MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Sam 30 Juil - 6:58

Allez on cree ce sujet car il est un des rares footballeurs a nous avoir regalé sur le terrain et il a de bonnes idées pour eradiquer les fleaux du foot la corruption le fair play finacier et les politiciens

BALAYE MOI TOUT CA A LA FIFA

actuellement il avance doucement car les maffias sont en places
mais il va y arriver




30 juillet 2011
Platini sans détour
Michel Platini a livré une interview sans langue de bois à l'hebdomadaire Jeune Afrique. Au programme, fair-play financier et binationalité notamment.

«La dérive dure depuis cinquante ans, on allait vers la catastrophe. Il fallait réagir, j'ai pris mes responsabilités. Attention, il ne faut pas confondre dettes et pertes. Si un club rembourse ses emprunts à la banque, il n'y a pas de souci. Nous voulons aider les clubs, pas les tuer ! Notre projet est donc de bloquer les pertes, en les limitant dans le temps. Ainsi, les grands clubs seront limités à 45 millions d'euros sur trois ans. Ils ont d'ailleurs très bien réagi. Surtout leurs propriétaires, qui en ont plein le c.. de payer ! Il y a cinq ans, j'avais dit que je n'étais pas fan quand des Américains investissaient en Angleterre. Je ne vais pas dire autre chose quand des Qataris arrivent au Paris Saint-Germain. Qu'est-ce que cela va apporter au club d'avoir un entraîneur italien, un directeur sportif brésilien et des joueurs allemands ? Où est le lien avec Paris? Je ne suis pas contre, parce que je ne peux pas l'empêcher: c'est la mondialisation. Mais je ne suis pas certain que les supporteurs parisiens s'y retrouvent. Et quand les Qataris partiront, que se passera-t-il ?»

C'est un bon débat, la binationalité. La Direction technique nationale (DTN) est là pour former des joueurs pour l'équipe de France, pas pour la Pologne, la Croatie ou l'Algérie. Il est normal qu'elle se pose la question. Pour moi, il faudrait qu'à 18 ans les joueurs décident. Tu ne peux pas faire la Coupe du monde des moins de 17 ans avec un pays, puis les Jeux olympiques avec un autre. La FIFA a changé ses règlements en 2003, à la demande de Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération algérienne de football, qui avait tout compris. Mais la réforme a été soumise à un vote, ce qu'il ne fallait pas faire, car le scrutin a été politique. Imaginez qu'en Algérie il y ait un super joueur de 17 ans et que les Français aillent le chercher ! Les Algériens feraient un peu la gueule, non ?

La FIFA est gérée depuis quarante ans par des politiques: il y a eu Joao Havelange, puis Blatter. J'espère que d'anciens sportifs prendront bientôt la place. Quand l'institution qui dirige le football mondial est critiquée, ce n'est pas très bon. Il n'y a rien contre Blatter, et d'ailleurs il s'est engagé à régler les problèmes. On va observer tout ça avec attention. Tout n'est pas pourri à la FIFA, mais si certains ont fait des conneries, ils devront partir. Mohamed Bin Hamman s'est présenté davantage en tant qu'anti-Blatter qu'en tant qu'anti-FIFA. Comme beaucoup d'autres, il n'accepte plus la façon dont l'instance est gérée.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Dim 28 Aoû - 12:35




27/08/2011 09:50 Michel Platini est inquiet
football. 1,2 milliard, le déficit européen.



Avec la corruption, le déficit des clubs est le cheval de bataille de Michel Platini.
Partager
Grève de joueurs impayés en Espagne, des joueurs en Italie ce week-end, déficits croissants de clubs: Michel Platini, président de l'UEFA, a tiré hier la sonnette d'alarme concernant la situation financière du football.

«Mon message sera alarmiste sur le football: des lumières rouge s'allument, on ne peut pas vivre avec des milliards d'euros de déficits sans en payer les conséquences un jour ou l'autre», a lancé le patron du foot européen à l'occasion du lancement de la saison européenne.

Il déplore le «déficit de 1,2 milliard d'euros» des clubs européens pour l'exercice 2009, révélé en janvier 2011 par l'UEFA. Selon ce rapport, 56% des 733 clubs européens de première division ont signalé un déficit en 2009, contre 48% en 2008.

La mesure phare du président Platini --le fair-play financier, qui implique qu'un club ne dépense pas plus d'argent qu'il n'en gagne, sous peine d'exclusion des compétitions européennes, dont la lucrative Ligue des champions-- n'en prend que plus de relief. Le calendrier de cette nouvelle règle est déjà bien connu: premiers audits dès 2011-12, équilibre à atteindre en 2013-14, et sanctions éventuelles, pouvant aller jusqu'à l'exclusion des compétitions européennes, à partir de 2014-15.


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Ven 23 Sep - 7:41



Platini est rassuré 22/09/2011 à 20:55
Le président de l'UEFA, Michel Platini, assuré ce jeudi que l'organisation de l'Euro 2012,
partagée par la Pologne et l'Ukraine, était en bonne voie.


Michel Platini est tolérant avec la Pologne et l'Ukraine.
Le président de l'UEFA Michel Platini a assuré jeudi que « le challenge » que constitue l'organisation de l'Euro 2012 en Pologne et en Ukraine serait « certainement gagné ». « Ce n'est pas facile mais ça avance, les stades sont magnifiques, il n'y a jamais eu de problèmes pour les stades , a ajouté le patron de l'UEFA. Il y a un peu plus de difficultés pour les aéroports et il reste le problème de l'hébergement parce qu'il y a des villes qui ne peuvent pas accueillir tout le monde. Il y aura des moyens aériens pour aider le gens à venir et repartir .» « Ce sont des pays qui n'ont jamais organisé de grandes compétitions internationales , a-t-il poursuivi. Il faut donc les aider. C'est un choix, un challenge que nous assumons. Ce ne sera peut-être pas comme en France, en Allemagne ou aux Etats-Unis mais nous sommes contents et on pense que tout va bien se passe r.» (avec AFP)

Pour le Mondial 2022 en hiver
Le président de l'UEFA a par ailleurs de nouveau plaidé pour que le Mondial 2022 au Qatar soit organisé en hiver en raison de la forte chaleur régnant dans l'émirat. « Si vous vous allez au Qatar en juin-juillet, je dis bonne chance parce qu'il fait 55 degrés , a dit Platini . C'est bien que les stades soient climatisés mais je pense que la manifestation sportive la plus importante du monde doit être jouée au bon moment pour que ce soit une grande fête et la meilleure période c'est de jouer en hiver et en novembre-décembre 2022, parce qu'en janvier 2022, il y a les jeux Olympiques d'hiver », a ajouté le patron de l'UEFA.

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mer 19 Oct - 9:25


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Jeu 20 Oct - 10:26


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Sam 31 Déc - 15:42

Platini, garant de la «popularité» du foot
Dans un entretien
Michel Platini explique que sa politique à l'UEFA vise à conserver la «popularité» du football.
Michel Platini, président de l'UEFA


Réélu en 2011 à la tête de l'UEFA, Michel Platini fait tout pour que le football conserve sa popularité. Toute sa politique (refus de la vidéo, prise de contrôle des clubs par des capitaux étrangers) est tournée vers cet objectif. «La vidéo, ce n'est pas pour le foot. L'humain, c'est mieux. Le foot est devenu populaire grâce à ses valeurs humaines et il faut les garder. Si ça devient une valeur commerciale, il perdra toute sa popularité. Or, le football a aussi fondé sa popularité sur les injustices, rappelle le président de l'UEFA. Ca fait parler dans les bars, ça fait des souvenirs. On peut parler de 1982, France-Allemagne, c'était une injustice comme la main de Maradona ou celle d'Henry. La notoriété vient aussi des choses négatives dans le football.»

Même son de cloche sur la prise de pouvoir de certains clubs (Manchester City, United ou PSG par exemple) par des capitaux étrangers : «J'aime le système du Barça ou du Real où ce sont les socios qui sont responsables du club. Ca préserve l'identité. La popularité du football est fondée sur l'identité des clubs. Si des investisseurs viennent de partout, le club n'a plus son identité. Idem pour les joueurs.»


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mer 2 Mai - 10:18


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  aladin le Ven 8 Juin - 12:35



Platini: "La France… si les joueurs descendent du bus!". Publié le jeudi 07 juin 2012 à 07h15 .
Michel Platini, le président de l'UEFA, voit en l'équipe de France l'outsider du championnat d'Europe.Reuters

. A un jour de l’ouverture, le président de l’UEFA est impatient de voir l’Euro démarrer. S’il voit l’Espagne et l’Allemagne au-dessus, il estime que la France aura un rôle à jouer

Michel Platini, l'Euro 2012 se lance demain avec la rencontre Pologne-Grèce à Varsovie (18 h). Les pays organisateurs (Pologne et Ukraine) sont-ils prêts ?

Ça a été difficile pour eux, mais aujourd'hui, je suis relativement satisfait de la manière dont ça se passe. On est dans les derniers mètres d'une très longue course et j'espère que tout se terminera à temps dans tous les stades. Il faut planter le dernier clou. Ce que je souhaite maintenant, c'est d'aller voir les matches en toute quiétude. On a travaillé pendant quatre ans comme des forçats donc j'ai envie de dire aux joueurs : « Faites-nous rêver ».

Quels sont les favoris de la compétition ?

Il y a deux équipes qui, pour moi, sont favorites. L'Allemagne et l'Espagne semblent au-dessus du lot si elles jouent à 100%. Si elles ne jouent pas à 100%, beaucoup d'équipes peuvent les battre. En 2000, la Grèce a gagné, c'était une équipe surprise. En 1992, c'était le Danemark, une équipe surprise aussi. Beaucoup d'équipes sont difficiles à battre.

Votre sentiment sur l'équipe de France…

Elle reste sur une belle série de 22 matches sans défaite. Elle a trouvé un style de jeu, de bons attaquants. Elle est en train de se perfectionner. C'est une équipe qu'il va falloir surveiller… si les joueurs descendent du bus !

Que pensez-vous de la décision du gouvernement français de ne pas se déplacer en Ukraine en raison des conditions de détention infligées à l'ancienne Premier ministre Ioulia Tymochenko ?

L'UEFA ne fait pas de politique et on ne fera jamais de politique politicienne, religieuse ou raciale. L'UEFA est une association qui n'est pas politique. Elle s'occupe d'organiser les compétitions pour tous les amoureux du football en Europe. Après, que des pays comme la France boycottent, ils sont dans leur rôle. Le mien, c'est de rester en dehors de tout ça. Il y a quatre ans, tout le monde a célébré l'ouverture vers l'Ukraine ou la Pologne. Depuis 6 mois, il faut que l'on change parce que Madame Tymochenko est hospitalisée et qu'ils ne la laissent pas sortir. Comment voulez-vous que l'on fasse ?

Certains pays, comme l'Angleterre plus particulièrement, s'inquiètent de la montée du racisme en Ukraine et en Pologne…

On peut s'apercevoir qu'il y a de plus en plus de nationalisme en Europe. C'est facile de pointer du doigt la Pologne et l'Ukraine pour des problèmes de racisme alors que beaucoup de pays sont concernés par ces problèmes. C'est facile de le faire avant l'Euro, mais nous avons les mêmes problèmes en France, aux Etats-Unis. Nous avons pris des mesures importantes avec le comité exécutif de l'UEFA pour donner la permission aux arbitres d'arrêter le match temporairement et éventuellement définitivement en cas de répétition de problèmes de racisme.
.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Dim 1 Juil - 9:11

ET SI L’EURO ÉTAIT DISPUTÉ DANS DOUZE PAYS EN 2020 ?
Docteur Platini et Mister Platoche
Michel Platini pense à l’avenir du football dans une
période économique difficile

Il y a deux Michel Platini.



Celui qui porte le costume
et la cravate de président de l’UEFA, qui en a le langage
officiel, trouve l’Euro formidable, se veut "neutre pendant
les matches, pour que des sourires ne soient pas
mal interprétés par les deux équipes."
Et puis, à l’opposé, il y a l’ancien joueur, le chambreur
qui se réveille, quand on lui demande de
s’exprimer en anglais ou quand on évoque ses neuf
buts en 1984. "Ce n’était pas facile, hein ? Et en plus, je
dormais mal".
Entre les deux, il y a le mélange idéal, le rêveur qui a
les moyens de matérialiser ses rêves. "Contre l’arrivée
de la technologie, parce qu’on ne sait jamais où ça va
s’arrêter. La technologie sur la ligne de but? On ne sait
pas ce que ça vaut. Mais s’il y a une main et que personne
ne la voit, on va la demander pour ça aussi. Le seul
but refusé alors que le ballon avait franchi la ligne,
avait été précédé d’un hors-jeu. Il aurait donc fallu la
technologie pour le hors-jeu aussi et on ne s’arrête
plus." Le rêve de Platini président, il est ailleurs. Dans
un Euro inédit, multiple, qui ne se limiterait pas à un
ou deux pays, mais "à 12 ou 13 villes, dans toute
l’Europe, en 2020, pour les soixante ans du championnat
d’Europe. C'est une idée, le comité exécutif a donné
mandat de réfléchir à cette idée. Il va y avoir des réunions
avec les fédérations et des décisions seront prises
en décembre ou janvier".
Avantages de la formule ?
Déjà, ne pas avoir à choisir entre la Turquie ("qui est
aussi candidate à l’organisation des J.O., rappelle Platini
; ce qui va l’éliminer, car on ne peut pas attendre le
choix du CIO"), un duo Georgie-Azerbaïdjan ou un trio
Irlande-Ecosse-pays de Galles.
Ensuite, "ne pas obliger un ou deux pays hôtes à
construire dix stades neufs, des aéroports, dans une période
économiquement difficile", dit le président.
Il reste évidemment, d’abord à décider, ensuite à
trouver le bon format, savoir si les pays organisateurs
seraient obligés de ne pas jouer chez eux, si chaque
pays jouerait dans trois villes différentes ou pas, etc...
Inconvénient: il n’y aurait pas de lieu de rassemblement
mais que des lieux de passages. Même si, sur le
plan des déplacements, il est, comme le souligne Platini,
"plus facile d’aller de Londres à Paris que de Kharkiv
à Gdansk" . Après, quels pays, quelles villes choisir? Ce
serait à la fois logique et politique, avec des critères
électoralistes et financiers. Imaginons Londres, Madrid
ou Barcelone, Rotterdam ou Amsterdam, Munich, Lisbonne,
Paris, Milan, Moscou, Istanbul, Kiev, Prague,
avec des luttes d’influence à la marge pour départager
un autre Britannique d’un autre pays de l’est.
Mister Platoche en rêve, Dr Platini va essayer de le
faire. Réponse en fin d’année...

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mar 27 Nov - 22:25



Platini parle enfin de vidéo

Michel Platini, président de l'UEFA et traditionnel opposant à toute aide technologique à l'arbitrage, a déclaré dans Ouest-France à paraître mercredi que l'arbitrage vidéo pourrait «peut-être» être utile pour juger les hors-jeu, sans pour autant croire à sa mise en place. «Il n'y a qu'une chose de compliquée, pour laquelle on aurait peut-être besoin de la vidéo, je dis bien peut-être, c'est le hors-jeu. Car c'est très difficile à juger pour les arbitres. Et encore, il faudrait mettre une caméra sur le gars qui appuie sur le bouton, pour savoir quand part le ballon ! Donc je n'y crois pas. Le reste, c'est de l'interprétation: faute ou pas faute, ligne de but, ce n'est pas difficile», a déclaré le Français.

Platini a réitéré son opposition à toute technologie sur la ligne de but, qui sera expérimentée par la Fifa pour la première fois en compétition au Mondial des clubs au Japon (6-16 décembre), et estimé que le système à cinq arbitres instauré par l'UEFA avait «fait ses preuves». «Monsieur Blatter (président de la Fifa, ndlr) dit que cinq arbitres, c'est cher. Dans nos compétitions UEFA, on a 78 stades. Si on veut mettre la technologie sur la ligne de but, rien que ça, ça nous coûte 32 millions d'euros la première année et 54 millions sur cinq ans. Les arbitres, ça nous coûte 2,3 millions. Le calcul est vite fait», a déclaré Platini.

Vers la fin de la triple peine

«Ce sont les télévisions qui poussent à l'arbitrage vidéo pour qu'on paye. Par ailleurs, comme je l'ai déjà dit, ça va à l'encontre du jeu. Et puis mettre ça sur la ligne de but, c'est la porte d'entrée à la vidéo dans le football d'une façon plus générale. Je suis contre tout ça», a-t-il ajouté. L'ancien numéro 10 de l'équipe de France s'est par ailleurs déclaré opposé à la triple pleine (penalty, carton rouge et suspension) pour une faute dans la surface annihilant une action de but. «Oui, je suis totalement contre. Et toutes les commissions du foot, Fifa et UEFA, le sont aussi. Dans la surface, carton jaune + penalty suffiraient. C'est l'International Board (organe de la Fifa garant des lois du jeu, ndlr) qui ne veut pas changer. Mais cela devrait évoluer. On va vers l'abolition de cette règle.»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Jeu 21 Mar - 14:44

Blatter avait critiqué l'Euro 2020, un tournoi «éparpillé» dans toute l'Europe qui va «manquer de coeur». Mais aussi les réticences de Platini sur la technologie sur la ligne de but ou l'intérêt de "Platoche" pour l'arbitrage à cinq. Demain dans nos colonnes, le président de l'UEFA met les choses au point. Extraits:

L'Euro 2020 : «Un championnat d'Europe des nations n'aura jamais aussi bien porté son nom, car il se jouera pour la première fois sur l'ensemble du continent européen. C'est peut-être le président de l'UEFA que l'on pense viser, mais c'est au final 52 des 53 fédérations européennes qui sont attaquées» (seule la Turquie, qui voulait organiser l'Euro 2020, a voté contre).

La technologie sur la ligne de but : «Si je veux introduire cette technologie en Ligue des Champions et en Ligue Europa, cela coûtera 54 millions sur cinq ans à l'UEFA. Nous préférons investir cet argent dans le développement du football».

L'abitrage à cinq : «Monsieur Blatter est celui qui a autorisé ce système...»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Lun 6 Mai - 7:43


Losc: Paquet répond à Platini
Mis en cause par Michel Platini, qui a qualifiés les clubs français, le club lillois en tête, de "barbots" pour ne pas jouer à fond la Ligue Europa - une absence de représentativité qui vaut aujourd'hui à la France d'être devancée par le Portugal à l'indice UEFA - le Losc a répondu samedi au président de l'UEFA par la voix de son directeur général adjoint en charge de l'administratif et du sportif, Frédéric Paquet.

"On sait que le Président de l’UEFA est un brin chambreur. Maintenant, il serait bien qu’il se renseigne avant de s’exprimer, car je tiens à rappeler que lors de nos deux dernières campagnes en Europa League, le Losc s’est fait éliminer par deux cadors européens : Liverpool en 1/8e de finale en 2009-2010 (après avoir éliminé Fenerbahçe en 1/16e) et le PSV Eindhoven en 1/16e de finale la saison suivante. C’est un peu dur comme jugement", a-t-il estimé.

"De notre côté, on ne se permet pas de juger sa vision rétrograde de l’arbitrage. Qu’il se préoccupe de sa fédération et qu’il nous laisse gérer notre club comme on le souhaite. On a toujours eu des hautes ambitions européennes et nous jouons à fond - avec nos moyens - toutes les compétitions en espérant aller le plus loin possible. Après, il est réducteur de faire des comparaisons avec le Portugal, ce sont deux championnats différents. Deux clubs portugais dominent outrageusement le championnat portugais alors qu’en France, on le voit dans ce sprint final, six ou sept équipes peuvent jouer les trois premières places", a-t-il ajouté.


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Jeu 16 Mai - 16:43


Platini : «C'est moi qui morfle»

Le président de l’UEFA, Michel Platini, est revenu dans une interview accordée à l’AFP sur la règle du fair-play financier que veut imposer l’instance dirigeante en Europe, et plus particulièrement sur les sanctions qui ont déjà été prises à l’encontre de certains club, comme Malaga : «La commission de discipline les a sanctionnés sévèrement quand même (une saison de suspension ferme sur les quatre éditions de coupes européennes à venir). Je n'ai pas pris la décision, mais c'est moi qui morfle de toute façon. Mais bon si c'est mon destin de morfler pour les autres...»

Platini s’est en tout cas montré confiant quant à la légalité de cette règle, bien que cette dernière ait été contestée par l’avocat Jean-Louis Dupont auprès de la Commission européenne. «Il cherche du travail peut-être. C'est bien, tant mieux, on verra si les institutions supportent la moralité de notre entreprise. Nous avons une lettre comme quoi la commission européenne nous soutient, donc on va voir».

«Soit c'est Paris ou ceux qui sont susceptibles d'être sanctionnés qui crient sur moi, soit ce sont tous les autres clubs du monde» Le président de l’UEFA, pour qui la finale de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et Dortmund opposera deux «bons élèves», est aussi revenu sur la situation de Paris : «Il y a eu des rencontres avec le panel des experts financiers. Mais c'est un organe indépendant, je n'ai aucune nouvelle. Et entre mon opinion et ce que va décider le panel, il peut y avoir un abysse», a précisé Platini, qui a assuré que le PSG serait sanctionné s’il ne respectait pas la règle. «De toute façon, soit c'est Paris ou ceux qui sont susceptibles d'être sanctionnés qui crient sur moi, soit ce sont tous les autres clubs du monde si on ne fait pas respecter le fair-play financier.»


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mar 21 Mai - 7:54

PLatini : "Je n'ai pas pris de décision"
Le 19 mai à 6h00

Platini se fait désirer. Michel Platini, président de l'UEFA, explique qu'il n'a toujours pas décidé s'il se présenterait à la présidence de la Fifa, alors que Joseph Blatter, actuel dirigeant de l'instance mondiale vient de le désigner comme son candidat naturel. Le président de la Fifa, Joseph Blatter, a dit dans l'Equipe que vous étiez son candidat naturel pour le remplacer... Il l'a toujours dit. Mais je dis toujours : je ne sais pas ce que je ferai. Je suis très heureux à l'UEFA, je n'ai pas pris de décision. Cette déclaration vous fait-elle plaisir ? Je connais Sepp depuis longtemps. Il n'y a que la presse qui essaye de nous opposer. Parfois, nous ne sommes pas d'accord sur certains problèmes de foot, c'est tout. Mais il n' y a pas de problème humain ou relationnel entre le président Blatter et moi. Je l'apprécie, il m'apprécie.

Vous lui avez quand même répondu par voie de presse récemment... Pendant une semaine il avait parlé dans la presse, et je me suis permis de répondre que l'arbitrage à cinq, c'est lui qui l'a accepté. Mais la technologie sur la ligne de but coûte plus cher ! Cette technologie regarde si le ballon est rentré ou pas. Moi ça me coûterait 50 millions pour l'installer dans les compétitions européennes. Il y a eu des statistiques faites en Italie :
il y a 50% d'erreurs en moins avec cinq arbitres.

Mon seul problème, c'est le relationnel entre les arbitres, c'est pour ça que je veux qu'on les enregistre. Il y a peut-être un problème de communication entre les arbitres.

Blatter vous avait quand même comparé à Khadafi... Il ne l'a pas dit comme ça. Quand je lui ai parlé de l'Euro-2020 organisé dans plusieurs pays, il m'a dit que c'était une très bonne idée, puis après il m'a dit que Khadafi avait proposé la même chose pour une compétition en Afrique. Mais il n'a pas comparé Platini à Khadafi. Entre ce qui se dit et ce que reprend le cinquantième journaliste, il y a une grosse différence. Après six ans au poste de président de l'UEFA, dans quel état d'esprit êtes vous ? Je suis heureux. J'essaye de faire mon boulot le mieux possible, de façon démocratique, en consultant les familles du foot, les fédérations, les joueurs, les ligues, les clubs. On essaye de faire avancer le foot. On a les moyens de nos ambitions. On a fait beaucoup déjà. Il y a un dénominateur commun à l'UEFA : c'est le football. On n'est pas dans la politique politicienne, ces temps là sont finis.


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Lun 17 Juin - 8:22

- UEFA : Platini visite un camp de réfugiés en Jordanie







37
a+ a- imprimer RSS

En déplacement en Jordanie, Michel Platini a visité dimanche un camp de réfugiés, celui de Zaatari, qui accueille plus de 160 000 Syriens ayant fui les violences dans leur pays selon l'agence Petra. «Je suis fier de voir la façon dont l'UEFA soutient le football en Asie et aide les jeunes du camp à surmonter cette difficile période de leur vie, a expliqué le président de l'UEFA. Se servir du football pour créer un changement social est toujours notre but. Nous travaillerons dur pour poursuivre nos efforts

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Dim 18 Aoû - 8:10

OM 24/24


OM-Evian TG 17/08/13 18:21
Michel Platini aux côtés de Vincent Labrune

Le président de l’UEFA, était au stade Vélodrome pour assister à la rencontre entre l’OM et Evian TG. L’ancien numéro 10 de l’équipe de France, qui possède une maison dans la région, a assisté à la rencontre aux côtés du président de l’OM, Vincent Labrune.
D’autres VIP étaient également présents : Kad Merad, Patrick Bosso, Laurent Weil, Géraldine Maillet, Titoff, Laurent Ruquier, Marie Laforet ou encore Denis Rouden.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mer 28 Aoû - 8:57

Platini : «J'ai la légitimité»
Michel Platini s'est longuement exprimé dans nos colonnes. Présidence de la FIFA, marché des transferts, fair-play financier, équipe de France, Ligue des champions... Le président de l'UEFA n'a esquivé aucune question. Extraits.

Michel Platini a répondu en exclusivité à nos questions. (L'Equipe)










C’est dans trois semaines à Dubrovnik (Croatie), à l’occasion du congrès de l’UEFA, que Michel Platini annoncera ou non s’il est candidat à la succession de Sepp Blatter à la tête de la FIFA. «Je suis en train de réfléchir si c’est bien ou pas bien, nous a confié le président de l’UEFA dans un long entretien à retrouver mercredi dans notre journal. Je dois me convaincre, comme je me suis convaincu de briguer la présidence de l’UEFA, que j’ai envie d’aller à la FIFA. L’UEFA et la FIFA, ce n’est pas le même monde (…) Je dois me convaincre que c’est mon destin.» Les élections sont prévues pour 2015 et Sepp Blatter s’est toujours montré flou quant à son départ. «Il a dit que j’étais son candidat naturel. Mais il n’y a pas de «deal» entre nous, même si c’est vrai qu’aujourd’hui, j’ai la légitimité pour aller à la FIFA.»

Avant d’éventuellement quitter l’UEFA, l’ancien numéro 10 espère deux choses : moraliser le marché des transferts et mettre en place le fair-play financier. Sur le premier sujet, Michel Platini s’est montré clair : «On est revenu cinquante ans en arrière. Maintenant, les joueurs n’appartiennent parfois même plus à des clubs, mais à des sociétés financières, voire à des personnes. Aujourd’hui, le footballeur est devenu un mec que l’on doit transférer. Car derrière, il y a des commissions. Le footballeur est devenu un produit, et cela ne me plait pas du tout.»

«Je dois me convaincre que c’est mon destin

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mer 28 Aoû - 16:01

VIDEO. Michel Platini en visite au grand stade de Nice
Publié le mardi 27 août 2013 à 21h35

(Photo Richard Ray)
Partager




Le président de l'UEFA, Michel Platini, en déplacement à Monaco pour le tirage au sort jeudi et vendredi des coupes européennes, a rendu une visite de courtoisie à l'Allianz Riviera.
L'occasion de mesurer la qualité des installations d'une enceinte qui accueillera des matchs de l'Euro 2016, et de conclure: "Ce stade, c'est un beau petit bijou!"
>> Voir la vidéo "Michel Platini en visite à l'Allianz Riviera"

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Ven 30 Aoû - 9:39

Platini en colère contre C. Ronaldo ?








a+ a- imprimer RSS

L'absence de Cristiano Ronaldo lors de la remise du trophée du meilleur joueur de la saison UEFA, remporté par Franck Ribéry jeudi à Monaco, a fait grincer des dents. Selon le quotidien madrilène As, Michel Platini, le président de l'instance européenne, n'aurait pas du tout apprécié que le Portugais ne soit pas venu. S'il le Français n'a pas critiqué publiquement l'attaquant du Real, «il ne va pas se mordre la langue très longtemps», assure l'un de ses proches collaborateurs.

Jusqu'à jeudi matin, le Français était en relation avec Florentino Perez, le président du Real, pour convaincre Ronaldo. Leo Messi, lui, était bien présent lors de la cérémonie. «Ce qui m'a beaucoup plu, c'était de le voir sourire alors qu'il n'a pas reçu le prix, a souligné Andoni Zubizarreta, le directeur technique du FC Barcelone. J'aime voir mes joueurs présent quand ils gagnent, mais aussi lorsqu'ils perdent.»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Mar 17 Sep - 10:22

Michel Platini dira l'été prochain s'il brigue la présidence de la FIFA








a+ a- imprimer RSS

Michel Platini a annoncé mardi qu'il prendra sa décision de se présenter - on pas - à la présidence de la FIFA, en 2015, «lors ou après le Mondial 2014». Le président de l'UEFA s'exprimait en ouverture du congrés de l'organisation, à Dubrovnik, en Croatie. Sepp Blatter, l'actuel patron de la férétion internationale, a laissé le planer le doute sur son intention de briguer un cinquième mandat. «Je n'ai pas encore décidé de ce que je ferai à l'avenir et je m'accorde encore quelques mois de réflexion. Je prendrai ma décision lors ou après la Coupe du monde 2014 au Brésil, pas avant.»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Ven 20 Sep - 11:43

Michel Platini va visiter le chantier du Stadium

Publié le 20/09/2013 à 03:52, Mis à jour le 20/09/2013 à 08:26

Euro-2016. Le président de l'UEFA assistera mercredi prochain à Toulouse à la rencontre TFC-Lorient.

La partie Est du stade lors du dernier TFC-OM./ Photo DDM, Michel Viala



Michel Platini sera à Toulouse mercredi. Le président de l’UEFA doit visiter le chantier du Stadium, l’un des 10 stades retenus pour accueillir l’Euro-2016 de football qui se déroulera en France.
Michel Platini, annoncé à Toulouse en fin d’après-midi, doit participer à une réunion de travail avec le maire de Toulouse, Pierre Cohen (PS), et le président du Toulouse Football-Club, Olivier Sadran. Il assistera ensuite à la rencontre TFC-Lorient, à 19 heures au Stadium, pour le compte de la 7e journée de Ligue 1.
Depuis le début du mois de juin, le Stadium fait l’objet d’importants travaux de rénovation. Le chantier a démarré par le virage Est et les gradins bas des tribunes Nord-Est et Est. Cette première phase de travaux s’achèvera au mois de mai prochain. Les anciens sièges coques, qui seront remplacés par des sièges rabattables aux normes UEFA, ont déjà été enlevés. Les engins ont également percé l’enceinte à l’endroit où sera aménagée la grande porte qui permettra l’accès des camions à la pelouse lorsque des concerts ou de grands événements seront organisés.
La pelouse sera entièrement refaite l’été 2014, lors de la Coupe du monde de football au Brésil. Entre mai 2014 et février 2015, le virage Ouest les gradins bas des tribunes Nord-Ouest et Ouest seront à leur tour en travaux. La dernière tranche portera sur les gradins bas de la tribune Sud entre février et octobre 2015.
Une jauge d’un peu plus de 20.000 places (22.814) est maintenue le temps des travaux. Olivier Sadran évalue entre 5 et 7M€ le manque à gagner pour le club durant le chantier.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Jeu 26 Sep - 17:35

Michel Platini : «Je veux que Toulouse soit à la hauteur pour l'Euro»

Publié le 26/09/2013 à 07:37, Mis à jour le 26/09/2013 à 10:15 | 9



Michel Platini : «Je veux que Toulouse soit à la hauteur pour l'Euro»



Michel Platini, président de l’UEFA, était à Toulouse hier pour faire un bilan d’étape du chantier de rénovation du Stadium, retenu parmi les stades qui accueilleront l’Euro-2016 de football. Il a participé à une réunion de travail avec le maire de Toulouse, Pierre Cohen, et le président du TFC, Olivier Sadran. Il a donné à «La Dépêche» une interview exclusive.
Les travaux du Stadium ont commencé au mois de juin. Quelles sont vos premières impressions ?
Plutôt bonnes, le chantier avance. Je sais que le budget consacré à la rénovation du stade ainsi que la capacité d’accueil ont baissé par rapport au projet initial et j’ai demandé à la ville de Toulouse de respecter ses engagements. Le maire de Toulouse m’a assuré que les engagements pris seraient tenus. Je veux que Toulouse, qui était revenue par la petite porte dans la sélection des villes retenues pour accueillir l’Euro-2016, soit quand même à la hauteur de l’événement.
À l’issue des travaux, la capacité attendue est de 33.150 places. Vous l’estimez suffisante ?
C’est vrai qu’elle ne correspond plus à l’appel d’offres initial, c’est un dossier un peu spécial. Mais bon, Toulouse est une ville festive, qui possède un très beau stade et je pense que la ville sera à la hauteur. Il y a ici une véritable chaleur et en 1998, lors de la Coupe du monde, tout s’était très bien passé.
Pourquoi la France n’a pas d’aussi beaux stades qu’en Allemagne par exemple ?
Parce qu’on a loupé 1998 ! On s’est focalisé sur le Stade de France au détriment des autres. Mais l’Euro-2016 est une fantastique opportunité pour le sport français avec de beaux stades dont cinq nouveaux.
Serez-vous candidat à la présidence
de la Fifa en 2015 ?
Je ne réponds pas à cette question.
Que répondez-vous à Sepp Blatter qui a dénoncé «des arrangements» lors de l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Quatar ?
J’ai déjà répondu.
Pensez-vous que l’équipe de France se qualifiera pour la Coupe du monde au Brésil ?
Directement non, à l’issue des barrages, oui.
Qu’est-ce qui vous rend si optimiste ?
ça dépendra contre qui elle tombe mais c’est l’équipe de France. Elle a les moyens de se qualifier. Il faut tenir compte du fait qu’elle était dans un groupe difficile, avec l’Espagne championne du monde, et terminer à la première place aurait constitué un véritable exploit.
Pouvez-vous concevoir la Coupe du monde au Brésil sans les Bleus ?
Vous savez, on n’y était pas en 1990 et en 1994 et on a gagné 1998. Si on n’y est pas ce sera dommageable mais ce ne sera pas la fin du monde. J’ai confiance en Didier Deschamps et dans les joueurs. À eux de montrer qu’ils méritent leur place au Brésil.
La règle du fair-play financier doit intervenir en 2014. Vous êtes prêt à l’appliquer ?
Bien sûr. Cette règle, qui veut qu’un club européen ne dépense pas plus qu’il ne génère de chiffre d’affaires, doit s’imposer à tous. Une commission de fair-play indépendante ainsi qu’une commission de discipline indépendante seront chargées de la faire respecter.
Quelles seront les sanctions ?
Je ne sais pas. Nous ne sommes pas là pour tuer les clubs. Je souhaite juste que les clubs perdurent et évitent la faillite, comme ce qu’il s’est passé pour l’Anzhi Makhatchkala ou Malaga. L’esprit, c’est réguler.
Mais y aura-t-il des exclusions de
coupes d’Europe ?
Je ne le souhaite pas mais s’il faut le faire, nous le ferons.
En France, la Ligue de football professionnel fait-elle ce qu’il faut pour encourager le fair-play financier ?
Non.
Appréciez-vous certains joueurs du Toulouse Football-Club ?
Oui, euh… Domergue (*) ! (Il éclate de rire)
(*) Jean-François Domergue a joué au TFC entre 1983 et 1986

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Jeu 17 Oct - 10:02

EURO-2016: PLATINI

EN VISITEÀMARSEILLE
Un comité de pilotage du championnat

d’Europe des nations se tient

aujourd’huiàMarseille, en présence

de Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire

de Marseille, et deMichel Platini,

président de l’UEFA. Ce sera l’occasion

de faire un point sur l’avancée des travaux

du stade Vélodrome, qui a vocation

à accueillir les meilleures nations

continentales en 2016.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Ven 18 Oct - 6:07

/ Sports en direct / Région en direct
Platini ravi du nouveau Vélodrome
Marseille / Publié le jeudi 17 octobre 2013 à 20H34

Michel Platini, le président de l'UEFA a tenu un point presse aujourd'hui à la mairie de Marseille pour faire le point sur l'Euro 2016 qui aura lieu dans dix villes françaises, dont la cité phocéenne du 10 juin au 10 juillet. Le triple ballon d’or a tenu un comité de pilotage en compagnie de notamment de la ministre des sports Valérie Fourneyron, du président de la FFF Noël Le Graët et du président du comité d’organisation Jacques Lambert.

S’il est déjà acté que la finale aura lieu le 10 juillet au Stade de France, les autres matches ne sont pas encore répartis. Et Jean-Claude Gaudin, qui accueillait le point-presse dans sa mairie a gentiment lancé : "Michel, permettez-nous de rêvez à un match d’ouverture et à une demi-finale dans un Vélodrome vibrant d’enthousiasme."

Platini ne lui a pas vraiment répondu : "Il juste a dit qu’il rêvait de ces matches-là. Même à son âge, il peut continuer à rêver. Mais nous ne nous sommes pas penchés sur le calendrier. Je ne sais donc pas combien de matches seront joués à Marseille."

Le triple ballon d'or est en tout cas ravi du nouveau Vélodrome : "Il est merveilleux. J’ai pu le voir cet été lors d’OM - Monaco. Il va avoir ce chapeau, ce toit magnifique que je n’ai vu dans aucun autre stade et qui va être merveilleux quand il sera terminé. Sincèrement, il est très beau. Il aurait dû être fait en 1998 mais M. Gaudin me dit qu’il n’avait pas sous à l’époque. Il a été fait en 2013. Tand mieux."


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  bienvenou le Ven 18 Oct - 9:37


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: MICHEL PLATINI LE FUTUR PRESIDENT DE LA FIFA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum