NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Mar 23 Juil - 21:51

Le Graët va voir Bini







50
a+a-imprimerRSS

Le président de la FFF, Noël Le Graët, a indiqué mardi dans une interview à l’AFP qu’il allait prochainement rencontrer le sélectionneur de l’équipe de France féminine, Bruno Bini, afin de parler de son avenir à la tête des Bleues: «Hier soir (après le Danemark), il y avait une grande déception, ce n'était pas le moment d'en parler. […] Je le verrai la semaine prochaine, on verra dans quel état d'esprit il est». Bruno Bini est sous contrat jusqu’en 2015, mais le président de la Fédération a sous-entendu qu’il pourrait quitter son poste de sélectionneur avant son terme : «Le contrat c'est une chose, la volonté de part et d'autre en est une autre», a-t-il déclaré.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Jeu 1 Aoû - 18:42

Le Graët a félicité les joueurs





Arrivé en Lituanie ce matin, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, a rejoint les joueurs et le staff de l’équipe de France des moins de 19 ans à leur hôtel situé à Kaunas, avant l’heure du déjeuner. Durant une dizaine de minutes, Le Graët a discuté avec Francis Smerecki, le sélectionneur, et ses adjoints avant de prendre la parole devant l’ensemble des joueurs. « Il nous a félicité, raconte l’attaquant Corentin Jean. Il nous a aussi dit qu’en France tout le monde parlait de nous et qu’on donnait une belle image du football français. Ça donne de la motivation supplémentaire pour la finale ce soir, face à la Serbie. »

Après le déjeuner, les joueurs sont allés faire la sieste. En fin d’après-midi, une causerie ainsi qu’une collation sont programmées. Le départ pour le stade de Mirajampolé, situé à environ 60 km de Kaunas, se fera vers 19h30, heure locale (18h30, heure française). Les Bleuets jouent la finale de l'Euro des moins de 19 ans ce soir à 20h30 contre la Serbie.

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Ven 9 Aoû - 10:12


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Ven 9 Aoû - 10:13


_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Ven 30 Aoû - 9:32

Le Graët félicite Ribéry








a+ a- imprimer RSS

Nöel Le Graët, le président de la FFF, a adressé ses félicitations à Franck Ribéry, élu ce jeudi meilleur joueur UEFA de la saison : «Cette distinction récompense la magnifique saison réalisée par Franck avec son club et, surtout, elle met en exergue son formidable talent qui lui permet aujourd'hui de figurer parmi les meilleurs joueurs du monde, a-t-il déclaré dans un communiqué. Toute la famille du football français est très fière, et s'associe à moi pour le féliciter».

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Lun 9 Sep - 7:46

Le Graët va leur parler








a+ a- imprimer RSS

Noël Le Graët, le président de la Fédération, a prévu de parler aux joueurs de l'équipe de France, avant leur match en Biélorussie. Selon nos informations, le patron du football français prendra la parole devant le vestiaire lundi, à la veille de la rencontre. Il était présent à l'entraînement qui a suivi, samedi après-midi, le nul des Bleus en Géorgie, vendredi (0-0).

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Mer 11 Sep - 8:37

Le Graët : «Un déclic pour l'avenir»Noël Le Graët a reconnu «être passé par toutes les émotions» lors de Biélorussie-France, mardi soir. Satisfait, le président de la FFF se projette désormais sur les barrages.Noël Le Graet est passé par toutes émotions lors du match. (L'Equipe)

Noël Le Graët, qu’avez-vous pensé de ce match ?
On est passé par toutes les émotions : la difficulté et le vrai bonheur. Quatre buts, c’était relativement inespéré. Les joueurs ont réussi une bonne deuxième période, ils ne se sont pas affolés après le deuxième but. Ça montre que l’équipe a des qualités, qu’elle a de bons joueurs. J’espère que ça sera un déclic pour l’avenir.

Ce succès peut-il être fondateur ?
Je pense. A 2-1, on se dit que l’équipe de France est encore mal partie. Elle avait le match en main et elle prend ce deuxième but… Mais ces derniers temps, elle n’avait pas l’habitude de redresser la situation. Elle l’a fait à l’extérieur, ce qui n’est jamais évident.

Les deux matches d’octobre face à l’Australie et la Finlande doivent-ils désormais servir à préparer les barrages ?
La stabilité de l’effectif sera importante. On a la chance d’être qualifié, je pense, pour les barrages. Jouer deux matches importants à Paris, ce sera très positif pour la préparation du mois de novembre. On a un effectif encore capable de mieux faire.

Avez-vous douté ces derniers jours ?
Ce match, je n’avais pas imaginé qu’on puisse le perdre, mais les évènements au bout d’une heure de jeu ont pratiquement prouvé l’inverse. L’objectif était la deuxième place depuis longtemps. C’est ce que je me tue à dire à tous les observateurs et même à mes proches. L’Espagne est au-dessus de l’ensemble des nations. Aujourd’hui, l’objectif est atteint. Cela dit, on veut aller au Brésil. Novembre va être très important pour foot français.»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Ven 13 Sep - 6:39


Le syndicat des agents veut la démission de Le Graët
jeudi 12 septembre 2013
L'émission de France 2 Cash Investigation diffusée mercredi soir n'en finit plus de faire des vagues. Et ce coup-ci, c'est le syndicat des agents qui fustige l'attitude de Noël Le Graët. Voici le communiqué publié ce soir par le SNAS :

L'émission CASH INVESTIGATION nous a montré l'incroyable légèreté de la FFF illustré par un président avouant que ces règlements ne s'appliquent pas à ceux qui sont bien en cour et ce, même s'ils se moquent des lois . Pendant ce temps , le Syndicat National des Agents Sportifs , doit régulièrement payer de lourds frais d'avocat pour les faire simplement respecter dans ce monde ou seule existe la loi du plus fort . Le football ne saurait plus longtemps rester au dessus de la République et il est temps que le Ministère cesse son incroyable aveuglément et mansuétude face à des instances dont le management a conduit aux désastres de la CM 2010 , à celui de l'Euro 2012 et très probablement à celui de 2014 .


Dans ces conditions , le SNAS , à tout le moins , exige la démission du Président LE GRAET
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mer 16 Oct - 7:16

Football : la mauvaise image des Bleus, une "injustice" pour Le Graët
Midilibre.fr
15/10/2013, 15 h 18 | Mis à jour le 15/10/2013, 15 h 33



Réagir



Noël Le Graët s'élève contre le procès fait aux Bleus. Le président de la FFF peut-il dire autre chose, de toute façon ? (AFP/KENZO TRIBOUILLARD)
Le président de la Fédération française de football (FFF) estime que "la réalité ne correspond pas du tout à l'image que les gens ont du football français et de l'équipe de France".
Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a  "ressenti comme une injustice" le récent sondage sur l'impopularité des Bleus.
"Je l'ai ressenti comme une injustice, l'équipe de France en souffre, j'avais pourtant l'impression que tous les efforts consentis par nos équipes pour améliorer l'image se voyaient bien", a expliqué le dirigeant devant la presse. "Si certains restent accrochés à l'Afrique du Sud (et la fameuse grève de Knysna) je n'y peux rien, a-t-il ajouté. Nous, nous avançons, nous sommes plutôt au début d'une belle aventure entre aujourd'hui et 2016 (Euro en France).






"Le comportement depuis 18 mois de nos équipes nationales est exemplaire"
"La réalité ne correspond pas du tout à l'image que les gens ont du football français et de l'équipe de France", a encore insisté M. Le Graët, en oubliant au passage l'Euro-2012 complètement raté, côté coulisses (Nasri, Ben Arfa...), en pologne et en Ukraine. "Je ne le ressens pas comme ça en tout cas. Le comportement depuis 18 mois de nos équipes nationales est exemplaire". "D'un autre côté, il faut reconnaître qu'on a peut-être eu un défaut de communication, il faut donc que nous commencions à mieux le faire", a-t-il aussi avancé.
Les Français sont 82 % à avoir une "mauvaise opinion" de l'équipe de France de football, selon un sondage BVA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France, publié dimanche, réalisé avant le 6-0 infligé par les Bleus à l'Australie en match amical, vendredi soir au Parc des Princes.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Lun 21 Oct - 14:47

Le Graël : «Ça me plaît bien»
Quelques minutes après le tirage au sort des barrages de qualifications au Mondial 2014, qui verront la France affronter l'Ukraine, le président Noël Le Graët s'est montré optimiste.

Noël Le Graët, président de la FFF, est optimiste quant à la qualification des Bleus au Mondial 2014 via les barrages. (L'Equipe)











a+ a- imprimer RSS

Noël Le Graët, président de la FFF, au micro de L'Equipe 21 : «Recevoir au retour, c'est satisfaisant. C'est intéressant, notamment en cas de prolongation. Ce tirage me plaît bien. Mais ce ne sera pas un adversaire facile car ils sont devant nous au classement FIFA. Ils ont fait un bon parcours. Mais l'équipe de France est en progrès...»

Article précédent
Deschamps : «Pas simple»...
Article suivant
Phillips et Haare déjà mis à pied...

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mar 22 Oct - 8:13

Affaire Evra : «Ce n'est pas la fin du monde» pour Le Graët

Publié le 22/10/2013 à 03:53, Mis à jour le 22/10/2013 à 07:50

Réaction de Noël Le Graët.Le joueur sera convoqué par la FFF en fin de semaine ou au début de l'autre.

Noël Le Graët. / Photo AFP



Les déclarations de Patrice Evra ne risquent-elles pas de perturber la préparation des Bleus pour les barrages ?
«Je regrette, et la Fédération avec moi, ces propos qui n’ont pas de sens. Quel que soit le moment, il n’aurait pas dû les tenir, mais là, en outre, ce n’était pas le bon moment en effet. Donc, on va l’inviter à venir nous voir dans les délais les plus courts. Mercredi (demain NDLR), il y a Ligue des champions ; on va le laisser jouer ce match puis le convoquer. On a besoin de discuter avant de prendre une décision. Mais au fond, ce n’est pas si grave que ça… Je regrette encore une fois et s’il faut présenter les excuses de la Fédération aux quatre journalistes, je le fais devant vous. Mais l’équipe de France est dans une phase positive, elle joue mieux. C’est regrettable comme incident, mais ce n’est pas la fin du monde.»
Des sanctions sont-elles possibles ?
«Tout est possible, mais d’abord je préfère discuter. J’aime bien avoir les gens en face de moi, plutôt qu’au téléphone, pour bien comprendre comment, en l’occurrence, il a pu être aussi véhément. Je préfère m’engager… sur rien parce que c’est quelqu’un que je connais et que j’aime bien. On le voit dans l’interview, il est à bout de nerfs. Avec ses mots, il a dit ce qu’il pensait. Ce n’est pas bien, il n’aurait pas dû le faire mais c’est un écorché vif et il ne faut pas en faire une affaire d’état. C’est une petite affaire…»
Cette affaire peut-elle altérer le soutien du public français aux Bleus ?
«Écoutez, vous savez d’où on vient… Franchement, qu’il y ait trois ou quatre siffleurs de plus ou de moins, ce n’est pas mon problème. Je demande simplement à tout le monde de venir soutenir l’équipe de France avec passion pour l’aider.»
On a l’impression d’un éternel recommencement depuis Knysna…
«Parce qu’on aime bien sortir le négatif… Et c’est un peu dommage. L’équipe de France va tellement mieux qu’il faut retenir le grand positif des matches importants qu’on a joués avec une qualité de jeu largement au-dessus par rapport à il y a deux ans, des progrès offensifs évidents avec un grand joueur, Franck Ribéry, au-dessus du lot.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mar 22 Oct - 8:48

Excuses de Le Graët à Lizarazu







200
a+ a- imprimer RSS

En tant que président de la Fédération française (FFF), Noël Le Graët s'est fait le porte-parole de la 3F pour revenir sur les propos tenus dimanche par Patrice Evra à l'égard de plusieurs consultants, dont Bixente Lizarazu. Le dirigeant a même directement présenté ses excuses au champion du monde 98. «Je suis vraiment gêné vis-à-vis de vous, la Fédération vous présente des excuses, a-t-il déclaré ce lundi soir sur RTL. Vous êtes quelqu’un que j'apprécie, bien aimé, vous connaissez bien le foot et vous êtes plutôt un partenaire loyal de l'équipe de France lorsque vous  avez des commentaires réaliser, a ajouté Le Graët. Vous faites votre métier en disant quand c'est bien, quand c'est moins bien vous le dites aussi chacun doit faire son métier.»

Un discours apprécié par l'ancien défenseur qui a «bien entendu» accepté ces excuses. L'ex-latéral bordelais en a aussi profité pour rappeler son rôle, celui «de dire quand un joueur fait ou dit n'importe quoi comme Patrice Evra l'a fait ce week end.» «J'ai simplement à dire si une sortie médiatique comme celle-là est normale ou pas, a-t-il développé. Non elle n'est pas normale, elle est même nulle.»
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mar 22 Oct - 20:03

Créé le 22/10/2013 - 10:24
Le Graët: "Ce n'est pas d'une énorme gravité"
Invité par Europe 1 à s’exprimer sur le tirage au sort des barrages de la Coupe du monde, Noël Le Graët a eu droit à plusieurs questions entourant l’interview choc de Patrice Evra sur TF1. S’il ne cautionne pas les propos du joueur, le président la FFF estime qu’il n’y a pas de quoi en faire "une montagne. C'est un dérapage ! Ce n'est pas d'une énorme gravité, il s'est accroché avec quelques hommes qu'il connait bien, ce ne sont pas des journalistes-type, ce sont des consultants mais ça n’enlève rien... J'ai présenté mes excuses au nom de la Fédération à Fernandez et Lizarazu, je vais le faire pour les autres... Ceci dit, il n'y a pas de quoi non plus en faire une montagne", a réagi le patron de la FFF.

avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mer 6 Nov - 8:59

Le Graët «opposé» à la grève
Dans un entretien accordé au Figaro, Noël le Graët s'est dit «opposé» à la grève annoncée le week-end du 30 novembre pour protester contre la taxe à 75%. «Il y a d'autres manières d'exprimer sa colère», estime le président de la FFF.

Noël Le Graët n'est pas d'accord avec Jean-Pierre Louvel, président de l'UCPF, quant à l'idée d'une grève. (L'Equipe)










37
a+ a- imprimer RSS

Présent jeudi dernier dans la délégation du football français accueillie par François Hollande à l'Elysée, Noël Le Graët n'est pourtant pas d'accord avec la décision des dirigeants des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 de faire grève le week-end du 30 novembre pour protester contre la taxe à 75%.

«Ce n'est pas sérieux»
«Je suis opposé à cette grève, explique le président de la FFF dans un entretien sur le site du Figaro. Certes, il est injuste de faire peser sur des sociétés en récession une taxe qui ne fera qu'aggraver leur situation financière. Et ce, alors que l'État a l'habitude d'aider les entreprises en difficulté. Mais il y a d'autres manières d'exprimer sa colère. Ce n'est pas sérieux comparativement aux difficultés quotidiennes des Français. Comment voulez-vous qu'ils comprennent que le football fasse grève?» Compréhensif de la colère des présidents de club, Le Graët appelle plutôt au «dialogue avec le gouvernement».
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Jeu 14 Nov - 9:17

[*]
Créé le 13/11/2013 - 17:42
Le Graët: "Je suis très confiant"

À deux jours du match aller des barrages qualificatifs au Mondial 2014 opposant les Bleus à l'Ukraine, le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët a fait part de son optimisme au quotidien Le Monde. "Je suis très confiant. On est vraiment en progrès par rapport à six mois, un an. La France mérite d'y aller. Cette équipe mérite une union nationale derrière elle." Le dirigeant du football hexagonal espère également que le public français soutiendra au maximum la sélection tricolore. "Certaines critiques sont justifiées, concède-t-il. D'autres non. Les garçons sont attentifs à ce qu'il se dit. Ils sont exposés médiatiquement. On a du mal à comprendre qu'on n'arrive pas à être derrière elle. Je veux bien qu'on veuille toujours regarder quatre ans en arrière... (Knysna, ndlr)"
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Lun 18 Nov - 9:00

[*]
Créé le 17/11/2013 - 17:46
Le Graët: "Les joueurs sont vexés"

Noël Le Graët a donné ses impressions ce dimanche à deux jours du barrage retour de la Coupe du monde 2014 entre la France et l’Ukraine. "Les Français ont envie que l’équipe se qualifie. Les joueurs doivent aussi montrer qu’ils sont dignes de cette compétition, a réagi le président de la FFF, interrogé par Eurosport en marge du match de D1 féminine entre Juvisy et Guingamp. Noël Le Graët a également donné ses impressions après la défaite des Bleus à Kiev vendredi au match aller (2-0). "Vendredi, c’était relativement moyen, surtout en deuxième mi-temps. Je les ai rencontrés et je sais qu’ils ont vraiment envie. Ils sont un peu vexés et très motivés. Ils ont besoin de faire un match exemplaire. C’est absolument obligatoire pour le football français de donner beaucoup d’énergie et d’envie. Le Stade de France sera complet mais ce sera aux joueurs de montrer de l’envie, a-t-il confié. "Les spectateurs s’enflamment rapidement lorsqu’une équipe donne le meilleur d’elle-même. Il faut que l’équipe compte sur elle-même et qu’elle ait envie de gagner. On peut renverser la vapeur. 2-0, c’est énorme mais ce sont des matches de Coupe qu’on doit jouer. Elle a du talent même si elle ne l’a pas montré vendredi soir. Avec une envie au-dessus de la moyenne, ils vont y arriver."
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mer 20 Nov - 10:31

Le Graët: "On ne donnait pas cher de nos petits Français mal élevés"
Publié le 20 novembre 2013 à 08h56




Présent dans les coulisses du Stade de France, mardi soir, après la qualification des Bleus pour le Mondial 2014 aux dépens de l’Ukraine, Noël le Graët ne boudait pas son plaisir devant la presse. "Une équipe qui perd 2-0 à l’aller et qui se qualifie, ça n’a jamais été fait ! En coupe d’Europe oui mais pas en sélection, jubilait à l’issue de la rencontre le président de la fédération française de football. On ne donnait pas cher de nos petits Français mal élevés et qui ne s’entendent pas. Ils ont démontré qu’ils forment une belle équipe. C’était le début de quelque chose et c’est ce qui me plaît. C’est peut-être un nouveau départ
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mer 20 Nov - 10:34

[*]
Créé le 19/11/2013 - 23:36
Le Graët: "Quelle soirée !"

Noël Le Graët a donné ses impressions après la qualification de l'équipe de France pour la Coupe du monde 2014 suite à sa victoire 3-0 contre l'Ukraine en barrages retour ce mardi. "Quelle soirée, on rêve de ce genre de soirée. Quand on perd 2-0 et qu'on imagine le match à faire, c’est exactement ce dont on rêve qui s’est passé ce soir, a réagi au micro de TF1 le président de la fédération française. Ils ont été vaillants, intelligents, mis tout leur talent dans cette remontée, a-t-il poursuivi. J’espère que c’est fini de critiquer l’équipe, que tout le monde sera derrière au lieu de regarder dans la petite lorgnette ce qui ne va pas. J’espérais que l’équipe de France le ferait, j’étais plutôt optimiste mais on ne sait jamais, le football est parfois si cruel. Je crois qu’il faut savourer, c’est vraiment une performance que l’équipe de France a réalisé ce soir. Interrogé sur les ambitions des Bleus lors de cette Coupe du monde, le président a d'abord voulu savourer l'instant. "On va aller au Brésil début décembre pour le tirage et on verra à ce moment-là. On va déjà apprécier ce moment".
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Jeu 21 Nov - 8:54

Football. Fédération. Le président de la FFF est depuis mardi soir un homme heureux, mais aussi conscient d'avoir frôlé la catastrophe.

Noël Le Graët et Didier Deschamps ensemble jusqu'en 2016 et l'Euro français./Photo AFP



En se qualifiant pour le Mondial brésilien, l’équipe de France a reconquis son public et redonné le moral au patron d’une fédération qui était en plein doute. Interview...
Vingt-quatre heures après la victoire face à l’Ukraine, c’est un Noël Le Graët rasséréné qui livre ses sentiments. Même s’il ne le dit qu’à demi-mot, on sent bien, à travers ses propos, que Lloris et les siens ont bien évité une crise profonde au football tricolore...
Avez-vous ressenti un soulagement avec cette qualification ?
«Franchement oui. Il vaut mieux se réveiller avec cette victoire que dans la difficulté. C’est mieux pour tout le monde, pour le foot amateur, pour les pros, pour la Fédération, pour tous les Français qui aiment le foot. Même pour ceux qui ne l’aiment pas.»
Quel aurait été l’impact économique d’une élimination ?
«On est qualifié. Mais comme tous les budgets qu’on présente aux assemblées générales sont pessimistes, on aurait équilibré. Il y aurait eu des discussions un peu plus longues mais tout le monde, parmi les gros partenaires, avait déjà donné leur accord. ça n’aurait pas mis en cause l’aide au foot amateur, ni les salariés sur le territoire, ni l’aide technique.»
Votre discours, après la défaite de l’aller, a-t-il contribué à faire prendre conscience de l’enjeu aux joueurs ?
«Après Kiev, il y a eu une déception folle de l’environnement en général. Tout le monde a eu un petit coup de blues. Moi en tant que patron, je me devais de prendre la trajectoire inverse. Il vaut mieux alors choquer pour que tous soient réunis et mobilisés.»
Une équipe est-elle née avec cet exploit ?
«Je le pense, je l’espère en tout cas. Du gardien à l’avant-centre, c’était une réussite collective. Je pense qu’il y a une notion de confiance qui s’est installée dans les têtes.»
Pensez-vous que cette qualification peut être l’amorce d’une réconciliation entre les Bleus et leur public?
«Je trouve. Quand Giroud a pris le micro pour chanter la Marseillaise avec tous ses copains, je vous assure ce n’était pas prémédité. C’était un moment de fierté. C’est une étape forte, il y avait 14 millions de spectateurs sur TF1 avec 46% de part de marché. Cela veut dire qu’un téléviseur sur deux était branché sur le match. On a beau dire que personne n’aime, les gens ne sont pas non plus masos à ce point pour voir l’équipe de France perdre».
Quel sera l’objectif pour le Mondial? Préparer l’Euro-2016?
«Il faut faire le mieux possible. Après le Brésil, on n’aura plus que des matches amicaux. C’est à la fois sympa mais ce n’est pas la même chose que la compétition. Dire qu’on va au Brésil pour préparer l’Euro-2016 n’a pas de sens. Il y a deux ans d’écart, et ce ne seront plus tout à fait les mêmes joueurs.»
L’Euro en France sera tout de même l’évènement à ne pas manquer pour le football tricolore...
«Cela bouleverse le football français. La France du football est en train de changer et la L1 doit être patiente. On a longtemps pleuré parce qu’on n’avait pas de stades, mais à partir de l’été 2015, le nombre de places assises, de VIP et de populaires n’aura rien à voir avec ce qu’on a vu hier et qu’on voit aujourd’hui.»
Avez-vous été blessé par les critiques violentes qui se sont abattues ces dernières semaines sur l’équipe de France?
«C’était excessif. Je le dis depuis un moment. S’attaquer à un ou deux joueurs, ce n’est pas élégant. On peut toujours parler de tactique, de méforme et de jeu mais, quelquefois, je peux comprendre un joueur qui dérape, j’aurais peut-être fait pire par moments.»
Cela explique la clémence dont a bénéficié Patrice Evra après ses attaques contre des consultants audiovisuels?
«C’était une erreur de jeunesse même si ce n’est pas un gamin. Evra est bien vu au sein du vestiaire, il est titulaire à Manchester United depuis de nombreuses années. Il est irréprochable et il est une cible facile pour ceux qui ne savent pas écrire.»

Trois matches amicaux avant le Brésil
Noël Le Graët a indiqué que l’équipe de France disputerait deux matches amicaux en métropole et un autre «probablement à l’étranger» en fin de saison avant de s’envoler pour le Brésil.
«On se verra la semaine prochaine avec Didier Deschamps et on prendra les contacts en fonction de sa volonté. On fera deux matches en métropole, et probablement un à l’étranger. Après, il faudra attendre ce que le tirage au sort (6 décembre, ndlr) nous réservera.»
Le patron de la FFF a également déclaré que le camp de base de Ribeirao Preto près de Sao Paulo, pour lequel la France a pris une option, était susceptible d’être changé suivant le lieu des matches des Bleus au Brésil.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Ven 22 Nov - 9:29

Noël Le Graët : «La confiance s'est installée dans les têtes»

Publié le 21/11/2013 à 03:53, Mis à jour le 21/11/2013 à 07:37 | 1

Football. Fédération. Le président de la FFF est depuis mardi soir un homme heureux, mais aussi conscient d'avoir frôlé la catastrophe.

Noël Le Graët et Didier Deschamps ensemble jusqu'en 2016 et l'Euro français./Photo AFP



En se qualifiant pour le Mondial brésilien, l’équipe de France a reconquis son public et redonné le moral au patron d’une fédération qui était en plein doute. Interview...
Vingt-quatre heures après la victoire face à l’Ukraine, c’est un Noël Le Graët rasséréné qui livre ses sentiments. Même s’il ne le dit qu’à demi-mot, on sent bien, à travers ses propos, que Lloris et les siens ont bien évité une crise profonde au football tricolore...
Avez-vous ressenti un soulagement avec cette qualification ?
«Franchement oui. Il vaut mieux se réveiller avec cette victoire que dans la difficulté. C’est mieux pour tout le monde, pour le foot amateur, pour les pros, pour la Fédération, pour tous les Français qui aiment le foot. Même pour ceux qui ne l’aiment pas.»
Quel aurait été l’impact économique d’une élimination ?
«On est qualifié. Mais comme tous les budgets qu’on présente aux assemblées générales sont pessimistes, on aurait équilibré. Il y aurait eu des discussions un peu plus longues mais tout le monde, parmi les gros partenaires, avait déjà donné leur accord. ça n’aurait pas mis en cause l’aide au foot amateur, ni les salariés sur le territoire, ni l’aide technique.»
Votre discours, après la défaite de l’aller, a-t-il contribué à faire prendre conscience de l’enjeu aux joueurs ?
«Après Kiev, il y a eu une déception folle de l’environnement en général. Tout le monde a eu un petit coup de blues. Moi en tant que patron, je me devais de prendre la trajectoire inverse. Il vaut mieux alors choquer pour que tous soient réunis et mobilisés.»
Une équipe est-elle née avec cet exploit ?
«Je le pense, je l’espère en tout cas. Du gardien à l’avant-centre, c’était une réussite collective. Je pense qu’il y a une notion de confiance qui s’est installée dans les têtes.»
Pensez-vous que cette qualification peut être l’amorce d’une réconciliation entre les Bleus et leur public?
«Je trouve. Quand Giroud a pris le micro pour chanter la Marseillaise avec tous ses copains, je vous assure ce n’était pas prémédité. C’était un moment de fierté. C’est une étape forte, il y avait 14 millions de spectateurs sur TF1 avec 46% de part de marché. Cela veut dire qu’un téléviseur sur deux était branché sur le match. On a beau dire que personne n’aime, les gens ne sont pas non plus masos à ce point pour voir l’équipe de France perdre».
Quel sera l’objectif pour le Mondial? Préparer l’Euro-2016?
«Il faut faire le mieux possible. Après le Brésil, on n’aura plus que des matches amicaux. C’est à la fois sympa mais ce n’est pas la même chose que la compétition. Dire qu’on va au Brésil pour préparer l’Euro-2016 n’a pas de sens. Il y a deux ans d’écart, et ce ne seront plus tout à fait les mêmes joueurs.»
L’Euro en France sera tout de même l’évènement à ne pas manquer pour le football tricolore...
«Cela bouleverse le football français. La France du football est en train de changer et la L1 doit être patiente. On a longtemps pleuré parce qu’on n’avait pas de stades, mais à partir de l’été 2015, le nombre de places assises, de VIP et de populaires n’aura rien à voir avec ce qu’on a vu hier et qu’on voit aujourd’hui.»
Avez-vous été blessé par les critiques violentes qui se sont abattues ces dernières semaines sur l’équipe de France?
«C’était excessif. Je le dis depuis un moment. S’attaquer à un ou deux joueurs, ce n’est pas élégant. On peut toujours parler de tactique, de méforme et de jeu mais, quelquefois, je peux comprendre un joueur qui dérape, j’aurais peut-être fait pire par moments.»
Cela explique la clémence dont a bénéficié Patrice Evra après ses attaques contre des consultants audiovisuels?
«C’était une erreur de jeunesse même si ce n’est pas un gamin. Evra est bien vu au sein du vestiaire, il est titulaire à Manchester United depuis de nombreuses années. Il est irréprochable et il est une cible facile pour ceux qui ne savent pas écrire.»

Trois matches amicaux avant le Brésil
Noël Le Graët a indiqué que l’équipe de France disputerait deux matches amicaux en métropole et un autre «probablement à l’étranger» en fin de saison avant de s’envoler pour le Brésil.
«On se verra la semaine prochaine avec Didier Deschamps et on prendra les contacts en fonction de sa volonté. On fera deux matches en métropole, et probablement un à l’étranger. Après, il faudra attendre ce que le tirage au sort (6 décembre, ndlr) nous réservera.»
Le patron de la FFF a également déclaré que le camp de base de Ribeirao Preto près de Sao Paulo, pour lequel la France a pris une option, était susceptible d’être changé suivant le lieu des matches des Bleus au Brésil.
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Ven 6 Déc - 20:55

France-Le Graët: "Un tirage intéressant"

Présent au Brésil aux côtés de Didier Deschamps, Noël Le Graët a livré sa réaction sur TMC après le tirage au sort très abordable (Suisse, Honduras et Equateur) dont ont bénéficié les Bleus pour la prochaine Coupe du monde. "C’est intéressant pour nous, car le quatrième pot était dangereux, a réagi le président de la Fédération française de football (FFF). Il ne faut jamais préjuger de la qualité d’un groupe. Ce sont des bonnes équipes de football, et il faudra être au mieux de nos possibilités. On attendait ce tirage sereinement, car le fait d’être qualifié était déjà un grand bonheur. Après, on n’a pas toujours eu les résultats qu’on espérait malgré des tirages au sort abordable. C’est un groupe possible. L’objectif raisonnable est de sortir de cette poule, ça paraît essentiel. Il faut que l’équipe de France continue à s’améliorer et elle est en progrès. Et si on la chance d’avoir une équipe au complet…"
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Jeu 13 Fév - 19:08

Le Graët : « L'accord avec Monaco me paraît un peu léger »
Le président de la FFF, Noël Le Graët, est circonspect sur la nature, un peu légère à son goût, de l'accord signé entre l'AS Monaco et la LFP.

108partages Tweeter Partager Partager

108partages Tweeter Partager Partager

181
a+a-imprimerRSS


INFO L'ÉQUIPE
Nöel Le Graët a des réserves sur l'accord passé. (L'Equipe)



Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, exprime des réserves sur l'accord (contesté par Bordeaux, le PSG, l'OM, Lille, Montpellier, Lorient et Caen) passé entre la Ligue de football professionnel (LFP) et l'AS Monaco. Ce "deal" entériné par le conseil d'administration de la LFP prévoit le versement de 50 millions d'euros par le club monégasque pour ne pas avoir à déplacer son siège sur le territoire français et conserver ses avantages fiscaux et sociaux.

A lire aussi
 
Monaco va bien payer 50 millions d'euros à la LFP




« L’UCPF (le syndicat des clubs) aurait dû pouvoir discuter avant et faire une proposition à la Ligue, estime le Noël Le Graët. Cela a été fait un peu différemment. J’ai toujours été partisan d’une négociation, mais plus longue. Ceux qui ont négocié ont cru bien faire, mais je pense qu’ils auraient dû tous se rencontrer avant. J’ai un peu l’impression que tout le monde n’a pas été consulté. Les clubs voient qu’en Championnat, le PSG et Monaco sont aux deux premières places. Il y a des stades qui se construisent partout en France, mais c’est au mieux pour jouer la troisième place. Il y a de quoi s’inquiéter et s’interroger. Si, dans la grande distribution, une enseigne ne payait pas de charges, imaginez la tête des autres…

La fiscalité est trop avantageuse pour Monaco. Cela n’enlève pas leurs qualités ni l’image qu’ils apportent, mais il y a une vraie difficulté. La situation a beaucoup changé depuis vingt ans. Avant, Monaco était un club formateur. Il n’y avait pas beaucoup d’écart avec les autres. Exclure Monaco ne me paraît pas judicieux. Mais l’accord me paraît un peu léger. Il faudra se remettre autour d’une table pour discuter et trouver une solution. Il faut qu’une grande majorité des clubs de Ligue 1 accepte un accord avec Monaco. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas.
»

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mar 15 Avr - 10:19

Le Graët, l’homme qui a dit non à Zidane
Par Guillaume Loisy, 15-04-2014

  • [url=javascript:sizeplus()][/url]
  • [url=javascript:sizemoins()][/url]
  • [url=javascript:window.print()][/url]
  • 0






  • [url=javascript:void(0);]inShare[/url]



- Panoramic
Noël Le Graët, président de la FFF, révèle dans un livre sur France 98 avoir refusé la candidature de Zinédine Zidane au poste de sélectionneur de l’équipe de France il y a deux ans.
Dans un ouvrage intitulé «Champions du monde 98, secrets et pouvoir»*, à paraître cette semaine, les journalistes Arnaud Ramsay et Gilles Verdez tentent de percer un mystère : existe-t-il vraiment un lobby France 98 ? Choisissent-ils les sélectionneurs des Bleus, comme Laurent Blanc et Didier Deschamps ? En voulant répondre à cette deuxième question, les auteurs évoquent un épisode important de la vie de l’équipe de France de ces dernières années et jusqu’ici gardé secret par l’un de ses acteurs, Noël Le Graët. Cité dans l’ouvrage, le président de la Fédération française de football révèle que Zinédine Zidane s’est porté candidat au poste de sélectionneur des Bleus durant l’été 2012. A l’époque, la FFF cherchait un remplaçant à Laurent Blanc, ce dernier n’ayant pas souhaité prolonger après un Euro mouvementé. «Zinédine Zidane aurait aimé diriger les Bleus. C’est clair : il le voulait ! Je l’ai rencontré, à sa demande», affirme Le Graët.

«Les yeux dans les yeux, Zidane lance donc au président de la FFF qu’il veut immédiatement les Bleus. Il le formule pour la première fois explicitement, ce qui a marqué Le Graët, pourtant rompu aux négociations au sommet. Surmontant son habituelle timidité, il passe à l’offensive alors même que son capitaine en 1998, Didier Deschamps, candidate pour le poste», écrivent Arnaud Ramsay et Gilles Verdez.
«Ce n’était pas le moment, il avait d’abord besoin de diriger une équipe
— Noël Le Graët
Et Le Graët d’expliquer pourquoi il a dit non à Zizou : «Ce n’était pas le moment, il avait d’abord besoin de diriger une équipe.» En 1988, le président de la FFF Jean Fournet-Fayard, poussé par l'influent président de Bordeaux Claude Blez alors super-intendant des Bleus, n’avait pas hésité à confier l’équipe de France à un novice, Michel Platini. L’aura du triple Ballon d’Or ne suffira pas à qualifier les Bleus pour le Mondial 90 et à briller à l’Euro suédois deux ans plus tard (élimination au premier tour).
Le Graët, lui, choisira finalement Didier Deschamps et son expérience du haut niveau accumulée sur les bancs de Monaco, la Juventus Turin et Marseille. Un choix payant pour le moment puisque le capitaine des champions du monde 1998 a rempli le contrat en qualifiant les Bleus pour la Coupe du monde au Brésil.

Mais quand l’ère Deschamps prendra fin, le nom de Zinédine Zidane reviendra sur le tapis. Et Noël Le Graët pourrait bien dire oui cette fois. «Il a complètement changé, note Le Graët. Il sait ce qu’il veut. Avant, les agences de pub le sollicitaient en permanence. Il vient maintenant vers son futur métier». Un métier qu’il apprend actuellement aux côtés de Carlo Ancelotti au Real Madrid. Annoncé récemment à Monaco et même au PSG, l’ancien n°10 apparait en Espagne comme le successeur désigné de l’Italien quand le contrat de ce dernier expirera dans deux ans. Celui de Didier Deschamps prendra fin après l’Euro organisé en France. Le Real ou les Bleus ? C’est sans doute en 2016, à 44 ans, que Zidane relèvera son premier grand défi d’entraîneur. Et pour Le Graët, ZZ sera prêt à se frotter à la nouvelle génération. «Les joueurs d’aujourd’hui, 1998, ce n’est pas trop leur truc. Il ne faut surtout pas arriver vers eux en leur expliquant : "Moi, j’étais un héros en 98. " Mais Zizou c’est autre chose
Champions du monde 98, Secrets et pouvoir Edition du moment, sortie le 17 avril (18,50€)
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  aladin le Mer 30 Avr - 7:47

Le Graët: l'équipe de France a du "répondant" et "un visage nouveau"
29/04/2014 12:27
réagir(0) [url=javascript:window.print();][/url]  





Noël Le Graet, président de la Fédération française de football assiste au Stade de France au match France - Pays-Bas le 5 mars 2014 à Saint-Denis - AFP/Archives
L'équipe de France a "un répondant qu'elle n'avait pas il y a un an" et reste sur la lancée du barrage contre l'Ukraine où elle a "montré un visage nouveau", expose à Graëtl'AFP le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, à moins de 45 jours du Mondial.

 
Q: Est-ce que le match retour contre l'Ukraine vous donne plus d'ambition pour le Mondial ?
R: "La France est peut-être revenue, mais il faut être prudent. On est encore loin, on ne peut pas dire aujourd'hui +on va gagner la Coupe du Monde+. Mais vous connaissez Didier Deschamps. Il veut gagner tous les matches. Je pense qu'on a aujourd'hui un répondant qu'on n'avait pas il y a un an. Mais cette équipe est jeune. On n'a pas 40 joueurs prêts à jouer en équipe de France mais dans la liste des 23, je crois qu'il y a la possibilité d'avoir une équipe compétitive et je suis moins inquiet qu'il y a un an."
 
Q: Mais les Bleus ont un groupe facile, qui peut permettre de voir plus loin...
R: "La France est 16e au classement Fifa. Ca montre qu'on n'est pas encore revenu parmi les meilleurs. Si on pouvait s'en rapprocher pendant ce Mondial ce serait bien. Après il n'y a pas de limite: les 8e, les quarts, je n'en sais rien. Mais on était tellement inquiet. On va au Brésil sur un match où l'équipe a montré un visage nouveau, qu'elle a confirmé contre les Pays-Bas."
 
Q: Est-ce qu'en termes d'image aussi, le match contre l'Ukraine a permis de tourner une page ?
R: "Je crois qu'on est passé à autre chose. Les critiques sur 2010 étaient normales. Mais ça a duré trop longtemps. Il faut aimer son pays. Critiquer la France ou l'équipe de France tout le temps, c'est une arme pour les faibles. L'équipe a montré qu'elle avait un visage positif. Elle est ambitieuse mais raisonnable, elle a envie de bien faire. On ne peut pas effacer Knysna, mais ne pas le combattre serait une erreur. Il y a eu ça, il faut se redresser. C'est comme la vie. Comme une entreprise qui va mal et qui rebondit. Comme un couple qui va mal mais qui veut rester ensemble. Le passé est important mais j'ai trouvé des choses excessives. Ceux qui n'ont pas grand-chose à dire parlent facilement de Knysna. Il y a beaucoup de joueurs qui n'y étaient pas. Ceux qui y étaient ont rebondi dans leurs clubs, ils ont rebondi dans la vie."
 
Q: Vos relations avec Deschamps sont-elles toujours bonnes ?
R: "Formidables. On est sur la même longueur d'ondes. Je suis chargé de lui donner les meilleures conditions possibles par rapport à ses ambitions sportives. Il n'exagère pas. Il connaît bien le système fédéral. Sur la liste des 23, je peux le taquiner mais ça ne va pas plus loin. Il y a une vraie complicité et chacun garde sa place."
 
Q: Que représente le Mondial pour la FFF ? Est-ce qu'il y aura un impact économique, ou en termes de licenciés ?
R: "Notre budget 2014-18 est bouclé. Un effet Coupe du Monde ? Sûrement, c'est sans doute un peu plus facile de signer. Mais on a des partenaires qui sont fidèles et d'autres qui étaient prêts à entrer à des prix supérieurs à ce qui s'est fait les quatre dernières années. Donc de ce côté-là il n'y a pas de problème. Pour les licenciés, oui, je pense qu'il y a un impact. Ceci dit, la course aux licenciés, pourquoi pas, mais il faut des terrains, des éducateurs... Je suis attaché à ce que les nouveaux licenciés soient bien accueillis. On est repassé de 1,8 million il y a trois ans à un peu plus de deux millions aujourd'hui. C'est le bon chiffre. Mais vouloir passer à 2,5 millions, est-ce qu'on est structuré pour accueillir les gosses ? Je n'en suis pas certain."
 
Q: Quel est votre planning au Brésil ?
R: "J'y serai tout le temps. On décolle le lendemain du match de Lille (8 juin contre la Jamaïque, ndlr). Je vais au congrès de la Fifa à Sao Paulo, j'assisterai au match d'ouverture puis je rejoins l'équipe et je ne la quitterai pas."
avatar
aladin

Messages : 115421
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 32
Localisation : DANS LE REVE DES ENFANTS

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  bienvenou le Jeu 1 Mai - 11:04

Club




Share on facebook [url=http://www.addthis.com/bookmark.php?v=300&winname=addthis&pub=xa-4d41dcc93bf36fdc&source=tbx-300&lng=fr-FR&s=google&url=http%3A%2F%2Fwww.asmfoot.fr%2Fbreve-19689-Club-Le-Graet-se-lache.html&title=ASMFOOT.FR - Breve - Le Gra%C3%ABt se l%c3%a2che&ate=AT-xa-4d41dcc93bf36fdc/-/-/53620d983475ce3c/2&frommenu=1&uid=53620d985d15a4bb&ct=1&pre=http%3A%2F%2Fwww.asmfoot.fr%2Fbreve-19692-Club-Simeone-aurait-dit-non-a-Monaco.html&tt=0&captcha_provider=nucaptcha]Share on google[/url] Share on twitter More Sharing Services







Le Graët se lâche

Au cours d'un entretien relayé par l'AFP, Noël le Graët, le président de la Fédération Française de Football, a livré son sentiment sur la tournure que prend le championnat de France avec les deux grosses puissances que sont le PSG et l'AS Monaco. S'il se dit satisfait de ce qu'il se passe à Paris, en revanche, concernant l'AS Monaco, il emploie des termes beaucoup plus durs. Selon lui, « le système arrange tellement l'AS Monaco, aucun métier ne permettrait ça. Je suis dans la grande distribution, j'imagine une enseigne qui ne paie pas d'impôts quand toutes les autres en paient... Ça me gêne un peu plus. »

Mais Noël le Graët va plus loin et se demande « s'il y a un pays en Europe où un club ne paie pas les mêmes impôts que les autres ? ». Il oublie visiblement très vite les disparités fiscales existant entre les pays de l'Union européenne et donc entre les clubs engagés dans les compétitions européennes. Plus grave, le président de la FFF avance que « Monaco est un paradis fiscal, même si on n'ose pas le dire ». Des propos dont la gravité n'est pas à sous-estimer et qui ne devraient pas rester sans conséquence d'un point de vue politique avec la Principauté.

Enfin, dans cet étonnant laïus, il a ressorti des arguments d'un autre temps contre l'AS Monaco : « Peut-être l'UEFA devrait-elle accepter que si Monaco finit deuxième, il joue la Ligue des Champions mais ne prend pas la place d'un autre ». Le président de la FFF est sorti de la réserve qu'aurait dû exiger sa fonction et a tenu des propos étonnants qui devraient faire parler.


Source de l'info www.asmfoot.fr : http://www.asmfoot.fr/breve-19689-Club-Le-Graet-se-lache.html#ixzz30S8zwtA8

_________________
EN AVANT ..LA MEDITERRANEE

avatar
bienvenou
Admin

Messages : 171184
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 103
Localisation : cassis

Revenir en haut Aller en bas

Re: NLG NOEL LE GRAET NEW PRESIDENT FFF

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum