WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Jeu 6 Sep - 15:02

international espoirs un futur grand BUTEUR Question




_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Ven 7 Sep - 10:42


Ben Yedder, de Violet à Bleuet
Le 07/09/2012 | Mis à jour le 07/09/2012 09:35:02


Depuis le début de la saison, Ben Yedder a marqué trois buts en L1 pour Toulouse dont un contre Reims (1-1).
En pleine forme avec Toulouse, Wissam Ben Yedder a tapé dans l'oeil de Erick Mombaerts. C'est la première fois qu'un joueur international de futsal est appelé en sélection nationale de foot «classique». A confirmer vendredi soir en Slovaquie (18h45).

Il a été élu homme du match par les supporters toulousains après la rencontre à Montpellier (1-1) et contre Reims (1-1). Pas étonnant, puisque Wissam Ben Yedder a marqué trois buts en quatre matches de L1 depuis le début de la saison. «On ne l'a pas vu du match et il marque cette volée du gauche !» s'exclamait Momo Fofana, son ancien coéquipier aujourd'hui Rémois, après leur duel qui s'est terminé par une longue entaille sur le tibia du Toulousain. Un départ ébouriffant qui l'a emmené directement en équipe de France Espoirs. En Slovaquie (18h45) pour les éliminatoires à l'Euro 2013 ou contre le Chili en amical (lundi, 20h50), il portera peut-être le maillot bleu. Une tunique qu'il connaît déjà pour l'avoir portée... au futsal! «Etre le premier et le seul à ce jour à avoir été appelé dans ces deux sélections, c'est énorme. C'est une grande fierté pour moi. Le futsal, c'est comme cela que j'ai découvert le football. C'est une pratique axée sur la vivacité, les déplacements rapides, la technique. J'ai eu la chance de prendre part à deux matches internationaux avec les Bleus et j'en garde d'excellents souvenirs», explique-t-il sur le site de la FFF.


Suivi par Lille en 2010, il avait choisi le TFC pour s'épanouir
En 2010, il cartonnait avec Alfortville en CFA. Courtisé par Lille, il avait choisi le TFC pour mieux s'épanouir. Lors de sa première année, il s'éclate avec la réserve (12 buts et 6 passes décisives en 17 matches) et joue cinq rencontres avec les pros. La saison dernière, Alain Casanova lui offre un peu plus de temps de jeu (onze sorties) avant de faire totalement confiance au joueur de 22 ans pour 2012-2013 : «Il m'avait expliqué en début de saison qu'il comptait sur moi. Cela m'a galvanisé. J'ai eu envie de lui montrer qu'il n'avait pas tort. Même pendant les vacances, j'ai continué à bien me préparer pour être vraiment au top physiquement. Maintenant, je dois avouer que je ne pensais peut-être pas jouer autant et aussi vite. C'est le début idéal sur le plan personnel, mais ce n'est qu'un commencement.» Cela l'amènera peut-être à l'Euro 2013 Espoirs avec les Bleuets en Israël. «Disputer une compétition internationale avec la sélection serait vraiment très, très spécial», rêve-t-il tout haut...


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Ven 2 Nov - 21:17


Ben Yedder et la pépinière du futsal
Avant lui, le néant. Cure de jouvence de ce début de saison, Wissam Ben Yedder est un pur produit du futsal, qui a fait ses classes à Garges Djibson, en championnat de France. Avant lui, presqu'aucun joueur, mis à part Youssef El-Arabi ou Eden Hazard à un degré moindre, n'avait réussi à faire la passerelle entre le football de salon et le football professionnel en France. Décryptage d'un phénomène qui pourrait être amené à se développer.
--------------------------------------------------------------------------------

Wissam Ben Yedder check Alain CasanovaSamedi dernier au Stadium de Toulouse, le Brestois Ahmed Kantari a mis la casquette du souffre-douleur préféré de Wissam Ben Yedder. Excentré à droite à la demi-heure, le lutin toulousain dépose le Marocain d'un crochet gauche dévastateur avant de repiquer rapidement dans l'axe et de finir d'un amour d'enroulé du gauche sous la barre de Thébaut, avec un sang-froid et une facilité qui feraient douter de ses qualités le meilleur buteur de L1 en activité (bon ok, il s'agit de Peggy Luyindula...). Ou comment faire oublier en un énième éclair de génie une escapade en boîte de nuit à la manière d'un Griezmann claquant un doublé avec la Real Sociedad.

Si le natif de Sarcelles éclate cette saison après deux années à manger du banc et de la CFA, c'est un peu grâce à la confiance et à la patience d'un Alain Casanova persuadé de tenir une perle avec ce garçon. Mais la raison principale d'une telle explosition, elle est à chercher dans l'ADN du deuxième meilleur buteur du championnat. Le génome de Ben Yedder n'est pas comme celui de l'écrasante majorité des joueurs de L1. Loin d'être une bâche qui met dix plombes à faire un tour sur lui même, la découverte de l'année est enfant du futsal, à l'image des Sud-Américains (Ronaldinho, Nene) ou des Espagnols. Wissam est un rejeton de la balle qui ne rebondit pas. Il fait ses armes dans les gymnases de la région parisienne, où il régale les habitués du club de Garges Djibson, pensionnaire du championnat de France de futsal, de ses enchaînements à faire péter une durite au premier Cyril Rool venu.

Six sélections en équipe de France de futsal plus tard...

<!-- PaveContenuNews_300*250 -->
<div id='div-gpt-ad-1333394841700-3' style='float:left;width:300px; height:250px;margin:4px;margin-left:0;background:#ddd'>
<script type='text/javascript'>
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1333394841700-3'); });
</script>
</div>
« Lorsqu'on l'a repéré, il avait peut-être 18 ans, donc il était en âge d'aller chez les espoirs. Mais il avait un tel potentiel qu'il a intégré directement les A », se remémore Patrick Pion, ancien sélectionneur de l'équipe de France de futsal des moins de 23 ans. En six sélections chez les Bleus, le Franco-Tunisien marque les esprits. « Il n'est pas passé par la case présélection. Nous l'avons pris tout de suite, c'est dire », se souvient aussi Pierre Jacky, sélectionneur des A qui a eu le Franco-Tunisien sous ses ordres. Le phénomène fait alors des ravages dans les petits espaces propres et épate aussi bien par son sens de la finition que par son altruisme et son jeu juste. Alors, quand les clubs pros ont vent de son existence et que, dans le même temps, il claque neuf buts en à peine une saison avec l'UJA Alfortville en CFA, les coups de fil se succèdent.

« Lille, Strasbourg et Toulouse m'ont contacté pour des renseignements. La vraie interrogation que j'avais, c'était le côté tardif et nouveau de cette passerelle vers le football professionnel. Wissam représentait une première en France », détaille Pierre Jacky. Car mis à part Eden Hazard qui l'avait pratiqué en Belgique, où ce sport est autrement plus développé, ou Youssef El-Arabi, aucun joueur dans l'Hexagone n'avait réussi à ce point ce passage de témoin. En partie à cause du retard culturel français en matière de futsal. Arrivé à la fin des années '70 en France, à Cannes, la discipline débarque avec vingt ans de retard ou plus par rapport aux autres pays européens ou à l'Amérique du Sud, où il fut codifié et popularisé au point de sortir une ribambelle de pépites, de Zico à Ronnie. « Jusqu'à quinze ans, Ronaldo se prédestinait au futsal. Il a changé d'avis à seize ans et à peine trois ans après, il était une star mondiale au Barça », sourit Pierre Jacky.

Un exemple qui va en amener d'autres

La France fait donc une découverte de taille, qui ne l'est pas franchement ailleurs si on regarde ne serait-ce que l'exemple espagnol : le futsal est un vivier que le football peut exploiter sans compter. Ce jeu met en lumière bien trop de qualités louables pour l'occulter, comme le rappelle Patrick Pion, actuel DTN adjoint de François Blaquart : « Les intérêts sont multiples. En futsal, c'est important d'avoir les deux pieds, car il y a changement de zone permanent. La prise d'info est extrêmement rapide, car les espaces sont petits et l'intensité grande. On retrouve des gens qui ont une vitesse gestuelle au-dessus de la moyenne et cette pratique la développe d'autant plus. Enfin, on est en permanence dans la transition, c'est-à-dire la capacité à se projeter en attaque ou se replacer en défense. Il n'y a pas de temps mort, donc les joueurs sont bien plus concentrés et apprennent à participer à toutes les tâches. Sans parler de l'explosivité ou de la qualité à mettre dans le dernier geste. »

Ne reste alors plus au garçon franchissant la barrière pour se retrouver sur le grand terrain que quelques adaptations tactiques à travailler, une vision de jeu plus large à peaufiner. Sans oublier le jeu long ou celui de la tête, pas franchement fréquents en futsal. Patrick Pion et Pierre Jacky en sont persuadés, le futsal est une nouvelle pépinière de talents, surtout chez les 15-19 ans. « On a le cas d'un jeune joueur de Grenoble Foot 38 (CFA), Abdellah Zoubir, qui a fait un essai concluant à Saint-Étienne et a été approché par d'autres. Bon, ça ne s'est pas fait pour d'autres raisons que le football. Mais ça montre bien que les clubs sont désormais attentifs et vont l'être de plus en plus à ce type de joueurs, qui peuvent réaliser des choses que les footballeurs traditionnels ne maîtrisent pas », appuie le DTN adjoint.

400.000 pratiquants en France

La preuve, l'accent est aujourd'hui mis pour que cette pratique encore anonyme en France prenne de l'ampleur, d'autant que la demande, notamment chez les jeunes, est belle et bien là. « On ne peut recenser tout le monde comme licencié FFF. Mais on peut estimer le nombre de pratiquants à 400 000 en France, chiffre en augmentation. C'est le sport le plus demandé chez les scolaires en UNSS. » Alors bien qu'il n'existe pas encore de sport-étude futsal, certains clubs commencent à mettre en place des sessions spécifiques pour les plus jeunes en vue de former les futurs Alexandre Teixeira, petite vedette de la discipline en France évoluant sous les couleurs du Sporting Club de Paris.

« Les pôles espoirs français dispensent aujourd'hui au moins une séance par semaine en salle et les formations d'éducateurs à tous niveaux abordent aussi la question du jeu réduit et du futsal », ajoute Patrick Pion. Enfin, dans les centres de formation, la thématique a aussi son importance. À l'OL, un créneau de futsal par semaine va être mis en place en période hivernale dès cette année pour le cycle de préformation, concernant les jeunes de 13 à 15 ans, et peut-être pour de l'éveil selon la disponibilité des créneaux. « Nous ne travaillons pas exactement dans une configuration futsal. Mais avec ces séances, on va essayer d'atteindre certains objectifs comme l'utilisation de la semelle, des deux pieds. On va travailler sur des principes de jeu à deux ou trois, sur la gestion de l'espace, sur la réversibilité du jeu ou encore quelques aspects comme l'agilité, la coordination, les petits appuis », détaille Stéphane Roche, directeur du centre de formation des Gones. Et celui qui est aussi l'entraîneur de la CFA de conclure par cette phrase lapidaire, mais pleine de sens : « À mon époque, on jouait avec les ballons en feutrine. Mais le futsal a toujours été un moyen de bien jouer au football. »


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Mar 27 Nov - 7:28

Suspendu jusqu'en décembre 2013 de toutes sélections françaises, Wissam Ben Yedder a décidé de faire appel de sa sanction. En compagnie d'Antoine Griezmann, Mbaye Niang, Chris Mavinga et Yann Mvila, qui a également pris la même décision, l'attaquant de Toulouse, auteur de ses 8e et 9e buts dimanche contre Lyon (3-0), s'était signalé en sortant en boîte juste avant un match de barrages décisif avec les Espoirs, match finalement perdu

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Mer 28 Nov - 9:05


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Sam 15 Déc - 15:54


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Jeu 27 Déc - 12:57



Wissam Ben Yedder la révélation du TFC

Wissam Ben Yedder, un talent brut qui ne demande qu'à exploser./Photo DDM, Michel Viala
Du paradis à l'enfer. Révélation à la pointe de l'attaque du TFC, Wissam Ben Yedder, international espoir, a payé cher une virée nocturne. Mais le lutin s'est remis la tête à l'endroit.

La voix est posée, le discours ne laisse pas de part au doute. «Wissam Ben Yedder sera la révélation de la saison, vous verrez», promet Alain Casanova, l'entraîneur du TFC. Nous sommes en juillet dernier, en plein stage de préparation à Luchon. Jusque-là, Wissam Ben Yedder n'est aux yeux du grand public que ce gamin de 22 ans qui en paraît deux de moins, doué techniquement, mais incapable de se fondre dans le moule du foot actuel, où le volume de course est davantage loué par les coachs que le talent individuel. En une demi-saison, l'ex- milieu de terrain, reconverti attaquant, est pourtant devenu un homme qui compte dans l'univers impitoyable de la Ligue 1. Ses neufs buts en 18 matches disent mieux que tous les mots la qualité principale du lutin toulousain : une maîtrise gestuelle et une adresse devant le but rarement vues au Stadium. «Il a une très grande qualité technique, est toujours à l'affût, n'a pas peur des coups et va au combat», résume son capitaine, Jonathan Zebina.

Certains supporters toulousains regrettent que le TFC n'ait pas su exploiter cette pépite plus tôt. Recruté à Alfortville (CFA) en 2010, après avoir affiné sa technique sur les terrains de futsal en banlieue parisienne, «WBY» a dû ronger son frein pendant deux ans en réserve. Pas prêt aux exigences de la Ligue 1 ? Réticence à se défaire du sacro-saint système en 4-1-4-1 ? Pour ne pas passer à côté de ce talent, Alain Casanova répond finalement à sa manière : fidèle au modèle espagnol, où certains milieux sont parfois placés avant-centre (Fabregas avec l'Espagne, Messi avec le Barça), il installe ce petit homme d'1,70m à la pointe de l'attaque toulousaine, là où tout le monde s'est cassé les dents depuis quatre ans. Hormis Gignac en 2008-2009. La suite lui a donné raison : face au but, Ben Yedder ne tremble pas. Plus à l'aise, il empile les réalisations, et rapporte 16 points à son équipe. «Je me suis amusé à lui dire qu'il ressemblait à Romario, avec ses gestes et manière de bouger pas toujours académique, mais il ne savait pas très bien qui était Romario et ça l'a fait rigoler…», rigole Jonathan Zebina. Car l'Ange peut aussi se transformer en démon. Pas seulement pour les défenseurs. Wissam Ben Yedder a poussé la comparaison avec l'attaquant brésilien jusqu'à son goût pour la fête. Mi-octobre, entre deux matches avec l'équipe de France espoirs, au Havre, il accompagne quatre camarades en boîte de nuit, à Paris, à 200 kilomètres de là. «J'ai été surpris, et même choqué, avoue Étienne Capoue à ce sujet. On s'est d'abord dit que c'était une blague. Ensuite, il est venu dans le vestiaire et s'est excusé. Il est comme notre petit frère». Suspendu de sélection jusqu'à fin 2013, Ben Yedder a décidé de faire appel de cette sanction. Il sera reçu le 15 janvier à la Fédération Française de Football, où il pourra dire tout l'amour qu'il porte au maillot bleu : sollicité par la Tunisie, le Toulousain a pour l'instant décidé de se donner toutes les chances de réussir avec l'équipe de France. Protégé par son président, Olivier Sadran, Wissam Ben Yedder réserve ses meilleures réponses sur le terrain.

«Tout seul, je ne suis rien», Wissam Ben Yedder après son doublé face à Lyon (3-0)

Bio express
Wissam Ben Yedder est né le 12 août 1990 à Sarcelles. Il possède la double nationalité franco-tunisienne. Il passe ses premières années de footballeur dans plusieurs clubs de la banlieue parisienne, où il s'essaie au futsal, au point d'être sélectionné en équipe de France (2 sélections). C'est à Alfortville (CFA) qu'il se révèle : il inscrit 9 buts en une demi-saison. Son entraîneur, Azzedine Meguellatti, lui conseille alors de rejoindre le TFC et Alain Casanova. Les deux techniciens se connaissent : lors de la saison 2002-2003, «Casa», alors adjoint de Mombaerts, appelle chaque semaine Meguellatti, coach d'Istres, parce que les Istréens affrontent à chaque journée le futur adversaire du TFC… On connaît la suite.


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Jeu 10 Jan - 7:23

FFF: Ben Yedder fait appel
Suspendu jusqu’au 31 décembre 2013 de toutes sélections nationales après sa sortie nocturne non autorisée avec quatre autres joueurs de l'équipe de France Espoirs, Wissam Ben Yedder a décidé de faire appel de cette sanction. "Je vous confirme que Wissam a bien interjeté appel devant la cour supérieure d'appel de la Fédération française de football", a confié mardi à l’agence Reuters l'agent de l'attaquant toulousain, précisant que le recours avait été déposé en fin de semaine dernière. Suspendu pour sa part jusqu’au 30 juin 2014, le Rennais Yann M’Vila a lui aussi fait appel de cette sanction.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Ven 1 Fév - 19:30

Décisions de la Commission Supérieure d'Appel
Suite aux appels de Wissam Ben Yedder et Yann M'Vila, joueurs de l'Equipe de France Espoirs, la Commission Supérieure d'Appel a pris les décisions suivantes :

•Confirmation pour Wissam Ben Yedder de la suspension de toutes sélections en équipes nationales du lundi 12 novembre 2012 jusqu'au mardi 31 décembre 2013, avec une période de sursis du 1er octobre 2013 au 31 décembre 2013.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  aladin le Dim 16 Mar - 8:31

Ben Yedder, la surprise de Deschamps ?

 15/03/2014 à 10:16 | 8



Et si Wissam Ben Yedder allait au Brésil ?




À l’inverse de Cheikh M’Bengue et Nabil Bentaleb, tous deux passés par l’équipe de France Espoirs, avant d’évoluer sous le maillot d’une autre sélection, Wissam Ben Yedder a choisi de jouer sous le maillot tricolore.
Alors que l’attaquant de poche du TFC dispose d’une double nationalité franco-tunisienne, la sélection africaine espérait le convaincre de porter les couleurs rouges et blanches, en vain. «J’ai choisi la France. Mon objectif, c’est le Mondial, tout joueur rêve du Mondial. Maintenant, cela passe par des étapes, il va falloir travailler et se donner à fond», expliquait l’attaquant des Pitchouns en début de semaine.
En effet, comme nous l’indiquions depuis plusieurs mois, l’avant-centre espère intégrer la sélection de Deschamps. Il faut dire que cet ancien pensionnaire de futsal s’en donne les moyens, puisqu’il rayonne sur les pelouses de Ligue 1. En témoigne son magnifique but inscrit face à Reims le week-end dernier. Déjà auteur de quinze réalisations la saison passée, le natif de Sarcelles aurait pu intégrer le groupe France plus tôt. Mais il faisait partie des joueurs suspendus pour une sortie nocturne avant un match de l’équipe de France Espoirs. Alors qu’il a fini de purger sa peine fin septembre, cet amoureux des petits espaces pourrait enfin devenir le guide tant attendu par Casanova et consorts.
Qui sait, peut-être que Wissam Ben Yedder conclura sa belle fin d’année sur un air de samba ?



RÉACTIONS DES LECTEURS


JAYBE, il y a 13 heures - le 15/03/2014 à 17h32
oui...oui...Wissam Ben Dupont doit intégrer l'EDF.


Signaler un abus




COPPIFAUSTO, il y a 16 heures - le 15/03/2014 à 14h58
Pourquoi pas ? Dugarry et Guivarch l'ont faites !!!
mais pour l'amour du cie! : rendez-nous Fodé Mansaré !!


Signaler un abus




sberro, il y a 17 heures - le 15/03/2014 à 14h15
J'espère que Wissam Ben Yedder serra sélectionné dans l'équipe de France pour le Brésil, il a le sens du but mieux que Benzema


Signaler un abus




Doberman, il y a 19 heures - le 15/03/2014 à 12h16
bilbao31, tu as répondu à quelqu'un complètement parano et aigri et qui ne souhaite qu'une chose, la perte du TFC... il n'a jamais un mot sympa envers ce club donc ce n'est pas la peine de lui répondre. Ignore-le.


Signaler un abus




bilbao31, il y a 20 heures - le 15/03/2014 à 11h07
jealou, et il a re-selectionné sissoko cette fois pour faire plaisir à Pardew et relancer Newcastle?^^Après bien d'accord que ce joueur ne soit pas à la hauteur, concernant ben yedder, malgré tout son talent c'est trop tôt, il lui faut franchir un autre palier en changeant de club et confirmer à mon avis.


Signaler un abus




jealou, il y a 20 heures - le 15/03/2014 à 10h53
Ben Yedder en équipe de France, et pourquoi pas Sirieix ou Akpa Akpro, tant qu'on y est...quoique avec Deschamps faut s'attendre à tout, il a bien sélectionné Sissoko pour faire plaisir a Casanova et relancer l'équipe qui bégayait un peu...alors pourquoi pas..??
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  bienvenou le Mar 28 Oct - 6:41

Toulouse: Ben Yedder dans le viseur de la Roma ?





Excellent cette saison et en pleine progression depuis la fin du dernier exercice au cours duquel il aura inscrit la bagatelle de 16 réalisations, Wissam Ben Yedder (déjà 6 buts depuis la reprise des hostilités en Ligue 1) serait dans le viseur de l'AS Roma. Nos confrères italiens de Sport Mediaset indiquent que Walter Sabatini, le Directeur sportif de l'AS Rome, en aurait fait l'une de ses priorités pour renforcer les Giallorossi de Rudi Garcia. Toutefois, l'avant-centre toulousain, ancien membre de l'équipe de France de futsal, serait également pisté par Tottenham en Premier League et, surtout, le FC Barcelone en Liga.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: WISSAM BEN YEDDER..LE MESSI FRANCAIS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum