MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Lun 21 Oct - 8:15

Platini, de Knysna au Qatar
Ses souvenirs de la crise de Knysna, son avis sur le potentiel de Zinedine Zidane comme sélectionneur, ou encore sa réaction à la polémique sur les chantiers mortels du Qatar : Michel platini a fait quelques confidences dimanche soir dans le Canal Football Club.

«En Afrique du Sud, je me cachais pour ne pas répondre aux questions...» (L'Equipe)










41
a+ a- imprimer RSS

Knysna
Michel Platini a reconnu qu'il avait «beaucoup souffert» lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud en raison de l'attitude de l'équipe de France à Knysna. Au point de fuir la presse qui n'aurait pas manqué d'interroger le président français de l'UEFA sur la crise des Bleus. «Je me cachais pour ne pas répondre aux questions des journalistes, parce que je les aurais massacrés aussi.»

Marseillaise
Sans commenter le fait que certains joueurs français ne chantent pas la Marseillaise avant les rencontres, l'ancien numéro dix a expliqué que lui-même n'ouvrait pas la bouche lorsqu'il était joueur, en raison des paroles de Rouget de Lisle. «Moi je la connaissais mais je ne la chantais pas, parce que j’allais faire un match de football, et la Marseillaise a toujours représenté pour moi des mots guerriers. Je ne pouvais pas dire "on va égorger". Si l’hymne était un hymne à l’amour, je l’aurais très certainement chantée

Zidane

L'ancien sélectionneur (1988-1992) voit-il Zinedine Zidane prendre place un jour sur le banc national ? «Zinedine apprend avec un maître qui s’appelle Ancelotti (Ndlr : au Real Madrid). Il sera peut-être plus prêt pour entrainer l’équipe de France que je ne l’ai été, si jamais le président de la Fédération lui demande d’entraîner l’équipe de France.»

Qatar
«Il faut que les Qataris règlent les problèmes, et c’est beaucoup plus important que de savoir si dans neuf ans on va jouer en hiver ou en été», a-t-il répondu à une question sur la polémique autour des nombreux morts sur les chantiers dans le petit état du Golfe, désigné par la FIFA comme organisateur du Mondial 2022. Et il a répété que s'il a apporté son soutien au Qatar lors du vote de la FIFA en décembre 2010, ce ne fut pas sous la pression de Nicolas Sarkozy, le président de la République de l'époque. «Quand je suis arrivé au déjeuner à l’Elysée, il y avait l’Emir du Qatar et le Premier Ministre, donc j’ai cru comprendre que c’était un message un peu subliminal, mais jamais il ne m’a demandé, non. On ne demande pas à quelqu’un de voter pour quelqu’un.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Ven 25 Oct - 8:30

Michel Platini : «Ça va jaser»
Michel Platini estime que la grève des footballeurs ne sera pas comprise. (L'Equipe)










136
a+ a- imprimer RSS

Michel Platini, le président de l'UEFA, a donné jeudi son sentiment sur le principe d'une grève contre la future taxe à 75%, prévue le week-end du 30 novembre. «Des footballeurs qui font grève, avec le salaire qu’ils ont, c’est sûr que ça va jaser, non ?», a-t-il déclaré dans une interview aux Spécimens, diffusée en intégralité à partir de 19h40 sur Canal + Sport. Interrogé pour savoir si cette grève serait une bonne chose, Michel Platini est catégorique : «Forcément, non. Il n’y a pas beaucoup de grèves qui sont comprises par le public. Est-ce une bonne chose ? Je ne sais pas. Vous me parlez de problématiques franco françaises, et moi je ne suis plus trop en France.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mar 29 Oct - 12:06

Platini suggère un Mondial à 40 pays

Publié le 29/10/2013 à 03:53, Mis à jour le 29/10/2013 à 08:51



Le temps de la surenchère ?/AFP



Michel Platini, le président de l’UEFA, a indiqué dans une interview au journal anglais The Times que le passage de la Coupe du monde de 32 à 40 équipes lui paraissait envisageable, dès le Mondial 2018 en Russie.
«Je suis d’accord pour qu’il y ait davantage d’équipes d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et d’Amérique du nord à la Coupe du monde. Alors pourquoi ne pas passer de 32 à 40 équipes ? Cela ferait huit groupes de 5 équipes. Et selon nos études, cela ne rajouterait que trois jours de compétition à la Coupe du monde», a déclaré Michel Platini.
Cette proposition du président de l’UEFA intervient deux jours après que le président de la Fifa, Joseph Blatter, a proposé de reconsidérer le nombre de représentants de chaque continent, proposant de réduire le contingent européen (13 places actuellement).
«Il faut accorder aux fédérations africaines et asiatiques la place qu’elles méritent. Les Européens et les Sud-Américains ont la majorité des places pour la Coupe du monde alors qu’ils ont moins de fédérations que l’Afrique et l’Asie. Ce n’est pas normal que l’Afrique n’ait que cinq places», avait déclaré vendredi M. Blatter au magazine de la Fifa.
Surenchérissant, Platini a proposé de répartir les huit places supplémentaires comme suit, «deux africaines, deux asiatiques, deux américaines, une d’Océanie et une européenne».

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Mar 19 Nov - 12:20

Platini: "Deschamps ne sera responsable de rien"

Interrogé dans les colonnes de L'Equipe sur la légitimité de Didier Deschamps à poursuivre sa mission de sélectionneur de l'équipe de France même en cas d'élimination ce mardi soir, au Stade de France, face à l'Ukraine, dans le cadre du match retour des barrages pour la Coupe du monde 2014 au Brésil, Michel Platini déclare : "Je n'ai jamais accordé beaucoup d'importance au rôle du sélectionneur. Didier (Deschamps) ne sera responsable de rien, ni de la victoire, ni de la défaite. Ce sont les joueurs qui sont déterminants." Et le président de l'UEFA de plaider pour la continuité en vue de l'Euro 2016, que la France organisera : "Je ne vois pas les responsabilité d'un président de fédération sur un coup franc loupé ou un penalty arrêté. De toute façon, la France est le pays de la Révolution. Il faut toujours couper des têtes. Moi, je pense qu'il faut préparer 2016. Ce sera une nouvelle histoire."
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mer 4 Déc - 16:44

"Sarkozy ne m'a pas demandé de voter pour le Qatar", réaffirme Platini

Publié le 04/12/2013 à 15:12, Mis à jour le 04/12/2013 à 15:18



Michel Platini n'a pas été poussé à voter pour le Qatar.



<a target="_blank" href="http://ad-emea.doubleclick.net/activity;src%3D2967404%3Bmet%3D1%3Bv%3D1%3Bpid%3D104944152%3Baid%3D277601705%3Bko%3D0%3Bcid%3D56421773%3Brid%3D56310990%3Brv%3D1%3Bcs%3Db%3Beid1%3D1030399%3Becn1%3D1%3Betm1%3D0%3B_dc_redir%3Durl%3fhttp://ad-emea.doubleclick.net/click%3Bh%3Dv8/3eae/17/c5/%2a/z%3B277601705%3B0-0%3B0%3B104944152%3B4307-300/250%3B56421773/56310990/1%3B%3B%7Esscs%3D%3fhttp://memorix.sdv.fr/5c/www.ladepeche.fr/sports/Football_articles/L41/1794891613/Position1/AmauryMedias/ADEME_DECHETS_PAVA_1558745/ademe_dechets_pava_1558745.html/5538314f394649322b4f6f41444d6a49?http://www.reduisonsnosdechets.fr/entreprises"> <img border="0" alt="" src="//s0.2mdn.net/ads/richmedia/studio/pv2/26021030/20131113050135658/ADEME_video_entreprise_300x250.gif" width="300" height="250" /> </a> <img width="0px" height="0px" style="visibility:hidden" border="0" alt="" src="http://ad-emea.doubleclick.net/activity;src=2967404;met=1;v=1;pid=104944152;aid=277601705;ko=0;cid=56421773;rid=56310990;rv=1;&timestamp=2582281;eid1=9;ecn1=1;etm1=0;" /> <img width="0px" height="0px" style="visibility:hidden" border="0" alt="" src="" /> <img width="0px" height="0px" style="visibility:hidden" border="0" alt="" src="" /> <A HREF="http://memorix.sdv.fr/5c/www.ladepeche.fr/sports/Football_articles/L41/1794891613/Position1/AmauryMedias/ADEME_DECHETS_PAVA_1558745/ademe_dechets_pava_1558745.html/5538314f394649322b4f6f41444d6a49?http://ad-emea.doubleclick.net/jump/N3021.271770.AMAURYMEDIA/B7945321.6;sz=300x250;ord=1794891613?">< IMG SRC="http://ad-emea.doubleclick.net/ad/N3021.271770.AMAURYMEDIA/B7945321.6;sz=300x250;ord=1794891613?" BORDER=0 WIDTH=300 HEIGHT=250 ALT="Advertisement"></A>
Michel Platini est catégorique. Nicolas Sarkozy ne lui a pas demandé de voter en faveur du Qatar pour l'attribution du Mondial-2022.
"J'affirme catégoriquement que le président Sarkozy ne m'a pas demandé de voter pour que le Qatar soit l'hôte du Mondial-2022, ni avant, ni pendant, ni après cette rencontre", à l'Elysée le 2 décembre 2010, a insisté le président de l'UEFA dans un entretien accordé au quotidien espagnol As, publié ce mercredi.
L'ancien numéro 10 des Bleus a ensuite relaté les circonstances de sa présence à l'Elysée, ce 2 décembre 2010, peu avant le Comité exécutif de la FIfa qui allait attribuer le Mondial-2018 à la Russie et l'édition 2022 au Qatar. "J'ai reçu un coup de téléphone du président de la République française, qui est mon pays comme tout le monde le sait. En arrivant (à l'Elysée), j'ai rencontré l'émir du Qatar et le Premier ministre de l'émirat. Personne ne m'avait informé de leur présence. Nous avons tous dîné ensemble, mais je le répète, tout comme personne ne m'avait dit qu'ils seraient là, jamais le président Sarkozy ne m'a demandé que le Qatar soit le pays hôte du Mondial-2022", a raconté Michel Platini. "Je pouvais comprendre que Sarkozy était intéressé par le fait de voir le Qatar organiser la Coupe du monde. Mais il ne m'en a pas fait la demande", a encore ajouté le président de l'UEFA.
Le triple Ballon d'Or (1983, 84, 85) a fait cette nouvelle mise au point à la suite des récentes déclarations de Sepp Blatter, le président de la Fifa, le 22 novembre, selon lesquelles "la France et l'Allemagne, les pays qui commandent l'Europe, (avaient) fait pression pour organiser ce tournoi au Qatar".
Le 20 octobre, sur Canal+, Michel Platini avait déjà nié une telle demande du président Sarkozy.
Concernant le calendrier de ce Mondial-2022, au centre d'une interminable polémique avec les températures très élevées dans l'émirat en été, "Platoche" a répété dans les colonnes de AS qu'il était possible de changer le mois de la compétition et qu'il ne serait "pas idéal" de la jouer en été. "Nous pouvons peut-être changer de mois, mais pas de pays. Mais c'est au Qatar de prendre la décision. En tout cas, la Fifa a décidé de ne plus se mêler de ce problème jusqu'à la fin de la Coupe du monde 2014 au Brésil", a conclu Michel Platini.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Ven 6 Déc - 17:12


UEFA
Jeudi 05 Décembre 2013
PLATINI POUR L'EXCLUSION TEMPORAIRE
Dans une interview au journal espagnol AS, le patron de l'UEFA, Michel Platini explique qu'il aimerait modifier la règle du carton jaune. Ce qui constituerait une vrai révolution.
Je changerai le système des avertissements, les cartons. Je ferai comme au rugby, je sanctionnerai les fautifs d'une exclusion de dix ou quinze minutes, a affirmé Platini.
De cette manière, ce serait l'équipe adverse qui en profiterait immédiatement, alors qu'avec le système des cartons c'est l'adversaire suivant au calendrier,complète l'ancien numéro 10 des Bleus.
Michel Platini propose également de réserver une place en Ligue des Champions aux équipes qui remportent la Coupe nationale. Actuellement, le vainqueur ne gagne 'seulement' qu'une place en Ligue Europa.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Mar 14 Jan - 8:34

Ribéry, à l'annonce du lauréat lors du gala, a accusé le coup dans la salle. Il y a de quoi. France Football, qui avait d'ailleurs annoncé le lauréat sur son site internet avant qu'il ne soit connu à Zurich lors de la cérémonie, a précisé que le Français arrive troisième du vote (23,36% des suffrages), derrière "CR7" (27,99 %) et Lionel Messi (24,72%), quadruple tenant du titre qui avait pourtant connu une saison hachée par les blessures.
"Je suis déçu car le Ballon d'Or, pendant 50 ans, a tenu compte du résultat, du palmarès sur le terrain. Là, on en est à la valeur globale des joueurs et ça pose problème", a d'ailleurs déploré Michel Platini, président de l'UEFA, au micro de L'Equipe 21.
Et Platini d'asséner qu'"il y a un petit quelque chose qui a changé dans le Ballon d'Or depuis qu'il est passé à la Fifa". Avant seul France Football l'organisait.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Mar 14 Jan - 11:36

.
Platini est «très déçu» http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Platini-est-tres-decu/431812

1533partages Tweeter Partager Partager

1533partages Tweeter Partager Partager

489
a+ a- imprimer RSS






Michel Platini, président de l'UEFA, au micro de L'Équipe 21 : «Je suis très déçu pour Franck Ribéry. Donc l'an prochain, on va revenir et ce sera Ronaldo-Messi, puis dans deux ans Messi-Ronaldo, dans trois ans Ronaldo-Messi ? Pendant 50 ans, le Ballon d'or a tenu compte du palmarès sur le terrain. Là, c'est plutôt basé sur la performance globale des joueurs, et ça pose problème. Même si Ronaldo est un très grand Ballon d'or. Il y a un petit quelque chose qui a changé dans le Ballon d'or depuis qu'il est passé à la FIFA.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  internet34 le Sam 25 Jan - 9:37

Fifa. Platini ne se déclarera pas avant le Mondial
Monde - 24 Janvier



  • Michel Platini sera-t-il le futur président de la Fifa ? | Photo: EPA/MAXPPP





    Michel Platini, le patron de l'UEFA, annoncera sa décision de briguer ou non la présidence de la Fifa après le Mondial.


« Je ne bougerai pas de ce que j'ai dit et je souhaite bonne chance à tous ceux qui vont se présenter à la présidence de la Fifa », a déclaré l'ancien capitaine de l'équipe de France.
« J'ai du boulot à l'UEFA, on a des choses à créer, on a des choses à faire et mon emploi du temps est très chargé. Et je maintiens ce que j'ai dit depuis très longtemps: si je me présente, ce sera à la Coupe du monde ou après la Coupe du monde. Et ce sera plutôt après la Coupe du monde », a poursuivi « Platoch' »
Michel Platini a précisé qu'il n'avait pas écouté l'annonce de la candidature de Jérôme Champagne, ancien diplomate qui fut secrétaire général adjoint et directeur des relations extérieures de la Fifa.
L'actuel président de la Fifa, Sepp Blatter, 77 ans, a laissé entendre qu'il dévoilerait ses intentions avant le congrès de la Fifa, les 10 et 11 juin à Sao Paulo.

internet34

Messages : 5458
Date d'inscription : 30/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  internet34 le Sam 25 Jan - 10:03

Présidence Fifa: Platini fera part de son choix après le Mondial
Le 24 janvier à 15h45 | Mis à jour il y a 17 heures
PHOTO/AFP VANDERLEI ALMEIDA
Michel Platini, le patron de l'UEFA, a répété ce vendredi qu'il ferait part de sa décision de briguer ou non la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa) après le Mondial-2014, même si un premier candidat, le Français Jérôme Champagne, a déjà lancé sa campagne.
"Je ne bougerai pas de ce que j'ai dit et je souhaite bonne chance à tous ceux qui vont se présenter à la présidence de la Fifa", a déclaré l'ancien capitaine de l'équipe de France, lors d'une conférence de presse à l'issue du comité exécutif de l'UEFA. "J'ai du boulot à l'UEFA, on a des choses à créer, on a des choses à faire et mon emploi du temps est très chargé. Et je maintiens ce que j'ai dit depuis très longtemps: si je me présente, ce sera à la Coupe du monde ou après la Coupe du monde, et ce sera plutôt après la Coupe du monde", a poursuivi le patron de la confédération européenne de football.

Michel Platini a précisé qu'il n'avait "pas lu grand chose" ni "écouté" l'annonce de la candidature de Jérôme Champagne, ancien diplomate qui fut secrétaire général adjoint et directeur des relations extérieures de la Fifa. Le président de la Fifa, Sepp Blatter, 77 ans, a laissé entendre qu'il dévoilerait ses intentions avant le congrès de la Fifa, les 10 et 11 juin à Sao Paulo.

internet34

Messages : 5458
Date d'inscription : 30/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  internet34 le Sam 25 Jan - 10:36

Ferguson intègre l'UEFA

Lors d'un point presse à Nyon vendredi, Michel Platini a annoncé l'arrivée de Sir Alex Ferguson au sein de l'UEFA. L'Ecossais va devenir ambassadeur des entraîneurs de l'instance européenne de football. Ferguson, présent au point presse, a déclaré que c'était "un honneur et un privilège d'accepter ce rôle ainsi qu'un "beau défi" pour lui. Le président de l'UEFA a précisé que l'ancien coach de Manchester United sera également "membre du groupe d'étude technique de la Ligue des champions et du championnat d'Europe". "Fergie" ne devrait donc pas retrouver le banc des Red Devils à la place de David Moyes, malgré les espoirs de certains fans mancuniens.

internet34

Messages : 5458
Date d'inscription : 30/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  internet34 le Dim 23 Fév - 12:43

Platini pense que ça se jouera en hiver

58partages Tweeter Partager Partager

58partages Tweeter Partager Partager

2
a+ a- imprimer RSS


Le président de l'UEFA, Michel Platini, pense que le Mondial 2022 se déroulera en hiver. (Reuters)



Au cours d’une interview accordée au JDD qui est parue ce dimanche, Michel Platini, le président de l’UEFA, a laissé entendre la que Coupe du monde 2022 au Qatar pourrait bien avoir lieu l’hiver. Comme l’avait aussi dernièrement suggéré le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke. « Oui, je pense que c’est parti pour que ça se fasse. Jérôme Valcke ne s’est pas fait reprendre parce qu’il a dit que ce serait en hiver, mais parce qu’il a parlé de novembre-décembre, alors que le comité exécutif avait prévu de débattre sur le sujet », a précisé Platini.

internet34

Messages : 5458
Date d'inscription : 30/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Mer 12 Mar - 8:59

Football : vers la fin des pourcentages des commissions des agents ?
2 commentaires
Publié le 11/03/2014 à 09h57 , modifié le 11/03/2014 à 10h13 par
SudOuest.fr avec AFP


Le Conseil stratégique du football professionnel européen a appelé à une régulation des transferts
Michel Platini trouve que les transferts dans le football deviennent de plus en plus malsains © Photo
AFP JACK GUEZ









Publicité
L
e Conseil stratégique du football professionnel européen, qui regroupe des représentants des fédérations membres de l'UEFA, du syndicat des clubs européens (ECA), du syndicat des ligues professionnelles européennes (EPFL) et du syndicat des joueurs pros (FIFPro division Europe), a "condamné le pourcentage des commissions des agents sur les transferts et a appelé à une régulation".

Publicité
Cette instance s'est également "à nouveau inquiété" des joueurs appartenant "à des tiers", apportant son soutien au projet de l'UEFA d'interdire l'inscription de tels joueurs dans ses compétitions, "si la Fifa (Fédération internationale de football) ne les interdisait pas à l'échelle mondiale".
Michel Platini, président de l'UEFA, avait déjà souhaité en août dernier que le monde du football se donne les moyens de lutter contre les dérives du marché des transferts, qui "devient un gros business", parfois "malsain".
"Moi, je suis toujours allé à la fin de mes contrats. Aujourd'hui, certains joueurs deviennent des produits. Nous devons, tous ensemble, et en premier lieu la Fifa, réfléchir à quelque chose de plus sain", avait-il expliqué devant la presse internationale à Monaco.
"Aujourd'hui, il arrive que des joueurs n'appartiennent même plus à des clubs mais à des sociétés financières ou des personnes, c'est un retour 50 ans en arrière, c'est une honte. C'est malsain qu'un club ne fasse plus jouer un joueur pour le forcer à partir et réaliser un transfert", avait poursuivi l'ancien joueur vedette de la Juventus
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  internet34 le Jeu 27 Mar - 9:16

l’été»27/03 07h55 - Football
Michel Platini, président de l'UEFA, a annoncé jeudi, lors de son discours d'ouverture du Congrès de l'Union européenne de football à Astana, qu'il aborderait «après l'été»2014 le sujet des «élections Fifa et UEFA 2015» : soit il briguera un nouveau mandat à la tête de l'UEFA, soit il se lancera dans la présidentielle Fifa. «Comme cela vous (les membres des 54 fédérations composant l'UEFA) concerne en premier lieu, nous en parlerons tous ensemble lors des réunions du «TEP» (Top executive programme, sessions qui rassemblent des dirigeants et abordent les sujets importants à l'UEFA) qui auront lieu après l'été», a affirmé Platini, qui précise : «Je serai, comme d'habitude, à votre écoute, et nous pourrons alors prendre des décisions ensemble, comme nous le faisons toujours.» Pour l'heure, un seul candidat s'est déclaré pour l'élection présidentielle à la Fifa en 2015, Jérôme Champagne, ancien diplomate qui fut secrétaire général adjoint et directeur des relations extérieures de la Fifa.

internet34

Messages : 5458
Date d'inscription : 30/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  internet34 le Ven 28 Mar - 9:02

Football. Platini : « Une seule personne peut battre Blatter »
Kazakhstan - 27 Mars



  • Michel Platini ne cache plus ses ambitions. | AFP






Le président de l'UEFA, affiche de plus en plus ostensiblement ses ambitions se briguer la présidence de la Fifa.

Vous avez dit que vous dévoileriez vos intentions -vous présenter à la Fifa ou briguer un nouveau mandat à l'UEFA- après la Coupe du monde, en discutant avec les fédérations européennes. Qu'est que cela signifie dans le détail ?
C'est une question qui ne regarde pas seulement la Fifa, mais l'UEFA, car si le président de l'UEFA va à la Fifa, ça devient une question pour l'UEFA. C'est donc un sujet de discussion que j'aurai avec les fédérations européennes. J'ai beaucoup d'amis, ils me connaissent, je veux les écouter.
Ce sera une décision personnelle ou collective ?
Ce sera une décision personnelle, mais j'ai le droit d'écouter ceux autour de moi qui me soutiennent, ceux qui sont avec moi depuis dix ans. Ce n'est pas un but pour moi d'aller à la Fifa. Moi, mon but, c'était de marquer des buts mais j'ai vieilli et je suis devenu président. Je suis heureux à l'UEFA, j'aime ce que je fais, ce que j'ai fait. Le problème c'est que Sepp Blatter a dit d'abord qu'il allait se retirer. Et à ce moment, beaucoup de fédérations ont dit qu'elles penseraient à moi. Mais maintenant, vous le savez mieux que moi, on ne sait pas s'il se présentera ou pas. Ce n'est pas une question de personne, lui ou pas lui. Mais ça peut compter dans ma décision.
La décision de M. Blatter compte donc pour prendre la votre ?
Je donnerai ma réponse après la Coupe du monde. Il y aura une série de rencontres avec les responsables de fédérations européennes, peut-être que 99% diront : « On préfère que tu restes à l'UEFA », ça peut aussi être un élément de réflexion.
Cette consultation peut tourner au vote ?
Non, non, c'est ma décision personnelle.
A Astana, l'UEFA a encore innové avec la création d'une Ligue des nations, on a l'impression qu'il se passe moins de choses à la Fifa...
Peut-être que si je vais à la Fifa, je pourrais avoir beaucoup d'idées aussi (rires).
Le seul candidat déclaré est Jérôme Champagne, qui a dit : « Si Blatter se présente, il ne peut être battu ». C'est ce que vous pensez aussi ?
Une seule personne peut battre Blatter.
Vous ?
Oui.
Avez-vous assez de soutiens en dehors de l'Europe pour ça ?
Beaucoup m'ont demandé d'y aller.
Et que leur répondez-vous ?
Je prendrai ma décision après la Coupe du monde (rires).
La Fifa est-elle, selon vous, plus difficile à gérer que l'UEFA, car elle rassemble des personnes venues d'horizons lointains, aux philosophies si différentes ?
Bien sûr. Blatter a des pressions, on lui demande plus de places à la Coupe du monde (par nombre de qualifiés par continents), plus de places au comité exécutif (par continent) et il doit faire de la politique. Ce n'est pas le même métier à l'UEFA. A moins de faire moins de politique à la Fifa et plus de foot. Mais si vous faites de la politique, à la fin, vous avez des problèmes politiques.

internet34

Messages : 5458
Date d'inscription : 30/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  internet34 le Ven 28 Mar - 10:42

Mondial 2018 en Russie : Platini en a "ras-le-bol" des demandes de boycott
20 commentaires
Publié le 27/03/2014 à 15h07 , modifié le 27/03/2014 à 17h42 par
SudOuest.fr, avec AFP


Selon le président de l'UEFA, ces demandes politiques de boycott émanent de gens qui "ne s'intéressent pas au sport le reste du temps"
Le président de l'UEFA Michel Platini s'est exprimé en marge Congrès de l'UEFA à Astana. © Photo
AFP JACK GUEZ









Publicité
M
ichel Platini maîtrise encore l'art du contre-pied. Après avoir regretté le ballon d'or de Cristiano Ronaldo en janvier dernier, l'ancien meneur de jeu des Bleus a exprimé son "ras-le-bol" au sujet des demandes de boycott émanant de politiques ou intellectuels, visant des tournois sportifs. Et notamment la demande de boycott du Mondial 2018 Russie après la crise autour de la Crimée.

Publicité
"Les gens qui font ce genre de demandes ne s'intéressent pas au sport le reste du temps, mais dès qu'il y a une manifestation sportive, ils disent "il ne faut pas y aller"" s'est agacé Michel Platini en marge du Congrès de l'UEFA à Astana (Kazakhstan), où s'est notamment tenu le vote favorable à la création d'une "Ligue des nations".
 
"Je sais que le sport est devenu important, mais quand même..."  
 
"Les politiques avaient boycotté l'Ukraine pendant l'Euro 2012, au début... mais après, pendant la finale, il y avait les premiers ministres espagnols et italiens...", a-t-il ironisé.
"Systématiquement, c'est le sport qui doit être boycotté, je sais que le sport est devenu important, mais quand même... Pour le Mondial en Argentine, en 1978, moi j'avais dit: "On va en Argentine et on s'exprime là-bas". Pour Sotchi, j'avais dit: "Il faut y aller et s'exprimer". Mais il y a souvent des soi-disant intellectuels qui demandent de ne pas y aller. Mieux vaut être à la table des négociations que de ne pas y être, c'est ce que je pense", a-t-il conclu.
Platini avait été interrogé sur les politiques, en général, préconisant le boycott. Les exemples se sont multipliés ces dernières semaines. Ainsi, l'eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit avait proposé de menacer Vladimir Poutine de boycotter la Coupe du monde de football dans son pays en 2018, comme moyen de pression contre la Russie dans le dossier ukrainien.

internet34

Messages : 5458
Date d'inscription : 30/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Ven 4 Avr - 9:19

Platini soutenu par Bruxelles
4/04 07h45 - Football
Michel Platini, le président de l'UEFA, a obtenu jeudi à nouveau le soutien de Bruxelles aux principes du fair-play financier alors que les premières sanctions pour les clubs vivant au-dessus de leurs moyens sont attendues ce printemps. Le patron du foot européen a rencontré le commissaire européen chargé de la Concurrence, Joaquin Almunia, afin de le tenir informé de l'application des règles du fair-play financier dans le but de mettre le holà aux dérives financières des clubs du vieux continent. «Je suis très heureux du soutien de M. Almunia au travail de l'UEFA dans la mise en œuvre du fair-play financier, et je suis particulièrement heureux de voir que les discussions sur ces questions d'intérêt commun ont déjà avancées», a déclaré Platini dans un communiqué.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Ven 25 Avr - 10:03

Le fair-play financier vise le PSG
25/04/2014 05:35
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]

Tweet



Michel Platini, président de l'UEFA, « pense que des sanctions significatives vont toucher des gros clubs ». - (AFP)
Sur la pelouse, le Paris SG est performant. Mais il doit aujourd’hui avancer avec précaution sur un autre terrain, celui du fair-play financier édicté par l’UEFA.

Le PSG respecte-t-il les règles du fair-play financier ? Pas sûr… Pas sûr du tout même, s'interrogait hier Michel Platini, président de l'UEFA, dans Le Parisien. Le principe du fair-play financier (FPF) est simple : les clubs ne doivent pas dépenser plus qu'ils ne gagnent. En cas de non-respect, les sanctions vont de la simple mise en garde à l'exclusion des compétitions européennes, dont la prestigieuse Ligue des champions.
« Les premières décisionsseront annoncées début mai. Il y aura des choses dures », poursuit Platini, qui a le sentiment qu'il ne devrait pas y avoir « d'exclusions des compétitions européennes », même s'il « pense que des sanctions significatives vont toucher des gros clubs ». Dans la presse européenne, les clubs les plus fréquemment cités comme posant problème sont le PSG et Manchester City.
Que risque le PSG ?
Le club parisien, qui a dépensé plus de 380 millions d'euros en transferts depuis qu'il est passé sous propriété des Qataris à l'été 2011, est un cas d'école. Pour justifier les gains à hauteur de ces dépenses, le propriétaire du PSG, Qatar Sport Investments (QSI), met en avant un contrat de sponsoring avec l'autorité du tourisme du Qatar (QTA), sur la base d'environ 200 millions d'euros par an pour assurer la promotion du pays par le biais du club.
Ce sponsoring vaut-il réellement 200 millions d'euros ? Relève-t-il d'une partie liée ? Autrement dit, l'argent vient-il de la même source, puisque le nom Qatar revient dans QSI et QTA ? L'UEFA dit dans ses textes : « Si le propriétaire d'un club injecte de l'argent par le biais d'un contrat de sponsoring par une société avec laquelle il a des liens, les instances compétentes étudieront ce cas et, si nécessaire, adapteront le calcul du résultat relatif à l'équilibre financier en prenant en compte les recettes de sponsoring dans la mesure appropriée en fonction des prix du marché ».
Si les experts de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) jugent que les 200 millions d'euros ne reflètent en rien la valeur du marché, le PSG ne pourra pas à leurs yeux présenter des recettes justifiant ses recrutements pharaoniques. Que risque le PSG s'il est reconnu en infraction par l'ICFC ? L'UEFA a toujours répété que le FPF n'a pas pour but de tuer les clubs. Mais une interdiction d'inscrire des recrues dans les compétitions de l'UEFA est prévue dans les textes, tout comme la restriction du nombre de joueurs qu'un club peut y inscrire, ou encore « la limitation financière des coûts globaux des prestations en faveur du personnel (pour certains joueurs dans les compétitions UEFA) », ce qui correspond à une limitation de la masse salariale.
Quid de Monaco ? L'autre nouvelle puissance financière de la L1, aux mains du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, n'est pas pour l'heure concernée par le FPF. Mais l'ASM, actuel 2e de L1, est assurée de disputer au moins les barrages de la Ligue des champions la saison prochaine et c'est donc au printemps 2015 que l'ICFC tranchera sur son dossier.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Sam 26 Avr - 5:56

Fair-play financier: Platini ne souhaite pas d'exclusion de club
25/04/2014 16:54
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]  

Tweet



Le président de l'UEFA Michel Platini le 25 avril 2014 à Paris - AFP
Michel Platini, président de l'UEFA, a indiqué vendredi qu'il ne souhaitait pas d'exclusion de clubs dans le cadre du fair-play financier, rappelant toutefois que d'éventuelles sanctions relèvent d'une commission indépendante.

"Je souhaite qu'il n'y ait pas d'exclusion (de clubs) car le fair-play financier a été mis en place pour aider les clubs, pas pour les tuer, pas pour les punir, mais ce sont des organes indépendants qui vont décider (d'éventuelles sanctions)", a expliqué Platini en marge d'un comité de pilotage de l'Euro-2016 à Paris.
"Je pense qu'il y aura forcément des sanctions, mais je n'en sais pas plus, car cela relève d'une commission de discipline indépendante, a-t-il poursuivi. Quand un club ou un stade en Europe se fait sanctionner, je n'y suis pour rien, la décision est prise par une commission de discipline indépendante, mais c'est moi qu'on insulte dans les stades; bon c'est comme ça, j'ai les épaules solides".
"Le fair-play financier, ce sont les clubs qui l'ont voulu, nous (à l'UEFA) on l'a mis en forme, avec les clubs. C'est un projet qui a fait l'unanimité, au niveau sportif et politique (soutien de la Commission européenne), pour tenter de trouver les moyens de réguler les dépenses des clubs", a conclu le président de l'UEFA.
Le principe du fair-play financier (FPF) est simple: les clubs ne doivent pas dépenser plus qu'ils ne gagnent. En cas de non respect, les sanctions vont de la simple mise en garde à l'exclusion des compétitions européennes, dont la prestigieuse Ligue des champions.
Les experts indépendants de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) avaient ciblé 76 clubs - sur les 237 engagés cette saison dans les compétitions européennes - nécessitant des informations supplémentaires afin de clarifier leur dossier.
Ils diront début mai pour chacun des cas s'il doit être absous, considéré comme une infraction mineure, faire l'objet d'un règlement à l'amiable, ou s'il doit être référé à la chambre de jugement pour sanction.
Dans la presse européenne, les clubs les plus fréquemment cités comme posant problème sont le Paris SG et Manchester City.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Mar 13 Mai - 10:13

Mondial: Zico donne raison à Platini








Invité de l'émission Luis Attaque sur RMC, Zico, la légende brésilienne, a apporté son soutien à Michel Platini qui avait demandé aux Brésiliens de "se calmer le temps du Mondial". "Quand le Brésil s'est porté candidat pour accueillir l'événement, on a dit que les fonds pour payer les dépenses viendraient du secteur privé. Et au final, les fonds publics ont commencé à être utilisés. Et ça révoltait un peu les gens. Logiquement, ça a été le plus grand problème, a déclaré l'ancien joueur de Flamengo sur RMC. C'est pour ça qu'il y a eu ces manifestations durant la Coupe des confédérations. On espère que ça n'arrivera pas pendant la Coupe du monde." Un soutien de poids pour le président de l'UEFA. Les Brésiliens, eux, seront ravis...
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Jeu 15 Mai - 7:09

Platini mouille le maillot pour l'arbitrage à cinq
14/05/2014 16:06
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]  

Tweet



Le président de l'UEFA Michel Platini le 22 février 2014 à Nice - AFP/Archives
Le président de l'UEFA Michel Platini mouille le maillot pour l'arbitrage à cinq, en déficit d'image auprès des supporters et médias mais plus performant pour l'ancienne star de la Juventus qu'une technologie qui ne dit "pas toujours la vérité".

"C'est notre devoir de communiquer, de montrer que c'est un bon système", a dit M. Platini mercredi avant la finale d'Europa League Benfica-FC Séville au Juventus Stadium.
"Le système n'est pas parfait, car derrière l'arbitre il y a l'homme, mais presque", a-t-il ajouté.
L'apport des deux arbitres supplémentaires dans la surface est "difficile à comprendre pour le public, qui les voit immobiles, mais en fait ils se parlent beaucoup entre eux", a insisté le président de l'Uefa.
Platini a souligné que les consignes du Board (organe garant des lois du jeu) demandant aux arbitres de surfaces de ne pas bouger n'aidaient pas le public à mesurer leur apport.
 
- "Quand ce n'est pas une idée de la Fifa..." -
"Quand ce n'est pas une idée de la Fifa c'est toujours plus difficile", a-t-il commenté, rappelant sa "fierté d'avoir déjà changé des règles: l'interdiction de la passe en retrait au gardien ou le rouge pour faute en position de dernier défenseur".
Selon le directeur de l'arbitrage de l'Uefa, Pierluigi Collina, les supporters "ne savent pas comment ça marche, et on entend souvent des commentateurs à la télévision dire: +Ils ne servent à rien, ils restent juste derrière la ligne+. Mais en réalité ils servent énormément."
Collina a diffusé des vidéos d'actions litigieuses avec l'enregistrement des conversations entre arbitres pour appuyer sa démonstration. On entend l'arbitre de surface crier: "Penalty! Penalty! Penalty!" ou "Nothing (rien)! Nothing! Nothing!" et expliquer ensuite ce qu'il a vu à l'arbitre central.
"Déjà 35 fédérations utilisent les arbitres additionnels", a rappelé Collina, qui "ne comprend pas que l'Angleterre n'ait pas adopté ce système".
Collina estime que la technologie sur la ligne de but, validée par la Fifa, "pouvait aider les arbitres à déterminer si le ballon a ou non franchi la ligne, mais c'est son seul apport, alors que l'arbitre additionnel peut remplir bien d'autres missions car il offre un second angle de vue".
 
- Exclusion temporaire -
 
"OK pour la ligne de but, mais stop, a commenté Platini. Après on va créer la technologie du hors-jeu, puis la technologie de la surface de réparation, etc. Pour moi c'est la fin de foot."
Le président a martelé sa "conviction": "je ne crois pas en la technologie, je ne crois pas qu'elle dit toujours la vérité, je crois en l'arbitrage humain."
Lors de cette présentation des bienfaits de l'arbitrage à cinq, Collina a également annoncé que l'Uefa allait proposer à l'Ifab (International football association board, nom complet du Board), l'exclusion temporaire du joueur fautif "tant que le joueur blessé n'est pas revenu en jeu" ou n'a pas été remplacé.
Le système actuel "est injuste", a ajouté le chef des arbitres européens. "Le joueur qui a commis la faute est averti mais reste sur le terrain et l'autre équipe se retrouve un instant à dix, cela donne un avantage au fautif".
Enfin l'Uefa ne baisse pas les bras au sujet de la "triple-peine" et compte refaire une demande pour changer cette règle.
"Exclusion, penalty et suspension, c'est un peu trop", a commenté Collina.
L'Uefa pourrait reformuler sa demande (une précédente requête de l'Uefa a été rejetée le 1er mars par le Board) en distinguant "carton jaune et penalty pour une faute en cas de +claire occasion de but+, qui est restaurée par le penalty, et rouge et penalty pour une main sur la ligne. Là, c'est différent car c'est un but qui est sauvé, et non une occasion de but". Mais la question ne sera pas réexaminée avant 2015.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Mer 4 Juin - 7:31

France/Monde - Mise à jour : 12:23 - Sport
Mondiaux 2018-2022: Platini a rencontré Bin Hamman avant le vote
03/06/2014 12:23
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]  

Tweet



[url=javascript:void(0)]suivante[/url] [url=javascript:void(0)]précédente[/url]
Michel Platini, président de l'UEFA, à Gibraltar le 10 mai 2014 - AFP/Archives Marcos Moreno
Michel Platini, président de l'UEFA, a bien rencontré fin 2010 Mohamed Bin Hammam, ex-président de la Confédération asiatique, mais il n'a pas été question de Qatar-2022, contrairement à ce que suggère le Daily Telegraph, a affirmé mardi à l'AFP une source proche de la présidence de l'UEFA.

"Je ne suis plus étonné par la diffusion de rumeurs sans fondement qui visent à salir mon image dans un moment important pour l’avenir du football. Plus rien ne me surprend !", a réagit mardi midi le président de l'UEFA dans un communiqué.
"Je trouve ahurissant que des conversations avec un collègue du Comité exécutif de la Fifa de l’époque puissent se transformer en complot d’Etat, poursuit le président de l'UEFA. J’ai bien sûr rencontré Mr. Mohamed Bin Hammam à plusieurs reprises en 2010, puisque nous étions tous deux membres du même Comité exécutif depuis 2002".
Dans son édition de mardi, le Telegraph affirme détenir des preuves que le président de l'UEFA avait rencontré en privé le Qatarien Mohamed Bin Hammam, alors membre du Comité exécutif de la Fifa et radié à vie en 2012 pour corruption.
Selon la source proche de la présidence de l'UEFA, le Qatari avait alors demandé au Français de se présenter à l'élection pour la présidence de la Fifa, et il n'aurait pas été question de la candidature de l'Emirat pour l'organisation du Mondial-2022.
"Les petits déjeuners entre membres du comité exécutif de la Fifa (NDLR: Platini l'est toujours, Bin Hammam a été radié depuis) n'ont rien d'extraordinaire, car ils logent dans le même hôtel lors des réunions de travail, a expliqué cette source à l'AFP. Mais celui-ci, en novembre 2010, était particulier, car Bin Hammam voulait que Platini se présente à la présidentielle Fifa qui allait avoir lieu en juin 2011".
"Platini a dit que ça ne l'intéressait pas, Bin Hammam lui a alors dit qu'il allait se présenter contre Blatter (NDLR: Joseph Blatter, président en exercice depuis 1998), il n'y a pas eu de discussion sur le dossier du Qatar pour 2022 mais sur la présidentielle à la Fifa", a ajouté cette source.
Bin Hammam se présentera effectivement à la présidence de la Fifa, mais il retirera finalement sa candidature, accusé d'avoir acheté des voix lors d'une réunion de la Confédération du football caribéen en mai 2011 à Trinité-et-Tobago, avec des enveloppes contenant 40.000 dollars (29.000 euros à l'époque). Le Qatari sera ensuite radié pour ces faits de corruption.
- L'enquête sur l'attribution du Mondial bouclée d'ici le 9 juin -
Le nom de Bin Hammam a refait surface récemment quand le Sunday Times a indiqué qu'il aurait dépensé plus de cinq millions de dollars pour que les responsables du football mondial votent en faveur du Qatar pour l'attribution du Mondial-2022.
Selon le site internet du Telegraph, le petit-déjeuner entre Platini et Bin Hamman aurait eu lieu un mois avant le vote du comité exécutif de la Fifa, le 2 décembre 2010, à Zurich.
Et quelques jours plus tard, mais toujours avant le vote, le président de l'UEFA se rendait à un dîner à l'Elysée à l'invitation de Nicolas Sarkozy, alors président français, en présence de l'émir du Qatar et du Premier ministre de l'Emirat.
La Fifa a annoncé lundi que l'enquête sur l'attribution controversée des Mondiaux 2018 à la Russie et 2022 au Qatar devrait être bouclée d'ici le 9 juin.
Présents au Brésil avant l'ouverture du Mondial le 12 juin, Joseph Blatter et Jérôme Valcke, respectivement président et secrétaire général de la Fifa, ont refusé de commenté les accusations du Sunday Times.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Jeu 5 Juin - 7:28

Platini : «Didier Deschamps a la légitimité»
Michel Platini, le président de l'UEFA, pense que la France n'est pas favorite mais peut croire en ses chances au Mondial

0partages Tweeter Partager Partager

0partages Tweeter Partager Partager


a+ a- imprimer RSS


Michel Platini juge Didier Deschamps compétent dans son rôle. (Boué Sébastien/L'Equipe)




«Michel Platini, comment avez-vous jugé les matches de préparation de l’équipe de France ?
Je n’ai pas tout suivi, mais l’impression est bonne. Didier (Deschamps) a la légitimité, il a les connaissances, il a tout. Les joueurs ont faim, ils ont envie. Je pense que cette Coupe du monde se présente bien. Mais cela ne se joue pas dans les matches de préparation. Ce qui compte, c’est la compétition.

Vous croyez dans les chances des Bleus ?
La France n’est pas favorite, mais tout peut arriver. A part le Brésil, un peu l’Argentine si Messi est en pleine forme, qui sont un peu au-dessus du lot, notamment parce que cette Coupe du monde se joue en Amérique du Sud, pour le reste, cela se vaut.




«On a un bon milieu de terrain avec Matuidi, Cabaye et Pogba» Comment jugez-vous le jeu de la France ?
On a un bon milieu de terrain avec Matuidi, Cabaye et Pogba. Et il y a bien sûr Ribéry et Benzema, s’ils peuvent être au top. Derrière, je connais moins. Mais Varane a montré en finale de la Ligue des champions (avec le Real Madrid, 4-1 a.p. contre l’Atlético) qu’il était un bon joueur. On a aussi un bon gardien (Hugo Lloris).

Vous avez disputé des Coupes du monde un peu blessé, en 1982 et 1986. Selon vous, faut-il tout faire pour emmener un jouer majeur même s’il est blessé au début de la compétition ou miser sur un remplaçant ?
À la tête de l’équipe de France, on a quelqu'un de compétent, qui décidera. Son choix sera le bon.

Il y a quelques semaines, vous avez demandé aux Brésiliens une trêve des manifestations pendant la Coupe du monde. Vos propos ont choqué. Les regrettez-vous ?
Je me suis mal exprimé. J’ai fait une mauvaise passe et j’ai pris un but contre mon camp. C’est logique. Je voulais simplement dire que j’espérais que tout se passe bien. C’est tout.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Jeu 5 Juin - 7:31

Michel Platini : « On a peur de moi »
Michel Platini, le président de l'UEFA, visé par des attaques dans le cadre de l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, pense qu'il menace les intérêts en place.

59partages Tweeter Partager Partager

59partages Tweeter Partager Partager

12
a+ a- imprimer RSS


Michel Platini est amer face aux soupçons de corruption. (Jérôme Prévost/L'Equipe)




«Michel Platini, comment réagissez-vous aux accusations de la presse anglaise qui vous suspecte d’avoir favorisé l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar ?
D’un petit déjeuner avec un collègue de travail (le Qatarien Mohamed Ben Hammam), je me retrouve avec un complot d’Etat et une opération montée de toutes pièces par je ne sais pas qui et pour je ne sais quoi… Sincèrement, ça fait mal. Il ne faut pas déconner. Ce collègue, je l’ai vu dix mille fois en quinze ans… Je me rends compte que derrière, il y a quelqu'un, quelque chose, des gens qui organisent tout ça… Je le sens.



«Depuis un an, tout est fait pour me discréditer, quoi que je fasse» La FIFA peut-elle être derrière ces attaques dirigées contre vous ?
Je n’ai aucune preuve. Je ne suis pas pourri, mon but n’est pas de faire du mal aux gens. Je ne sais pas qui est derrière tout ça. Mais je pense qu’il y a beaucoup d’intérêts en jeu, pour ceux qui sont à la FIFA, pour ceux qui ont envie d’y aller et pour ceux qui espèrent un jour y être. J’ai l’impression d’être la personne qui dérange. Cela devient lourd.

Est-ce un moyen de vous discréditer ?
Certainement. Mais cela ne change rien à ma détermination pour le football. Depuis un an, tout est fait pour me discréditer, quoi que je fasse. C’est facile d’alimenter des gens qui passent leur temps à te dénigrer sur les réseaux sociaux.



«Je suis comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois» Vous voulez être heureux. Ce climat nauséabond qui règne autour de la FIFA devrait vous pousser à renoncer.
Non. Cela n’a aucune espèce d’importance. Cela veut juste dire que je suis fort, que je suis costaud et qu’on a peur de moi. Cela me renforce, cela veut dire que j’existe. On ne met pas en cause d’autres personnes, on parle de moi…

Sepp Blatter peut-il être derrière les attaques dirigées contre vous ?
Je suis comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois.

Il y a énormément de polémiques autour de l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Regrettez-vous d’avoir voté pour ce pays ?
Je ne regrette rien du tout. Je pense que c’était le bon choix pour la FIFA et pour le football mondial. Mais si des affaires de corruption sont prouvées, il faudra un nouveau vote et des sanctions.

Sepp Blatter a d’ores et déjà dit que c’était une erreur.
Personne ne sait pour qui il a voté… C’est un jeu de poker menteur. Moi, j’aurais pu dire que j’avais voté pour les Etats-Unis, alors que j’ai voté pour le Qatar. Qui aurait pu prouver le contraire ? J’ai toujours été transparent, mais cela me retombe sur le nez. A l’avenir, je ne sais pas si je continuerai à dire pour qui je vote.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Sam 7 Juin - 7:08

Fifa: retrouvailles Blatter-Platini au comité, après les petites phrases
06/06/2014 20:07
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]  






[url=javascript:void(0)]suivante[/url] [url=javascript:void(0)]précédente[/url]
Une photo-montage représentant le président de l'Uefa Michel Platini (le 22 février 2014) et celui de la Fifa Sepp Blatter à droite (4 octobre 2013, deux protagonistes dans l'affaire de l'attribution du Mondial-2022 au Qatar - AFP/Archives
Le comité exécutif de la Fifa se réunit à Sao Paulo samedi et dimanche, avec en son sein Michel Platini, président de l'UEFA et Joseph Blatter, président de la Fifa, deux hommes dont les petites phrases ont rempli les pages des journaux ces dernières semaines.

Entre les deux hommes, en toile de fond, il y a l'élection présidentielle de la Fifa, qui se tiendra dans un peu moins d'un an le 29 mai 2015 à Zurich. Blatter devrait profiter du Congrès de la Fifa mercredi prochain à Sao Paulo pour annoncer officiellement sa candidature à un cinquième mandat, tandis que Platini attendra août pour dévoiler ses intentions.
Cette semaine, c'est le "Qatargate", nom générique pour les polémiques incessantes autour de l'attribution du Mondial-2022 au Qatar, qui est venu s'incruster dans le tableau.
Platini, comme il l'a expliqué dans l'Equipe, a clairement "l'impression d'être la personne qui dérange" après que le Daily Telegraph eut suggéré qu'un responsable qatari avait cherché à l'influencer lors de l'attribution du Mondial-2022.
"Derrière, il y a quelqu'un, quelque chose, des gens qui organisent tout ça... Je le sens", souligne encore l'ancien Ballon d'Or. Quand on lui demande si la Fifa peut être derrière ces mises en cause, il dit n'avoir "aucune preuve", mais il "pense qu'il y a beaucoup d'intérêts en jeu, pour ceux qui sont à la Fifa, pour ceux qui ont envie d'y aller et pour ceux qui espèrent un jour y être".
La question de la limite d'âge
"Sepp" Blatter, interrogé par la radio-télévision suisse (RTS) mi-mai, avait écarté les soupçons de corruption pour l'attribution du Mondial au Qatar mais avait évoqué un puissant lobbying, notamment de Paris, parlant d'une "poussée politique". Ce faisant, il visait par ricochet Platini, Français, seul membre du comité exécutif ayant révélé son vote pour le Qatar. Platini avait aussi rendu publique une réunion à l'initiative du chef de l'Etat français de l'époque Nicolas Sarkozy avec, notamment, l'émir du Qatar. Le patron du foot européen a toujours assuré avoir découvert la présence des Qataris une fois arrivé à l'Elysée et martèle que jamais on ne lui a dit pour qui voter pour le Mondial-2022 lors de cet entretien.
Quelle sera l'ambiance au comité exécutif ? De source proche du dossier, le mot d'ordre des travaux sera d'éviter les polémiques au Congrès. L'UEFA dément d'ailleurs la rumeur qui dit que les fédérations européennes manifesteraient leur désapprobation dans la salle avec une sorte de "sit-in" si Blatter se déclarait officiellement candidat.
Il y a par ailleurs un point d'achoppement possible avec la limite d'âge et de mandats au sein de la Fifa, derniers volets d'une réforme de la gouvernance introduite en 2011. Platini, 58 ans, y est favorable, tandis que Blatter, 78 ans, avait dit son opposition à la limite d'âge lors du dernier Congrès à l'Île Maurice, où ces questions, à l'ordre du jour, avaient été renvoyées au Congrès de Sao Paulo. Ce report avait irrité Platini.
Jeudi soir devant la presse à Sao Paulo, Blatter a seulement dit que "l'âge limite et la limite des mandats" seront décidées "par les 209 fédérations le 11 juin", soit en Congrès. Rendez-vous mercredi prochain.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum