter que la responsabilité du «désastre» de l'équipe de France au Mondial revenait aux joueurs,
au sélectionneur et à la Fédération.
«Les joueurs ne doivent toucher aucune rémunération,
le sélectionneur s'en va donc ça aussi c'est fait, le dernier acteur de ce désastre est la Fédération».

Interrogée sur le salaire de Laurent Blanc, le futur sélectionneur
(100 000 euros mensuels), Roselyne Bachelot a tout simplement répondu :
«C'est un salaire qui correspond à ce que Laurent Blanc
est en droit d'attendre, et qui est inférieur à ce qu'il aurait pu attendre d'un club
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  bienvenou le Dim 11 Juil - 9:18

Michel Platini a quitté hier
matin l'hôpital de Johannesburg
où il avait été admis la
veille à la suite d'un malaise.
Le président de l'UEFA assistera à la finale de la Coupe du
monde ce s o i r entre l e s Pays-Bas et l’Espagne, ont déclaré
l’UEFA et la Fifa dans un communiqué
conjoint, hier. "Michel Platini est ressorti à 9h ce matin
de l'hôpital de Johannesburg oùil avait été admis la nuit dernière
après un malaise, indiquait le
communiqué. Tous les examens médicaux effectués sont normaux
et M.Platini est impatient
d'assister à la finale".
L’ancien capitaine des Bleus, âgé de 55 ans, s’est évanoui vendredi
avant de dîner dans un restaurant de Johannesburg, a précisé
William Gaillard, un responsable de l’UEFA. "Il va bien. Il
souffrait d’un rhume et d’une petite grippe", a ajouté ce dernier,
démentant les rumeurs d’une attaquecardiaque. "Son taux de
glycémie était un peu bas parce
qu’il n’avait pas mangé et qu’il avait un peu de fièvre. Il s'est levé et s'est juste évanoui."
, le patron du restaurant, Johnny
Miranda, a déclaré que Platini
s’était plaint de ne pas se sentir
bien et avait fait quelques pas avant de s’évanouir.
Michel Platini, qui présidel’UEFA depuis 2007, a brigué en
mars dernier un 2e mandat à la tête de l’instance suprême européenne.
Le successeur de Lennart Johansson ne devrait pasavoir d’adversaire lors de l’élection
prévue en mai 2011 à Paris.


TROP FORT PLATOCHE
BONNE SANTE ..
C UN MALAISE VAGLA SUITE A UN ACCES DE FIEVRE ...TOUT A FAIT CLASSIQUE





avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 104
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: EURO 2016 EN FRANCE CA SE RAPPROCHE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum